Formation Hypnose

Décrypter des symboles dans une photo/image

  • Initiateur de la discussion Dayo
  • Date de début
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
Je propose d'analyser une photo, de décrire ce que vous voyez et de donner une interprétation...car ça serait marrant de voir toutes les interprétations divers et variées que nous pouvons avoir face a une même image...et aussi celles qui se rejoigne Grace a l'inconscient collectif et au poids des symboles...

Donc si vous le voulez bien,que chacun donne son avis et dise ce qu'il voit dans la photo, description des forme et des symboles, et des idées qui viennent...

J'ai pris une photo de Dali et une reproduction moderne de celle ci ( la photo de mon avatar)
Chacun fait comme il veut...vous pouvez donner une interprétation pour les 2 indépendamment ... Ou choisir l'une des 2....la deuxième est plus riche en symboles pour ceux qui ont une culture a ce niveau cela va être plus intéressant....pour ceux qui n'ont pas cette culture, prenez plutôt celle de Dali...elle est plus simple...

Après, on n'est pas obligé de faire un texte de 150 lignes, celui qui ne vois qu'une tête de mort et que des femmes point....bah qu'il le dise....c'est juste de dire ce que vous ressentez et ce que vous voyez a quoi vous fait penser la photo...


Dali

http://4.bp.blogspot.com/-w3gszZ4lr...ippe+halsman+–+«+crâne+et+dali+»++–+1951.jpg


Réplique moderne de l'œuvre de Dali.





Ps: je ne suis pas critique d'œuvres d'art, je n'y connais strictement rien, c'est juste qu'un jour je suis tombé sur cette photo par hasard et j'y ai vu tout un tas de truc...ce n'est pas un concours, c'est juste que je veux voir les perceptions différentes et les convergence que nous pouvons avoir face a une même image par rapport à nos conditionnement....
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Allodoc à dit:
Surderien, parfois je me demande vraiment si vous faites de la thérapie...o_O
Si vous saviez à quel point c'est facile, mon patient me livre tout sur un plateau ...
Ce qu'il vous livre est-ce la réalité ou une "construction" que vous lui suggérez et complétement déformée ?
 
Dernière édition:
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
Allodoc


Oui, je suis d'accord, mais je n'aime pas le terme adulte quand même...lol

Adulte parent, ou adulte couple, ou adulte célibataire...c'est la même chose.
qu'est ce qui leur permet d'affirmer qu'ils sont adulte?? Rien...
en 2,3 questions je peux leur prouver qu'ils sont aussi ignorant que leur enfants si ce n'est plus...et je pèse mes mots quand je dis "que les dit adultes sont encore plus ignorant que leur enfant"...lol

Car inconsciemment on sait qu'un adulte n'évolue plus physiquement (croissance )parlant et que la courbe de sa forme physique et de sa capacité d'apprentissage diminue avec l'âge, il peut évoluer socialement mais dans un cadre très limité...donc l'amalgame peut se créer et mettre un frein à l'apprentissage (ralentir) de celui qui se dit adulte responsable..

Car la dissociation de l'évolution du corps physique , de l'évolution du système de pensée ne s'est pas faite...et voilà comment on se retrouve avec des questions d'éthique sur : " le sexe doit il être enseigner en maternelle?"...( le problème est plus complexe et ne se résume pas qu'à ce que je viens de dire bien entendu, j'expose juste une facette )

Voilà pourquoi un enfant comprend plus vite à mon sens, il n'est pas bridé par ces symboles inconscient de dominations qui l'empêche de voir les choses telle qu'elles sont...une fois que l'enfant a bien été formaté et limité dans sa créativité, on le passe officiellement adulte...mais ce qu'il ne sait pas c'est que son système de pensée a été cloisonné pendant des années par l'éducation parentale et scolaire...c'est très difficile pour lui d'apprendre quelque chose qui sort de ce qu'il a décrété comme vrai et immuable jusqu'à sa mort...lol

Quand on est responsable, on est responsable pas besoin d'y coller un mot qui signifie une valeur...

Le gars intelligent n'a pas besoin de rajouter qu'il est ingénieur pour asseoir le respect, quand il ouvrira la bouche les gens qui sont capable de le reconnaître le sauront....les autres auront besoin du poids du symbole et des références car ils ont une échelle de valeur erronné de ce qu'est l'intelligence...
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
surderien à dit:
Ce qu'il vous livre est-ce la réalité ou une "construction" que vous lui suggérez et complétement déformée de son vrai problème ?

C'est pertinent ce que tu dis...mais comment savoir?? Puisque :

" On a tellement bien été entraîné à bien mentir aux autres sans se faire griller durant toute notre vie, qu'on en est venu a nous mentir a nous même de la même façon" lol

On ne peut pas se fier aux dire des gens...si on les écoute sans interférer ils nous raconteront des salades sans s'arrêter, a nous endormir debout....lol
Des mensonges, on s'en raconte continuellement à nous même, donc ça me paraît évident que si le climat de confiance, donc l'empathie n'est pas installé et que le patient ressent qu'il peut subir un quelconque jugement de valeur de la part du thérapeute, bah il enjolivera la chose, et les causes du problème seront erronées...et on travaillera à côté problème sans jamais trouve de solution durable...

Est ce la faute du thérapeute? Est ce la faute du client? Je pense que c'est de la faute des 2...

Cela dépend de l'empathie du thérapeute et de la résistance du client a se dévoiler réellement à cause de la peur du jugement...

Ce n'est pas évident...
 
A

Allodoc

Invité
Dayo,

Vous n'avez pas compris le sens que je donne au terme adulte et responsable, et pourtant certaines de vos phrases vont dans ce sens...

Je ne parle pas de l'adulte qui grandit physiquement intellectuellement ou socialement mais de la maturité émotionnelle, c'est de ça dont je parle, mais effectivement ces phases dont vous parlez faire partie de... ne permet pas forcément de grandir intérieurement, être adulte c'est être seul mais complet de l'intérieur, oui je sais, pas simple à comprendre... je ne vous en veux pas de ne pas me comprendre si c'est le cas...

Un ingénieur en agro alimentaire ne sera pas forcément plus adulte et responsable qu'un ouvrier de maintenance...
Là encore, vous parlez de l'intelligence, d'un statut social, ce n'est pas de ça dont je parle...
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Dayo à dit:
" On a tellement bien été entraîné à bien mentir aux autres sans se faire griller durant toute notre vie, qu'on en est venu a nous mentir a nous même de la même façon"
Désolé mais vous devez avoir eu une triste éducation qui vous prive ainsi de toute confiance.
Un manque de confiance en vous et en les autres qui vous confine alors à un dialogue en boucle envers vous-mêmes en vous mentant à vous même ?
Dingue ce truc mais çà explique bien la construction de vos messages.
Désolé pour vous mais dans ces conditions l'hypnose aura du mal à vous convaincre.
De là à la pratiquer !
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
surderien à dit:
Désolé mais vous devez avoir eu une triste éducation qui vous prive ainsi de toute confiance.
Un manque de confiance en vous et en les autres qui vous confine alors à un dialogue en boucle envers vous-mêmes en vous mentant à vous même ?
Dingue ce truc mais çà explique bien la construction de vos messages.
Désolé pour vous mais dans ces conditions l'hypnose aura du mal à vous convaincre.
De là à la pratiquer !


Ahahah mdr on reproche a allodoc de faire des attaques personnelle...mais toi tu as tous les droit...

Tu ne comprends rien du tout à ce que je raconte et en même temps tu ne peux me contredire...sinon tu l'aurais fait depuis bien longtemps...

Du coups tu attends cacher dans un coin le bon moment pour me discréditer sur un malentendu...ne te gêne pas, si ça peut soulager ton ego...lol

Se mentir a sois même, peut être par exemple; apprendre la politesse et a dissimuler ses émotions à cause de la pression sociale...et de trouver ces mensonges quotidiens normaux...et de ce fait cultiver justement ce manque de confiance en sois par peur de blesser l'autre...

Ça peut être une idée de l'amour galvauder à force de faire semblant d'aimer comme nos parents nous l'on appris etc...

Je te recarde car je vois que ton ego est parti assez loin dans la psychanalyse de comptoir...tu reproches à allodoc de faire des interprétations trop hâtive, mais alors toi a ce petit jeu tu es le champion du monde...lol
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
Allodoc à dit:
Dayo,

Vous n'avez pas compris le sens que je donne au terme adulte et responsable, et pourtant certaines de vos phrases vont dans ce sens...

Je ne parle pas de l'adulte qui grandit physiquement intellectuellement ou socialement mais de la maturité émotionnelle, c'est de ça dont je parle, mais effectivement ces phases dont vous parlez faire partie de... ne permet pas forcément de grandir intérieurement, être adulte c'est être seul mais complet de l'intérieur, oui je sais, pas simple à comprendre... je ne vous en veux pas de ne pas me comprendre si c'est le cas...

Un ingénieur en agro alimentaire ne sera pas forcément plus adulte et responsable qu'un ouvrier de maintenance...
Là encore, vous parlez de l'intelligence, d'un statut social, ce n'est pas de ça dont je parle...


Je t'ai très bien compris...mais si je reformule c'est effectivement parce que je sens que tu connais le concept dont je parle mais que nos 2 versions ne sont pas semblable même si on a l'air de se comprendre sur la forme...lol

C'est pour cela que j'insiste voir ce que tu me réponds...lol
 
A

Allodoc

Invité
surderien à dit:
Ce qu'il vous livre est-ce la réalité ou une "construction" que vous lui suggérez et complétement déformée ?
Avez vous déjà fait une anamnèse ? beaucoup de choses se passent à ce moment là... où avez vous vu ça de suggérer une information de son passé ?

Vous pensez réellement qu'un patient à du temps et de l'argent à perdre ? il va souvent à l'essentiel, je ne comprends même pas votre question tellement elle m'apparait aberrante...:eek:
 
A

Allodoc

Invité
Dayo à dit:
Je t'ai très bien compris...mais si je reformule c'est effectivement parce que je sens que tu connais le concept dont je parle mais que nos 2 versions ne sont pas semblable même si on a l'air de se comprendre sur la forme...lol

C'est pour cela que j'insiste voir ce que tu me réponds...lol

Je ne cherche pas à avoir raison au cas où vous le croiriez, j'essaie de comprendre de ce que vous exposez et vous donner mon point de vue, c'est tout !
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
Allodoc à dit:
Je ne cherche pas à avoir raison au cas où vous le croiriez, j'essaie de comprendre de ce que vous exposez et vous donner mon point de vue, c'est tout !

Je n'ai jamais dis le contraire, même si c'est un réflexe inconscient qui nous rassure en générale...lol le but étant de le contenir, il y a des moment ou nous sommes plus enclin que d'autres a le faire, cela dépend de notre humeur conditionnée par le contexte de nos vies respectives...c'est pour cela que même si des fois mes propos son taquin je n'en veux a personne...si je le fessais je m'en voudrais à moi même...lol
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Vouloir décrypter Dali c'est comme prétendre décrypter la folie

On ne décrypte pas la folie, çà rend fou ( même les psychiatres !)

Dali était génial : mais on ne peut décrypter Dali.

C'est comme vouloir décrypter les rêves, les rêves n'ont aucun sens, ce sont des associations d'idées en vrac, mais en cherchant à les interpréter on déclenche des associations d'idées qui peuvent alors être structurées et devenir structurantes voire thérapeutiques, en donnant du sens;

Dali était thérapeutique, il était génial +++

Mon humble avis à ne pas trop chercher à décrypter.
 
Dernière édition:
A

Allodoc

Invité
surderien à dit:
Vouloir décrypter Dali c'est comme prétendre décrypter la folie

On ne décrypte pas la folie, çà rend fou ( même les psychiatres !)

Dali était génial : mais on ne peut décrypter Dali.

C'est comme vouloir décrypter les rêves, les rêves n'ont aucun sens, ce sont des associations d'idées en vrac, mais en cherchant à les interpréter on déclenche des associations d'idées qui peuvent alors être structurées et devenir structurantes voire thérapeutiques, en donnant du sens;

Dali était thérapeutique, il était génial +++

Mon humble avis à ne pas trop chercher à décrypter.
Souffrez vous d'un complexe d'infériorité ? à part votre hypnose permanente qui est géniale, tout le reste que vous ne maitrisez pas n'a pas d'importance à vos yeux, alors détrompez vous...
Il y a beaucoup de personnes qui savent faire des choses géniales dont vous ne soupçonnez même pas le talent !

Le génie des uns peut paraître la folie pour d'autres, c'est peut être ça la magie de la création...
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Allodoc à dit:
Le génie des uns peut paraître la folie pour d'autres, c'est peut être ça la magie de la création...
Ouais mais Dali souffrait quand même d'hallucination. Il a aussi tenté de se suicider en mettant le feu à son lit. Il était peut être psychotique et sa "folie" faisait partie de lui, peut être même de son génie (vision très différente, inhabituelle). Mais sincèrement, je ne pense pas que Dali soit un modèle de santé mentale.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Le génie des uns peut paraître la folie pour d'autres, c'est peut être ça la magie de la création...

Le vrai "génial" sait à l'extrême contrôler son génie.
Il sait qu'il n'y là rien de magique mais que c'est juste du bon sens.
Trouver du sens, c'est pour moi ce qu'il y a de meilleur en thérapie.

Dali nous a montré comment déraper pour que nous nous ne dérapions pas !
.
 
A

Allodoc

Invité
surderien à dit:
Le génie des uns peut paraître la folie pour d'autres, c'est peut être ça la magie de la création...

Le vrai "génial" sait à l'extrême contrôler son génie.
Il sait qu'il n'y là rien de magique mais que c'est juste du bon sens.
Trouver du sens, c'est pour moi ce qu'il y a de meilleur en thérapie.

Dali nous a montré comment déraper pour que nous nous ne dérapions pas !
.

Ouf, je suis sauvée alors.. :D

Quand on sait trouver du sens en thérapie, on ne fait pas ce type d'affirmation : Allodoc Je pense que vous modélisez des faux souvenirs ! En hypnose on peut faire apparaitre des traumatismes ou des idées de traumatismes chez des personnes qui n'en ont pas.
ou encore

Ce qu'il vous livre est-ce la réalité ou une "construction" que vous lui suggérez et complétement déformée ?
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
surderien à dit:
Vouloir décrypter Dali c'est comme prétendre décrypter la folie

On ne décrypte pas la folie, çà rend fou ( même les psychiatres !)

Dali était génial : mais on ne peut décrypter Dali.

C'est comme vouloir décrypter les rêves, les rêves n'ont aucun sens, ce sont des associations d'idées en vrac, mais en cherchant à les interpréter on déclenche des associations d'idées qui peuvent alors être structurées et devenir structurantes voire thérapeutiques, en donnant du sens;

Dali était thérapeutique, il était génial +++

Mon humble avis à ne pas trop chercher à décrypter.

Mais qu'est ce que tu racontes??

Tu as déjà changé de sujet? Lol Juste avant tu me parlais de mon sois disant problème d'éducation et maintenant te revoilà parti sur les rêves et ma sois disant envi de décrypter la personnalité de dali d'après l'une de ses œuvres?? lol


Ne vois tu pas que tes attaques deviennent personnelle, et qu'elles s'écartent de la réflexion?

Je le répète, je n'ai pas voulu décrypter dali à la base...je n'ai aucune notion en critique d'art, j'y connais strictement rien...

Je t'ai dis que j'avais trouvé la photo sur twitter, je ne savais même pas de qui s'était, elle m'a interpellé, je l'ai analyser, et c'est après que quelqu'un m'a dit que cette photo avait été faite par Dali.

Dali je ne savais même pas qui s'était, je connaissais le nom vaguement...

Après mon analyse, j'ai été lire sa biographie et je me suis surpris d'avoir décrypté sa photo en accord avec sa dite "folie" car il n'était pas fou, au même titre que vang gogh et beaucoup d'artistes qui ont été appellé fous a leurs époques et reconnus comme génies par la suite...

Pourquoi?? Le sais tu??

Les rêves ne veulent pas dire n'importe quoi, ce sont eux qui conditionnent ta vie a la base...mais ça c'est un autre débat...dont je ne parlerais pas ici...car tu n'es visiblement pas prêt...lol

Le petit inconscient auquel l'éthique a bien voulu nous laisser accès au travers de l'hypnose n'est rien comparé au pouvoir des rêves, l'hypnose tel quelle est dans notre assiette est obsolète pour l'élite, et c'est bien parce qu'ils ont mît cet outil a la poubelle qu'il se retrouve dans nos assiettes...lol

Je ne dénigre pas l'hypnose mais je te donne juste un ordre de grandeur par rapport au pouvoir des rêves...et du danger de voir l'hypnose tout en haut de la pyramide de programmation...

Certe il n'est pas aisé de décrypter les rêves je te l'accorde, mais tout comme pour la photo de dali, ce n'est pas parce que tu n'y arrives pas que c'est impossible... lol

Parlons de la folie tiens, c'est intéressant...c'est quoi la folie??

Sais tu seulement de quoi tu parles?
quel est ta définition de la folie??

je te cite, même si a mon avis ce n'est pas de toi :

" On ne décrypte pas la folie, çà rend fou ( même les psychiatres !) "

Oui c'est vrai dans certains cas de figure et dans d'autres non...ce n'est pas parce que tu ne connais pas ces cas de figures que c'est forcément faux....ce n'est pas parce que tu tiens ta phrase du plus grand psychanalyste du monde que c'est forcement vrai....

Je ne dis pas que "le plus grand psychanalyste du monde" se trompe non plus mais qu'il y a d'autres paramètres que tu oublies de prendre en compte...
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
surderien à dit:
Le génie des uns peut paraître la folie pour d'autres, c'est peut être ça la magie de la création...

Le vrai "génial" sait à l'extrême contrôler son génie.
Il sait qu'il n'y là rien de magique mais que c'est juste du bon sens.
Trouver du sens, c'est pour moi ce qu'il y a de meilleur en thérapie.

Dali nous a montré comment déraper pour que nous nous ne dérapions pas !
.

Ce matin tu me dis que je ne peux pas décrypter dali d'après une photo...et là toi tu prétends décrypter le message que dali a voulu laisser a la postérité au travers des frasque de sa vie??

La folie dont il souffrait et dont souffrent la plupart des artistes et génie de leurs époques, sais tu seulement l'expliquer avant d'avancer des choses que tu ignores??
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
Prudence à dit:
Ouais mais Dali souffrait quand même d'hallucination. Il a aussi tenté de se suicider en mettant le feu à son lit. Il était peut être psychotique et sa "folie" faisait partie de lui, peut être même de son génie (vision très différente, inhabituelle). Mais sincèrement, je ne pense pas que Dali soit un modèle de santé mentale.

Non mais le but n'est pas de trouvé des modèles de santé mentale chez les gens, de mettre sur un piédestal, de les idolâtré. Et de copier leurs modèles de pensée...

Un model de santé mental c'est quoi si ce n'est le symbole de dieu associé ausymbole de génie...lol

Un génie n'est pas dieu, et sur quelles bases ils serait un model? Quel est ton modèle de références, sur quelle échelle tu évalues la santé mentale d'un homme??
 
zoulouk2

zoulouk2

Membre
messages
291
Points
3 060
Les créations hors normes, différentes, sont créées par des gens "hors normes" et "différents"... donc à personnalité atypique...Plus il y a d'originalité et de folie dans une création, généralement plus il y en a dans la personnalité, parfois maîtrisé ou non. La folie en outre se définit toujours par rapport à de la "normalité"...

Ensuite quand on analyse ce qu'un artiste a voulu faire, le résultat est très souvent d'avoir un aperçu de la personnalité de celui ou celle qui analyse... N'oublions pas que Dali est surréaliste, et que ce qui est couché sur la toile est une production directe de "l'inconscient" sur cette même toile. C'est en face d'une vision du monde de l'artiste que l'on se trouve, avec son coup de pinceau, et son angle particulier, une façon de construire et traduire le monde... sa patte, griffe, moustache....
 
zoulouk2

zoulouk2

Membre
messages
291
Points
3 060
Intrinsèquement ce sont les "fous" qui font le plus avancer le monde, en ayant des idées que les autres, moins fous peuvent fertiliser... et ne pourraient avoir. Leur faire retrouver la santé mentale serait peut-être une erreur, si tant soit peu ils ne l'ont pas, mais les empêcher de se nuire et de nuire aux autres, en leur permettant d'exceller là où ils excellent, me parait une bonne soluion
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Allodoc à dit:
Souffrez vous d'un complexe d'infériorité ?
Avec vous, un jour on souffre d'un complexe d'infériorité, et le lendemain d'un complexe de supériorité !
Vous vous êtes parfaite alors ne changez rien.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Dayo à dit:
Parlons de la folie tiens, c'est intéressant...c'est quoi la folie??

Sais tu seulement de quoi tu parles?
quel est ta définition de la folie??

je te cite, même si a mon avis ce n'est pas de toi :

" On ne décrypte pas la folie, çà rend fou ( même les psychiatres !) "
Qu'est-ce qui te fait dire que ce n'est pas de moi ?
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
zoulouk2 à dit:
Les créations hors normes, différentes, sont créées par des gens "hors normes" et "différents"... donc à personnalité atypique...Plus il y a d'originalité et de folie dans une création, généralement plus il y en a dans la personnalité, parfois maîtrisé ou non. La folie en outre se définit toujours par rapport à de la "normalité"...

Ensuite quand on analyse ce qu'un artiste a voulu faire, le résultat est très souvent d'avoir un aperçu de la personnalité de celui ou celle qui analyse... N'oublions pas que Dali est surréaliste, et que ce qui est couché sur la toile est une production directe de "l'inconscient" sur cette même toile. C'est en face d'une vision du monde de l'artiste que l'on se trouve, avec son coup de pinceau, et son angle particulier, une façon de construire et traduire le monde... sa patte, griffe, moustache....


Oui je suis d'accord avec cela...et je rajouterais pour ma part...

Fou associé à génie....c'est quoi?? C'est reconnaître une intelligence et une logique avancée que nous ne sommes pas capable de définir avec notre propre logique formatée et normalisée...

Les génies sont trop en avance sur leur temps...ou sont conscient de réalité qui nous échappent , que nous ne voyons pas....

Même si je te rejoins sur le fait qu'en analysant la toile d'un autre on fait avant tout la propre analyse de sa personnalité, mais il n'y a pas que ça...sinon l'empathie n'existerait pas....lol

Et on est pas obligé d'avoir vécu l'expérience pour la comprendre et la décrire...cela s'appelle de l'empathie...par contre il faut être conscient de la réalité qui est demain pas l'artiste...sinon on ne peut la comprendre...lol
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
surderien à dit:
Qu'est-ce qui te fait dire que ce n'est pas de moi ?

Parce que je le sais, voilà tout...lol

Je pourrais répondre à ta question avec précision mais je n'en ferais rien...car je ne vois pas pourquoi je devrais répondre à tes questions alors que tu ne calcules même pas les miennes...lol

Pourquoi tu me poses cette question? Tu voudrais me faire croire que je me trompe?? Lol
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
zoulouk2 à dit:
Intrinsèquement ce sont les "fous" qui font le plus avancer le monde, en ayant des idées que les autres, moins fous peuvent fertiliser... et ne pourraient avoir. Leur faire retrouver la santé mentale serait peut-être une erreur, si tant soit peu ils ne l'ont pas, mais les empêcher de se nuire et de nuire aux autres, en leur permettant d'exceller là où ils excellent, me parait une bonne soluion

Techniquement comment le pourrions nous? Puisque nous ne sommes même pas génie...nous ne nous sommes pas dé-asservi de la normalité?
Avant de pouvoir les aider a ne pas se nuire il faudrait peut être avant tout les comprendre.et comme nous n'en sommes pas capable, comment ferrions nous?

Le problème de certain artistes qui ont une créativité débordante c'est qu'ils n'arrivent pas a canaliser cette vibration cette intuition qui vient d'ailleurs, c'est pour cela qu'ils compensent parfois avec un appétit sexuel des fois a la limite de l'acceptable, et bien d'autre chose moins avouable...
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
surderien à dit:
Avec vous, un jour on souffre d'un complexe d'infériorité, et le lendemain d'un complexe de supériorité !
Vous vous êtes parfaite alors ne changez rien.

Oui c'est vrai....mais des fois c'est la subjectivité du complexe d'infériorité qui fait croire a notre ego que l'interlocuteur se sent supérieur...juste parce qu'il a l'air de connaître des choses que nous ne savons pas...

Quand les gens comprendront qu'ils ne sont pas dans un concours, mais dans un partage, et que chacun a des choses que l'autre n'a pas...bah nous pourrons avancer...et échanger nos images sans se heurter...

Sincèrement je te croyais plus ouvert, en lisant tes messages et d'ailleurs le l'ai dit dans un message ici, je te voyais plus ouvert que les autres....mais j'ai appris a mes dépend que tu joues au sage mais que derrière tu n'as pas intégré ce que tu dis, même si tu connais...car connaître n'est pas savoir...comme quoi je peux me tromper et que je n'ai pas la science infuse...lol

Si il suffisait de lire la bible pour être "dieu", ou de lire Platon pour être Platon, ou de lire erickson pour être erickson ça se saurait...les belles phrases ne suffisent pas...il faut que lorsque tu es mis en situation tu puisses prouver que tu les as intégrés dans ton inconscient...car le blabla de nos bonnes consciences sont des foutaises, des mensonges a nous même...

La psychanalyse s'arrêtera là...après c'est payant...lol
Et je ne suis pas dupe, si tu es aussi actif sur çe topic c'est que ce que je dis t'interpelle...lol
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Dayo à dit:
Un génie n'est pas dieu, et sur quelles bases ils serait un model? Quel est ton modèle de références, sur quelle échelle tu évalues la santé mentale d'un homme??

Le fait d'avoir des hallucinations et de se sentir persécuté ne me parait pas être une bonne chose dans l'évaluation de la santé mentale d'un homme.
Je répondais à Allodoc qui disait "Le génie des uns peut paraître la folie pour d'autres, c'est peut être ça la magie de la création...". Génie, peut être mais ça n'empêche pas de reconnaître que c'était un homme en souffrance qui était persécuté par des hallucinations. Si mes souvenirs sont bons il les surnommait les "démons daliniens" (à vérifier).
Je n'aime pas trop les catégories, les étiquettes etc. Parce qu'elles peuvent figer les gens dans la pthologie, mais quand on travaille dans ce domaine c'est quand même important, à mon avis, d'avoir des bases, de savoir reconnaitre ce qui dépasse nos compétences et d'avoir parfois recours à la nomenclature (par ex: DSM-IV, le V est sorti mais j'en suis toujours au IV).
Dali a peut être été un grand peintre, un génie, un précurseur, un innovateur, mais cela n'empêche pas que c'était un homme qui souffrait également, qui avait des hallucinations, qui a tenté de se suicider etc.
Cela te choque-t-il que je pense qu'avoir des hallucinations est signe d'un problème psychologique?

[Modo]Dayo et Surderien, je vous rappelle que dans la charte il y a la notion de respect etc. Il n'y aura pas de prochain rappel, si la discussion continue de se dégrader le sujet sera verrouillé. Dayo tu pourras en relancer un autre sur le même thème si tu le souhaites. Je vous incite à vous auto-modérer.[/Modo]
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
Bon je crois que c'est clair...j'ai même pas envi de te répondre...lol

Car j'en ai marre de vos modérations arbitraire douteuses...

C'est surderien qui commence avec des attaques personnelle, et la tu ne dis rien bizarrement...mais quand tu le sens en danger tu interviens avec tes principes de modération...

Je veux bien, mais reste un minimum impartial...

Bonne soirée
 
  • J'aime
A

Allodoc

Invité
Prudence à dit:
Dali a peut être été un grand peintre, un génie, un précurseur, un innovateur, mais cela n'empêche pas que c'était un homme qui souffrait également, qui avait des hallucinations, qui a tenté de se suicider etc.
Cela te choque-t-il que je pense qu'avoir des hallucinations est signe d'un problème psychologique?
S'il fallait être un génie pour avoir des hallucinations ou tenter de se suicider, ça limiterait les dégâts... Malheureusement, ces problèmes arrivent à n'importe qui et sans être un génie...

Et pour reprendre ma phrase : "Le génie des uns peut paraître la folie pour d'autres, c'est peut être ça la magie de la création...".
C'est seulement pour dire que dès qu'un individu est en décalage avec son semblable, il peut être dans une certaine folie créative sans être fou suivant le DSM-IV...
Savoir faire la différence serait déjà un grand pas pour l'humanité...:)
 
Dayo

Dayo

Membre
messages
136
Points
2 010
@Prudence

Je m'auto-modère...lol
je n'avais pas lu la fin de ton post de modération, et je m'en excuse...

Je vais répondre a ta question du coups...
 
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
Vous aimerez:
xorguina
  • Question
  • xorguina
Réponses
1
Affichages
874
xorguina
xorguina
xorguina
  • Question
  • xorguina
Réponses
0
Affichages
1 K
xorguina
xorguina
olivier.therapie-breve
  • Question
  • olivier.therapie-breve
Réponses
1
Affichages
717
Kamou
Kamou
Nouveaux messages
Y
  • Question
  • Yann91800
Réponses
2
Affichages
31
dide70
dide70
Hikari
  • Question
  • Hikari
2
Réponses
37
Affichages
6 K
Izou
I
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
22
Affichages
530
HypnoseRennes
H
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut