Formation Hypnose

savez vous modeliser?

  • Initiateur de la discussion Anonymous
  • Date de début
corfinas
corfinas
Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Métaphore à dit:
...bien sûr qu'on peut s'en sortir, et heureusement, mais pas avec la PNL pour moi...
J'aimerai bien vous convaincre ... vous vantez les bénéfices de superbes protocoles comme "la restructuration d'histoire de vie" ou "la double dissociation" pour gérer les traumas ou bien encore "le squash visuel" pour les conflits de valeurs ... mais bon que voulez vous, mon pouvoir est limité ! :D

a+
 
M
Métaphore
Invité
Et je terminerais par dire que beaucoup d'entre eux (les stars) sont passés par l'analyse thérapeutique :lol:
 
M
Métaphore
Invité
corfinas à dit:
J'aimerai bien vous convaincre ... mais bon que voulez vous, mon pouvoir est limité ! :D

a+
Je ne demande que ça à être convaincue...mais pour l'instant cela ne me parle pas, peut être un jour... :wink:
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
corfinas à dit:
Métaphore à dit:
...bien sûr qu'on peut s'en sortir, et heureusement, mais pas avec la PNL pour moi...
J'aimerai bien vous convaincre ... vous vantez les bénéfices de superbes protocoles comme "la restructuration d'histoire de vie" ou "la double dissociation" pour gérer les traumas ou bien encore "le squash visuel" pour les conflits de valeurs ... mais bon que voulez vous, mon pouvoir est limité ! :D

a+
Votre pouvoir est limité vous dites? Ben qu'attendez vous pour lire "Pouvoir illimité" de A Robbins? :lol:

La modélisation, je trouve que c'est un outil mais qui a pas mal de limites. Il m'arrive de l'utiliser justement en suggérant au patient de trouver une personalité réelle ou fictive qui pourrait être un mentor ou qui aurait pu l'être. Mais c'est dans la prise de conscience que le mentorat a manqué et que le parent fut indigne de faire l'objet de modélisation.
Dans le cas des femmes, j'ai constaté que le mentorat faisait défaut plus que pour les hommes. Mais, comme on dit chez nous, "ça fait dur d'un bord comme de l'autre".

Je suis assez d'accord avec ce psychanalyste de la façon dont il parlait de la modélisation. Il ne la rejetait pas du revers de la main mais il semblait dire que c'est un truc de surface si on ne fait pas maison nette de ce qu'il y a sous la surface.

Parfois, l'inconscient fera tout pour qu'il n'y aie pas de "remplaçant" parental parce que c'est le pacte que la névrose s'est fabriquée afin de ne pas constater que notre enfance fut un désastre affectif.

Mais si l'on pratique la modélisation comme ça de façon systématique pour réussir en affaire ou vendre des bricoles alors on risque de se réveiller très très riche mais en déphasage dangeureux avec tout notre bagage subconscient. Un conflit par dessus des conflits...Assez pour réussir en affaire mais crever de stress.
 
O
ospath
Membre
messages
80
Points
2 090
Localisation
Quimper
Métaphore à dit:
Pour résumer je pense qu'effectivement comme je l'ai toujours pensé la PNL est plus orientée vers le coaching/performance/ réussite, mais pas très adaptée pour l'hypnose clinique/thérapeutique.

Enfin c'est mon point de vue depuis le début à travers tous les posts que j'ai pu lire...
Tu devrais aussi lire quelques livres ... La PNL ne t'a pas attendue pour faire ses preuves en thérapie. Je dirais qu'au contraire, la PNL a prouvé sa flexibilité en s'invitant dans le commerce, la politique, le coaching, la thérapie, etc ... La PNL est (j'imagine que le mot va te déranger encore ^^) une "technologie" ou un constat des mécanismes de la communication (qu'elle soit interne ou externe) et c'est ce qui fait d'elle un outil incontournable à qui ne s'auto-limite pas comme tu le fais.

Métaphore à dit:
j'ai envie d'être
Eh bien soit


Métaphore à dit:
Vous me faites rire
Je pense, sans vouloir vous vexer, que vous avez fait rire beaucoup plus de monde que moi depuis que vous avez commencé votre petite croisade sur ce forum.


Métaphore à dit:
l'idéal de réussite, la stratégie, pour un dépressif ?
essaie voir de remplacer réussite par bien être par exemple ... un peu de flexibilité ...
Tu parle de modélisation et je ne devrais pas parler de stratégie ? réfléchis un petit peu ...

Métaphore à dit:
heu... je crois que là vous êtes à côté de plaque.
ok :) j'en doute pas :)


Métaphore à dit:
Oui enfin vous en connaissez beaucoup vous qui sont capable de faire ça ?
lol t'en connais beaucoup qui ont réussi sans essayer ?

laisse moi juste reformuler ta question : "Oui enfin vous en connaissez beaucoup vous des êtres humains"

C'est pas parce que toit tu es incapable d'avoir confiance en toi que c'est le cas de tout le monde ...


Métaphore à dit:
Pour résumer je pense qu'effectivement comme je l'ai toujours pensé la PNL est plus orientée vers le coaching/performance/ réussite, mais pas très adaptée pour l'hypnose clinique/thérapeutique.

Enfin c'est mon point de vue depuis le début à travers tous les posts que j'ai pu lire...
Tu devrais aussi lire quelques livres ... La PNL ne t'a pas attendue pour faire ses preuves en thérapie. Je dirais qu'au contraire, la PNL a prouvé sa flexibilité en s'invitant dans le commerce, la politique, le coaching, la thérapie, etc ... La PNL est (j'imagine que le mot va te déranger encore ^^) une "technologie" ou un constat des mécanismes de la communication (qu'elle soit interne ou externe) et c'est ce qui fait d'elle un outil incontournable à qui ne s'auto-limite pas comme tu le fais.

Métaphore à dit:
j'ai envie d'être
Eh bien soit


Métaphore à dit:
Vous me faites rire
Je pense, sans vouloir vous vexer, que vous avez fait rire beaucoup plus de monde que moi depuis que vous avez commencé votre petite croisade sur ce forum.


Métaphore à dit:
l'idéal de réussite, la stratégie, pour un dépressif ?
essaie voir de remplacer réussite par bien être par exemple ... un peu de flexibilité ...
Tu parle de modélisation et je ne devrais pas parler de stratégie ? réfléchis un petit peu ...

Métaphore à dit:
Ca me fait penser aux hypnos Ericksonniens, beaucoup pensent que du moment où ils apprennent l'HE ils sont Milton ERICKSON, il y a le concept et le personnage, y en a beaucoup qui ont du mal à faire la différence...ou ont trop modéliser le personnage sans en avoir les véritables valeurs...
C'était quoi déjà Milton Erickson ? ... Un humain je crois non ?

Tu vis une bien triste réalité métaphore, destinée à te quereller perpétuellement pour ne finalement que semer le désordre, sans jamais rien construire.

qu'est ce que tu veux que je te dise, tu me fatigue, je ne suis pas là pour convaincre, juste pour construire ...
 
O
ospath
Membre
messages
80
Points
2 090
Localisation
Quimper
...
Ils ne savaient pas que c'était impossible, donc ils l'ont fait
...
 
M
Métaphore
Invité
Ospath quelle étrange hostilité... :? Merci pour le petit cours de modélisation, mais vous voyez cet outil je vous le laisse et l'utiliser peut être pour dépasser les 2000 € par mois... :D


Merci Léo d'avoir résumer ce que je pense : "un truc de surface si on ne fait pas maison nette de ce qu'il y a sous la surface".

:arrow: Mais si l'on pratique la modélisation comme ça de façon systématique pour réussir en affaire ou vendre des bricoles alors on risque de se réveiller très très riche mais en déphasage dangeureux avec tout notre bagage subconscient. Un conflit par dessus des conflits...Assez pour réussir en affaire mais crever de stress.

Tout à fait d'accord. :wink:
 
O
ospath
Membre
messages
80
Points
2 090
Localisation
Quimper
Lol, et c'est toi qui parle d'hostilité ^^ quelle ironie ...
 
M
Métaphore
Invité
ospath à dit:
Lol, et c'est toi qui parle d'hostilité ^^ quelle ironie ...
Il n'y a même pas 15 jours que vous intervenez sur ce forum, date de présentation le 13 Février 2010 et vous vous permettez de parler d'une hostilité de ma part ? :shock: mais sur un forum on n'est pas obligé d'être d'accord avec tout le monde, et chacun ses modes d'interventions...
 
O
ospath
Membre
messages
80
Points
2 090
Localisation
Quimper
Métaphore à dit:
ospath à dit:
Lol, et c'est toi qui parle d'hostilité ^^ quelle ironie ...
Il n'y a même pas 15 jours que vous intervenez sur ce forum, date de présentation le 13 Février 2010 et vous vous permettez de parler d'une hostilité de ma part ? :shock: mais sur un forum on n'est pas obligé d'être d'accord avec tout le monde, et chacun ses modes d'interventions...
Je ne vois pas ce que ça peut faire que je ne soit là que depuis 15 jours, vous allez me dire que c'est la première fois que l'on vous ce genre de remarque ? Vous devriez vous remettre en question de temps en temps Métaphore. La différence de point de vue c'est une chose, et cela alimente le débat, mais c'en est une autre de quasi-systématiquement chercher la petite bête dans quasi-chaque discussion. N'y aurait-il pas un petit complexe de supériorité là-dessous ? Tu devrais peut-être faire une petite psychanalyse, histoire de découvrir pourquoi tu cherche toujours à te quereller avec tout un chacun, et ce, quel que soit le sujet abordé. Tu étais d'accord sur le fait qu'un bon thérapeute doit avant tout avoir de bonnes intentions à l'encontre de ses patients, j'aurais peut-être du préciser que s'il n'en a qu'avec ses patient, cela ne rime à rien...

A-tu vraiment de bonnes intentions à intervenir sur ce forum Métaphore ?
 
M
Métaphore
Invité
Et maintenant vous me faites la morale, trop fort Ospath...J'apporte certainement bien plus que vous ne pensez sur ce forum ou ailleurs ..., qu'est ce qui vous dérange dans mes interventions ? vous vous êtes posé la question ? que je ne sois pas d'accord avec vous ? oui j'aime aller jusqu'au fond des choses, le travail en surface ne m'intéresse pas.

Posez des questions et/ou remettre en cause ou argumenter certains propos, c'est se quereller pour vous ? et bien c'est votre définition pas la mienne.

Et pour l'instant c'est vous qui cherchez le conflit ... :?
 
zorro
zorro
Membre
messages
211
Points
1 520
Vous déviez du sujet de départ qui est la modélisation, ma chère! Ah Ah Ah! (un partout)

Métaphore à dit:
J'apporte certainement bien plus que vous ne pensez sur ce forum ou ailleurs
Bien d'accord.

Métaphore, le meilleur baromètre pour mesurer où on en est avec sa susceptibilité :)
 
M
Métaphore
Invité
zorro à dit:
Vous déviez du sujet de départ qui est la modélisation, ma chère! Ah Ah Ah! (un partout)

Métaphore à dit:
J'apporte certainement bien plus que vous ne pensez sur ce forum ou ailleurs
Bien d'accord.

Métaphore, le meilleur baromètre pour mesurer où on en est avec sa susceptibilité :)
Ben oui j'ai dévié du sujet, juste ce qu'il faut...mais pas tapé hein ? :D
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 076
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Loic à dit:
Comment fait on pour modéliser une stratégie?
une modélisation stratégique = une stratégie modélisatrice

= une double solution pour toute double contrainte

8)
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 076
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Leo Lavoie

La modélisation, je trouve que c'est un outil mais qui a pas mal de limites.

Je suis assez d'accord avec ce psychanalyste de la façon dont il parlait de la modélisation. Il ne la rejetait pas du revers de la main mais il semblait dire que c'est un truc de surface si on ne fait pas maison nette de ce qu'il y a sous la surface.
La modélisation permet de se voir, de se reconsidérer sous un nouveau jour !

La surface et toute la maison apparaissent désormais transparentes dans une nouvelle vision

saine et claire de résilience


Mais si on a la croyance que cela est impossible, alors cela restera impossible !

:roll:
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
zorro à dit:
Vous déviez du sujet de départ qui est la modélisation, ma chère! Ah Ah Ah! (un partout)

Métaphore à dit:
J'apporte certainement bien plus que vous ne pensez sur ce forum ou ailleurs
Bien d'accord.

Métaphore, le meilleur baromètre pour mesurer où on en est avec sa susceptibilité :)
Ben oui j'ai dévié du sujet, juste ce qu'il faut...mais pas tapé hein ? :D
bon métaphore, qui de votre passé suscite toujours autant de colère? auriez vous un coté rancunier?
 
M
Métaphore
Invité
Et bien Valikor merci de m'accorder autant d'importance à 7h57...

Déjà je ne cherche pas à faire de thérapie sur le forum, au cas où cela effleurait certains de me sonder à travers ma provocation pour certains, exaspération pour d'autres, et quel ennui si le forum n'avait pas d'animation. Il y a qqchose qui est fort amusant sur les forums et je crois que Zorro l'a bien compris... et en même temps c'est un terrain ou tout le monde mine de rien exprime de qu'il est profondément, je me trompe ? :roll: pas tant que ça...après c'est juste une question d'affinité... :D


Valikor, je ne suis pas rancunière le moins du monde, je suis déçue que vous ne l'ayez pas déjà remarqué...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
C'est quoi la résilience :shock: c'est la première fois que j'entends parler de ça avec vous :?: ....merci d'avance pour l'explication :D
 
corfinas
corfinas
Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
xorguina à dit:
C'est quoi la résilience :shock: c'est la première fois que j'entends parler de ça avec vous :?: ....merci d'avance pour l'explication :D
C'est la capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit de l'adversité. (Définition prise sur la quatrième de couverture de "Un merveilleux malheur" de Boris Cyrulnik.)

a+
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
corfinas à dit:
xorguina à dit:
C'est quoi la résilience :shock: c'est la première fois que j'entends parler de ça avec vous :?: ....merci d'avance pour l'explication :D
C'est la capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit de l'adversité. (Définition prise sur la quatrième de couverture de "Un merveilleux malheur" de Boris Cyrulnik.)

a+
Voilà et ce qui fait qu'un enfant plus résilient sera moins marqué par certains traumatismes de l'enfance. Je ne sais pas si Boris l'exprime comme ça mais, pour moi , la résilience est surtout importante dans l'enfance. Mais dans le fond c'est juste le contraire de la fragilité psychologique. J'allais dire "de la sensibilité" mais ce n'est pas ça car on peut être résilient et sensible à la fois je pense.

Elle est innée et doit l'être car une résilience qui serait acquise le serait au prix de quelque chose issu d'un refoulement quelconque.

Je n'ai pas lu Boris, que des passages ici et là... Mais je ne comprend pas ce que la résilience vient faire dans quoi que ce soit... C'est intéressant comme concept mais à part cela... Y'a des enfants plus ou moins fragiles physiologiquement comme psychologiquement et moi je m'en fous car celui qui est traumatisé, il l'est et pour ce qui est de comment s'occuper du bien être psychologique des enfants, on ne peut présumer de leur résilience, il faut donner aux enfants ce dont ils ont besoin. C'est à dire, de l'affection des soins et du respect, de la guidance, du mentorat.
 
M
Métaphore
Invité
Leo Lavoie à dit:
Elle est innée et doit l'être car une résilience qui serait acquise le serait au prix de quelque chose issu d'un refoulement quelconque.

Je me demande justement jusqu'à quel point ?

Je devrais relire mon bouquin que j'ai acheté il y a pas mal de temps

http://www.amazon.fr/nourritures-affect ... 2738102158


Je n'ai pas lu Boris, que des passages ici et là... Mais je ne comprend pas ce que la résilience vient faire dans quoi que ce soit... C'est intéressant comme concept mais à part cela...

Elle représente la capacité de se refaire une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique grave. Il s’agit d’une qualité personnelle permettant de survivre aux épreuves majeures et d’en sortir grandi malgré l’importante destruction intérieure, en partie irréversible, subie lors de la crise. Ce terme désigne l’aptitude à rebondir ou à subir des chocs sans être détruit.

Y'a des enfants plus ou moins fragiles physiologiquement comme psychologiquement et moi je m'en fous car celui qui est traumatisé, il l'est et pour ce qui est de comment s'occuper du bien être psychologique des enfants, on ne peut présumer de leur résilience, il faut donner aux enfants ce dont ils ont besoin. C'est à dire, de l'affection des soins et du respect, de la guidance, du mentorat.

Oui mais justement quand ils n'ont pu l'avoir, certains ont donc cette aptitude de résilience mais je me demande si elle l' est vraiment innée ou si cela n'entraîne pas d'autres comportements compensatoires ?... :roll: Mais j'aurais tendance à dire quand même que dans un même vécu traumatisant enfant, certains pourront rebondir et d'autres se sentiront toujours victimes en se comportant en tant que tel toute leur vie.
 
M
Métaphore
Invité
La résilience

"La résilience a ses origines dans la théorie du développement psychologique et humain. Ce mot décrit en général la capacité de l'individu de faire face à une difficulté ou à un stress importants, de façon non seulement efficace, mais susceptible d'engendrer une meilleure capacité de réagir plus tard à une difficulté. Diverses études ont examiné la résilience au sein de groupes exposés à la guerre, à la pauvreté et à la maladie chronique. Ces études et d'autres recherches ont permis de cerner les caractéristiques des personnes qu'on dit « résilientes ». Selon certains, la résilience se compose d'un équilibre entre, d’une part, le stress et les difficultés et, d'autre part, la capacité de faire face à la situation et la disponibilité d'un soutien. Lorsque les sources de stress excèdent les facteurs de protection de l’individu, même les personnes qui ont fait preuve de résilience antérieurement peuvent être dépassées (Mangham et coll., 1995)."

http://sylviecastaing.chez.com/resilience.htméfinitions


Vous allez me dire quel intérêt ? ben seulement pour ceux qui ont cette aptitude, et ça répond à Xorguina... :p
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Pourquoi ne pourrions nous pas acquérir cette capacité, qu'est ce d'autre qu'un état d'esprit ?
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
Elle est innée et doit l'être car une résilience qui serait acquise le serait au prix de quelque chose issu d'un refoulement quelconque.

Je me demande justement jusqu'à quel point ?

Je devrais relire mon bouquin que j'ai acheté il y a pas mal de temps

http://www.amazon.fr/nourritures-affect ... 2738102158


Je n'ai pas lu Boris, que des passages ici et là... Mais je ne comprend pas ce que la résilience vient faire dans quoi que ce soit... C'est intéressant comme concept mais à part cela...

Elle représente la capacité de se refaire une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique grave. Il s’agit d’une qualité personnelle permettant de survivre aux épreuves majeures et d’en sortir grandi malgré l’importante destruction intérieure, en partie irréversible, subie lors de la crise. Ce terme désigne l’aptitude à rebondir ou à subir des chocs sans être détruit.

Ben voilà, s'il s'agit d'une aptitude innée quand on parle de résilience, la raison pour laquelle la personne se sort mieux d'un traumatisme qu'un autre, c'est précisément à cause de sa force innée devant l'adversité. Mais sur le divan ou sur le fauteuil du thérapeute, ça ne change rien du tout. Pour le thérapeute, la névrose est là, ou pas, elle est bénigne ou maligne.

Y'a des enfants plus ou moins fragiles physiologiquement comme psychologiquement et moi je m'en fous car celui qui est traumatisé, il l'est et pour ce qui est de comment s'occuper du bien être psychologique des enfants, on ne peut présumer de leur résilience, il faut donner aux enfants ce dont ils ont besoin. C'est à dire, de l'affection des soins et du respect, de la guidance, du mentorat.

Oui mais justement quand ils n'ont pu l'avoir, certains ont donc cette aptitude de résilience mais je me demande si elle l' est vraiment innée ou si cela n'entraîne pas d'autres comportements compensatoires ?... :roll: Mais j'aurais tendance à dire quand même que dans un même vécu traumatisant enfant, certains pourront rebondir et d'autres se sentiront toujours victimes en se comportant en tant que tel toute leur vie.

Ben si ce n'est pas inné, donc acquis, alors c'est douteux et potentiellement névrotique.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
katia (zoulouk) à dit:
Pourquoi ne pourrions nous pas acquérir cette capacité, qu'est ce d'autre qu'un état d'esprit ?
On devrait... Mais je n'y crois pas. M'enfin ce genre de résilience (acquise) ne pourrait pas se comparer à une résilience innée juste issue de la force intrinsèque de la personne.
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
A de la résilience innée, je n'y crois pas du tout... plastique comme nous sommes aux influences extérieures dans notre plus jeune age ?

Ce serait mysterieux don venu du ciel, comme cela, des individus au tempérament plus fort, comme il y a des grands et des petits ?

On parle bien de caractéristiques psychologiques ?

Dans quelle mesure sont elles innées, quel est la part de l'apprentissage et imitation ?

Pour faire un parallele avec le sujet: modéliser la résilience ?
 
M
Métaphore
Invité
Je pense que c'est possible Katia, certaines personnes sont beaucoup plus résistantes face à des évènements traumatisants en comparaison à d'autres.

C'est un processus inné qui se met en place dès l'enfance devant des situations traumatisantes et qui permet donc une résistance et surtout de rebondir..

la résilience c’est un processus d’auto guérison et de résistance aux maladies, et en particulier aux maladies mentales.

Résilier un engagement signifie aussi ne plus être prisonnier d’un passé, se dégager. La résilience n’a rien à voir avec une prétendue invulnérabilité ou une qualité supérieure de certains mais avec la capacité de reprendre une vie humaine malgré la blessure, sans se fixer sur cette blessure.

Lisez ce lien, il est très complet.

http://sylviecastaing.chez.com/resilience.htm


Ben les autres qui n'ont pas cette capacité pratique l'hypnose...

Néanmoins pour moi, l'un n'empêche pas l'autre...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 076
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
katia (zoulouk) à dit:
A de la résilience innée, je n'y crois pas du tout... plastique comme nous sommes aux influences extérieures dans notre plus jeune age ?

Ce serait mysterieux don venu du ciel, comme cela, des individus au tempérament plus fort, comme il y a des grands et des petits ?

On parle bien de caractéristiques psychologiques ?

Dans quelle mesure sont elles innées, quel est la part de l'apprentissage et imitation ?

Pour faire un parallele avec le sujet: modéliser la résilience ?

Oui, je crois que précisément la résilience est un métamodèle de modélisation, d'hypnose transformatrice

C'est une stratégie interne de rebondissement qui permet à un vilain petit canard de se transformer...

en un magnifique modèle de cygne...


8)
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
surderien à dit:
katia (zoulouk) à dit:
A de la résilience innée, je n'y crois pas du tout... plastique comme nous sommes aux influences extérieures dans notre plus jeune age ?

Ce serait mysterieux don venu du ciel, comme cela, des individus au tempérament plus fort, comme il y a des grands et des petits ?

On parle bien de caractéristiques psychologiques ?

Dans quelle mesure sont elles innées, quel est la part de l'apprentissage et imitation ?

Pour faire un parallele avec le sujet: modéliser la résilience ?

Oui, je crois que précisément la résilience est un métamodèle de modélisation, d'hypnose transformatrice

C'est une stratégie interne de rebondissement qui permet à un vilain petit canard de se transformer...

en un magnifique modèle de cygne...


La résilience, à mon sens ne serait pas une stratégie mais la capacité ou la force d'élaborer des stratégie. Si le cerveau peut le faire il le fera, sinon il se fera de grosses névroses.

8)
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut