induction Kiki

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Gaulgaut, 1 Septembre 2009.

  1. Gaulgaut

    Gaulgaut Membre

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    160
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    On m'a souvent dit que les hallucinations sont difficiles à obtenir, et qu'elles demandent souvent un entrainement de la part du sujet.
    Pourtant, un jour ou je devais induire une hallucination chez un de mes cobaye ( juste pour m'entrainer et m'amuser un peu ). Sans avoir l'intention de l'hypnotiser tout de suite, je lui ai expliqué la différence entre une hallucination positive et négative d'une manière assez particulière : "une hallucination positive, c'est quand tu vois quelque chose qui n'est pas là, par exemple, si tu vois le caniche blanc de trois mètres de haut derrière moi, celui avec le collier rouge (il s'appelle Kiki ), c'est une hallucination positive ( en même temps, pour rire, je fais un petit geste vers Kiki comme si il était là ). Par contre, une hallucination négative, c'est ne pas voir quelque chose qui est là, comme par exemple, si tu ne vois pas Kiki alors qu'il est là ( tout en faisant un geste vers Kiki, comme s'il était réellement là ), ça, c'est une hallucination négative."
    Et je continue en lui expliquant qu'en général, ce qui est le plus difficile à faire, c'est les hallucinations négatives.
    A ce moment là, j'ai une intuition, et je commence à faire une induction cachée en développant sur le thème de Kiki, et en expliquant qu'en état d'hypnose, il devient plus difficile de faire certaines choses, et il est bien plus facile de se laisser aller à ne pas faire quelque chose, comme quand on est en cours après le repas de midi, et que le prof parle sur un sujet ennuyeux...
    Quand je commence à voir des signes qu'une transe un peu avancée commence à se développer, je le fais remarquer à mon cobaye, en lui faisant remarquer comme il devient de plus en plus pénible de se concentrer pour essayer de faire quoi que ce soit. Et je lui explique qu'il va donc lui être de plus en plus difficile de continuer à avoir son hallucination de Kiki ( en le montrant du doigt ) et qu'il va quand même devoir essayer de la faire durer le plus longtemps possible pour la réussite de la séance. Bien sûr en présupposant qu'à un moment il ne pourrait plus, c'est ce qui allait arriver, je lui ai donc demander de me dire quand il commençait à ne plus pouvoir maintenir l'hallucination négative ( et donc à voir Kiki )...
    Au final, ça a été extrêmement facile d'induire une hallucination positive chez mon cobaye (et je lui ai dit que comme il le faisait pour Kiki, c'était la preuve qu'il savait en faire pour tout le reste" ), et j'ai ensuite pu lui faire avoir des tas d'hallucinations de tout et n'importe quoi.

    Mais, je me suis dit que j'avais eu de la chance, et que ça ne marchera peut être que très rarement de faire cette "induction Kiki". Pourtant, quand je l'ai refaite sur d'autres cobayes ( de préférence pas entraînés ), il s'est avéré que faire avoir des hallucinations était très facile, même les hallucinations négatives ( pour lesquelles il me suffisait d'aider la personne à se "re"concentrer assez pour qu'elle puisse "à nouveau" faire des hallucinations négatives ).
    Au final, j'ai juste eu à lui dire d'arrêter d'halluciner ( l'hallucination négative et aussi l'hallucination positive "sous" la négative ), pour se réveiller sans avoir d'hallucinations ( c'est mieux ).
    En plus, je me suis aperçu plus tard que de parler de Kiki ( en faisant un geste derrière moi, comme pour caresser Kiki ) était devenu une ancre pour les hallucinations.
    D'après vous, est-ce que l'induction Kiki est vraiment efficace, ou est-ce que j'ai juste eu de la chance en tombant uniquement sur des sujets naturellement doués pour avoir des hallucinations? ( ce qui pourrait être une bonne explication étant donné que je n'ai peut la tester que sur 3 personnes qui n'étaient pas "entraînées" à avoir des hallucinations )
    Ou bien, est-ce qu'en fait c'est que les hallucinations ne sont pas si difficiles à obtenir que ce que j'ai lu?

    ( PS : on peut se servir de Kiki pour expliquer, ou de n'importe quoi d'autre ( un chat dénommé marius, une fontaine de moi qui prend une pose stupide, la girafe de zorro, ... ). Ca marche, du moment que j'explique à la personne qu'elle a une hallucination négative par dessus une positive, sur le ton d'une plaisanterie, car ce n'est pas quelque chose de sérieux (non, pas du tout ! ), c'est inoffensif car c'est une plaisanterie... )
     
  2. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Eh bien moi je dirais que c'est ni l'un ni l'autre. C'est simplement que tu as trouvé une méthode très ingénieuse (vraiment vraiment!) pour induire une hallucination en jouant sur la confusion : Tu suggères que l'hallucination, c'est de faire disparaître un objet qui en fait n'est qu'un hallucination. Au final, c'est quoi l'hallucination?

    Bien joué ;)
     
  3. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Je pense que vous êtes un doué. Et que votre réussite est certaine Mr Gaulgaut.
     
  4. Gaulgaut

    Gaulgaut Membre

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    160
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Je ne suis pas professionnel, donc, je n'ai une si grande réussite que ça...( dommage pour moi )
    Merci pour ces compliments ( je n'y suis pas habitué alors ça me touche beaucoup )
    Et sinon, est-ce que je peux demander la contribution de volontaires pour tester cette induction Kiki en hypnotisant des gens sans entraînement pour savoir si elle est vraiment efficace avec tout le monde ou si c'est mes cobayes qui sont faciles à hypnotiser ( ou si je fais quelque chose d'autre sans m'en rendre compte )? ( et si vous trouver des moyens de l'améliorer )

    Une chose très importante avec l'induction Kiki : ce n'est pas une induction officielle. ( je m'explique ) Ce n'est "qu'une conversation" sur un phénomène hypnotique, et on ne veut pas hypnotiser la personne ( ou du moins, la personne ne le sait pas ), au pire, on ne fait qu'expliquer un phénomène que l'on va induire "plus tard", au court de la séance "qui n'a pas encore commencée". Si on prévient la personne, ou qu'elle sait que c'est une induction hypnotique, elle ne plaisante pas et ne fait pas "comme si c'était vrai" pour "entrer dans le jeux de la personne qui lui explique ce que c'est les hallucinations". Elle reste très critique par rapport à la situation,et elle garde sa logique à l'esprit parce que, là, c'est sérieux... Donc, pour ceux qui veulent faire l'induction Kiki ( je suis très fière de ce nom ), il faut que la personne pense que vous êtes juste en train de plaisanter, et que ce n'est qu'une conversation amusante, sur un ton décalé et c'est tout ( pas le temps de faire des pauses entre les phrases, un ton léger, et des phrases qui n'ont pas l'air bizarres ni de sortir de l'ordinaire ).
     
  5. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    C'est vraiment génial, comme truc... et je ne doute pas du succès... Ca me fait penser, tiens donc à la vidéo de derren Brown où l'hypno se rend invisible aux yeux de l'hypnotisé.

    Bravo l'artiste!
     
  6. correia

    correia Membre

    Inscrit:
    1 Juillet 2008
    Messages:
    76
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1490
    Localité:
    77184 Emerainville
    Bravo, je trouve ton induction excellente. Tu fais de l'hypnose conversationnelle, j'adore. Tu devrait tester dans la rue avec des passants. Je pense que tu va bien t'amuser. E plus avec les passants tu a l'avantage de l'anonymat.
    :wink:
     
  7. Gaulgaut

    Gaulgaut Membre

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    160
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    J' ai bien déjà eu envie de tester sur des gens dans la rue ( pas forcément cette induction ), mais je n'ose pas trop.
    Si je me rate et qu'il ne se passe rien, au pire, je passe pour quelqu'un d'un peut con, mais si je me rate et que je détraque quelqu'un... Ce serait un petit peu plus embêtant...
    Faire un interruption de poignée de main et me contenter de faire quelque chose qui n'a pas vraiment de grandes chance d'être néfaste, ça ne me gène pas, je vais peut être assayer un jour, mais pour fair avoir des hallucinations à des gens dans la rue... je préfère attendre d'être un peut plus doué dans d'autres conditions avant de me lancer là dedans.
     
  8. Hebi

    Hebi Membre

    Inscrit:
    30 Août 2009
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Mince pour une fois j'étais pas le cobaye, par contre, pour l'interruption de poignée de main là j'ai pu être cobaye ;p
     
  9. nate

    nate Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Messages:
    395
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Ouhaou...
    Bravo Gaulgaut.
    C'est vrai vous êtes vraiment très doué...
    Vous êtes en formation d'Hypnose ?
     
  10. Gaulgaut

    Gaulgaut Membre

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    160
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Non, pas du tou... J'aimerais bien, mais j'ai quelques soucis d'argent ( un étudiant ne gagne pas vraiment bien sa vie... )
     
  11. nate

    nate Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Messages:
    395
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Et bien je pense que vous avez tout compris...Et comme l'a dit Léo, il y a de grandes chances que vous réussissiez dans ce domaine.

    Pour ce qui est de la formation, si vous êtes étudiant, vous devez être encore jeune...Alors continuez de vous perfectionner comme vous le faites...Et un jour, (si vous en avez besoin...mais c'est même pas sur) vous trouverez toujours une solution.

    En tout cas Bravo !!!

    :wink:

    Et en plus vous avez beaucoup d'humour...
     
  12. Gaulgaut

    Gaulgaut Membre

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    160
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Merci, c'est gentil.
    Oui je suis jeune ( 20 ans )
    Pour l'humour, je ne vois pas vraiment comment faire sans humour en fait. Pour l'induction Kiki par exemple, c'est en expliquant avec humour que j'ai trouvé cette façon de faire, et quasiment tout le temps en hypnose conversationnel, l'humour permet de faciliter énormément les choses ( c'est drôle, donc il n'y a rien dont on pourrait se méfier ). Et comme c'est ma façon naturelle de fonctionner, je pense qu'il est plus facile d'hypnotiser les gens quand on le fait de manière naturelle.

    Et juste une petite question : "Et un jour, (si vous en avez besoin...mais c'est même pas sur) vous trouverez toujours une solution."
    Comment fait on pour savoir si on en a besoin? Le meilleur moyen serait de tester, mais si on teste et qu'on se rate, ça doit être ennuyeux...?
     
  13. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Quelqu'un peut il m'expliquer l'intérêt thérapeutique d'une hallucination, négative ou positive?

    Merci,

    :wink: 8)
     
  14. nate

    nate Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Messages:
    395
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Vous pourrez très bien démarcher les cabinets d'Hypno, et proposer vos services pour vous faire "la main" avant de vous lancer (réfléchir sur la question d'un accord éventuel avec un Hypno)...

    Ou bien faire un petit cursus formation pas trop cher pour vous rassurer sur vos compétences...

    Le hic, c'est que, même si vous avez les compétences, j'ai bien peur qu'il faille que vous attendiez un peu... 20 ans c'est jeune (Ah maudites croyances) et ça n'inspire pas forcement la confiance...
     
  15. Gaulgaut

    Gaulgaut Membre

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    160
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    C'est vrai que ca fait jeune ( et vous n'ête pas seule à le dire ... )

    Il n'y en a peut être pas ( je n'en vois pas pour l'instant ), mais en tout cas, pour la fois en question ou j'ai fais l'induction Kiki, c'était spécial : pour bien dessiner, si vous halluciner le dessin que vous voulez faire sur la feuille, il ne vous reste plus qu'à repasser sur les traits ( c'est ce que faisait Michael Ange avec la sculpture, il avait des hallucination ( il était schyzophrène ) et il n'avait plus qu'à "libérer" ce qui était déjà dans le bloc de marbre ). Bien sûr, si vous avez la tremblotte, vous ne pourrez pas facilement tracer des traits corrects, et sans un minimun de technique, vous ne saurez pas forcément comment faire des dégradés, les effets d'ombrage et tout le reste, mais vous serez sûr qu'à niveau technique égal, vous serez meilleur que les gens normeaux qui n'ont pas d'hallucinations ( pas d'hallucinations?? pfff quels minables ! :wink: ). Idem pour la sculpture, la peinture,...
     
  16. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    les gens croient plus facilement ce qu'ils voient... je pense qu'effectivement on peut se servir en thérapie de ce type d'induction facilitée par des suggestions négatives paradoxales centrées sur la productions d'hallucinations en hypnose conversationnelle ou autre.....

    Bonne intuition et beau boulot...

    l'expérience s'accroit bien plus vite avec la pratique qu'avec le nombre des années...
    et plus on lâche prise dès le départ, plus c'est facile....

    Valikor
     
  17. nate

    nate Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Messages:
    395
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560

    Je suis 100% d'accord avec ça...

    Pour moi l'age n'a rien à voir avec la compétence, la maturité ou autre...

    On peut avoir 20 ans et avoir tout compris, et à contrario, des personnes de 50 ans peuvent ne rien comprendre (je parle dans la vie en générale)

    Mais nous vivons dans un monde où la majorité des gens accordent la crédibilité en fonction de l'age...

    Ce qui est pour ma part, une croyance erronée.
     
  18. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Bouuu sacrilège! Je ne sais pas si Michael Ange (l'artiste, pas la tortue ninja!) était schizophrène, ni si ce que je vais dire est ce que tu voulais dire toi, mais il n'est nul besoin d'être schizophrène pour halluciner!
    Comme le dit si bien Bandler, la différence entre un schizophrène et un ingénieur, c'est que l'un des deux est payé alors que tous deux font la même chose!
    Je vois de là Léo qui va bondir en lisant ces lignes, mais rappelons que Bandler à un sens de l'humour assez acerbe... ;)
    Allez, je crée un poste sur la création artistique!
     
  19. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Pour moi, ce n'est pas le cas, les hallucinations (positives) après disparition d'un proche sont même à mon sens tellement fréquentes que je les considère comme physiologiques.

    Je parle des hallucinations à plusieurs modalités perceptives : voir et entendre le disparu, lui parler un peu... et non pas simplement les hallucinations simples : croire qu'on l'a vu, en ayant "projeté" brièvement son image sur une personne croisée, ou avoir entendu le disparu vous appeler...

    Les hallucinations négatives sont pluri-quotidiennes (pour prendre un exemple qui est rarement contesté) par exemple chez un homme qui cherche qqe chose dans un placard :shock: et dit à sa femme "je ne le trouve pas", alors que l'épouse trouve le machin en 1/2 seconde... :roll: (les femmes qui ont un compagnon comprendront de quoi je parle, pour les autres qu'elles oublient, il sera toujours temps... :wink: ).

    Et en terme d'hallucinations suggérées à dessein, je ferai une remarque : la 1ère fois Gaulgaut ne nous dit pas avoir vraiment prévu le résultat, et c'est utile de ne pas vouloir à tout prix déclencher qqe chose en hypnose, d'être plutôt attentif (ve) au retour du sujet...
    autre remarque : c'est une très bonne illustration de ce que proposait Erickson, utiliser les ressources de la personne.

    C'est pourquoi je pense que, s'il faut abslument labelliser l'induction Kiki (et nous attendons la publication :wink: ) il me semble que ce ne sera pas le même Kiki pour chacun(e), donc soit un chat soit un rat soit un perroquet (Koko, d'accord, parfois...) soit ce que la personne y verra...

    Jurgen je pense que vous employez l'hallucination tout le temps, puisque l'on peut appeler ainsi tout ce qui revient en reviviscence bien investie, mais simplement on pourrait distinguer divers niveaux de "sensation de réalité vécue" dans une hallucination (+) comme (-).
     
  20. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Petite disgression, comment expliquer par exemple une hallucination négative spontanée?
    (ne pas trouver un objet alors qu'il est visible devant soi... et donc autrui le voit immédiatement)
     
  21. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Je pense que ça relève de l'acte manqué!
     
  22. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2350
    Il est sérieusement manqué là... (surtout s'il s'agit du portefeuille... :lol: I)
     
  23. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    :lol:

    Je pense qu'il y a une raison quand même.
    Surtout que moi je prends en compte la connexion de l'IC avec la grande Conscience de l'Hypnose Humaniste.
    Si tu perds ton porte feuille maintenant, c'est pour t'éviter de faire quelque chose avec que tu ne devrais pas faire. Et c'est les courants de la vie qui t'en protège.

    Si on retire la connexion avec la Conscience, on peut dire que l'IC ne veut pas que tu fasses une chose que tu vas faire. il t'évite d'agir. Là, c'est plus des caprices inconscient que de la protection, même si ça peut être le cas.
     
  24. Gaulgaut

    Gaulgaut Membre

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Messages:
    160
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    La différence entre un schizophrène et quelqu'un de normal, c'est que le schyzophrène confond ce qu'il créé avec son esprit et ce qui est réelle ( je passe volontairement sur les questions existentielles : "qu'est ce qui est réelle? Tout n'est il pas qu' hallucination?? Pourquoi est-ce qu'on n'hallucine pas un humain à la plastique parfaite ( et qui fait l'amour comme personne ) quand on se sent seul?? ), il ne se contrôle pas ( je peux m'imaginer un chien blanc de trois mètres de haut, mais je peux arrêter si je veux, et voir ce qu'il y a réellement à la place de Kiki ), et quelques autres détails négligeables ( par rapport à la mémoire, aux risques si une voix lui dit de vous manger avec des frites (bio, les frites bien sûr ), etc etc ). Mais sorti de son contexte, la phrase de Bandler perd beaucoup de son sens ( c'était au départ un recadrage pour dire que les hallucinations ne sont pas si méchantes que ça, et peuvent s'avérer très utiles ).
    Tout le monde peut avoir des hallucinations, je suis d'accord avec ça ( ne pas voir ses clés posées sur la table, c'est bien une hallucination négative... ), si j'ai dit qu'il était schyzophrène ( apparemment ) c'est surtout pour dire qu'il ne contrôlait pas ce qu'il faisait et qu'il pensait que ça lui venait d'en haut ( c'est entre autre pour ça qu'il n'a fait que des oeuvres en rapport avec la bible ( du moins à ma connaissance ) ).

    ( ou les clés que vous ne voyez pas sur la table ( en plus, la personne ayant déjà vécu ça, ça a plus de chances de faire de l'effet ) )

    On peut labéliser une induction hypnotique?? :shock: Comment ça marche? Je savais même pas que ce genre de chose existait... Il faut que vous me mettez un peut plus au courant... C'est comme pour la viande? ( pour savoir si c'est quelque chose de qualité ) ou c'est plus comme pour un film? ( pour avoir les droits d'utilisation )
     
  25. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Moi, c'est rigolo, mais je pense qu'une des différences majeures entre un schizophrène et un ingénieur c'est que le schizophrène souffre, en général, beaucoup. Et je ne connais pas d'ingénieur ni personne qui serait devenu riche en entendant le diable ou Dieu lui parler... Sauf des gourous preachers et chefs de secte.

    C'est encore une insignifiance de Bandler... Et je reconnais là le déni qu'il semble pratiquer devant la réelle souffrance des gens.
     
  26. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Je pense qu'une démonstration de ce genre aurait l'effet thérapeutique de savoir que l'hypnose a un réel effet sur l'inconscient ou que l'hypnoloque sait ce qu'il fait et qu'il est habile à le faire.
     
  27. Petite fleur

    Petite fleur Membre

    Inscrit:
    18 Juillet 2009
    Messages:
    452
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Ben moi je crois que l'ingénieur et le schizophrène souffrent autant l'un que l'autre, et peut-être même du même mal, sauf que l'un refoule et s'enferme dans sa rationalité (par peur d'affronter sa souffrance) tandis que l'autre l'extériorise...
     
  28. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Ok avec toi encore Gaulgaut. C'est pour ça que j'avais précisé que ce n'était sûrement pas ce que tu voulais dire
    édit : ah non, je n'avais pas précisé !

    Prédiction réalisée :D Je vais me faire devin!
    Je pense que vos sentiments à l'égard de Bandler vous empêche de faire preuve de discernement quant à ses paroles (oublions l'histoire de la batte et des droits d'auteur!).
    Comme l'a précisé Gaulgaut plus haut, c'était en effet un recadrage sur les hallucinations.
    Décidément, à partir du 2ème degré ici, plus personne ne suit :D C'est peut-être pour ça qu'il y a comme des froids entre les personnes qui fréquentent ce forum?
    Bon je sors... c'est bientôt l'heure de manger! courage! :lol:
     
  29. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Hum.. Peut-être pas! Sûrement pas même!
    Un ingénieur souffre infiniment plus que le schizophrène!
    C'est une blague! Pas taper Léo :)

    Je n'aime pas cette manie de coller des étiquettes à tout va. Le principe de la souffrance, c'est de se rendre compte que quelque chose ne va pas, et que ça nous empêche d'être en harmonie avec soi-même.
    La souffrance va donc avec la conscience de souffrir.
    Donc, il est possible que ni l'un ni l'autre ne souffre. Mais il est bien plus probable que le schizophrène souffre bien plus que l'ingénieur...

    D'ailleurs, c'est pour cela même qu'il est totalement inutile de dire à quelqu'un "mais tu te rends compte que ton comportement est caractéristique d'un psychotique?" Il suffit que la personne soit un tant soit peu suggestible (ce qui est fort probable), et vous lui flanquez la trouille de sa vie!
     
  30. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Si ce n'est que pour cela, alors pas beaucoup d'intérêt, il existe beaucoup d'autres façons de montrer l'habilité et le savoir faire de l'hypno...logue



    Là, ce n'est plus vraiment des hallucinations au sens premier de ce topic, il me semble???
     
Chargement...