les dangers de l'hypnose

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par bressbie, 29 Août 2011.

  1. bressbie

    bressbie

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Bonjour,

    je ne sais pas si l'un d'entre vous a regardé l'épisode des experts concernant une hypnotiseuse mais je me pose des questions.

    s'il est possible d'arrêter de fumer, de contrôler les mouvements d'une personne c'est grâce à des stimulus n'est ce pas ?

    J'aimerais savoir si l'hypnose peut être utilisée peut être utilisée de façon criminelle.

    Peut-on faire en sorte qu'une personne commette des actes illégaux ??
    peut on placer des stimulus qui la feront agir d'une certaine façon, à certains moments de sa vie?

    Je sais que selon une des règles on ne peut aller contre la volonté d'un individu mais s'il est possible de faire en sorte qu'une personne arrête de fumer il est aussi possible de faire en sorte que cette personne commence à fumer n'est pas??*


    merci
     
  2. Gaelic

    Gaelic

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Seulement si elle le veut !

    L'hypnose ne peut pas faire faire quelque chose à quelqu'un qu'il ne souhaite pas faire, ou ne ferait pas en temps normal.

    C'est pour ça que l'hypnose de spectacle demande que les gens se prêtent au jeu (et ne marche pas sur toute l'assemblée). C'est pour ça qu'on n'a jamais enregistré d'assassinat ou de cambriolage par un sujet hypnotisé (fantasme littéraire/cinématographique).

    On a même testé en faisant croire à des gens, sous hypnose, qu'ils sont des oiseaux. Eh bien ils peuvent y croire à fond et se prendre vraiment pour des oiseaux... jusqu'à se qu'on leur demande de sauter du 20è étage. Là, ils se réveillent instantanément et disent à l'hypnotiseur "non mais ça va pas la tête ?".

    Donc pas de danger, l'hypnose ne peut pas être utilisée de manière criminelle ;)

    C'est un processus qui est, en soi, "écologique", dans le sens où il induit une meilleure cohérence interne chez la personne (résolution de conflits inconscients, ou de conflit conscient/inconscient).
     
  3. Oratorioo

    Oratorioo

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Pas besoin d'hypnose pour manipuler...
     
  4. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Je dirais oui, mais à la longue. Dans un processus aussi complexe que la thérapie peut l'être. Cependant la thérapie profite d'un truc que les suggestions mauvaises n'ont pas. Elles ont la vérité et l'authenticité de leur côté. Et l'authenticité, ça va chercher quelque chose très profondément en soi. Le subconscient mais dans ses couches les plus primaires.

    Par exemple, quand l'on commence à fumer, on tousse, on a la nausée et etc. Notre corps nous dit que c'est abject et poison. C'est authentique ça. Et l'hypnose peut rejoindre cela. Et plus c'est profond, plus c'est puissant. Plus c'est pulsionnel. Pour vous dire qu'il est bon de fumer, je dois vous cacher les faits ou y croire moi même. Mais même si j'y crois, votre corps n'y croira pas.

    Ça peut marcher, bien sûr...Même sans hypnose surtout si vous êtes jeune et influençable. Mais l'aspect suggestion fera un court temps et s'il ce n'était de l'accoutumance psychologique et physique qui prend le triste relais, vous arrêteriez après peu de temps.
     
  5. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Je suis partagé.
    Comme dit plus haut, il ne fera pas quelque chose qu'il n'a pas envie... alors faisons-lui croire qu'il fait autre chose ?!
    Ce n'est qu'un changement de réalité...

    Mais... je crois que devant un vide de 20 étages, la personne ne sautera pas. Il y aura forcément une réaction puisque depuis tout petit on nous répète "ne t'approche pas trop près du bord !".

    Cependant on ne peut pas oublier l'affaire d'Eric Hanussen, le voyant d'Hitler, et de Prince Lobkowicz ; mort lors d'une course automobile... fait prédit par Hanussen... Hanussen qui a eu un entretien avec lui... Hypnose pour l'encourager à prendre des (trop gros) risques ?
    Et plus récemment, un directeur de lycee qui faisait de la thérapie sur ses élèves... dont deux se sont suicidés. Tiens, j'y pense, y'a pas eu une affaire similaire en france, ou c'est la même affaire que je mélange ?
     
  6. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Il y a des personnes qui sautent parfois du vide, sans être hypnotisées certes, et qui se prennent pour des oiseaux alors qu'ils n'en sont pas ?

    Et puis si vous avez envie de fumer, vous pouvez commencer tout seul sans hypnotiseur... et pour les personnes ayant des intentions criminelles, elles peuvent aussi les réaliser toutes seules et en général elles ne vont pas consulter un hypnotiseur pour le faire :roll:
    Et si elles n'ont pas d'envie de meurtre, disons plus de 99 % de la population néanmoins, la personne résisterait aux suggestions.

    Par contre si on dit à la personne qu'elle ecosse des petits pois et pendant ce temps elle tire sur quelquun on lui fait prendre quelque chose pour quelque chose d'autre) je ne pense que ça agirait, car au départ la personne va entendre les suggestions (l'esprit critique se réveillerait) Enfin j'ai jamais testé !

    8)
     
  7. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    "Et si elles n'ont pas d'envie de meurtre, disons plus de 99 % de la population néanmoins, la personne résisterait aux suggestions. "

    On dit que le rêve le plus ancien de l'homme serait de tuer par la pensée... si c'était possible, en toute impunité (personne qui ne le sait).. Qu'en serait-il ? Quelle serait notre vrai nature, quand on sait que nos jugements sont très largement altérés par nos émotions... et spontanés.
     
  8. bressbie

    bressbie

    Inscrit:
    29 Août 2011
    D'accord mais si l'hypnose est pratiquée sur une personne déjà affaiblie??

    Par exemple pour traiter des traumatismes il est bien possible de poser des murs autour de ces événements ???

    Si, et je ne parle pas d'hypnothérapie, vous utilisez l'hypnose tout en menaçant une personne est-il possible d'obtenir quelque chose d'elle qu'elle refuse de vous donner?

    et j'ai une autre question: est-il possible de faire en sorte de poser des stimulus ou des règles à un individu sur plusieurs années de sa vie ??? et si oui comment les retrouver ??

    quels sont les risques de l'hypnose ajouté à de la drogue ??

    peut-on faire oublier des événements à un individu si ces derniers sont traumatisants ??
     
  9. Molaco

    Molaco

    Inscrit:
    2 Août 2010
    Laq mémoire traumatique à cette particularité d'être fabuleusement précise; des traumas ont pu être oubliés puis revenir, être hors de la mémoire consciente et agir; et parfois un beau jour éclore à la conscience.
    En général les faire oublier n'est ni utile ni souhaitable (c mon pdv) mais les "désactiver" est essentiel.
    Comme dans "le discours d'un roi", (excellent ce film en passant, un concentré de Farrely !)

    Pour le reste; voir Charcot, les suggestions criminelles ... l'école de Nancy.

    google vous aidera ! :

    http://documents.irevues.inist.fr/bitst ... sequence=1

    Bernheim lui meme s'adonnait à qques exercices de style du genre dans un hopital (je ne sais plus lequel).

    Et croyez moi ou non, si des choses ont été écrites; qu'on en vient à en parler ici, c choses existent et certaines personnes ivres de pouvoir et de controle s'y adonnent... probablement.

    Encore assez d'accord avec Bayu;; ça me fait pensez au manga Death Note.!
     
  10. bressbie

    bressbie

    Inscrit:
    29 Août 2011
    ah merci ^^

    je pensais bien que ces choses étaient possibles même si elles ne sont pas mises en avant si on peut vous sauver d'une phobie on peut créer cette phobie n'est ce pas ???

    L'hypnose est une technique qui quoiqu'il arrive à dû être expérimenté de bien des façons.

    Je cherche maintenant le nom de la technique que mon hypnothérapeute à employée:
    c'est celle de la spirale blanche et noire, elle m'a placé dans un état de transe et à à changer ma phobie sociale celle de parler à des êtres humains par une image de plage réconfortante mon souci s'est envolé aussitôt.

    question: si je pense avoir subi des mises sous hypnose et que ces personnes pont posés des stimulus par exemple pour créer une dépression nerveuse mais sur un laps de temps conséquent est-il possible de retrouver la trace de ces stimulus avec une nouvelle séance aujourd'hui???
     
  11. Molaco

    Molaco

    Inscrit:
    2 Août 2010
    Je ne suis pas persuadé qu'"une séance" suffise.
    De plus, retrouver des souvenirs d'une manière générale est pour le moins risqué.
    Il existe des biais qui peuvent vous en faire créer, en fonction de vos motivations à diffèrents niveaux vis à vis de ces souvenirs (de manière inductive par exemple, si un symptome veut être expliqué on induit (inconsciemment) le souvenir qui nous "apaise", et on créer des noeuds. Je donnais ça uniquement à titre d'exemple.
    Assisté, à moins d'avoir parfaite confiance dans la personne et ses compétences je vous le déconseille. (voir TMR)
    Le meilleur chemin pour retrouver les souvenirs c'est les états émotionnels; à savoir quel était l'état à la période oubliée, comment se manifestaient ces émotions dans le corps ect...
    Après en épinglant des souvenirs, d'autres viendront, de plus en plus profonds.
    Puis de rémiiscences en réminiscences valider des souvenirs.
    Ne pas s'égarer dans les méandres du doute.

    Les risques principaux sont (outre la création de faux souvenirs nuisibles) : la réactivation de l'état induit ou vécu (parfois meme avant le retour conscient des souvenirs eux memes) et la rumination du passé (pas toujours utile (c'est selon) (mais objectif qui peut séduire certains thérapeute, soit par goût du glauque, soit par besoins autres)); donc bien réfléchir avant de s'aventurer sur cette voie ..
     
  12. bressbie

    bressbie

    Inscrit:
    29 Août 2011
    on peut créer de faux souvenir ??
     
  13. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Oui, mais le problème c'est que ça se fait tout seul, d'ailleurs pas besoin de l'hypnose pour ça, ni de pathologie. Notre psychés retravaille les événements, modifie les souvenirs etc. Sous hypnose certains fantasmes ou craintes peuvent prendre un aspect si réel qu'il peut être confondu avec la réalité justement, d'ailleurs même sans hypnose, des entretiens orientés peuvent créer ça.
     
  14. lovelygentle

    lovelygentle

    Inscrit:
    1 Septembre 2011
    Bonjour,

    N’importe qui peut malheureusement s’installer hypnotherapeute, psychothérapeute ou psychanalyste sans aucun besoin de justifier de quoi que ce soit, et avec tous les risques que cela comporte.

    A ce jour, en France, il n’y à que 2 titres qui vous garantissent une formation solide validée par l'état en psychologie  : Psychologue et Psychiatre. Demandez a votre interlocuteur pratiquant l'hypnose s'il est psychologue ou psychiatre. Pour être sur qu'il le soit, demandez lui son numéro obligatoire ADELI (c'est le numéro donné par la DDASS), ou contactez la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) de votre département pour savoir si cette personne est bien enregistrée, et peut donc prétendre au titre.


    Il convient donc de vérifier que la personne que vous consultez est avant tout psychologue ou psychiatre. Iriez vous confier votre voiture à une personne qui n’est pas garagiste, ou iriez vous vous faire coiffer chez votre fleuriste ou soigner les dents chez un plombier ? ? ?

    La santé mentale est un bien précieux, il convient d’y prendre garde et de n’aller consulter que des personnes qualifiées.
     
  15. lovelygentle

    lovelygentle

    Inscrit:
    1 Septembre 2011
    Bonjour,

    N’importe qui peut malheureusement s’installer hypnotherapeute, psychothérapeute ou psychanalyste sans aucun besoin de justifier de quoi que ce soit, et avec tous les risques que cela comporte.

    A ce jour, en France, il n’y à que 2 titres qui vous garantissent une formation solide validée par l'état en psychologie  : Psychologue et Psychiatre. Demandez a votre interlocuteur pratiquant l'hypnose s'il est psychologue ou psychiatre. Pour être sur qu'il le soit, demandez lui son numéro obligatoire ADELI (c'est le numéro donné par la DDASS), ou contactez la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) de votre département pour savoir si cette personne est bien enregistrée, et peut donc prétendre au titre.


    Il convient donc de vérifier que la personne que vous consultez est avant tout psychologue ou psychiatre. Iriez vous confier votre voiture à une personne qui n’est pas garagiste, ou iriez vous vous faire coiffer chez votre fleuriste ou soigner les dents chez un plombier ? ? ?

    La santé mentale est un bien précieux, il convient d’y prendre garde et de n’aller consulter que des personnes qualifiées.
     
  16. Oratorioo

    Oratorioo

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Lovelygentle, tu comptes polluer tous les sujets en écrivant la même chose ?
     
  17. papusza

    papusza

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Bah parfois mes copains reparent très bien ma voiture...et même parfois je change mon pneu, mets du liquide lave-glace.

    C'est qu'en cas grave que je vais chez le garagiste.

    Mais si le garagiste n'a pas de solution, où vais je ?

    A la casse ?
     
  18. Molaco

    Molaco

    Inscrit:
    2 Août 2010
    exact je vous garantie il existe de tres mauvais garagistes, qui repare les freins et vous mettent un coup de griffe sur la courroie de distrib',, , ,
     
  19. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Quoi? J'ai bien lu "qualifiée"?? Avez-vous vu un psychiatre ou un psychologue dernièrement? À date, je dirais que rien qui sort de l'université ou des formations / reconnaissances officielles de l'état ne vous garantit quoi que ce soit. L'on pourra vous mettre dans de petites cases pour bien vous étiquetter. L'on pourra faire de vous une autre vache à lait pour les compagnies pharmaceutiques...Ça, moi, je vous le garantis.

    J'ai connu des psychologues compétents et j'en ai même eu en supervision quelques fois. Malgré le fait que je ne pouvais leur donner rien "d'officiel" et reconnu par leurs pairs. Mais le psychologue compétent qui fait de la thérapie finit toujours par apprendre les techniques de ceux qui, supposément, n'ont pas "leur compétence". Sinon... Si le psychologue en reste à ce qu'il a appris à l'université alors je ne vois pas...

    Les gens y vont...Oui, ils y vont voir les psychologues et psychiatres et c'est bien pour ça, finalement, qu'ils finissent par consulter des hypnothérapeutes, des thérapeutes en EMDR, des psychanalystes et bien d'autres qui ne sont ni psychologues ni psychiatres... Et là... Y'a tout un travail à faire... Mais c'est qu'il y en a beaucoup qui sont bourrés de médocs dont ils ne peuvent plus se défaire qu'à très très long terme.

    Comme papusza le dit:

     
  20. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Personnellement je ne serai ni psychologue, ni psychiatre, j'étudie dans une école indépendante de la faculté. Il y a du bon et du mauvais, que ce soit chez les "officiels" (psychologues ou psychiatres) ou chez les personnes qui ont suivi des parcours hors université.
    Un bon conseil pour choisir? Perso, je dirai:
    Le bouche à oreille
    Essayer plusieurs et aller avec celui avec qui "ça colle", celui avec lequel vous vous sentez en sécurité et avec lequel vous pouvez penser avancer.

    Les diplômes ne sont pas tout: ils ne sont pas suffisants, ni nécessaires.
     
  21. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    S'il faut choisir entre celui qui a étudier cinq ans de psycho' ou fait ses années de médecine (souvent spécialisé en psychiatrie) le tout pour devenir psychothérapeute (puisque ce titre est reservé depuis quelques années aux seuls déteneur d'un master de psycho ou d'un doctorat de médecine, après formation..)... ou un mec qui a fait quelques formations d'hypnose thérapeutique (et souvent en ayant aucune base d'hypnose, je ne crois pas me tromper en disant que beaucoup sortant des écoles n'avaient jamais hypnotisé quelqu'un avant...).... Je préfère celui qui a étudié la thérapie et appris à utiliser l'hypnose dans ce but via quelques formations... que celui qui a appris à utiliser l'hypnose pour la thérapie, c'est tout.

    Certes les diplomes ne font pas l'homme, cependant dans un but psychothérapeutique, je suppose qu'un master de psycho assure nettement plus de connaissance sur la thérapie qu'un papier signé de maitre d'école...

    Je comprends Léo qu'il ne faut pas dévaloriser la pl ace d'hypnothérapeute pour autant, mais aller jusqu'à dévaloriser la place de psychothérapeute, psychiatre et psychologue pour élever ce première titre, faut pas exagérer non plus...
     
  22. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Je ne dévalorise rien, je parle de simples faits. J'ai eu a ramasser des gens qui avaient consulté des psychiatres à la petite cuiller. J'ai effectivement supervisé, à leur demande, des psychologues. Et pas en hypnose, en psychothérapie analytique. Les psychologues sont bien plus ouverts que les psychiatres. Mais les psychiatres, ceux d'ici en tout cas, peuvent faire ce qu'ils veulent y compris de la psychothérapie sans jamais y avoir été formés et de la psychanalyse sans jamais avoir suivi eux même une thérapie analytique. Ça c'est vraiment une très mauvaise chose.

    Je n'ai rien contre un master en psychologie. Je dis que c'est loin d'être une garantie. Je comprends qu'en principe, ça devrait en être une, mais d'expérience je me suis bien aperçu que ça n'en est pas une.

    Ici, il y a des écoles de psychothérapies et leur formations manque de bases en psychologie. Je le sais d'expérience aussi. Il est vrai que les vrais bons autodidactes sont rares... Mais les vrais bons universitaires aussi! De plus, un autodidacte sera bien plus passionné par son art ou sa science. Einstein était autodidacte.
     
  23. papusza

    papusza

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Sage reflexion Léo.

    Einstein était autodidacte : belle remarque.

    D'autres autodidactes seront moins performants qu'Einstein.
    Et celui qui a un art de guérir, qu'il soit psychiatre, psychologue, voyant , hypnothérapeute aura plein de monde, parce que ça se saura.

    Et quand quelqu'un possède cet art, ça finit par se savoir, et celui qui n'a pas de solution va aller là où il pense en trouver une.

    Et les solutions les plus originales, pour les personnes aux problèmes les plus originaux, seront traités par celui ou celle qui est hors des sentiers battus, par celui qui ne sait pas que cela va être difficile (un débutant par exemple)
     
  24. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Médiluve signale que 25 % des "psychothérapeutes" français ont des pratiques "sectaires" comme les faux souvenirs et la manipulation par des constructions mentales erronées

    Toute personne qui se veut thérapeute doit donc faire un travail sur elle permanent pour ne pas dérapper et faire dérapper le patient !

    certains formateurs de formateurs sont des déviants !

    l'hypnose utilise une transe qui est manipulatrice sur une personne confiante et malléable

    mais des grands déviants se mettent et mettent en transe leurs "adeptes"

    une bad transe qui mène alors la danse ! :twisted:

    il faut le savoir !

    Tout parait possible par une induction de transe...bonne ou mauvaise...

    Puissions nous toujours choisir la bonne...

    :roll:
     
  25. Gaelic

    Gaelic

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Oui, enfin Médiluve considère la PNL comme une secte. Ce n'est objectif du tout.
     
  26. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    "Einstein était autodidacte" :lol: :lol: :lol:

    si passer 4 ans à l'école polytechnique fédérale de Zurich la première université d’Europe à égalité avec le MIT, c'est être autodidacte... :?:
     
  27. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    j'ai suivi une formation de PNL qui formatait "PNL" et ne valorisait pas à une ouverture d'hypnose "globale"

    La PNL peut être utilisée de façon sectaire de par son réel pouvoir de manipulation subjective

    Médiluve utiliserait la PNL sans en être conscient ?

    car la PNL peut aussi être un outil de contre manipulation...

    de déprogrammation neuro linguistique...

    8)
     


  28. Très juste...
     
  29. On peut dire ce genre de choses (que je partage) quand on se trouve dans une démarche comme la vôtre mais à l'extérieur les réponses sont très différentes, j'en ai fait encore l'expérience ces derniers jours en vacances au hasard des rencontres, ou même encore sur ce forum où certaines personnes sont déçues de leur thérapie hypnotique, donc on peut se demander où est le problème ?... le thérapeute ? le patient qui n'est pas prêt ? ... les deux ?... :roll:
     
  30. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ne soyons pas ridicule... Moi je suis autodidacte. Ça ne m'a pas empêché de suivre d'excellentes formations. Vous croyez qu'Einstein a appris tout ce qu'il a donné au monde à cette université?

    Voyons, réfléchissez un peu. Ce n'est vraiment pas cette université qui a fait d'Einstein ce qu'il a été pour l'évolution des humains et de la science.
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. TristanLol243
    Réponses:
    13
    Affichages:
    730
  2. linaoshana
    Réponses:
    10
    Affichages:
    1641
  3. Altmaier
    Réponses:
    135
    Affichages:
    25256