1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

La suggestibilité hypnotique par l'université de Stamford

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par moyga, 4 Avril 2009.

  1. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,

    j'ai pris connaissance de l'échelle de "suggestibilité hypnotique" mise au point par l'université de Stamford et je suis quelque peu septique.

    Selon l'échelle, 5% d'entre nous sont réfractaires à l'hypnose et 10% uniquement parviennent à entrer rapidement en état d'hypnose profonde.

    Je m'explique pourquoi je suis septique.

    Tout le monde entre facilement en transe légère (quand on regarde dans le vide et que l'on reprend connaissance quelques secondes après où l'on dit que l'on était ailleurs). C'est tout naturel.
    Par ailleurs lorsque qu'on s'aligne sur l'"autre", respiration, mouvement, geste..... et que j'essaie de me "connecter", je commence par emmener la personne dans un univers où elle se sent bien, où elle part pour un voyage et m'accompagne. je vous évite la suite vous imaginerez.

    ça marche tout le temps. Je n'ai pas encore eu de cas refractaires alors les 5% me laissent douteux.

    Vous en pensez quoi vous?
    vous avez une théorie ou une pratique ou idée que sais-je qui contre cette échelle de suggestibilité?
     
  2. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1920
    Localité:
    BORDEAUX
    Ernest ROSSI pense que ces échelles de suggestibilité n'ont aucune valeur. Personnellement, je ne m'en suis jamais servi; mais si ça peut permettre de suggérer à un client qu'il est hypnotisable, pourquoi pas...
    Ce qui serait dommage, c'est de s'en servir pour justifier son incompétence à accompagner quelqu'un en transe.
     
  3. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse

    ce qui veut dire?
     
  4. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1920
    Localité:
    BORDEAUX
    Je rejoins votre scepticisme. Au lieu de décrèter qu'un sujet n'est pas hypnotisable parce que l'on n'a pas obtenu suffisamment de réponses hypnotiques au vu des échelles, il vaut mieux s'interroger sur sa façon de faire en tant qu'hypnotiseur. C'est l'individualisation de l'accompagnement qui prime, comme l'a bien établie par exemple la PNL, et non pas l'application d'un protocole standard.
     
  5. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    "Il n'y a pas de résistance, seulement de piètres thérapeutes" disait Bandler!

    Si un patient est "résistant" c'est simplement qu'il n'est pas avec le bon thérapeute au bon moment. Cela ne veut rien dire d'autre.
     
  6. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse
    Oui chadoc
    d'accord,

    c'est exactement ce que je me dis :D

    Merci

    Et pour les autres, vous n'en pensez rien?
     
  7. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Pas de théorie, mais une pratique :

    Pendant l'induction, je parle, je parle, et je parle.
    Tu satures la personne d'informations et de "lecture de pensées" sans la laisser répondre et à la fin elle décroche, trop occupée à se dire "mais qu'est-ce qu'il me raconte là? il se fout de moi?" pendant que toi tu peux bosser avec l'inconscient.

    Au final, la personne ne se rend même pas compte de ce qu'elle fait.

    "eh puis tu sais, là je parle, mais tu ne m'écoutes pas, mais bon, moi ça m'importe peu, j'ai l'habitude, ça se passe toujours comme ça. Et de toutes façon, c'est pas à toi que je parle, mais à la partie qui vient de faire bouger la main là. Tu t'en es rendu compte? Bah non! Et bon, tu peux te demander ce que je raconte, mais pendant que t'es occupé avec cette pensée, moi je peux bosser avec l'inconscient (là la personne peut se dire "ah merde, c'est pour ça qu'il fait ça" mais elle est encore occupée à analyser la situation, et donc décroche...).
    Bon et puis tu t'en es rendu compte que t'es déja en transe? Plus qu'au début, et moins que dans 10 secondes" etc.

    La confusion est telle que tu peux placer ton induction facilement, et elle ne s'occupe même pas d'intellectualiser, ou de prendre tes suggestions et les rejeter. A tout ceci tu saupoudre de... saupoudrage, de ratification etc.
    Voila :D
     
  8. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse

    donc pas d'accord avec l'échelle? si j'ai bien compris
     
  9. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Je ne suis pas un grand pratiquant, ni même assez confirmé pour donner un point de vue subjectif.
    Mais objectivement, je pense que cette échelle est valable pour ceux qui utilisent toujours les mêmes techniques, sans les adapter. Alors oui, il y a suggestibilité par rapport à une technique donnée.

    Après, tu as demandé une pratique, je t'en ai donné une. Et l'aptitude indispensable en pratique de l'HE, c'est la flexibilité.
    Même si tu as un patient résistant, utilise cette résistance dans le but de le coller en transe!
    (cf. le livre Hypnose de Lockert, partie No Set, et Résistance, je te donne des exemples si tu n'as pas ce livre.)
     
  10. Claude 33

    Claude 33 Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2009
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Très interressant votre sujet,mais que pourriez vous me dire dans le cas d'une personne hypnotisée à son insu, et qui après quelques mois au contact de son hypnotiseur fasse un rejet incompréhensible du son et de l'intonation de la voix de son hypnotiseur
     
Chargement...