Formation Hypnose

Supprimer ou "réorienter" l'attirance et la libido par rapport à un fantasme URO-SCATO?

  • Initiateur de la discussion thewishmaster
  • Date de début
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
Bonjour,
Je préfère d'avance préciser que mon message pourrait heurter la sensibilité de ceux/celles que l'on appelle "les bien pensants".

En ce qui me concerne, depuis toujours, j'ai (malheureusement) un fantasme récurrent: celui de vivre avec une femme qui aime souiller ses sous-vêtements (pipi-caca.. attention, je ne suis pas scato à proprement parler, mais plutôt fétichiste), et bien-que je ne pratique pas, je fantasme plutôt à l'idée d'être le témoin visuel et tactile....

Mais Mon histoire par rapport à ce fantasme est plutôt melodramatique: J'ai 47 ans, je suis séparé depuis janvier 2013 après une vie de couple ayant duré 12 ans.

Depuis l'enfance, l'idée qu'une femme puisse faire la petite et grosse commission dans ses culottes provoque en moi des "choses", qu'elles soient émotionnelles ou sexuelles...Je n'en suis pas fier... non pas que je n'assume pas ce fantasme, mais plutôt parce que c'est un fantasme quasi irréalisable..

les tabous, le manque de tolerance et d'ouverture d'esprit, ect.. J'ai d'ailleurs tenté quelques psychotherapies afin de m'en débarrasser... sans succès pour l'instant... bref.

Depuis les débuts de l'ère d'internet, je poste régulièrement des annonces pour des rencontres avec une femme désirant rencontrer l'homme qui va la combler dans ce sens..

Ensuite, quand j'ai rencontré mon ex, je me suis simplement contenté d'être en contact amical avec des rares personnes étant dans ce "trip".

Jusqu'à ce qu'en ce début janvier 2013, alors que je revenais JUSTEMENT d'une séance chez un psychothérapeute, mon ex m'ouvre la porte, je remarque un air bizarre sur son visage, je lui demande si ça va, elle me rétorque froidement: "non, ça va pas"..je lui demande pourquoi, et elle me dirige vers mon ordi...Alors là, je ne savais plus où me mettre: j'avais, juste avant de partir oublié de fermer une session de tchat avec une amie americaine qui est elle aussi dans ce trip mais qui, contrairement à moi, le pratique (souiller ses dessous..)

Mon ex me dit froidement qu'elle a lu nos échanges, le contenu (fantasme)...j'ai dû lui expliquer en détails ce qui me "torture" l'esprit depuis l'enfance..Elle était horrifiée et sa réaction a été sans appel: elle m'a clairement dit qu'elle ne voulait pas continuer à vivre avec un détraqué, un malade mental, un pervers, ect...

J'ai tenté de faire comprendre que ça n'est pas une perversion mais une orientation sexuelle sans danger et que même les psychotherapeutes m'ont tous à l'unanimité fait comprendre qu'il n'y a rien de malsain ni de pervers dans un tel fantasme du moment que cela se déroule entre adultes consentants.

Mais il n'y a rien eu à faire, et sa décision est définitive.. même mon amour pour elle s'est totalement estompé..

Je serai d'accord dans le principe de perversion si j'avais abusé d'elle pour la contraindre de faire "ces choses" par amour pour moi, mais JAMAIS je ne pourrais accepter qu'une femme me dise qu'elle le fera juste pour me faire plaisir!

Et son plaisir à elle alors, où est-t-il?

Non, Sérieusement, jamais je n'ai poussé mon ex dans cette direction!

Et voilà comment je me retrouve à 47 ans, célibataire, et je dois l'avouer, depuis mon célibat, j'ai recommencé à poster la même annonce visant à trouver la femme "magique", qui n'existe pas.

Je me sens seul moralement, je déprime la plupart du temps et il ne se passe pas un jour sans que je dédaigne ce fantasme: Pourquoi ça n’était pas un fantsme "accessible" à la place tel que : talons aiguilles..., porte-jarretelles..., menottes, ect..tout mais PAS ça!!!

La plupart de mes amis et amies se demandent comment j'arrive à être célibataire avec mon (soit-disant) physique., S'ils(elles) savaient...c'est vrai que je parais moins agé, mais mes 47 ans, je les ai, et j'ai peur de passer à côté de tellement de choses belles à cause de ce P..... de fantasme!. . Je me sens de plus en plus mal dans ma peau et humilié dans mon for intérieur.

Certains me diront que je dois arrêter de refouler, MAIS JUSTEMENT, je ne refoules pas DU TOUT, c'est juste une prise de conscience de l'infaisabilité car les femmes "comme moi", sont bien plus nombreuses qu'on le croit, mais elles sont tellement discrètes même s'il s'agissait de créer une simple adresse mail anonyme afin de favoriser la prise de contact (écrite)..

Enfin voilà, toute cette prose de ma part pour demander si l'hypnose peut: soit, faire disparaître cette attirance, ou soit, procéder à une réorientation des désirs vers un autre fantasme plus "sain"?

A l'avance je vous remercie de ne pas me juger trop sévèrement,.
 
  • J'aime
L

lohest

Membre
messages
39
Points
1 260
Localisation
jodoigne

Bonjour thewishmaster
Si j'ai bien compris, tu voudrais bien te débarrasser d'un fantasme qui te poursuit et que tu ne peut pas vivre dans le réel.
Je suis assez étonné qu'en psychiatrie ou en sexologie, tu te soit fait rejeter.
Les paraphilies ou autres troubles sexuels dit "déviant" sont relativement courant et pris en charge par eux.
Il est d'ailleurs peut probable qu'ils n'en soit pas informé ou formé, cela est partie intégrante de leur formation.
Il en va de même pour les psy ou les hypnothérapeutes qui ont "normalement" des solutions ou pour le moins des démarches à proposer pour avancer sur un tel problème.

En hypnose;
Personnellement, je ne pense pas qu'une thérapie dite de "remplacement" soit efficace (parce que je doute de son efficacité sur la durée dans ton cas) (enfin de ce que j'en déduit de tes écrit). Et une thérapie de "trauma" non plus pour la même raison.

Pour moi, j'opterais pour une démarche progressive de "désensibilisation". (dans un premier temps)
C'est à dire de parvenir à avoir un ressenti neutre en face de ces fantasmes.
En gros, ce confronter à des images excitantes et travailler sur le ressenti pour le faire évoluer.
Comme on le ferait pour un trauma du passé, c'est un classique. Il y à en hypno, plusieurs pistes pour y parvenir.
Cela peut prendre de 2 à 4 séances je pense.
Pour la suite il y à plusieurs hypothèses.
Introduire un aspect plus "plaisant" à partir du même fantasme, par exemple apprécier les dessous féminins mais sans la trace de crotte.
Ca peut également ce transformer en aversion. (comme certain le font du tabac)
En bref, rendre ces fantasmes "neutre" ouvre la porte à d'autres possibles sexuellement.

Si tes hypnos, son frileux face à ton cas, tu peux leur suggérer ou du moins leur présenter le problème ainsi, pour leur éviter de psychoter avec des réflexions analytiques ou psychanalytique, que la pluspart ne maitrise pas.
" J'ai des fantasmes particulièrement gênants et je veux ne plus y être sensible....Vous pouvez m'aider à avoir des ressentis neutres ou indifférents quand j'y pense? "

Mais bon, c'est mon idée...
Salut
 
  • J'aime
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 743
Points
7 260
Localisation
France
Bonjour plus je vous lis plus la thérapie narrative me saute aux yeux.Vous ne voulez pas d’apprentis alors je vous conseille Julien Betbèze.La distance ne vous fait pas peur si elle vous rapproche du mieux être recherché et le prix correspond à un travail effectué et vous rapproche là aussi vers le bout du tunnel
Encore bonne année à vous ,oubliez vos démarches antérieures inefficaces ,allez de l’avant, innovez comme cette tasse que vous allez regarder à l’envers
Vous pouvez également lire les livres de Michael White qui a développé cette thérapie brève auprès des enfants atteints d’encoprésie
 
Dernière édition:
  • J'aime
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 129
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
.
Combien de fois par mois, par semaine, par jour, par nuit, ce fantasme vous vient-il ?

Souhaitez vous vraiment vous en débarrasser ?

😌
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
moune à dit:
Bonjour plus je vous lis plus la thérapie narrative me saute aux yeux.Vous ne voulez pas d’apprentis alors je vous conseille Julien Betbèze.La distance ne vous fait pas peur si elle vous rapproche du mieux être recherché et le prix correspond à un travail effectué et vous rapproche là aussi vers le bout du tunnel
Encore bonne année à vous ,oubliez vos démarches antérieures inefficaces ,allez de l’avant, innovez comme cette tasse que vous allez regarder à l’envers
Vous pouvez également lire les livres de Michael White qui a développé cette thérapie brève auprès des enfants atteints d’encoprésie
Bonjour Moune, tous mes meilleurs voeux également, et merci pour les encouragements et les idées, je vais noter aussi cette référence (betbèze).
Oui, toute solution est bonne à tenter.

J'ai foi en l'hypnose et quand je parle des échecs quant-à mes précédentes tentatives thérapeutiques c'est juste à titre informatif pour les membres se demandant ce qui n'a pas été, mais oui, il faut laisser ça derrière soi.

J'ignore s'il peut exister un rapport entre mes attirances (qui sont purement axées sur l'idée des femmes s'y adonnant) et l'encoprésie (en ce qui me concerne, je n'en n'ai jamais souffert),
En clair, mes attirances, bien-que relativement soft appartiennent à une variante dans le domaine du scato, alors que l'encoprésie est une forme d'incontinence nocturne chez l'enfant.

mais s'il y a possibilité pour l'hypnothérapie d'être efficace à ce point, alors tout est possible.
Un tout grand merci, à très bientot! :)
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
surderien à dit:
.
Combien de fois par mois, par semaine, par jour, par nuit, ce fantasme vous vient-il ?

Souhaitez vous vraiment vous en débarrasser ?

😌
Bonjour Surderien,
préparez vous à un choc: ce fantasme fait totalement partie de mon quotidien: tous les jours, plusieurs fois par jour, en fait c'est très simple: la totalité de ma libido ne tient que sur CE fantasme.

Je sais ce que beaucoup diront: il faut reduire le porno sur le web.. Hé bien ce fantasme est présent depuis mon plus jeune age et donc, bien avant l'ere d'internet et bien avant d'avoir eu la moindre revue erotique entre les mains.

Des que j'ai été en age de me "faire du bien", toutes mes pensées étaient noyées sur ces imageries, et là, preparez vous également à une autre choc (j'en suis navré): même quand je faisais l'amour, je ne devais mes érections qu'à cette pensée, et sans "ça", je "retombais" net.

Alors OUI je veux m'en débarrasser ou si possible, l'atténuer fortement et j'insiste sur une réorientation vers quelque chose d'accessible, et je tiendrai compte de tous les avis et conseils qui m'ont été généreusement offert par vous autre membres qui avez eu l'extrême politesse et courtoisie de me prendre en considération.

S'en débarrasser, hmmm j'en rêve!
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
Bonjour Lohest
Merci pour cette intervention sur mon post.
en fait je suis tout aussi étonné de l'inefficacité de mes tentatives et l'incapacité des therapeutes dans ce domaine particulier.

Peut-être ai-je été malchanceux au point où j'ai misé sur les mauvais chevaux?
Je l'ignore, mais tout de même, quand je tape "paraphilie" sur le web, et quand je fais des recherches directes sur les therapies contre ces paraphilies (en l'occurrence MA paraphilie), je ne trouve quasiment rien sur le sujet, en tous cas, rien ne laissant croire en une "guérison" (même si ça n'est pas une maladie).

En ce qui concerne le "soulagement" (succès dans la therapie), je me suis posé aussi la question que tu te poses: "guerison" oui mais est-ce durable??? Je me plais à le croire, en tous cas, même si la "guerison" est temporaire, c'est déjà positif car alors, cela voudrait dire que cela pourrait etre réitéré et peut etre même définitif à force de tenter car durant les périodes de "sevrage", ma libido prendrait un tout autre aspect non?

Il y a mille et une questions que je me pose et je sais qu'il ne faut jamais crier victoire trop vite.
Encore merci, bonne journée! :)
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 129
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
« quand je faisais l'amour, je ne devais mes érections qu'à cette pensée, et sans "ça", je "retombais" net. »

Cette pensée est bien une pensée.

Une variante de fonctionnement ideatoire qui peut allumer, engendrer, une variante comportementale.

Mettre une étiquette de paraphilie ou s’en remettre à des interprétations symboliques Freudiennes me paraît très réducteur.

S’orienter vers un autre modèle de fonctionnement comportemental ouvre des portes bien plus séduisantes 🧐

Changer de mode de penser, en quelque sorte, et s’en remettre à son intuition et son imagination, restant les pieds sur terre et la tête dans le sublime...

« Notre mode de pensée crée des problèmes que le même mode de penser ne peut resoudre »
Telle est la relativité Einsteinienne.

Et « si tu peux développer une théorie sur ton comportement, tu n’es plus soumis à ton comportement »

La porte des neurosciences....
Oser penser autrement...
Perfectionner son réseau neuro-sexo-cognitif...

le mode vécu fantasmatique est bien différent du mode passage à l’acte.

Et le vécu de la jouissance, tout autant...


😋
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 129
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
.
La guérison est évolutive.

Elle est le vécu du choix.

😊
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 743
Points
7 260
Localisation
France
White a créé la thérapie narrative en soignant des enfants atteints d’encoprésie -Betbèze est un pro de chez pro de cette technique qui pourrait vous aider-C’est de la thérapie brève :résultat en quelques séances loin de la psychianalyse qui dure dans le temps
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
Bonsoir Surderien et Moune pour vos suggestions, ça fait du bien de constater qu'il y a une aide réelle sur ce site.

@surderien:
ça a l'air simple dans la "décortication" mais oui c'est complexe, mon ressenti et mon vécu est bien différent de la description.
De plus, oui je parle de "pensées" mais c'est bien plus que ça (je n'entrerai pas dans les détails) , j'ai sans doute mal utilisé le terme.

C'est addictif chez moi à un point tel que je ne ressens plus vraiment de plaisir, à peine physiquement et pratiquement pas moralement.

C'est à un point tel que depuis 2013 je suis resté célibataire (oui totalement celibataire) de peur de ne pas etre capable de satisfaire ma "future" partenaire, c'est à dire une femme dont la sexualité serait tout à fait "conventionnelle". Oui je sais ce qu'on me dira: il faut quand meme essayer avec une femme "vanille", mais ce problème d'incapacité était présent dans ma dernière vie de couple.

Et je ne tiens plus à me retrouver face à une conjointe qui ignorera que le plaisir ressenti avec elle vient en realité d'un fantasme considéré comme "sale". Et quand bien même, je sais que j'aurai un grand blocage, ces années de célibat ont un effet vicieux sur la confiance en soi mais comment faire autrement?
Face à "elle", je serai nul..


@ Moune:
Oui, les therapies que j'avais tentées c'estait bien de l'hypnose brève, et sans doute suis-je mal tombé ??
Je reste encore convaincu qu'un therapeute ayant connaissance de ces paraphilies sera efficace, et peut etre que Mr Betbeze pourrait convenir, je l'espère, si pas, je tenterai les autres solutions suggerées.

Merci à vous deux, vous etes adorables. :)
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 743
Points
7 260
Localisation
France
Combien de fois pendant l’amour j’ ai imaginé être au lit avec James Bond, je ne peux pas les compter ?
Vous pouvez tout à fait vivre une relation sexuelle dans la norme et la sublimer avec vos fantasmes dans votre tête.
Pour avoir réalisé le mien ,sachez qu’une fois vécu il perd de son charme .
Nous sommes ainsi faits! ....
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
Bonjour Moune, oui biensur on imgine bien des choses pendant l'amour, et j'envie cette simplicité dans les désirs, pour bcp de femmes: James Bond, brad Pitt, Georges Clooney, ect... Pour bcp d' hommes: Monica Belluci, Jessica Alba, Halle Berry, Eva Mendes ect.. Si seulement c'était ça pour moi, je ne serais pas là ..

Il est vrai que le passage à l'acte dans certains fantasmes est souvent décevant pour beaucoup, mais tout dépend de la personne: Si un homme ayant les même fantasmes que les miens avait développé cette attirance 1 ou 2 ans avant le passage à l'acte, oui il est plus que probable qu'il y ait une forme de déception.

Mais peut-t-on en dire autant pour un homme agé de 49 ans qui a commencé à développer cet univers fantasmatique des l'âge de 6 ans?

Imaginons que ce soit le cas, imaginons que du jour au lendemain je sois contacté via une de mes annonces par une "complice" et qu'après passage à l'acte en réel, je sois infiniment déçu au point où je ne ressentirai plus rien pour ces "choses", c'est une théorie intéressante mais encore faut-t-il que ce soit possible.(honnêtement j'y renonce).

Cela ne se produira jamais car j'ai commencé à "chercher la partenaire probable" à partir de 1997 années à laquelle j'ai commencé à me familiariser avec le web, et jusqu'à aujourd'hui, peu importe les sites spécialisés, peu importe ma politesse, courtoisie et bienveillance, rien ne s'est passé comme je l'espérais et c'est peut etre mieux comme ça vu qu'il y a espoir par l'hypnothérapie.

Si seulement c'était simple.
Un grand merci Moune, je prends bonne note de tous vos conseils. bises+++ ;)
 
A

alain 06

Membre
messages
6
Points
190
thewishmaster à dit:
Bonjour Alain et merci pour cette intervention des plus instructives. Ceci dit, je n'envisage pas de psychanalyse, et bien que je comprenne l'allusion, je ne me sens pas concerné et pour dire vrai, même si c'était le cas je n'aurai plus la patience d'attendre encore longtemps: je suis en proie à ces attirances depuis l'âge de 6 ans, je crois que j'ai assez longtemps moralement payé de ma personne .. J'aimerais tellement qu'on me dirige vers une hypnothérapie "choc". Encore merci, bon après midi! :)
 
A

alain 06

Membre
messages
6
Points
190
Il ne s'agit p
 
A

alain 06

Membre
messages
6
Points
190
alain 06 à dit:
Il ne s'agit p
bonjour

il ne s'agit pas de psychanalyse mais de thérapie bifocale à la fois médicamenteuse pour diminnuer la pression du fantasme et donc l'espacer à la fois psychotherapeutique pour le soutien et le suivi
l'hypnose n'a rien à faire dans cette aventure au long xcours
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
Bonsoir Alain, pardon pour ce quiproquo. Alors, merci pour cette suggestion, mais les médicaments, c'est hors de question, (un parallèlle): je suis migraineux et il y a quelques années, on m'a prescrit du depakine, du redomax. On m'a egalement prescrit un antidepresseur, pas pour soigner une quelqconque forme de dépression car ce n'étais pas mon cas mais plutot pour prévenir tout mécanisme enclanchant la céphalée.
Resultat: depakine n'a servi à rien car pas d'effet positif, le redomax n'a fonctionné qu'à 25% avec des effets tres néfastes: j'ai pris 20kg , effets secondaires, et l'antidépresseur m'a reduit à l'etat de zombie et pire encore, ma libido etait à zero + difficulté à la miction...

Les medicaments n'auront pas d'effets positif ni pour ma santé, ni mon moral.
C'est gentil de m'en faire la suggestion mais non, pas de medocs..
Encore merci Alain, bonne soirée. ;)
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 129
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
.
Puisses-tu te rendre compte

Que tu es dans l’illusion

Que la vérité est ailleurs

Pas dans le sexe pur et dur

Elle est dans la révélation

Dans l’ondinisme énergétique

Dans la révélation de la révélation »

Puisses-tu y être

🥰
 
  • J'aime
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
surderien à dit:
.
Puisses-tu te rendre compte

Que tu es dans l’illusion

Que la vérité est ailleurs

Pas dans le sexe pur et dur

Elle est dans la révélation

Dans l’ondinisme énergétique

Dans la révélation de la révélation »

Puisses-tu y être

🥰
1610096107865.pngC'est joliment dit et positif, ça peut donner de l'espoir mais un tout petit bémol: Je ne cherche pas le sexe pur et dur, il est vrai que je ne suis pas entré dans les détails et je n'en ferai rien sauf en message privé, mais juste un élément dont je n'ai pas parlé, c'est que dans cette idéalisation du fantasme, je m'imaginais juste cette "orientation érotique particulière" comme une épice dans la vie sexuelle, il ne s'agissait en aucun cas de se vautrer dans le sexe pur et dur car j'ai besoin de sentiments, de profondeur et d'une vraie complicité dan tout, et pas d'une machine à sexe: il existe des couples soudés et normaux qui vivent pleinement leurs ébats "particuliers" et épicés (dans ma catégorie) à l'insu de tous, et c'était ça ma quête, mais voilà elle et impossible et j'y renonce, je crache toute mon amertume dessus et si je pouvais procécer à un lavage de cerveau je le ferais sans hésitation.

Et donc, une fois encore ça me ramène à la réalité qui n'a rien d'une illusion: je suis bloqué dans les deux sens apparemment pour l'instant je ne peux rien réaliser de tel (fantasme) et il y a une grande difficulté à trouver des thérapeutes ayant traité de cas similaires.
Là je n'ai pas encore eu de temps pour les références dont on m'a parlé mais c'est bientot les week end, donc un peu plus de temps pour m'y attaquer!

J'aimerais pouvoir être aussi brillant, éveillé et positif que tu l'es, mais qui sait, apres une thérapie efficace je penserai comme toi.
Encore merci pour ce très beau texte. ;)
 
A

Alx00

Membre
messages
15
Points
380
Bonjour thewishmaster,

Pourquoi vouloir te persuader que ton fantasme est un le maux de tout tes problèmes ?

Je pense que tu te trompes de cible en pensant que ton fantasme est quelque chose d'ignoble et qui rebute toutes les femmes.

Hors celui-ci est un fantasme tout à fais respectable et ententable quand tu as en face une personne ouverte d'esprit.

L'entendre est une chose, le passage à l'acte un autre nous sommes d'accord.

Dans ton dernier post tu dis bien que ce fantasme est la cerise sur le gâteau et que tu attends pleins d'autres choses de tes partenaires.

La confiance, le couple se construit avec ces différentes briques et une fois les bases posées il est possible d'ajouter des briques un peu "particulière."

Ton célibat, fais que tu remets toutes les choses en perceptives et te fais douter de toi et du coup tu inclus ton fantasme dans ce schéma catastrophe.

Pourquoi ne pas faire les choses dans l'ordre, rencontrer quelqu'un, apprendre à ce connaitre etc..
Jusqu'à arriver au sujet fantasme ou tu te dois d'en parler librement pour te libérer de ce poids qui pèse sur la relation.
Tout en sachant que la personne en face de toi, peut très bien entendre, ne pas partager mais cela ne fait pas de toi un monstre.

Consulter absolument pour ton fantasme est une infine partie de l'équation du problème.

D'un avis purement neutre, ton fantasmes n'est pas un problème, ce que tu en fait est la véritable source du problème.

La plupart des fantasmes, sont des choses peu conventionnelle quelques sois le fantasme et c'est pour cela qu'ils se nomment ainsi et très peu réalises leurs fantasmes car c'est très peu partager avec leurs compagnons de route.

Soit plus doux avec toi-même car tu n'es pas le mauvais bougre que tu penses avec ton fantasme !
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
Alx00 à dit:
Bonjour thewishmaster,

Pourquoi vouloir te persuader que ton fantasme est un le maux de tout tes problèmes ?

Je pense que tu te trompes de cible en pensant que ton fantasme est quelque chose d'ignoble et qui rebute toutes les femmes.

Hors celui-ci est un fantasme tout à fais respectable et ententable quand tu as en face une personne ouverte d'esprit.

L'entendre est une chose, le passage à l'acte un autre nous sommes d'accord.

Dans ton dernier post tu dis bien que ce fantasme est la cerise sur le gâteau et que tu attends pleins d'autres choses de tes partenaires.

La confiance, le couple se construit avec ces différentes briques et une fois les bases posées il est possible d'ajouter des briques un peu "particulière."

Ton célibat, fais que tu remets toutes les choses en perceptives et te fais douter de toi et du coup tu inclus ton fantasme dans ce schéma catastrophe.

Pourquoi ne pas faire les choses dans l'ordre, rencontrer quelqu'un, apprendre à ce connaitre etc..
Jusqu'à arriver au sujet fantasme ou tu te dois d'en parler librement pour te libérer de ce poids qui pèse sur la relation.
Tout en sachant que la personne en face de toi, peut très bien entendre, ne pas partager mais cela ne fait pas de toi un monstre.

Consulter absolument pour ton fantasme est une infine partie de l'équation du problème.

D'un avis purement neutre, ton fantasmes n'est pas un problème, ce que tu en fait est la véritable source du problème.

La plupart des fantasmes, sont des choses peu conventionnelle quelques sois le fantasme et c'est pour cela qu'ils se nomment ainsi et très peu réalises leurs fantasmes car c'est très peu partager avec leurs compagnons de route.

Soit plus doux avec toi-même car tu n'es pas le mauvais bougre que tu penses avec ton fantasme !
Bonjour axl00, merci pour cette réaction au post.
Le soucis vois-tu, c'est que chaque partenaire à laquelle j'ai eu à faire n'était pas du tout ouverte à ces "choses", je n'en n'ai pas parlé ouvertement aux petites amies précédentes, et j'ai juste fait allusion à certaines pratiques sexuelles, et malin que j'ai été (sans me vanter) j'ai introduit toutes sortes de pratiques dans la conversation, et quand est venu "mon sujet", toutes ont eu une reaction et une mine de dégout.

Mon ex, dont il est question dans le post principal, a été la seule à laquelle j'en ai parlé (évidemment, pris la main dans le sac), et pour rappel, sa réaction a été immédiate: détraqué, malade mental, pervers, ect...
Mes peurs d'en parler librement viennent de là, et suite à ma rupture, et quand je dis "rupture" c'est dans bcp de domaines , j'ai totalement perdu confiance non seulement en la gente féminine mais surtout en moi.

Et malgré tout ça, depuis ma rupture, je n'ai cessé de chercher "l'aiguille" dans la montagne de foin, et bien persuadé que c'était ça qu'il fallait faire.

Mais les choses son ce qu'elles sont: il faut une sacrée dose de chance.
Je vais juste citer un exemple de chance qui tombe au mauvais endroit et je vais résumer sans entrer dans les détails:

Dans un post dans un forum sur le web, (en bref), un homme s'est plaint du comportement de sa petite amie qu'il a surprise seule dans leur salle de bains: il revenait plus tot que prévu du travail, et quand il est entré et a voulu faire la surprise de sa présence, il a ouvert la porte et est tombé sur une scène "insolite" et improbables.(la conjointe s'adonnait à ce que j'imagine dans mes fantasmes)..
L'homme en question avait l'air choqué et peiné et demandait conseil à d'autres participants qui en plus avaient des commentaires moqueurs de type: "c'est une débile mentale, une truie débauchée, laisse-là tomber c'est une tarée, ect...) bref.

Et ça, c'est précisément le genre de description et les jugements qui suivent qui me fait saigner des gencives et chaque fois que je lis des anecdotes similaires, c'est un feu d'artifice de frustrations.

Axl00, merci mais il n'y a pas de possibilité dans ce domaine particulier, et il y a 1 chance sur 10000 que ce soit positif, et je n'ai pas la capacité de séduction au point où je peux me permettre d'essayer plusieurs éventuelles futures conjointes juste pour voir si l'une d'elles sera openmind, et puis, ce serait odieux, je ne jouerai jamais avec les sentiment des femmes .

Je comprends le point de vue, mais il y a peut etre méprise: même si je dédaigne ce fantasme, je ne refoules pas, je suis juste conscient de l'infaisabilité, JAMAIS aucune femme "sensée" n'avouera ce genre de penchant car c'est notre société qui le veut comme ça, c'est tabou, c'est "pas bien", c'est "sale", ect...
C'est comme ça que la plupart des gens ont été éduqués.

Pourquoi ne pas m'en débarrasser si ça n'est pas à ma portée? Car on aura beau me dire que le sexe n'est pas ce qu'il y a de plus important, ce ne sont que des paroles, que va-t-il arriver une fois que ce sera le moment fatidique de l'étreinte et le sexe et que je "banderai mou" car il n'y a pas "d'épices" dans la relation?

Comme je l'avais précisé dans une précédente réponse, quand je faisais l'amour (quand ça marchait), je devais penser à ces choses là, mais à la longue je me rendais compte que ça ne servait à rien, car il n'y avait qu'une simple ejaculation sans plaisir et je me rendais compte que je n'étais pas vraiment là avec elle pendant l'acte. A quoi ça sert d'être en couple si c'est comme ça?
Je ne veux plus affronter ça, plus jamais.
Je n'ai plus connu la moindre étreinte de la moindre femme depuis 2013, par peur non seulement d'être déçu, mais surtout la peur de décevoir

Encore merci Axl00, je ne rejette pas tes propos, j'y médite! ;)
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 129
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
« il n'y avait qu'une simple ejaculation sans plaisir et je me rendais compte que je n'étais pas vraiment là avec elle pendant l'acte. A quoi ça sert d'être en couple si c'est comme ça? »

si tu trouves plaisir dans ton fantasme et elle dans le sien, vous atteignez ensemble le plaisir.

Peu importe que le fantasme de l’un et de l’autre soit différent.

Que là est le ciment du plaisir du couple?

Que chacun entretienne son jardin secret?

🧑‍💻
 
  • J'aime
V

Vince97413

Membre
Pro
messages
1
Points
180
Age
44
Localisation
Aix en Provence & Bouc Bel Air
Bonjour
3 années de post c'est long... à lire et très intéressant aussi bien dans le retour que le récit de ce fantasme...

Bien-sûr, l'hypnose est une thérapie brève 2,3 séances mais aussi en développement personnel, hypnocoaching, ou en version humaniste appuyé par la thérapie symbolique avancée, nous pouvons avoir un suivi thérapeutique qui peut durer plus d'une dizaine de séance...

De mon point de vue, et de mon expérience et les personnes que j'ai accompagné avec l'hypnose thérapeutique... Ce n'est pas de la reprogrammation, c'est de l'accompagnement... pour aller vers un bien être, tant espéré...
Alors oui, il faut s'accrocher sur le moyen terme, peut être 6 mois voir 2 ans suivant la réactivité, l'ancrage, la capacité du "client"...
Encore une fois, à mon avis, un bon hypnopratien est en synchro permanente avec une thérapie adaptée et au cas par cas avec son "client" et sans nul besoin de connaître la pathologie ....
Le plus important est la pertinence du praticien a s'adapter à la carte du monde pour transformer ou même muter ou encore transmuter la perception de la carte du monde de celui-ci (Que veut il vraiment au fond de lui)
Et vous le voyez bien au fur à mesure du temps, en plus de l'objectif principale de changer, s'installe une perte de confiance, l'émotionnel affectif à reconstruire aussi aujourd'hui et... un peu d'estime de soi-m'aime...

Faites vous accompagner, maintenant...
Arrêtez de souffrir.
Combien de temps encore?
 
  • J'aime
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
@ Surderien et Vince 97413: je reviens vers vous et répondrai un peu plus tard, un tout grand merci!!! :)

 
P

Pierre66

Membre
messages
2
Points
80
Ami ! il faudrait reprendre çà à zéro ! convertir ton fantasme vers un autre qui requinquera ta culpabilité , parce qu'il est var que le thème abordé n'est pas des plus à l'aise et puisque si tu demandes de l'aide c'est que cela te gène d'être envahi par ce types de visions phantasmes qui ne te conviennent pas.
À mon avis, tu devrais tenter une dérivation vers un autre plaisir retrouvé.
Nous en avons plein, alors pourquoi ne pas se dévier vers une approche plus sereine parce qu'elle existe en toi.
L'hypnose à mon avis quoiqu'en en dise va t'accrocher encore plus durement sur le déballastage de ce que tu voudrais rejeter en toi !
Et puis !, maintenant, est ce si grave ? si cela reste un outil de ton imaginaire qui te permette de fonctionner, s'il te permet d'atteindre un jouissance ou une extraction d'un plaisir intense de ton corps physique !
C'est une affaire entre toi et ton imaginaire :
Dis toi bien que toute image mentale produit une émotion qui se répercute sur et dans ton physique !
Alors il n'y a pas de quoi en faire une maladie.
Travaille pour transmuter petit à petit cette image mentale avec son poids de réaction qui te semble être diabolique vers d'autres sensations que tu accepteras plus volontiers.
Moi ! personnellement, je travaille avec la respiration sur moi-même et invente en même temps par la visualisation d'autres scénarios : l'essentiel est de mettre en place des outils qui te permettent d'accéder à des valeurs de plaisirs autres que celui que l'on veut tenter d'éliminer.
Napoléon, avant de rentrer de ses campagnes guerrières, faisait connaître à son épouse de ne pas se laver depuis une quinzaine de jours ! Es-tu inquiété de ressembler à Napoléon ? .....
Alors dans le cas où tu voudrais la paix ; conserve sans culpabilité ce qu'au moins TOI tu as, sachant que d'autres n'ont rien du tout !!! L'essentiel c'est d'avoir un outil en soi ! Bises .
 
P

Pierre66

Membre
messages
2
Points
80
Ami ! il faudrait reprendre çà à zéro ! convertir ton fantasme vers un autre qui requinquera ta culpabilité , parce qu'il est vrai que le thème abordé n'est pas des plus à l'aise et puisque si tu demandes de l'aide c'est que cela te gène d'être envahi par ce types de visions phantasmes qui ne te conviennent pas.
À mon avis, tu devrais tenter une dérivation vers un autre plaisir retrouvé.
Nous en avons plein, alors pourquoi ne pas se dévier vers une approche plus sereine parce qu'elle existe en toi.
L'hypnose à mon avis quoiqu'en en dise va t'accrocher encore plus durement sur le déballastage de ce que tu voudrais rejeter en toi !
Et puis !, maintenant, est ce si grave ? si cela reste un outil de ton imaginaire qui te permette de fonctionner, s'il te permet d'atteindre un jouissance ou une extraction d'un plaisir intense de ton corps physique !
C'est une affaire entre toi et ton imaginaire :
Dis toi bien que toute image mentale produit une émotion qui se répercute sur et dans ton physique ! Si cela t'apporte du bien ! Tant mieux ! c'est nickel !
Alors il n'y a pas de quoi en faire une maladie.
Travaille pour transmuter petit à petit cette image mentale avec son poids de réactions qui te semble être diabolique vers d'autres sensations que tu accepteras plus volontiers.
Moi ! personnellement, je travaille avec la respiration sur moi-même et invente en même temps par la visualisation d'autres scénarios : l'essentiel est de mettre en place des outils qui te permettent d'accéder à des valeurs de plaisirs autres que celui que l'on veut tenter d'éliminer.
Napoléon, avant de rentrer de ses campagnes guerrières, faisait connaître à son épouse de ne pas se laver depuis une quinzaine de jours ! Es-tu inquiété de ressembler à Napoléon ? .....
En a t'il fait une maladie ??
Alors dans le cas où tu voudrais la paix ; conserve sans culpabilité ce qu'au moins TOI tu possèdes, sachant que d'autres n'ont rien du tout !!! Plats Raplapla, ils n'ont rien : des corps minéralisés : L'essentiel c'est d'avoir un outil en soi ! Toi tu l'as ! Bises . 🤫
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
@ Surderien, Vince 97413 et Pierre66:
Bonjour à vous, c'est un plaisir de converser avec vous.

Vince: 2 à 3 séances? Hmm cela me semble peu, je suis également d'avis que si therapie il y a, elle pourrait durer quelques mois.
Je ne veux pas m'avancer mais étant donné qu'il ne s'agit pas d'un refoulement, ne serais-ce pas plus facile justement d'arriver à des résultats positifs dans des délais plus brefs?
Et ainsi faciliter "l'accompagnement " comme vous dites (meilleur terme que réorientation).

Je comprends ce point de vue concernant la capacité de l'hypno praticien à entrer dans une synchro avec le patient, mais l'expérience compte non? A moins d'avoir à faire à un thérapeute capable de s'adapter à différentes situations selon les besoins ?

Pierre66: Hmm Au sujet de ce passage: "...si tu demandes de l'aide c'est que cela te gène d'être envahi par ce types de visions phantasmes qui ne te conviennent pas..."

Non, ce n'est pas tout à fait ça: ce fantasme n'est gênant que parce qu'il n'est pas accessible et donc il amplifie la frustration, et c'est d'autant plus frustrant que ces éventuelles "complice de jeu" existent en masse mais sont redoutablement discrètes au point-même où elles n'osent même pas s'aventurer dans des sites spécialisés sous un compte anonyme. Et plus frustrant encore en sachant que certains de mes contacts (3 contacts) sont des couples qui vivent tout "ça" en réel et quotidiennement pour certains.
Donc, il s'agit d'une loterie.

Je le redis: j'aurais aimé être en proie à des fantasmes "conventionnels " mais faisables et socialement "non gênant" quelque chose dont personne ne dira "beuuurk c'est crado c'est débile, ect..."
Mais malgré ma remarque sur le côté "gênant", ce n'est pas à cause des "qu'en dira-t-on" car si j'en avais eu la possibilité, je le vivrais, mais plus question d'espérer dans le vide et plus question de me retrouver face à une femme et ne presque rien ressentir au moment de l'acte à cause de ce que mon esprit considère comme insipide.

Alors, oui, un accompagnement sérieux et profond s'impose.
Pierre66, tu me demande si c'est si grave que ça d'avoir ces fantasmes: Non et oui: Non car tout le monde a droit à ses fantasmes et à son jardin secrets tant que cela se passe entre adulte mutuellement consentants .

Et oui c'est grave pour moi car j'en suis là aujourd'hui.
Alors oui je te rejoins sur ce point concernant la répercussion sur le physique: OUi totalement car même quand j'essaie de me "satisfaire" d'imageries plus conventionnelles, (pardon pour le terme employé) je bande très mou et je me décourage, et j'ai peur d'une future relation avec une "éventuelle "future compagne car je sais que je ne serai pas à la hauteur, précisément parce que ça se développe d'année et année en blocage total.

Tu m'as dit entre autre que "moi au moins j'ai ça, c'est un outil"... Quoi, le fantasme?
Si oui, ça a été un outil + ou - efficace pendant une courte durée, mais ensuite, de moins en moins efficace, pour finir en fiasco.
Je pense que cette partie de notre cerveau ou esprit, n'est pas dupe à ce point, et cette même partie de moi a sonné régulièrement comme une alarme pour me dire: "hé djo, on n'me la fait pas hein"
Et c'était pour cette raison que j'ai arreté de refouler et que je m'étais mis à chercher la "complice de jeu".

Actuellement, mon désir le plus cher est de ne plus être en addiction avec ces fantasmes, et me sentir vivant intérieurement car là, c'est limite.
Un tout grand merci pour cette bienveillance et cette sollicitude, au plaisir de rediscuter! :)
PS: concernant les références partagées précédemment : je fais des recherches plus approfondies, et je vais finir par trancher afin de savoir par où commencer. ;)
 
L

lohest

Membre
messages
39
Points
1 260
Localisation
jodoigne
Vince97413 à dit:
Encore une fois, à mon avis, un bon hypnopratien est en synchro permanente avec une thérapie adaptée et au cas par cas avec son "client" et sans nul besoin de connaître la pathologie ....
Le plus important est la pertinence du praticien a s'adapter à la carte du monde pour transformer ou même muter ou encore transmuter la perception de la carte du monde de celui-ci (Que veut il vraiment au fond de lui)
Tout à fait d'accord +++

La clé, l'objectif est formulé
thewishmaster à dit:
Actuellement, mon désir le plus cher est de ne plus être en addiction avec ces fantasmes, et me sentir vivant intérieurement car là, c'est limite.
C'est une démarche thérapeutique des plus simple.
Ayant ou non connus des cas similaires (ce qui n'existe pas d'ailleurs)
Un contrat d'objectif reconnu par le client et le thérapeute à établir.
Un travail individuel ne produira rien (trop de diarrhée verbale, de considérations ...)

La répétition de détails mainte fois évoqué, n'est ce pas une façon comme une autre de fantasmer?
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
lohest à dit:
Tout à fait d'accord +++

La clé, l'objectif est formulé

C'est une démarche thérapeutique des plus simple.
Ayant ou non connus des cas similaires (ce qui n'existe pas d'ailleurs)
Un contrat d'objectif reconnu par le client et le thérapeute à établir.
Un travail individuel ne produira rien (trop de diarrhée verbale, de considérations ...)

La répétition de détails mainte fois évoqué, n'est ce pas une façon comme une autre de fantasmer?
Bonsoir Lohest, je sais j'ai déjà quelques références, mais mieux vaut mettre un max de possibilités de son côté (au cas où), mais avez vous une référence sûre (..ayant connu ou pas des cas similaires mais efficaces quoi qu'il en soit? Je suis en Belgique, et je me demande s'il y en a tout près, quand je dis tout près ce serait même dans le nord de la france?
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 129
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
.
Pour moi, si un fantasme est faisable, réalisable, ce n’est plus un fantasme mais une pratique.

Et l’on a souvent bien moins de plaisir
par la pratique que par le fantasme.

Le fantasme permet d’atteindre l’extatique.
L’acte reste à un niveau physique.

Savoir associer du fantasmatique au physique c’est le top.

Mais si on divulgue son/ses fantasmes à son/sa partenaire, çà n’apporte pas plus, et même plus rien, si en plus on le pratique physiquement.

‘Je ne sais pas si cela est facile à percevoir...
 
thewishmaster

thewishmaster

Membre
Top Posteur du mois
messages
29
Points
650
Localisation
Mons, Belgique
surderien à dit:
.
Pour moi, si un fantasme est faisable, réalisable, ce n’est plus un fantasme mais une pratique.

Et l’on a souvent bien moins de
par la pratique que par le fantasme.

Le fantasme permet d’atteindre l’extatique.
L’acte reste à un niveau physique.

Savoir associer du fantasmatique au physique c’est le top.

Mais si tu divulgue ton fantasme à ton/ta partenaire, çà n’apporte pas plus et même plus rien, si en plus il est pratiqué physiquement.

‘Je ne sais pas si cela est facile à percevoir.
Bonsoir Surderien, en fait c'est la que ça se complexifie: Pfff Ilest presque impossible d'expliquer dans le vide sans entrer dans les détails et helas ça pourrait devenir un peu "graphique" dans les images que vous pourriez vous faire dans la description pure et directe (en fait la description qu'on peut voir dans quelques unes de mes annonces) et je ne tiens pas à infliger ça.

Je cite un exemple très minimaliste: Un individu n'ayant jamais consommé de vrai caviar pourrait très bien s'imaginer un goût tellement merveilleux par rapport aux éloges et au prix exorbitant, puis en goutant, se rendre compte qu'il en déteste les relents trop salés et un peu amers, donc, il sera déçu car il s'était fait une idée tellement merveilleuse de ce met tellement rare..
Et là prendra fin son "fantasme" selon lequel le caviar a un gout magique, il n'en rêvera plus.
C'est un exemple comme un autre.

Maintenant je cite un autre exemple:
Un cuisinier japonais est passionné de sushis et il aime particulièrement en fabriquer et inventer des sortes et gouts différents.
Jusqu'au moment où Il se rend compte que sa nouvelle voisine partage la même passion mais elle aussi de son côté en invente d'autres sortes avec d'autres gouts tous aussi différents.
Lui vient alors l'idée de prendre contact avec sa mystérieuse voisine, mais il hésite et il tourne en rond FANTASMANT à des nouvelles recettes si les deux "artistes" pouvaient combiner leurs talents, imaginant sans cesse des nouvelles variétés et des explosions gustatives presque magiques.
Le jour J arrive, les deux voisins se rencontrent et planifient un partenariat d'essai .
Et c'est la grande révélation: les deux esprits entrent en "communion", partageant leurs idées les mettant en PRATIQUE, savourant tous les délices de ce travail en toute COMPLICITE...

Oui il s'agit d'une métaphore mais elle vaut bien ce que j'aurais expliqué concernant "mes idées".
Il s'agit de "scénarios jouables" et une fois encore en toute complicité.
Ce qui ne marchera jamais, (et j'en fais mention dans mon tout 1er post) c'est que ma "partenaire" y participe pour faire plaisir.. Et ça , cela ne comptera jamais. Et conclusion: (à moins de trouver ma "passionnée de sushis" ) c'est pour cette raison que ce n'est pas faisable car je ne pourrai jamais instrumentaliser qui que ce soit: le passionné de sushis ne s'entendra pas avec une passionnée de téléréalité. ;)
 
Vous aimerez:
V
Réponses
43
Affichages
10 K
ariste-zelise
ariste-zelise
darna
Réponses
1
Affichages
3 K
Altmaier
Altmaier
amisjusquaubout
  • Question
  • amisjusquaubout
Réponses
9
Affichages
2 K
amisjusquaubout
amisjusquaubout
Nouveaux messages
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
2
Réponses
44
Affichages
1 K
Gabriel de Richaud
G
Dov Aim
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
1
Affichages
70
--hypnomade--
--hypnomade--
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
2
Réponses
46
Affichages
850
moune
moune
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut