Premiers essais d'hypnose

Discussion dans 'Hypnose de Spectacle & Hypnose de rue' créé par Magicpop, 28 Novembre 2011.

  1. Magicpop

    Magicpop Membre

    Inscrit:
    21 Novembre 2011
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Localité:
    Bordeaux
    Hello,

    Je commence dans ce domaine et comme je l'ai précisé dans ma présentation je m'oriente pour l'instant sur une démarche d'hypnose de spectacle ou de "street hypnosis" comme on dit maintenant.
    Je m'entraine donc sur ma femme et elle même ne parvient pas à m'expliquer pourquoi mais lorsque je commence par les bras qui se rapproche ou qui s'alourdissent etc... ça marche très très bien mais elle ne peut pas s'empêcher de sourire puis de rire jusqu'à en pleurer (de rire).
    Est-ce une réaction fréquente ou pas ? que faire car j'avoue que ça me déstabilise autant qu'elle d'autant qu'apparemment elle ne parviens vraiment pas à comprendre le pourquoi de ce fou rire !
    Bref on rigole bien mais on progresse pas trop ! :lol:

    Avez vous une idée sur la question, des suggestions (hypnotique ou théorique).

    PS : j'ai posté dans cette partie du forum puisque je suis plus orienté hypnose spectacle mais si vous voulez déplacer le sujet, pas de soucis.
     
  2. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Fais lui la suggestion de rire avant même qu'elle ne rit, et quand elle rit, raccroche ça à un approfondissement de la transe "tu vois comme ça détend de rigoler et c'est un très bon moyen d'expulser la tension, et d'ailleurs plus tu rigoles et plus tu vas en transe" par exemple, placé rapidement dans l'induction, permet de remettre ce rire dans le cadre du développement de la transe.

    Oui c'est fréquent, l'hypnose n'est pas une situation habituelle, certains répondent par la peur, d'autres par le rire, bonne pioche en ce qui te concerne!!
     
  3. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Oui, d'accord avec ça ! Accompagne le rire... Rions ensemble un bon moment, puis du rire, passe au fait de se sentir bien, confortable, apaisé etc...
    Habituellement, je comprends aussi le rire comme une manière "d'avoir peur de ce qui va se passer", comme une manière d'être anxieux. Je peux donc aussi choisir d'être rassurant : "Ne t'inquiète pas... tout va bien se passer"
    - Ah bon, tu penses que je suis inquiète ?
    C'est déjà moins drôle en tout cas...
    - Peu importe... calmes-toi, détends-toi. Je lui lève un bras, le lache, et il reste en catalepsie. Rire à mon tour : je te trouve très détendu...
     
  4. Magicpop

    Magicpop Membre

    Inscrit:
    21 Novembre 2011
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Localité:
    Bordeaux
    Merci pour ces idées, je teste des que possible.
     
  5. Magicpop

    Magicpop Membre

    Inscrit:
    21 Novembre 2011
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Localité:
    Bordeaux
    Première réussite. Avec une amie, Hypnose légère mais quelques suggestions ont bien fonctionné.

    Main collée, lévitation de la main avec rire déclenché (par moi cette fois-ci )
    En revanche après le rire la personne a senti une envie de pleurer arriver (que j'avais d'ailleurs détecter). J'ai donc essayer d'approfondir la transe et de passer à un autre effet mais sans vraiment y parvenir. J'ai donc préféré ensuite faire le réveil pour bien terminer.

    Bilan, la personne se sentait bien mais "remuée émotionnellement" elle a très envie de recommencer pour approfondir l'expérience. Elle m'a bien précisé que l'envie de pleurer n'avais rien à voir avec un sentiment de tristesse, de peur ou de mélancolie. Juste une réaction "incontrolée

    Après réflexion je pense que j'aurai du trouver une "solution" à cette envie de pleurer mais j'avoue que comme avec le fou rire de ma femme je n'ai pas su réagir correctement.

    Dernier point, j'ai essayé d'approfondir la transe, de fractionner mais malgré cela je ne suis pas parvenu à un résultat vraiment concret d'une hypnose profonde ou l'on peut faire des suggestions d'amnésie ou d'hallucination. Je pense que c'est du au fait que j'ai beaucoup insisté dans mon discours sur ses sensations : tu es détendu, de plus en plus détendu, tu dors profondéments etc... mais pas trop sur mes suggestions du genre "A partir de maintenant tout ce que je te dis va se réaliser...ou un truc du genre"

    Qu'en pensez vous ?
     
  6. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Classe, je trouve!!

    Y'avait peut être une fuite au dessus, de l'eau retenue qui s'est infiltré dans la brèche?

    Tout dépend à mon avis de ce que votre rapport te permet d'entreprendre. Est ce qu'elle est susceptible d'accepter d'ouvrir à toi ces possibilités par une demande directe ou non?

    Sinon le meilleurs moyen me semble être de stimuler avec encore plus de précision et de subtilité ses sensations, de bien l'orienter vers ce qu'il se passe pendant la transe, et de mettre tout ça bien en place dans un processus de feed back. Tu peux par exemple lui faire léviter la main jusqu'à ce qu'elle se touche le visage comme c'est souvent fait, associer ce contact avec un approfondissement de la transe qui lui permet d'encore mieux t'écouter et de découvrir toutes les choses qu'il lui reste à découvrir qu'elle peut maintenant expérimenter, simplement en t'écoutant.
     
  7. Magicpop

    Magicpop Membre

    Inscrit:
    21 Novembre 2011
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Localité:
    Bordeaux
    Merci pour la réponse. Je vais tenter la prochaine fois de travailler cela.
     
  8. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Les suggestions d'amnésie ou plus généralement les suggestions post hypnotiques clairement objectivables (par exemple, celles qui sont spectaculaires "en sortant d'ici tu vas trébucher") doivent être effectivement bien répétées. Idem pour l'amnésie.
    Le fait de passer du rire aux larmes, m'intrigue. Problème de stabilité émotionnelle ? Besoin excessif de soumission ?
    Il n'est pas très difficile d'intégrer les pleurs dans le processus hypnotique, comme le rire. ("Vous avez rit, maintenant vous pleurez, petit à petit, vient donc la sérénité" par exemple). D'un point de vue thérapeutique il serait peut-être intéressant d'explorer cette tristesse spontanée (ou peut-être pas...). Une autre manière d'interpréter, est que cette personne tente tout simplement de vous déstabiliser pour garder le contrôle sur l'expérience (... point de vue fort probable d'ailleurs !)
     
  9. Magicpop

    Magicpop Membre

    Inscrit:
    21 Novembre 2011
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Localité:
    Bordeaux
    Mais dans la mesure ou elle était complètement volontaire pour cette session pourquoi aurait elle voulu me déstabiliser ? L'a t'elle fait inconsciemment ? Comme un mécanisme de défense contre la perte de contrôle ?
    En tout cas vos réponses sont très intéressantes et je vous en remercie.
    D'après ce que j'ai lu et compris, dans la mesure ou je suis parvenu à l'hypnotiser une première fois, je devrai pouvoir y arriver une seconde fois sans problèmes ? Si c'est bien le cas pensez vous que je puisse aller plus vite dans le process de mise en transe ? Je pose ces questions car j'ai eu la chance de voir un show d'hypnose hier soir et j'ai vu que les inductions étaient vraiment très rapides.
     
  10. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2058
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3480
    Localité:
    là bas,
    bien, il arrive souvent la première fois que l on fait l'expérience d'un bon état hypnotique "que cela remue émotionnellement" .

    c'est un phénomène connu, cela peu parfois arriver et à chaque transe que vous induisez.
    vous devez être prêt à cela et, accompagner la personne en la rassurant.
    cela arrive parfois spontanément.

    je vais essayer de vous expliquer ce phénomène métaphoriquement,
    je ne suis pas sur que mon raisonnement soit exact.

    imaginer un ami proche, très proche, un confident que vous avez u durant votre enfance, un amis avec le quel vous avez découvert et partagé des choses, des expériences...
    que cet ami a disparu, que vous ne savez pas ce que il est devenu.
    que vous avez dut faire sans lui tout ce temps.
    et là vous retrouver cet ami proche, ne pensez vous pas que il est possible d'être remué émotionnellement ?...

    cet ami il est a l'intérieur, c'est une partie de vous, une partie que l'on dit inconsciente, c'est une expérience marquante.
    vous êtes à l'origine de cet expérience, ne soyez pas étonné.
    accompagner cet expérience avec confiance et rassurer...
    vous avez fait un très beau cadeaux a cette personne.

    ce phénomène est appelé catharsis
     
  11. Magicpop

    Magicpop Membre

    Inscrit:
    21 Novembre 2011
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Localité:
    Bordeaux
    Tout cela est vraiment passionnant, merci beaucoup !
     
  12. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2058
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3480
    Localité:
    là bas,
    je n'est pas beaucoup plus d'expériences que vous, je vous invite a consament être prêt a ce phénomène et à l'accompagner, et éviter de l'induire volontairement.

    cela arrive parfois spontanément, cela m'est aussi arrivé alors que je ne pratiquais pas une transe formelle, c'était une approche plus proche de la PNL.
    j'ai continué a parler mais d'une façon plus fraternelle à la personne.

    je reconnais que cette expérience ma un peu décontenancé.
    un peu comme vous je ne savais pas, j'en ai alors parlé a un membre de ce forum qui avais plus d'expériences que moi en privé.

    cela ma conduit a faire une petite pause car, j'ai vraiment voulu avoir plus de confiance en moi avant de faire découvrir des états hypnotiques.

    quand on induit un autre état, il faut être prêt a percevoir pleins de phénomènes et de les accompagner, de savoir ce que cela signifie et comment accompagner judicieusement.

    Même si c'est juste pour le "fun", pour faire éprouver un phénomène hypnotique simple .


    Tous mes voeux pour la suite.
     
  13. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Jeangenève a parfaitement raison. Il est normal qu'une personne puisse se sentir perturbée à l'idée d'entrer en transe... Cela m'arrive moins souvent parce que je fais de la thérapie et que je m'attache au confort, beaucoup plus qu'à la vitesse. Mais, comme vous faites de l'hypnose de spectacle et qu'elle ne sait pas ce qui va se passer, sa réaction émotionnelle s'explique complètement. Du coup, ma réponse serait : lorsque vous voyez cette tristesse apparaître, soyez plus rassurant et... allez-y plus doucement. Dites-lui que tout va bien se passer et qu'elle se sent bien... mais ralentissez un peu (comme pour prendre acte de son état)
     
  14. Magicpop

    Magicpop Membre

    Inscrit:
    21 Novembre 2011
    Messages:
    11
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Localité:
    Bordeaux
    Ok j'ai bien pris note.
    Maintenant il va falloir que je m'entraine avec plus de personnes, plus souvent. Mais ce n'est pas évident de gérer si je n'obtiens pas de résultat.

    J'ai plusieurs idées de comment cela doit se passer :

    Imaginons que je suis au restaurant avec des amis, collègues peu importe. On parle hypnose et je décide de me lancer.

    1 - Soit j'y vais franco "oui je suis hypnotiseur" Je vais vous faire une démo : Test des doigts collés, puis des paumes et en fonction des réceptifs je continue (le risque étant que si personne ne rentre en EMC, je passe pour un mauvais et ça va être tendu à rattraper)

    2 - Soit je propose de faire juste un test pour voir si certains sont réceptifs et en fonction des résultats, j'arrive à hypnotiser quelqu'un ou je m'arrête au test en disant "voila, vous avez vu comment on fait les test, je ne vais pas aller plus loin pour ce soir, les conditions ne sont pas optimale (bruit, musique etc...)

    Je me dis que la solution 1 a le plus de chance de marcher car plus directe et plus persuasive mais en meme temps plus dur en cas d'échec

    La deuxième plus facile à gérer en cas d'échec mais moins suceptible de réussir car moins persuasive

    Qu'en pensez vous ? Me trompe-je dans mes déductions ?
    Sachant que j'ai toujours pour me sauver l'option Magie qui me permet de faire un super tour après en prétextant qu'il a fonctionné car les gens sont sous hypnose.
     
  15. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    De l'hypnose à la dur ! ;-)
    Vous êtes pire que moi !
    Franchement, la solution 1, risque de vous stresser inutilement.
    La solution 2 me semble beaucoup plus intéressante. D'abord, parce que sans elle vous allez tomber sur des personnes résistantes (un jour j'ai enfin réussi a hypnotiser une personne, uniquement parce que les autres ne la regardait plus...). Ensuite, parce que le test fait parti de l'induction de la transe. Enfin, parce que, tout simplement, c'est ainsi que font les hypnotiseurs de spectacle pour ne pas se "ramasser"...
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Celestial-Fi
    Réponses:
    7
    Affichages:
    1469
  2. alessandrello
    Réponses:
    3
    Affichages:
    329
  3. Dunker
    Réponses:
    6
    Affichages:
    1804