Formation Hypnose

Pourquoi notre cerveau est attiré par le gras, le sucre et le sel ?

Belineo

Membre
Alors même que nous n'avons plus faim, quelque chose en nous nous pousse souvent à manger plus que de raison... Et si la gourmandise était programmée dans nos gènes ?

Vaste question n'est-ce pas ? Des éléments de réponse
dans cet article.
 

jumb

Membre
Rien ne nous dit qu une disette n aura plus lieu, même en Europe d ici 30 à 50 ans... Il y a toujours des périodes de famine et malheureusement à travers le monde, il y en a encore. La tendance au stockage, si toutefois elle est validée, est peut être une bonne chose.

Il est aussi à voir que la vie sociale à la française fait part belle au manger, grignoter ensemble. Aussi sur une dépense calorique faible (sédentarité), l apport alimentaire qui va avec, est difficile à tenir.

Perso, en observant autour de moi, il y a de moins en moins de personnes à poids moyen, soit de plus en plus de personnes très minces ou en surpoids.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Peu importe l'enveloppe charnelle,une fois mort elle ne nous servira plus à rien
Il est essentiel de se sentir "bien dans sa peau"
Comme dit ma mère:"sur mon derrière je suis bien assise et confortable"
Et moi de rajouter :"dans mon lit en 160,j'ai beaucoup de place et tant que je passe les portes il n'y a pas de problème!"
 
Dernière édition:

jumb

Membre
Son corps c est peut être comme une voiture, Moune ? Et une voiture si tu lui donnes du mauvais carburant ou ne change pas d huile assez régulièrement, il y aura des soucis...
Sans être maniaque, de temps en temps je lave ma voiture, je la fais réparer et je l aime bien...
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Il est essentiel de se sentir "bien dans sa peau"
Je ne suis pas certains que la majorité des personnes en sur poids se sentent bien dans leur peau. Douleur, essoufflement, image de soi, jugement des autres, habillements, apnée du sommeil, problème cardiaque. Je m'arrête là mais on pourrait facilement en rajouter le triple. On peut aussi soustraire celle et ceux qui disent et montrent êtres bien, mais est ce vraiment la pensée profonde ??
Perso, si je n'ai pas de chocolat devant le nez, il ne se passe rien en revanche il suffit d'en goûter un pour ne plus pouvoir arrêter...
à l'image de la cigarette tout est fait pour y revenir et consommer encore et encore...
 
Dernière édition:

jumb

Membre
L apparence est souvent une question de mode ou pire de tendance... Actuellement on est un peu dans la chasse au sur poids, dans une sorte de diabolisation. Ce qui rend malheureux ce sont les diktats de la mode et celui qui y est sensible.

Il est possible d être malheureux avec 3 cm de hanche de trop et heureux avec 10 kg de surpoids.

Pour l essoufflement c est plus une question d entraînement sportif que de poids uniquement à moins de ne plus passer les portes.

Quelque part ce serait sage de ne pas stresser pour son image. Ce n est qu une image... Et juste vivre...
 

Belineo

Membre
Il faut aussi faire le distinguo entre ceux qui viennent nous voir pour quelques kilos superflus et ceux que je peux recevoir et qui sont, comme on le disait encore il n'y a pas si longtemps, en obésité morbide et dont la perte de poids revêt un caractère vital. Tous viennent avec leurs histoires et le "poids" si j'ose dire, de leurs vies. Mais j'ai très rarement vu une personne de plus de 150 kilos heureuse de sa situation.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
La chirurgie bariatrique, à bon escient, fait des miracles.
Elle modifie positivement l’entérobiote.
Mais c’est devenu une industrie.
Avec son syndicat et ses protocoles.
 

jumb

Membre
Tous viennent avec leurs histoires et le "poids" si j'ose dire, de leurs vies. Mais j'ai très rarement vu une personne de plus de 150 kilos heureuse de sa situation
Effectivement on est dans une autre catégorie de poids que même 10 à 20 kg de trop. Peut être est on aussi dans une tout autre type de problématique vu que la sonnette d alarme est tirée vraiment tard.

Assez curieusement dans les personnes de 100kg et moins de 150, quand je les côtoie j ai l impression qu ils mangent moins que moi... J ai bien moins de 100 kg. En société, je ne les vois pas manger... Alors c est peut être la nuit où en cachette ou seul chez eux ?
 

Belineo

Membre
En société, je ne les vois pas manger... Alors c est peut être la nuit où en cachette ou seul chez eux ?
Effectivement, j'ai eu des personnes qui avait pourtant un anneau gastrique se faire livrer des hamburgers, les mixer et les "manger" à la paille façon milkshake... Dans ce cas là en plus de la prise et de la perte de poids, il y a une vraie problématique à travailler
 

jumb

Membre
Oui d autant plus que le fait de mixer des aliments, surtout en mélangeant différents composants en change considérablement le goût, la texture. Plus rien à voir donc avec le produit d origine. Dans les fast food, ils n y ont jamais pensé d ailleurs, le milkshake burger!

On est plus dans l idée de se remplir qu autre chose.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut