1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Tu vas y arriver!

Discussion dans 'Sophrologie - Bien être et Développement Personnel' créé par Anonymous, 23 Avril 2006.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Le simple fait de parler de ses projets ou d'objectifs fixés à atteindre peut nous faire avancer d'un pas de géant vers ces buts à atteindre.

    Les autres peuvent nous encourager, et meme débloquer une situation involontairement. et puis le fait de s'engager devant les autres reste une motivation très efficace.

    C'est un peu comme celui qui va crier à tout bout de champs qu'aujourd'hui il arrete de fumer, et l'ayant annoncé à tout le monde, il sera obligé d'y arriver.
     
  2. Nurykabe

    Nurykabe Membre

    Inscrit:
    25 Mars 2006
    Messages:
    4
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    J'ai l'impression qu'il peut aussi exister l'effet inverse. Je m'en rend compte quand j'ai un projet un peu personnel, souvent le fait d'en parler à d'autres personnes me décharge un peu de la motivation que j'ai pour lui ; voire même, le fait de s'être engagé à faire quelque chose peut transformer cette chose en "corvée", non ?
     
  3. erwalice

    erwalice Membre

    Inscrit:
    14 Décembre 2006
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    graz (autriche)
    Je suis du même avis que toi Nurykabe, à chaque fois (mais vraiment à chaque fois!) que je parle d'un de mes projets: " je vais faire ceci ou cela..." alors que rien n'ai fait encore, et bien cela échoue....tout simplement. Alaors dorénavant je laisse mûrir et je construit d'abord avant d'en parler...un peu et avec retenue....
    "les grandes choses se font en silence" a dit quelqu'un dont je ne me souvient plus le nom...
    Erwan
     
  4. docteur mandrille

    docteur mandrille Membre

    Inscrit:
    23 Décembre 2006
    Messages:
    237
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    paris
    processus :
    phase 1 egotique : je veut ceci ("je vais y arriver",auto hypnose,pnl coaching et tout le tralala)
    phase 2 transpersonnelle : ("si "dieu" le veut,selon le systeme de croyance de chacun,etape de lacher prise,de silence)

    phase 3 : action combinée des forces 1 et 2
     
  5. Joey

    Joey Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2006
    Messages:
    258
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    Effectivement, vos remarques sont à prendre en considération.
    Cependant, losrque je parle de projet, il s'agit, pour moi, de quelque chose d'étudié, de finalisé, même si rien n'est véritablement encore concret.
    Il s'agit en fait de prendre une grosse bouffée de motivation juste avant de passer à l'ACTION.

    Votre démotivation viendrait alors du fait que vous en parliez trop tôt, et dans ce cas,
    me parait être une très bonne solution.
     
  6. Flo

    Flo Membre

    Inscrit:
    23 Février 2007
    Messages:
    10
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Localité:
    Region Parisienne FRANCE - Athenes GRECE
    Entierement en accord avec toi Joey.
    A mon avis le projet en question doit etre pense, construit avant de parler de celui ci a l exterieur.
    En parlant d un projet trop tot on souleve (soi meme ou les autres) trop rapidement chacun des obstacles qui s y oppose; s en suit une periode de doute du fait de la simulaneite des problemes a resoudre et souvent une baisse de motivation face au mur qui vient de se dresser....


    Par contre, si le projet est bien avance et que l on a une idee precise de ce qu il doit etre, alors en parler devient une maniere de se comforter dans ses choix, de defier les critiques et par la meme, la motivation s en trouve renforcee
     
  7. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Hello à tous,

    Entièrement d'accord avec Joey et Flo et sur ce thème je vous invite à lire "Quand on rêve le monde" d'Edgar Grospiron.
    Edgar, pour situer au cas où, est maintenant coach et il est devenu champion olympique de ski de bosse en 1992 en appliquant cet théorie : quand il se sentait prêt, avant les compétition, il criait sur tous les toits qu'il allait gagner et qu'il était le meilleur, que les autres avait un pblm c'était lui ou encore que la pression, lui, il la prenait au bar, etc ... il annonçait ses victoires à l'avance et du coup ça décuplait sa motivation, pour tenir parole en quelques sortes. Et vu son palmarès : champion olympique en 1992, le bronze en 1988 et 1994, triple champion du monde ... ça marche !!!

    Par contre il en parlait que quand il était prêt pour avoir le petit plus de pêche qui fait la différence.
    Son livre décompose bien ce mécanisme.

    a+
     
Chargement...