Formation Hypnose

Besoin d'aide

corfinas

Membre
zorro à dit:
C'est étonnant de voir comme Corfinas et Valikor restent sourds aux dires de Laurenzo...
L'un s'obstine avec son interprétation et l'autre offre des conseils efficaces pour des gens bien- portants en développement personnel.
Quant à Surderien, il nie le problème...
Rien de tel pour amener de l'eau au moulin de notre Métaphore bien-aimée...
De l'eau au moulin c'est déjà bien, ça fait tourner les choses et peut-être même tourner le monde. :D
Et vous Zorro que proposeriez vous à Laurenzo ?

Pour l'histoire de l'écoute Laurenzo, c'est que j'ai eu l'impression que c'est le bilan que vous tirez de vos 10ans de thérapie, et que finalement vous y aviez trouvé une partie de ce que vous recherchiez, j'en veux pour preuve le fait de continuer : des thérapeutes vous ont écouté et c'est tout, mais peut-être que personne ne vous a vraiment entendu, et nous (moi) avec, ou alors l'inverse : ils vous ont entendu mais pas écouté. :D

Bonne soirée et bonne recherche.
a+
 

laurenzo

Membre
En fait non je n'y ai pas du tout trouvé ce que je recherchais sinon j'aurais continué avec eux. On dit souvent (p-e à tort je ne sais pas) qu'il faut parfois consulter plusieurs thérapeutes avant de tomber sur celui avec qui la relation thérapeutique sera fructueuse en terme de résultats. Voilà pourquoi je continue à chercher.
 
M

Métaphore

Invité
zorro à dit:
corfinas à dit:
Et vous Zorro que proposeriez vous à Laurenzo ?
Je lui suggererais de faire un échange de bons services avec Métaphore qui a besoin d'asseoir ses connaissances par la pratique.
Je me demande comment je dois prendre cette remarque ? :roll: :lol:

Néanmoins, pour l'instant les autres n'ont pas apporté une ouverture complémentaire à Laurenzo....
:?
 
Surderien a ecrit:

:arrow: Lâchez prise de cette recherche de thérapie qui n’est qu’une illusion qui vous occupe l’esprit et vous voile de la liberté de vivre sans pouvoir croire de ne pouvoir vous passer de thérapie

:arrow: Voilà le principe de thérapie paradoxale qui paraît pour vous être vraiment adapté :mais qui devrait ainsi mieux vous contrarier dans le bon sens

Ceci me semblerait aussi adapté...

Le problème est de pouvoir aller au dessus du paradoxe que contient votre écrit... et d'en saisir le sens...

Lacher prise étant absolument pas de la négation... mais une autre façon de considérer les choses... (ni dans l'oubli... )
 

zorro

Membre
Métaphore à dit:
zorro à dit:
Je lui suggererais de faire un échange de bons services avec Métaphore qui a besoin d'asseoir ses connaissances par la pratique.
Je me demande comment je dois prendre cette remarque ? :roll: :lol:

- D'un côté une personne en recherche d'un thérapeute à même de déclencher en lui le changement recherché depuis 10 ans.

- De l'autre, une personne sortant de formation et participant activement au forum par ses interventions. L'expérience acquise par la pratique (de l'hypnose et autres méthodes enseignées) engendrera des interventions d'un ordre différent que je suis avide de lire ayant grande passion pour le sujet.
 

valikor

Membre
laurenzo à dit:
valikor à dit:
pas de manque, solitude, regret, colère, souffrance, stress, épuisement, lourdeur, soulagement, .... pour quoique ce soit??? vraiment?
Je crois que tout le monde ressent ce type d'émotions et ça me semble relativement normal à partir du moment où ces émotions humaines ne deviennent pas obsessionnelles ou excessives. Je suis loin de passer mon temps à ressasser des évènements passés.

valikor à dit:
comme je disais, si votre passé fait partie de vous, alors toutes les émotions/sensations/impressions négatives font aussi partie de vous, y compris donc les symptômes que tout cela engendre.
Quand quelqu'un va complètement bien, il va dire que son passé l'a aidé à se construire mais que cela ne fait pas partie de son identité
Quand quelqu'un va complètement bien, par rapport à son passé, il ne ressent pas tous ces sentiments/émotions/sensations/impressions négatives...

Il n'y a pas besoin de ressasser pour être plombé par son passé....

vous seriez du genre autruche? genre, si j'y pense pas, j'y vois pas, donc cela ne me fait pas de mal?
allons allons....

si vous avez des symptômes, c'est que vous n'allez pas complètement bien, c'est qu'il y a quelque part une accumulation de sentiments/émotions/sensations/impressions négatives...


Ma question est volontairement provocatrice Valikor mais vous connaissez des personnes qui n'ont pas de passé? Qui ne se sont pas en partie constituées à partir de leur vécu? A partir du moment où celui-ci n'est pas perçu comme douloureux où est le problème?

Merci encore pour vos réponses !
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
laurenzo à dit:
surderien à dit:
Le fait est que je n'ai pas vraiment d'explication 'évidente' pour tous ces symptômes donc pas évident d'avancer en thérapie.


Lâchez prise de cette recherche de thérapie qui n’est qu’une illusion qui vous occupe l’esprit

et vous voile de la liberté de vivre sans pouvoir croire de ne pouvoir vous passer de thérapie
Pendant les 1ères années où j'ai eu ces symptômes, j'ai appliqué ce type de stratégie en me disant que les symptômes passeraient, qu'une thérapie n'était pas nécessaire, vous voyez les résultats...


Vous revivez le passé dans le mode de l'échec

revivez le passé dans le mode sans échec


8)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
zorro à dit:
C'est étonnant de voir comme Corfinas et Valikor restent sourds aux dires de Laurenzo...

L'un s'obstine avec son interprétation et l'autre offre des conseils efficaces pour des gens bien- portants en développement personnel.

Quant à Surderien, il nie le problème...

Rien de tel pour amener de l'eau au moulin de notre Métaphore bien-aimée...
Je suis moi aussi précisément au coeur du problème :

lorenzo a précisément une surdité thérapeutique !

8)
 

valikor

Membre
zorro à dit:
C'est étonnant de voir comme Corfinas et Valikor restent sourds aux dires de Laurenzo...
L'un s'obstine avec son interprétation et l'autre offre des conseils efficaces pour des gens bien- portants en développement personnel.
Quant à Surderien, il nie le problème...
Rien de tel pour amener de l'eau au moulin de notre Métaphore bien-aimée...
oh j'ai bien entendu, pas de soucis, j'ai bien lu aussi.

j'ai même entendu l'autre jour une psychologue me dire : "on ne se débarrasse pas de la douleur liée à un souvenir, on apprend à vivre avec et elle reste pareille mais ainsi c'est plus facile."

c'est sûr que sa croyance va l'empêcher d'aller mieux....

je m'obstine avec mon interprétation parce que c'est elle et la méthodologie associée qui m'ont toujours donné raison : je n'ai jamais vu quelqu'un qui n'ai des symptômes et qui n'ai aucun ressenti négatifs par rapport à son passé....

si vous en avez un sous le nez, amenez moi le!
 

zorro

Membre
J'entends bien Valikor, mais pourquoi dans ce cas ne pas amener Laurenzo à cette prise de conscience avec du doigté plutôt que de lui assener un discours qu'il ne veut entendre ? Un truc fin, à la Erickson.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
zorro à dit:
mais pourquoi dans ce cas ne pas amener Laurenzo à cette prise de conscience avec du doigté
Parce qu'une thérapie "coup de poing" semble nécessaire mais qu'en autothérapie douce et prolongée ce n'est pas ce qu'il en visage de (se)faire !


8)
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
j'ai même entendu l'autre jour une psychologue me dire : "on ne se débarrasse pas de la douleur liée à un souvenir, on apprend à vivre avec et elle reste pareille mais ainsi c'est plus facile."

c'est sûr que sa croyance va l'empêcher d'aller mieux....

Heu...c'est une psychologue qui dit ça, et bien effectivement c'est pas très encourageant...et surtout elle n'est pas informée et formée sur certaines techniques... :roll:

je m'obstine avec mon interprétation parce que c'est elle et la méthodologie associée qui m'ont toujours donné raison : je n'ai jamais vu quelqu'un qui n'ai des symptômes et qui n'ai aucun ressenti négatifs par rapport à son passé....

Il est certain que des symptômes sont toujours liés à des émotions négatives, néanmoins si le sujet et très dissocié il est incapable de ressentir des émotions négatives liés à des évènements, mais par contre il somatisera comme le fait Laurenzo.

Mon peu d'expérience en la matière ne me permet pas de donner d'exemple concrêt, mais mes symptômes ont disparu par la thérapie du rêve éveillé qui donne le même résultat d'une manière différente de l'hypnose.

Maintenant est ce que le sujet sera sensible à son imagination , je ne sais pas. Moi j'ai été une très grande rêveuse enfin des cauchemars qui m'ont amené à apprendre la signification,la symbolique, etc, etc, donc pour moi je continue à dire que j'ai une véritable passion pour l'analyse des rêves qui pour moi peut conduire le sujet aux mêmes prises de conscience que l'hypnose.

Je ne pense qu'une seule technique est valable pour tout le monde.



Valikor je sais que vous appréciez particulièrement l'EMDR, mais vous savez ce que j'en pense, si le sujet n'a pas de ressources, il sera encore pire après, ou s'il est trop dissocié, je ne vois pas comment l'EMDR pourra amené la disparition de l'émotion, puisqu'il n'est pas connecté à celle-ci mais uniquement par une manifestation somatique.

Mais vous Zorro, qui êtes vous ?
 

valikor

Membre
zorro à dit:
J'entends bien Valikor, mais pourquoi dans ce cas ne pas amener Laurenzo à cette prise de conscience avec du doigté plutôt que de lui assener un discours qu'il ne veut entendre ? Un truc fin, à la Erickson.
parce qu'en 1ere approche je préfère être direct, surtout si j'ai peu de temps...
et d'autres sur le forum savent être plus subtils que moi :wink:
 

valikor

Membre
Métaphore à dit:
Valikor je sais que vous appréciez particulièrement l'EMDR, mais vous savez ce que j'en pense, si le sujet n'a pas de ressources, il sera encore pire après, ou s'il est trop dissocié, je ne vois pas comment l'EMDR pourra amené la disparition de l'émotion, puisqu'il n'est pas connecté à celle-ci mais uniquement par une manifestation somatique.
une personne sans ressources, c'est une personne morte !
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Valikor je sais que vous appréciez particulièrement l'EMDR, mais vous savez ce que j'en pense, si le sujet n'a pas de ressources, il sera encore pire après, ou s'il est trop dissocié, je ne vois pas comment l'EMDR pourra amené la disparition de l'émotion, puisqu'il n'est pas connecté à celle-ci mais uniquement par une manifestation somatique.
une personne sans ressources, c'est une personne morte !
Oui on peut dire ça comme ça, si la personne est en dépression profonde, il faut aller très doucement afin qu'elle reprenne contact avec ses ressources, et ce n'est pas avec l'EMDR que cela sera possible dès la 1ère séance mais avec plusieurs séances de renforcement du Moi.
 

valikor

Membre
Métaphore à dit:
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Valikor je sais que vous appréciez particulièrement l'EMDR, mais vous savez ce que j'en pense, si le sujet n'a pas de ressources, il sera encore pire après, ou s'il est trop dissocié, je ne vois pas comment l'EMDR pourra amené la disparition de l'émotion, puisqu'il n'est pas connecté à celle-ci mais uniquement par une manifestation somatique.
une personne sans ressources, c'est une personne morte !
Oui on peut dire ça comme ça, si la personne est en dépression profonde, il faut aller très doucement afin qu'elle reprenne contact avec ses ressources, et ce n'est pas avec l'EMDR que cela sera possible dès la 1ère séance mais avec plusieurs séances de renforcement du Moi.
vous pouvez commencer en emdr à désensibiliser les souvenirs les moins durs ou commencer à l'aider à lâcher davantage prise en travaillant d'abord les évènements où elle s'est senti impuissante ou en eprte de contrôle....
 

laurenzo

Membre
valikor à dit:
Quand quelqu'un va complètement bien, il va dire que son passé l'a aidé à se construire mais que cela ne fait pas partie de son identité
Donc vos apprentissages passés ne font pas partie de vous Valikor? Vos réussites ne font pas partie de votre identité? Vous êtes hypnothérapeute suite aux formations que vous avez effectuées donc vous vous définissez à partir d'expériences passées non?

valikor à dit:
Quand quelqu'un va complètement bien, par rapport à son passé, il ne ressent pas tous ces sentiments/émotions/sensations/impressions négatives...
Je dis simplement que je ne ressens pas de traumatisme lié au passé, que je ne passe pas mon temps à ressasser des évènements du passé. Après qu'il y ait eu 1 ou des évènements que je n'ai pas digérés c'est possible, le fait est que cela ne m'apparaît pas évident et que je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.

valikor à dit:
si vous avez des symptômes, c'est que vous n'allez pas complètement bien, c'est qu'il y a quelque part une accumulation de sentiments/émotions/sensations/impressions négatives...
Sans doute oui et c'est pour cela que je viens poster ici. Mais ma question n'est pas de savoir s'il y a un problème puisque de toute évidence il y en a un. Mon interrogation serait plutôt liée au moyen de régler ce problème.
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
Métaphore à dit:
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Valikor je sais que vous appréciez particulièrement l'EMDR, mais vous savez ce que j'en pense, si le sujet n'a pas de ressources, il sera encore pire après, ou s'il est trop dissocié, je ne vois pas comment l'EMDR pourra amené la disparition de l'émotion, puisqu'il n'est pas connecté à celle-ci mais uniquement par une manifestation somatique.
une personne sans ressources, c'est une personne morte !
Oui on peut dire ça comme ça, si la personne est en dépression profonde, il faut aller très doucement afin qu'elle reprenne contact avec ses ressources, et ce n'est pas avec l'EMDR que cela sera possible dès la 1ère séance mais avec plusieurs séances de renforcement du Moi.
vous pouvez commencer en emdr à désensibiliser les souvenirs les moins durs ou commencer à l'aider à lâcher davantage prise en travaillant d'abord les évènements où elle s'est senti impuissante ou en eprte de contrôle....
Ben de mon point de vue, je ne partage pas cette idée, car pour effectuer la désensibilisation, il faut instaurer d'abord une ressource, un lieu sûr.

Encore une fois le sujet peut être dissocié de l'émotion par rapport à un évènement, donc comment l'amener vous à ressentir cette émotion ?pour ensuite effectuer la désensibilisation ? quel est votre protocole ?
 

valikor

Membre
laurenzo à dit:
valikor à dit:
Quand quelqu'un va complètement bien, il va dire que son passé l'a aidé à se construire mais que cela ne fait pas partie de son identité
Donc vos apprentissages passés ne font pas partie de vous Valikor? Vos réussites ne font pas partie de votre identité? Vous êtes hypnothérapeute suite aux formations que vous avez effectuées donc vous vous définissez à partir d'expériences passées non?
non, c'est juste des choses qui me sont arrivées, qui m'ont aidé à me construire mais qui ne me définissent pas.

laurenzo à dit:
valikor à dit:
Quand quelqu'un va complètement bien, par rapport à son passé, il ne ressent pas tous ces sentiments/émotions/sensations/impressions négatives...
Je dis simplement que je ne ressens pas de traumatisme lié au passé, que je ne passe pas mon temps à ressasser des évènements du passé. Après qu'il y ait eu 1 ou des évènements que je n'ai pas digérés c'est possible, le fait est que cela ne m'apparaît pas évident et que je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.

valikor à dit:
si vous avez des symptômes, c'est que vous n'allez pas complètement bien, c'est qu'il y a quelque part une accumulation de sentiments/émotions/sensations/impressions négatives...
Sans doute oui et c'est pour cela que je viens poster ici. Mais ma question n'est pas de savoir s'il y a un problème puisque de toute évidence il y en a un. Mon interrogation serait plutôt liée au moyen de régler ce problème.
alors, changez de thérapeute : ils pratiquent les bonnes techniques mais ils manquent d'expérience ou d'observation ou de compétence....

essayez aussi l'EFT...
 

laurenzo

Membre
valikor à dit:
non, c'est juste des choses qui me sont arrivées, qui m'ont aidé à me construire mais qui ne me définissent pas.
Pourtant sur votre site vous vous définissez comme Docteur es Sciences ou Ingénieur alors que cela fait partie de votre passé, je ne comprends pas bien la nuance.

valikor à dit:
alors, changez de thérapeute : ils pratiquent les bonnes techniques mais ils manquent d'expérience ou d'observation ou de compétence....
Vous savez j'ai dû voir 5 ou 6 hypnothérapeutes, certains ayant fait la même école que vous, d'autres étant très réputés. Je me demande si l'approche ericksonnienne me convient.

valikor à dit:
essayez aussi l'EFT...
En quoi cela serait plus 'pertinent' que l'EMDR?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
laurenzo à dit:
surderien à dit:
Vous revivez le passé dans le mode de l'échec

revivez le passé dans le mode sans échec


8)
Force est de constater que les thérapies n'ont pas été une franche réussite en même temps...

alors ressetez vous en franche réussite !


8)


Bien complexe la paradoxal thérapie !

http://irowiki.org/wiki/Beginner_Skill_Resetter




Parfois le paradoxe du thérapeute c'est de savoir resetter les autres

mais de ne pas savoir se resseter lui-même !


Mais un bon thérapeute hypno sait s'autoresseter lui-même en ressettant son patient !

parce que çà se découvre, plus que çà ne s'apprend...

:roll:
 
Vous pouvez imaginer que vous etes un acteur.
Pendant une journée. Vous jouez le role d'un personnage qui sourit tout le temps, qui se sente très bien, quel que soit les émotions ou l'état d'être que vous traversez durant la journée.
Vous avez cette mission de jouer parfaitement votre role....

Le lendemain, vous vivez normalement, avec vos ressentis et pensées habituelles.

Et vous comparez.....
 

laurenzo

Membre
katia (zoulouk) à dit:
Vous pouvez imaginer que vous etes un acteur.
Pendant une journée. Vous jouez le role d'un personnage qui sourit tout le temps, qui se sente très bien, quel que soit les émotions ou l'état d'être que vous traversez durant la journée.
Vous avez cette mission de jouer parfaitement votre role....

Le lendemain, vous vivez normalement, avec vos ressentis et pensées habituelles.

Et vous comparez.....
Le problème c'est que contrairement à un acteur qui va pouvoir assez facilement changer d'émotion, mes symptômes ne sont pas 'modifiables' juste parce que je le voudrais.
Je ne suis pas quelqu'un de triste au quotidien Katia, je souris beaucoup, je blague, je suis juste dérangé par des symptômes physiques qui polluent ma vie.
 
M

Métaphore

Invité
Oui enfin Katia, si c'était si simple, on prend un bouquin on positive et la vie est belle, je crois quand même qu'il ne faut pas prendre les gens pour des idiots, car le fait de ne pas arriver à ce type de résolution peut renforcer la mésestime de soi...et non le contraire.

Je pense qu'il faut avoir un savoir faire et savoir être avec le patient, et ne pas agir qu'avec son mental, son intellec en tant que praticien, mais justement comprendre où le sujet est sensible, c'est vrai que cela peut être un long travail de patience mais c'est là toute la compétence du thérapeute.
 

Leo Lavoie

Membre
Mr Lorenzo, juste pour vous expliquer, y'a un peut trop de n'importe quoi malheureusement dans ce domaine de l'hypnose.

Ainsi, faire de la régression hypnotique comme ça, ne sert à rien du tout. Il faut régresser, et recadrer. Avoir un meilleur point de vue avant l'événement et en jouir pendant la revification de l'événement en régression.

Je ne suis pas pour le recadrage fictif cependant, il doit être basé sur des vérités et c'est bien plus possible de le faire qu'on le croit.

Le problème premier de l'enfant c'est d'avoir peur par manque de savoir ou d'information. C'est cela qui le mets en situation de conflit inconscient.

Si, en hypnose, vous ne pouvez trouver quelqu'un qui travaille comme il le faut, alors cherchez un psychanalyste ou un psychothérapeute analytique. Cela ne vous empêchera pas de continuer à chercher un hypnologue qui sait ce qu'il fait.
 

valikor

Membre
laurenzo à dit:
valikor à dit:
non, c'est juste des choses qui me sont arrivées, qui m'ont aidé à me construire mais qui ne me définissent pas.
Pourtant sur votre site vous vous définissez comme Docteur es Sciences ou Ingénieur alors que cela fait partie de votre passé, je ne comprends pas bien la nuance.
c'est juste une description pour des besoins de compréhension, de description.

Comprenez bien qu'il y a différentes façons de considérer le passé. C'est juste après qu'il y en a des aidantes pour avancer et des bloquantes...

pour moi, dire que cela fait partie de soi, c'est bloquant, terriblement bloquant.
dire par contre, c'est juste un truc qui s'est passé, mais que cela ne fait pas partie de mon identité, c'est aidant.

laurenzo à dit:
valikor à dit:
alors, changez de thérapeute : ils pratiquent les bonnes techniques mais ils manquent d'expérience ou d'observation ou de compétence....
Vous savez j'ai dû voir 5 ou 6 hypnothérapeutes, certains ayant fait la même école que vous, d'autres étant très réputés. Je me demande si l'approche ericksonnienne me convient.
quand on apprend à faire de l'hypnose ericksonienne, on apprend à se servir d'une technique, d'un outil. Ce n'est pas parce que vous savez manier un outil que vous savez construire un meuble...

laurenzo à dit:
valikor à dit:
essayez aussi l'EFT...
En quoi cela serait plus 'pertinent' que l'EMDR?
parce qu'on fait focaliser sur les symptômes, qui sont forcément en lien avec une ou plusieurs causes et qu'on essaie de désactiver suffisamment l'ensemble, sans essayer de savoir trop d'où cela vient.

Si c'est quelque chose qui n'a pas éé désensibiliser dans votre passé, du coup, cela marchera.
Si c'est un problème d'identité, de croyance reliée à l'identité ou à la thérapie ou au passé, cela risque d'être difficile mais de toutes les façons, quelque soit l'approche, ce genre de truc, c'est difficile à désactiver.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut