Formation Hypnose

Besoin d'aide

M

Métaphore

Invité
Petite Fleur, vous me parlez de quoi là ? on est sur le post de Laurenzo où on lui propose des ouvertures thérapeutiques différentes d'où mon énoncé sur la thérapie du rêve éveillé libre, et vous m'exposez un cas totalement hors propos.

Je crois que vous avez un problème à résoudre avec l'homme et la sexualité, mais ce n'est pas le sujet...
 

laurenzo

Membre
messages
1649
Points
4480
corfinas à dit:
Tiens votre message est arrivé juste quand je tapais le mien sur les constellations familiales.
En lisant votre message je me rappelle effectivement avoir ressenti un désarroi de ce type : Que faire pour allez bien ? Et ben allez bien tout simplement. :(
Parfois aller mal c'est comme regarder le ciel bleu ou un beau paysage avec un seau sur la tête : on n'apprécie pas.
En fait la guérison c'est souvent une recherche de filtre, comment je regarde la réalité ? à travers quoi ? Quand on a changé ses filtres, on a parfois du mal à se souvenir de comment c'était avec.

Comme quand on a une nouvelle voiture rouge, on en voit plein partout, on filtre l'image de la circulation pour en extraire l'image des voitures rouge comme la notre. Il y a un peu de ça dans l'idée de la perception de la réalité.

a+
Je me demande tout simplement si on peut avoir une perception magnifiée du monde avec des symptômes qui ne vous lâchent quasiment jamais.

L'exemple est sans doute mauvais mais essayez de vous couper un doigt de manière bien profonde. En vous disant que tout va bien, que la réalité est belle, vous aurez p-e moins mal quelques instants mais ne pensez-vous qu'au bout d'un moment la douleur vous forcera à vous dire 'bon là j'ai quand même mal et malgré mon optimisme je vais tout de même aller me faire recoudre'?
 
M

Métaphore

Invité
Laurenzo, alors que retenez vous dans tout ce qui a été dit ? qu'est ce qui vous semble susceptible d'être intéressant ?

Et qu'avez vous l'intention de faire maintenant par rapport à tout ça ?
 

corfinas

Membre
messages
1106
Points
4760
Localisation
Lyon
Ah tiens ça me rappelle l'histoire d'un prêtre qui tombe dans un sable mouvant, il commence à s'enfoncer et donc il se mets à prier pour que Dieu lui vienne en aide, puis des passants arrivent avec une échelle sous le bras et lui propose de l'aider, il réponds : "non c'est bon, Dieu va me venir en aide", un peu plus tard, enfoncé jusqu'aux épaules, il prie toujours son Dieu et des pompiers passent avec une corde, il les renvoie en leur disant "c'est bon mon Dieu va me sauver", encore plus tard alors qu'il n'a plus que la tête et une main qui dépasse, il voit passer un homme avec une grande perche, l'homme lui tends la perche mais il dit que son Dieu va le sauver, puis s'enfonçant encore il meurt.

Arrivé au paradis, il demande à Saint pierre : mais pourquoi Dieu ne m'as pas sauvé ?
Saint Pierre lui réponds : Dieu t'a envoyé une échelle, une corde et une perche et tu n'as rien saisi.

a+
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Je vous ai dit que le rêve éveillé n'aide en rien à guérir quoi que ce soit sinon de satisfaire des désirs et fantasmes... tout en mettant un patch sur la blessure.

Si ça ne vous plait pas, ne répondez pas !

Moi, c'est ce que JE penses.
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
laurenzo à dit:
katia (zoulouk) à dit:
C'est quelque chose qui me fascine en hypnose quand finalement on vient dire en substance à quelqu'un qui va mal: 'bah faites comme si vous alliez bien, souriez et soyez ravis de votre situation et vous verrez que vous irez mieux' :?

Ou encore quand la personne vous dit qu'elle n'avance pas, même avec des thérapeutes, cette façon de finalement lui dire 'bon bah alors comme votre meilleur thérapeute c'est vous, faites ce travail tout seul et tout ira bien'

Ca me rappelle aussi ce que pas mal de thérapeutes utilisent comme méthode avec la question 'que feriez-vous si vous alliez bien?', question à laquelle vous répondez en citant pas mal de choses et leur réponse 'alors faites le !' :shock:

Au moins les réponses ne sont pas compliquées à trouver dans ce contexte. Je suis un peu négatif dans ce message et croyez bien que j'apprécie l'aide que les membres du forum essayent d'apporter mais certaines réponses me semblent presque déconnectées de la réalité.
Vous etes libre de choisir..
Vous etes libre de choisir que vous ne pouvez pas changer
De ne pas vous remettre en question...
D'attendre un miracle s'appelant "thérapeute" après 10 ans...

Surement y avez vous trouvé votre compte...

:lol:
Parce que c'est une remise en question de se dire que 'non non tout va bien'?
Vous faites bien de préciser que je peux changer, mais alors suis-je aussi libre de penser que certaines méthodes déjà essayées 10 fois ne me conviennent p-e pas?

Encore une fois j'apprécie votre aide et je crois que si j'y 'trouvais mon compte' comme vous le dites, je ne ferais pas ces démarches qui sont à la fois couteuses en efforts et financièrement parlant.

Ce type de réponse me semble à nouveau un peu facile, 'vous ne voulez pas faire ce que je vous propose, alors c'est que vous aimez bien aller mal' :?
C'est ce que je souhaite éviter en thérapie en fait Katia, des réponses toute faites 'vous avez plein de symptômes qui vous pourrissent la vie depuis des années alors moi je vous propose de ne plus en avoir'. (avec un petit regard où on lit 'génial non?'). Cette méthode ne me convient pas, je trouve que c'est une rustine mais merci tout de même pour vos propositions.
Je suis d'accord avec vous et ça me frustre aussi ce genre de trucs. Ça ne marche pas comme ça. Anthony Robbins, un PNListe de renom, a cette tendance aussi à dire que, par exemple, si on se tient physiquement comme quelqu'un de déprimé on le sera mais si on se tient bien droit avec une attitude non déprimée, on le sera "bien moins"...

C'est comme de dire que si la fleur pousse de bas en haut, il ne s'agit que de la pousser de haut en bas pour qu'elle retourne dans la terre.

C'est de la logique à 5 sous. Moi ce que je vois c'est qu'il est possible et même probable que vous soyiez tombé, d'abord, sur un mauvais psychanalyste et vous avez consulté ce mauvais psychanalyste pendant 2 ans... Pour le reste des psys, s'ils cherchaient en vous des souvenirs traumatique, on devrait peut-être leur dire que ce qui est le plus traumatique est bien plus souvent ce dont on ne se souvient pas.

Mais j'ajouterai qu'à mon avis, la plupart des psychanalyste ne font pas ce qu'il faut pour la guérison sinon j'agirais comme eux et je ne crois pas en leur méthode passive.

Mais vous n'avez donc découvert, en deux ans, aucun conflits dans votre subconscient? Cela m'apparait loufoque.
 

laurenzo

Membre
messages
1649
Points
4480
Métaphore à dit:
Laurenzo, alors que retenez vous dans tout ce qui a été dit ? qu'est ce qui vous semble susceptible d'être intéressant ?

Et qu'avez vous l'intention de faire maintenant par rapport à tout ça ?
Je crois que je dois déjà faire le tri, j'ai eu la chance d'avoir beaucoup de réponses (ici ou en mp) et j'en remercie les membres du forum.

Dans tous les cas je m'oriente vers un travail accompagné par un thérapeute, la situation me semble trop floue, quelque soit la méthode je m'y perdrais seul.
Ayant un esprit assez analytique et étant sûrement trop dans le contrôle, je crois qu'une méthode basée sur une transe profonde me serait profitable pour dépasser certaines barrières. Mais ça reste à mieux définir.
 

corfinas

Membre
messages
1106
Points
4760
Localisation
Lyon
laurenzo à dit:
Je me demande tout simplement si on peut avoir une perception magnifiée du monde avec des symptômes qui ne vous lâchent quasiment jamais.

L'exemple est sans doute mauvais mais essayez de vous couper un doigt de manière bien profonde. En vous disant que tout va bien, que la réalité est belle, vous aurez p-e moins mal quelques instants mais ne pensez-vous qu'au bout d'un moment la douleur vous forcera à vous dire 'bon là j'ai quand même mal et malgré mon optimisme je vais tout de même aller me faire recoudre'?
En fait ce que j'essaye maladroitement, sans doute, de dire c'est que c'est notre perception du monde qui entraine nos symptômes.

Dans votre exemple de la coupure du doigt, une autre perception serai de dire "là j'ai mal, bon ok, je resterai prudent avec les couteaux" vous aurez toujours aussi mal, on est d'accord, mais vous ne vous couperez peut-être qu'une fois.

a+
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Petite fleur à dit:
Je vous ai dit que le rêve éveillé n'aide en rien à guérir quoi que ce soit sinon de satisfaire des désirs et fantasmes... tout en mettant un patch sur la blessure.

Si ça ne vous plait pas, ne répondez pas !

Moi, c'est ce que JE penses.
Le rêve éveillé dont parle Métaphore est une technique bien précise découverte et élaborée par une seule personne. Si vous ne parlez pas de ça alors vous ne parlez pas de la même chose.
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
Je vous ai dit que le rêve éveillé n'aide en rien à guérir quoi que ce soit sinon de satisfaire des désirs et fantasmes... tout en mettant un patch sur la blessure.

Si ça ne vous plait pas, ne répondez pas !

Moi, c'est ce que JE penses.
Si si je réponds car je suis dans mon domaine favori, mais comme je vous ai dit documentez vous, lisez, apprenez et on en reparlera.

Car moi le fantasme ça ne m'intéresse pas, ni au lit d'ailleurs, et si j'ai pas envie, je le fais savoir à mon compagnon de 18 ans de vie commune.

Donc rester avec votre vision assez limitée si ça vous chante, moi je m'en fou.
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Voyons Léo, le rêve et ses dérivés a été exploité depuis la nuit des temps par toutes les cultures et toutes les sociétés. Georges Romay n'a rien inventé mais simplement repris ce qui a déjà été dit auparavant.
 
M

Métaphore

Invité
Leo Lavoie à dit:
Petite fleur à dit:
Je vous ai dit que le rêve éveillé n'aide en rien à guérir quoi que ce soit sinon de satisfaire des désirs et fantasmes... tout en mettant un patch sur la blessure.

Si ça ne vous plait pas, ne répondez pas !

Moi, c'est ce que JE penses.
Le rêve éveillé dont parle Métaphore est une technique bien précise découverte et élaborée par une seule personne. Si vous ne parlez pas de ça alors vous ne parlez pas de la même chose.


Oui enfin découverte au départ par DESOILLE (rêve éveillé dirigé) puis réorienté par GEORGES ROMEY en rêve éveillé libre dont commence à se servir certains hypnothérapeutes, et j'en suis vraiment très contente, car je pensais et c'est ce qui gênait fortement c'est de séparer les deux, car j'avoue être beaucoup plus proche de cette technique que celle de l'hypnose pour laquelle je n'ai pas assez de recul certes...
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
Voyons Léo, le rêve et ses dérivés a été exploité depuis la nuit des temps par toutes les cultures et toutes les sociétés. Georges Romay n'a rien inventé mais simplement repris ce qui a déjà été dit auparavant.
N'importe quoi, vous êtes vraiment loin d'imaginer ce qu'est le rêve éveillé, c'est effrayant d'insister sur un domaine que non seulement vous ne maitrisez pas mais que vous n'avez même pas étudié... :twisted:
 
M

Métaphore

Invité
Et d'ailleurs petite fleur vous qui avez soi disant une approche Jungienne vous devriez savoir que Yung avait déjà une vision sur le rêve éveillé, mais n'a jamais été développé hormis l'interprétation des rêves nocturnes et sa symbolique.
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Métaphore à dit:
Et d'ailleurs petite fleur vous qui avez soi disant une approche Jungienne vous devriez savoir que Yung avait déjà une vision sur le rêve éveillé, mais n'a jamais été développé hormis l'interprétation des rêves nocturnes et sa symbolique.
S'il ne l'a jamais développé, c'est peut-être qu'il en pensait comme moi :wink:

D'ailleurs, Jung avait des visions en transe profonde et je le soupconne même d'avoir été un peu chaman...
Pas étonnant qu'il se soit intéressé aux sociétés primitives...

--------------------------
 
M

Métaphore

Invité
Ben restez un peu moins primitive, peut être apprendrez vous à évoluer... :lol:
 

laurenzo

Membre
messages
1649
Points
4480
corfinas à dit:
Ah tiens ça me rappelle l'histoire d'un prêtre qui tombe dans un sable mouvant, il commence à s'enfoncer et donc il se mets à prier pour que Dieu lui vienne en aide, puis des passants arrivent avec une échelle sous le bras et lui propose de l'aider, il réponds : "non c'est bon, Dieu va me venir en aide", un peu plus tard, enfoncé jusqu'aux épaules, il prie toujours son Dieu et des pompiers passent avec une corde, il les renvoie en leur disant "c'est bon mon Dieu va me sauver", encore plus tard alors qu'il n'a plus que la tête et une main qui dépasse, il voit passer un homme avec une grande perche, l'homme lui tends la perche mais il dit que son Dieu va le sauver, puis s'enfonçant encore il meurt.

Arrivé au paradis, il demande à Saint pierre : mais pourquoi Dieu ne m'as pas sauvé ?
Saint Pierre lui réponds : Dieu t'a envoyé une échelle, une corde et une perche et tu n'as rien saisi.

a+
Si vous avez bien lu mon parcours vous noterez que j'ai déjà saisi plusieurs échelles et autres cordes mais qu'elles ne m'ont pas aidé à sortir du sable mouvant...
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Métaphore à dit:
Ben restez un peu moins primitive, peut être apprendrez vous à évoluer... :lol:
C'est pas gentil ça !!! :p

J'essaie d'avoir une discusion normal avec vous, sur une passion commune et voilà que vous m'envoyez ballader !

J'ai envie de vous inviter à venir passer quelque temps dans ma cabane au canada... vous acceptez l'invitation ? :D

-------------------------
 

laurenzo

Membre
messages
1649
Points
4480
corfinas à dit:
laurenzo à dit:
Je me demande tout simplement si on peut avoir une perception magnifiée du monde avec des symptômes qui ne vous lâchent quasiment jamais.

L'exemple est sans doute mauvais mais essayez de vous couper un doigt de manière bien profonde. En vous disant que tout va bien, que la réalité est belle, vous aurez p-e moins mal quelques instants mais ne pensez-vous qu'au bout d'un moment la douleur vous forcera à vous dire 'bon là j'ai quand même mal et malgré mon optimisme je vais tout de même aller me faire recoudre'?
En fait ce que j'essaye maladroitement, sans doute, de dire c'est que c'est notre perception du monde qui entraine nos symptômes.

Dans votre exemple de la coupure du doigt, une autre perception serai de dire "là j'ai mal, bon ok, je resterai prudent avec les couteaux" vous aurez toujours aussi mal, on est d'accord, mais vous ne vous couperez peut-être qu'une fois.

a+
Et comme vous vous direz que le monde est beau, que la vie est belle, vous continuerez à avoir cette douleur sans la traiter. :?

C'est un peu ce que me suggère ces méthodes du 'on se dit que la vie est remplie de soleil quelles que soient les circonstances et tout ira bien'.
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Si vous avez bien lu mon parcours vous noterez que j'ai déjà saisi plusieurs échelles et autres cordes mais qu'elles ne m'ont pas aidé à sortir du sable mouvant...
Moi, j'ai beaucoup d'espoir de vous voire aller mieux !

C'est un peu ce que me suggère ces méthodes du 'on se dit que la vie est remplie de soleil quelles que soient les circonstances et tout ira bien'
C'est ce qu'on appelle de la "pensée positve"... un autre truc que je ne crois pas !

-------------------------------
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
Métaphore à dit:
Ben restez un peu moins primitive, peut être apprendrez vous à évoluer... :lol:
C'est pas gentil ça !!! :p

J'essaie d'avoir une discusion normal avec vous, sur une passion commune et voilà que vous m'envoyez ballader !

Ben a priori non, vous ne connaissez pas le rêve éveillé sinon il serait impossible d'en parler comme vous le faites...

J'ai envie de vous inviter à venir passer quelque temps dans ma cabane au canada... vous acceptez l'invitation ? :D

Ben les cabanes c'est pas trop mon truc, et puis le Canada, c'est pas la porte à côté, moi je suis Parisienne, donc loin des pygmés malgré que je les rejoins parfois dans mes rêves éveillés....(entre autre) :lol:

Hier je relisais justement tous mes rêves éveillés (j'en ai un paquet), et j'y ai encore découvert de nouvelle choses, une nouvelle compréhension qui n'a rien de fantasmagorique... mais très censé...

-------------------------
 

laurenzo

Membre
messages
1649
Points
4480
Leo Lavoie à dit:
Mais j'ajouterai qu'à mon avis, la plupart des psychanalyste ne font pas ce qu'il faut pour la guérison sinon j'agirais comme eux et je ne crois pas en leur méthode passive.

Mais vous n'avez donc découvert, en deux ans, aucun conflits dans votre subconscient? Cela m'apparait loufoque.
Non bien sûr j'ai découvert des choses dans mon comportement, dans ma façon d'appréhender la vie qui pouvaient me nuire. Mais un peu comme vous l'évoquiez dans un autre message, certains psychanalystes sont très passifs et au bout d'un moment j'ai vraiment eu l'impression de tourner en rond et que le psychanalyste n'avait plus aucune idée pour me faire avancer. J'avais l'impression d'être seul face à mes problèmes (ce qui je le sais est en bonne partie un fondement de la psychanalyse) mais me sentant très perdu face à ces symptômes, je ressens le besoin d'être un peu plus encadré dans la thérapie.
 

laurenzo

Membre
messages
1649
Points
4480
katia (zoulouk) à dit:
Qu'est ce qui vous interdit de mieux vivre avec vos symptomes ?
Qu'est ce qui vous interdit de changer votre regard?
Mais Katia si vous aviez des symptômes très handicapants quasiment en permanence, je pense qu'au bout de quelques heures à vous dire 'sympa y a du soleil, sympa une jolie maison...', vous vous rendriez compte que les symptômes sont toujours là et que même si vous essayiez de les magnifier je doute que vous tombiez subitement en admiration devant des nausées et ce pendant des années. :?
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Hier je relisais justement tous mes rêves éveillés (j'en ai un paquet), et j'y ai encore découvert de nouvelle choses, une nouvelle compréhension qui n'a rien de fantasmagorique... mais très censé...
Vous pouvez vous confier à moi si vous voulez... :lol:
 

laurenzo

Membre
messages
1649
Points
4480
Petite fleur à dit:
Si vous avez bien lu mon parcours vous noterez que j'ai déjà saisi plusieurs échelles et autres cordes mais qu'elles ne m'ont pas aidé à sortir du sable mouvant...
Moi, j'ai beaucoup d'espoir de vous voire aller mieux !

C'est un peu ce que me suggère ces méthodes du 'on se dit que la vie est remplie de soleil quelles que soient les circonstances et tout ira bien'
C'est ce qu'on appelle de la "pensée positve"... un autre truc que je ne crois pas !

-------------------------------
Ca n'est pas que j'y sois fondamentalement opposé mais je crois que pour c'est très bien en complément, en développement personnel. Pas dans une logique où vous êtes dans un état désagréable en permanence.
 
M

Métaphore

Invité
Je sais tout à fait ce que vous ressentez Laurenzo, j'ai été dans la même impasse, j'ai suivi la médecine générale en faisant tous les examens qui se sont avérés bien sûr normaux. J'ai cru même à un moment donné que j'avais un ulcère à l'estomac tellement je souffrais d'une gastrite aigüe, mais tout cela était symptômatique, je le savais au fond de moi, mais je ne sais pas comment me défaire de ces symptômes.

Alors mon truc à moi c'est que j'ai lu énormément sur le fonctionnement psychologique de l'être humain, j'ai dévoré des tas de bouquins pour comprendre comment cela apparassait, se soignait etc etc, et un jour j'ai enfin rencontrer ma sauveuse je dirais, une psychothérapeute "sophrologue analyste", qui m'a dirigé vers les rêves éveillés, et vu ma passion déjà sur la symbolique du rêve nocturne, tout cela a pris une dimension incroyable et j'ai pu vérifier la teneur du contenu des rêves éveillés qui étaient totalement en rapport avec mes malaises.

Maintenant si parfois j'en ressens encore une douleur j'ai plusieurs techniques, la détente par l'AH et partir en rêve éveillé ou la technique de la thérapie du champ mental pour supprimer l'émotion qui amène le symptôme.
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
Hier je relisais justement tous mes rêves éveillés (j'en ai un paquet), et j'y ai encore découvert de nouvelle choses, une nouvelle compréhension qui n'a rien de fantasmagorique... mais très censé...
Vous pouvez vous confier à moi si vous voulez... :lol:
Pourquoi donc ? je n'ai pas besoin de me confier :roll: vous ne trouvez pas que je parle suffisament sur ce forum...
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
laurenzo à dit:
Leo Lavoie à dit:
Mais j'ajouterai qu'à mon avis, la plupart des psychanalyste ne font pas ce qu'il faut pour la guérison sinon j'agirais comme eux et je ne crois pas en leur méthode passive.

Mais vous n'avez donc découvert, en deux ans, aucun conflits dans votre subconscient? Cela m'apparait loufoque.
Non bien sûr j'ai découvert des choses dans mon comportement, dans ma façon d'appréhender la vie qui pouvaient me nuire. Mais un peu comme vous l'évoquiez dans un autre message, certains psychanalystes sont très passifs et au bout d'un moment j'ai vraiment eu l'impression de tourner en rond et que le psychanalyste n'avait plus aucune idée pour me faire avancer. J'avais l'impression d'être seul face à mes problèmes (ce qui je le sais est en bonne partie un fondement de la psychanalyse) mais me sentant très perdu face à ces symptômes, je ressens le besoin d'être un peu plus encadré dans la thérapie.
J'ai toujours trouvé assez inoui et passablement archaique cette façon de faire de la thérapie. Sans parler du coût et du temps. C'était la méthode de Freud mais faut évoluer pardi!

Certains passeront 10ans à 3 séances semaine! Inoui... Mais pas surpris. Je me demande à quoi sert le psy s'il ne dit jamais rien. Et je connais tous les arguments de Freud et ses disciples; c'est qu'ils ne tiennent pas ou qu'ils ne tiennent que pour certains patients. Nan, le psy est là pour guider et pour utiliser son savoir alors qu'il le fasse. Il est là pour poser les bonnes questions et interpréter les réponses, les rêves, les réactions et aussi faire en sorte que le patient les comprennent aussi!

Mais bien sûr, si le psy ne comprend rien, c'est bien plus facile de se taire. :roll:
 

corfinas

Membre
messages
1106
Points
4760
Localisation
Lyon
laurenzo à dit:
Si vous avez bien lu mon parcours vous noterez que j'ai déjà saisi plusieurs échelles et autres cordes mais qu'elles ne m'ont pas aidé à sortir du sable mouvant...
Bien, bien, alors vous êtes déjà moins aveuglé que le malheureux prêtre de cette histoire.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 33 000 Membres + Accès Privé

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Accéder librement aux Vidéos MP3 et Livres d'Hypnose
Haut