1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

infos hypnose conversationnelle

Discussion dans 'Hypnose conversationnelle' créé par katia (zoulouk), 16 Octobre 2009.

  1. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Quand on surfe sur cette rubrique hypnose conversationnelle, on s'aperçoit qu'on ne trouve aucune référence livresque (peut être qu'il n'y en a pas efffectivement)
    On ne trouve aucune info constructive, mis à part que c'est de l'hypnose sans induction en transe.
    Pas vraiment un scoop!
    Doit on penser que personne la pratique ou est ce sujet tabou ?

    Dans une induction ericksonienne (voir vidéo ici de josick guermeur) la voix est posée d'une certaine façon, un certain débit.... etc.... et hors cabinet on ne dispose pas forcément de tout ce temps comme dans une séance et environnement aussi calme....
    Il me semble qu'il y a des façons de faire un peu différentes....

    Y a t'il des personnes pretes à en parler sur le site ?
     
  2. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Ce qui me fait rire, c'est que vous croyiez (au pluriel, vous n'êtes pas la seule Katia!) que c'est un sujet tabou. L'Hypnose conversationnelle, c'est exactement et précisément de l'Hypnose Ericksonienne (ou autre!), la seule et unique différence, c'est que le sujet ne sait pas qu'il est hynotisé, ou alors ne s'y attend pas. C'est tout, rien d'autre!

    Honêtement, je ne vois pas ce qu'on peut en dire de plus, sauf répondre à des questions précises...
    Si personne n'a donné de réponse satisfaisante, c'est pour cette raison. J'en ai été déçu, mais c'est comme ça :D
     
  3. Métaphore

    Métaphore Invité

    Ce que j'en pense, c'est que peu d'hypnos l'utilisent car elle prend trop de temps pour au final ne pas vraiment travailler sur un problème, mais je trouve ça dommage, car je l'ai essayé tout au début de ma question sur le forum et après avoir visionné la vidéo de Josick Guermeur, et je trouve que pour les gens dépressifs, c'est une très bonne rentrée en matière, d'ailleurs ce n'est pas un travail d'hypno analyse, mais un travail de ressources intérieures, et de laisser le sujet se détendre et de parler de lui, on peut continuer le travail en l'amenant progressivement vers son potentiel, ses ressources, et on peut même l'amener vers un rêve éveillé, je trouve que l'HC s'y prête bien pour l'avoir essayé.
     
  4. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    je l'utilise en début de la 1ere séance quand je présente les techniques que j'utilise aux personnes stressées à l'idée de faire de l'hypnose et qui veulent bien cette présentation.
    Ca me sert à commencer la thérapie et à tester leur lacher prise.
     
  5. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Localité:
    Lille
    Bonjour Katia,

    Je pense que l’on se perd trop souvent dans des querelles d’école,
    le but de l’induction est de provoquer artificiellement le même état naturel qu’est la « transe hypnotique » ou « EMC», au moment que l’on souhaite et pour une durée nécessaire au travail que l’on désire effectuer…

    Que ce travail soit à des fins ludiques comme le spectacle, ou pour un épanouissement personnel ou une thérapie.

    Je rejoins Eluno quand il dit que l’induction conversationnelle se rapproche ou est une technique d’induction Ericksonnienne.
    Pour répondre à tes questions je dirais que l’hypnose conversationnelle n’est pas une hypnose sans induction mais au contraire une technique d’induction.

    Ensuite il faut évidemment du temps, le temps de trouver dans la conversation le sujet, idéalement tiré du vécu de la personne, propice à l’induction.

    L’environnement calme d’un cabinet de consultation est peut être un avantage mais on s’aperçoit qu’il est assez facile de créer une hallucination négative sur l’environnement, le rendant ainsi peu important.

    Je ne connais pas de livre dédié uniquement à l’hypnose conversationnelle,mais personnellement j’ai beaucoup d’échec avec cette méthode quand il s’agit d’une personne n’ayant jamais été hypnotisée, cela devient extrêmement plus facile avec une personne ayant bénéficié de plusieurs inductions hypnotiques auparavant.

    Le temps d’une pause déjeuner et je vous décrit ma dernière induction réussie par hypnose conversationnelle dans le prochain post.
    T.M.
     
  6. Métaphore

    Métaphore Invité

    :arrow: mais personnellement j’ai beaucoup d’échec avec cette méthode quand il s’agit d’une personne n’ayant jamais été hypnotisée, cela devient extrêmement plus facile avec une personne ayant bénéficié de plusieurs inductions hypnotiques auparavant.


    Et bien j'aurais dit plutôt le contraire, le sujet se prête beaucoup plus facilement au processus de la transe sans s'en rendre compte, et je trouve que c'est l'idéal pour des personnes très angoissées, et donc devient un peu inutile par la suite, où on va directement au travail thérapeutique, car cette introduction est assez longue et prend donc du temps pour le travail en profondeur.

    C'est mon point de vue.
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Je voulais en fait parler de l'hypnose conversationnelle hors cabinet... (avec j guermeur on voit une application très écologique, en douceur, dans le respect du sujet, en cabinet.)

    Simplement par ex pour que quelque chose de long et pénible puisse paraitre court et agréable....
    En conversationnel, vraiment possible... et c'est bel et bien de l'hypnose....

    Quelqu'un a des idées ?
     
  8. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Pour vous répondre Triggermind et Métaphore, justement j'ai été déconcertée par la rapidité de la transe de sujets n'ayant jamais été hypnotisés au préalable.

    JUSTEMENT ils ne le savent pas, pas de peur, pas de méfiance, et d'une rapidité extrême...
    Et justement métaphore, c'est pour gagner du temps.
    En cabinet encore plus simple, puisque le sujet vient pour cela...

    Le but créer une transe hyper rapide (sans suggestions forcées) simplement par effet de surprise ou sidération....

    Je pense qu_'il faut une certaine technique, reaction ultra rapide, s'appuyer sur le bon truc, dans le bon ton de voix... observer, approfondir....
     
  9. Métaphore

    Métaphore Invité

    Mais pourquoi voulez vous que ce soit rapide ?.. si le sujet apprécie ce moment de transe, de relaxation profonde, de s'immerger dans ses ressources, laisser le profiter de cet instant.

    Et s'il n'est pas prêt pour l'instant à aller plus loin dans la thérapie mais seulement un besoin de reprendre confiance en lui...arrêtez de parler de rapidité...
     
  10. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    une séance est limitée en temps.... c'est pas de la durée de la transe dont je parle, mais la durée de l'induction de celle ci....
    Suis un peu pressée ces deux derniers jours, ça déteint peut etre
     
Chargement...