Dépression Noogène

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Philou13, 12 Juin 2013.

  1. Philou13

    Philou13 Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    Messages:
    255
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1630
    je ne sais pas si c'est le "complexe du vieux con" qui me saisit mais j'ai de plus en plus l'impression d'une perte de sens de la société moderne ...J'ai nettement l'impression que je suis atteins (et je n'ai pas l'impression d être le seul) par cette pathologie ...
    Je m'interroge sur l'origine de ce mal ..Est ce "normal" passé un certain age de ressentir une perte de ses repères (c'était tellement mieux avant haha!!) genre la crise de la cinquantaine (rendors toi papy ça ira mieux plus tard ..)
    Est ce une conséquence de la société dite moderne ??
    qu'en pensez vous ?? J'ai par ailleurs l'impression que l'hypnose est impuissante pour résoudre ses symptomes ...A moins que je ne vive une hypnose négative en interprétant de façon erronée les choses de la vie ...
     
  2. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Bonjour,
    En effet, la société change. Et parfois, par pour le mieux (notre mieux) ou que qu'on avait imaginé, espéré.

    Cela peut engendrer de la déprime : sentiment d'avoir perdu un idéal, de ne plus être en phase, que nos valeurs ne sont pas respectés, ...

    Si on fait une grosse et méchante généralisation, la déprime vient de la tristesse, et la tristesse vient de la perte.

    Ainsi, faut-il accepter cette perte. Et peut-être réadapter sons système de valeurs, sa vision du monde, pour trouver notre contentement dans la société actuelle.

    Nul doute que l'hypnose puisse vous y aider. Encore faut-il utiliser la bonne stratégie, faire levier au bon endroit.

    Vous pouvez déjà commencer par votre objectif : ce serait comment si vous étiez plus heureux, avec ou malgré la société actuelle ?
     
  3. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Je me fais parfois des réflexions qui peuvent en partie rejoindre les vôtres. Parfois je suis choquée par l'attitude de certains: violence verbale, manque d'empathie, dénigrement, insultes, pas de politesse, égoïsme, agressivité etc. et là je me sens parfois subitement comme déconnectée de l'humanité, comme si j'étais sur le côté de la route et que je voyais un train filer devant moi sans comprendre ce que c'est et sans vouloir le rejoindre, et je le regarde hypnotisée (comme les vaches parait-il) avec tristesse et dégoût de voir cette masse si violente, si laide, être si imposante.
    Et puis subitement, je me rends compte que ce que j'appelle "mon zoom", "mon focus", "ma lampe magique", "ma loupe " est mal placée, que je suis entrain de regarder le laid alors que je peux voir le beau. Alors je déplace ma loupe, je détourne le regard et là je vois des gens bons, des gentils profondément gentils, des gens polis, des gens aimables et j'admire la beauté de ce que je vois. Je respire et je me sens connectée à eux.

    Une autre manière de dire est que le monde est gris avec des tâches blanches et des tâches noires. Parfois on voit un noir profond, si sombre, si empli de ténèbres, et on oublie qu'on peut choisir d'aller vers la lumière, de voir le beau, le bon. Et c'est là, probablement, le plus grand pouvoir que nous puissions avoir, c'est là qu'on peut se recadrer et choisir ce que l'on veut regarder.

    En parallèle je me suis fait une autre réflexion, elle est déjà revenue plusieurs fois dans mes pensées. Il m'arrive de me dire que l'être humain est horrible, pourri, et qu'on ne progresse pas, que notre société est immonde, après avoir été confrontée à quelque chose de récent et d'horrible (massacres, viols collectifs, tortures...) et là je me demande si c'était vraiment mieux avant et je me dis que sûrement pas. On déballe ces atrocités maintenant mais on a conscience que c'est mal, que c'est horrible. Et là je me dis que s'il y a encore tellement de choses atroces, j'ai l'impression qu'on se rend de plus en plus compte de ce que l'on fait à tellement de niveaux différents, et que même si on semble progresser tellement lentement, indéniablement on progresse (et ce même en acceptant quelques petites régressions passagères).
    Au cours des siècles, des millénaires l'esclavagisme, les viols, le sexisme etc sont sûrement devenus moins fréquents. Il y encore beaucoup à faire dans le monde et dans nos sociétés occidentales, et des choses nouvelles m’énervent (les publicités) et me semble souvent immorales (certaines formes de finances par exemple) mais des gens se battent pacifiquement pour les autres (associations de consommateurs, scientifiques qui dénoncent les études financées par les lobbys, journalistes qui mettent au jour des scandales...).
    Je comprends (je crois comprendre) cette sensation de perte de sens, de société vide, d'impression de marchandising de l'être humain, mais je pense qu'il s'agit d'abord d'un problème de focus que d'une réelle régression de la société.
    Les choses progressent: le mariage s'ouvre au homosexuel, on commence à parler en France d'interdire les châtiments corporels pour les enfants, on parle des discriminations sexuelles et de couleur de peau, on veut changer certains porteurs d'un sens trop lourd (changer "race" dans les codes, les lois, par contre je ne sais pas ce qu'ils vont mettre à la place "couleur de peau"?)... Toutes ces choses sont à mon avis des détails d'une plus grande, plus longue, plus belle évolution, vers plus de paix, de douceur, d'acceptation, d'harmonie...
    Enfin j'espère. Et puis si je me trompe alors tant pis au moins aurai-je cru voir ce beau spectacle.

    Pour finir je voulais également aborder le problème des répercussions de l'attitude de focus: Des gens font un truc X qu'on estime pas bien, il y a plusieurs manières de réagir:
    Souvent j'ai vu des gens disputer, corriger, vois carrément engueler et insulter les X et la réponse était à peu près invariablement la même: braquage des X qui envoyent bouler, au mieux l'attitude ne bouge pas, au pire ça s'aggrave.
    Parfois certains ne font rien: résultat: généralement rien ne change.
    Et enfin la méthode que j'utilise: j'explique ce que X fait à X, ou je dis à X que si jamais il décidait de faire autrement (description d'un gagnant-gagnant ou d'un gagnant-neutre à la place d'un gagnant-perdant ou perdant-perdant) il se passerait sûrement/peut être ceci ou cela. Résultat: parfois rien ne change, parfois les choses s'améliorent d'un peu à beaucoup.
     
  4. Jasette

    Jasette Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2013
    Messages:
    26
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Localité:
    Aucun enregistrement trouvé.
    Cela fait des années que je ne regarde plus la télé et que je n'écoute plus les nouvelles a la radio, tellement le système m’écœurait. Je m'étais aussi aperçu que cela m’influençait dans mon humeur et ma façon d'être. Du coup je ne suis plus au courant de grand chose mais je vie bien mieux hors de toutes cette manipulation malsaine.
    Le monde change, et pas en bien! Comme le dit prudence, le mieux est de ne voir que le positif et ignorer le reste.
     
  5. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Il y a 3 siècles (je crois, c'était chiant de trouver une valeur exacte), l'espérance de vie était d'environ 25 ans, alors ça me vexe quand quelqu'un me dit que je ne peux pas être sénile à cet âge là.
    Là je me relis, et je ne suis plus très sûr du lien entre le sujet initial et ce que j'ai écrit, mais bon même si mes paroles sont en décalage, j'ai du vécu/pensé qui colle un peu avec ce dont tu parles.
     
  6. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    J'évite beaucoup la télé. J'ai un grand écran mais au final je ne regarde que quelques DVD dessus la plupart du temps. Par contre je regarde beaucoup de séries en faisant autre chose, sans les pubs. Marre des informations forcément négatives, des pub toujours plus dégradantes etc. Pour les informations je regarde le flux rue89, pas de la grande information mais ça permet d'être tenue un peu au courant et d'aller fouiller uniquement les sujets qui m'intéressent. Le fait d'avoir à les lire, de juste passer en revue les titres et de lire les articles qui m'intéressent (et ensuite parfois d'aller fouiller ailleurs si le sujet m'intéresse vraiment) me permet de ne pas être passive, de faire un choix, d'être moins émotionnellement impliquée (je ne sais pas pour vous mais moi, j'ai beau essayer de mettre de la distance, les vidéos des enfants qui meurent de faim en vous expliquant bien que c'est la réalité ça me met mal à l'aise et c'est d'ailleurs fait pour) et d'être tout de même un peu informée des grands thèmes d'actualité.
     
  7. Philou13

    Philou13 Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    Messages:
    255
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1630
    Bonne approche que celle du focus ...
    Bonne idée que celle de s'isoler un peu de la vie virtuelle présentée par la télé les radios ...Je pratique pendant mes vacances ...Au boulot je suis comme hypnotisé par cette masse d'information ,j'ai du mal à m'en détacher ..J'ai malgré tout l'impression de ne pas être seul dans cette situation ...
    merci pour vos approches interressantes
     
  8. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Il y a des choses qui aident, malgré tout. De l'ordre du minuscule, qui ne fait pas" changer le monde" mais un filet de vie dans la lobotomie.
    Ne perds pas ton regard. La caissière à la superette du coin a changé de coiffure. Ca lui va bien.DIS LUI. Un mec est planté là au milieu d'un parking. Il sourit. Tu ne sais pas pourquoi mais il sourit. Il a un beau sourire. DIS LUI.
    Il y a des gamins au parc, des vieillards sur le banc à coté. ECOUTE la vie. Le désir, le plaisir, les jeux de pouvoir. la peur de la mort, la solitude.
    Tes proches.

    Des fois on se sent en perte de vitesse, de vitalité ( on a le même âge). La mort nous pend au nez, la pente est savonneuse mais la vie continue, continuera, avec ou sans nous. l'alternative étant purement réthorique.

    Et puis, il y a toujours Marc Aurèle :)
     
    samysan aime ça.
  9. thérapie29

    thérapie29 Membre

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Messages:
    673
    J'aime reçus:
    17
    Points:
    1780
    Localité:
    Quimper
    ben alors, c'est quel métaprogramme pour le coup qui est "coincé"? Orienté passé; passé/futur? Je pense que c'est un manque d'adaptabilité à son temps car pour moi, c'est pas "une perte" ou "un gain", c'est et c'est tout simplement. c'est. Et si on se fait un "problème " avec le temps qui passe, l'évolution, les autres, la crise, le temps, la t-v, les infos...bref tout ce qui ne dépends pas de nous même, alors on a un problème.
    Il faut bien comprendre que ça n'est pas un "problème" mais uniquement des paramètres à gérer puisque ça ne dépend pas de nous.
    Reprends tout les "reproche" en termes de paramètres qui on changé et non plus en termes de "problèmes" et c'est réglé, car ainsi tu chintes le métaprogrammes récalcitrant.
    Par ex. si tu te dis que la société actuel est "un problème" ça va pas le faire du tout du tout.
    Que la t-v te manipule est un problème? Ben non, c'est sont boulot, elle le fait, c'est un paramètre à prendre en compte. Les autres ceci cela, sont des problèmes? alors il faut les changer? Ben non, ils sont comme ça, c'est des paramètres dont il faut prendre en compte.
    Mais si tu te dis que la société actuel a changer "ses paramètres" alors tu trouveras une solution pour s'y adapté.
    On ne peut pas résoudre un problème qui n'en ai pas un. Mais on peut transformé ce "soit disant problème" en autre chose.
    c'est d'ailleurs en effet la philosophie de Marc Aurel:
    Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre. Marc-Aurèle
     
  10. Philou13

    Philou13 Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    Messages:
    255
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1630
    Permets moi d'argumenter ...
    j'ai efefctivement l'impression d'être manipulé par la télé ..J'ai l'impression d'être agressé par toutes ces sources d'infos (mails,facebook,radio,télé,journaux sur le net)
    J'ai du mal à faire la part des chose entre ce qui est la part de l'info et la part de la désinfo ...
    Je ne pense pas que la société soit un problème : elle est telle qu'elle est :j'ai juste l'impression de ne plus y trouver mon compte d'humanisme ,ou d'humanité ...Les mots solidarité ,partage ont été utilisés à des fins politiques par des partis sans scrupules ...et même si ces valeurs sont les miennes je ne m'y retrouve pas du tout dans ce qu'on en a fait ...(par exemple)
    J'ai un sentiment net de pertes de valeurs (l'avoir à remplacé l'être)
    perte de valeurs morales (la fin justifie les moyens ..parait il )
    bref vieux con quoi ..
     
  11. thérapie29

    thérapie29 Membre

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Messages:
    673
    J'aime reçus:
    17
    Points:
    1780
    Localité:
    Quimper
    oui, ok. mais rends toi compte que les "vieux" tenaient ce langage (papyrus à l'appuie) au temps des Pharaons de l’Égypte et au temps antiquité grec et romaine. Même au temps de Don Quichotte, sauf que maintenant, ce sont des éoliennes de 150m et donc il faut un laser à proton!
    Ok , face book te flic, tu ne t'y retrouves pas, comment vas tu t'y prendre?
    Là ou tu te "bloques" c'est que tu n'es plus en questionnement, donc ne peux plus faire fonctionné ta créativité, si tu te dis que c'est un paramètre, tu peux te remettre en questionnement.
    L'avoir n'a pas remplacer l'être mais si tu te le dis,(croyance?) tu trouveras tout les arguments à cela (généralisation/distorsion/omission) et le moindre fait te le confirmeras.
     
  12. Philou13

    Philou13 Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    Messages:
    255
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1630
    Je n'ai jamais cessé mon questionnement ...
    Je me rend compte qu'il m'est plus facile de donner des "recettes" que me les appliquer ...
    J'ai l'impression par ailleurs que mon hypnose personnelle me replonge dans des temps heureux ...du passé ...
    Je me dis par ailleurs que ces questions je ne me les posais pas lorsque j'avais 20 ans ...Mais par contre mes parents et probablement mes grands parents avaient probablement les mêmes interrogations ..C'est peut être générationnel ,je me demande juste si l'époque amplifie le phénomène ...Ou si ça a existé de tout temps ...HJ'en discutais avec mon formateur psychiatre qui lui aussi atteinds par le syndrome du "vieux con" considérait que la société actuelle était très nevrogène ,que le nombre de suicide augmentait régulièrement dans les sociétés industrialisées qui se vidaient de tout "sens"
    c'est lui qui m'a parlé pour la première fois du concept de depression noogene et j'ai ainsi pu mettre un "nom" sur le "mal-etre existentiel"...
    Je pense que c'est effectivement une question de focus ,d'attention focalisée par des pseudo actualités sans interet véritable pour notre vie ...
    c'est aussi le fait qu'à un certain age on est bien certain qu'il est très difficile de faire changer le monde ,que les intérets particuliers passent avant l'interet collectif et que la mauvaise foi est très répandue ...
     
  13. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    hum. Quelques idées en vrac: se suicider plus: encore faut-il que ce soit vrai: combien de suicides dans le passé ont été déclarés comme des accidents? Dans certains coins les suicidés étaient interdits de cimetière et ça impliquait drame familial encore plus important et opprobre sur toute la famille; on a moins honte, les suicides sont moins tabous. Dans le cas où ce serait vrai (qu'il y a plus de suicide) oui, peut être mais il faut voir les âges aussi, et la mortalité générale. Ça me fait penser à la réflexion d'un médecin qui disait qu'on s'offusquait du taux de mortalité par problèmes carido-vasculaires, et qui disait qu'on oubliait de prendre en compte l'âge auquel ça arrivait (70 ans en moyenne?). Si on se suicide plus parce qu'on a beaucoup plus de chances de survivre, parce qu'on n'a beaucoup moins à se préoccuper de survivre etc. je trouve que ce n'est pas si mal.
    L'être et l'avoir je pense que le problème est loin d'être nouveau mais je n'ai franchement pas l'impression d'une régression, au contraire puisqu'on en parle.
    Pour le syndrome du "vieux con", oui, il existe sûrement, et on peut en être atteint à tout âge même si ça sonne mieux avec un "moi, d'mon temps", "quand j'étais jeune", "et puis on faisait 5 km à pied dans la neige pour aller à l'école"... Enfin bref, je ne suis pas sûre que si on se remette en question, qu'on s'en rende compte etc. le tableau du "vieux con" soit complet. Peut être que c'est un moment de remise en question, de bilan, plus que d'arrêt en vieux con "c'était mieux avant", enfin j'espère pour toi :)
     
    samysan aime ça.
  14. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Parfois il arrive de me dire que c'était mieux avant, quand il n'y avait pas la télé, au temps de ma grand-mère, que les gens se retrouvaient autour d'une table à faire des jeux de société, partaient à vélo le dimanche en groupe, ne passaient pas leur temps sur leur portable etc...

    Finalement qu'est ce qui nous oblige à regarder la télé, qu'est ce qui nous empêche de partager des moments avec d'autres personnes...

    La société a évolué, en pire non pas forcément... en autre chose... Nous avons tous un espace de liberté, parfois pas si grand que ça certes, où nous pouvons redonner ce sens à notre vie...

    La société dans laquelle nous sommes c'est un peu un pretexte pour justifier notre mal-être (c'est de la faute de...) puis finalement c'est en nous que ça se passe...

    Le remède ?

    Se réapproprier sa vie... regarder ce qu'on aimait tant, le transposer dans sa vie actuelle, aller vers ce dans quoi on se sent bien, fuir ce qui ne plaît vraiment pas (les infos négatives par exemple... ), s'engager dans quelque chose...
    en bref se redonner l'envie d'évoluer dans un monde pas parfait, et qui ne l'a jamais été et ne le sera jamais, d'apporter sa pierre à l'édifice...

    Des interrogations pleines de sens ... d'ailleurs... et qui sont là pour orienter vers du mieux être

    Allez à la votre... Philou...
     
    samysan aime ça.
  15. thérapie29

    thérapie29 Membre

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Messages:
    673
    J'aime reçus:
    17
    Points:
    1780
    Localité:
    Quimper
    +1, katia.
    mais il ne faut pas rentrer dans le fonds du sujet avec arguments-.contre arguments, avant/après...les vieux/les jeunes, de mon temps...car tu vas t'y perdre. Et vos patients, ils vous embarquent comme ça, vous faites quoi? Vous argumentez l'inverse? ah ben ça nous fait 10 séances ça!
    Juste (j'y tiens?) comment vas tu t'y prendre avec ça?
    Et tu vas trouver 10solutions pour t'adapter.
     
    samysan aime ça.
  16. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Il y a des choses qui ont changé, entre autres au niveau du narcissisme. On voit beaucoup, en particulier chez les ados mais pas seulement, un "syndrome de la nouvelle star". Historiquement, ça pourrait s'articuler sur la crise des années 70, lorsque l'ascenseur social tombe en panne. Du coup, malaise de société (culpabilité? crainte de voir surgir des hordes de punks qui vont pisser sur nos tapis? cassage de gueule de l'alma mater comme mère suffisamment bonne et invention du concept de la "seconde chance", de l'accompagnement tout au long de la vie, coaching jusque pour t'apprendre comment la tenir quand tu vas faire pipi...). Le concept de transitions de vie au lieu du concept de crise.
    Ca vaut peut-être la peine de regarder du coté des "vieux cons", relire Camus... de mémoire " je ne cherche plus à être heureux, simplement conscient".
     
  17. Philou13

    Philou13 Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    Messages:
    255
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1630
    Pertinent mais pas très joyeux ...
    Je lis que malgré tout c'est un sujet qui dérange et contre lequel on a du mal à se positionner ou trouver des petits arrangements...Et qu'on pourrait peut etre créer un sous forum dédié au sujet ....
    Tout ce qui est cité me parait juste ...le syndrome de la nouvelle star y compris ....Je suis médecin j'ai vécu une lente dégradation de mon statut ...J'ai décidé de changer mon fusil d'épaule ..je m'adapte ce qui est pour moi un bon signe de compensation ...je ne peux pas dire cependant que ça me fasse plaisir ...
     
  18. thérapie29

    thérapie29 Membre

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Messages:
    673
    J'aime reçus:
    17
    Points:
    1780
    Localité:
    Quimper
    Ou d'aller chercher du côté des "cycles de la vie" ou "crise des différente étape de la vie" cher à M.H.Erickson!
    Ou de faire du "métat modèle pour le langage?
     
  19. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
     
  20. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Le syndrome de la nouvelle star... années 2000... radio crochet-yéyé ("nous on est dans le veeeeennt")... années 60... années folles... 1920... dandisme... 18ème siècle... etc.
    Comme quelqu'un l'a déjà dit on peut s'amuser à faire argument-contre-argument, perso, le sujet ne me dérange pas et je pense qu'il y a une amélioration, lente, mais existante. Mais après plus globalement il y a un choix à faire et pour reprendre l'idée de Thérapie29 que dirions-nous à un client? Perso je repartirai vite en position basse en lui disant qu'il a peut être raison mais que personnellement je veux être heureuse, joyeuse et vivre une vie de bonheur au quotidien alors que je choisis de continuer à voir la vie comme belle... mais qu'il n'y a pas de soucis et que si ça lui plait d'être un vieux con triste et aigri, qu'il se fasse plaisir; je suis bassement épicurienne, je n'y peux rien j'aime être heureuse.

    J'ai pas mal perçu la modification du statut des médecins mais j'ai trouvé ça très positif: les patients moins passifs, qui exigent plus de respect, qui veulent être traités en tant qu'être humain et dans leur globalité, remise en question et implication plus active, ils se renseignent, développent leurs idées etc. Pour le médecin c'est sûrement plus fatiguant et il perd beaucoup d'autorité, de sa position haute et il ne peut plus avoir si souvent cette attitude paternaliste et autoritaire représentant le savoir absolu.
     
  21. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Prudence,

    on a tous rencontré des connards en blouse blanche qui te causent comme à un demeuré et se plaignent de ne pas pouvoir rouler avec leur 4x4 Mais tous les medecins ne sont pas comme ça. Il y a des gens vraiment bien. des hommes, des femmes, qui s'engagent envers toi comme un autre homme, femme. La dimension humaine, le respect. C'est une réalité, pas un "mot d'ordre". Pareil pour les profs, pour un tas de gens. Pour les chauffeurs de bus qui se pendent pcq ils n'en peuvent plus d'être transparents. L'autre jour il y avait une dame. Elle saluait systématiquement les passagers qui montaient. Peut-être un sur dix qui répond. C'est dur de s'être engagé dans ce qu'on fait, avec tout ce qu'on est, tout ce qu'on a. Et de se faire cracher à la gueule. On comprend pas trop. On se remet en question. Qu'est-ce que j'ai fait de travers?
    je crois que la question " est-ce que je suis en train de devenir un vieux con", c'est quand on se rend compte que, face à la souffrance, on se berce d'une nostalgie du bon vieux temps. Tout en se rendant compte que c'est du pipeau.
    C'est pas facile de marcher sur la corde, sur le fil.

    En dehors du cadre de l'hypnose que je ne connais pas, il y peut-être à voir la dépression existentielle de Dabrowski. Perso, j'ai tendance à sentir que plus on avance en âge et plus on se réorganise à un niveau inférieur. On ne peut plus croire.
    Tu parlais de Don Quichotte. Premiere réaction yes, sympa la métaphore, la quete, même avec un saladier sur la tête. Le picaresque... sauf qu'une sale petite voix te dit " ta quete, ta princesse, ton anima, pour laquelle tu t'engages dans ces valeureux et délirants combats, ta Dulcinée n'est qu'une gardeuse de cochons."

    Cela dit, oui, il y a des Meres Thérésa, des Gandhi, des gens autour de nous qui vont jusqu'au bout. Mon généraliste est mort d'un cancer le mois dernier. Il a consulté jusqu'à deux jours avant.
     
  22. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Tout à fait d'accord avec la première partie, bien sûr qu'il en a des aimables et des pas aimables, je remarquais juste qu'on en attendait plus et que ce n'était pas forcément une mauvaise chose.
    Concernant la gardeuse de cochon, je ne peux que chantonner probablement mon air préféré d'Opéra: "J't'aime mieux qu'mes dindooooons, quand chacun d'eux fait glouuu. Glouglouglou. Glouuuuuuuu!" Le duetto des dindons dans "La Mascotte", l'héroïne de l'Opéra est une simple gardeuse de dindon, et son amour un humble berger, mais parfois dans le coeur d'une simple gardeuse de dindon éclosent les plus belles chances, les plus grandes richesses. A chacun de choisir quelles voix il veut écouter, quand, comment, en quelle quantité.
    Désolée pour ton généraliste.
     
  23. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Et, pour finir, c'est de maintenir ce qu'on croit, ce qu'on fait, parce que fondamentalement ça nous semble bon, de valeur.. De changer des trucs, ou de carrément d'orientation. Accepter que Dulcinée est une gardeuse de cochons, que je suis un vieux fou, et rire, pcq c'est si humain.
    Imaginer Sisyphe heureux.
    Un espace de liberté qui s'ouvrirait là, au delà de la crise où il faut se dépouiller de quelques illusions.
    Et ce qui semble "problématique", c'est qu'à l'heure actuelle, le modele m^me de la crise/initiation, a été gommé pour laisser place au modèle des transitions de vie, une sorte de brouillage wishy-washy. Une sorte d'éternel infantilisme, sa majesté bébé, la nouvelle star...La mort comme définitif escamoté. Et sans cette limite, comment penser?
     
  24. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Dulcinée en petite cochonne, Don Quichotte en vieillard lubrique, façon loup dans Tex Avery, et vive la ménopause!
    Merci :)
     
  25. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    lol, et rire parce que c'est si bon!
     
  26. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Il y a une phrase qui m'interpelle Perchancetodream, plus on vieillit, plus on s'organise à un niveau inférieur
    tu voulais dire quoi par là ?
     
  27. Jasette

    Jasette Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2013
    Messages:
    26
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Localité:
    Aucun enregistrement trouvé.
    Et si filou13 faisait tout simplement le deuil du passer comme on pourrai le faire en hypnose quand on n'arrive pas a se détacher de quelqu'un qu'on a aimé?
    Ne verrait-il pas la vie d'un autre œil après?
     
  28. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    La desintégration positive, c'est sortir d'une crise en réévaluant nos roles et nos investissement. Elaguer, en somme, se concentrer sur ce qui est important. Donc un deuil. Au moment où les gens prennent leur retraite, il y a le meme type de deuil de notre fonction professionnelle, sociale... certains le vivent mal, d'autres se sentent libérés et bouclent leur sac à dos.
    Plus on vieillit, moins il reste de deuils de nos rôles à faire, on les a déjà traversé. Je crois qu'en suivant cette théorie, on arriverait, par ex. à l'image d'un vieillard sage qui aurait un "message" de vie à délivrer. Le beau rôle.

    La réorganisation se ferait à un niveau supérieur, en termes d'intensité de vie et de valeur que l'on accorde à ces rôles qui restent. C'est un modele pour aider les jeunes adultes à haut potentiel. Le côté "rôle", inscription sociale, reconnaissance est important.
     
  29. perchancetodream

    perchancetodream Membre

    Inscrit:
    9 Juin 2013
    Messages:
    64
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    Pour reference:

    concernant la notion de crise vs celle de transitions de vie:

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Concernant la depression existentielle et le modele de désintégration positive de Dabrowski, le site de Cécile Bost , différence et souffrance de l'adulte surdoué
    il y a trois articles, ici le premier:

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  30. Philou13

    Philou13 Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    Messages:
    255
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1630
    excellent lien sur les depressions existentielles ....Je l'ai parcouru ,et je vais m'y pencher serieusement ...
    Tres bon ta position basse Prudence ...la deuxieme partie est moins "hypnotique" :wink:
    je vais bosser je reviens discuter et vous donner un peu plus d'éléments pour ma thérapie :wink: :wink:
     
Chargement...