1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

régler un problème de libido

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par babaste28, 17 Avril 2010.

  1. babaste28

    babaste28 Membre

    Inscrit:
    29 Mars 2010
    Messages:
    53
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    bonjour, j'ai une bonne amie qui m'a confiée l'autre jour que ses prmeières expériences sexuelles l'ont un peut traumatisé, au sens qu'elle faisait tout pour plaire à ses mec sans en profiter elle-même, et elle a fais ça très jeune...

    maintenant elle a perdu toute libido...

    étant fervent défenseur des bienfaits du sexe, je ne peut pas laisser une personne dans cet état qui, pour moi, est très grave!!

    comment puis-je m'y prendre pour l'aider? (non pas forcément la guérir, mais au moins la réconcilier avec son désir et son plaisir)

    vous pensez que de lui faire revivre ces moments en lui montrant qu'au fond c'était pas si mal serait un bon début? ou bien les actes sexuels sont pas très compatibles avec l'hypnose du fait que ce sont les actes les plus personnels en règle général et qui plus est, tabous?

    je conais d'autres filles qui ont subis des "traumatismes" similaires, ce qui m'a manené à penser que la sexualité féminine se joue presque entièrement sur les prmeières fois et qu'on a pas tout le temps la chance de tomber sur le bon pour commencer, et comme il y a beaucoup de filles qui en souffrent dans leur vie futures, parfois des années après, c'est un sujet qu'il me tien beaucoup à coeur...

    j'aimerai beaucoup que vous me donniez des conseils pour que je puisse aider tout dabord mon amie, puis les autres filles que je rencontrent et qui souffrent de ce problème (traumatisme causé par des prmeières expériences sexuelles décevantes ou traumatisantes)

    merci
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    Pour être honnête, je ne pense pas que ce soit à ta portée, il est difficile sans aucune méthode de se lancer dans cet exercice, car cette mauvaise expérience peut faire remonter des choses que tu ignores... et que tu ne seras pas gérer...

    A ta place je travaillerais simplement sur la confiance en soi, maintenant je pense quand même qu'il te manque de sérieuses bases...

    L'aide hypnotique n'est pas un jeu...

    Désolée de te mettre devant l'évidence...
     
  3. selenite

    selenite Membre

    Inscrit:
    17 Mars 2010
    Messages:
    68
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    "elle faisait tout pour plaire à ses mec sans en profiter elle-même, et elle a fais ça très jeune... "

    Elle faisait cela et comme cela pourquoi ?

    Je dois plaire sans m'y complaire semble son scénario.

    Aujourd'hui, pour éviter le risque de me complaire si je plais, je conforte mon scénario en refusant de plaire, ce qui me semble moins grave que de risquer de m'y complaire.

    Peut être aussi une impression gravée sur le mur de son enfance : Il faut plaire pour être mais tu n'y arrivera jamais.......

    Nous pouvons (peut être, juste une hypothèse) imaginer un regard parentale ancien : "pour me plaire, tu dois faire un effort mais cela est hors de ton possible. Et donc c'est un peu comme la vierge, la Diane. Il fallait tenter malgré tout de remplir le tonneau des Diane-aïdes..

    Plaire c'est donc remplir un peu le tonneau qui se vide à chaque fois....

    "mais au moins la réconcilier avec son désir et son plaisir"

    SON désir ? SON plaisir ? SON jouir interdit ? Mais où se sont-ils perdus dans ces méandres du plaire ou ne pas plaire, that the fashion. (oui, que reste-il de ce vouloir plaire):lol:

    Avant toute intervention, je crois qu'une bonne anamnèse serait judicieuse et donc un bon thérapeute. :lol:


    "j'aimerai beaucoup que vous me donniez des conseils pour que je puisse aider tout dabord mon amie, puis les autres filles que je rencontrent et qui souffrent de ce problème (traumatisme causé par des prmeières expériences sexuelles décevantes ou traumatisantes)"

    Mais que voici un autre scénario. "L'amour, c'est vouloir offrir ce qu'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas "(J.Lacan)

    "première expériences sexuelles décevantes ou traumatisantes" ???????

    Pourquoi ? Comment ?

    Décevante ? Oui ! Sans doute si l'on croit "qu'une femme honnête n'a pas de plaisir "(Jean Ferrat).

    Traumatisante ? Surtout si le bon dieu s'en mêle dans nos convictions de bienseillance du judéo-christianisme... Le côté matcho aussi. Chacune est un peu blanche neige récurant en bonne ménagère comme dans le dessin animé. "Un jour mon prince viendra" mais elle n'eut que les sept nains qui se croyaient des princes.

    A moins que pépé loup n'aie meurtri le petit chaperon rouge sous le silence de sa maman. Pourquoi une maman laisse son enfant parcourir le bois ou se trouve un loup ? Pourquoi l'enfant, voyant que ce n'est point mère grand dan le lit, accepte d'y rentrer et pourquoi mettre des cailloux dans le ventre du loup...

    Il est donc des causes proches et lointaines. Une constellation de causes possibles et celles-ci vont du personnelle, du familiale et du sociétale....

    Donc oui, trouver un bon thérapeute.
     
  4. babaste28

    babaste28 Membre

    Inscrit:
    29 Mars 2010
    Messages:
    53
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    ba le problème c'est que je ne pense pas du tout que ce soit le genre de personne à allez voire un thérapeute, qui plus est pour parler de choses si intime...

    sinon, on vas dire que ses toutes premieres relations se sont passé avec un mec plus agé qu'elle de 3 ans, elle en avait 12, elle était très amoureuse et il lui a di qu'une telle personne avai fais des truc avec lui et que si mon amie ne faisait pas des truc avec lui aussi, il la lacherait, donc elle s'est exécutée pour ne pas le perdre...

    puis après elle a continué (ac ses autres relation) sans avoir d'aproche personelle, pour elle, le sexe n'était que donner à l'autre, elle n'avait rien à en recevoir, moi j'aimerai lui faire comprendre (ou plutôt ressentir, pasque elle le comprend) que le sexe est avant tout un échange et que chacun est donneur et à la fois receveur, et aussi que plus l'on donne, plus on reçois, plus on a envie de donner et plus l'autre aura cette envie aussi...

    pour reprendre une de ses phrases : "donc j'ai dès le début totalement dissocié sexe et sentiments"

    je trouve ça grave...



    et sinon tu sais métaphore, tu a peut être une expérience énorme en hypnose, tu fais peut être des merveilles mais c'est pas une raison pour empecher les autres d'essayer de progresser!
    je suis conscient de mes limites et je sais aussi que le chemin est difficile, seulement, vois-tu, je me suis procuré des méthodes que je suis en ce moment même en train d'étudier, et, chose récurante que j'y retrouve, c'est qu'il faut avant tout pratiquer pour progresser...

    à t'entendre, je ne devrais rien essayer parce que ça peut être dangereux, que c'est le métiers de certaines personnes et que je suis une insignifiante limace complètement stupide, irresponsable et que chacune de mes tentatives, quelles qu'elles soient, seront vouées à l'échec...

    tu est très encourageante et très rassurante, sauf que n'oublie pas qu'une personne qui nous critique toujours, et nous rabaisse toujours, au bout d'un moment on ne l'écoute plus parce que c'est pas normal, il y a tout le tmeps du bien et du mal, mais il ne faut pas être manichéen...

    j'apprécie beaucoup qu'on me critique car c'est le meilleur moyen de progresser selon moi...
    encore faut-il que la critique soit fondée (ce que je ne remet pas en question), qu'elle soit juste, et qu'elle ne soit pas systématique...

    tu vois, et je pense que je fonctionne comme tout le monde, si une personne ne fais que me critiquer, je ne l'écouterait plus, idem si elle ne fait que m'encourager, en revanche, une personne qui n'hésite pas à critiquer quand il le faut mais aussi à remarquer les points positifs et à les encourager, cette personne, je l'écouterait beaucoup plus...

    surtout que t'est marrante mais à chaque fois tu me dit que je ne suis pas pret pour faire ça, que c'est pour les grands etc... mais tu ne m'a jamais expliqué pourquoi je ne doit pas faire ceci ou cela...

    c'est comme si tu dis à un enfant "ne franchit jamais ce grillage" pour qu'il ne rentre pas dans l'enclos d'un loup...
    l'enfant franchira le grillage, mais si tu lui dis "ne franchis jamais ce grillage PARCE QUE il y a un loup et que les loups peuvent s'attaquer à toi et te blesser voire te tuer"
    alors là l'enfant aura conscience de la nature du danger et il ne le fera pas...
     
  5. Métaphore

    Métaphore Invité

    :arrow: surtout que t'est marrante mais à chaque fois tu me dit que je ne suis pas pret pour faire ça, que c'est pour les grands etc... mais tu ne m'a jamais expliqué pourquoi je ne doit pas faire ceci ou cela...

    Juste pour te répondre encore brièvement, je suis d'accord avec toi et sur ce que tu peux ressentir,néanmoins la pratique c'est bien quand on a une formation de base, sinon oui c'est risqué, d'ailleurs Sélénite le dis à mots couverts... surtout concernant ce type d'intervention sur l'intimité...
    Et avoir des rapports sexuels à 12 ans ?... et bien comme le dit Sélénite pour une fois je suis d'accord avec elle : une bonne anamnèse serait judicieuse et donc un bon thérapeute


    Et si je ne réponds que brièvement à tes posts, c'est qu'il me faudrait te faire un cours et ce n'est pas en 3 lignes que je peux t'expliquer, maintenant tu fais ce que tu veux...

    Comme disait Valikor un jour sur un post, tu voudrais avoir fini de construire le chateau, sans même avoir posé des fondations...

    L'hypnose on expérimente quand on a les bases... sinon c'est du n'importe quoi...
     
  6. Métaphore

    Métaphore Invité

    C'est comme si je voulais faire un simple gâteau, type quatre quart, mais que je n'avais que de la farine, ni oeufs, ni sucre, mais mon gâteau n'aurait aucune saveur... j'aurais beau rajouter du coulis de chocolat, mon gâteau ne sera jamais un gâteau.

    Pour réussir qqchose, il faut avoir ingrédients de base...qu'on peut paufiner par la suite...

    Maintenant que tu apprennes par la lecture, c'est très bien... on pratique quand on a une base, tout est comme ça dans la vie.

    Tu ne vas pas t'inscrire à un marathon ou n'importe quel sport d'endurance si tu n'as pas d'entraînement physique, et tout est comme ça dans la vie... sinon tu cours à la catastrophe ou à la déception...

    Ce n'est pas une critique, c'est du bon sens...
     
  7. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
  8. Métaphore

    Métaphore Invité

    :4:


    Je crois que le fait de parler de thérapies brèves donnent cette impression à tous ces jeunes, qu'il suffit d'avoir une formule et de faire des miracles, alors que cet apprentissage est bien plus complexe que ça...

    Encore une fois on ne maîtrise pas une discipline qu'elle soit sportive en faisant son entrainement uniquement le dimanche après midi....ou autre en lisant un bouquin...
     
Chargement...