Stress

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Raph, 27 Avril 2017.

  1. Raph

    Raph

    Inscrit:
    8 Mai 2016
    bonjour à toutes et tous,
    Voilà, j'ai une amie qui doit passer le plateau moto dans un mois, les cours se passent très bien, mais elle stresse énormément et à peur de perdre tous ses moyens.
    Auriez-vous quelques idées à me conseiller pour elle. Je débute, et je n'ai encore jamais eu l'occasion de gérer le stress.
    Merci d'avance et bonne journée à vous.
     
  2. hypno422

    hypno422

    Inscrit:
    12 Avril 2017
    Le stress a été traité lors de notre dernier stage.. globalement, il se produit d'abord en "bon stress" ou système d'alerte de l'organisme en vue d'une réaction de préparation à une alerte.., puis le "mauvais stress" s'installe avec activation du système orthosympatique qui peut mener jusqu'au burn out ou devenir chronique.. Il faut aussi savoir que le stress diminue les défenses immunitaires... En gros, il faut descendre en fréquences cérébrales moyennes ou hypnoïdes productrices de bonne hormones comme la dopamine, sérotonine etc.. et activation du système parasympathique.. S'habituer par auto-hypnose à entrer dans cette zone et y produire de nouveaux métaprogrammes. A noter que cette zone peut aussi être atteinte par méditation, yoga etc... Des analyses sanguines ont d'ailleurs montré que passer régulièrement dans cette zone réharmonise de nombreux métabolismes comme le cholestérol par exemple.. Surtout, ne pas chercher à analyser, interpréter etc.. qui sont du domaine du cerveau conscient producteur de ces "mauvaises hormones ...
     
  3. sombrero

    sombrero

    Inscrit:
    28 Mars 2017
    Relativement simple ! ....
     
  4. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    je connais ça, aussi il n'est pas rare que ce tress se transforme en bien être le moment venu. Mais ce n'est pas toujours vrai, ça ne redescend pas toujours.
    Une méthode que propose surderien en rapport avec le nerf vague qui vise à :
    Couper sa respiration un moment pour ensuite retrouver calme bien être et régularité dans les palpitations. J'expérimente en ce moment donc pour l'instant pas d'avis.
    Aussi, bien repérer l'instant déclencheur.
     
  5. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Bonjour Raph,

    Faire visualiser votre amie le jour de l'examen, qu'elle imagine comme si elle y était vraiment, puis le refaire en diminuant le stress a chaque fois qu'elle imagine à nouveau son examen.
    L'habitude de la visualisation va faire que le stress va devenir de moins en moins important et laisser place à plus de confiance en sois.
     
  6. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Remplir ses poumons à fond et arrêter de respirer en inspiration forcée et le cœur de ralentit et l'esprit aussi
    et on reprend un esprit calme et clair

    Ou vider ses poumons à fond puis ré équilibrer

    Ou trouver sa propre technique de respir qui décadre et re-cadre.

    L'essentiel c'est de se concentrer sur la respiration pour oublier le reste et se re-centrer sur l'essentiel de soi même...

    :)
     
  7. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Lui suggérer d imaginer réussir le plateau moto et tous les voyages qu elle va faire avec sa superbe machine
    Les grands sportifs visualisent et reproduisent en imagination leur trajet , , jusqu'à ce que leur épreuve devienne un automatisme
     
  8. Raph

    Raph

    Inscrit:
    8 Mai 2016
    Merci pour vos réponses
     
  9. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Ecoute je l'a trouve bien cette technique, j'ai essayé à plusieurs fois avec une rétention de souffle poumon plein d'environ 1 mn et il est vrai que l'on se sent assez bien après...
    Poumon vide à mon avis je ne suis pas sûr de pouvoir tenir 1 mn
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Juste tenir quelques secondes ou juste penser qu'on aurait pû faire une pause peut suffir...
     
  11. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Ok j'essayerai de faire plus court, bon après une minute poumon plein ça va encore...
     
  12. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Le plaisir de respirer doucement, amplement, oxygènement, ensuite ...
     
  13. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    J'ai essayé les deux et je préfère largement vide.
    Plein me demande un effort et me donne une impression désagréable de boursouflage, alors que vide, c'est tout au contraire une sensation de pause et de légèreté.
    Dans plein, il y a une notion de tenir que je n'ai pas trouvée dans vide, ce qui fait que vide me semble plus naturel.
     
  14. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
  15. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    tu restes combien de temps environ poumon vide
     
  16. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Aucune idée.
    J'attends juste qu'une grande inspiration ventrale se fasse toute seule suivie d'un gros relâchement du souffle que je ne contrôle pas davantage.
    C'est mon inconscient qui choisit le temps dont il a besoin pour que j'aille bien. :)
     
  17. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'intérêt c'est de perdre la notion du temps et passer du mal aise au bien aise sans trop comprendre comment tout cela fonctionne...

    Reprendre le contrôle un court instant sur son respir et lui rendre ensuite spontanément son automatisme permet une ré-équilibration physiologique globale de soi-même +++
     
  18. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Au moment de l'exercice ok il ne faut pas se poser trop de question, le but étant de retrouver rapidement un meilleur état. Mais sur le fond quand j'applique une technique j'ai bien savoir comme ça fonctionne. La rétention de souffle est fréquente dans les techniques de respiration, mais il est moins évident de savoir quand pratiquer une plutôt que l'autre, ou pourquoi pas l'associer comme dans la respiration carrée
     
Chargement...