Réflexions sur l'hypnose

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Marc1963, 3 Juin 2011.

  1. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonjour à tous,



    Comme je l'ai dit dans ma présentation, j'ai commencé à étudier l'hypnotisme au début des années 80 et j'ai arrêté en 1998, déçu de voir l'évolution de cette fascinante science. Il faut dire que les marchands du temple sont passés par là, et sont malheureusement toujours là.
    Alors, je ne viens pas sur le forum pour polémiquer, mais pour partager mes réflexions et avoir un feedback d'autres passionnés d'hypnose. Et pourquoi pas, nous pourrions peut-être redonner à l’hypnose ses lettres de noblesse.





    Pour commencer nous pourrions parler de mise en scène



    La mise en scène en hypnose et le facteur probablement le plus important. Quand je parle de mise en scène, cela n’exclut pas l’hypnose dans le cadre thérapeutique. D’ailleurs la plupart des marchands du temple se référant à Erickson pour des raisons que je développerai plus tard, devraient savoir que celui-ci portait un grand intérêt à la mise en scène. Il suffit de lire les livres de ses proches collaborateurs pour s’en rendre compte, cela passait entre autres par sa tenue vestimentaire et les fameuses statuettes.

    Quand je regarde sur youtube des vidéos sur l’hypnose de spectacle, et que je les compare aux démonstrations auxquelles j’ai pu assister au début dans les années 80. Cela n’a rien avoir. Je ne dis pas qu’à cette époque là, tous les hypnotiseurs étaient de bons. Loin s’en faut, mais, il y en avait au moins certains qui l'étaient. Malheureusement, un des meilleurs et plus connu de cette époque, a pris lui aussi, le chemin de la facilité et n’est plus que l’ombre de lui-même.

    Contrairement, à ce que les vidéos sur youtube montrent, l’hypnose de spectacle n’a pas à vocation à faire rire. Si on désire rire on va voir un humoriste. En faisant rire le public dans un spectacle d’hypnose l’hypnotiseur ne se présente même pas en humoriste, mais en comique. Un bon spectacle d’hypnose est étonnant, incroyable, fascinant, impressionnant, mystérieux, mais en aucun cas comique. Ceci dit, pour faire un bon spectacle d’hypnose, l’hypnotiseur doit se mettre en position haute, et cette position il faut pouvoir l’assumer, la tenir, et ce n’est pas donné à tous le monde, surtout quand on est payé et que les conditions nécessaires à l’hypnose ne sont réuni, il est mille fois plus facile de prendre la position basse.et de ridiculiser les volontaires, pour que le public s’esclaffe. C’est ce qu’on peut appeler le syndrome BAC. Quand on veut que la plus grande majorité des étudiants réussissent le BAC, il suffit d’en descendre le niveau. Le niveau des étudiants qui réussissaient le BAC dans les années 60 / 70 n’a vraiment rien avoir avec le niveau des étudiants qui vont le passer cette année . Et c’est de même pour les hypnotiseurs.

    Pour revenir à la mise en scène, un des points de départ est la tenue vestimentaire. Quand on voit de la façon dont s’habillent les soi-disant hypnotiseurs, y’a de quoi faire s’éclaffer tous les metteurs en scène du monde entier. Si vous prenez une photo en pied d’un dit hypnotiseur, et que vous la présentez à des passants dans la rue, il faut que la majorité de ceux-ci, vous indique que cette personne à quelque chose de mystérieux.

    Pour rester sur la tenue vestimentaire, à l’époque des années 80, et bien plus encore, dans les décennies précédentes. L’hypnotiseur se parait d’un spencer, ou d’un smoking, ou d’une tenue noire avec parfois des pendentifs ésotériques l’habit collait au rôle. Contrairement à ce que dit le proverbe, l’habit participe à faire le moine. Ceci dit, cela n’a pas que touché l’hypnose, il n’y qu’a comparer Claude François et les chanteurs de maintenant, ou les magiciens illusionnistes, qui sous prétexte de dépoussiérer la magie, ils viennent sur scène en Jeans.




    Merci de laisser vos réflexions sur cette première partie.





    A bientôt
     
  2. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    désolé de ne pas partager vos idées, car je ne pratique que l'hypnose thérapeutique, sans mise en scène :roll:
    Et il m'arrive de recevoir mes clients en short et chemise à fleur. et ça marche aussi bien.
    Ce qui est important, c'est pas le costume, mais la compétence de l'hypno.

    Pour les spectacles, je ne dis pas qu'il ne faille pas de la mise en scène, mais encore une fois, je ne pratique que la thérapie :wink:
     
  3. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    la mise en scène sert à faire croire que l'hypno a des pouvoirs, en thérapie, il faut que le client sache que c'est lui qui a les pouvoirs. :cry: :wink:
     
  4. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    marc ne soyez pas si catégorique et définitif dans vos jugements....
    la mise en scène est bien sur une technique intéressante pour induire le client en confiance plus rapidement ..... dans le cas de thérapeutes qui l'utilisent!..... mais pas une panacée ou vérité obligatoire!
    ce qui est avant tout important c'est que le T soit bien dans le rôle qu'il va jouer, altmaier avec son expérience n'as sans doute pas besoin d’expédients et peut la jouer nature!
    ce qui ne vas en rien influer sur les résultats qu'il obtient!

    c'est seulement un bon départ pour les débutants qui ne sont pas encore totalement en confiance..... mais une chose que l'on abandonne avec l’expérience!

    ce qui surtout dans l’expérience scénique est a retenir pour les hypnotherapeutes a mon sens est, l'utilisation d'induction rapides.... et surtout le pourquoi de leur fonctionnement.... souvent passé sous silence dans les formations dites...eriksonnienne...
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    634
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Milton Erickson consultait en costard cravate car le costume médical a toujours été un plus, influençant.

    Le docteur Knock faisait de même, plus le personnage est sérieux, strict et autoritaire, plus il impose aisément la manipulation hypnosive

    Heureusement les temps ont changé et les consultants ont compris que le contenu thérapeutique n'est pas que dans le costume...

    Encore que...

    :roll:
     
  6. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Encore que...

    Dans certains cas, oui, je le pense aussi :roll:
     
  7. papusza

    papusza Membre

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Messages:
    300
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    N'oubliez pas les lentilles de contact verte, si vous n'avez pas les yeux verts, car seul des yeux verts sont fascinateurs !


    Ensuite vous pourrez faire un spectacle sur une foire, ou dans des cabarets


    Vous verrez qu il est possible d'hypnotiser une personne que l'on soit en short, tongs, costume ou tailleur.

    Heureusement qu'il y a évolution depuis ce temps là, car mis à part faire rêver les gens un soir, ou impressionner, ou faire peur ?
    Cette approche rapproche l'hypnose des sciences occultes.
     
  8. San-A

    San-A Membre

    Inscrit:
    16 Mai 2011
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Tout a fait d'accord.

    D'ailleurs l'hypnose ne repose t elle pas sur une mise en scène inductive?

    Par contre pour moi l'hypnotiste virtuose sera celui qui deviendra l'acteur de la transe de ses sujets, en totale virtuosité inductive improvisée.

    Qui peut, même nu (surtout nu :shock: ), devenir ce qu'il faut quand il faut pour mener ses sujets en hypnose.

    Le tout dans une fluidité digne du naturel.

    Et si pour induire tel ou tel sujet, il faut alors dresser une mise en scène impressionnante et tout a fait rigide, il saura bien évidemment le faire aussi.

    Puisqu'on parle de mise en scène n'oublions pas le rôle des acteurs ;)

    Un peu comme en trapèze, plus le gymnaste est excellent, moins il a besoin de filets...
     
  9. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    l'hypnose est une mise en scène inductive.... tout a fait!
    il s'agit de conditionner une personne que l'on a jamais vu, avec son histoire et ces aprioris , vers une confiance totale , a ce que vous proposez! indiscutable....
    mais il ne s'agit pas d'un spectacle de foire! quoique dans certains cas , il serai utile de mettre un nez rouge pour détendre l’atmosphère!
    l'anticipation et la confiance ne se mérite pas il faut la créer, bien c'est utile si au départ , en général vous inspirez confiance! mais je suis un adepte du costume cravate et prends grand soin de se que je "montre" a mon premier contact .... et qui va véhiculer,sans que je le dise....le bon message de sérieux ,auquel j'ai besoin et qui fait partie du conditionnement... du client....
    les chemises a fleurs et tongs sont ok mais plus dure a assumer , car l'idée générale de sérieux et de compétence passe malheureusement , dans le conscient collectif.... par le costume et la deco du cabinet! la présentation!
    altmaier je croyais que vous officiez en blouse blanche?
    l'avez vous mise au clou?
     
  10. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Oui, il m'est arrivé de mettre une blouse blanche, mais je l'ai donné à ma femme de ménage pour qu'elle en fasse des chiffons, ça ne collait plus à moi.
    J'ai essayé :roll: .....................
     
  11. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    donc un bel exemple de mise en scène... que l'on évalue....
    puis que l'on jette.....
    normaaaaal!
    c'est l’évolution!
     
  12. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonjour,





    Tout d'abord, merci à vous tous de participer au débat.



    Comme je le supposais, la polémique entre hypnose de spectacle et hypnose thérapeutique allait apparaître. Vous me direz autant mettre les pieds dans le plat tout de suite.
    Dans les années 80 et même dans les décennies précédentes cette polémique existait déjà.

    Cette polémique de dénigrer l’hypnose de spectacle, prends racine chez les scientifiques pour disqualifier l’hypnose. Les hypno-thérapeutes leurs ont emboîté le pas, pour soi-disant faire de la vrai hypnose. En effet, il est beaucoup plus confortable pour le prétendu hypno-thérapeute de faire de l’hypnose sans hypnose, que de faire de l’hypnose. Nous retrouvons cela en sophrologie, puisqu’il y a deux courants principaux de celle-ci. Attention, je ne suis pas en train de dire que l’hypnose sans hypnose n’a pas d’efficacité thérapeutique, mais simplement que ce n’est pas de l’hypnose. D’ailleurs certains élèves de Milton Erickson commencent à en revenir, et remettent les pendules à l’heure, tel : John H Edgette et Janet Sasson Edget dans leur excellent livre : Manuel des Phénomènes Hypnotiques en Psychothérapie édition Satas

    Alors pourquoi cette chasse aux sorcières par rapport aux hypnotiseurs de spectacle.
    Se prévaloir d’être hypnotiseur, hypno-thérapeute, hypnotiste est valorisant. Malheureusement l’hypnose ne peut pas être produite sur tout le monde et dans toutes les circonstances. Donc, se prétendre hypno-thérapeute est un abus de langage, d’ailleurs Milton Erickson lui-même ne se qualifiait pas d’hypno-thérapeute. En effet, pour lui, l’hypnose était un outil parmi d’autres utilisés en psychothérapie. Ce sont les marchands du temple qui ont fait croire l’inverse. Donc, il est plus confortable à l’hypno-thérapeute de faire une hypnose sans phénomène, ou dans le meilleur des cas, une pseudo lévitation de la main, cela ne le remet pas en cause en cas d’échec auprès du patient, ou devrais-je plutôt dire du client. De la même façon, en indiquant que le pouvoir vient du patient/client, il se dédouane en cas d’échec et culpabilise le patient/client, si toutefois un échec venait à arriver. Il est facile de cette façon, de faire admettre au patient/client qu’il a été hypnotisé, même, s’il n’a vécu qu’une simple relaxation, avec éventuellement, une pseudo lévitation de la main, et se targuer d’avoir hypnotisé la quasi-totalité de ses patients / clients. Vous me direz cela fait du bien à l’ego. Bien sûr, je ne dis pas que la réussite dépends uniquement de l’hypnotiseur cela serait aberrant, mais il est tout aussi aberrant, de penser que tout vient de la personne qui veut être mise en hypnose, ou de la technique utilisée.



    Pour revenir à l’hypnose de spectacle, tant décrié par certains. S’il y a un chercheur officiel français, qui a beaucoup fait pour la reconnaissance de l’hypnose, en tant que science officielle, c’est bien, Léon CHERTOK. Et nous pouvons lire dans un de ses excellents livres (ses livres sont vraiment à conseiller à tous ceux qui s’intéressent à l’étude scientifique de l’hypnose)
    ceci :

    Léon Chertok évoquait une collaboration possible avec des hypnotiseurs de music-hall, cela ne s’est jamais fait. De même, Didier Michaux (élève de Léon Chertok et chercheur au CNRS) préfère étudier l’hypnose selon les procédures expérimentales usuelles. Pour le thérapeute comme pour le chercheur, la galaxie « music hall » reste un domaine inquiétant qui concentre tout ce qui a fait de l’hypnose un phénomène peu respectable. Il est difficile de sauter le pas, même pour les besoins de la recherche. Même s’il l’on sait que, sans doute, la technique d’induction des hypnotiseurs de music-hall est la plus efficace. Double frustration : une pénurie de cas (somnambules), et la possibilité d’une solution à cette pénurie, qui blesse ceux dont le travail vise précisément à dissocier le phénomène hypnotique de l’image qu’en donne le music-hall.

    Ce texte de cet éminent chercheur officiel, montre deux choses :
    Premièrement : qu’il n’apprécie pas l’hypnose de music-hall, pour l’image qu’elle véhicule.
    Deuxièmement : il a l’honnêteté, contrairement à beaucoup d’autres chercheurs et thérapeutes dans ce domaine, de reconnaître, que l’induction (qui comprend aussi la mise en scène) des hypnotiseurs de music-hall, est généralement la plus efficace. C’est en voulant faire de l’hypnose, la seule technique qu’ils peuvent proposer à leurs patients / clients, que les psychothérapeutes alors dénommés hypno-thérapeutes se mettent dans une position très inconfortables face à celui-ci (ne pas réussir à l’hypnotiser), et donc utilisent les subterfuges cités plus haut, pour rendre sa situation financière viable. Il serait beaucoup plus déontologique, que ceux-ci, maîtrisent d’autres techniques, et puissent ainsi, tel Milton Erickson le faisait, proposer à leurs patients, la technique la plus appropriée, mais à ce moment là, ce ne seraient plus des hypno-thérapeutes mais des psychothérapeutes.

    Pour finir ce post, je dirai que depuis Mesmer, l’hypnose à connu auprès de scientifiques des périodes tantôt euphoriques et tantôt de désuétudes. Dans les périodes de désuétudes, c’est l’hypnotiseur de spectacle qui a su entretenir la flamme. C’est dans les périodes dures ou l’on voit ses vrais amis. Sans les hypnotiseurs de spectacle, il pas sûr que cette merveilleuse science qu’est l’hypnose, nous soit parvenue tel quel .

    Certaines pratiques de l’hypnose de spectacle sont critiquables et doivent être critiquées. D’autres sont l’âme de l’hypnose.




    Merci de laisser vos réflexions.

    (Evitez de balayer mes arguments d’un simple revers de la main, et de faire des remarques sarcastiques, cela ne fait pas avancer le débat). Argumentez, argumentez et argumentez encore, cela fera avancer le débat.
     
  13. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Là vous avez raison, les débiles, au sens médical du terme, les enfants trop jeunes, qui n'ont pas le pouvoir de rester concentré très longtemps, et quelques réfractaires, ne sont pas hypnotisables.
    Tous les autres le sont, cela ne dépend que de la compétence de l'hypno.

    Et je suis d'accord avec vous pour dire que les techniques utilisées dans les spectacles sont les plus efficaces. C'est ceux que j'utilise quotidiennement.

    Alors, pourquoi dénigrer l'hypnose de spectacle? Hé bien parce que la plupart des spectacles sont truqués. (J'ai écris "la plupart") et que ces spectacles font peur et font croire que l'hypno a des pouvoirs et qu'il peut abuser du sujet.
     
  14. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Et merci a vous d'animer le débat, vous êtes de la maison? :wink:
     
  15. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie


    Vous ne voulez pas qu'on critique? mais que faites vous :roll:
     
  16. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Salut,


    Bien sûr que je veux qu'on critique mes arguments, mais en argumentant sérieusement. N’hésitez pas à être un peu plus prolixe.

    Prenons un exemple :
    Si effectivement, cela s'avérait vrai que les yeux bleus facilitent l'induction hypnotique, ce que je doute, car les yeux sont le reflet de l'âme, et c'est dans ce qu'ils expriment, et non pas dans leur couleur, qu'on y trouve l'efficacité. Eh bien, si malgré tout, cela s'avérait vrai, il serait judicieux que les hypnotiseurs n'ayant pas les yeux de cette couleur se mettent des lentilles. Je ne comprendrais pas pourquoi, l'hypnotiseur se priverait d'être plus efficace. De la même façon, bien sûr, qu’il est possible d’induire l’hypnose en tongs et en short. Ceci dit, en désacralisant l’image de l’hypnose pour des convenances personnelles et du politiquement correct, vous en diminuez son efficacité. Oui, l’hypnose vient des sciences occultes, il faut l’assumer. Pourquoi croyez-vous que les gens soient fascinés par l’hypnose, cette ambivalence du comportement humain : peur / attirance est connu depuis la nuit des temps. Les mots que vous dites dans vos suggestions, sont inefficaces, s’ils ne sont pas chargés émotionnellement. Cette peur qu’a l’hypno-thérapeute de l’affect, vient de l’époque de Freud. Depuis ce temps là, le thérapeute se méfie de l’affect (du transfère et contre-transfère) comme de la peste. C’est pour cela, que les inductions sont déshumanisées et sont beaucoup moins efficaces qu’auparavant. Oui, l’affect est à manier avec précaution, oui, l’affect peut-être dangereux, mais connaissez-vous un médicament efficace, sans aucun danger et sans effet secondaire. On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Si les hypno-thérapeutes veulent obtenir de grands succès, il faut aussi qu’ils admettent qui ne parviendront pas à hypnotiser tous leurs patients, même si ceux-ci sont consentants et intelligents. Prétendre l’inverse est une escroquerie intellectuelle. Je sais, ne pas reconnaître cela fait du bien à l’ego. Même Milton Erickon lui-même, avait des échecs avec ses inductions. Lui au moins, il ne pavoisé pas et utilisait d’autres approches pour le bien de ses patients. Comment voulez-vous que les gens réagissent, si les hypno-thérapeutes n’assument pas cela. J’ai rencontré de nombreuses personnes, déçu par l’expérience qu’ils’ ont eu avec l’hypnose dite ericksonnienne, nouvelle hypnose, etc. Là preuve en est, c’est que les marchands du temple, en sont venu à reconsidérer l’opinion qu’ils avaient sur l’hypnose classique et les fameux tests de suggestibilité. Mais là, le bas blesse, il ne suffit pas de faire un livre, ou une conférence, où l’on décortique, et où l’on explique par la linguistique, une induction, pour le plus grand plaisir des lecteurs, ou des auditeurs. Intellectualiser une expérience, ne la rend pas pour autant efficace, mais c’est vrai, cela plait à tout le monde, je le concède, c’est aussi là une des particularités de l’être humain, car cela nous permet de croire que nous en avons la maîtrise. Dans l’hypnose classique, on juge sur la pratique. A l’époque des années 80, l’hypnose ericksonnienne n’était pas encore développée, les soi-disant hypnotiseurs, qui ne supportaient pas d’être juger sur la réussite des phénomènes hypnotiques qu’ils essayaient de produire, se dirigèrent vers le deuxième courant de la sophrologie. Là, au moins, il n’y avait pas d’échec et ils se sentaient à l’aise. Personne ne maîtrise le phénomène hypnotique, il se produit, ou il ne se produit pas. Le seul véritable savoir qu’a l’hypnotiseur, c’est la connaissance des conditions optimales dans les quelles peuvent se produire les phénomènes hypnotiques. Etre un bon hypnotiseur, c’est passer au dessus du politiquement correct, et de toutes convenances personnelles, afin d’offrir aux personnes désirant expérimenter l’hypnose, toutes les conditions nécessaires pour que le phénomène hypnose se produise et bien sûr savoir reconnaître son échec quand celui-ci se produit (aie ! là ça fait mal à l’ego). Et le véritable don de l’hypnotiseur c’est de s’investir dans l’induction alors qu’il y a des risques d’échecs donc de railleries surtout s’il cela se fait en publique. (aie ! là cela fait très mal à l’ego).


    Pour conclure ce post
    Je dirai que le plus grand ami de l’hypnotiseu,r et malheureusement aussi, son plus grand ennemi, c’est son ego. Nous pouvons même généraliser, en disant que c’est le problème de tout humain.
     
  17. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Un hypno-thérapeute,pour vous c'est un thérapeute qui fait de l'hypnose?Ou bien un hypnotiseur qui fait de la thérapie?

    Dans le 1er cas,je pense qu'il n'en a un peu rien à faire,l'hypnose n'est qu'un moyen parmi d'autres de faire,et même si c'est "le moyen préféré" de l'hypno-thérapeute,s'il est plus thérapeute qu'hypnotiseur,il passera vite à autre chose.

    Dans le 2ême cas,certes l'égo sera touché,mais à mon avis,quelqu'un de plus hypnotiseur que thérapeute pratique plus pour rendre service et se tester lui-même,et les échecs apprennent autant que les réussites sinon plus.
     
  18. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    pour votre ego : le plus grand ennemi de vos arguments, c'est la façon dont vous rédigez... texte trop long, verbeux, pas structuré, peu lisible...
     
  19. papusza

    papusza Membre

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Messages:
    300
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Ce serait bien en effet de faire des paragraphes pour énoncer chaque idée différente, et pour accroitre l'éfficacité de vos propos, tout comme le nombre de lectures.


    A vous lire, on a l'impression que vous regrettez ce temps, où l'hypnose faisait partie de l'occulte.


    Avoir un hypnotiste avec des gros pendentifs ésotériques ne sera par pour plaire à tout le monde, et l'important est de pouvoir manier différents outils pouvant s'adapter à chaque individu.
     
  20. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Salut,


    Erratum sur le prmier post de ce topic.
    j'ai arrêté d'étudier l'hypnose en 2008 comme indiqué dans ma présentation.
     
  21. papusza

    papusza Membre

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Messages:
    300
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Vous l'avez de l'idée Marc pour peut-être un très bon show, à quoi bon regretter le "bon vieux temps", peut être qu''avec du travail et le ré-entrainement, vous pourrez faire un spectacle en spencer, pour redonner ses lettres de noblesse à l'hypnose.

    N'est on parfois pas mieux servi que par soi-même ?

    Et pour sur, il y a toujours des spectateurs pour un bon spectacle.
     
  22. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Bonsoir Marc,

    Je ne pratique ni l'un, ni l'autre donc rien à dire sinon que dans tes écrits, j'ai l'impression d'un besoin de reconnaissance d'origine ?

    Les grecs pratiquaient l'hypnose de quoi ?
    Les shamans, sorciers pratiquaient l'hypnose de quoi ?

    Quand aux transes ? ç'est depuis tjrs et de partout ?

    Je crois même que les rois comme nos politiciens font leur scène sur leur trône , leurs beaux habits de lumière pour hypnotiser alors ?

    Perso je crois que ça a tjrs exité même du temps ou on rongeait nos propres os.....

    bon jsuis peut être hs...tu me diras, ou pas :D

     
  23. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Bonjour Marc,

    Vous n'argumentez pas, vous affirmez.
    A vous lire, on sent que vous êtes prisonnier de vos certitudes.
    Et ce n'est pas parce que vous n'arrivez pas à hypnotiser tout le monde que cela n'est pas possible. :roll:
     
  24. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    La réponse se trouve dans la signification du mot : c'est un thérapeute qui utilise exclusivement l'hypnose. Il se trouvera forcément devant un problème, quand celle-ci ne fonctionnera pas. Et on sait malheureusement, quelle solution il peut apporter à son problème.
    S'il était thérapeute avant d'être hypnotiseur, il utiliserait d'autres techniques, et donc, se nommerait psychothérapeute, comme l'était, je le rappelle, Milton Erickson.
    :wink:
     
  25. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonjour xorguina,

    Ils pratiquaient une "hypnose" efficace, car les personnes qui officiaient, le faisaient selon un rituel qui correspondait à ce que les gens attendaient inconsciement d'eux.
     
  26. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    votre réponse sous entendrai qu'erikson etais une reference parce que "psychotherapeute"?
    ou justement le contraire?
    éclairez moi!
     
  27. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonjour Altmaier,

    Vous avez raison je n'ai pas argumenté cette affirmation, et vous, vous n'avez pas argumenté la vôtre. :wink:

    Pour que les personnes qui nous lisent se fasse une idée, et pour donner du sens au débat, je vais argumenter la mienne.

    Cette façon qu'ont les hypnotiseurs de prétendre pourvoir hypnotiser n'importe qui à partir du moment où il n'est pas débile, vient de l'époque où l'hypnose éricksonnienne c'est développée. Ceci dit, les praticiens de l'hypnose classique leurs ont, malheureusement, emboîté le pas.
    Le problème, c'est que cela, plus que tout autre chose, décrédibilise l'hypnose. Conne on dit : "quand on veut en faire trop, on finit par être contre-productif".
    Nul besoin d'être un expert en hypnose, pour comprendre que l'hypnotiseur nous raconte un sacré mensonge.
    En effet, il suffit de réfléchir pour résoudre ce problème par une équation.
    Je vais donc vous en faire la démonstration

    On sait que l'hypnose permet entre autres choses de :
    -Guérir des phobies
    -Sevrer les alcooliques
    -Arrêter de fumer
    -Faire maigrir

    Si tout le monde excepté les débiles pouvait être hypnotisé. Vous me concèderez que les hypnotiseurs pourraient l'être.
    Alors comment se fait-il, qu'il existe des hypnotiseurs en surpoids.
    Ne me répondez pas: parce qu'ils aiment être grassouillets.

    Comme l'on dit :
    Il vaut mieux être beau, jeune, riche et en bonne santé, plutôt que laid, vieux, pauvre et malade. :wink:

    Et là, je n'ai fait que la démonstration la plus facile, que tout le monde peut constater, sans forcément connaître intimement un hypnotiseur.
     
  28. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Marc1963

    J'ai l'impression que vous ignorez totalement ce qu'est la thérapie hypnotique, hypnotiser n'a aucun sens pour moi, à part pour le spectacle.

    Mais les exemples que vous donnez de l'hypnotiseur grassouillet, il est fort possible que d'une part il n'est pas envie de suivre une thérapie pour maigrir (un petit régime suffirait peut être...), et de deux qu'il ne se formalise pas pour ses kilos.

    L'hypnose est un ECM, la thérapie représente donc les techniques ou méthodes utilisées différentes pour chaque thérapeutes et souvent inefficaces chez certains, car je lis encore bien trop souvent Hypnose = thérapie, c'est faux... L'hypnose est un ECM donc de l'AH, que chacun peut effectuer tout seul avec l'intention de le faire, mais cela n'est en rien une thérapie, juste un support.
     
  29. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    votre démo ne tient pas debout : il ne suffit pas d'être hypnotisé ou hypnotisable pour aller mieux !

    Il faut aussi que :
    1°) la personne ait envie de s'attaquer au problème;
    2°) l'hypnothérapeute sache quoi faire et quoi dire pour que la personne aille mieux!

    et le point N°2 est bien souvent celui qui freine....
     
  30. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Je pense qu'Erickson était un excellent psychothérapeute, car il obtenait d'excellents résultats avec ses patients. Il était aussi un excellent hypnotiseur. Certains ont voulu le modéliser. Apparemment sans succès, actuellement je ne connais aucun hypno-thérapeute ou psychothérapeute qui revendique avoir atteint le niveau technique d'Erickson. Ceci dit, comme dans toute légende, il y a eu exagération.
     
Chargement...