Formation Hypnose

Réflexions sur l'hypnose

castorix

Membre
Marc1963 à dit:
Bonjour Castorix,

Merci d'avoir la gentillesse (...) de reformuler vos questions.
" Marc1963 je me permets de reprendre quelques phrases, pour vous demander si je les comprends bien.

Proposez-vous comme objectifs dans les séances d'hypnose, de faire une hypnose sèche sans plus, et des suggestions généralistes ensuite ?
Avancez-vous (comme j'ai cru le comprendre) que le patient désire inconsciemment ce qui est bon pour lui ?

Merci de bien vouloir confirmer, ou bien développer une réponse alternative, ainsi nous pourrons poursuivre cette discussion intéressante."
:)
 

Marc1963

Membre
Bonjour


Castorix, Je vous remercie d'avoir reformulé vos questions.
Comme, vous l'aurait compris, je suis venu sur ce forum pour parler du phénomène « hypnose », qui je trouve est fascinant en lui-même, et non de ses applications. Toutefois, il est très difficile de tenir ce cap, et surtout de ne pas faire allusion, à son utilisation en thérapeutique.

Donc, voici ce que je pense (je vais développer).


Le psychothérapeute peut être efficace en utilisant l'hypnose ou sans l'utiliser.
Quand le psychothérapeute qualifie la technique employée "d'hypnose". Il faut que celle-ci soit réellement de l'hypnose. Même s'il a obtenu de bons résultats, cela ne le dédouane pas d'être honnête envers lui-même, quant à la technique utilisée.
Même si l'hypnose, n'est pas uniquement suggestions, la suggestion est partout. Bernheim grand chercheur sur l'hypnos,e et pape de la suggestion, a fini par le reconnaître. Ce qui veut dire, qu’une hypnose purement sèche, n’existe pas.
Pour revenir au nœud du problème, si nous comparons les résultats thérapeutiques, on ne peut pas dire que Mesmer, Liébault, Bernheim et leurs contemporains, aient quelque chose à envier aux résultats de nos contemporains, je dirais même, que pour la plupart d’entre eux, c’est l’inverse.
L’hypnose et simple et compliquée en même temps.
Simple, car il suffit de peu de connaissance pour la produire. Il n’y a qu’à voir certaines vidéos de jeunes du forum, qui ont déjà mis en hypnose une personne, sans pour autant avoir suivi une formation. Et pour la plupart, avec brio. Alors, que nombre de leurs aînés, obtiennent des résultats beaucoup plus mitigés (il y a d’ailleurs une explication à cela).
Compliqué, car le phénomène est fugace et se prête pas aux protocoles de la recherche classique.

Tout cela est très déstabilisant pour la personne qui pratique l’hypnose, qui plus est, s’il la pratique professionnellement. Pour se rassurer, et donner de la contenance à son discours quand il en parle, et même pour la valoriser, car en la valorisant, il se valorise lui-même. Il a besoin d’une théorie à connotation scientifique. Nombre de marchands du temple ont bien saisi ce besoin, et proposent des livres et séminaires de formations, où sont décortiquées, nombre de phrases appartenant à nombre d’inductions. Cela calmant les angoisses de bons nombres de pratiquants, face à ce phénomène aussi insaisissable qu’une anguille, et qui peut-être malgré tout, facilement produit par un néophyte, alors qu’il peut-être difficilement produit par une personne l’ayant étudié de nombreuses années, car n’ayant pas la carrure, pour supporter l’épée de Damoclès, qui est au dessus de tous hypnotiseurs, à savoir l’échec.



Quant à savoir, si le patient désire inconsciemment ce qui bon pour lui ?
C’est une très vaste question, même trop vaste, pour la traiter dans un post, voire, même dans plusieurs.
 

castorix

Membre
Merci Marc1963 pour votre réponse.

Je vous expose mon point de vue en lien avec votre message :


Marc1963 à dit:
Le psychothérapeute peut être efficace en utilisant l'hypnose ou sans l'utiliser.
Parfaitement d'accord avec ceci.

Marc1963 à dit:
(...) la suggestion est partout.
(...)Ce qui veut dire, qu’une hypnose purement sèche, n’existe pas.
pour un thérapeute, Hypnose sèche = faciliter la transe de la personne sans aucune intention thérapeutique ; plus précisément, pas sans guidance, mais sans aucune recherche de lien métaphorique entre le problème du sujet et les suggestions d'accompagnement (inductuion, suggestions de bien-être).

On peut donc tirer bénéfice d'une séance d'hypnose dite sèche, mais comme d'un bon bain ou d'une bonne promenade !
:roll: :D

Marc1963 à dit:
(...) si nous comparons les résultats thérapeutiques, on ne peut pas dire que Mesmer, Liébault, Bernheim et leurs contemporains, aient quelque chose à envier aux résultats de nos contemporains, je dirais même, que pour la plupart d’entre eux, c’est l’inverse.
Il s'agit là (à mon sens) d'une inférence arbitraire. En effet :
- vous me pardonnerez de vous le demander aussi directement, mais quelle serait votre position (expérience, reconnaissance par d'autres thérapeutes, ou situation de chercheur expérimenté...) pour que vous puissiez vous permettre d'imaginer, :

1) savoir si précisément ce que ces Grands messieurs ont fait pour leurs patients
2) savoir si bien ce que les patients obtiennent de leurs thérapeutes de nos jours !
3) tout cela ayant finalement peu de sens puisque entre les deux époques, la culture a changé, les troubles psychiques ont énormément changé en même temps, et l'hypnose de nos jours n'est pas forcément employée seule par les thérapeutes (je parle des arrêts de travail, des médicaments, des soins différents ...).


Marc1963 à dit:
le phénomène est fugace et se prête pas aux protocoles de la recherche classique.

Pour la durée "fugace" d'abord : Erickson employait très fréquemment des transes de 4 heures et plus.
Le chirurgien écossais James Esdaile a pratiqué en Inde la chirurgie lourde sous hypnose. Pour ce que j'en ai lu (c'était une citation, je n'ai pas lu directement ses écrits) la transe était induite par lui puis approfondie par un aide, plusieurs heures durant avant l'intervention (jusqu'à des amputations de membres, donc pas de la petite bière...).
Et ceci avant l'invention du trichlorométhane (utilisation comme anesthésiant à compter de... 1856 chez certains auteurs, 1882 chez d'autres).
En 2011, les transes induites par un thérapeute durent... jusqu'à ce qu'on les interrompe !

Pour ce qui est de l'étude des phénomènes hypnotiques, je suis assez bien placé pour vous affirmer que les techniques modernes d'imagerie cérébrale renvoient aux oubliettes une partie des théories précédemment avancées par des auteurs jusque là non contredits.

Les protocoles de recherche moderne permettent de valider une part importante du discours de ceux qui avaient employé jusque là un langage métaphorique pour exprimer leurs impressions, en y mettant des mots différents et des modèles.
Je prends pour exemple la notion de neurones miroirs développée par Rizzolatti, validée par l'imagerie fonctionnelle, et qui explique pas mal des expériences d'Erickson ou plus simplement des principes de PNL comme la synchronisation avec le fameux "pacing then leading" !!
(heu... je crois que nous sommes loin des interprétations de Charcot... n'est-ce pas ? :lol: )


Marc1963 à dit:
Tout cela est très déstabilisant pour la personne qui pratique l’hypnose, qui plus est, s’il la pratique professionnellement.
Est-ce votre cas ?
Qui, dans vos connaissances, est un professionnel employant l'hypnose et se trouvant déstabilisé par vos écrits ??
:wink: :shock: :D


Marc1963 à dit:
Pour se rassurer, et donner de la contenance à son discours quand il en parle, et même pour la valoriser, car en la valorisant, il se valorise lui-même. Il a besoin d’une théorie à connotation scientifique.
Je suis un peu perdu... de qui parlez-vous ici ?
Qui se rassure et se valorise :wink:
(je ne néglige ici aucune facette de cette question :shock: :wink: :roll: )

Vous me pardonnerez (peut-être) de finir ainsi avec un peu d'humour, pour ne pas dire un soupçon d'ironie, cette réponse à vos propos.

Veuillez ne pas y trouver d'irrespect ; mais vous comprenez ainsi peut-être mieux la surprise que j'éprouvais en découvrant vos propos - probablement car ce qu'ils recouvrent s'exprime malaisément sur un tel forum, comme vous l'avez vous-même déploré, et car vous avez encore d'autres points à développer.

C'est pourquoi, afin d'éviter un risque de malentendu (ou pire, d'échange de sarcasmes :? ) il sera prudent de ne pas intervenir sur un champ trop vaste dans un seul message : comme vouloir résumer l'expérience de tous les thérapeutes modernes usant de l'hypnose, en trois lignes...
qui plus est trois lignes à la connotation bien réductrice.
 

Paul Elie

Membre
a propos de l’épée de Damoclès ( l’échec!) je ne suis pas du tout d'accord....
cette épée existe que si on veut qu'elle existe!
ma formation contourne ce mythe....qui ne sert qu'a installer la peur chez le T ( empreinte!)
en effet le réalité est tout autre....
le client vient vous voir pour des résultats.... d'abord pour être en transe( hypnothérapeute?) puis espère trouver une solution....
bien sur si vous lui laisser croire que vous avez la solution.... vous irez a l’échec!
car vous le l'avez pas!( la solution!)
au contraire si vous faites votre boulot et lui dites que la solution est en lui ou vous allez l'aider a la trouver ( ce qui implique que vous ne l'avez pas!) alors s'il y a échec ,
ce n'est que le client qui est en échec pas vous!
un exemple concret:
vous dites au client que même en transe il aura toujours le libre arbitre de protéger ces petits secrets,numéros de compte en banque etc( démystification d'un mythe courant) puis....
au cours de la thérapie, vous vous apercevez ou il refuse de répondre a propos d'un moment, événement,traumas qui semble clef dans la résolution de son problème....
je sais il est possible de contourner le problème dans certains cas et avec certaines théories sans jamais en parler....

et que vous estimez qu'il n'y auras pas de progrès sans en adresser l'issue....
vous allez essayer de le convaincre , de lui demander de vous faire confiance,sortez vos règles de confidentialité etc....
le client , pas convaincu, ou obstiné , ou meurtrier ou violeur etc...
continue de refuser.....

qui est en échec dans ce cas?
serai ce l’exception qui infirme la règle?
le cas est précis et incontournable...
et prouve bien que vous n’êtes jamais en présence de cet épée!
 

Marc1963

Membre
Bonsoir Castorix



Castorix à dit:
Marc1963 à dit:
(...) la suggestion est partout.
(...)Ce qui veut dire, qu’une hypnose purement sèche, n’existe pas.
pour un thérapeute, Hypnose sèche = faciliter la transe de la personne sans aucune intention thérapeutique ; plus précisément, pas sans guidance, mais sans aucune recherche de lien métaphorique entre le problème du sujet et les suggestions d'accompagnement (inductuion, suggestions de bien-être).

On peut donc tirer bénéfice d'une séance d'hypnose dite sèche, mais comme d'un bon bain ou d'une bonne promenade !
:roll: :D
Penser que la personne qui se prête à une induction n'apporte pas avec elle, ses propres croyances, mais aussi, ses propres attentes, est aberrant.
Donc, si pour une raison, la personne croit, qu'un bain avec des onguents, que lui aura vendu un "guérisseur", sera efficace par exemple : pour ses douleurs, celui-ci, aura, autant, voire, plus d'efficacité, que toutes les métaphores du monde données sous hypnose. :wink:


L'hypnose est mystérieuse, fascinante et produit sur certaines personnes des résultats des plus étonnants. Ceci dit, beaucoup d'hypno-thérapeutes, oublient que l'hypnose n'est pas une panacée efficace sur tout le monde. :wink:








Castorix à dit:
Marc1963 à dit:
(...) si nous comparons les résultats thérapeutiques, on ne peut pas dire que Mesmer, Liébault, Bernheim et leurs contemporains, aient quelque chose à envier aux résultats de nos contemporains, je dirais même, que pour la plupart d’entre eux, c’est l’inverse.
Il s'agit là (à mon sens) d'une inférence arbitraire. En effet :
- vous me pardonnerez de vous le demander aussi directement, mais quelle serait votre position (expérience, reconnaissance par d'autres thérapeutes, ou situation de chercheur expérimenté...) pour que vous puissiez vous permettre d'imaginer, :

1) savoir si précisément ce que ces Grands messieurs ont fait pour leurs patients
2) savoir si bien ce que les patients obtiennent de leurs thérapeutes de nos jours !
3) tout cela ayant finalement peu de sens puisque entre les deux époques, la culture a changé, les troubles psychiques ont énormément changé en même temps, et l'hypnose de nos jours n'est pas forcément employée seule par les thérapeutes (je parle des arrêts de travail, des médicaments, des soins différents ...).
Si vous le permettez, je vais prendre un exemple que vous avez cité, à savoir, ce que parvenait à faire, le chirurgien écossais James Esdaile :
des amputations de membres et cela bien sûr en utilisant uniquement l'hypnose, sans utilisé d'anesthésie chimique. Quand je vois ce que font les médecins anesthésistes, pseudo-hypnotiseurs dans les Hôpitaux, cela en comparaison est ridicule. Quand vous me présenterez un chirugien qui fait des amputations de uniquement en utilisant l'hypnose commer anesthésie, je reviendrais bien évidement sur ma position, mais je ne pense pas que cela soit pour demain ; n'est-ce pas ? :wink:
Je le répète, nous avons en Belgique et en France un certain nombre de médecins d'anesthésistes qui utilisent l'hypnose. Présentez m'en, un, qui fasse des ablations de membres en utilisant uniquement l'hypnose pour anesthésie. :lol:
Vous voyez, là, ma proposition c'est du concret. Ou vous pouvez, ou vous ne pouvez pas m'en présenter un. Tout le reste n'est que tergiversation.









Castorix à dit:
Marc1963 à dit:
le phénomène est fugace et se prête pas aux protocoles de la recherche classique.

Pour la durée "fugace" d'abord : Erickson employait très fréquemment des transes de 4 heures et plus.
Le chirurgien écossais James Esdaile a pratiqué en Inde la chirurgie lourde sous hypnose. Pour ce que j'en ai lu (c'était une citation, je n'ai pas lu directement ses écrits) la transe était induite par lui puis approfondie par un aide, plusieurs heures durant avant l'intervention (jusqu'à des amputations de membres, donc pas de la petite bière...).
Et ceci avant l'invention du trichlorométhane (utilisation comme anesthésiant à compter de... 1856 chez certains auteurs, 1882 chez d'autres).
En 2011, les transes induites par un thérapeute durent... jusqu'à ce qu'on les interrompe !

Pour ce qui est de l'étude des phénomènes hypnotiques, je suis assez bien placé pour vous affirmer que les techniques modernes d'imagerie cérébrale renvoient aux oubliettes une partie des théories précédemment avancées par des auteurs jusque là non contredits.

Les protocoles de recherche moderne permettent de valider une part importante du discours de ceux qui avaient employé jusque là un langage métaphorique pour exprimer leurs impressions, en y mettant des mots différents et des modèles.
Je prends pour exemple la notion de neurones miroirs développée par Rizzolatti, validée par l'imagerie fonctionnelle, et qui explique pas mal des expériences d'Erickson ou plus simplement des principes de PNL comme la synchronisation avec le fameux "pacing then leading" !!
(heu... je crois que nous sommes loin des interprétations de Charcot... n'est-ce pas ? :lol: )
Comme je l'ai bien explicité, je parle de phénomène fugace dans la recherche. En effet, les phénomènes hypnotiques ne sont pas reproductibles à volonté, même sur la même personne. Son état d'esprit peut changer d'un jour à l'autre, les conditions que l'on lui imposent pour entrer dans les protocoles opératoire peuvent modifier la relation hypnotisé-hypnotiseur et empêcher le phénomène de se produire.
A ce sujet je me permets de vous renvoyer aux livres de Léon Chertok et à ceuxd'Isabelle Stengers traitant de la recherche sur l'hypnose.
Je me permets aussi d'attirer votre attention, qu'a ma connaissance, il n'existe aucune étude scientifique, hormis, celle de Chertok sur le phénomène hypnotique qui consiste à produire sur le corps de l'hypnotisé une vésication par suggestion.

En ce qui concerne l'imagerie cérébrale, je ne pense pas, que celle-ci nous permette d'observer les modifications cérébrales qui caractérisent uniquement l'hypnose, nous rencontrons aussi ces modifications, dans les techniques de relaxation ou de méditation. Je le rappelle la relaxation n'est pas de l'hypnose.








Castorix à dit:
Marc1963 à dit:
Tout cela est très déstabilisant pour la personne qui pratique l’hypnose, qui plus est, s’il la pratique professionnellement.
Est-ce votre cas ?
Qui, dans vos connaissances, est un professionnel employant l'hypnose et se trouvant déstabilisé par vos écrits ??
:wink: :shock: :D
Je n'ai ni la prétention, ni l'envie de déstabiliser les lecteurs. La seule chose que je dis, c'est que contrairement à ce que beaucoup d'hypno-thérapeutes disent, il y un certain nombre non négligeable d'échec dans la mise en hypnose, dont certains sont dû à l'hypnotisabilité de la personne. Ces échecs sont refoulés par la plupart des hypno-thérapeutes, probablement parce qu'ils perçoivent des honoraires, et aussi, pour valoriser leur savoir hypnotique. Mais ceux-ci existent tout de même. Alors, ils puisent dans la lecture de certains livres, ainsi qu'en suivant les séminaires de formation des "Gurus de l'hypnose ou de la thérapie", une théorie qui va dans leur sens (tout le monde est hypnotisable), et qui décortique les différentes inductions jusqu'à plus soif ce qui lui donne un aspect scientifique. De mon côté, je dirai plutôt : "comment faire une salade niçoise, avec une feuille de salade et une olive."


Depuis la nuit des temps, l'homme aime comprendre, car comprendre lui donne la sensation de maîtriser, et maîtriser apaise ses angoisses.

Vouloir penser que tout le monde est hypnotisable, c'est vouloir maîtriser l'hypnose. Hors l'hypnose comme bons nombres de phénomènes naturels sont loin d'être maîtrisés.






Castorix à dit:
Marc1963 à dit:
Pour se rassurer, et donner de la contenance à son discours quand il en parle, et même pour la valoriser, car en la valorisant, il se valorise lui-même. Il a besoin d’une théorie à connotation scientifique.
Je suis un peu perdu... de qui parlez-vous ici ?
Qui se rassure et se valorise :wink:
(je ne néglige ici aucune facette de cette question :shock: :wink: :roll: )

Vous me pardonnerez (peut-être) de finir ainsi avec un peu d'humour, pour ne pas dire un soupçon d'ironie, cette réponse à vos propos.

Veuillez ne pas y trouver d'irrespect ; mais vous comprenez ainsi peut-être mieux la surprise que j'éprouvais en découvrant vos propos - probablement car ce qu'ils recouvrent s'exprime malaisément sur un tel forum, comme vous l'avez vous-même déploré, et car vous avez encore d'autres points à développer.

C'est pourquoi, afin d'éviter un risque de malentendu (ou pire, d'échange de sarcasmes :? ) il sera prudent de ne pas intervenir sur un champ trop vaste dans un seul message : comme vouloir résumer l'expérience de tous les thérapeutes modernes usant de l'hypnose, en trois lignes...
qui plus est trois lignes à la connotation bien réductrice.
Une partie de la réponse se trouve juste au dessus.

Je ne prétends pas résumer l'expérience de TOUS les thérapeutes modernes, en un post, ni même, dans un forum entier. Mais appuyer là où cela fait mal.

Si tout le monde est hypnotisable, en France nous avons des médecins anesthésistes hypnotiseurs, comme dit plus haut, présentez m'en, un, qui fasse des ablations de membres, en utilisant uniquement l'hypnose pour anesthésie.

Là, nous ne sommes plus dans la théorie, nous sommes dans la pratique dure. Il est Inutile de remplir un forum de théories qui ne représentent pas les résultats obtenus en pratique.











Ne voyez aucun sarcasme dans mes propos, mais une sincérité sans aucune indulgence, vis à vis des affirmations erronées qui sont colportés à propos de l'hypnose, et surtout vis à vis de ceux qui les colportent.
 
I

Intemporelle

Invité
Marc1963 à dit:
Penser que la personne qui se prête à une induction n'apporte pas avec elle, ses propres croyances, mais aussi, ses propres attentes, est aberrant.
Donc, si pour une raison, la personne croit, qu'un bain avec des onguents, que lui aura vendu un "guérisseur", sera efficace par exemple : pour ses douleurs, celui-ci, aura, autant, voire, plus d'efficacité, que toutes les métaphores du monde données sous hypnose. :wink:

L'hypnose est mystérieuse, fascinante et produit sur certaines personnes des résultats des plus étonnants. Ceci dit, beaucoup d'hypno-thérapeutes, oublient que l'hypnose n'est pas une panacée efficace sur tout le monde. :wink:
Je suis tout à fait d'accord avec ça...

L'hypnose est mystérieuse certainement dans la manière de l'appréhender, comme vous le soulignez.

C'est pour ça qu'il est important de connaître les croyances de l'individu qui entre en thérapie, mais je pense que suivant les croyances de chacun, les individus se dirigeront vers ce qui leur parle le plus... magie, cartomancie, voyant, hypnothérapeute, etc...

Et je partage votre avis que les métaphores sont loin d'être la panacée, il faut connaître son interlocuteur pour bien cibler à quoi il est sensible.
 
Marc,
Avez-vous accès à vos messages privés. Je vous ai proposé de vous mettre en contact avec des personnes préparant une série d'expériences sur l'hypnotisabilité, les phénomènes hypnotiques, etc... Je n'ai toujours pas de réponse. A en croire les reproches que vous faisiez à certains de se défiler quand on leur propose une occasion de faire la preuve de leur talent présumé, j'imagine que vous ne seriez pas du genre à refuser de participer à une expérience publique qui sera l'occasion de mieux comprendre l'hypnose et de valider ou d'invalider un certain nombre de discours.
Cela dit, vous pouvez refuser, sans même avoir à justifier votre refus.
je ne veux pas trop communiquer sur ce sujet publiquement pour ne mettre personne mal à l'aise et parce que je ne peux pas donner beaucoup de détails. Je vous serai donc reconnaissante de me répondre en privé.
 

Paul Elie

Membre
ce qui est triste ....et l'on se forcera d'en rire!
c'est cette répétition dans la ligne de temps de ce forum....ou certains dans un premier temps,avec des discours posés et construit intellectuellement....en viennent quelques dizaines de messages et pages plus tard a vous prouvez sur un forum virtuel,
l'inexistence d'un phénomène...
parce que vous ne pouvez leur montrer dans le présent une amputation!
et alors c'est la dégringolade et tous ce que vous avez put dire, et faire...dans le passé ne compte plus!
soudainement vous êtes redevenus le charlatan d'hier!
j'ai reçu recenment des mp très intéressants de personnes qui pesamment me demandait ou j'habitai....sans me connaitre....
puis graduellement voulais que je présente en public des démonstrations.....ça ne vous rappelle rien?
une conférence a l'arche par exemple?
que veulent tous ces gens?

me convaincre que je suis un esprit simple(malade?),qui a été dévoyé par d’obscurs gurus qui m'ont enseigné,mirages et fables....et qu'il vaudrait mieux que j'oublie tout cela pour revenir a une culture plus officielle?
il est vrai que la situation actuelle est des plus confuse, nous sommes envahis par de nombreux scénarios catastrophes, mis au pied du mur par des erreurs écologiques qui semblent, inévitablement nous conduire au désastre, une politique sexuelle et médiatique qui cache la foret, un ordre qui est remis en question, des femmes qui découvrent leur servage.....
enfin un bouillon déstabilisant qui nous fait perdre en conjectures, au lieu de se concentrer sur une action positive....

il est sur que cet état de fait est un moment propice, pour ceux qui dans leur mégalomanie de gurus, vont profiter de la confusion de la perte de valeurs et de croyances , pour établir de nouvelles sectes....endoctrinement et promesses salvatrices....

alors nous assistons ici régulièrement, a une pseudo chasse au sorcières déguisée et progressive....l'histoire si elle se répète ne présage rien de bon.... quand aux aboutissants de telles manœuvres.....
oui je sais , on me dira que je suis paranoïaque! c'est l'argument massue....qui permet de discréditer toutes mes observations... comme étant des affabulations d'un esprit dérangé....

je suis inquiet c'est tout!
en 2 ans de présence ici je constate la répétition de certains événements, de certains caractères qui envahissent un forum supposé dédié a l'hypnose , avec des agenda divers et variés, allant du mystique le plus douteux ,en passant par un racolage débridé, quand ce n'est pas de la désinformation systématique voire un dénigrement du phénomène hypnose!
 

valikor

Membre
Marc1963 à dit:
Donc, si pour une raison, la personne croit, qu'un bain avec des onguents, que lui aura vendu un "guérisseur", sera efficace par exemple : pour ses douleurs, celui-ci, aura, autant, voire, plus d'efficacité, que toutes les métaphores du monde données sous hypnose. :wink:
on est en plein dans les croyances là.... vous avez des exemples. des cas concrets? ou c'est une opinion qui n'engage que vous?

sinon avec la palanquée de personnes depuis lma nuit des temps qui se trimballent plein de croyances sur les trucs qui guérissent, personne n'iraient jamais voir un médecin....et on aurait jamais eu le besoin de développer la médecine...
 
I

Intemporelle

Invité
valikor à dit:
Marc1963 à dit:
Donc, si pour une raison, la personne croit, qu'un bain avec des onguents, que lui aura vendu un "guérisseur", sera efficace par exemple : pour ses douleurs, celui-ci, aura, autant, voire, plus d'efficacité, que toutes les métaphores du monde données sous hypnose. :wink:
on est en plein dans les croyances là.... vous avez des exemples. des cas concrets? ou c'est une opinion qui n'engage que vous?

sinon avec la palanquée de personnes depuis lma nuit des temps qui se trimballent plein de croyances sur les trucs qui guérissent, personne n'iraient jamais voir un médecin....et on aurait jamais eu le besoin de développer la médecine...
Bien sûr qu'on est dans la croyance, mais je partage l'avis de Marc, sur le terrain, et il suffit d'en parler autour de soi, l'hypnose est parfois comparé soit à de la magie, soit à de l'anarque, et je dirais que certains personnes préfèrent aller voir un voyant, qu'un hypnothérapeute, POURQUOI ?
parce qu'en une seule séance, la personne va entendre ce qu'elle souhaite, rien ne va forcément changer pour elle, quoique ... son moral sera au beau fixe, et lui donnera la pêche d'affronter ce qu'elle n'osait pas...

Un thérapeute n'a pas forcément cet objectif, il travaille en profondeur, mais l'individu ne souhaite pas toujours cet objectif, juste une poudre magique (du voyant) qui ne dure qu'un temps...
 

xorguina

Membre
Intemporelle à dit:
valikor à dit:
Marc1963 à dit:
Donc, si pour une raison, la personne croit, qu'un bain avec des onguents, que lui aura vendu un "guérisseur", sera efficace par exemple : pour ses douleurs, celui-ci, aura, autant, voire, plus d'efficacité, que toutes les métaphores du monde données sous hypnose. :wink:
on est en plein dans les croyances là.... vous avez des exemples. des cas concrets? ou c'est une opinion qui n'engage que vous?

sinon avec la palanquée de personnes depuis lma nuit des temps qui se trimballent plein de croyances sur les trucs qui guérissent, personne n'iraient jamais voir un médecin....et on aurait jamais eu le besoin de développer la médecine...
Bien sûr qu'on est dans la croyance, mais je partage l'avis de Marc, sur le terrain, et il suffit d'en parler autour de soi, l'hypnose est parfois comparé soit à de la magie, soit à de l'anarque, et je dirais que certains personnes préfèrent aller voir un voyant, qu'un hypnothérapeute, POURQUOI ?
parce qu'en une seule séance, la personne va entendre ce qu'elle souhaite, rien ne va forcément changer pour elle, quoique ... son moral sera au beau fixe, et lui donnera la pêche d'affronter ce qu'elle n'osait pas...

Un thérapeute n'a pas forcément cet objectif, il travaille en profondeur, mais l'individu ne souhaite pas toujours cet objectif, juste une poudre magique (du voyant) qui ne dure qu'un temps...
Pas d'accord avec un certain point....les voyants ou médium peuvent voir certaines choses profondes en la personne, elles peuvent même faire se souvenir des trucs que la personne avait complètement oublié, amnésie .

Bon c pas pour de la thérapie, je ne sait pas quel but vraiment celà à quand ça sort, mais c'est que ça doit être souvenu, sinon, ça ne viendrait pas ....
 
I

Intemporelle

Invité
xorguina à dit:
Pas d'accord avec un certain point....les voyants ou médium peuvent voir certaines choses profondes en la personne, elles peuvent même faire se souvenir des trucs que la personne avait complètement oublié, amnésie .
Pas d'accord du tout, les voyants ont ce sens de l'analyse pour des personnes naïves, ou ne se connaissant pas, qui se cachent la vérité, donc là oui on peut dire que le voyant dit des choses réelles, mais c'est criant de vérité, j'en ai fait le constat moi même, je teste toujours ce que je dit...

Ca me rappelle une copine qui dans le passé m'avait parlé d'une voyante extraordinaire, par curiosité, j'ai testé, j'avais disons ... évolué... et j'ai bien vu sa manière de procéder... rien d'extraordinaire au final...

Néanmoins je ne nie pas la médiumnité, mais au final cela apporte quoi à l'évolution de l'individu ? s'il attend toujours des autres ...
 

xorguina

Membre
Intemporelle à dit:
xorguina à dit:
Pas d'accord avec un certain point....les voyants ou médium peuvent voir certaines choses profondes en la personne, elles peuvent même faire se souvenir des trucs que la personne avait complètement oublié, amnésie .
Pas d'accord du tout, les voyants ont ce sens de l'analyse pour des personnes naïves, ou ne se connaissant pas, qui se cachent la vérité, donc là oui on peut dire que le voyant dit des choses réelles, mais c'est criant de vérité, j'en ai fait le constat moi même, je teste toujours ce que je dit...

Ca me rappelle une copine qui dans le passé m'avait parlé d'une voyante extraordinaire, par curiosité, j'ai testé, j'avais disons ... évolué... et j'ai bien vu sa manière de procéder... rien d'extraordinaire au final...

Néanmoins je ne nie pas la médiumnité, mais au final cela apporte quoi à l'évolution de l'individu ? s'il attend toujours des autres ...
Un de mes derniers flashs, une personne que je ne connaîssait pas...j'ai vu une femme, j'ai ressentit quelque chose de très chaud et je sentait encore qu'il avait était enfant ,et préciser aussi l'âge ,magnétisé....il ne s'en souvenait pas, m'a dit non, j'ai insisté parce que sûre de moi, de ce que je ressentait, puis au bout de quelques secondes m'a dit: ha oui !! j'ai était magnétisé pour une verrue !

Celà en effêt avait peut être son importance pour lui. Je ne veux pas supposer pour lui, mais étant donné sa situation, je pense que oui, celà avait vraiment une importance sur une autre ouverture d'esprit...

Il n'attendait rien à part voir, tester ce que je pouvais lui dire .

C'est juste pour affirmer que celà peut donc arriver que je remonte à la surface des souvenirs oubliés, amnésies, que celà donc peut être profond, c'est tout .
 
I

Intemporelle

Invité
Si ça vous fait plaisir alors tant mieux, tout le monde est content... néanmoins faut pas généraliser un évènement"ponctuel" avec un voyant, en l'occurrence "vous"...

Néanmoins, je ne vois pas en quoi cela va changer la vie de cette personne de savoir que vous avez ressenti cet évènement.

Bref...
 

xorguina

Membre
Intemporelle à dit:
Si ça vous fait plaisir alors tant mieux, tout le monde est content... néanmoins faut pas généraliser un évènement"ponctuel" avec un voyant, en l'occurrence "vous"...

Néanmoins, je ne vois pas en quoi cela va changer la vie de cette personne de savoir que vous avez ressenti cet évènement.

Bref...
En effêt, il ne faut pas généraliser, ni pour les voyants, médiums, ni pour dire que celà ne peut être profond.
 

castorix

Membre
Bonsoir,

Je voudrais poursuivre une partie de la discussion Marc 1963, si vous voulez bien.
Mais je me limiterai à quelques points.


En effet globalement je ne suis pas sûr d'arriver à suivre où vous voulez en venir ; et ça fatiguerait tout le monde pour pas grand chose
(sauf à apprécier de voir rivaliser deux imbéciles infatués :roll: :wink: ce à quoi nous ne souhaitons pas ressembler n'est-ce pas !
:? )

Marc1963 à dit:
Penser que la personne qui se prête à une induction n'apporte pas avec elle, ses propres croyances, mais aussi, ses propres attentes, est aberrant.
Eh bien là personne ne risque de penser autrement, c'est un peu plus aisé à comprendre maintenant qu'un mot devenu familier de chacun peut résumer le paradigme : c'est le mot cognition. Toute action de se saisir des informations disponibles dans une expérience, se base d'abord sur les acquis qui précèdent (la langue parlée ou non, ce que l'on a déjà vu ou entendu raconter, ce que l'on croit subir ou non dans le contexte, etc.) et non pas seulement des faits réels et observables puisque nos propres sens sélectionnent déjà une partie des sensations à récupérer et transmettre au cerveau.


Marc1963 à dit:
L'hypnose est mystérieuse, fascinante et produit sur certaines personnes des résultats des plus étonnants. Ceci dit, beaucoup d'hypno-thérapeutes, oublient que l'hypnose n'est pas une panacée efficace sur tout le monde.
Pas trop d'accord, ce n'est pas l'hypnose qui le produit, c'est bel et bien le sujet qui emploie ses ressources propres, et je n'ai jamais encore osé affirmer que l'emploi de la transe guidée soit le seul moyen d'obtenir un résultat obtenu avec facilitation par l'hypnose.

Aider quelqu'un n'est pas réussir à sa place, même si un thérapeute a toujours un gros ego je pense qu'il doit s'en rappeler !
:wink: .

Marc1963 à dit:
je vais prendre un exemple que vous avez cité,
(...) des amputations de membres et cela bien sûr en utilisant uniquement l'hypnose
(...) Quand je vois ce que font les médecins anesthésistes, pseudo-hypnotiseurs dans les Hôpitaux, cela en comparaison est ridicule. Quand vous me présenterez un chirugien qui fait des amputations de uniquement en utilisant l'hypnose commer anesthésie, (...) je ne pense pas que cela soit pour demain ; n'est-ce pas ? :wink:
(...) ma proposition c'est du concret. (...) vous ne pouvez pas m'en présenter un. Tout le reste n'est que tergiversation.

Je vais tenter de rester courtois, mais quelle idée étrange que de poser les choses... à l'envers.

Quel patient demanderait à être amputé sans anesthésie ?
Votre question est maladroite pour ne pas dire choquante.

Je suis intervenu ce matin (vendredi 17) auprès d'un homme qui, 20 minutes après que j'aie fait sa connaissance, partait au bloc opératoire : amputation à mi-cuisse droite.
On n'est pas à discuter de "on fait une péridurale ou on laisse tomber ?"
et par respect je ne parlerai pas de l'état psychique dans lequel cet homme était quand je l'ai rencontré.

Votre question n'est pas seulement grotesque elle est irrespectueuse des personnes qui souffrent. Y êtes-vous confronté dans la réalité ? Ou bien n'employez-vous les mots que pour jongler (brillamment il est vrai) avec, pour jouer au jeu du dernier mot sur un forum ?

Je vous réponds donc avec simplicité que des anesthésistes font chaque jour de leur mieux quand il y a des dégâts, les quelques urgentistes que je connais qui travaillent au SAMU avec l'hypnose font de leur mieux pour combiner cette approche avec leurs gestes de première urgence, et s'il n'y avait aucune autre solution pour tenter de soulager quelqu'un bien sûr qu'ils essaieraient l'hypnose comme seul accompagnement.
Mais est-ce que vous imaginez votre réponse si, un jour de malchance, les toubibs vous proposaient à vous personnellement : "allez, chaque matin je tire au sort qui je n'anesthésie pas et ce matin c'est sur vous que ça tombe" ...

Allez je crois que chacun aura compris.


Marc1963 à dit:
Je ne prétends pas résumer l'expérience de TOUS les thérapeutes modernes, en un post, ni même, dans un forum entier. Mais appuyer là où cela fait mal. (...)
Ne voyez aucun sarcasme dans mes propos, mais une sincérité sans aucune indulgence, vis à vis des affirmations erronées qui sont colportés à propos de l'hypnose, et surtout vis à vis de ceux qui les colportent.


Je partage l'opinion selon laquelle colporter des affirmations erronnées, ça fait mal.

Après votre réponse je crois que nous aurons fait le tour, pour ma part je crois que j'ai dit assez de bêtises.

Je voulais juste dire que dans le cas des thérapeutes, la préoccupation est centrée sur le sujet qui souffre, pas sur le nombril des soigants.

Pour les philosophes bien sûr, on s'intéressera aux deux côtés. 8)
 

Altmaier

Membre
Marion Prieur à dit:
Marc,
Avez-vous accès à vos messages privés... Je n'ai toujours pas de réponse. A en croire les reproches que vous faisiez à certains de se défiler quand on leur propose une occasion de faire la preuve de leur talent présumé, é.
C'est aussi l'impression que j'ai eu.

Je pense que marc est un de ces avatars (troll) créé pour :roll: animer :roll: ce forum, il n'est là que pour promouvoir l'hypnose de spectacle, pour redonner du mystère à l'hypnose, pour affirmer qu'il n'y a que lui pour pratiquer la :twisted: vrai :twisted: hypnose, que tous les autres sont des pseudo :roll: , et quand il répond, c'est par des attaques personnelles. c'est parce qu'il n'arrive pas à hypnotiser tout le monde qu'il croit que ce n'est pas possible. Ha croyance, quand tu nous tiens 8)
Castorix s'est laissé entrainé dans un débat stérile, et je suis sur qu'il le regrette déjà.

Mais ce que j'écris n'engage que moi :oops:
 

Marc1963

Membre
castorix à dit:

En effet globalement je ne suis pas sûr d'arriver à suivre où vous voulez en venir ; et ça fatiguerait tout le monde pour pas grand chose
(sauf à apprécier de voir rivaliser deux imbéciles infatués :roll: :wink: ce à quoi nous ne souhaitons pas ressembler n'est-ce pas !
:? )
Comme vous êtes dans l'obscurité, permettez-moi d'éclairer votre lanterne. De nombreuses choses, ont été, et sont dites, à propos de l'hypnose et de l'hypno-thérapie. Un certain nombre d'entre elles sont fausses. Je ne reviendrai pas ici, sur pourquoi, ces allégations fausses sont colportées. En venant sur ce forum, n'ayant rien à perdre contrairement à certains, je désire pour le bien de l'hypnose, remettre les pendules à l'heure.

Petit aparté
Vous avez sûrement dû remarquez, vous aussi, que les membres ayant un intérêt pour les techniques d'hypnose, qui sont ENTRE AUTRES utilisées dans les spectacles, n'intervenaient plus, ou quasiment plus, sur le forum. En regardant les réponses qui sont faites à leurs posts, on peut comprendre que ceux-ci ne reviennent pas ou très peu sur le forum, pourtant dédier à l'hypnose avec un grand "H". Ce fait ne vous gène pas. Peut-être ne l'avez-vous pas remarquez, ce qui serait un comble, pour une personne dont sa profession, ou sa passion est d'être à l'écoute des autres.
Si vous l'avez remarquez qu'avez-vous fait ?


Merci, a l'avenir d'être un peu plus réservé dans vos propos ; en disant "que cela fatiguerait tout le monde". Je reçois tout de même, quelques mp de soutiens, de membres qui ne partagent pas forcément les idées des bien-pensants du forum, et ne voulant plus prendre part à ces joutes verbales, où est nié la réalité des faits (à ce sujet lire ma réponse concernant l’amputation des membres).









Castorix à dit:
Marc1963 à dit:
L'hypnose est mystérieuse, fascinante et produit sur certaines personnes des résultats des plus étonnants. Ceci dit, beaucoup d'hypno-thérapeutes, oublient que l'hypnose n'est pas une panacée efficace sur tout le monde.
Pas trop d'accord, ce n'est pas l'hypnose qui le produit, c'est bel et bien le sujet qui emploie ses ressources propres, et je n'ai jamais encore osé affirmer que l'emploi de la transe guidée soit le seul moyen d'obtenir un résultat obtenu avec facilitation par l'hypnose.

Aider quelqu'un n'est pas réussir à sa place, même si un thérapeute a toujours un gros ego je pense qu'il doit s'en rappeler !
:wink: .
Ai-je déjà dit que les ressources ne venaient pas du sujet. Dans le cadre qui nous occupe, pour mettre le sujet en relation avec ses ressources, nous utilisons l'hypnose. Or pour produire celle-ci, la façon d'être de l'hypnotiseur, joue un rôle. J'espère, que de part, votre expérience que vous laissez supposer, vous avez remarquez cela. Contrairement à ce que certains pensent, l'hypnose n'est pas une simple mécanique, où il suffirait d'étudier le verbiage des diverses inductions, pour en comprendre le mécanisme, ou voire, pour prétendre pouvoir hypnotiser tout le monde (sauf les débiles d'après certains).
Je n'ai jamais dit que vous aviez osé affirmer que l'emploi de la transe guidée soit le seul moyen d'obtenir un résultat. D'ailleurs à priori vous employez le mot thérapeute et non hypno-thérapeute (voir mes post précédents). Par contre d'autres le pensent. Je vous rappelle que notre échange se fait sur un forum et non en mp.

En ce qui concerne l'ego du thérapeute, je suis d'accord avec vous à 200%.











Castorix à dit:
Marc1963 à dit:
je vais prendre un exemple que vous avez cité,
(...) des amputations de membres et cela bien sûr en utilisant uniquement l'hypnose
(...) Quand je vois ce que font les médecins anesthésistes, pseudo-hypnotiseurs dans les Hôpitaux, cela en comparaison est ridicule. Quand vous me présenterez un chirugien qui fait des amputations de uniquement en utilisant l'hypnose commer anesthésie, (...) je ne pense pas que cela soit pour demain ; n'est-ce pas ? :wink:
(...) ma proposition c'est du concret. (...) vous ne pouvez pas m'en présenter un. Tout le reste n'est que tergiversation.

Je vais tenter de rester courtois, mais quelle idée étrange que de poser les choses... à l'envers.

Quel patient demanderait à être amputé sans anesthésie ?
Votre question est maladroite pour ne pas dire choquante.

Je suis intervenu ce matin (vendredi 17) auprès d'un homme qui, 20 minutes après que j'aie fait sa connaissance, partait au bloc opératoire : amputation à mi-cuisse droite.
On n'est pas à discuter de "on fait une péridurale ou on laisse tomber ?"
et par respect je ne parlerai pas de l'état psychique dans lequel cet homme était quand je l'ai rencontré.

Votre question n'est pas seulement grotesque elle est irrespectueuse des personnes qui souffrent. Y êtes-vous confronté dans la réalité ? Ou bien n'employez-vous les mots que pour jongler (brillamment il est vrai) avec, pour jouer au jeu du dernier mot sur un forum ?

Je vous réponds donc avec simplicité que des anesthésistes font chaque jour de leur mieux quand il y a des dégâts, les quelques urgentistes que je connais qui travaillent au SAMU avec l'hypnose font de leur mieux pour combiner cette approche avec leurs gestes de première urgence, et s'il n'y avait aucune autre solution pour tenter de soulager quelqu'un bien sûr qu'ils essaieraient l'hypnose comme seul accompagnement.
Mais est-ce que vous imaginez votre réponse si, un jour de malchance, les toubibs vous proposaient à vous personnellement : "allez, chaque matin je tire au sort qui je n'anesthésie pas et ce matin c'est sur vous que ça tombe" ...

Allez je crois que chacun aura compris.
Je ne pense pas que cela soit à vous de déterminer si les arguments sont à l'endroit ou à l'envers, c'est au lecteur qui lui incombe cette tâche, pour se faire sa propre opinion. :wink:

Quand les médecins anesthésistes hypnotiseurs, proposent à leurs patients des opérations de chirurgie plastique, maxillo-faciale, de la thyroïde, ORL, gynécologique (hystérectomie…) en utilisant l'hypnose comme partie intégrante de l'anesthésie, afin d'avoir moins d'effet secondaire, que par une anesthésie purement chimique. Vous ne trouvez pas cela choquant, rien à redire (ce qui est tout à normal, je vous le concède).

Par contre, quand je vous dis, que si les médecins anesthésistes hypnotiseurs, étaient aussi compétents en hypnose, que l'était le chirurgien écossais James Esdaile (je vous rappelle que c'est vous, qui avait induit l'exemple de James Esdaile dans votre argumentation), ils pourraient, alors, proposer à leurs patients, une anesthésie purement hypnotique, qui aurait donc, encore moins d'effets secondaires. Eh vous, vous trouvez cela choquant, grotesque et même irrespectueux des personnes qui souffrent! Point n'est besoin d'argumenter ici, le seul fait de souligner vos propos incohérents, permet aux lecteurs de se faire sa propre idée sur la question.

De plus, je trouve particulièrement insultant, envers les lecteurs, en pensant, que le fait de raconter, un de vos cas (même si celui-ci est véridique), pourrait crédibiliser vos propos antérieurs et postérieurs vis à vis des miens. Vous essayez d'attirer la sympathie des lecteurs à vous.
Sachez que sympathie et argumentations sont deux choses différentes. Et quand dans un débat, on essaye d'attirer la sympathie, c'est qu'on est à court d'argument et assez loin de la vérité.

Vous essayez de noyer le poisson dans l'eau. Ou vous connaissez, ou vous ne connaissez pas, un médecin capable de faire ce que faisait Esdaille en employant l'hypnose. C'est aussi simple que cela. :wink:

Puisque vous me demander, quelle serait ma réaction, si un jour, je venais à être dans l'obligation d'être amputer, si le médecin anesthésiste me proposait, de l'être sous anesthésie hypnotique uniquement. Connaissant les limites de l'hypnose (sans aucune complaisance), c'est à dire, entre autres, que pas tout le monde est hypnotisable, contrairement à ceux disent la plupart d'hypno-thérapeutes. Je déclinerais l'offre, à moins que le médecin me prouve, que je fais partie des personnes pouvant développer une anesthésie profonde sous hypnose. De même si le médecin anesthésiste me proposait une ablation de la thyroïde sous anesthésie hypnotique uniquement. D'ailleurs aucun deux le proposeraient car eux au moins ils sont confronté à la réalité et savent que l'hypnose qu'ils utilisent est une pseudo-hypnose qui ne permet pas une anesthésie profonde chez le patient, c'est pourquoi ils ont la sagesse de la coupler avec des produits chimiques.










Castorix à dit:
Après votre réponse je crois que nous aurons fait le tour, pour ma part je crois que j'ai dit assez de bêtises.

Je voulais juste dire que dans le cas des thérapeutes, la préoccupation est centrée sur le sujet qui souffre, pas sur le nombril des soigants.

Pour les philosophes bien sûr, on s'intéressera aux deux côtés. 8) [/color]
En disant que pour votre part, vous croyez avoir dit assez de bêtise, c'est une manière très habile de votre part, de faire une sortie honorable du débat, après avoir essayer de semer la confusion et donner des arguments, qui sont démenti par les faits (la réalité). 8)
 

Paul Elie

Membre
prétentieux et arrogant!
remettre les pendules a l'heure.... bien sur ! on vous attendais!
nous dans l'obscuirité et vous la lumiere!
on auras tout entendu ici!

moi je connais des hypnos qui sont aussi competents que James Esdaile, personellement....
si vous n'en connaissez pas , c'est que vous ne fréquentez pas le bon milieu! ce qui remet en cause sérieusement vos compétences sur le sujet et ce que vous en dites!
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
D'ailleurs aucun deux le proposeraient car eux au moins ils sont confronté à la réalité et savent que l'hypnose qu'ils utilisent est une pseudo-hypnose qui ne permet pas une anesthésie profonde chez le patient, c'est pourquoi ils ont la sagesse de la coupler avec des produits chimiques.



Le docteur De Faymonville, anesthésiste et spécialiste de recherche en hypnose médicale en Belgique, utilise l'hypnose pour des interventions longues et délicates de thyroide

Vous plagiez l'hypnose d'une façon provocative mais avez vous un niveau scientifique actualisé ?


:roll:
 

castorix

Membre
Bonsoir Surderien,

Tout le monde ne connaît pas cette grande dame de l'hypno-anesthésie, mais en effet c'est bien aussi grâce son action que cette discipline s'est autant développée.

Et sous l'impact de ces avancées, même dans l'hôpital général de la préfecture de ma campagne (pourtant bien loin de Liège), on réalise parfois des thyroïdectomies sans une seule goutte d'anesthésiant...

:wink:
 

Marc1963

Membre
Surderien et Castorix, je vous remercie beaucoup, pour cette information, que je vais m'empresser de verifier en début de semaine.

Là on est dans le concret, vous donnez enfin un nom, contrairement à Paulelie, qui encore une fois, connait des hypnos exceptionnels, mais ne donne pas de nom. Peut-être existent-ils uniquement dans son imaginaire.


Je vous tiens au courant de mes investigations sur votre affirmation.


Merci encore. :D
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Marc1963 à dit:
Surderien et Castorix, je vous remercie beaucoup, pour cette information, que je vais m'empresser de verifier en début de semaine.

Là on est dans le concret, vous donnez enfin un nom, contrairement à Paulelie, qui encore une fois, connait des hypnos exceptionnels, mais ne donne pas de nom. Peut-être existent-ils uniquement dans son imaginaire.


Je vous tiens au courant de mes investigations sur votre affirmation.


Merci encore. :D
une reine célèbre a même été opérée de la sorte, ce qui a fait beaucoup pour développer l'hypnose dans son pays ...

vous trouverez cela sur le net

çà date même un peu...

:)


PS non, ce n'était pas Elisabeth, mais Elisabeth c'est le prénom du Docteur De Faymonville !

8)
 

Marc1963

Membre
Bonjour,


Comme je l'ai dis dans mon post précédent, j'allais faire des investigations en début de semaine.
J'ai pris contact avec le secrétariat du Professeur Marie-Elisabeth Faymonville qui est responsable du centre de la douleur au CHU de Liège. Son secrétariat, m'a indiqué qu'elle serait joignable lundi prochain.

Voici les questions que je vais lui poser.

Vous est-il arrivé de faire une ablation de la thyroïde sans aucun produit chimique anesthésiant, uniquement en utilisant l'hypnose ?

Si oui, dans quel pourcentage par rapport aux hypnosédation, et aussi par rapport à la totalité de vos patients ?

Pourquoi certains patients, ont besoin, en plus de l'hypnose, de produits chimiques anesthésiants (technique appelée hypnosédation) ?


Pensez-vous qu'il soit possible de faire une amputation de membre, en utilisant uniquement l'hypnose comme anesthésie, et dans un pourcentage similaire à une ablation de la thyroïde ?

Si ce n'est pas le cas, ou si ce pourcentage est inférieur à l'ablation de la thyroïde, pourriez-vous m'en indiquer les raisons ?
 

undy

Membre
Personnellement, je me sentirais plus à l'aise pour une anesthésie face à un médecin avec UN ÉNORME MAILLET, que face à un qui propose l'hypnose.
Notamment, au cas où je donnerai des signes de réveil, je préfère une méthode où il est plus facile de "redonner un coup" d'anesthésie :lol:

Après, depuis que j'ai vu cette discussion, je me suis souvenu d'un film d'horreur, qui avec le recul, à défaut de parler d'hypnose, parlait sans doute d'EMC, et je crains de rencontrer des trucs vaguements similaires.

Bref, faire une anesthésie avec juste de l'hypnose (ou pire, se vanter de ne faire que ça), je suis pas sûr que ce soit rassurant pour la patient.

Bon, il y a sûrement des gens réceptifs pour qui ce serait bien, mais pas assez pour que ça se développe à grande échelle.
 

Paul Elie

Membre
Marc1963 à dit:
Surderien et Castorix, je vous remercie beaucoup, pour cette information, que je vais m'empresser de verifier en début de semaine.

Là on est dans le concret, vous donnez enfin un nom, contrairement à Paulelie, qui encore une fois, connait des hypnos exceptionnels, mais ne donne pas de nom. Peut-être existent-ils uniquement dans son imaginaire.


Je vous tiens au courant de mes investigations sur votre affirmation.


Merci encore. :D
kein s'est fait opérer de kyste qu'il avait dans le dos , anesthesié en AH....
j'ai participé a plusieurs préparation d'accouchement et été présent a 3 deliveries....
le docteur Dwight Damon, DC, DNGH, OB
president du NGH
et don mottin vice president....
que je connais perso....( j'ai reçu mes diplômes de leurs mains!) ont forme plus d'un anesthésiste.
mais je doute que vous les contacterez,
vous préférez sans doute garder vos croyances!
si vous le faites saluez les de ma part....
 

Marc1963

Membre
Bonjour à tous,


Suite à l'affirmation de Castorix qui affirmait :
"que le Professeur Marie-Elisabeth FAYMONVILLE réalise parfois des thyroïdectomies sans une seule goutte d'anesthésiant..." (voir son post ci-dessus)

Je viens d'avoir une communication téléphonique aves le Professeur Marie-Elisabeth FAYMONVILLE. Elle m'a indiqué qu'il était impensable pour elle de faire une thyroïdectomie sans aucune d'anesthésie locale, et par ailleurs, elle ne connaît aucun médecin anesthésiste ayant pratiqué, même une seule fois, de cette manière.
Elle m'a indiqué, que ce qu'elle pratiquait, et pratique, et les autres médecins anesthésistes pratiquent, c'est une hypno-sédation qui par définition, demande une anesthésie chimique locale. De plus l'hypno-sédation ne peut pas être utilisée dans des chirurgies lourdes.

Edité [Bout de message supprimé]
Règlement du forum
 

Paul Elie

Membre
marc votre propos montre une seule chose....
et je ne défends pas castorix ....
mais condamne votre attitude qui par le mépris de ce qu'ecrivent les autres.....
vous empechent de les lire!
que castorix et co ..fasse de la désinformation est une chose....
qui se discute ,
vos attaques personnelles sur le caractère de castorix que nous ne connaissons pas, a part certain a travers de ces écrits scientifiques.... qui sont aussi discutables....

sont absolument intolérables....et je vous conseille de vous excuser pour commencer et de changer d'attitude!
oui je suis (étais ) agressif, mais jamais n'utilise de violence gratuite surtout vers des gens que je ne connais pas!
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut