Formation Hypnose

Les dangers de l'hypnose

  • Initiateur de la discussion Altmaier
  • Date de début
Belphegor
Belphegor
Membre
messages
231
Points
2 880
C'est aussi ce que je pense.

Amicalement,
Belphégor
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Je vais etre absent quelques jous,
a bientôt,
jURGEN
 
B
brun's
Membre
messages
5
Points
1 690
Bonsoir,
Au sujet de l'hypnose médicale, j'ai pensé que l'on pouvait peut être pratiquer cette science sous le contrôle d'équipe médicale et , donc, dans une cellule hospitalière.
Existe t il des hôpitaux pratiquant cette science?
Je suis persuadé de pouvoir m'en sortir et de pratiquer, à l'inverse, le chemin qui m'a conduit à cette psychose.Il me faut tout simplement LA RENCONTRE, celle que tout être humain a besoin à un moment de sa vie et qui peut-être salutaire.
Je ne pensais pas, en allant sur ce forum, rencontrer des thérapeutes afin de discréditer l'hypnose.Loin de moi cette pensée.Comme d'habitude, j'ai agit sous l'impulsivité, et sous la confiance aveugle.C'est la même confiance qui m' a conduit à être dans les mains de la praticienne en 2004.Il faut savoir, que notre premier entretien, fut dans un pseudo cabinet dans le département 91, à côté de Palaiseau.A l'origine, en toute bonne foi, j'ai voulu pratiquer l'hypnose car j'étais persuadé que c'était la manière optimum de faire disparaître en moi un toc infantile survenant pendant mon sommeil.Nous avons eu quelques séances' au départ, sans régression.Tout était métaphorique afin de me faire comprendre le rôle de responsabilité qu'un homme adulte a envers sa famille, a contrario, d'un enfant pris en charge par ses parents.Et puis, la séance suivante, lors de la régression, la température de mon corps a chuté et l'expérience de l'appendice a déclenché une peur.J e pense que l'hypnose a déclenché l'arrivée d'une psychose , c'est tout,.MAIS, cette psychose existait déjà et s'était modifiée jusqu'à l'age adulte et était donc LATENTE.Mais, peutêtre, que, sans l'hypnose, elle n'aurait jamais apparu car une force inextricable au plus profond de moi ne désirait pas sa naissance.
En fait, sur ce forum, je désire être aiguillé vers une personne très très compétente au sujet DE LA MAITRISE de la régression dans le temps afin de réparer les dégâts.
A la décharge de ma praticienne en 2004, étant passionné par le boudhisme et l'existence de vie après la mort,je lui ai demandé si elle pouvait me faire revenir AVANT l'état de foetus.Sa réponse fut catégorique: "Si vous désirez ce type de régression, allez voir un autre confrère car il est hors de question que je m'adonne à ce genre de pratique".Voilà, je me suis brûlé les ailes,comme d'habitude car je veux toujours plus, et toujours plus et toujours plus dans toutes choses.
Merci de vos compétences et de votre aide éventuelle.
 
Pinos Ria
Pinos Ria
Membre
messages
76
Points
2 320
Localisation
Barcelona
Bonjour Brun's :D

brun's à dit:
Bonsoir,
Au sujet de l'hypnose médicale, j'ai pensé que l'on pouvait peut être pratiquer cette science sous le contrôle d'équipe médicale et , donc, dans une cellule hospitalière.
Existe t il des hôpitaux pratiquant cette science?
Oui Brun's de plus en plus .

Brun's , vous êtes ici sur un forum qui parle d'hypnose, pas sur un forum de consultation médicale si tant est que cela existe.

Je pense que vous tireriez nettement plus de bénéfices à communiquer directement avec votre médecin.? Seul un entretien avec un professionnel de l'hypnose peut vous aider à envisager ce qui peut être fait.

J'espère simplement, et sincèrement, que la vie qui vous a blessés, , vous apportent l'apaisement.

Cordialement .
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
hello mr burn's


1° La psychose hypochondriaque n’existe pas, on peut tout au plus reconnaître l’entité de névrose hypochondriaque

moins stucturée et donc plus facile à traiter en général


2° Tu parais bien trop conscient de ta psychose pour que cela en soit une vraiment


3° Si tu veux explorer les sortilèges de ta forêt mentale mieux vaut être guidé par un spécialiste, comme cela vient de t’être dit


Si tu veux toujours + et toujours + et toujours + dans toute chose, çà m’intéresse car moi aussi c’est mon truc...


C’est pour çà que j’aime bien ce forum et la vie d’ailleurs en général !

pas besoin de creuser si profond dans son passé, juste se souvenir du positif même superficiel,

et travailler son futur à partir de çà…


Moi je ne travaille pas par des régressions mais donc en général plutôt par progression


Un appendice c’est un petit truc en plus qui sert à rien

Oublier ses défects du passé c’est un petit truc en moins qui sert bien


Pour avancer dans le bon sens...



A +



:roll:
 
paul-rené
paul-rené
Membre
messages
162
Points
2 690
Localisation
cherbourg
La réponse de SURDERIEN a la hauteur du pendule de Sir Jean FOUCAULD et, peut-être + + +. Ce B. tourne bien. C'est pas joli les expressions comme " les sortilèges de ta forêt mentale ".......

Tant que la terre tourne, l'espoir est là. :shock: est là. :shock: passera jamais par là.

Cordialement

Paul rené
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
C'est pas joli les expressions comme " les sortilèges de ta forêt mentale ".......

il fût un jour où je les eusse voulu moi-même les explorer et m'y fus perdu......

Heureusement un hypnothérapeute hors norme a sû aussi oser d'aller m'y rechercher !


On a réussi ensemble l'impossible folie d'y réussir !

Je vous la retransmets aussi qu'il faut savoir sur terre s'y faire aider......


8)
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
brun's à dit:
Bonsoir,
Au sujet de l'hypnose médicale, j'ai pensé que l'on pouvait peut être pratiquer cette science sous le contrôle d'équipe médicale et , donc, dans une cellule hospitalière.
Existe t il des hôpitaux pratiquant cette science?
Je suis persuadé de pouvoir m'en sortir et de pratiquer, à l'inverse, le chemin qui m'a conduit à cette psychose.Il me faut tout simplement LA RENCONTRE, celle que tout être humain a besoin à un moment de sa vie et qui peut-être salutaire.
Je ne pensais pas, en allant sur ce forum, rencontrer des thérapeutes afin de discréditer l'hypnose.Loin de moi cette pensée.Comme d'habitude, j'ai agit sous l'impulsivité, et sous la confiance aveugle.C'est la même confiance qui m' a conduit à être dans les mains de la praticienne en 2004.Il faut savoir, que notre premier entretien, fut dans un pseudo cabinet dans le département 91, à côté de Palaiseau.A l'origine, en toute bonne foi, j'ai voulu pratiquer l'hypnose car j'étais persuadé que c'était la manière optimum de faire disparaître en moi un toc infantile survenant pendant mon sommeil.Nous avons eu quelques séances' au départ, sans régression.Tout était métaphorique afin de me faire comprendre le rôle de responsabilité qu'un homme adulte a envers sa famille, a contrario, d'un enfant pris en charge par ses parents.Et puis, la séance suivante, lors de la régression, la température de mon corps a chuté et l'expérience de l'appendice a déclenché une peur.J e pense que l'hypnose a déclenché l'arrivée d'une psychose , c'est tout,.MAIS, cette psychose existait déjà et s'était modifiée jusqu'à l'age adulte et était donc LATENTE.Mais, peutêtre, que, sans l'hypnose, elle n'aurait jamais apparu car une force inextricable au plus profond de moi ne désirait pas sa naissance.
En fait, sur ce forum, je désire être aiguillé vers une personne très très compétente au sujet DE LA MAITRISE de la régression dans le temps afin de réparer les dégâts.
A la décharge de ma praticienne en 2004, étant passionné par le boudhisme et l'existence de vie après la mort,je lui ai demandé si elle pouvait me faire revenir AVANT l'état de foetus.Sa réponse fut catégorique: "Si vous désirez ce type de régression, allez voir un autre confrère car il est hors de question que je m'adonne à ce genre de pratique".Voilà, je me suis brûlé les ailes,comme d'habitude car je veux toujours plus, et toujours plus et toujours plus dans toutes choses.
Merci de vos compétences et de votre aide éventuelle.

Nous venons de mettre en doute l'existence même de brun's, et voilà que sans scrupules, sans explications, comme si elle ne nous avait pas lu,, cette personne continue à poster. Oui, on nous prend pour des c.
Et Christophe, je ne comprend pas votre réaction, je ne vous ai pas incriminé directement. Et que veut dire, "l'élève est devenu comme le maitre"?
 
paul-rené
paul-rené
Membre
messages
162
Points
2 690
Localisation
cherbourg
Oui; Altmaier a raison, - peut-être -.

Mais pourquoi ?

Pourquoi ce silence inhabituel sur ce forum ( je comprends et j'y pense) ?

Pourquoi pour des c. ?

Danger - Hypnose - :) - Altmaier - ... - Le pendule de Sir Jean FOUCAULD - mr brun's - les sortilèges - pourquoi - ? - harmonie - victime - qui - ou - quand - parce que - là - vérité - couleur aspirine pour le menteur - E.M. - la nuit porte conseil et le conseil - forum -

Bon sommeil et oxygène..., :) est là et :) repassera maintenant par là ( après les fêtes de Noël......) :shock: :shock: :shock:

Très bon Noël :D :D :D

Cordialement

Paul rené
 
esperence
esperence
Membre
messages
698
Points
3 750
Bonsoir à tous,
Je viens de vous lire et je reste pensive.
J'aimerais un jour faire une formation sur la communication en hypnose et a aucun moment faire de mal à qui que se soit...
Je découvre ce monde peu à peu, il est tournée vers l'autre, et moi j'ai qu'une envie, continuer a aider les gens en les guidant un jour ...
Je trouve ce forum interressant et varié, vous vous querellez mais, je n'y ressent pas de grande méchanceté entre vous ( sourire).
Ce qui est important, c'est de valoriser l'image de l'hypnose dans sa globalité.
Pour bcp c'est encore très tabou,..surtout dans des petits villages.
Mais, parfois suffit de peu pour faire en sorte que ça change.
Combien aimerait etre soigner pour tel ou tel raison,naturellement ...mais pas a des tarifs comme j'ai pu voir ( tellement haut qu'on fini par se poser des questions ).Moi même je ne pourrais pas me payer ça.....

Bonne soirée.....Espérence
 
kris007
kris007
Membre
messages
95
Points
2 290
slt a tous!!! et bonne année!!!! j aimerais apprendre l hypnose kel ouvrage pratique conseillé vous??? merci..
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Le post qui parle de psychose induite par dissociation non "réassociée" m'intéresse. En fait je trouve que c'est plausible comme concept.

Un de mes patiens, en fait, a consulté en EMDR et l'EMDR peut aussi être de l'hypnose même si on prétend le contraire. Moi ce qui me fait peur justement ce sont les gens qui pratiquent l'hypnose sans savoir que c'est ce qu'ils font et, donc, sans prendre les précaution qui sont d'usage avec la vraie hypnose.

Ce patient dis-je a fait une incursion dans une forme de psychose dont j'ai du l'aider à sortir un peu comme dans les vieux films ou l'on donne une claque à une personne en crise pour "la ramener". Le thérapeute EMDR en question lui avait dit que "maintenant y'a la vie" pour déclarer sa thérapie avec lui bien finie et concluse et l'avait laissé dans cet état.

Bon, ceci dit, cela aurait pu être une conscientisation brutale d'une enfance brutale que le patient aurait à la longue digérée dans sa conscience ou son rapport inconscient/conscient. Toutes les conscientisations thérapeutique des traumas de l'enfance sont douloureux et peuvent forcer une dissociation temporaire, le temps de digérer le truc. Mais j'avoue que j'ai eu peur pour lui.
 
esperence
esperence
Membre
messages
698
Points
3 750
Je viens de lire vos écrits avec bcp d'attention. Vous avez tous une vision assez différente et vos querelles me font sourire. Je pense que vous avez tous un point commun, l'envie d'aider au mieux le patient.

J'aimerais quand même être rassurée sur un point/ j'ai l'envie un jour de suivre une formation et pourquoi pas, devenir un guide moi aussi.
Mais y a t-il oui ou non un risque ? le risque de mal agir sur une personne et de la mettre en danger ?

Esperence
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
esperence à dit:
J'aimerais quand même être rassurée sur un point/ j'ai l'envie un jour de suivre une formation et pourquoi pas, devenir un guide moi aussi.
Mais y a t-il oui ou non un risque ? le risque de mal agir sur une personne et de la mettre en danger ?

Esperence
Bonjour esperence,
C'était le titre du post de départ.
Etant persuadé qu'il ne peut pas y avoir de danger, j'avais lancé cette question, et apparement, personne ne dit expressement le contraire.
Et comme je le disais plus haut, le seul danger, c'est de ne pas avoir de résultat, car cela fera perdre de sa crédibilité à l'hypnose.

Cordialement.
Jurgen
 
esperence
esperence
Membre
messages
698
Points
3 750
Merci Jurgen pour votre réponse.
Je marque desfois des temps d'arrets sur certaines questions car j'ai tellement envie d'apporter comme vous du Bonheur que...j'ai besoin d'être rassurée.
Ce que je veux, c'est réussir à apporter encore plus de soleil dans le coeur des gens en restant tjs celle que je suis, simple et humble.
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
esperence à dit:
Merci Jurgen pour votre réponse.
Je marque desfois des temps d'arrets sur certaines questions car j'ai tellement envie d'apporter comme vous du Bonheur que...j'ai besoin d'être rassurée.
Ce que je veux, c'est réussir à apporter encore plus de soleil dans le coeur des gens en restant tjs celle que je suis, simple et humble.
Je vous souhaite de tout coeur de réussir dans votre entreprise :3:
Le chemin sera long et dur, mais que de joies au bout :arrow:

Jurgen :lol:
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Mais y'a t'il quelqu'un qui croit que ce soit possible de dissocier quelqu'un en transe hypnotique et qu'il reste dissocié pour quelque jours ou quelques heures ou plus?
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Qu'est-ce qu'un trouble dissociatif? La schizophrénie par exemple?
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Oui, la schizophrénie en effet. Les psychopathes et les sociopathes sont aussi dissociés. Mais on peut faire des dissociations non classées comme telles. Par exemple une personne abusée sexuellement peut être totalement dissociée dans un contexte sexuel exclusivement.
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Oui, j'ai pris un cas extrême pour vous apporter une réponse.
Vous m'avez demandé si c'était possible, je vous ai répondu que oui. :D
Si la réponse ne vous satisfait pas, je veux bien que vous réitériez votre question, mais afin de l'orienter plus précisément ;)
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ah ben. J'ai beau regarder et je ne trouve pas votre réponse. :shock:
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
En fait, je vous posais la question pour que vous me répondiez vous-même.
On va la refaire alors : Oui, il est parfaitement possible de dissocier quelqu'un pour une durée plus longue que la séance. La preuve en est les troubles dissociatifs, comme la schizophrénie par exemple.

Ai-je répondu à votre question? :)
 
B
brun's
Membre
messages
5
Points
1 690
Bonsoir Eluno,
Ayant souffert de troubles psychotiques apparus à la suite d'une régression dans le temps, 1 mois après la séance, (psychose apparentée à la famille de la schizophrénie), auriez vous eu des expériences en approbation avec ce que vous avancez concernant la dissociation?Dans le cas positif,pensez vous qu'une hypnose de type humaniste plutôt qu'ériksonnienne pourrait recoller les morceaux?Car le 14 Février prochain, un hypno thérapeute m'a proposé une séance d'hypnose humaniste pour apaiser certaines choses.Merci d'avance et à bientôt
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Je vous laisse répondre à brun's d'abord mais la schizophrénie est une maladie qui vient de l'enfance. La dissociation se fait là et à cause de l'environnement (pour ce qui est des cas qui ne sont pas d'origine neurologique).

Mais si l'on prend un patient qui n'est pas dissocié et qui a trouvé des façons de rester "intégré" tant bien que mal alors est-ce que la dissociation par l'hypnose peut le laisser dissocié? C'est ça ma question plus précisément. Et si c'est le cas, comme brun's le demande, alors est-ce qu'il est réassociable avec l'hypnose?
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Pour Brun's, j'ai déjà lu votre témoignage, mais les réponses virulentes des autres membres m'a fait croire que votre intervention n'était là que pour discrediter l'hypnose.
Votre insistance me prouve le contraire.

Donc pour vous répondre : Certains ont dit qu'il était impossible que l'hypnose provoque un trouble. Moi je suis certain que c'est possible.
Tout d'abord, parce que les autosuggestions sont bien plus puissantes que les suggestions. De là, si vous souffrez déja de troubles, il n'est pas impossible que vous vous soyiez créées des peurs. Je le sais, car ca m'est arrivé moi-même de le faire (et si un thérapeute ne croit pas que l'on puisse se créer soi-même une peur, qu'il ne confonde pas la connaissance et l'existence).

Le danger de l'hypnose pour un schizophrène, ou quelqu'un souffrant d'une pathologie apparentée, est donc qu'il se fasse des suggestions qui ne tiennent pas compte des règles morales et sociales. Dissociation faite, en fait, c'est l'IC qui fait des suggestions à l'IC lui-même... (là encore, je serais heureux de répondre à ceux qui ne me croiraient pas)

Il est toujours possible de réassocier quelqu'un de dissocié. Une pathologie sévère peut toujours être traitée, il faut simplement trouver la bonne méthode. L'hypnose humaniste est alors toute indiquée, malgré ce que diront les detracteurs de Lockert, car elle permet en effet une réassociation du sujet.
Je sais dans quel état on est lorsque l'on souffre d'une perte de contrôle de ses pensées, et que l'on est très pressé de s'en sortir, mais soyez patient en attendant la Saint Valentin! :)
Si vous avez d'autres questions, je vous répondrais volontiers.


Pour Leo Lavoie :
Si une dissociation se fait spontanément, pourquoi ne pourrait-on pas la provoquer? (Si vous préferez les phrases, affirmatives, vous avez juste à inverser le verbe et le pronom ;) )
De plus, Christophe a déja fait une erreur de réassociation après une régression en âge. C'est donc que c'est possible de le faire volontairement.

Je pense que, malgré tout ce que peuvent dire les grands de l'hypnose, on peut tout faire : que ce soit de la manipulation, du changement de "niveau d'éthique" comme l'appellent certains, ou créer des phobies, des réactions violentes. Si vous doutez, laissez-moi le temps d'effectuer ma formation de thérapeute, et je serais ravis de vous faire une démonstration :D
Si les "grands" ne le disent pas, c'est qu'ils veulent garder une certaine crédibilité auprès du grand public, surtout que l'hypnose a déja une belle image collée au dos!
Comme le dit Olivier Lockert, il y a beaucoup de thérapeutes qui créent des parties chez leur patients, donc qui le dissocient, et qui ne prennent pas le soin de réassocier. Le patient se retrouve alors avec de multiples parties qui fonctionnent indépendemment de la volonté du patient, ce qui tend à aggraver sa situation

Enfin, et je finirais là dessus, je pense que toute pathologie, quelqu'elle soit, tant qu'elle ne se développe pas à partir de l'environnement (radioactivité, eaux ou aliments infectés), est psychosomatique. Une cause neurologique n'est qu'une cause psychologique pour moi.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ben ce qu'on appelle une maladie peut parfois juste être une sorte "d'infirmité" mentale. C'est possible autant que c'est possible de venir au monde avec deux têtes ou sans yeux. Bien sûr on exagère beaucoup dans la prétention que ceci ou cela est génétique ou encore inné. C'est tellement facile.

Bon vous vous dites que c'est possible de dissocier quelqu'un et qu'il soit mal réassocié et moi je trouve que c'est sensé en effet. Je ne connais pas du tout l'hypnose humaniste, je n'en suis d'ailleurs qu'au stade de l'exploration de l'hypnose en général pour parfaire ma pratique psychanalytique non orthodoxe.

Mais pour vous répondre à savoir pourquoi ça pourrait ne pas être possible de dissocier quelqu'un, comme pour ce qui se fait dans l'enfance comme source de schizophrénie, la réponse pourrait être assez simple. C'est que le cerveau d'un enfant n'a pas passé par la cristallisation de l'âge adulte qui continue en avançant en âge. Il est malléable et il est précisément fait à cet âge pour programmer des automatismes dans l'inconscient. Il me semble qu'il pourrait être possible que le cerveau d'un adulte soit trop "durçi" trop vulcanisé ou cristallisé pour qu'une dissociation demeure au delà de la séance. Ou de la journée de la séance.

Voilà pourquoi je doute encore.
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Daccord., je comprend parfaitement ce que vous voulez dire.
L'apprentissage se fait pendant toute la vie n'est-ce pas? et pourquoi serait-il "trop" vulcanisé? qu'est-ce que "trop"?

En fait, voilà la raison pour laquelle tout le monde parle ici en questionnant. C'est l'ouverture d'esprit.
Non pas que je vous taxe de fermé d'esprit, mais comme je l'ai déja dit, il ne faut pas confondre connaissance et existence. On peut affirmer que quelque chose existe (et encore, on peut juste affirmer qu'on le perçoit) mais on ne peut pas affirmer que quelque chose n'existe pas. Rien n'est définitivement définitif!
En hypnose, on a tendance à croire que rien n'est impossible, et chercher si ca l'est ou non ne mène à rien. On veut une solution qui fonctionne, peu importe pourquoi.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
D'abord je ne dis pas que "trop vulcanisé" je dis "trop vulcanisé POUR"... Pas pareil du tout. :)

L'apprentissage se fait pendant toute la vie en effet mais pas au même niveau. Plus l'on vieillit et plus l'apprentissage est conscient et moins marquant, c'est normal. La nature, ce qu'elle veut, c'est des adultes qui peuvent se reproduire et vivre et se reproduire. L'enfance c'est une période de latence et programmation. C'est ce que la nature a prévu. Donc, je dis, moi que l'adulte a son programme cristallisé par rapport à l'enfant et le vieillard encore plus par rapport à l'enfant.

Et notez aussi que je me suis exprimé au conditionnel pour ce qui est de mes appréhensions.
 
B
brun's
Membre
messages
5
Points
1 690
Bonsoir,
En fait , lorsque vous parlez tous les 2, de dissociation Enfant- Adulte, ceci me passionne assez car, en premier lieu, j'ai voulu pratiquer ces séances d'hypnose pour combattre une immaturité excessive qui s'évertue à m'empêcher de vivre sereinement ma vie d'adulte de 48 ans.Depuis longtemps, une sucions des doights , pendant mon sommeil, a toujours été le signe d'une résiliation INCONSCIENTE de vouloir devenir adulte.Toutes les expériences de ma vie (femmes, vie professionnelle..)ne furent jamais abouties mais interrompues en plein cours de route.Une volonté farouche de ne jamais vouloir terminer les choses.Donc, une régression dans le temps afin de revivre un épisode traumatique de l'enfance a pu réveiller peut être cet antagonisme entre vie Enfant et vie Adulte .A bientôt
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Rassurez vous, je suis pas encore aussi agressif que la plupart de ceux qui fréquentent ce forum!
Mon style d'écriture dû à jeune âge peut vous en donner cette impression, je tente simplement de partager avec vous mes idées.

Pour moi, quand on naît, nous sommes tous "schizophrènes", "fous", "dérangés". Un enfant entend des voix, et ça ne le dérange pas le moins du monde. Si moi j'entend des voix demain, je crois bien que je stresserais comme jamais!
Je suis persuadé que la plupart des pathologies sont dues à l'image qu'on en donne.
Si je stress à cause des voix que j'entend, ce n'est pas qu'elle me gêne, le fait n'a rien de stressant en lui-meme. Simplement, depuis des années, on a catalogué ce type de comportement comme pathologique et dangereux.

Ce que j'aime chez Bandler (ne connaissant pas Grinder), c'est qu'il ne considère personne comme fou. Il considère simplement que chacun a appris un comportement à un moment donné, qui correspond à une solution à un problème donné.

L'heureux, c'est celui qui retrouve le contact avec son Inconscient, contact qu'il perd au fur et à mesure qu'il grandit.

Tout ça pour dire que notre société nous conditionne à tout faire CONSCIEMMENT, et donc à étouffer notre IC.
Alors si on peut retrouver un contact assez étroit avec son IC, pourquoi ne pas pouvoir faire la même chose avec un adulte qu'avec un enfant?
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut