hypnose sèche

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Fabiah, 20 Décembre 2010.

  1. Fabiah

    Fabiah

    Inscrit:
    11 Décembre 2010
    Qui peut m'en parler ?
    Merci d'avance !!!
     
  2. Arobaz

    Arobaz

    Inscrit:
    25 Novembre 2010
    bonjour

    L'hypnose seche c'est le fait d'etre en etat modifié de conscience(EMC),hétéro ou auto hypnose et de laisser faire l'inconscient.Autrement dit :induction sans protocole.
    Milton Erickson recommandait cette façon de faire , en effet notre inconscient etant notre meilleur ami,il ne peut nous faire que du bien .D'autant plus qu'il connait nos objectifs(si c'est clair!).
    J'avoue que j'aime bien ça.
     
  3. Arobaz

    Arobaz

    Inscrit:
    25 Novembre 2010
    Une des méthodes de Milton ,c'est de placer un miroir en face de soi ,d'observer,d'observer,d'observer ....et....
     
  4. Fabiah

    Fabiah

    Inscrit:
    11 Décembre 2010
    Merci pour cette réponse.
    J'avoue que cette méthode me séduit .... :lol:
     
  5. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Voyez vous, moi, c'est là ou je m'accroche dans quelque chose. J'aimerais bien que celà soit bien vrai ce que l'on prétend qu'Érickson disait à ce sujet.

    N'empêche, il me vient toujour à l'esprit que c'est cet inconscient qui nous veut du bien qui fait en sorte, de façon bien erronnée mais sincère, que l'on veuille parfois se suicider par désir de vivre. Alors y'a quelque chose que je ne pige pas encore avec cette prémice Éricksonnienne.
     
  6. Arobaz

    Arobaz

    Inscrit:
    25 Novembre 2010
    Ce que vous dites me parait bien dangereux.
    J'avoue que venant d'un therapeute,specialiste de l'inconscient,ça fait peur!
    Peut etre serait il interessant d'ouvrir un sujet à ce propos ?
    (pour respecter la question d'origine)
     
  7. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Bof la question d'origine vous y avez répondu à la satisfaction de la personne qui a posé la question alors... Que trouvez vous dangeureux dans mes propos?

    Le problème de l'inconscient c'est qu'il est mené par des besoins et des désirs d'enfant qui manque d'infos. Le mécanisme est sain et naturel, oui. Mais rien n'est prévu dans le mécanisme psychique naturel pour pallier aux aberrations de l'enfance dans nos sociétés dites civilisées.

    C'est bien pour cela que je préconise la régression, l'abréaction et le recadrage...Tout cela est bien directif. Je n'ai pas l'impression que la prémice Éricksonnienne soit assez directive justement. Mais ce serait si simple et parfois, je me sers de cette prémice en complément en espérant que ça aidera.
     
  8. :arrow: C'est bien pour cela que je préconise la régression, l'abréaction et le recadrage

    Quand vous parlez de recadrage ? pouvez vous m'indiquez quelle est votre méthode ?
     
  9. Je ne connaissais pas ce terme :shock: ... néanmoins ça ressemble tout à fait à mes expériences de rêves éveillés, pas de suggestions, je rentre en ECM par des respirations, et je laisse faire mon imagination dans des images successives qui sont le fruit de mon inconscient...

    Travail thérapeutique plutôt intéressant.
     
  10. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    ttout le monde peut se tromper vu que personne n'est parfait, même pas lui....
     
  11. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    En gros c'est moi qui parle à la personne en régression et qui lui fait part de certains faits que l'enfant ignorait. Je demande ensuite à l'enfant (le patient en régression) de se mettre de côté et Ensuite je demande à l'adulte de parler aussi à lui-même en régression. Mais je parle avant pour donner une directive général à l'adulte aussi.

    En gros et souvent l'enfant a peur de mourir, l'adulte lui dit p.e. qu'il est là, adulte et donc l'enfant ne va pas mourir. Alors je fais repasser l'événement traumatique avec ces nouvelles données. Ce nouveau savoir. Banyan appelle cela " the informed child technique".
     
  12. OK, mais comment savez vous que ce dialogue est accepté et intégré par la partie enfant ? avez vous une méthode pour le vérifier ?
     
  13. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    En questionnant l'enfant simplement. D'abord y'a le patient qui revit l'événement et qui réponds à mes questions en tant qu'enfant. Il le revit une fois, je l'invite à régresser au moment avant l'événement pour le préparer à l'événement mais avec des vérités qu'il ne connaissait pas auparavant. Des vérités de moi et des vérités de lui même adulte.

    Alors il repasse ensuite l'événement et c'est selon ce qu'il m'en dit que je vois si l'événement se passe mieux ou pas. Si l'événement se passe et que l'enfant semble y réagir avec une maturité qui semble bien sincère alors il est "guéri" de cet événement là. On pourra ensuite passer aux événement ultérieurs s'il y en a.
     
  14. OK, mais tout ceci est verbal, il n'y a aucune vérification du ressenti ? car d'après ce que vous écrivez, il y a beaucoup de "qui semble"...

    D'autres part quand vous dites des vérités qu'ils ne connaissait pas, je ne saisi pas de quelles vérités vous parlez ?

    Ce que je comprends d'après ce que je lis, c'est que vous utiliser que le mode verbal ? Utlisez vous les stimulations alternatives ou instaurez vous des croyances positives à évaluer avec la partie "enfant" ?

    Néanmoins on est HS... :roll:
     
  15. Arobaz

    Arobaz

    Inscrit:
    25 Novembre 2010
    Yes!

    Vous avez des experiences d'h seche ?
     
  16. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ben du verbal oui...C'est de l'hypnose. Je ne fais pas de EMDR. Cependant évidemment il s'agit aussi de regarder les expressions du visage les tensions du corps, les respirations. Oui je suggère des croyances positives, oui tant qu'elles sont vraies.

    Dans nos profondeurs inconscientes, la peur, p.e. est là pour sauvegarder la vie. Et ce qui traumatise le plus souvent, que ce soit pour une raison ou un autre, en revient presque toujours à la peur. On refoule à cause de la peur, et c'est la peur de mourir qui prime. Alors le seul fait que l'adulte soit là pour parler au petit, cela en soit change la donne et est une information en soi. C'est l'information primordiale que l'enfant ne mourra pas de ce qu'il vit.

    Aussi c'est le temps de dépersonaliser l'événement. C'est à dire que papa ou maman on fait ceci ou cela avec moi, non pas à cause de qui je suis mais à cause de qui ils sont eux. Il faut rétablir la notion innée de valeur, d'amour et d'estime de soi.
     
  17. :arrow: Ben du verbal oui...C'est de l'hypnose. Je ne fais pas de EMDR. Cependant évidemment il s'agit aussi de regarder les expressions du visage les tensions du corps, les respirations. Oui je suggère des croyances positives, oui tant qu'elles sont vraies.

    OK, comment définissez vous qu'elles sont vraies pour le patient ?

    A la séance suivante, vérifiez vous si ces informations de la séance précédente tiennent toujours la route ?


    Entre parenthèse, je n'ai jamais ressenti la peur de mourir dans mes séances d'hypnose, ce n'est pas du tout cette émotion qui m'est venue...
     
  18. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Je ne suis pas du tout sûre, mais quelqu un pourrait peut être confirmer, que l hypnose sèche consiste a être mis ou se mettre en emc, et simplement cela, sans autre but que de se mettre dans l emc le plus adéquat pour soi...
    Pour résumer de l hypnose pour l hypnose...une expérimentation de transe.
     
  19. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    D'abord il faut des vérités indiscutables et unirverselles, ensuite des vérités que le client acceptera et on le sait avec l'anamnèse. Mais oui, je vérifie toujours à la séance suivante bien sûr.

    Je donne la peur de mourir comme l'exemple de la peur la plus profonde et sous jacente à tant d'autre chose. Mais y'a la honte, la culpabilité et etc....

    La vérité est toujours préférable aux fausses croyances d'abord parce qu'elle résonne fort en nous.

    Vous remarquerez peut-être que les traumatismes infantiles sont presque toujours (sinon toujours) fait de fausses croyances. Une très populaire étant " je n'ai pas de valeur" qui se traduit par la honte, la culpabilité et etc.

    Banyan avait présenté un cas très difficile. Par exemple un cas ou la petite fille avait été violée par son grand père. Le fait est que ça a été douloureux, que ca sentait mauvais, qu'elle a eu peur. Les faussetés étaient qu'elle ne valait rien de mieux que ça, qu'elle l'avait provoqué, que c'était sa faute à elle, que son grand père était un homme bien donc c'était elle qui était mauvaise... Il faut défaire ces faussetés là.

    C'était son grand père qui était un abruti, pas elle. Elle, elle était digne d'amour et de respect. Ensuite, oui ça a fait mal et elle a eu peur, mais elle a survécu et sa vie n'a pas vraiment été en danger. Le sexe, ce n'est pas cela, le sexe est un acte entre personne consentente qui veulent s'échanger du plaisir. Elle a subi, elle ne pouvait pas être consentante vu qu'elle était l'enfant et lui l'adulte... Voilà quelques vérité que l'on transmet à l'enfant avant l'événement.
     
  20. L'exemple que vous prenez est un bon exemple, néanmoins recadrer une patiente en lui disant qu'elle est digne d'amour et de respect et que son grand père est un abruti ne changera rien pour elle, c'est pour cela que je ne comprends pas comment vous recadrez la partie "enfant", pour moi ce n'est que dans le ressenti que la partie "enfant" peut s'exprimer, et en adoptant une technique que soit les stimulations alternatives, ou la TCM, mais cette façon verbale de recadrer ne m'apparaît pas suffisante.

    Car souvent l'adulte ayant subi des abus notamment, sait que ce n'est pas ce sa faute, il peut en être conscient, néanmoins il ressent toujours la honte et la culpabilité et/ou une méfiance dans sa vie face à l'autre.
     
  21. Couchetard22

    Couchetard22

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Katia,
    l'hypnose sèche (je déteste se mot pour sa connotation de stérilité) est la rencontre entre l'H (dans le genre une induction à la Rossi, très zen...), l'AH et la méditation zen.
    Telle que je l'ai comprise et la pratique, c'est l'établissement d'un EMC qui conduit à une hypervigilance, une présence qui ouvre un espace de perception où nous pouvons reconnaître la "nature de ce que nous percevons et aussi une façon de "réunifier harmonieusement conscient et inconscient. Le fait de ne pas utiliser la pensée pour obtenir un résultat conditionné par une chaîne d'aprioris, nous permet de nous reconnecter à "Qui nous sommes", au delà des mots.
    Elle répond parfaitement au désir légitime de spiritualité, en précisant que religion et spiritualité sont parfois ...bien différent.
     
  22. Fabiah

    Fabiah

    Inscrit:
    11 Décembre 2010
    Merci pour cette réponse.
    Moi qui suis très spirituelle, je ne peux qu'abonder dans ton sens.
    La religion s'éloigne parfois beaucoup de la spiritualité.
    Et j'aime aussi la SIMPLICITE, et c'est en ce sens que je ressens le bien fondé que peut-être l'hypnose sèche.
    J'ai autre chose à dire à ce sujet, que je ressens très profondément, mais je n'arrive pas encore à y mettre les mots. Je vais m'y pencher dans la journée et reviendrai vers vous pour vous en faire part.
     
  23. Couchetard22

    Couchetard22

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Bonjour Fabiah,
    le plus "simple", est de replonger dans cet état et laisser les mots venir, ils exprimeront par analogie ton vécu, l'intellect n'a plus sont mot à dire dans ce genre d'expérience...
    Bonne plongée. :wink:
     
  24. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    :shock: Votre ratio intelligence / incompréhension m'étonne toujours. Vous ne voudriez pas comprendre que vous ne feriez pas autrement on dirait, car ce n'est ni l'intelligence ni les connaissances qui font défaut. :shock:

    Mais on s'en fout de ce qu'il "sait" consciemment. C'est bien pour cela que l'on fait de l'hypnose, pour aller chercher les causes de la honte et de la culpabilité dont vous parlez. La régression à l'enfance c'est l'avenue de choix sur l'inconscient. La personne qui "sait" que ce n'est pas de sa faute, ne le sait trop souvent qu'en surface. Ce qu'on lui apprend en hypnose, ce sont des données qui changeront la donne en profondeur vu que l'on s'adresse directement à l'inconscient.

    Ce n'est pas à la conscience que l'on donne des informations, c'est à l'enfant, donc à l'inconscient.

    Les information transmise font leur travail de modification du ressenti étant donné que le ressenti traumatique est basée sur des faussetés.
     
  25. Là c'est vous qui m'étonnez car vous n'avez pas compris là où je voulais vous amener...

    Vous me dites on s'en fou ce qu'il sait consciememnt, tout à fait d'accord, mais là où je ne suis pas d'accord c'est forcément d'aller chercher les causes...et d'autre part et surtout vu votre mode d'intervention en hypnose uniquement sur le verbal sans intervention d'une technique appropriée pour la désensibilisation, et le recadrage, je ne vois pas comment même en s'adressant à l'inconscient, vous pouvez changer la donne.

    Et puis vous avez l'air d'oublier que l'individu ayant beaucoup souffert est souvent dissocié et peut avoir d'autres états du moi en souffrance, là vous parlez que de la partie "enfant" et "adulte", et souvent justement le recadrage ne peut se faire correctement, car il y a une autre partie du moi qui n'est pas d'accord, donc c'est parfois plus compliqué qu'une régression en s'adressant uniquement à l'enfant intérieur.

    Vous pensez vraiment m'apprendre qqchose Léo ? :roll:

    Donc mon ratio intelligence / incompréhension vous étonne toujours ?...
     
  26. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Visiblement votre ratio ne fait que diminuer exponentiellement sur ce forum...

    Il serait urgent pour vous d'en changer !

    :lol:
     
  27. J'étais en train de penser la même chose pour vous en lisant votre message... votre ratio baisse considérablement en ce moment Surderien, je peux faire qqchose pour vous ?... :roll:
     
  28. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    À la dernière question: oui.

    Une autre partie du moi dites vous? À ma connaissance il n'y en a pas. Y'a l'enfant et y'a l'adulte. L'enfant, bien sûr, est une "personne" différente selon l'âge et selon l'âge ou il régresse. Une fois que l'on a à faire à l'enfant qui vit le traumatisme au moment ou il le vit c'est là que tout se joue. Ensuite, il y a les événement ultérieurs... Et s'il y a d'autres états du moi à considérer alors il ne reste que l'exorcisme. :twisted:

    Les différents états du moi, comme vous aimez bien dire, et leurs manifestations névrotiques, ont pour cause ces moment cruciaux de l'enfance ou alors ils ont pour cause une anomalie à laquelle seule une médication ou une lobotomie pourrait avoir effet. Ou encore un exorcisme.

    Si l'enfant est d'accord et que l'adulte est d'accord et que le thérapeute est d'accord et que Dieu est d'accord alors il ne reste plus que "Satan" le prince de l'enfer. :twisted:
     
  29. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    je pense que je suis d'accord avec vous Léo : si le contenu du cerveau est mal structuré, on est en désaccord avec le "monde" ?

    Par la thérapie, on peut alors faire de la reprogrammation mentale ?
     
  30. :arrow: Une autre partie du moi dites vous? À ma connaissance il n'y en a pas. Y'a l'enfant et y'a l'adulte

    Alors Léo c'est moi qui vais vous donner un cours... vous vous souvenez qu'à une époque vous me disiez que ma formation était peut être meilleure que les autres... et bien je crois vraiment que oui... :D

    Voici 2 liens qui vont vous expliquer ce que sont les états du Moi dans la dissociation...

    A priori, il n'y a pas que moi qui connaît, Rémy.E et Corfinas entre autres, même si le déroulement est plus précis dans ma version.

    https://www.transe-hypnose.com/sujet/therapie-et-therapie-un-petit-cours-integratif.3101/

    https://www.transe-hypnose.com/sujet/la-dissociation.2795/

    Alors c'est moi aujourd'hui qui me pose la question sur votre ratio intelligence / incompréhension qui m'étonne ?... :roll:
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. katia (zoulouk)
    Réponses:
    20
    Affichages:
    2857
  2. d-kortik
    Réponses:
    27
    Affichages:
    4040