Formation Hypnose

interview sur RFO Tahiti

  • Initiateur de la discussion Altmaier
  • Date de début
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Paul, plusieurs choses:

paulelie à dit:
moi je ne pense pas que la nicotine soit addictive!

c'est le rituel , sanctionné par l'effet du poison, qui est addictif....
si la nicotine était addictive , alors il faudrait se désintoxiquer du patch et d'autres substituts.... non?
La nicotine + certains composés présents dans la fumée sont très addictifs:

Nous avons ainsi montré que la nicotine seule ne suffit pas à induire les adaptations que nous avions mis évidence dans le cerveau de la souris, avec les autres drogues, telles que l’amphétamine, la cocaïne, la morphine ou l’alcool. En revanche, nous avons réussi à révéler ses puissants effets addictifs en l’associant à certains composés présents dans la fumée de tabac. De plus, nous pensons avoir montré, pourquoi la nicotine seule est inefficace et par quels mécanismes ces deux produits agissent de concert, pour conférer au tabac, tout son caractère addictogène.

On sait depuis longtemps que la fumée de tabac comprend plusieurs centaines de molécules différentes dont certaines n’ont pas encore été identifiées. Parmi elles, certaines sont des Inhibiteurs de Monoamines oxidases ou IMAO. Ces IMAO augmentent artificiellement les taux d’un neuromédiateur, la sérotonine, ce qui a pour conséquence de désensibiliser un de ses récepteurs, le 5-HT1A. Or, ce récepteur protège les neurones qui produisent de la sérotonine de l’effet de la nicotine. Les IMAO permettent donc à la nicotine de révéler son pouvoir addictif alors que ni la nicotine, ni les IMAO n’ont d’effets addictifs par eux-même. Il faut aussi préciser que si ces expériences relativisent le rôle de la nicotine dans la dépendance au tabac, elles ne relativisent en rien le potentiel addictif de la cigarette. En effet, nous avons montré que les effets neurochimiques induits par la nicotine lorsqu’elle est associée à un IMAO chez l’animal, est équivalent à ceux que l’on observe avec les psychostimulants (cocaïne, amphétamines), les opiacés (morphine, héroïne) ou l’alcool.



http://www.upmc.fr/fr/recherche/pole_4/ ... dance.html


paulelie à dit:
pour lorenzo:
mais on ajoute rien!
Quand on fait payer 20 ou 30 Euros supplémentaires, on ajoute Paul.

paulelie à dit:
moi si j'avais un cabinet je ferai la même chose ....pour n'avoir pas que des client fumeurs!
Ce serait donc aux clients fumeurs de payer votre lassitude? Qui motive-t-on finalement avec ce surcoût?
On ne peut alors que vous souhaiter de ne pas aller consulter un dentiste en fin de carrière pour traiter une carie sinon vous allez y laisser 1 mois de salaire avec ce raisonnement. :?
Ne serait-il pas plus simple de tout simplement refuser certains fumeurs et les adresser à un confrère puisque les traiter devient lassant pour vous?
 
dominique_nancy
dominique_nancy
Membre
messages
52
Points
2 590
Localisation
Nancy
"va falloir cette osmose...ce truc qui ." : oui la clé est là.
Tu dois avoir confiance dans ce que te propose le T, tout comme le T doit avoir confiance dans ce que tu lui diras, ou ne diras pas : c'est un contrat de confiance.
Si tu n'adhère pas alors ton inconscient n'adhèrera pas plus (ton inconscient c'est toi) et le travail sera vain. Dans ce cas va voir un autre T.

Et oui le tabac, qui est un comportement, est bien le haut d'un iceberg plus ou moins gros suivant la personne.

Et comme dans toute chose la volonté entraine ou non la motivation qui entraine ou non la décision qui elle entraine l'action. Et lorsqu'on est dans l'action, il se passe forcement quelque chose
 
M
Marion Prieur
Membre
messages
100
Points
1 160
intéressant...
Que cet échange soit légitime, je pense que personne ou presque ne peut le contester. Mais je suis surprise de lire que cet échange est inévitable et implique des conséquences dans la faisabilité de la thérapie. Alors excluons le cas du rentier qui offrirait sa compétence pour faire de la thérapie gratuite...
Cette implication de la transaction dans l'efficacité thérapeutique a-t-elle était mesurée ?
Vous dites qu'on vous a appris qu'il fallait surtout ne jamais faire de thérapie gratuite. Vous le tenez donc de quelqu'un ? Pourrais-je vous demandez de qui il s'agit ? Ou bien d'où cette personne tire cette loi ? J'aime bien me référer à la source de l'information pour évaluer le degré de foi que je peux lui accorder (c'est mon côté "méta-modèle", je sais ça peut énerver, mais c'est une question de curiosité autant que de rigueur, sur internet la désinformation est une pollution, et nous gagnons toujours à citer la source de nos affirmations, n'est-ce pas?)

Au passage, j'ai beaucoup la phrase "il n'y a pas d'absolu". Ce sonne comme un paradoxe (un peu comme le paradoxe du menteur). :) Comme la phrase "Il n'y a jamais rien de vrai à 100%" (si c'est vrai, cette phrase, en tant que jugement absolu, est fausse).
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
lorenzo vous déformez encore mes propos....
(par politesse je vous repond....) :D
et essayez en les interprétant d'y mettre d’autres sens...

je vous comprends tout a fait!
et ne suis pas d'accord.... c'est tout!

acceptez le....je ne veut pas vous convaincre!
mais ce que je fais marche très bien.... notamment a propos d'aider les gens a arrêter de fumer.
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
La décision peut entrainer la motivation, la volonté et l'action ?

Et l''action peut aussi entrainer une décision ?
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
dominique_nancy à dit:
"va falloir cette osmose...ce truc qui ." : oui la clé est là.
Tu dois avoir confiance dans ce que te propose le T, tout comme le T doit avoir confiance dans ce que tu lui diras, ou ne diras pas : c'est un contrat de confiance.

Oui, mais la confiance , pour moi, elle se gagne, pas en monnaie hein ! :lol: :wink:


Si tu n'adhère pas alors ton inconscient n'adhèrera pas plus (ton inconscient c'est toi) et le travail sera vain. Dans ce cas va voir un autre T.

oui...Il y a des mots, des silences , de l'impatience, manque d'écoute , de disponibilté qui parlent tout autant ... :wink:
..


Et oui le tabac, qui est un comportement, est bien le haut d'un iceberg plus ou moins gros suivant la personne.

Et comme dans toute chose la volonté entraine ou non la motivation qui entraine ou non la décision qui elle entraine l'action. Et lorsqu'on est dans l'action, il se passe forcement quelque chose
A/men :lol: :D 8) :wink:
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
paulelie à dit:
lorenzo vous déformez encore mes propos....
(par politesse je vous repond....) :D
et essayez en les interprétant d'y mettre d’autres sens...

je vous comprends tout a fait!
et ne suis pas d'accord.... c'est tout!

acceptez le....je ne veut pas vous convaincre!
mais ce que je fais marche très bien.... notamment a propos d'aider les gens a arrêter de fumer.
Paul, justement l'intérêt est ici de me montrer en quoi je déforme vos propos. Ce que j'ai écrit me semble être l'implication de vos positions sur la chose. Si je me trompe, l'intérêt du débat est de m'expliquer en quoi cela ne va pas dans le sens de ce que vos avez écrit, là au moins il y a échange.
 
dominique_nancy
dominique_nancy
Membre
messages
52
Points
2 590
Localisation
Nancy
Marion, vous n'êtes pas hors sujet à mon avis.

"Vous dites qu'on vous a appris qu'il fallait surtout ne jamais faire de thérapie gratuite. Vous le tenez donc de quelqu'un ?" : je vous donne ma réponse tirée de mon expérience à une époque où je donnais des soins reiki gratuitement (et que j'ai déjà donné dans un autre sujet) : c'est un constat, la politesse est bien mise à mal dans notre pays, les gens n'arrive pas plus à l'heure quand c'est gratuit... ne savent pas dire merci quand c'est gratuit et le pire, vous reproche que vous avez mal fait votre boulot quand ça marche pas... malgré la gratuité. Je ne parle même pas des dons, c'est anecdotiques... sur 10 personnes, 9 n'ont rien compris à ce qu'est une relation humaine. Alors bien sûr la seule personne sur ces 10 vaut le coup (humainement parlant j'entends) mais bon, dans ces conditions c'est difficile.
Et puis un jour lorsque j'ai compris que dans notre pays l'acte charitable était une notion assez vague pour beaucoup j'ai décidé de demander de l'argent pour mes séances. Ah ! la magie du dieu argent qui a tout changé... En définitive je crois que le prétexte de payer soulage beaucoup car là on n'est plus "obligé" de dire merci. Eh oui je constate que dire merci est un coût beaucoup plus important pour pas mal de gens que de payer des honoraires.
Il a donc bien fallu que je pose une valeur sur ce que je proposais... et le plus étonnant c'est que les consultants n'ont plus du tout eu la même attitude.
Alors je n'ai pas tenu de statistiques mais mon sentiment est que effectivement l'implication (donc le résultat) est bien meilleur dans ce cas.
J'invente rien.
 
M
Marion Prieur
Membre
messages
100
Points
1 160
Merci Dominique pour cette réponse. C'est vrai que j'adressais cette remarque au message de Paulélie, et votre message s'est intercallé. J'aurais aimé le lire avant de répondre. Je n'aurais pas employé les mêmes termes. Mais vous avez eu l'élégance et l'intelligence de répondre avec précision.
Votre témoignage personnel est très juste. Un facteur social est à prendre en compte : l'inélégance possible du client. j'ai souvent rencontré des attitudes bien moches de la part de gens qui payaient un service, justement au contraire. Mais dans d'autres contextes, alors ça ne vaut pas. En thérapie, je comprends que ça puisse être l'inverse.
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
katia (zoulouk) à dit:
Valikor tu associes le fumeur au skieur inconscient ?

"et oui pour les secours c'est déjà le cas : un skieur qui se met en danger et va faire du hors piste alors que c'était clairement indiqué que c'est dangereux, va devoir rembourser le prix des secours engagés par la communauté. "

Peut être alors pour ceux qui fument ne faudrait il pas rembourser les soins médicaux que la cigarette entraine ?

Tu n'es pas médecin Valikor ou psychothérapeute (?), donc tu n'as que des clients... ou consultants.

J'ai mieux compris la distinction que tu fais entre fumeur et non fumeur, que je ne partage pas du tout par ailleurs.

Une personne vient pour un problème, ou quelque chose qui la gêne et souhaite le résoudre. (ou pour mettre en echec le thérapeutepeut être ... ?)

Les autres distinctions sont de l'ordre des jugements de valeur que tu emets sur les fumeurs.

Je dirais que tu n'aimes pas les fumeurs et les trouve irresponsables.


_________________
j'ai bien plus de patients (78%) que de clients (12% qui correspondent aux fumeurs)....


tu te trompe pour le reste. ce sont tes projections issues du fait que l'injustice c'est difficile pour toi...

pour les soins pris en charge par la société, c'est à la société de décider... je ne ferais même pas l'effort de décider d'une opinion à ce sujet tellement c'est inutile de décider que devrait faire la société....
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
Bonjour Valikor,

Ne peut-on pas penser que le tabac, même s'il n'est pas perçu comme une souffrance peut en cacher une tout aussi réelle qu'un trouble anxieux par exemple?
bien sûr, mais c'est son motif de venue qui décide qui décide. C'est lui qui décide que c'est plus important d'arrêter la cigarette que l'anxiété (comme quoi il fit les choses à l'envers)
J'imagine que comme précédemment il y a une bonne part de subjectivité: les arachnophobes souffrent-ils plus que les fumeurs? La notion d'échelle de souffrance me semble périlleuse, vous verrez des personnes phobiques souffrir beaucoup plus qu'une personne dépressive en apparence alors que l'on pourrait penser le contraire de prime abord, c'est au cas par cas.
non car la plupart de ceux qui viennent pour phobies vont globalement mieux et ont globalement plus de confiance en soi que les dépressifs, sauf pour les dépressifs qui ont aussi des phobies...

La personne vient consulter pour un problème qui la dérange, doit-on la classer selon son degré de souffrance et évaluer un tarif qui y serait
si la cigarette lui faisait vraiment si mal physiquement parlant, elle aurait arrêté.
proportionnel ou inversement proportionnel? Je trouverais dur que mon médecin me fasse payer la consultation plus cher parce que je n'ai que 38 de fièvre alors qu'un autre patient qui vient de consulter avait 40.

Sur la notion de responsabilité là également le sujet est vaste et complexe. Bien sûr que la personne est (en partie) responsable de son addiction, pour autant est-elle responsable des causes qui l'ont amenée à cette addiction?
Du point de vue de la responsabilité, l'exemple du skieur mérite d'être précisé: le skieur payera-t-il simplement les frais engagés pour le sauver (soyons fous et disons un hélicoptère) ou devra-t-il également payer son opération de la jambe? A ma connaissance et je me trompe p-e, son opération de la jambe sera prise en charge et on ne lui facturera pas plus cher cette opération sous prétexte qu'il s'est cassé la jambe sur une piste noire.
il me semble qu'il paiera l'hélicoptère pour le chercher en hors piste mais pas l'opération.
Si l'on prend le parti de considérer que la responsabilité doit engager un surcoût, l'ado en détresse du fait du divorce de ses parents et qui se met à fumer sera-t-il plus responsable (et devra ainsi payer 30 Euros de surcoût) que sa sœur qui pour les mêmes causes deviendra phobique? Sans évoquer le sujet de la fragilité génétique qui semble bien réelle, la notion de responsabilité est bien complexe et je ne crois pas que le thérapeute devrait se faire juge de la culpabilité des patients et les sanctionner financièrement selon son échelle de valeur.

Bonne journée
non, les parents sont responsables de leurs enfants et du reste, pour un ado, c'est un signe de liberté la cigarette, c'est peut etre bien pour cela que j'en ai jamais eu....
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Marion Prieur à dit:
intéressant...
Que cet échange soit légitime, je pense que personne ou presque ne peut le contester. Mais je suis surprise de lire que cet échange est inévitable et implique des conséquences dans la faisabilité de la thérapie. Alors excluons le cas du rentier qui offrirait sa compétence pour faire de la thérapie gratuite...
Cette implication de la transaction dans l'efficacité thérapeutique a-t-elle était mesurée ?
Vous dites qu'on vous a appris qu'il fallait surtout ne jamais faire de thérapie gratuite. Vous le tenez donc de quelqu'un ? Pourrais-je vous demandez de qui il s'agit ? Ou bien d'où cette personne tire cette loi ? J'aime bien me référer à la source de l'information pour évaluer le degré de foi que je peux lui accorder (c'est mon côté "méta-modèle", je sais ça peut énerver, mais c'est une question de curiosité autant que de rigueur, sur internet la désinformation est une pollution, et nous gagnons toujours à citer la source de nos affirmations, n'est-ce pas?)

Au passage, j'ai beaucoup la phrase "il n'y a pas d'absolu". Ce sonne comme un paradoxe (un peu comme le paradoxe du menteur). :) Comme la phrase "Il n'y a jamais rien de vrai à 100%" (si c'est vrai, cette phrase, en tant que jugement absolu, est fausse).
comme il est interdit d'interdire...
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
Marion Prieur à dit:
intéressant...
Que cet échange soit légitime, je pense que personne ou presque ne peut le contester. Mais je suis surprise de lire que cet échange est inévitable et implique des conséquences dans la faisabilité de la thérapie. Alors excluons le cas du rentier qui offrirait sa compétence pour faire de la thérapie gratuite...
Cette implication de la transaction dans l'efficacité thérapeutique a-t-elle était mesurée ?
Vous dites qu'on vous a appris qu'il fallait surtout ne jamais faire de thérapie gratuite. Vous le tenez donc de quelqu'un ? Pourrais-je vous demandez de qui il s'agit ? Ou bien d'où cette personne tire cette loi ? J'aime bien me référer à la source de l'information pour évaluer le degré de foi que je peux lui accorder (c'est mon côté "méta-modèle", je sais ça peut énerver, mais c'est une question de curiosité autant que de rigueur, sur internet la désinformation est une pollution, et nous gagnons toujours à citer la source de nos affirmations, n'est-ce pas?)

Au passage, j'ai beaucoup la phrase "il n'y a pas d'absolu". Ce sonne comme un paradoxe (un peu comme le paradoxe du menteur). :) Comme la phrase "Il n'y a jamais rien de vrai à 100%" (si c'est vrai, cette phrase, en tant que jugement absolu, est fausse).
gerald kein, don mottin et cal banyan sont d'accord sur ce point... vous pouvez verifier! et au usa qui n'as rien a voi avec les gros cigares et les grosses bagnoles! je n'ai jamais entendu de therapeute qui dise le contraire!
et il y a une logique.... surtout si c'est vous qui faites le travail!
le métier d'ypnoT demande beaucoup d’énergie, de savoir et de pratique....j'ai investi énormément d'argent.... et trouve normal que je soit payé pour mon temps!

pour ce qui est de l'absolu.... je vous laisse choisir sa definition!
pour moi une verité est vrai si elle peut évoluer avec l’expérience et le temps.... la vérité vrai n'existe que dans le présent, demain? nous verrons!
ce qui est définitif au sens strict du mot.... ne me concerne pas , je fait dans le changement....! :D
 
M
Marion Prieur
Membre
messages
100
Points
1 160
Alors si vous n'avez entendu personne dire le contraire "aux USA", alors je m'incline. Ca doit être forcément vrai. God Bless America
Mais au fond, j'ai bien dit que la transaction me semblait incontestablement légitime. Sur ce point, encore une fois, NOUS SOMMES D'ACCORD... et sur ce point, encore une fois, nous sommes hors sujet.
Encore une fois, je m'en tiendrai donc aux questions que j'ai posées dans mon premier message. Et si quelqu'un veut éventuellement y répondre sur un post à part, je pense que ça sera adéquat.
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
bon, je cois que le sujet d'origine est "vu a la télé" ou quelque chose comme ça...

en lisant toutes nos intervention, j'ai comme une impression, lorsque on parle d'argent, il y a pleins de choses qui me semble ressortir

il me semble percevoir un peu la carte du monde de l'autre
je me trompe ?

autre chose sur le même sujet, parler de l'argent me semble vachement inductif.

vrais/faux ?

si cela a un coté inductif... comment éviter la bad transe a l'autre ?


flute je suis complètement hors sujet !

je dis aussi merci à tous,
suite a vos interventions je viens de découvrir un coté positif à... l'argent, en effet je me rend compte que ça développe la plasticité
cette nouvelle croyance ma plais assez et je présuppose que "ça" fait du bien.
( a tester )

du coup, faudrait pas que parler d'argent ce soit tabou...
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
laurenzo à dit:
Bonjour Valikor,

Ne peut-on pas penser que le tabac, même s'il n'est pas perçu comme une souffrance peut en cacher une tout aussi réelle qu'un trouble anxieux par exemple?
bien sûr, mais c'est son motif de venue qui décide qui décide. C'est lui qui décide que c'est plus important d'arrêter la cigarette que l'anxiété (comme quoi il fit les choses à l'envers)
Tous les patients n'ont-ils pas fait à un moment donné les choses à l'envers ou de travers? Pour autant ils ne payent pas plus cher leur(s) mauvais choix.

valikor à dit:
laurenzo à dit:
J'imagine que comme précédemment il y a une bonne part de subjectivité: les arachnophobes souffrent-ils plus que les fumeurs? La notion d'échelle de souffrance me semble périlleuse, vous verrez des personnes phobiques souffrir beaucoup plus qu'une personne dépressive en apparence alors que l'on pourrait penser le contraire de prime abord, c'est au cas par cas.
non car la plupart de ceux qui viennent pour phobies vont globalement mieux et ont globalement plus de confiance en soi que les dépressifs, sauf pour les dépressifs qui ont aussi des phobies...
"La plupart", "globalement" on est donc loin de pouvoir faire une généralisation. J'ai déjà parlé avec des agoraphobes qui affirmaient que comparée à leurs crises d'angoisse, une ancienne dépression soignée était presque négligeable. A mon sens une classification de la douleur des gens selon leur trouble est très hasardeuse, encore plus si elle justifie une différence de tarification. Il faudrait alors souffrir plus pour payer moins, le message me semblerait gênant.

valikor à dit:
laurenzo à dit:
La personne vient consulter pour un problème qui la dérange, doit-on la classer selon son degré de souffrance et évaluer un tarif qui y serait
si la cigarette lui faisait vraiment si mal physiquement parlant, elle aurait arrêté.
2 choses:
- La souffrance se limite-t-elle à une souffrance physique?
- L'intérêt de la cigarette n'a-t-il pas justement été de camoufler la souffrance sous-jacente? Et si c'est le cas, si la souffrance sous-jacente est intense, la personne doit-elle se voir sanctionner financièrement d'avoir transformé sa souffrance en addiction au tabac plutôt qu'en dépression?

valikor à dit:
laurenzo à dit:
proportionnel ou inversement proportionnel? Je trouverais dur que mon médecin me fasse payer la consultation plus cher parce que je n'ai que 38 de fièvre alors qu'un autre patient qui vient de consulter avait 40.

Sur la notion de responsabilité là également le sujet est vaste et complexe. Bien sûr que la personne est (en partie) responsable de son addiction, pour autant est-elle responsable des causes qui l'ont amenée à cette addiction?
Du point de vue de la responsabilité, l'exemple du skieur mérite d'être précisé: le skieur payera-t-il simplement les frais engagés pour le sauver (soyons fous et disons un hélicoptère) ou devra-t-il également payer son opération de la jambe? A ma connaissance et je me trompe p-e, son opération de la jambe sera prise en charge et on ne lui facturera pas plus cher cette opération sous prétexte qu'il s'est cassé la jambe sur une piste noire.

il me semble qu'il paiera l'hélicoptère pour le chercher en hors piste mais pas l'opération.
Donc les soins médicaux sont pris en charge. Dans le cas du fumeur, il paye déjà les consultations ce qui est loin d'être anodin pour tout le monde, pourquoi le charger davantage? Une personne atteinte d'un cancer du poumon devrait-elle payer sa chimio quand une autre atteinte d'un cancer de la prostate n'aura rien à payer?

valikor à dit:
laurenzo à dit:
Si l'on prend le parti de considérer que la responsabilité doit engager un surcoût, l'ado en détresse du fait du divorce de ses parents et qui se met à fumer sera-t-il plus responsable (et devra ainsi payer 30 Euros de surcoût) que sa sœur qui pour les mêmes causes deviendra phobique? Sans évoquer le sujet de la fragilité génétique qui semble bien réelle, la notion de responsabilité est bien complexe et je ne crois pas que le thérapeute devrait se faire juge de la culpabilité des patients et les sanctionner financièrement selon son échelle de valeur.

Bonne journée
non, les parents sont responsables de leurs enfants et du reste, pour un ado, c'est un signe de liberté la cigarette, c'est peut etre bien pour cela que j'en ai jamais eu....
Donc il faudrait envoyer le surcoût de la séance aux parents de l'adulte qui a fumé du fait de leur divorce lorsqu'il était ado et qui veut cesser à 25 ans?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
à laurenzo : la discussion est stérile, je lache prise. L'injustice est trop difficile pour vous. c'est trop émotionnel.

moi j'essaye d'etre juste et en pratique, demandez autour de moi, les personnes trouvent que je le suis.
je ne pratique pas de surtarification, mais je comprends leur point de vue et l'injustice n'est pas difficile pour moi.

stop.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Ouh là y a de la projection là-dedans non? :wink:

Me voilà avec une analyse sur mon rapport à l'injustice parce que je ne partage pas votre opinion... Concernant l'aspect émotionnel, si j'osais je vous ferais remarquer qu'il n'y a qu'un participant qui a écrit en très grands caractères et en couleur lorsqu'il faisait part de ses croyances sur les fumeurs. :oops:

Bonne soirée
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
non lorenzo plusieurs personnes essaie de vous le dire gentillement!
demain est un autre jour!
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Pour Valikor:

Oui, l'émotion est chez toi, Valikor aussi

Pourquoi te persuades tu que nous avons un problème avec l'injustice ?

Pourquoi serais ce nous qui aurions un problème et non toi ? Peut-etre les deux ?

Je suis presque sure, un bon 9 que c'est toi qui a un problème de jugement vis à vis des fumeurs (fumer est un luxe qu'ils peuvent se permettre alors ils peuvent se permettre de payer)

Jugement, jugement... quand tu nous tiens

Je ne fume personnellement pas, mais c'est pas pour autant que j'ai un oeil aussi critique sur eux.

Mais dire qu ils seront plus motivés parce qu ils paient plus, vrais pour certains, faux pour d'autres.

Ce sont des préjugés.. croyances... et j estime avoir le droit d'etre pas en accord avec cela

SANS QU ON ME TROUVE DES PROBLEMES

Merci quand même Valikor, on apprend à se défendre ici...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
katia (zoulouk) à dit:
Je suis presque sure, un bon 9 que c'est toi qui a un problème de jugement vis à vis des fumeurs (fumer est un luxe qu'ils peuvent se permettre alors ils peuvent se permettre de payer)
quand on vient me voir et qu'on fume 3 paquets par jour... .... qu'on a souvent essayer les patchs, les traitements, les séances d'acupunctures... la cigarette électronique...

je considère que même si elle est en recherche d'emploi, l'argent n'est pas un problème pour la personne et que la faire payer plein tarif, ca permettra de faire moins payer ceux qui ont reellement des difficultés.

c'est mon dernier mot.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Flippant :shock:

Sur une échelle de 1 à 10, vous êtes sans doute à 8-9 sur le jugement et la culpabilisation des fumeurs avec un agacement assez perceptible. Un peu de travail à ce niveau pourrait vous permettre d'avoir une attitude plus neutre. :wink:
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
laurenzo à dit:
Flippant :shock:

Sur une échelle de 1 à 10, vous êtes sans doute à 8-9 sur le jugement et la culpabilisation des fumeurs avec un agacement assez perceptible. Un peu de travail à ce niveau pourrait vous permettre d'avoir une attitude plus neutre. :wink:
Moi je pense que Valikor frôle les 10 sur l'échelle de la patience !

et vous vous étonnez que votre capacité à pousser le bouchon sans fin finisse par lui faire perdre patience ?

:shock:
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
surderien à dit:
laurenzo à dit:
Flippant :shock:

Sur une échelle de 1 à 10, vous êtes sans doute à 8-9 sur le jugement et la culpabilisation des fumeurs avec un agacement assez perceptible. Un peu de travail à ce niveau pourrait vous permettre d'avoir une attitude plus neutre. :wink:
Moi je pense que Valikor frôle les 10 sur l'échelle de la patience !

et vous vous étonnez que votre capacité à pousser le bouchon sans fin finisse par lui faire perdre patience ?

:shock:
la discussion est tombé ds la poubelle en ce qui me concerne :wink:

j'en ai profité du coup pour me mettre au travail et enfin finir une page sur le burn-out : http://www.inrees.com/Conferences/nuit- ... -Huguelit/ que je viens de mettre sur mon site...

ca aidera aussi ceux qui veulent savoir pourquoi on peut etre stressé au travail...
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
du bon boulot et tout a fait a propos!
c’est aussi une excellente analyse et entrée en matiere pour les clients potentiels....
le stress étant un amplificateur, sinon la raison pour beaucoup de bobos qui nous arrivent sur les genoux...
pardon qui nous mettent a genoux!
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Finalement, a part le fait de m'être senti agressé, et même insulté par laurenzo qui me reprochait de me faire du fric sur le dos des fumeurs, ce post aura été intéressant.
On distingue parfaitement ceux qui n'ont jamais eu de problène d'addiction, ceux qui connaissent la valeur de l'argent, ceux qui pratiquent l'hypnose, ceux qui voudraient bien, ceux qui cherchent...............;;
Que aurait été ce post si au lieu de répondre à la question, "ça fait combien 12.000 FCP"
Pas tout à fait 100 euros, c'est un peu plus cher que mes autres séances, mais c'est pour motiver d'avantage le "client"
j'avais répondu:
Pas tout à fait 100 euros, Point

Et le débat peut repartir :wink: :D
 
M
mindy
Membre
messages
563
Points
1 790
bonjour tout le monde,



j'ai parcouru le post et je voulais donner ma réaction par rapport aux disputes. ce serait bien que les gens comprennent que nous les thérapeutes ne sommes pas des missionnaires, que nous n'avons pas fait vœu de pauvreté. personnellement, je veux vivre et bien vivre, pouvoir me payer de beaux voyages, une belle maison, si mon métier d'hypnothérapeute me le permet alors où est le mal? un plombier qui sera appelé en urgence va aussi appliquer des honoraires chers, même très chers, les gens ont besoin de son aide et il va de son intérêt de les satisfaire, ils payent le prix fort et ils ne sont pas inondés. ça plaît, ça ne plaît pas, c'est la réalité économique.



je suis transparente pour les tarifs, une séance habituelle est facturée 90 €, pour les fumeurs ma stratégie est la suivante:
+ 3 séances à 150 € assez rapprochées dans le temps
+ 1 séance 1 an après facturée 200 € pour faire le bilan et retravailler d'éventuels points.



les fumeurs représentent en nombre de consultations environ 20% de mon planning, en CA ils représentent environ 35-40% de mes revenus. ce sont des clients entre guillemets faciles, les bons thérapeutes nous savons que nous les aiderons vite et efficacement. un patron ne passera pas son temps à faire des choses difficiles, moi si 40% de mes revenus sont obtenus facilement je ne vais pas m'en excuser même si ça pose des problèmes à certains.



je ne sais plus quel posteur disait que les fumeurs souffrent moins, il a raison selon ma pratique, rien à voir avec un dépressif ou un grand anxieux et le fumeur en plus il répète tous les jours le rituel d'aller acheter ce qui lui détruit la santé, bien sûr qu'il est responsable, on va pas en plus le plaindre! je préfère me faire plus d'argent sur des clients qui vont plutôt bien que sur des personnes en détresse, nous ne sommes pas des monstres. soyons honnêtes, en le faisant payer cher, le fumeur aura en tête qu'il a beaucoup investi pour arrêter et il le fera, le prix joue à fond. si dans le même temps j'augmente mon niveau de vie alors tout le monde est gagnant, lui va mieux et moi j'ai le niveau de vie auquel j'aspire. et je suis comme Paulélie, je veux aussi changer le monde, j'ai des idéaux, je souhaite rendre les gens heureux, aussi ça ne m'empêche pas de voir mon boulot et les malades comme un business, qu'on le veuille ou non notre revenu ce sont les gens qui vont mal, doit-on en avoir honte? non ! est-ce un crime de mieux vivre grâce aux fumeurs? non plus ! les firmes détruisent leur santé et se font de l'argent sur leur dos, nous au moins on les aide.



ma relation avec les fumeurs est une relation win-win.



Bien à vous
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
oui ce post a la qualité de découvrir ce qui nous rassemble...
ce qui nous unis!
au delà des disputes....de chapelles..... a l'unanimité ceux qui font le travail....pensent que le tarif est tout a fait justifié!
je vais d'ailleurs monter mes prix!
oui et non de moins en moins j'ai cette envie de changer le monde... prenant conscience de ce que la réaction ( un échantillonnage ici!) du public....
d'ailleurs , je vais changer de stratégie.... sur toute la ligne!
y compris sur la formation que j’écris... car les apprentis thérapeutes et débutants qui veulent devenir sont, obéissent au même schémas...
quand ils pensent que les formations sont trop chères!
s'ils se font avoir... c'est leur problème de n'avoir pas été assez exigeants , de ne pas avoir fait valoir leur droits de consommateurs...
des qu'une révolution se pointe, tout le monde veut s'amuser et tout casser, mais des qu'il s'agit de construire ou de travailler, de prendre sa vie en main et de partager....
il n'y as plus personne!
quoique veuille faire dans la vie , il faut payer le prix...
j'en ai marre de payer pour les autres!
fini le free ride...
c'est la seita , ou moi et mon client..... moi j'ai choisi!
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
paulelie à dit:
oui ce post a la qualité de découvrir ce qui nous rassemble...
ce qui nous unis!

d'ailleurs , je vais changer de stratégie.... sur toute la ligne!
y compris sur la formation que j’écris...

je vais d'ailleurs monter mes prix!
:shock:

Vous avez rabaché des mille et des cents sur ce forum, Paulélie, que vous aviez la martinguale universelle de l'hypnose !

La richesse des richesses !

Et maintenant vous voulez tout changer la donne et augmenter les tarifs ?

Vous déconnez complétement ou c'est du poker menteur ?

:?:
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Faux, archi FAUX valikor....j'ai travaillé en pneumo et j'ai vu des gens, malgrès une trachéo , fumer à travers :shock: j'ai vu des gens souffrir , ça leurs faisaient mal mais ils continuaient....

Je me suis amusée à compter...5 pour faire payer les fumeurs plus cher...et 5 qui trouve pas ça très humain......


Alors ceci sera mon dernier à MOI....je vous laisse continuer, à vous faire du pognon pour vous payer des belles vacances, autres ,sur le dos des fumeurs et si vous rencontrez un miroir, surtout je vous souhaite de ne pas penser , vous mettre à notre place, ou simplement imaginer fumer à travers une trachéo, même l'espace d'un millième de seconde, car le reflêt que vous pourriez réellement voir, pourraît vous faire peur !


C'est déguellasse.........
 
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
REJOINDRE LA COMMUNAUTÉ MAINTENANT
Haut