1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Actes imposés

Discussion dans 'Principes de persuasion et d'influence' créé par Saxx, 18 Novembre 2007.

  1. Saxx

    Saxx Membre

    Inscrit:
    17 Novembre 2007
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    960

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    J'aurez un question les hypnotiseurs peuvent ils veritablement soumetre une perssone ?
    L'obliger a effesctuer des actes contre sa volonté .
     
  2. atlas

    atlas Membre

    Inscrit:
    14 Avril 2007
    Messages:
    79
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Oui ,

    On va dire en fonction du sens moral de la personne suggestionnée .
    Si le sens moral de la personne est bas , on peut lui faire des actes immorals
    .
    En revanche si le sens moral de la personne est haut .Une suggestion amorale n epassera pas ou va creer une tension , une resistance trés forte .Apres à force de fatigue la résistance peut s'effondrer mais c'est criminel .(Par exemple en suggestionant la personne et en l'empêchant de dormir)

    Ce n'est que mon opinion ;la question est délicate .

    Pour étayer
    Christian Godefroy
     
  3. Carlos

    Carlos Membre

    Inscrit:
    29 Mai 2007
    Messages:
    31
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
     
  4. atlas

    atlas Membre

    Inscrit:
    14 Avril 2007
    Messages:
    79
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
  5. oeildelam

    oeildelam Membre

    Inscrit:
    13 Mars 2007
    Messages:
    19
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    oui la question ne date pas d'aujourd'hui et ca fait lgtps que la police y a répondu.

    l'hypnose n'a jamais obligée qq'un à commettre un crime, un hold up, ni même le plus simple témoignage consistant à dévoiler une vérité cachée devant un tribunal.

    .... et le père noel, c'est mon cul dans la cheminée peut être ?

    et godefroy n'a qu'à pisser dans sa potion magique pour faire sa thérapie du 19ème siècle.
     
  6. atlas

    atlas Membre

    Inscrit:
    14 Avril 2007
    Messages:
    79
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Attention il y a 2 thèses

    La thèse dite de " l’automatisme absolu " défendue au XIX° siècle par " L’école de Nancy

    une thèse contraire a été défendue au XIX° siècle par l’école dite " de la Salpétrière " .

    Les 2 restent d'actualité , les chercheurs y méritent respect dans les 2 écoles
    .
    Aucune des 2 écoles ne sont des amateurs...l'affrontement reste d'actualité puisque Oeildelam et moi même sommes en désaccord .

    Que penser du conditionnement d'un soldat .Après conditionnement , il tue ...
    Un conditionnement long basé sur la répétition ....

    Autre expérience hyper connue (la vidéo est sur le site faut remettre la main dessus) .UN acteur qui simule de recevoir des chocs électriques
    et un opérateur qui augmente les chocs tant qu'il a le soutient de la collectivité et de ses chefs ...On s'apercoie alors qu'il suffit juste de recreer cette condition sociale , de recreer une autorité , ordre des médecins , etat , corps d'armée (légitime ou pas) pour que l'humain se mette à tuer sans état d'âme .
    Si un hypnotérapeute arrive à recreer cette autorité à faire jouer son prestige d'hypnotérapeute ou autre alors ...Le pire est possible .

    Ça serait bien que les pros se mouillent un peu ...

    Evidemment cela ne fait pas une bonne presse à l'hypnose et les hypnotérapeutes risquent de perdre des clients sil ils reconnaissent que c'est possible .

    Ce n'est pas l'outil qu'il faut remmettre en cause c'est ce que l'on en fait ...
     
  7. oeildelam

    oeildelam Membre

    Inscrit:
    13 Mars 2007
    Messages:
    19
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    oui soumission à l'autorité...la vidéo de milgram m'intéresse, si quelqu'un peut mettre un lien dessus. .

    le conditionnement relève surtout de la psychologie sociale et renvoie à la responsabilité de chacun. aujourd'hui les soldats prennent la décision d'être formé pour tuer quelqu'un si besoin.

    qui disait: "les principes sont pour les honnetes gens et les lois pour les méchants"?
    quand les américains ont débarqué en 45, (maintenant les documentaires sont autorisés à révéler les chiffres). Plus de 10000 viols en qques mois de femmes françaises par les américains sauveurs qui s'emmerdaient à ne rien faire sur le territoire francais après neutralisation des allemands. C'est à dire, bien plus que les viols des allemands pendant l'occupation

    la nature humaine est capable de grande bonté, comme de pire atrocité, et n'a pas besoin d'être suggestionné. et je dis meme que c'est lorsqu'on a accepté que les deux extrêmes peuvent être réuni chez une meme personne qu'on a la maturité d'aimer qqu'un.

    je ne raisonne pas avec bernheim et charcot. il y a qui ceux qui font de la thérapie du 19ème siècle et ceux qui font celle du 21ème siècle.

    là où c'est intéressant, c'est le conditionnement d'un patient juste avant la séance.

    Pour ce qui est possible, je suis entièrement d'accord, les thérapeutes sont les mieux placés pour créer des pbs aux gens.

    il y a aussi la séance de trop. Celle qui enlève le bénéfice de la précédente et qui fait resurgir le pb en plus puissant. Ca c'est productif de se pencher la dessus. avis aux professionnels
     
  8. Anonymous

    Anonymous Invité

  9. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour,

    Une p'tite remarque (ou deux) au passage à propos de vos messages :


    Pas d'accord sur ce terme Oeildelam, un conditionnement passe par un apprentissage, et le travail réalisé en état de conscience modifiée est une sorte de recomposition cognitive (la co-création ici et maintenant d'une expérience partagée par patient et thérapeute, concernant des éléments issus d'un ailleurs et autrefois)

    à la rigueur l'entrée en régime amplifié de conscience, par le travail de répétition des inductions, peut conduire à employer le terme d'apprentissage (puisque le sujet améliore sa compétence à reconnaître un état et à se laisser y glisser ; comme on a appris à se concentrer pour un calcul ou une dictée, ou à se détendre dans un bain) mais il ne s'agit pas du processus thérapeutique princeps et... personne n'y est manipulé.


    (1) mêmes remarques, le fait d'être en espèce de "fonctionnement automatique" en situation de guerre provient bien d'un phénomène de focalisation - restriction des champs perceptifs - étouffement du sens critique (inactivation du tabou suprême) MAIS pas de place à l'imaginaire et à la lecture de soi, au contraire il y a présence attentive au monde extérieur ; il y a bien eu conditionnement mais pas ECM thérapeutique...
    (2) suite de la ligne précédente : pourquoi pas mais pas en HE ; et en hypnose très directive ? ...perso je pencherais pour le fait que ça ne tiendrait pas avec un sujet non déjà "mûr" (convaincu, conditionné, contraint, ce que tu voudras) 8)
    (3) :wink:
    (4) oui mais tout de même, en général je crois à un manque d'efficacité des suggestions contraires à la morale de la personne ; évidemment en cas de pensées très ambivalentes, ou d'état mental perturbé, je ne dis pas :shock:
    Il n'y a qu'à voir l'effet des films dont le thème est "un étudiant zigouille la moitié de son collège à l'arme lourde" pour comprendre que, sur quelques millions de personnes ayant vu les films, de temps en temps il y en aura un pour voir son imaginaire percuté.
    Pour un hypnotiste machiavélique... qui ne voit pas tant de gens que ça dans une journée... je pense qu'il sera moins efficace que l'instructeur de l'armée ou le chef de section terroriste, qui, eux, conditionnent...

    voilivoilà, et vouzautres ?
     
  10. atlas

    atlas Membre

    Inscrit:
    14 Avril 2007
    Messages:
    79
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    J''espère que non ...Imaginons un soldat de la guerre en Irak arrivant dans un cabinet d'hypnothérapeute et en état de choc émotionnel face à toutes les atrocités endurées ...But du jeu défaire rapidement le conditionnement et réduires les souvenirs choquants .
    Si l'hypnotérapeute arrive à déconditionner rapidement dans un sens alors il doit pouvoir reconditionner rapidement dans l'autre sens,(e mauvais) à charge pour lieu de faire sauter la barrière psychologique de la morale .

    Autre exemple:
    Les tribus antropophages n'auraient visiblement pas c'est ancrage psyschologique de la morale .Lorsqu'ils mangent un ennemi , la croyance la plus forte c'est "je vais assimiler les valeurs guerrières de celui que j'aie vaincu pour être plus fort encore ".Donc pas de problème avec la morale .
    Idem avec ceux qui boient leur urine , je bois mon urine donc j'affime d'une certaine manière ma force morale .
    En sexologie que fait l'hypnothérapeute , il bouge le curseur de la morale jusqu'à ce que le tabou du sexe ne gêne plus la personne .Et sil il continue
    de bouger le curseur de la morale peut -être peut-il faire tomber le tabou du meurtre ?!...Une gradation des tabous ?!...