Formation Hypnose

Aller bien ou aller mal...une question de choix ?

  • Initiateur de la discussion katia (zoulouk)
  • Date de début
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Un dépressif c'est parfois comme un poste de radio constamment branché sur la même station, radio je vois le monde en noir.

Il reste parfois bloqué sur sa chaîne : il ne peut pas mettre plus fort ou plus bas le volume, ni mettre des graves ou des aigus, ni couper le courant, victime de toutes les émissions de "je vois tout en noir"

Et si vous lui demandez de changer quoi que ce soit, il n'ose pas changer de poste quitte à risquer de tomber sur rire et chansons, ce serait trop dramatique, car c'est cul cul la praline !

Peut-être oui a t'il besoin d'être acculé, et qu'on lui mette un peu rire et chanson à fond la caisse, ou radio déprime en sourdine, ou fun ucocktail radio ?

Parce qu'il y a plein de stations sur chaque poste... et changer de chaine ça fait vraiment du bien..

Just do it, turn the bottom...
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
J'imagine un poste radio branché sur radio " je broie du noir".. Toujours la même station, au même volume en boucle.. sans possibilité de changer de station, ni de baisser ou monter le son, ni de mettre un peu d'aigu ou plus de graves...

Des fois que le dépressif tomberait sur humour et chanson.. trop risqué..

Il ne peut pas penser, pas penser mieux, que penser pareil...

En choisissant d'augmenter le son ou le diminuer le son de ses pensées, le dépressif ou l'anxieux ou quiconque commence à re-contrôler le processus mental...

Toute pensée n'est qu' IMAGINATION

Ah si seulement l'homme pouvait s'en souvenir...

ça irait bien mieux...

La souffrance n'est que souffrance de nos propres chimères, en tant que victime de nos propres fantômes..

Et les fantômes peuvent se chasser du revers de la main...

Tout peut s'oublier, en particulier ce genre de démons.. Ils sont en nous tous, il y en a juste certains qui ne les écoutent pas, c'est la grande différence..
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
surderien à dit:
c'est l'imagination même qui fait défaut.

Je ne suis pas certain que l'imagination fasse défaut à jeangeneve, ni à vous mêmes probablement, au vu de la construction de vos messages...

Le dépressif a parfois une imagination débordante à se construire des idées dépressives et à en rajouter toujours plus à chaque fois.

Comme ceux qui s'évitent absolument de tomber amoureux car cela est toujours source ultérieure d'un grand malheur lorsqu'on se retrouve séparé de l'autre.

:cry:

tiens...
je crois aussi que ce qui serais un manque d'imagination n'est pas vraiment une source du problème ou un manque dans ce cas...
celle-ci reste en effet à mes yeux programmée.
l'analogie avec l'état amoureux est intéressante...

- d'ans la mesure ou c'est un EMC aussi
c'est en effet intéressant ce rapprochement dans ces deux cas on y observe des développements chimiques...
avec la fameuse question de l'oeuf ou de la poule :shock:

- l'évitement, humm disons que là c'est moins clair...
cela fonctionnant dans tous les sens ...
par exemple pour une personne qui a vécu des dépressions disons profondes et qui... capte certains signes, il y aurais donc un coté réactionnel, un conditionnement à ne pas y aller...(aversion)
ou alors y aller car c'est ce que à quoi on a été formaté pour rester dans un état de tension librement exploitable...
évidement c'est de la parano.

là on peu aussi analyser... a en plus finir aussi
reste l'anxiété.
disons que pour mon cas je suis au clair d'ou cela viens.
reste a trouver comment vivre avec..
je sait bien que ces méditations, AH, ne sont que des choses destiné à m'égarer ad éternam dans une recheche de on ne sait pas quoi et c'est là tout le génie du truc.
mais quoi faire d'autres, comme d'hab. je test, je me donne le temps de la naïveté, de croire, de la confiance, ensuite je ferais le bilan...
pour le moment c'est le nul complet.
j'ai des potes qui en fait méditent depuis des années ...

enfin bon, j en suis pas encore au bilan, que faudrait pas plomber avant
j'ai moins peur de la confusion, dans la vie en general,
et plus peur quand elle est induite, pour quel intention ?

ceci dit ne méditation je suis censé mieux accepter la souffrance
en fait c'est pas nouveau pour moi...
elle est toujours là, cela je l'avais bien compris avant ces enseignements..
enfin ce serais des étapes, un chemin qu il faudrait faire...
oui au fond pourquoi sortir de ces galères ...
cela semble si utile de nous y mettre :)

en fait je suis un mouton très en conformité.

autre partage ces derniers temps, j'attire des gens à qui on a diagnostiqué des trucs auquel ily croient, tellement vu l'intérêt qu il y a a en retirer !
( les avantages secondaires )
tous sont addics à quelque chose...
sexe, jeux, schnouff...
je ne me suis bien trop bien conduit jusque ici !

moi je suis accro à la déprime, je revendique le droit à la poytoxicomanie... ! :evil:
avec un corps qui lâche, cette déprime, cette tendance a me casser de partout.
il est grand temps de me faire soit disant du mal.
le bien je lai pas vécu, j en ai pas encore perçu les avantages ou les mérites:
il est grand temps pour moi pour moi d' explorer le reste l' interdit .
une sortie d'hypnose dépressive ?
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
surderien à dit:
c'est l'imagination même qui fait défaut.

Je ne suis pas certain que l'imagination fasse défaut à jeangeneve, ni à vous mêmes probablement, au vu de la construction de vos messages...

Le dépressif a parfois une imagination débordante à se construire des idées dépressives et à en rajouter toujours plus à chaque fois.

Comme ceux qui s'évitent absolument de tomber amoureux car cela est toujours source ultérieure d'un grand malheur lorsqu'on se retrouve séparé de l'autre.

:cry:

tiens...
je crois aussi que ce qui serais un manque d'imagination n'est pas vraiment une source du problème ou un manque dans ce cas...
celle-ci reste en effet à mes yeux programmée.
l'analogie avec l'état amoureux est intéressante...

- d'ans la mesure ou c'est un EMC aussi
c'est en effet intéressant ce rapprochement dans ces deux cas on y observe des développements chimiques...
avec la fameuse question de l'oeuf ou de la poule :shock:

- l'évitement, humm disons que là c'est moins clair...
cela fonctionnant dans tous les sens ...
par exemple pour une personne qui a vécu des dépressions disons profondes et qui... capte certains signes, il y aurais donc un coté réactionnel, un conditionnement à ne pas y aller...(aversion)
ou alors y aller car c'est ce que à quoi on a été formaté pour rester dans un état de tension librement exploitable...
évidement c'est de la parano.

là on peu aussi analyser... a en plus finir aussi
reste l'anxiété.
disons que pour mon cas je suis au clair d'ou cela viens.
reste a trouver comment vivre avec..
je sait bien que ces méditations, AH, ne sont que des choses destiné à m'égarer ad éternam dans une recheche de on ne sait pas quoi et c'est là tout le génie du truc.
mais quoi faire d'autres, comme d'hab. je test, je me donne le temps de la naïveté, de croire, de la confiance, ensuite je ferais le bilan...
pour le moment c'est le nul complet.
j'ai des potes qui en fait méditent depuis des années ...

enfin bon, j en suis pas encore au bilan, que faudrait pas plomber avant
j'ai moins peur de la confusion, dans la vie en general,
et plus peur quand elle est induite, pour quel intention ?

ceci dit ne méditation je suis censé mieux accepter la souffrance
en fait c'est pas nouveau pour moi...
elle est toujours là, cela je l'avais bien compris avant ces enseignements..
enfin ce serais des étapes, un chemin qu il faudrait faire...
oui au fond pourquoi sortir de ces galères ...
cela semble si utile de nous y mettre :)

en fait je suis un mouton très en conformité.

autre partage ces derniers temps, j'attire des gens à qui on a diagnostiqué des trucs auquel ily croient, tellement vu l'intérêt qu il y a a en retirer !
( les avantages secondaires )
tous sont addics à quelque chose...
sexe, jeux, schnouff...
je ne me suis bien trop bien conduit jusque ici !

moi je suis accro à la déprime, je revendique le droit à la poytoxicomanie... ! :evil:
avec un corps qui lâche, cette déprime, cette tendance a me casser de partout.
il est grand temps de me faire soit disant du mal.
le bien je lai pas vécu, j en ai pas encore perçu les avantages ou les mérites:
il est grand temps pour moi pour moi d' explorer le reste l' interdit .
une sortie d'hypnose dépressive ?
 
M

Max-ence

Invité
surderien à dit:
c'est l'imagination même qui fait défaut.

Je ne suis pas certain que l'imagination fasse défaut à jeangeneve, ni à vous mêmes probablement, au vu de la construction de vos messages...

Le dépressif a parfois une imagination débordante à se construire des idées dépressives et à en rajouter toujours plus à chaque fois.

Comme ceux qui s'évitent absolument de tomber amoureux car cela est toujours source ultérieure d'un grand malheur lorsqu'on se retrouve séparé de l'autre.

:cry:

Oui ça c'est bien vrai, mais j'y travaille aussi !
 
M

Max-ence

Invité
perchancetodream à dit:
Sur cette page, un pdf qui peut permettre un travail dans le sens de ce qu'indique Katia.
http://sos-stress.com/decouvrir-le-sabo ... -la-votre/
»Chacune de nos pensées, chacune de nos paroles crée l’avenir. » Louise Hay

J'ai écouté tout le podcast le Louise HAY, excellent !
En fait c'est celle que vous avez bannie qui m'a conseillé cette écoute, elle a la même façon d'appréhender l'individu dans sa globalité.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Max-ence à dit:
perchancetodream à dit:
Sur cette page, un pdf qui peut permettre un travail dans le sens de ce qu'indique Katia.
http://sos-stress.com/decouvrir-le-sabo ... -la-votre/
»Chacune de nos pensées, chacune de nos paroles crée l’avenir. » Louise Hay

J'ai écouté tout le podcast le Louise HAY, excellent !
En fait c'est celle que vous avez bannie qui m'a conseillé cette écoute, elle a la même façon d'appréhender l'individu dans sa globalité.
Il y a des personnes qui dans leur théorie savent, mais qui en pratique ont beaucoup de mal à communiquer et transmettre

Le comportement sur un forum est représentatif du fonctionnement d'une personne dans sa globalité

Parfois le résultat global est assez interrogateur pour l'autre afin qu'il se remette en question +++

certains thérapeutes provocatifs fonctionnent comme çà, ils déclenchent des trucs, des réactions, des paradoxes, qui amorcent la suite...

ainsi cela m'a amené à explorer l'hypnose "intégrative" qui, pour moi, n'est finalement qu'une appellation de "l'hypnose" parmi bien d'autres

peut-être que chacun s'adapte à l'hypnose en se créant sa propre hypnose, sa façon propre (clean à lui) de communiquer avec son inconscient

(au jour d'aujourd'hui on dirait de développer pleinement sa plasticité mentale)

Pour moi l'entretien motivationnel, hypnotique, intéressant, thérapeutique n'est qu'un amorçage qui fait que la personne d'en face va quitter sa bulle, son mode habituel de fonctionnement mental, pour oser aller s'aventurer dans d'autres sphères et explorer autre chose...

L'inciter à découvrir un objectif nouveau, un beau voyage intéressant, simplement...

Et l'hypnose métaphorique est loin d'être la seule à utiliser ce principe, fort heureusement.

:p
.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
katia (zoulouk) à dit:
Aller bien ou aller mal face à une situation, face à la vie, question que l'on ne se pose pas souvent, que l'on vit plutôt.

Au réveil, ce matin il y a eu cet état de pleine conscience où j'ai clairement ressenti qu'on pouvait faire ce choix et de décider.. L'impression est très particulière.

La décision prise fut d'aller mal, voire très mal... Curieux certes.. et alors j'ai décidé d'explorer ce aller mal, dans le futur, comment il allait évoluer et quel en serait les conséquences en plongeant dans le ressenti.

Tout cela pour s'apercevoir que ce mal être était la solution la plus positive trouvée, à défaut d'une autre, et que le résultat obtenu pouvait sans doute être obtenu sans aller mal... :lol:

Que le mal être permettait quelque chose qui ne serait pas permis autrement sans aller mal... un prétexte en somme.. :oops:

Conclusion : c'est très éclairant d'aller voir vers quoi mènerait le mal être et de se diriger vers la solution sans aller mal...

Aller bien ou aller mal...une question de choix ?


oui si on considére un point de vue....extremiste
le noir ou le blanc
le yin ou le yang
etc

my opinion:
je trouve ton cheminement de "pensée" un peu tordu... voire dangereuse
car tu marche sur une corde raide....
le danger etant de "tomber" vers un abime si tu perdrai l’équilibre!
ou de t'envoler si tu oubliai ,un moment les lois de la gravitation( peu probable?)
or
si on accepte le bien et le mal comme
ce qu'il est
c'est a dire un jugement subjectif de l'experience qui est, donc relatif au " sentiments", au ressenti
personel face a un evenement....
qui surtout est passager dans le temps (donc sujet au souvenir ou a l'oubli
par le subconscient)

une position qui me parai plus saine, et de s'auto parametrer
sans le jugement
qui comme le mot:
essayer....implique>50%de reussite autant que d'echecs
le jugement est une prison qui implique
d'avoir tord ou raison, donc des regrets,la honte,la colere ,la peur
etc

nous sommes des entités qui evoluent sur la courbe sinusoïdale des émotions....c'est un fait!
pas de chois ici...
donc a mon avis, pour eviter de plonger dans l'extreme du negatif
du mal... sans en denier son existence
mais en acceptant sa presence, somme toute necessaire pour nous faire aprecier ou comparer avec le bien...
il faut trouver un équilibre dirigé vers son propre absolu du bien!

vigilance quand au "plaisir" masochiste" qui souvent nous fait nous complaire dans une situation de souffrance

se "libérer" de tout
jugement
pouvoir
essai
matérialisme
entre autre....
sont les conditions pour vivre l'esprit (?)(fondations de l'activité humaine...santé comprise :D )

le lâcher prise, la confiance ne sont elles pas les conditions primordiales pour rentrer en transe hypnotique?
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
WOW, bin j'aurais pas pus mieux dire.
d'ailleurs j'ai pas .
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
my opinion:
je trouve ton cheminement de "pensée" un peu tordu... voire dangereuse
car tu marche sur une corde raide....
le danger etant de "tomber" vers un abime si tu perdrai l’équilibre!
ou de t'envoler si tu oubliai ,un moment les lois de la gravitation( peu probable?)

Pour l'avoir pratiqué un nombre de fois certaines, le ressenti n'est absolument pas celui-ci.. dans le sens où tu choisis la chute (ou l'envol) et que tu pêux remonter à ta guise... quand tu le souhaites en fait.

Vu que tu décides daller vers le haut ou le bas, tu as un contrôle de la chose... et justement ça permet de trouver cet équilibre qui auparavant était un peu menacé.

C'est comme de choisir une station radio et de mettre le volume plus ou moins fort, sauf que c'est sa radio mentale.

Ce n'est pas vraiment un scoop, les résistances sont très curieuses à observer néanmoins...

Pourquoi avoir peur de modifier le volume de ses pensées ? C'est la base de la PNL non ? On accentue pour diminuer ensuite, ah ben rien de sorcier...

La peur d'accentuer dans un sens plus négatif (ou plus douloureux plutôt) me parait en outre bien symptômatique de quelque chose qui ne va pas...

L'acceptation de ce qui est étant une autre étape bien sur dans son développement personnel (dans la sagesse plutôt... )
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
On accentue pour diminuer ensuite, ah ben rien de sorcier...

Les adeptes du mal finissent comment ?

juste si on a la capacité de le réaliser et de ne pas sombrer dans le mal, c'est qu'on a la capacité de choisir.

et si on sombre dans le mal, c'est qu'on a vraiment besoin d'une "thérapie" hard car c'est qu'on a pas encore réussi à tout exorciser soi-même.

Mon humble avis du moment.

8)
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
katia,

je ne percevais pas d'écueils dans tes process PNL.

Ma source d'inquiétude viens de deux points.
tu te sens forte, confiante, tu n'arrive pas a imaginer...
en fait tu ne ne veux pas ou te ne peu pas croire que c'est possible
d'être submergée, c'est pas toi...

comme je te comprend, comme je t' envie.

tu en est qu' à tes débuts...

quand tu auras faim..
quand tu auras plus de logement, plus de web...

2 ans, 5 ou même 10 ans dans cette merde...

tu a mille fois raison garde confiance.
accueille toute cette merde avec le sourire, le plus longtemps possible.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
S'exorciser de sa merde, c'est réussir à faire résilience.

Mais des très riches, qui ont "tout", souvent ne sont pas heureux. Ils s'emmerdent, tout simplement.

:(
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
katia donc (moi auss isans doute et peut être jean!)
ont peur de devenir riches....
puisque souvent on s'enmerderai?
vous avez la une recette pour une vrai revolution?
si appliquée au plus grand nombre
il ne vous reste qu'a sortir de l'hosto et fonder une nouvelle secte
pour le prouver :D
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Je n'ai pas de recette mais je sais que la vraie révolution est entrain de se faire, et très spontanément : c'est la révolution de l'évolution humaine !

et on en fait tous partie, mais certains en sont plus conscients que d'autres,
dans leur hypnose...

8)
.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Paul Elie à dit:
qui sont les inconscients?

Les anarchistes qui se battent pour déclencher une révolution qui se fait déjà à petite dose et à bas bruit tous les jours sans qu'ils s'en rendent compte !

:(
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
j'ai des difficultés a croire que vous ne feriez pas attention a ce que vous dites...que vous ne savez pas la définition des mots.
vous parlez de révolution quand il s'agit d’évolution voire d'une assimilation(par l'ordre!)
d'inconscients quand ils s'agit en fait de ceux qui ne serait pas en diapason avec vous,les faiseur de trouble ,les anarchistes :shock:
vous êtes conscient? :(
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Paul Elie à dit:
katia donc (moi auss isans doute et peut être jean!)
ont peur de devenir riches....
puisque souvent on s'enmerderai?
vous avez la une recette pour une vrai revolution?
si appliquée au plus grand nombre
il ne vous reste qu'a sortir de l'hosto et fonder une nouvelle secte
pour le prouver :D
Qu'en savez vous de mes voyages hors l'hosto ?

Me suggérez vous de fonder une nouvelle secte lucrative selon ce modèle :

http://www.lespasseurs.com/Activation_s ... ctique.htm

Mais vous allez me dire que ce Maître Acturius a sûrement été formé aux states ?

:roll:
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Finalement çà me manquait d'entretenir avec vous votre "hard hypnosis" !

Comme en hard rock : dans les bons groupes, chaque musicien joue de sa propre musique et ils ne s'accordent jamais entre eux...

:twisted:
 
M

Max-ence

Invité
jeangeneve à dit:
katia,

je ne percevais pas d'écueils dans tes process PNL.

Ma source d'inquiétude viens de deux points.
tu te sens forte, confiante, tu n'arrive pas a imaginer...
en fait tu ne ne veux pas ou te ne peu pas croire que c'est possible
d'être submergée, c'est pas toi...

comme je te comprend, comme je t' envie.

tu en est qu' à tes débuts...

quand tu auras faim..
quand tu auras plus de logement, plus de web...

2 ans, 5 ou même 10 ans dans cette merde...

tu a mille fois raison garde confiance.
accueille toute cette merde avec le sourire, le plus longtemps possible.



https://www.sos-stress.com/antidote-stress-les-pensees/
 

Vous aimerez:

Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut