Les Cabinets Publics

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Marc1963, 8 Février 2012.

  1. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Bonjour à tous,


    Comme je le disais dans un autre topic, je trouve l'idée des cabinets publics des plus pertinentes.

    Pourquoi ?

    Je pense que la majorité des maux sur lesquels l'hypnose peut être efficace, prennent racine dans la société et la culture. Pour résumer dans le regard d'autrui.

    Il est illusoire de penser que l'on peut se passer du regard des autres. Malheureusement, nous n'existons qu'au travers du regard des autres. Une personne qui serait transparente (dans le sens invisible) aux regards des autres, se suiciderait. De même, une personne qui n'aurait pas besoin du regard des autres se suiciderait aussi.

    A ce propos j'avais lu, il y a de nombreuses années un article fort intéressant :
    Comme vous le savez en temps de la guerre, certains scientifiques se permettent des expériences sans aucune éthique. Durant la guerre avec l'Allemagne, des scientifiques allemands ont établi un protocole, pour savoir si une langue originelle existait. Ils prirent une dizaine de nouveau nés, les nourrissant correctement, leur faisant la toilette, tout ce qu'un nouveau né à besoin, excepté qu'il n'y avait aucun rapport affectif. Résultat, au bout de quelques semaines tout les nouveaux nés étaient mort.
    La nourriture affective est vitale.

    Ce regard des autres est comparable au feu, ce dernier nous permet de nous chauffer, de faire cuire des aliments, mais si nous nous approchons trop près de celui-ci il nous brûlera.

    Le patient doit apprendre à apprivoiser le feu (le regard des autres)

    C'est pour cela, que pour rendre une cure thérapeutique efficiente au maximum, doit avoir 4 acteurs, qui sont :

    - Le patient

    - le thérapeute

    - La référence : l'Inconscient, ou le subconscient, ou le magnétisme, ou les esprits, ou etc.

    - Le public représentant la société (le jugement et la reconnaissance).




    La question se pose maintenan,t de comment apprendre à apprivoiser le regard d'autrui.

    D'abord, il serait ridicule de penser l'apprivoiser sans se confronter à lui. D'où le grand intérêt de l'acteur : Le public.

    Ce qu'il y a d'intéressant, c'est qu'il y a le regard des autres, mais surtout, l'interprétation que l'on s'en fait et l'importance que l'on lui donne. Nous pouvons agir sur Les trois éléments.

    Il faut se confronter à ses peurs c'est comme cela que l'on s'épanouit.

    Le pire étant la peur d'avoir peur.


    Merci de laisser vos commentaires.
     
  2. Arobaz

    Arobaz

    Inscrit:
    25 Novembre 2010
    Je pense qu'il est interessant de prendre conscience des generalisations que nous faisons .Prenons garde de ne pas nous limiter !
     
  3. Oratorioo

    Oratorioo

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Salut Marc,
    Tu dis :


    Il est illusoire de penser que l'on peut se passer du regard des autres.

    Voila une croyance qui peut faire beaucoup de mal!


    Malheureusement, nous n'existons qu'au travers du regard des autres

    Aie!!


    A ce propos j'avais lu, il y a de nombreuses années un article fort intéressant :
    Comme vous le savez en temps de la guerre, certains scientifiques se permettent des expériences sans aucune éthique. Durant la guerre avec l'Allemagne, des scientifiques allemands ont établi un protocole, pour savoir si une langue originelle existait. Ils prirent une dizaine de nouveau nés, les nourrissant correctement, leur faisant la toilette, tout ce qu'un nouveau né à besoin, excepté qu'il n'y avait aucun rapport affectif. Résultat, au bout de quelques semaines tout les nouveaux nés étaient mort.


    Il s'agit plutôt de l'expérience qu'un certain roi, Frédéric II, avait faite au 13ième siècle...
     
  4. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    attendu que cela fait longtemps que je me fous du regards des autres et de leurs jugements et que pratiquement tous les patients qui sortent de mon cabinet finissent par ressentir la même chose...

    que je n'en ai pas besoin non plus...

    depuis des années....

    et que je me sens bien et que je semble bien vivant...
     
  5. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Salut Oratorioo,

    Malheureusement c'est un fait, le besoin de reconnaissance est intrinsèque à l'homme.

    Regarde les enfants, ils font tout pour attirer le regard des adultes sur eux.

    Je vais te donner 8 exemples allant dans mon sens :
    - La légion d'honneur.
    - Les couleurs des ceintures dans les arts martiaux.
    - les médailles et trophées divers.
    - La mode.
    - La marque de sa voiture
    - le quartier où l'on habite.
    - La marque de sa montre.
    - les bijoux
    - je pourrais continuer comme cela longtemps en résumé : toutes marques de prestige social :


    Pourrais-tu, à ton tour, me donner 8 exemples allant dans ton sens ?


    Exact !
    Sais-tu quel résultat pensait-il obtenir ?
     
  6. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Salut Valikor,

    Tes propos me laissent rêveur, comme quand les personnes disent :"moi, je n'ai peur de rien !"

    Je te rappelle que l'homme sage, n'est pas meilleur que les autres, mais il connaît ses limites. :wink:
     
  7. papusza

    papusza

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Ce qu'il ne faut pas faire pour avoir l'illusion d'être quelqu'un !

    C'est une maladie qui rend bien malheureux, car tout être humain est malheureux s'il se sait aimé pour son compte en banque ou ses médailles, et s'il court derrière son insatisfaction chronique pour être quelqu'un qui a besoin d'être reconnu.
    Un jour il regardera la futilité de sa course en fàce, et ça lui fera bien mal.

    Savoir jouir en liberté de sa vie (et non en fonction du regard des autres, qui est somme toute assez variable dans le temps, époque, cultures) c'est apprendre à se détacher de celà, à faire des choix, être adulte diraient certains. 8)
     
  8. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Participer à un forum... C'est déjà s'exposer au regard de l'autre... :wink:

    Tout à fait d'accord! :lol:
     
  9. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    marc,
    Merci de laisser vos commentaires.

    un peut prêt d'accord sur rien.
    il y a juste un stock incroyable de croyances.
    j'aime la métaphore du feu, car le feu consume et que pour survivre il a besoin d'un comburant...
    je préfère le voir brûler du plus loin possible et effectivement ....
    le web est une distance acceptable
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Ce regard des autres est comparable au feu, mais si nous nous approchons trop près de celui-ci il nous brûlera.

    A mettre en parallèle avec :

    Je m'avance vers celui qui me contre-dit

    Jouer à faire le mal, c'est toujours pour se faire du bien



    Mais l'inconscient n' est pas vraiment conscient de la finalité de la chose...
    Encore que...
    Que cela entre-tient sa transe ?
    Com-burante ?
    Et qu'il serait lui-même la source du mal ?


    :twisted:
    .
     
  11. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    ce qui montre bien que tu n'es en aucun cas thérapeute....

    10 personnes différentes auront un regard différent, un jugement différent par rapport à la même chose que quelqu'un ferait...
    parce que tout simplement, leur jugement, leur regard, c'est par rapport à leur vécu, comment eux, ils auraient fait, comment, eux ils auraient dit....
    alors, c'est lequel le bon?
    Lequel est celui qui est important?

    Réponse : aucun !

    mon propre jugement est au moins aussi important que celui des autres...
     
  12. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Constater que chacun selon son jugement, donc que finalement personne n'est donc sûr de rien

    cela me rassure d'être conscient d'être surderien

    et que cela n'est pas un jugement formel, puisqu'il me confirme ne pas être sûr de rien

    Merci de vos joutes hypnotiques qui me profitent

    8)
     
  13. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Le regard des autres ou encore l'opinion des autres, nous pouvons l'entendre, sans être complètement sourd.
    C'est comme quand quelqu'un nous donne un conseil, nous pouvons y réfléchir, le suivre éventuellement, mais nous sommes la personne qui fait le choix à l'aide des éléments que nous possédons.

    Etre complètement fermé aux autres sous n'importe quel prétexte est un non sens aussi, tout comme se soucier constamment ce que les autres pensent de nous, sachant qu'un comportement ne fera jamais l'unamité.
     
  14. Arobaz

    Arobaz

    Inscrit:
    25 Novembre 2010
    Peut être que Marc est en forte référence externe ?
     
  15. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    ca vient de l'enfance la sensibilité aux jugements et aux regards des autres...
    d'abord celui des parents et comment les aprents le vivaient et aussi pour certains, des épisodes de critiques ou que toute leur vie ils ont été marqué par cela...

    il suffit de jeter tout cela à la poubelle pour parvenir à relativiser de beaucoup tout cela...

    je le fais 5 jours sur 7....
     
  16. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Salut Jeangeneve,

    En ce qui me concerne, le web permet de garder en mémoires les réflexions des uns et des autres, car les échanges se font par écrit.
    Ceci dit, la rencontre est des plus intéressante,s et c'est pour cela que j'ai déjà rencontrer deux personnes du forum, il est prévu une troisième personne, et j'espère que cela ne s'arrête pas là.

    Il est fort dommage, qu'il n'y est pas plus de rencontre entre les membres du forum. Il y a sûrement une raison à ce fait.
     
  17. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Éponge ou glaçon ?
    Solidaire ou solitaire...

    Dilemmes...
     
  18. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Bonsoir Valikor,


    Toi qui est un grand thérapeute, pourrais-tu nous dire comment t'aies-tu forgé le regard que tu as sur toi-même ?
     
  19. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Je pense que ça a commencé à se forger quand il s'est offert un psyché :lol:

    [​IMG]
     
  20. papusza

    papusza

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Triggermind :lol: :lol:

    Et alors que vit il ?

    Fut il effrayé comme l'est un chien devant sa propre image qu'il croit être un autre chien contre lequel il aboie ?

    Osa t'il se regarder, pas que les boutons de son visage, s'il y en avait ?

    Se voyait t'il comme les autres le voyait ou par ses propres yeux ?
     
  21. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    boum on verse dans la méchanceté....


    a propos de ....

    Éponge ou glaçon ?
    Solidaire ou solitaire...

    Dilemmes...

    il y a aucuns dilemmes on peut être cela tout à la fois.
    je vous encourage de laisser ces techniques de manipulations aux politiciens....
    ou alors de parfaire vos techniques d'influences ...
     
  22. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Superbe !

    j'attend toujours qu'on me l'offre! Ca servira à ma femme... :wink:
     
  23. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Je fais te laisser le dire...
     
  24. Oh mais c'est qu'on s'amuse bien ici... je peux venir... :lol:


    Miroir oh mon beau miroir, dit moi qui est la plus belle, plus intelligente, plus désirable, oh mais c'est MOI, est ce l'image extérieure ou l'image mon intérieur qui s'y reflète?... et si c'était les deux... n'est ce pas délicieux de se sentir la plus belle du royaume... :lol:

    Bon là j'ai fait plaisir à mon égo débordant et joyeux en ce vendredi... :wink:
     
  25. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    eh bien moi il me montre juste les ravages du froid malgré les diverses crèmes protectrices....
     
  26. Tant que ce sont les ravages du froid...si votre coeur est bien au chaud... :D no problem.
     
  27. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Salut Valikor,

    Je n'ai jamais prétendu lire dans ton esprit.

    Pourrais-tu mous donner ta réponse, elle en intéresse plus d'un ?
     
  28. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    C'est plus toi qui est intéressé que les autres...

    On va dire que j'étais le nez ds le guidon jusqu'à l'âge d'environ 24-25 ans...
    avec juste une forme d'autohypnose spontanée qui s'était mise en place dès l'adolescence... qui, rétrospectivement, m'a permis d'avancer...
    à 24-25 ans, j'a encore bien p^lus remis en question toute mon éducation ainsi que ce que m'avait transmis mes parents car, s'ils s'étaient trompé sur un point important, et tout naturellement, formation scientifique oblige, s'ils s'était fortement trompé sur un point, ils avaient pu se trompé sur d'autres aussi...
    donc j'ai tout remis en question (période d’introspection et accompagné toujours d'une forme d'autohypnose, à l'époque, pour moi c'était juste de la réflexion sur eux, leur éducation, dans mon lit, les yeux fermés, l'environnement étant très très loin...).
    Depuis cette époque, je ne me définis pas par rapport à eux mais par rapport à moi-même.
    depuis cette époque, j'ai pleinement confiance en moi, je me suis senti bien aussi (c'est toujours le cas...)
    Donc mon regard, depuis cette époque, est surtout observateur. sans jugement ni dans un sens ni dans l'autre.
     
  29. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Peut-être aussi que ce n'est pas aussi simple que vous l'imaginez...
    Vous pouvez être une éponge à un moment donné, un glaçon à un autre...
    Mais, en dernière analyse, il est vraiment très difficile d'être entièrement les deux, au même moment.
    Et c'était précisément le sens de mon intervention, même si certains considéreront que c'est là une vision binaire des choses.

    Ceux qui se prendront le temps d'y réfléchir, et croyez-moi, je me suis pris le temps, rejoindront probablement mes conclusions à ce sujet.
    Personnellement, j'aurais bien aimé aussi, qu'il en soit autrement.

    Mes techniques d'influences ont la perfections qui leur est nécessaire. L'une de mes premières règles, en terme d'influence, est d'éviter d'influencer ceux qui ne veulent pas l'être. Si je me trompe, je serais assez réfléchi pour m'en rendre compte. Si c'est l'autre qui se trompe et que, vraiment, il ne veut pas de ce que je lui offre, ce n'est décidément pas mon problème.
    Pour le coup, je deviendrais même très Valikorien.... ;-)
     
  30. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    :4:
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Marc1963
    Réponses:
    65
    Affichages:
    8431