Formation Hypnose

CR de séance PNL 1/6: négociation entre parties et métaphore

  • Initiateur de la discussion corfinas
  • Date de début
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello,

Voici un premier extrait de mon mémoire de maitre praticien en PNL qui vient d'être validé par l'Ifpnl. C'est un compte-rendu de séance que j'ai menée. C'est une séance de PNL, mêlée avec de l'hypnose "conversationnelle", le cas traité était à mon avis plus proche du développement personnel que de la thérapie étant donné que le thème général était "la PNL au service de l'expression scénique" mais les techniques sont transposables. Bonne lecture.


Sandrine a environ 30 ans, elle pratique le théâtre, entre autres, pour faire comme une « soupape » dans sa vie et l’aider sortir de son travail prenant.

Son objectif est justement lié à la frontière entre son travail et le théâtre. Elle souhaite, juste avant les répétitions et les spectacles, arriver à plus faire le vide, se décharger de ses préoccupations et des émotions liées au travail. Ainsi, se décharger pour être « neutre » lui permettrait de charger ensuite les émotions du personnage, sans résistance, naturellement. Quand elle y arrive, elle arrive alors à « être » le personnage et là c’est « juste magique », « wahou » « c’est le plaisir du jeu » me dit-elle, le visage comme éclairé : yeux grands ouverts, front lisse et mâchoires relâchées. En plus du plaisir, cela lui apporte une grande satisfaction personnelle.

Les autres n’interviennent pas dans cette problématique. L’inconvénient d’atteindre son objectif serait d’être dans un état de relâchement total qui pourrait être associé à une perte d’énergie et d’efficacité dans sa vie en général. Cet inconvénient est tout de suite relativisé car elle me dit qu’en ce moment elle est plus relâchée, notamment au travail, et que cela se passe tout aussi bien, voire mieux. L’obstacle serait lié à la difficulté de faire un sas entre le travail et le théâtre.

Les territoires de sa partie professionnelle et de sa partie comédienne semblent parfois difficiles à situer, une négociation entre parties semble adaptée. En l’invitant à se centrer pour être plus en contact avec chacune de ses parties, Sandrine arrive à me donner les fonctions positives, les buts recherchés par chacune de ses deux parties.

D’un coté, la partie travail, qui cherche l’efficacité, l’excellence, lui donne de la reconnaissance de soi, de la confiance qui mène à un bien-être, une détente.

De l’autre coté, la partie comédienne, est comme un rappel à l’ordre dans sa vie, une soupape, qui lui permet de « sortir du trou », lui procurant détachement, lâcher-prise. Cela lui donne du plaisir et une sensation de complémentarité dans sa vie, ainsi, elle ne se sent pas enfermée, elle garde des voies, s’autorise à se donner du temps libre. Les choix, les opportunités, la liberté contribuent alors à son bien-être, à son bonheur.

Reconnaissant que ces deux parties portent des fonctions positives et importantes pour elle, elle admet que chacune de ses deux parties accepte de laisser la place à l’autre dans son domaine d’activité, à condition que l’autre fasse de même, c'est-à-dire que chacune intervienne uniquement dans son propre domaine.

Sandrine me dit alors qu’il se passe quelque chose, désignant son front et son ventre, elle dit : « C’est plus zen. » Son regard me semble perdu dans le vague.

Pour renforcer le résultat, je propose alors à Sandrine de se détendre sur sa chaise et se plonger dans le contexte du sas temporel et géographique, entre le travail et le théâtre. Elle se rend aux répétitions « un petit bout à pied, un petit bout en métro, il y a les gens, l’air, le fait de marcher, des fois je mange un peu ». En l’associant à ce contexte, elle ferme les yeux, je lui propose d’imaginer une valise, dans laquelle on dépose tout ce qui sert au travail et qui est inutile au théâtre : les dossiers, les ordinateurs, les téléphones, les collègues … C’est une valise magique, une valise de théâtre … La valise une fois remplie peut être déposée à l’entrée du théâtre, ou sur le chemin vers le travail, la valise est en sécurité, tout le monde retrouve toujours sa valise, elle ne contient des choses importantes que pour nous …

En revenant ici et maintenant, un peu émue, elle me dit que ça été difficile au début de mettre les choses dans la valise, elle ne voulait pas et puis ma voix l’accompagnant, elle a rempli la valise, et puis après elle a ressenti un apaisement, elle désigne son plexus. « C’est une jolie image » dit-elle. « C’est chouette, je pourrai même m’en resservir après une journée de travail normale quand je rentre chez moi. »
Grand sourire, fin de la séance.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
puis je lire le reste? de votre mémoire....
pour ce que vous exposez.... c'est une approche théâtrale qui correspond tout a fait a la réalité de sandrine et de sa demande.....
personnellement j'aurai sous hypnose...proposé une exploration " plus profonde" du jeu des rôles ( pour rester avec votre idée !) en suggérant une utilisation de l'imagination et de la créativité dans les deux rôles.... pour créer un "sas plus "spirituel" " et sans attaches a la valise >matériel pour que cette personne puisse progresser et transformer d'elle même ce conflit en un avantage......
réunir les deux personnalité , les deux "boulots" , centrer la personne.....
ce que l'hypnose vous permet de faire.....la PNL est un outil très efficace utilisé en conjonction avec l'hypnose... notamment si utilisée en suggestion directe pour un remplacement virtuel dans le subconscient....
par exemple pour créer un nouveau "chemin" de fonctionnement....
la pnl va créer l'environnement....et l'hypnose sceller le pacte, faire le ménage!
en utilisant votre même méthode+ ouvrir une porte et donner l'outil imagination au client ( surtout dans un cas comme le théâtre....ou les arts en général!) , permettre de booster ce qui existe déjà.....
avec un "saupoudrage hypnose" va intensifier votre travail pnl par 10!
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 226
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
Son objectif est lié à la frontière entre son travail et le théâtre


- D’un coté, la partie travail,

qui cherche l’efficacité, l’excellence


- De l’autre coté, la partie comédienne,

est comme un rappel à l’ordre dans sa vie, une soupape, détachement, lâcher-prise.




Trés intéressant !

une autre vision possible du système valise du moment :


Concilier les deux états pour transformer cette dissociation travail / ambiance culturelle théâtrale, en super position :

« travailler en s’amusant = s’amuser en travaillant »


sortir les éléments contraignants conditionnants de son travail = mis dans la valise

elle va ainsi les repérer, en prendre conscience en se détachant d’eux

et reprendre ceux qui lui conviennent (au moment voulu)

peut-être même qu’elle va tout reprendre tout de suite et continuer comme avant…

mais elle sait qu’elle aura toujours la possibilité de faire ce choix, de refaire ce tri

de faire désormais ce choix en permanence, en conscience

grâce à cette valise...

d’agencer cette transposition pour être , travailler, agir, réagir dans l'espace souhaité, l’ ambiance souhaitée

:)


un processus de spacialisation :

espace travail / espace théâtre / espace zone commune des deux

la valise permettant de réaliser ainsi cet espace intermédiaire...

au choix de planifier son système d’agencement d’espaces :

savoir concilier loisir et activités…



je pense qu'on est typiquement ici dans un modèle d'hypnoPNL

spacialisation modèle Dilts / hypnose métaphorique valise

il s'agit bien d'une négociation entre parties par métaphore interposée !

8)
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Merci pour vos remarques à tous, ça me donne des nouvelles pistes et enrichis mes points de vue.

Pour le reste, les autres CR, ça c'était le 1/6, je pense vous les poster au rythme d'environ un par semaine pour pouvoir répondre aux éventuelles questions et digérer les retours au mieux.

A bientôt donc pour le prochain épisode de ce feuilleton PNListique ...
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 176
Points
6 710
Localisation
là bas,
ha trop bien comme idée, Maitre enchanteur

ca vas faire chauffer le forum
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 226
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
jeangeneve à dit:
ha trop bien comme idée, Maitre enchanteur

ca vas faire chauffer le forum

le bonne cuisine hypnotique çà doit mijoter un peu...

j'esssaie de montrer comment je mijote mon mental hypnotiquement, même si parfois il faut une grosse flambée,

gastronomiquement hypnotique, pour relever le niveau du plat


supposons qu'il y ait un autre "espace" chez Sandrine où elle souhaite réaménagement

elle souhaite (se) décharger pour (se) recharger

mais quel est sa problématique exacte dont elle n'a osé parler ?


supposons que je souhaite respecter le secret de son intimité mais que je puisse quand même l’aider

par l’intermédiaire de la valise...

( pas trop diplomatique mais beaucoup métaphorique !) sans mettre le pieds dans le plat mais en lui confirmant

où elle peut mettre et ainsi déplacer par/dans la valise ce qu’elle veut dé-placer, ré-agencer, re-modéliser spacialement

dans son fonctionnement (comme également ce qu’elle voudrait recycler ou mettre à la poubelle)


supposons que l’espace qui lui pose problème soit son espace le plus intime…l’aménagement de son espace "sexuel"…


supposons qu’elle puisse mettre quelque chose d’intime, de précieux dans la valise

qu’est-ce que vous pouvez supposer que ce serait ?

qu’est-ce qu’elle peut supposer que ce soit ?

qu’est ce que vous pouvez lui suggérer qu’elle se suggère comme "image" par rapport à la valise de "transfert"

par rapport à cette fonction qu'elle souhaite trouver ?

8)
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello,

Ben dis donc c'est un peu Freudien comme supposition non ?
Je suis d'accord que souvent les problèmes sont comme des milles feuilles mais bon là j'ai un peu du mal à voir dessous.
Cependant, merci pour cette remarque car elle me montre encore l'intérêt d'ouvrir les bénéfices possibles, surtout en hypnose, que l'IC trouve son compte.

a+
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 226
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
corfinas à dit:
Hello,

Ben dis donc c'est un peu Freudien comme supposition non ?
Je suis d'accord que souvent les problèmes sont comme des milles feuilles mais bon là j'ai un peu du mal à voir dessous.
Cependant, merci pour cette remarque car elle me montre encore l'intérêt d'ouvrir les bénéfices possibles, surtout en hypnose, que l'IC trouve son compte.

a+

oui Corfinas j'aime supposer...

et souvent je soupèse bien

ce qui pèse sur le consultant...

:roll:
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello,

Des nouvelles de Sandrine par connaissance commune interposée: elle est toujours très contente de sa "valise magique" et elle s'en sert régulièrement.

a+
 
Vous aimerez:
corfinas
Réponses
20
Affichages
6 K
Métaphore
M
corfinas
Réponses
14
Affichages
4 K
Métaphore
M
corfinas
  • Question
  • corfinas
Réponses
13
Affichages
5 K
Métaphore
M
Nouveaux messages
dide70
  • Question
  • dide70
Réponses
0
Affichages
31
dide70
dide70
Pat68
  • Question
  • Pat68
2 3 4
Réponses
99
Affichages
693
dide70
dide70
H
  • Question
  • hypno-gloves
Réponses
1
Affichages
329
hypno-gloves
H
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut