La suggestibilité hypnotique par l'université de Stamford

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par moyga, 4 Avril 2009.

  1. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse
    Bonjour à tous,

    j'ai pris connaissance de l'échelle de "suggestibilité hypnotique" mise au point par l'université de Stamford et je suis quelque peu septique.

    Selon l'échelle, 5% d'entre nous sont réfractaires à l'hypnose et 10% uniquement parviennent à entrer rapidement en état d'hypnose profonde.

    Je m'explique pourquoi je suis septique.

    Tout le monde entre facilement en transe légère (quand on regarde dans le vide et que l'on reprend connaissance quelques secondes après où l'on dit que l'on était ailleurs). C'est tout naturel.
    Par ailleurs lorsque qu'on s'aligne sur l'"autre", respiration, mouvement, geste..... et que j'essaie de me "connecter", je commence par emmener la personne dans un univers où elle se sent bien, où elle part pour un voyage et m'accompagne. je vous évite la suite vous imaginerez.

    ça marche tout le temps. Je n'ai pas encore eu de cas refractaires alors les 5% me laissent douteux.

    Vous en pensez quoi vous?
    vous avez une théorie ou une pratique ou idée que sais-je qui contre cette échelle de suggestibilité?
     
  2. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    BORDEAUX
    Ernest ROSSI pense que ces échelles de suggestibilité n'ont aucune valeur. Personnellement, je ne m'en suis jamais servi; mais si ça peut permettre de suggérer à un client qu'il est hypnotisable, pourquoi pas...
    Ce qui serait dommage, c'est de s'en servir pour justifier son incompétence à accompagner quelqu'un en transe.
     
  3. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse

    ce qui veut dire?
     
  4. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    BORDEAUX
    Je rejoins votre scepticisme. Au lieu de décrèter qu'un sujet n'est pas hypnotisable parce que l'on n'a pas obtenu suffisamment de réponses hypnotiques au vu des échelles, il vaut mieux s'interroger sur sa façon de faire en tant qu'hypnotiseur. C'est l'individualisation de l'accompagnement qui prime, comme l'a bien établie par exemple la PNL, et non pas l'application d'un protocole standard.
     
  5. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    "Il n'y a pas de résistance, seulement de piètres thérapeutes" disait Bandler!

    Si un patient est "résistant" c'est simplement qu'il n'est pas avec le bon thérapeute au bon moment. Cela ne veut rien dire d'autre.
     
  6. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse
    Oui chadoc
    d'accord,

    c'est exactement ce que je me dis :D

    Merci

    Et pour les autres, vous n'en pensez rien?
     
  7. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Pas de théorie, mais une pratique :

    Pendant l'induction, je parle, je parle, et je parle.
    Tu satures la personne d'informations et de "lecture de pensées" sans la laisser répondre et à la fin elle décroche, trop occupée à se dire "mais qu'est-ce qu'il me raconte là? il se fout de moi?" pendant que toi tu peux bosser avec l'inconscient.

    Au final, la personne ne se rend même pas compte de ce qu'elle fait.

    "eh puis tu sais, là je parle, mais tu ne m'écoutes pas, mais bon, moi ça m'importe peu, j'ai l'habitude, ça se passe toujours comme ça. Et de toutes façon, c'est pas à toi que je parle, mais à la partie qui vient de faire bouger la main là. Tu t'en es rendu compte? Bah non! Et bon, tu peux te demander ce que je raconte, mais pendant que t'es occupé avec cette pensée, moi je peux bosser avec l'inconscient (là la personne peut se dire "ah merde, c'est pour ça qu'il fait ça" mais elle est encore occupée à analyser la situation, et donc décroche...).
    Bon et puis tu t'en es rendu compte que t'es déja en transe? Plus qu'au début, et moins que dans 10 secondes" etc.

    La confusion est telle que tu peux placer ton induction facilement, et elle ne s'occupe même pas d'intellectualiser, ou de prendre tes suggestions et les rejeter. A tout ceci tu saupoudre de... saupoudrage, de ratification etc.
    Voila :D
     
  8. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse

    donc pas d'accord avec l'échelle? si j'ai bien compris
     
  9. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Je ne suis pas un grand pratiquant, ni même assez confirmé pour donner un point de vue subjectif.
    Mais objectivement, je pense que cette échelle est valable pour ceux qui utilisent toujours les mêmes techniques, sans les adapter. Alors oui, il y a suggestibilité par rapport à une technique donnée.

    Après, tu as demandé une pratique, je t'en ai donné une. Et l'aptitude indispensable en pratique de l'HE, c'est la flexibilité.
    Même si tu as un patient résistant, utilise cette résistance dans le but de le coller en transe!
    (cf. le livre Hypnose de Lockert, partie No Set, et Résistance, je te donne des exemples si tu n'as pas ce livre.)
     
  10. Claude 33

    Claude 33 Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2009
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Très interressant votre sujet,mais que pourriez vous me dire dans le cas d'une personne hypnotisée à son insu, et qui après quelques mois au contact de son hypnotiseur fasse un rejet incompréhensible du son et de l'intonation de la voix de son hypnotiseur
     
  11. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse
    oui j'ai déjà ce livre en ma possession merci :D
     
  12. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse
    Alors là ça relève du talent de l'hypnotiseur je pense. c'est à lui de faire comprendre qu'il n'est pas là pour lui faire de mal, il doit ré installer une confiance,certes ça peut être dur mais à force de persévérer on finit toujours par obtenir des résultats. donc on en revient à la même chose, c'est la force de persuasion et le "talent" de l'hypnotiseur qui doit être revu. Ensuite et pendant on traite les causes du client.

    je pense...

    attendez l'opinion des autres membres, ils apporteront sûrement plus de réponses sur ce cas.
     
  13. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse
    l'échelle de transe hypnose?

    oui comme disait Eluno. il faut utiliser cette résistance comme force.
     
  14. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Euh... Il est où le message de surderien? disparu? Je ne le vois pas!

    Pour Claude : Si tu ne lui fais plus confiance ou ne le supporte plus, tu peux toujours changé de thérapeute!
     
  15. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse
    je sais pas apparemment il a disparu ou alors il a du l'effacer.
     
  16. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    634
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Quand une personne "résiste" à entrer en transe, j'entre le premier dans le processus et la personne y entre sans effort...

    Comme en général je prends plaisir à y entrer et elle aussi en même temps que moi çà baigne...

    Quand moi je n'y arrive pas, je m'en rends compte assez vite et c'est donc à moi de moduler mon entrée en scène


    Quand le thérapeute a peur, le malade a peur...


    Quand le thérapeute est confiant, la personne est aussitôt en confiance...

    C'est une contagion guérissante...

    :roll:
     
  17. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse
    est-ce que vous savez où je peux obtenir ces fameuses statistiques car j'aimerai connaître l'échantillon utilisé?
    Y'a t-il quelqu'un qui les aurait?
     
  18. moyga

    moyga Membre

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Toulouse
    ah mais ça je suis entièrement d'accord :D
     
  19. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    634
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    dans le cas d'une personne hypnotisée à son insu,

    et qui après quelques mois au contact de son hypnotiseur fasse un rejet incompréhensible

    du son et de l'intonation de la voix de son hypnotiseur



    En hypnose thérapeutique il y a toujours un accord tacite dans la relation hypnotique du patient "acceptant" au mieux

    la proposition du thérapeute et comme çà marche, il n'a pas de raison de faire un rejet, au contraire !


    l'hypnose de foire c'est autre chose...

    :roll:
     
  20. Claude 33

    Claude 33 Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2009
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Malheureusement, je ne parlais d'un praticien; mais d'une personne ayant reçu une formation à l'hypnose. Que représente cette voix aujourd'hui pour le sujet ? pourquoi ce rejet?
     
  21. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Je ne suis pas sceptique,(avec un C, c'est la fosse qui est septique, juste une pointe d'humour, il m'arrive également de faire des fautes )

    je dis que c'est n'importe quoi.

    Je dis que tout le monde est sensible à l'hypnose, A des degrès différents certes, et comme vous le soulignez tous, c'est le thérapeute qui doit amener les sujet à accepter l'hypnose.

    Et les 5% de stamford, ce sont les 5% d'echec de leurs praticiens



    Les seules personnes qui ne sont pas hypnotisables sont les enfants trop jeunes, les personnes séniles ou débiles, au sens médical du terme.

    Quant à la profondeur de la transe, cela ne veut rien dire, chaque personne adapte sa profondeur en fonction de ses besoins et de ses capacités.

    Cordialement,

    Jurgen
     
  22. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Tout simplement parce que ces personnes sont déja en EMC !
    Donc l'hypnose marche pour tous!
     
  23. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Alors on ne doit pas avoir la même définition de l'hypnose.
     
  24. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonsoir,

    Oui, et je le formulerais autrement, tout simplement parce que cela arrive à tout le monde ! :)

    J'écrirais : "quand on constate une résistance c'est que l'on n'a pas installé le bon registre relationnel" (exemple : insister directement ou plus insidieusement pour qu'une personne cesse l'alcool, alors qu'elle ne vient pas avec cette demande ; ou encore : la personne ne se sent pas bien comprise par le thérapeute).

    Et pour reprendre mon idée, une résistance c'est surtout 1) une information (permettant de corriger le tir) ;

    et parfois plus encore :roll: 2) la piste par où il convient de poursuivre ! :shock:


    Une remarque à propos du cas de la démence (cas d'une démence évoluée) : cela dépend de son type.
    Pour la hélas si fréquente maladie d'Alzheimer, c'est une question de stade ; il existe bien des approches spécifiques pour entrer en contact, employant en partie des éléments des modèles de la PNL, mais au-delà d'une certaine détérioration des fonctions supérieures il n'est pas raisonnable de parler d'hypnose. On parlera de modes de communication dégradée, de techniques de synchronisation, d'apaisement, etc. mais pas de thérapie.

    (Eluno : il n'est pas adapté de parler d'EMC pour un état démentiel.)

    Laissons un peu tomber les adages du genre "tout est hypnose"...
     
  25. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben voyons! faut lire hein les copains! :roll:

    Eluno a dit qu'ils étaient déjà en EMC pas en hypnose. Et il a tout à fait raison et c'est tout à fait la raison pour laquelle l'hypnose est impossible ou très difficile avec ces personnes.

    Les enfant sont déjà en transe, ça on ne peut le nier. Les autres ben ils sont dans un autre état modifié de conscience. Comme celui qui est ivre est dans un état modifié de conscience et c'est pour cela qu'il ne peut pas entrer en transe.
     
  26. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Cela dit, je ne crois pas non plus à ces échelles.... Je dois ajouter qu'il devient de plus en plus difficiles de croires aux choses qui sont convenues ou destinées à être convenues dans les milieux officiels tant on ne sait plus qui finance les recherches et qui graisse les roues de qui.
     
  27. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Quand je dit EMC, c'est Etat MODIFIE de Conscience, Modifié au sens littéral.
    Ces personnes ne sont pas dans leur EOC.
    Tous comme les personnes alcooliques ou autres.

    Le soucis avec ces personnes est que comme elles sont constamment en "transe", elles garde quand même un fort contrôle sur leurs pensées, et sont donc capables de rejeter une suggestion.
     
Chargement...