Formation Hypnose

Nausée et hypnose

  • Initiateur de la discussion laurenzo
  • Date de début
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Bonjour à tous,

Je vais essayer de résumer ma situation rapidement. Ca fait environ 10 ans que je souffre de nausées, fatigue, oppressions... sans explication. Ces symptômes sont survenus à la suite d'une période de gros stress (je passais des concours), au moment où finalement la pression aurait dû redescendre.

Depuis tout ce temps j'ai fait:
- Une analyse pendant 2 ans à raison de 3 séances par semaine,
- Une thérapie EMDR pendant plus d'un an avec environ 1 séance tous les 10 jours.
- Plusieurs thérapies par l'hypnose (parfois 10 mois), essentiellement en hypnose ericksonnienne.

Force est de constater que je n'ai pas eu de résultat avec toutes ces thérapies, les symptômes sont toujours là et je commence un peu à me décourager. Le fait est que je n'ai pas vraiment d'explication 'évidente' pour tous ces symptômes donc pas évident d'avancer en thérapie.

Je lis assez souvent ce forum et je vois qu'il y a différentes écoles de thérapie qui y sont représentées. C'est la raison pour laquelle je tente ce message en espérant que quelqu'un aura une idée qui me permettra d'avancer.

Merci d'avance pour votre aide !
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 420
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
valikor à dit:
Métaphore à dit:
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Valikor je sais que vous appréciez particulièrement l'EMDR, mais vous savez ce que j'en pense, si le sujet n'a pas de ressources, il sera encore pire après, ou s'il est trop dissocié, je ne vois pas comment l'EMDR pourra amené la disparition de l'émotion, puisqu'il n'est pas connecté à celle-ci mais uniquement par une manifestation somatique.
une personne sans ressources, c'est une personne morte !

Oui on peut dire ça comme ça, si la personne est en dépression profonde, il faut aller très doucement afin qu'elle reprenne contact avec ses ressources, et ce n'est pas avec l'EMDR que cela sera possible dès la 1ère séance mais avec plusieurs séances de renforcement du Moi.
vous pouvez commencer en emdr à désensibiliser les souvenirs les moins durs ou commencer à l'aider à lâcher davantage prise en travaillant d'abord les évènements où elle s'est senti impuissante ou en eprte de contrôle....

Ben de mon point de vue, je ne partage pas cette idée, car pour effectuer la désensibilisation, il faut instaurer d'abord une ressource, un lieu sûr.

Encore une fois le sujet peut être dissocié de l'émotion par rapport à un évènement, donc comment l'amener vous à ressentir cette émotion ?pour ensuite effectuer la désensibilisation ? quel est votre protocole ?

par expérience, les personnes dissociées sont rares et surtout, on passe en hypnose pour cela et on rame. chaque personne sera un cas particulier.
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
laurenzo à dit:
valikor à dit:
non, c'est juste des choses qui me sont arrivées, qui m'ont aidé à me construire mais qui ne me définissent pas.

Pourtant sur votre site vous vous définissez comme Docteur es Sciences ou Ingénieur alors que cela fait partie de votre passé, je ne comprends pas bien la nuance.

c'est juste une description pour des besoins de compréhension, de description.

Comprenez bien qu'il y a différentes façons de considérer le passé. C'est juste après qu'il y en a des aidantes pour avancer et des bloquantes...

pour moi, dire que cela fait partie de soi, c'est bloquant, terriblement bloquant.
dire par contre, c'est juste un truc qui s'est passé, mais que cela ne fait pas partie de mon identité, c'est aidant.

On joue un peu sur les mots. Ce que je voulais dire c'est que mon passé me sert de socle. Un peu comme vous mon passé me permet de me définir et m'a aidé à me connaître. Mais ce qui m'intéresse c'est plutôt le futur. Quand je parlais de mon passé c'était simplement pour dire que oui en ayant de nombreux symptômes comme aujourd'hui, je mets cet état en comparaison avec ce que j'ai connu avant et que je constate que je me sens moins bien.

valikor à dit:
quand on apprend à faire de l'hypnose ericksonienne, on apprend à se servir d'une technique, d'un outil. Ce n'est pas parce que vous savez manier un outil que vous savez construire un meuble...

Bien sûr mais pour le coup en hypnose ericksonnienne je pense avoir rencontré de bons artisans et même si c'est un outil les artisans en ont tout de même une utilisation assez similaire dans la pratique.

valikor à dit:
parce qu'on fait focaliser sur les symptômes, qui sont forcément en lien avec une ou plusieurs causes et qu'on essaie de désactiver suffisamment l'ensemble, sans essayer de savoir trop d'où cela vient.

C'est ce que j'ai fait en EMDR.

valikor à dit:
Si c'est quelque chose qui n'a pas éé désensibiliser dans votre passé, du coup, cela marchera.
Si c'est un problème d'identité, de croyance reliée à l'identité ou à la thérapie ou au passé, cela risque d'être difficile mais de toutes les façons, quelque soit l'approche, ce genre de truc, c'est difficile à désactiver.

Pas très rassurant comme approche... :?
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
par expérience, les personnes dissociées sont rares et surtout, on passe en hypnose pour cela et on rame. chaque personne sera un cas particulier.

Alors soit vous avez beaucoup de chances avec vos patients ou alors vous ne l'avez jamais détecté, mais je pense que vous vous trompez énormément, ce n'est pas sur mon expérience que je dis ça évidemment mais sur l'expérience de ceux qui pratique l'hypnose intégrative...

Je pense Valikor que vous auriez dû être médécin, un symptôme un médicament, en fait je trouve votre raisonnement un peu trop mental et surfait, désolée.... :roll:
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Bonjour Léo,

Leo Lavoie à dit:
Mr Lorenzo, juste pour vous expliquer, y'a un peut trop de n'importe quoi malheureusement dans ce domaine de l'hypnose.

Ainsi, faire de la régression hypnotique comme ça, ne sert à rien du tout. Il faut régresser, et recadrer. Avoir un meilleur point de vue avant l'événement et en jouir pendant la revification de l'événement en régression.

le problème c'est quel évènement? Puisque je n'ai pas vécu de traumatisme, c'est un peu la difficulté qu'ont rencontré certains des thérapeutes que j'ai rencontrés.

Leo Lavoie à dit:
Si, en hypnose, vous ne pouvez trouver quelqu'un qui travaille comme il le faut, alors cherchez un psychanalyste ou un psychothérapeute analytique.

Pourriez-vous expliquer ce qu'est un thérapeute qui 'travaillerait comme il faut' dans mon cas?

Merci pour votre aide !
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Depuis tout ce temps j'ai fait:

- Une analyse pendant 2 ans à raison de 3 séances par semaine,

- Une thérapie EMDR pendant plus d'un an avec environ 1 séance tous les 10 jours.

- Plusieurs thérapies par l'hypnose (parfois 10 mois), essentiellement en hypnose ericksonnienne.



Leo Lavoie à dit:
Mr Lorenzo, juste pour vous expliquer, y'a un peut trop de n'importe quoi malheureusement dans ce domaine de l'hypnose.

Ainsi, faire de la régression hypnotique comme ça, ne sert à rien du tout. Il faut régresser, et recadrer. Avoir un meilleur point de vue avant l'événement et en jouir pendant la revification de l'événement en régression.

Je ne suis pas pour le recadrage fictif cependant, il doit être basé sur des vérités et c'est bien plus possible de le faire qu'on le croit.

Le problème premier de l'enfant c'est d'avoir peur par manque de savoir ou d'information. C'est cela qui le mets en situation de conflit inconscient.

Si, en hypnose, vous ne pouvez trouver quelqu'un qui travaille comme il le faut, alors cherchez un psychanalyste ou un psychothérapeute analytique. Cela ne vous empêchera pas de continuer à chercher un hypnologue qui sait ce qu'il fait.


Je crois qu'en analytique aussi le compte est bon...

Et cela a peut-être participé aussi à plus emmêler les choses ?



ressetez, ressetez vous dis-je...

le soir juste avant de vous endormir

tout n'est que virtualité à un certain niveau



8)
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: Pourriez-vous expliquer ce qu'est un thérapeute qui 'travaillerait comme il faut' dans mon cas?

Ben il vous le dit :

Leo Lavoie » a écrit:
Si, en hypnose, vous ne pouvez trouver quelqu'un qui travaille comme il le faut, alors cherchez un psychanalyste ou un psychothérapeute analytique.
 
valikor

valikor

Membre
Pro
messages
2 420
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
valikor à dit:
Si c'est quelque chose qui n'a pas éé désensibiliser dans votre passé, du coup, cela marchera.
Si c'est un problème d'identité, de croyance reliée à l'identité ou à la thérapie ou au passé, cela risque d'être difficile mais de toutes les façons, quelque soit l'approche, ce genre de truc, c'est difficile à désactiver.

Pas très rassurant comme approche... :?

oui on joue sur les mots, mais derrière ces mots, il y a des concepts, des croyances qui structurent, qui permettent ou bloquent... donc oui, c'est important la façon dont on le considère.

oui, l'EFT ne me séduit pas justement à cause de cela.

que vous dire de plus? pas grand chose, il me manque tout le non-verbal et une anamnèse complète dans mon cabinet, le forum et le mail ne permettent pas cela....
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Métaphore à dit:
:arrow: Pourriez-vous expliquer ce qu'est un thérapeute qui 'travaillerait comme il faut' dans mon cas?

Ben il vous le dit :

Leo Lavoie » a écrit:
Si, en hypnose, vous ne pouvez trouver quelqu'un qui travaille comme il le faut, alors cherchez un psychanalyste ou un psychothérapeute analytique.

Mais Métaphore j'ai bien précisé que j'avais déjà fait 2 ans de psychanalyse :?
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: Mais Métaphore j'ai bien précisé que j'avais déjà fait 2 ans de psychanalyse.

Ben oui j'ai bien lu moi...mais une psychnalyse en 2 ans n'a fait sûrement que vous déstabiliser davantage, car une psychanalyse n'était pas vraiment adpaté eaux symptômes que vous évoquez. Néanmoins c'est certain que sans anamnèse et surtout sans les questionnaires BECK, TAG, et schémas comportementaux, il sera difficile de vous en dire plus à travers le forum.

Mais essayer d'appliquer ce que je vous ai conseillé en mp, il faut bien commencer par qqchose, non ?...
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
Par exemple connaissez vous la thérapie du rêve éveillé ? je parle de ce que je connais évidemment. Je souffrais quasiment des mêmes symptomes ajoutés à d'autres, bref la thérapie du rêve éveillé a mis en avant la problématique et en même temps dans une dynamique imaginaire du rêve, la phase de réparation se met en place de façon presque magique.


PS : Et j'en profite pour dire que Dimanche j'ai été à un Congrès sur l'hypnose, le thème était LES TROUBLES ANXIEUX. Chaque intervenant a fait son exposé d'un cas concrêt et a expliqué sa méthode.

Mais ce qui m'a beaucoup intéressé, c'est un intervenant hypnothérapeute qui travaillait principalement sur le rêve éveillé libre, car le monde onirique est ma grande passion que j'ai développé depuis des années.

Donc en même temps je me dis que c'est un plus dans le développement personnel et la compréhension de nous mêmes, car le monde de l'inconscient qui se traduit par le rêve ne ment jamais.

surderien à dit:
ressetez, ressetez vous dis-je...

le soir juste avant de vous endormir

tout n'est que virtualité à un certain niveau


et çà ne se ressemblerait pas étrangement tout çà finalement ?

8)
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
surderien à dit:
Le fait est que je n'ai pas vraiment d'explication 'évidente' pour tous ces symptômes donc pas évident d'avancer en thérapie.


Lâchez prise de cette recherche de thérapie qui n’est qu’une illusion qui vous occupe l’esprit

et vous voile de la liberté de vivre sans pouvoir croire de ne pouvoir vous passer de thérapie



Voilà le principe de thérapie paradoxale qui paraît pour vous être vraiment adapté

dans une autre formulation moins aussi zen que celle de koundalini

mais qui devrait ainsi mieux vous contrarier dans le bon sens


relisez ainsi ces lignes le soir avant de vous endormir que de toute façon vous serez toujours libre d'en choisir le pratique la nuit.


8)


Je ne fais donc que revenir ici à cette suggestion de rêve éveillé de départ...

pour essayer d'y faire entendre cette surdité thérapeutique...


8)
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Vous ne pouvez peut etre pas modifier vos symptomes, Laurenzo, mais votre regard sur ceux ci...

Regardez une batisse par exemple qui vous déplait franchement. Au lieu de voir tout ce qui vous déplait, vous essayez de trouver des trucs qui pourraient vous plaire... même des détails...
Immanquablement vous allez finir par trouver des petites choses...

Quand vous allez passer devant cette batisse, vous ne la regarderez plus de la même façon. Vous la trouverez moins moche...

Rien n'aura changé, simplement votre regard.
Et nous pouvons tous le faire...
Pour etre mieux...
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
laurenzo à dit:
Bonjour Léo,

Leo Lavoie à dit:
Mr Lorenzo, juste pour vous expliquer, y'a un peut trop de n'importe quoi malheureusement dans ce domaine de l'hypnose.

Ainsi, faire de la régression hypnotique comme ça, ne sert à rien du tout. Il faut régresser, et recadrer. Avoir un meilleur point de vue avant l'événement et en jouir pendant la revification de l'événement en régression.

le problème c'est quel évènement? Puisque je n'ai pas vécu de traumatisme, c'est un peu la difficulté qu'ont rencontré certains des thérapeutes que j'ai rencontrés.

Leo Lavoie à dit:
Si, en hypnose, vous ne pouvez trouver quelqu'un qui travaille comme il le faut, alors cherchez un psychanalyste ou un psychothérapeute analytique.

Pourriez-vous expliquer ce qu'est un thérapeute qui 'travaillerait comme il faut' dans mon cas?

Merci pour votre aide !

Désolé, ce deux ans de psychanalyse m'a échappé.

Cependant, ce que vous dites, que vous n'avez pas subi de traumatisme, si c'était vrai, vous placerais dans une classe à part dans l'humanité.

On a pas trouvé l'origine de vos problèmes et des traumatismes peuvent êtres indirects, sourds, amortis sur le temps.

Bien des gens n'avancent pas du tout en psychanalyse malheureusement parce que les psychanalystes sont des "non directifs" à un tel point que le patient stagne des années durant alors qu'il lui faudrait une petite poussée directive pour l'aider à avancer.

Moi je suis directif et semi directif. Je guide, je parle, je conseille et j'analyse en faisant en sorte que le patient puisse analyser par lui même et finir par PRENDRE CONSCIENCE de ces traumatismes duquel on jure ne pas avoir. Ce que je vois sur le terrain des thérapies m'attriste.

Je ne sais quoi dire de plus. :?
 
M

Métaphore

Invité
surderien à dit:
Lâchez prise de cette recherche de thérapie qui n’est qu’une illusion qui vous occupe l’esprit

et vous voile de la liberté de vivre sans pouvoir croire de ne pouvoir vous passer de thérapie


relisez ainsi ces lignes le soir avant de vous endormir que de toute façon vous serez toujours libre d'en choisir le pratique la nuit.

Je ne fais donc que revenir ici à cette suggestion de rêve éveillé de départ...pour essayer d'y faire entendre cette surdité thérapeutique...

Je suis d'accord sur le principe et c'est ce que propose aussi à Laurenzo dans un 1er temps, lâcher prise à la thérapie et de se reconnecter à son inconscient surtout qu'il a la facilité de rentrer en transe, donc pourquoi attendre des autres ce que l'on peut accomplir soi même, car il faut se dire que nous restons le guériseur de nous mêmes. L'accompagnement peut être fort utile mais parfois il faut lâcher prise à ce besoin et apprendre ce que l'on a appris dans l'état hypnotique.

 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
451
Points
1 260
Désolé, ce deux ans de psychanalyse m'a échappé.

Ah ! la vitesse... :lol:

Est-ce qu'on appelle ca de la "lecture selective" ?

Ce que je vois sur le terrain des thérapies m'attriste.

Moi aussi je dois dire.

Le domaine de l'inconscient est trop vaste et méconnu pour se permettre de se camper sur une seule position. Je crois qu'il faut toujours laisser une porte ouverte...

... et si c'était vrai ?

---------------------
 
M

Métaphore

Invité
Quelques livres :

Le Rêve éveillé libre : Une nouvelle voie thérapeutique de Georges ROMEY, celui a inventé le rêve éveillé libre (R.E.L.) (déjà lu passionnant....)

Je vais me commander son dernier livre :

http://www.paperblog.fr/2083654/eckhart ... conscienceUn-escalier-vers-le-ciel
 
M

Métaphore

Invité
Pour compléter :

Présentation de l'éditeur
La méthode du « rêve éveillé libre » que Georges Romey a conçue et pratique depuis plus de trente ans, comme les nombreux thérapeutes qu'il a formés, agit sur les blocages psychologiques et déclenche un processus de transformation psychique grâce aux symboles des rêves. Mais la longue pratique de cette méthode, dont l'efficacité n'est plus à démontrer pour libérer la parole et aider à l'épanouissement de la personne, lui a permis de faire d'autres observations originales. Prenant appui sur de multiples exemples de séquences oniriques produites par ses patients, Georges Romey décrit dans ce livre les étapes évolutives qui conduisent de nombreuses personnes soumises à la démarche du « rêve éveillé libre » à découvrir le chemin d'un développement spirituel. Il montre que la dynamique de l'imaginaire agit non seulement dans le sens d'une réduction des séquelles laissées par des évènements traumatisants mais peut aussi ouvrir à la personne le chemin d'un ciel auquel elle avait choisi de ne pas ou plus croire. Avec clarté et précision, cet ouvrage, qui explore de manière vivante toutes les potentialités curatives de l'imaginaire, passionnera autant les lecteurs intéressés par le développement personnel que les thérapeutes.



Biographie de l'auteur
Georges Romey, psychothérapeute, préside l'Ecole du rêve éveillé libre (EREL). Il est l'auteur, entre autres, chez Robert Laffont dans la collection « Réponses », du Test de l'arche de Noé et de Rêver pour renaître et chez Albin Michel du Dictionnaire de la symbolique des rêves et Le Rêve éveillé libre, une nouvelle voie thérapeutique.
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
451
Points
1 260
Je ne crois pas trop à ces formes de visualisation.

Pendant un stage, j'ai pu remarquer chez certaines patient(e)s que le rêve éveillé était l'endroit privilégié pour satisfaire dans l'imaginaire certains fantasmes et désirs ...

Technique de refoulement ? je le crois malheureusement !
 
M

Métaphore

Invité
Vous êtes complètement à côté de la plaque Petite Fleur, l'avez vous expérimenté ? moi oui.

Ce n'est pas du fantasme, et encore moins du refoulement, restez sur ce que vous connaissez le chamanisme au lieu de dire n'importe quoi :evil:
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
katia (zoulouk) à dit:
Vous ne pouvez peut etre pas modifier vos symptomes, Laurenzo, mais votre regard sur ceux ci...

Regardez une batisse par exemple qui vous déplait franchement. Au lieu de voir tout ce qui vous déplait, vous essayez de trouver des trucs qui pourraient vous plaire... même des détails...
Immanquablement vous allez finir par trouver des petites choses...

Quand vous allez passer devant cette batisse, vous ne la regarderez plus de la même façon. Vous la trouverez moins moche...

Rien n'aura changé, simplement votre regard.
Et nous pouvons tous le faire...
Pour etre mieux...

C'est quelque chose qui me fascine en hypnose quand finalement on vient dire en substance à quelqu'un qui va mal: 'bah faites comme si vous alliez bien, souriez et soyez ravis de votre situation et vous verrez que vous irez mieux' :?

Ou encore quand la personne vous dit qu'elle n'avance pas, même avec des thérapeutes, cette façon de finalement lui dire 'bon bah alors comme votre meilleur thérapeute c'est vous, faites ce travail tout seul et tout ira bien'

Ca me rappelle aussi ce que pas mal de thérapeutes utilisent comme méthode avec la question 'que feriez-vous si vous alliez bien?', question à laquelle vous répondez en citant pas mal de choses et leur réponse 'alors faites le !' :shock:

Au moins les réponses ne sont pas compliquées à trouver dans ce contexte. Je suis un peu négatif dans ce message et croyez bien que j'apprécie l'aide que les membres du forum essayent d'apporter mais certaines réponses me semblent presque déconnectées de la réalité.
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello,

Laurenzo, du coup, il y aurai un autre truc, complètement à l'opposé d'une analyse: c'est "les constellations familiales", vous connaissez ?

Pour ceux qui ne connaissent pas : ça s'applique à toutes les problématiques et pas seulement les problématiques familiales. C'est un jeu de rôle thérapeutique, en groupe, très puissant, on raconte très peu sa problématique, on n'est même pas obligé de jouer, on peut juste regarder et écouter, c'est vraiment surprenant la force des ressentis et l'interpellation que ça peut provoquer.
Perso la première journée de constellation que j'ai faite, ça m'a retourné la tête ! Je vous laisse libre de juger dans quel sens ça l'a laissée. :D En tout cas pour moi, c'était mieux après.
Trêve de plaisanterie, ne serai ce que par curiosité je le conseille à tout le monde.

a+
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
451
Points
1 260
Vous êtes complètement à côté de la plaque Petite Fleur, l'avez vous expérimenté ? moi oui.

Ce n'est pas du fantasme, et encore moins du refoulement, restez sur ce que vous connaissez le chamanisme au lieu de dire n'importe quoi

Mais bien sur que je l'ai expérimenté...

Je vais vous l'exprimez d'une façon plus clair.

Vous êtes une femme frigide et vous avez un époux qui désir du sexe. Ca ne vous tente pas trop mais bon, comme disait nos ancêtres, faut ben faire son devoir conjugal ! Alors là, votre époux ne vous attire sexuellement pas plus que ça, ( mais vous ne voulez pas le perdre non plus ) mais pour joindre l'utile à l'agréable et en retirer un minimum de plaisir, vous vous faites un scénario dans votre tête, des fantasmes quoi... tout ce que vous désirez sexuellement s'y retrouve... enfin, je ne vous ferez pas un dessin... Hé !!!

Et voilà que vous avez réussi, grâce à votre imaginaire, ( cette espèce de masturbation mentale ) à avoir un peu de plaisir pendant quelques minutes.

Mais le problème, c'est que vous êtes toujours frigide...

Ah oui, vous allez me dire que ça ne s'applique pas à vous bien sur. :lol:


----------------------------------
 
M

Métaphore

Invité
Alors là vous m'avez vraiment rire Petite Fleur tellement cet exemple est hors sujet, mais quel rapport avec le rêve éveillé libre ? :roll: si vous ne savez pas de quoi il s'agit c'est pas grave, mais ne dite pas n'importe quoi et documentez vous... :evil:

Pauvre femme, j'espère que vous ne parlez pas de vous...
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
451
Points
1 260
Pauvre femme, j'espère que vous ne parlez pas de vous...

C'est ce que je disais... :lol: :wink:

Vous êtes tellement prévisible que ça en est risible :D

Allez, méditez la-dessus !

-------------------
 
M

Métaphore

Invité
laurenzo à dit:
Au moins les réponses ne sont pas compliquées à trouver dans ce contexte. Je suis un peu négatif dans ce message et croyez bien que j'apprécie l'aide que les membres du forum essayent d'apporter mais certaines réponses me semblent presque déconnectées de la réalité.

Je comprends ce que vous pouvez ressentir et je le partage, mais vous dites : "certaines réponses me semblent presque déconnectées de la réalité", OK, alors prenez celles qui pourraient être une ouverture différente pour vous.
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
Pauvre femme, j'espère que vous ne parlez pas de vous...

C'est ce que je disais... :lol: :wink:

Vous êtes tellement prévisible que ça en est risible :D

Allez, méditez la-dessus !

-------------------

Mais c'est vous qui devenez ridicule en insistant sur un hors sujet, dites moi le rapport que vous faites avec le rêve éveillé libre ? y a rien.

Vous n'êtes pas du tout crédible Petite Fleur, et j'ai remarqué que vous prenez souvent ce type d'exemple, je crois que c'est plutôt à vous de méditer sur cette répétition inconsciente... :roll:
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
laurenzo à dit:
C'est quelque chose qui me fascine en hypnose quand finalement on vient dire en substance à quelqu'un qui va mal: 'bah faites comme si vous alliez bien, souriez et soyez ravis de votre situation et vous verrez que vous irez mieux' :?

Ou encore quand la personne vous dit qu'elle n'avance pas, même avec des thérapeutes, cette façon de finalement lui dire 'bon bah alors comme votre meilleur thérapeute c'est vous, faites ce travail tout seul et tout ira bien'

Ca me rappelle aussi ce que pas mal de thérapeutes utilisent comme méthode avec la question 'que feriez-vous si vous alliez bien?', question à laquelle vous répondez en citant pas mal de choses et leur réponse 'alors faites le !' :shock:

Au moins les réponses ne sont pas compliquées à trouver dans ce contexte. Je suis un peu négatif dans ce message et croyez bien que j'apprécie l'aide que les membres du forum essayent d'apporter mais certaines réponses me semblent presque déconnectées de la réalité.

Tiens votre message est arrivé juste quand je tapais le mien sur les constellations familiales.
En lisant votre message je me rappelle effectivement avoir ressenti un désarroi de ce type : Que faire pour allez bien ? Et ben allez bien tout simplement. :(
Parfois aller mal c'est comme regarder le ciel bleu ou un beau paysage avec un seau sur la tête : on n'apprécie pas.
En fait la guérison c'est souvent une recherche de filtre, comment je regarde la réalité ? à travers quoi ? Quand on a changé ses filtres, on a parfois du mal à se souvenir de comment c'était avec.

Comme quand on a une nouvelle voiture rouge, on en voit plein partout, on filtre l'image de la circulation pour en extraire l'image des voitures rouge comme la notre. Il y a un peu de ça dans l'idée de la perception de la réalité.

a+
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
C'est quelque chose qui me fascine en hypnose quand finalement on vient dire en substance à quelqu'un qui va mal: 'bah faites comme si vous alliez bien, souriez et soyez ravis de votre situation et vous verrez que vous irez mieux' :?

Ou encore quand la personne vous dit qu'elle n'avance pas, même avec des thérapeutes, cette façon de finalement lui dire 'bon bah alors comme votre meilleur thérapeute c'est vous, faites ce travail tout seul et tout ira bien'

Ca me rappelle aussi ce que pas mal de thérapeutes utilisent comme méthode avec la question 'que feriez-vous si vous alliez bien?', question à laquelle vous répondez en citant pas mal de choses et leur réponse 'alors faites le !' :shock:

Au moins les réponses ne sont pas compliquées à trouver dans ce contexte. Je suis un peu négatif dans ce message et croyez bien que j'apprécie l'aide que les membres du forum essayent d'apporter mais certaines réponses me semblent presque déconnectées de la réalité.
[/quote]

Vous etes libre de choisir..
Vous etes libre de choisir que vous ne pouvez pas changer
De ne pas vous remettre en question...
D'attendre un miracle s'appelant "thérapeute" après 10 ans...

Surement y avez vous trouvé votre compte...

:lol:
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
katia (zoulouk) à dit:
C'est quelque chose qui me fascine en hypnose quand finalement on vient dire en substance à quelqu'un qui va mal: 'bah faites comme si vous alliez bien, souriez et soyez ravis de votre situation et vous verrez que vous irez mieux' :?

Ou encore quand la personne vous dit qu'elle n'avance pas, même avec des thérapeutes, cette façon de finalement lui dire 'bon bah alors comme votre meilleur thérapeute c'est vous, faites ce travail tout seul et tout ira bien'

Ca me rappelle aussi ce que pas mal de thérapeutes utilisent comme méthode avec la question 'que feriez-vous si vous alliez bien?', question à laquelle vous répondez en citant pas mal de choses et leur réponse 'alors faites le !' :shock:

Au moins les réponses ne sont pas compliquées à trouver dans ce contexte. Je suis un peu négatif dans ce message et croyez bien que j'apprécie l'aide que les membres du forum essayent d'apporter mais certaines réponses me semblent presque déconnectées de la réalité.

Vous etes libre de choisir..
Vous etes libre de choisir que vous ne pouvez pas changer
De ne pas vous remettre en question...
D'attendre un miracle s'appelant "thérapeute" après 10 ans...

Surement y avez vous trouvé votre compte...

:lol:

Parce que c'est une remise en question de se dire que 'non non tout va bien'?
Vous faites bien de préciser que je peux changer, mais alors suis-je aussi libre de penser que certaines méthodes déjà essayées 10 fois ne me conviennent p-e pas?

Encore une fois j'apprécie votre aide et je crois que si j'y 'trouvais mon compte' comme vous le dites, je ne ferais pas ces démarches qui sont à la fois couteuses en efforts et financièrement parlant.

Ce type de réponse me semble à nouveau un peu facile, 'vous ne voulez pas faire ce que je vous propose, alors c'est que vous aimez bien aller mal' :?
C'est ce que je souhaite éviter en thérapie en fait Katia, des réponses toute faites 'vous avez plein de symptômes qui vous pourrissent la vie depuis des années alors moi je vous propose de ne plus en avoir'. (avec un petit regard où on lit 'génial non?'). Cette méthode ne me convient pas, je trouve que c'est une rustine mais merci tout de même pour vos propositions.
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
451
Points
1 260
Vous n'êtes pas du tout crédible Petite Fleur, et j'ai remarqué que vous prenez souvent ce type d'exemple, je crois que c'est plutôt à vous de méditer sur cette répétition inconsciente... :roll:

Crédible ? Bah... vous savez, c'est le cadet de mes soucis...

Concernant ce type d'exemple, "ma chère" métaphore, si un jour, vous arrivez à bien comprendre les bases de votre relation à l'homme, ce qui inclut la sexualité évidemment, vous arriverez à comprendre beaucoup de chose... :wink:

---------------------
 
Vous aimerez:
F
  • Question
  • fbds
Réponses
1
Affichages
1 K
Chaka14
Chaka14
Nodylion
Réponses
11
Affichages
2 K
surderien
surderien
pphilem
  • Question
  • pphilem
Réponses
6
Affichages
2 K
pphilem
pphilem
Nouveaux messages
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
23
Affichages
533
Neuro Training Paris
N
Y
  • Question
  • Yann91800
Réponses
2
Affichages
34
dide70
dide70
Hikari
  • Question
  • Hikari
2
Réponses
37
Affichages
6 K
Izou
I
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut