1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Débat: La négation en hypnose?

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Leo Lavoie, 13 Août 2012.

  1. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Vous en pensez quoi? Quelle nuances apportez vous? Trouvez vous qu'on exagère dans certaines sphères? Est ce que c'est un concept exclusif à l'hypnose qui se dit d'Érickson?
     
    Manar apprécie ceci.
  2. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

    Il me semble que vous avez déjà lancé ce sujet :

    http://www.transe-hypnose.com/forum/a-m ... ighlight=négation
     
    Manar apprécie ceci.
  3. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Rien qu'en changeant de langue, on peut faire disparaitre ou apparaitre plein de négations.Ce n'est donc pas fiable.

    Je pense que le vrai problème est ailleurs, mais que l'usage imprudent des négations a une très forte probabilité de le faire apparaitre, d'où le comportement "par défaut" d'éviter et faire éviter les négations quand c'est possible.
     
  4. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Je vais tenter de ramener ce sujet régulièrement tant que je n'aurai pas eu assez de commentaires. Serait-ce un sujet "brûlant" ? :wink:
     
  5. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

    Pas du tout, le message de Undy est clair ! :idea:
     
  6. Hubert Chatelée

    Hubert Chatelée Membre

    Inscrit:
    16 Août 2012
    Messages:
    213
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1390
    L'idée que l'inconscient ne comprend pas la négation est tellement répandue que son origine est difficile à déterminer, et je ne suis pas certain qu'Erickson soit le père de ce concept.
    Pour ma part j'ai l'impression que l'impact de la négation sur l'inconscient a surtout été étudié et utilisé en PNL,
    d'une part pour éviter des effets négatif dans la communication, par exemple si après avoir fait l'éloge d'un produit précis un vendeur vous dit:"ne croyez pas que je veuille vous vendre ce produit plutôt qu'un autre", l'inconscient risque fort de ne pas comprendre la négation... Et comprendre qu'il veut absolument vendre ce produit.
    D'autre part pour vaincre les résistances de certains types de personnalités très contrariantes par ce que l'on peut appeler un "No Set".
    Par exemple: Alors l'idée d'un bain chaud après une journée de travail ne vous détend pas? Et si se bain se passe dans un jacuzzi, avec la caresse et le massage de toutes ces bulles, cela ne vous détend toujours pas? Et si l'eau est parfumée... Vous n'êtes toujours pas détendu?
    A un moment la personne va finir par admettre qu'elle peut se détendre.
    C'est un peu ce que l'on utilise dans l'induction pour vaincre une résistance: "Ne vous détendez pas tout de suite complétement..."

    En état d'hypnose, je pense que l'inconscient comprend très bien la négation, d'ailleurs je crois que nous l'utilisons tous lors des suggestions post hypnotiques dans le cadre de l'arrêt du tabac.
     
  7. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    La question de l'utilisation de la négation est effectivement intéressante. Je crois qu'elle a émergé des premiers hypnotiseurs ou l'on enseignait les formulations positives parce que l'inconscient "ne comprendrait pas" la négation. Je pense qu'il y a du vrai et du faux, sans pouvoir encore clairement discerner la part de vrai et de faux.

    Pourquoi l'inconscient ne comprendrait pas la négation ? En partie parce que la conscience se structure comme une rétroaction de l'inconscient (ce qui est conscient est réfléchi (comme un miroir qui réfléchirait l'inconscient)) et, de fait, pour imaginer le négatif il faut d'abord, inconsciemment, s'en faire une représentation positive "Ne voyez pas cet éléphant rose dans le couloir" implique qu'on se représente (inconsciemment) l'éléphant avant de l'effacer.
    Je crois que c'est cela qui a amené le problème du négatif pour l'inconscient.... et pour l'hypnose.

    Ensuite, le négatif est également plus complexe que le positif. Une triple négation provoque la confusion et la transe parce que la conscience décroche. Il me semble cependant, qu'un peu de négatif aurait plutôt tendance à réveiller d'une transe, l'effort de représentation que cela demande entraînant la mise en route des processus conscients.

    En creusant plus loin encore, cela pourrait même rejoindre l'une de mes interrogations actuelle sur l'EMDR... Pourquoi fonctionne-t-elle ? Chez une personne atteinte de PTSD, comme les vétérans du Vietnam, le fait de penser au trauma (un problème, du négatif enregistré) provoque la réaction émotionnelle du trauma, ce qui justement, rend la personne incapable de liquider ce trauma. Or, en passant deux doigts devant les yeux de l'individu, il n'est pas impossible qu'on crée un rythme (lié à l'oscillation gauche-droite) qui empêche l'accès total au trauma (tout en y pensant), ce qui permet justement de lever ledit trauma. En fait, on contrecarre le négatif, sans être négatif.

    Car, d'une manière plus générale, comment soigne-t-on en hypnose les troubles du contrôle des impulsions ? Autrement dit comment soigne-t-on "je fais x, et je ne veux plus faire x" : les drogués, les dépendants, les compulsifs etc...
    Un exemple simple : j'ai le vertige et je ne veux plus l'avoir.
    Suggestion : "Tu n'auras plus le vertige"... mais c'est négatif
    Suggestion : "Tu vas te sentir bien" c'est positif, mais pas suffisant.
    Alors, on tourne autour : "oui, c'est un évènement déclencheur de ta vie qui..." et on s'attaque a retrouver un hypothétique trauma, qui, par effet boule de neige, va enrayer le vertige. Problème : même si la personne guérit, on est pas certain de l'existence de ce trauma !
    Ou encore : "ton inconscient va mettre en place les ressources nécessaires pour..."
    Ou plus techniquement : "une double dissociation PNL... " qui fonctionne finalement un peu comme l'EMDR dont je parlais avant. Mais sans négatif, ai-je envie de souligner.

    ...
     
  8. Hubert Chatelée

    Hubert Chatelée Membre

    Inscrit:
    16 Août 2012
    Messages:
    213
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1390
    L'exemple de l'éléphant rose auquel il ne faut pas penser est à mon avis typique de la confusion que l'on fait entre le conscient et l'inconscient quand il est question de la négation.

    Si en état d'éveil complet on demande à une personne de ne pas penser à quelque chose, pourquoi pas un éléphant rose, elle va forcément se la représenter, mais dans un mécanisme qui fait appel au conscient, tout simplement parce que pour savoir de quoi nous parlons nous sommes obligés de nous représenter les choses. L'inconscient n'intervient pas vraiment dans ce mécanisme, sauf dans la mesure où l'on considère qu'il gère nos automatismes. Mais cela ne signifie en aucune façon qu'il ne comprend pas la négation.

    Si en état d'hypnose, donc en s'adressant plus directement à l'inconscient, on propose la phrase:"Tu ne fumes plus et tu es totalement détendu", la négation ne posera aucun problème à l'inconscient.
     
  9. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Je ne suis pas d'accord. "Tu ne fumes plus, tu ne bois plus, tu ne te drogues plus et tu es totalement détendu" est une phrase qui nécessairement reste évocatrice de "fumer", "boire", "se droguer". On le percoit d'autant mieux que l'on rajoute encore d'autres possibles compulsions dans la même phrase. Tu ne fais plus x, ni y, ni z, ni w, ni k, ni q... et, hypnose ou pas, on a affaire à une véritable alternative illusoire négative qui entraînera une résistance consciente, sous hypnose ou pas, qui ressemblera à "qu'est-ce que je préfère ne plus faire parmi tout cela".

    L'hypnose ne supprime pas le conscient... c'est juste un état modifié de conscience.

    En même temps je réfléchi à ce que vous dites.
    Il y a effectivement une différence entre l'hypnose et l'état de veille, concernant la négation. Si l'on dit à une personne, tu oublis le chiffre 3, à l'état de veille ce ne sera pas possible, alors que sous hypnose oui.
    Pourquoi ? Parce qu'a l'état de veille il n'est pas possible d'oublier volontairement, alors qu'en hypnose, c'est réalisable.
    Donc effectivement, la négation à moins de conséquences pour l'inconscient lorsque l'individu est hypnotisé. Pour autant, je ne dirais pas qu'on arrive à zéro conséquence.
    Une formule du type : "3 est un son sans signification" est d'ailleurs préférable (au moins dans une second temps) d'un point de vue suggestif
     
  10. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Ah voilà un beau débat avec des arguments intéressants! Je m'étonne que personne n'est venu gâcher la sauce avec des idioties. Mais, bon, entretemps je vous lis avec grand intérêt.

    Mr Schmitt votre commentaire sur l'EMDR fait réfléchir.

    Je lis aussi avec attention vos commentaires Mr Chatelée. Mais c'est que l'on fait avancer la "science" là ici. :D
     
Chargement...