Formation Hypnose

Vaccination ou non

  • Initiateur de la discussion Pat68
  • Date de début
Pat68

Pat68

Membre
Pro
Animateur
messages
57
Points
1 260
Age
63
Localisation
Colmar, France
Bonsoir à toutes et tous !
Sujet brûlant et d'actualité ... la vaccination ou non au COVID !
Avez vous eu des clients qui vous en ont parlé ou qui en parlent ???Qu'en pensez-vous ?
Amicalement
Patrcie
 
jumb

jumb

Membre
messages
1 621
Points
5 660
Localisation
gerardmer
Je comprends ton point de vue et ne le partage ni ne le partagerai. Au final c'est assez peu important.
Pour rester dans un thème psycho, proche de l'orientation du forum, je t'invite à regarder du côté de la psychologie du développement et de la réponse aux règles. On la trouve en parallèle de l'échelle du développement cognitif. Piaget t'expliquera mieux que moi ce que je vis et comment je le vis

Merci pour ces références, je suis allée voir du coté du jeu de billes, un exemple que prend Piaget et réellement pertinent. En parlant crument, on se trouve face à une situation, où on ne nous demande pas notre avis. Bref, on compte pour des prunes. Un peu c'est comme cela et c'est tout, donc pas dans le respect de la décision de chacun. C'est peut-être cet aspect qui pose problème ?

Que penses tu pouvoir mettre en oeuvre pour vivre au mieux cette situation ?

La question que je me pose parfois en matière de développement personnel, est ce que cette situation mérite de me rendre malheureux ? Et que puis je faire si j'ai perdu ma sérénité vis à vis de cela ?
 
jumb

jumb

Membre
messages
1 621
Points
5 660
Localisation
gerardmer
Imposer quelques choses à quelqu'un est bienveillant, respectueux et présente des signes de gratitude et d'amour. Je ne pense pas...
Pour les personnes qui font des tentatives de suicide, en les secourant, on leur impose la vie (alors qu'ils avaient décidé du contraire). Et ne pas les secourir, les laisser faire si on a moyen de les secourir, est de la non assistance à personne en danger. J'écris cela, juste pour inviter à la réflexion...
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
3 349
Points
6 260
Localisation
Belfort
Là où je m etonne plus, c est que par exemple pour les impôts, bah ma fois, on les paie (lol, ça ne fait pas plaisir)...Et on n a pas le choix.
Ben oui, on paie un tas de truc, on croit et suit un tas de trucs et avec ça on marche encore la tête haute fière et droit comme un I. ;)
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
3 349
Points
6 260
Localisation
Belfort
Pour les personnes qui font des tentatives de suicide, en les secourant, on leur impose la vie (alors qu'ils avaient décidé du contraire).
ce n'est pas une imposition, les pompiers et le samu font leurs job et on ne va pas les blâmer pour ça... De toutes façons celui qui est vraiment déterminé ne se loupe pas généralement et remettra ça...
 
jumb

jumb

Membre
messages
1 621
Points
5 660
Localisation
gerardmer
Meme en tant que particulier, tu es censé le faire... d'appeler des secours au minimum et d'aider les gens en danger de mort
 
HypnoticFox

HypnoticFox

Membre
messages
20
Points
560
Merci pour ces références, je suis allée voir du coté du jeu de billes, un exemple que prend Piaget et réellement pertinent. En parlant crument, on se trouve face à une situation, où on ne nous demande pas notre avis. Bref, on compte pour des prunes. Un peu c'est comme cela et c'est tout, donc pas dans le respect de la décision de chacun. C'est peut-être cet aspect qui pose problème ?

Que penses tu pouvoir mettre en oeuvre pour vivre au mieux cette situation ?

La question que je me pose parfois en matière de développement personnel, est ce que cette situation mérite de me rendre malheureux ? Et que puis je faire si j'ai perdu ma sérénité vis à vis de cela ?
A lire ta réponse, finir le livre de Rosenberg sur la Communication non violente devient un impératif. 😉

Argh !
Me suis trompé de référence. On est bien sur l'école du développement... Mais !

Kholberg pour le développement moral, Erickson pour les étapes du développement humain. J'ai parlé de Piaget cette semaine, toutes mes confuses. 😉

Ta phrase/métaphore sur le langage rude/rustre représente bien la problématique générale de la forme mise en œuvre sur l'effet produit.
La sensation est arbitraire proche de l'injustice.
Pour la mise en œuvre, résister jusqu'à décembre et si et seulement si nécessaire demander le vaccin Sanofi. La technologie me semble plus rassurante et je souhaite garder la possibilité ee m'exprimer aux urnes.
Je reste aussi en veille et garde espoir, le Conseil d'Etat nous a sauvé les miches à maintes reprises, notamment en décembre en retirant la possibilité de s'octroyer les pleins pouvoirs pour l'exécutif.

L'histoire doit servir de leçon, les dictateurs arrivent de façon indidieuse aux pleins pouvoirs. Des gardes fous ont été mis en place justement pour que des fous ne les franchissent pas.
La peur est là, il y a eu la sidération du coup de poing en pleine face puis le "je peux me relever, qu'est ce que je vais réellement perdre ?"

Après, je veux pas voir le mal partout, Pfizer est la propriété de Rotshild, le fond d'investissement où notre cher despote y a fait ses œuvres un moment. Bref

Me cultiver, garder l'esprit critique, sont les meilleirs moyens de s'affranchir de la peur, rester au plus serein.
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 873
Points
7 360
Localisation
France
attendre en respectant les gestes barrières semble être une alternative raisonnable
oui mais en attendant si les décisions sont mises en place en août sans passe sanitaire nous allons tous uriner entre les voitures car l’accès aux bars nous sera interdit
Aux professionnels de santé on les menace de ne plus leur payer leur salaire et pire de les licencier.Il faut savoir que dans la fonction publique nous ne cotisons pas au chômage.Alors ça revient tout bonnement à nous rendre sdf du jour au lendemain.De quel régime politique on parle là ?Il n’est plus question de droite ni d’ecologie mais de despotismes....Et le pire c’est que c’ est nous les citoyens qui avons autorisé cela.
Allez voter et le dernier exemple est criant de vérité :les gens se détournent des droits qu’ils ont eu du mal à obtenir
C’ est effectivement une pandémie mondiale, mais c’ est une nouvelle maladie au même titre que le sida ou la chaude pisse!Il nous faut apprendre à vivre avec et faire face du mieux qu’on peut avec les moyens dont on dispose
Il y a eu certes des progrès dans la connaissance de la maladie 😷
Maintenant la question est pourquoi on ne nous donne plus le choix de l’affronter à notre niveau ,alors qu’on permet des rassemblements de foules ???
Je vous rappelle que le vaccin empêche d’aller à priori en réa mais n’empêche pas d’attraper la maladie.
N’est -ce pas un choix illusoire qu’on nous impose ?une chimère....
Alors que d’autres visent Mars nous restons dans le monde d’en bas !
peut-être qu’ils visent l’immunité collective :les 60% ayant contracté le virus 🦠 pour protéger toute la population ?
 
Dernière édition:
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 233
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
.
Je pense que cette crise covide a le mérite de déclencher des réflexions socio-politiques et existentielles.

Comme il fut un temps la crise tuberculose et la crise du sida.

les sanatorium et les sidatorium goulags .

Confrontation entre volonté de puissance et fragilité humaine.

De là à avoir un avis tranché, ‘c’est une autre histoire.
 
  • J'aime
jumb

jumb

Membre
messages
1 621
Points
5 660
Localisation
gerardmer
Aux professionnels de santé on les menace de ne plus leur payer leur salaire et pire de les licencier
Rien que hier en allant dans un centre de réeducation, le chef de service nous a expliqué sa position, en disant que ceux qui n'étaient pas vaccinés entièrement à partir de lundi, ne peuvent plus travailler.Ils en sont pas payés. Et s'ils n'obtempèrent pas rapidement, elle va les licencier. Et plus possible d'aller visiter les patients sans le pass.

Je m'inquiète aussi pour certains de mes proches qui n'ont aucune trésorerie d'avance et qui ont choisi (pour l'instant) de ne pas se faire vacciner (en travaillant dans les 70 professions où la vaccination est obligatoire). A savoir si ces personnes vont toucher le chômage, ce n'est vraiment pas gagné. Comme toutes les aides dépendent de l'Etat ( RSA, ASS, etc...). La question n'est pas tranchée.
Il y a des personnes qui vont être dans une situation vraiment compliquée.
Je vous rappelle que le vaccin empêche d’aller à priori en réa mais n’empêche pas d’attraper la maladie.
Tout à fait, ce qui entraine que l'exposition au virus sera d'autant plus forte, puisque qu'on peut se rassembler, et donc un risque accru d'être en contact avec le covid pour tout le monde.
 
  • J'aime
jumb

jumb

Membre
messages
1 621
Points
5 660
Localisation
gerardmer
A lire ta réponse, finir le livre de Rosenberg sur la Communication non violente devient un impératif. 😉

Argh !
Me suis trompé de référence. On est bien sur l'école du développement... Mais !

Kholberg pour le développement moral, Erickson pour les étapes du développement humain. J'ai parlé de Piaget cette semaine, toutes mes confuses
La communication est clairement violente de la part de notre gouvernement, pas de doute sur cette question.
La sensation est arbitraire proche de l'injustice.
Ca me rappelle plus des sensations de quand j'étais en internat, qu'il fallait par exemple se coucher à 22h et pas à 22h05, être en étude à partir de 17h et ne pas parler à son voisin. Bref, des règles que si on les contournaient, on était punis.
Que c'était comme cela et pas autrement, et qu'il n'y avait pas à réfléchir.
Cela me donnait un sentiment d'impuissance et de résignation et de non sens ou d'injustice, si on n'est pas d'accord avec la règle.

Pour les personnes qui ont choisi de se faire vacciner avant que ce soit obligatoire, c'est alors un choix, et le problème se pose pas dans les mêmes termes pour eux au niveau individuel.

Le risque vis à vis d'une dictature est quand même réellement présent. Pour le vote, encore faut il trouver des représentants qui nous représentent et qui s'approchent de notre sensibilité.
Me cultiver, garder l'esprit critique, sont les meilleirs moyens de s'affranchir de la peur, rester au plus serein.
Tout à fait, en sachant trouver des sources d'info avec des angles différents et pouvoir faire son tri, tout en pouvant se remettre en question. De faire au mieux, de savoir qu'on peut se tromper... changer d'avis et que chacun va se faire son opinion.
 
HypnoticFox

HypnoticFox

Membre
messages
20
Points
560
La communication est clairement violente de la part de notre gouvernement, pas de doute sur cette question.

Ca me rappelle plus des sensations de quand j'étais en internat, qu'il fallait par exemple se coucher à 22h et pas à 22h05, être en étude à partir de 17h et ne pas parler à son voisin. Bref, des règles que si on les contournaient, on était punis.
Que c'était comme cela et pas autrement, et qu'il n'y avait pas à réfléchir.
Cela me donnait un sentiment d'impuissance et de résignation et de non sens ou d'injustice, si on n'est pas d'accord avec la règle.

Pour les personnes qui ont choisi de se faire vacciner avant que ce soit obligatoire, c'est alors un choix, et le problème se pose pas dans les mêmes termes pour eux au niveau individuel.

Le risque vis à vis d'une dictature est quand même réellement présent. Pour le vote, encore faut il trouver des représentants qui nous représentent et qui s'approchent de notre sensibilité.

Tout à fait, en sachant trouver des sources d'info avec des angles différents et pouvoir faire son tri, tout en pouvant se remettre en question. De faire au mieux, de savoir qu'on peut se tromper... changer d'avis et que chacun va se faire son opinion.
En fait, on est sur le fond d'accord et je prends ma part de responsabilité sur la partie communication. Pratiquant d'arts martiaux, axé self défense, j'ai appris à sortir du mode "me fais taper sur la tronche".

Après, oui, à communication violente, communication violente et demie. Les décisions de nos dirigeants sont orientées chiffres, stats et j'ai la conviction qu'on est gouverné comme tels. Sauf que. Là où tu peux imposer une surcharge temporaire à un système de calcul, les humains, eux ont déjà atteints leurs limites.
Les erreurs ne sont malheureusement pas que dans la gestion de la crise COVID :
- Déni de l'urgence climatique/Statu Quo sur les émissions carbone,
- Accentuation des communautarismes, sous prétexte de conserver les valeurs de la République,
- Politique de culpabilisation des idées individuelles,
- Stratégie du "Regardez là-bas c'est des méchants" (je ris amèrement quand j'entends que la Russie et la Chine sont les à nouveaux méchants),
- Imposition historique des multinationales à 15%... pour baisser de 8% la taxe sur les entreprises en France,
- J'en passe.

Des personnes sont mortes pour préserver les libertés individuelles. Le problème est comme tu le dis bien plus large que le vaccin. Et bien sûr, je respecte une personne qui fait le choix conscient de se faire vacciner.
Pour les sources, rassure-toi, je suis loin des médias mainstream, et vu les qualificatifs en vogue en ce moment, je dois être à peu de choses près islamo-gauchiste, complotiste antivaxx. Oui, j'ai plus confiance en des stats dispos du Dr Raoult que je ne me permettrai pas d'aller voir car pas l'expertise pour les lire. Oui, le vaccin est une solution et pour préserver éventuellement mon droit de vote, je résisterai jusqu'en décembre pour recevoir le vaccin Sanofi car la technologie utilisé me rassure. Et en tant que patient, c'est mon droit fondamental.
Oui, je refuse l'hégémonie de l'effet Nocebo et ai débranché ma télé depuis bien assez longtemps pour assumer le fait d'être heureux. Oui, je refuse l'idée que "regardez là-bas c'est désastreux" est un stratégie de merde pour enfermer les populations dans la peur. Oui, l'hypocrisie sur la RGPD me fout la gerbe quand la CNIL dresse un listing des personnes non vaccinées.

Pour tout ça, parce que des personnes sont mortes pour que notre pays porte la devise qu'elle porte, les personnes qui nous gouvernent ont une attitude irresponsable face à leur peuple et devront payer le temps venu pour leurs crimes. Et non, je ne regrette pas le temps de la guillotine car je risquerais ma propre tête pour avoir écrit tout ça. :)

Edit : Not' despote, je le vois comme le gamin qui fait chier dans la cour d'école. Il sème la terreur, emmerde tout le monde tout le temps, et quand il se prend une rouste (alors que la veille il a donné des bonbons pour son anniv') par tous les élèves de la cours de récré parce qu'il a encore dépassé les bornes, c'est lui qui hurle être la victime.

Edit 2 : Quand je vois le leader de la France Insoumise baisser son froc alors qu'il faisait partie de ceux qui s'insurgeaient, hurlait aux conflits d'intérêts il n'y a même pas un an... j'y vois quand même comme des sales airs d'Intellingencia, de censure de masse (on a parlé du Vigidinum de Castex ?) et de régimes à la Poutine. Donc le devoir de mémoire doit aussi se faire du côté des heures sombres du communisme.
 
Dernière édition:
jumb

jumb

Membre
messages
1 621
Points
5 660
Localisation
gerardmer
En fait, on est sur le fond d'accord
Oui, tout à fait.
On se retrouve à beaucoup de personnes à vouloir être en bonne santé et libres.
Les erreurs ne sont malheureusement pas que dans la gestion de la crise COVID :
- Déni de l'urgence climatique/Statu Quo sur les émissions carbone,
- Accentuation des communautarismes, sous prétexte de conserver les valeurs de la République,
- Politique de culpabilisation des idées individuelles,
- Stratégie du "Regardez là-bas c'est des méchants" (je ris amèrement quand j'entends que la Russie et la Chine sont les à nouveaux méchants),
- Imposition historique des multinationales à 15%... pour baisser de 8% la taxe sur les entreprises en France,
- J'en passe.
Souvent les erreurs proviennent de la politique de l'autruche, de ne pas vouloir voir les choses en face et leurs conséquences, pour aller vers des "bénéfices" à court terme (cupidité et autre) et non pas sur une conduite responsable à long terme.
Les diagnostics sont faits, les problèmes posés et vus, ensuite dans la réponse, il y a plus de problèmes.
Pour les sources, rassure-toi, je suis loin des médias mainstream, et vu les qualificatifs en vogue en ce moment, je dois être à peu de choses près islamo-gauchiste, complotiste antivaxx.
lol pour les termes

Pour le vaccin Sanofi, je n'ai pas encore étudié la question.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 233
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
.
Le service militaire apprenait la citoyenneté en respectant l’autorité supérieure.

Maintenant chacun y va de sa sauce et c’est la crise.

Il n’y a plus de référence. Il n’y a plus d’autorité supérieure.

C’est le prix à payer de la liberté anarchique.

Un point c’est tout.
 
HypnoticFox

HypnoticFox

Membre
messages
20
Points
560
.
Le service militaire apprenait la citoyenneté en respectant l’autorité supérieure.

Maintenant chacun y va de sa sauce et c’est la crise.

Il n’y a plus de référence. Il n’y a plus d’autorité supérieure.

C’est le prix à payer de la liberté anarchique.

Un point c’est tout.
Cautionner un discours "autorité descendante" au XXIème siècle, c'est compliqué. On n'est plus à l'ère industrielle, tu sais ?

Depuis l'avènement de l'internet début 1990, les notions de puissance et de rentabilité ne sont plus les valeurs clefs.
Aujourd'hui, à l'ère de l'information, c'est la capacité à aller chercher l'info et la diffuser qui crée la différence.

La référence, c'est quoi ? Le livre ? Le Pater Familias ? Le bon vieux rapport savant apprenant ? Ou préfères tu la grèce antique comme mode de transmission du savoir ?

Ton discours "autorité supérieure" a littéralement tué des gens, traumatisé des gamins sur l'excuse "c'est arrivé qu'une fois" et fait que des personnes sont encore considérées comme des pièces remplaçables par les "autorités", justement.

Si, les violences éducatives ordinaires existent. J'hésite entre l'obligation vaccinale et ton discours en terme d'abjection.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 233
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
.
C’est vrai que j’avais oublié l’histoire de la grippe A
En 2009, c’était déjà une polémique sans fin.

.
Et puis les choses se sont tassées
On a été dix ans tranquille.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 233
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
Cautionner un discours "autorité descendante" au XXIème siècle, c'est compliqué. On n'est plus à l'ère industrielle, tu sais ?

Depuis l'avènement de l'internet début 1990, les notions de puissance et de rentabilité ne sont plus les valeurs clefs.

Aujourd'hui, à l'ère de l'information, c'est la capacité à aller chercher l'info et la diffuser qui crée la différence.

La référence, c'est quoi ? Le livre ? Le Pater Familias ? Le bon vieux rapport savant apprenant ? Ou préfères tu la grèce antique comme mode de transmission du savoir ?

.
Là me semble la question fondamentale aujourd’hui.

Quelles valeurs ?
Quelle référence ?
Qu’est-ce qui fait sens et continuera de faire sens ?

L’individualisation ou la socialisation ?

L’ego ou l’agora ?

Chacun pour soi, sa dictature, ou tous pour un, en solide solidarité ?

Mais c’est un choix difficile, si l’on n’a pas de solides références...
Transe-mises...

🤫
 
jumb

jumb

Membre
messages
1 621
Points
5 660
Localisation
gerardmer
Nous avons pourtant des valeurs communes comme le souhait pour la plupart d entre nous d etre en bonne santé (ou de pouvoir la conserver), de se sentir libre aussi...
Il y a sans doute besoin de se federer autour de valeurs que nous partageons, de se recentrer sur l essentiel, et de reapprendre l esprit collectif.
Ça pourrait peut-être se construire autour du service civique (à rendre obligatoire du coup) sur des missions d entraide, comme c est le cas actuellement, pour aussi pouvoir retrouver du sens et partager une expérience commune pour tous les jeunes.
Pour le covid, rien que d aller dans les hôpitaux, de discuter avec des soignants, des patients, ca permet d ouvrir les yeux, de sortir de sa bulle, des infos de la télé, qui peuvent paraître lointaines, et de mieux comprendre.
 
  • J'aime
Nat54

Nat54

Accompagnatrice en soins holistiques
Pro
Animateur
messages
3
Points
330
Localisation
Quantique
Imposer quelques choses à quelqu'un est bienveillant, respectueux et présente des signes de gratitude et d'amour. Je ne pense pas... Il ne s’agit pas d'intolérance et de jugement, il s'agit de liberté et de fric. Je respecte et comprend la gratitude, mais quand on l'a bien compris, ce n'est pas dire merci à tout...
L'argent est le cœur du débat et a dicté toutes les mesures plus ou moins
Imposer quelques choses à quelqu'un est bienveillant, respectueux et présente des signes de gratitude et d'amour. Je ne pense pas... Il ne s’agit pas d'intolérance et de jugement, il s'agit de liberté et de fric. Je respecte et comprend la gratitude, mais quand on l'a bien compris, ce n'est pas dire merci à tout...
On est d'accord sur le fond. Mais ce qui n'est pas OK pour moi ce sont les gens qui se déchirent, se divisent, s'insultent. Chacun a son point de vue, fait les choix qui semblent justes pour lui. Mais SI la vaccination devient obligatoire pour toutes et tous, hormis partir vivre en pleine pampa et sortir de la société, nous serons tous vaccinés mais les divisions, mots échangés, polémiques seront toujours présents. Or, je trouve cela triste et préfère passer pour une hippie Peace&Love que de vivre dans la colère et la rancoeur. C'est une vision très personnelle qui n'engage que moi et que je m'applique. Ce qui ne signifie pas que je cautionne ce qui se passe depuis un an et demi. J'ai aussi été en colère que j'ai vite transmutée en rire tellement tous les mensonges qu'on veut nous vendre sont ridicules et énormes. Je garde mon sens critique mais je ne vis pas en guerre malgré le premier discours castrophique, violent et dommageable, à mon sens, du président avant le premier confinement.
 
  • J'aime
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
3 349
Points
6 260
Localisation
Belfort
plutôt que payer les gens à rien faire, pourquoi ne pas les occuper. Il y a suffisamment à faire (aide, entretien et nettoyage des voiries etc... La complexité administrative où personne s'y retrouve rend ça impossible... Quant-aux vaccins, il ne faut pas oublier qu'ils n'étaient pas pour une imposition au début. Mais les gens réclames, l'actualité est aussi orienté dans ce sens etc... les politiques analysent et jouent avec ça évidement, les présidentiels c'est dans un an, ils savent que ce sujet est au cœur du débat et le sera encore dans un an
 
Dernière édition:
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
3 349
Points
6 260
Localisation
Belfort
SI la vaccination devient obligatoire pour toutes et tous, hormis partir vivre en pleine pampa et sortir de la société, nous serons tous vaccinés mais les divisions, mots échangés, polémiques seront toujours présents.
C'est sûr, et plus encore si ce vaccin occasionne des problèmes dans le temps que ce soit pour soi ou ses enfants. c'est bien pour ça qu'il faut laisser libre choix... il y a certainement d'autres réflexions à avoir pour agir différemment...
 
Dernière édition:
  • J'aime
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
3 349
Points
6 260
Localisation
Belfort
Et le non respect des gestes barrières, personne n'en parle mais on est loin d'être au top même en milieu professionnel. l'obligation est là il est porté par obligation et c'est tout, c'est comme les gendarmes sur les routes quand le chef n'est pas là, il est plus souvent sous le menton que normalement positionné, il est manipulé n'importe comment est changé quand il tombe à terre. C'est le constat que je fais même sil le message est clair et les moyen sont là. L'obligation ne contrôle pas tout et l'humain a tendance à faire le contraire de ce qu'on lui impose. C'est en finale un des facteurs principales qui n'est jamais pris en compte dans les statistiques. Et ceux qui viennent bossés bien enrhumé, pensant qu'avec le vaccin c'est comme avant...
 
Dernière édition:
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 233
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
.
Avril 2020

La première vague c’était un virus pas méchant du tout et pas encore mutant.

‘On avait juste l’impression que les personnes les plus âgées allaient trinquer

Un collègue à Paris s’est porté très tôt volontaire en première ligne pour porter secours.

Premier cas de collègue hospitalisé trois semaine en réa avec perte de poids de plus de 15 kg et comme il était de poids normal, çà a fait très mal ( même si ses collègues soignants ont été très attentifs envers lui) et il a gardé une fatigue et un essoufflement qui ne l’ont pas empêché, malgré les conseils de sa famille, de se remettre en première ligne, dès que possible, étant immunisé...

Et ce tsunami des transferts de malades d’une région à l’autre pour les places en réa...

Février 2021

Le vaccin arrive enfin, alors, pas de question à se poser étant prioritaire personnel soignant, toute mon équipe en fonction de l’âge çà c’est fait.
(On a juste attendu dix jours que les 100 plus courageux le soient avant, vu le risque allergique)

Alors si chacun son choix,
Juste faire le bon.

🥰
 
dide70

dide70

Membre
Top Posteur du mois
messages
3 349
Points
6 260
Localisation
Belfort
Or, je trouve cela triste et préfère passer pour une hippie Peace&Love que de vivre dans la colère et la rancoeur.
tu as raison, j'essaie moi aussi de rejoindre cette approche, c'est le juste milieu qui est difficile à trouver face à des montages d’abérations dans tous les sens
 
  • J'aime
jumb

jumb

Membre
messages
1 621
Points
5 660
Localisation
gerardmer
Le vaccin arrive enfin, alors, pas de question à se poser étant prioritaire personnel soignant, toute mon équipe en fonction de l’âge çà c’est fait.
(On a juste attendu dix jours que les 100 plus courageux le soient avant, vu le risque allergique)
Quand dans mon service au travail en fin avril unresponsable a perdu son pere en quelques jours et une grande partie de la famille a été touchée, les derniers sont vite aller se faire vacciner.

Et qu aussi on cotoie au quotidien des personnes vulnérables à qui on peut le trznsmettre et on ne sait pas s ils vont s en sortir si on les contamine.
 
HypnoticFox

HypnoticFox

Membre
messages
20
Points
560
Ce qui me déroute est l'amalgame apparent entre nombre de cas et nombre de mort.
Après, n'importe qui a fait une infection pulmonaire sait qu'on ne fait pas le fier.
J'exlus de la réflexion des cas où le système immunitaire d'un patient est a la ramassa, ces personnes sont déjà dans des services protégés.

Discussion avec une infectiologue :
Il n'y a pas eu qu'une épidémie, mais plusieurs, suivant les variants. Des vaccins à effets spécifiques vont favoriser l'adaptation d'un virus.

Ensuite, entre autorité et autoritaire, il y a une différence. Les générations ont évolué avec les technologies et de plus en plus réfractaires aux arguments "c'est comme ça". Génération Y, depuis le début des années 80/2010 (je crois).

On ne peut plus revenir à l'ancien monde, "papa/maman dit", "tu dois le savoir" , .... Par contre, arrêtee de mettre des gens dans des cases, sortir du tout répressif, faire revenir l'éducation et la santé dans les priorités, sortir d'un système financier basé sur la dette (merci l'Islande pour l'exemple de mémoire), diviser/annuler le budget pour la défense (on n'arrête pas la violence en la produisant), revoir le système éducatif, prendre conscience qu'on a à peine 10 ans pour agir sur le climat parce que la Terre nous survivra, pas l'inverse, intégrer la notion de compétence et de connaissance plutôt que de savoir (ce n'est pas oarce qu'on est prof que les élèves apprennent, par exemple), s'inspirer de modèles sociaux, économiques, etc... qui fonctionnent pour l'humain (pays nordiques pour le social, Costa Rica pour l'axe éducation du budget), arrêter de faire des réformes de mots, prendre conscience que le pays a changé, faire la différence entre athée et laïc, commencer à comprendre que la culture musulmane est depuis des générations en France et que oui, nous sommes un pays pluri culturel, la langue arabe fait partie du paysage français (je l'entends parler depuis tout petit) par exemple. Oui la France s'est transformée, les puissants ont fermé les yeux

Y'en a des idées au final. Et malheureusement, ce sont majoritairement les plus vieux, blancs, européens qui doivent commencer à fermer leur mouille et écouter ce que les plus jeunes ont à dire.
Une classe de cinquième, dans mon patelin, est capable de réfléchir oralement sur des notions comme l'intégration, d'exigence et de différence. Pendant une heure, au pied levé, en heure d'étude.
Juste parce que je leur ai parlé en tant que personnes.

La relation maître disciple (cf le définition d'Osho) est bien plus efficace que celle de maître esclave.
Là encore, le vieux blanc européen, en général, doit désormais apprendre à fermer sa mouille et écouter.
 
Dernière édition:
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 873
Points
7 360
Localisation
France
voulez-vous un moment de détente ?
Et bien figurez-vous qu’ici le directeur de l’ hôpital et une réanimatrice ont reçu la legion d’honneur!
oui je ne plaisante pas ,nous avons eu au maximum 18 patients en réa,aucune réception de transfert car nous sommes un ch
Alors qui y comprend quelque chose?
Pas moi en tout cas ,les médailles n’ont plus de valeur....ou sont données comme des petits pains un jour de noël
 
  • J'aime
Vous aimerez:
surderien
  • Question
  • surderien
Réponses
10
Affichages
3 K
surderien
surderien
Hypnopotam
  • Question
  • Hypnopotam
2 3
Réponses
65
Affichages
8 K
Lison de la roque
Lison de la roque
surderien
  • Question
  • surderien
Réponses
3
Affichages
3 K
surderien
surderien
Nouveaux messages
Sophie.33
  • Question
  • Sophie.33
Réponses
10
Affichages
2 K
Nathalie72
N
dide70
  • Question
  • dide70
Réponses
28
Affichages
200
dide70
dide70
S
  • Question
  • Samumbra
Réponses
17
Affichages
3 K
dide70
dide70
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut