Les rêves lucides, dangereux pour le repos ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par pattes, 22 Décembre 2011.

  1. pattes

    pattes

    Inscrit:
    14 Décembre 2011
    Bonjour, oui, me revoilà avec une nouvelle interrogation =S En fait, le sujet d'un membre sur le même forum à propos des rêves lucides m'a fait me poser une question. Ce matin, en me levant, je réfléchissais au conscient/inconscient et tout et tout... Et je me suis dis :
    1) Penser consciemment dépense beaucoup d'énergie, c'est ce que j'ai entendu dans un reportage, et c'est pourquoi l'inconscient garde tant d'informations pour lui et ne partage que les données qu'il juge nouvelles ou importantes
    2) Pendant le sommeil, notre esprit critique, notre conscient s'évanouit (complètement je pense), c'est certain car autrement : on se demanderait pourquoi des choses aussi bizarres arrivent. En passant, c'est en partie de là, j'imagine, que l'on tire l'affirmation "L'inconscient ne distingue pas la réalité de l'imaginaire"
    3) Donc, le repos consiste en une désactivation du conscient qui pompe trop d'énergie, non ?
    Et voilà que ce matin, je me rappelle des rêves lucides. Des rêves conscients (enfin partiellement conscients, l'inconscient garde le dessus mais bon), donc je me demande : un rêve lucide n'est-il pas moins récupérateur, plus épuisant qu'un rêve non lucide ?
    Si vous avez une idée là-dessus (même sans l'avoir expérimenté), j'aimerai bien avoir votre avis :)
     
  2. HypnoseBinbin

    HypnoseBinbin

    Inscrit:
    20 Avril 2009
    Moi j'avais lu un truc sur les rêves lucides, une théorie qui disait qu'un rêve n'est jamais lucide, et quand tu crois qu'il l'est c'est simplement une illusion. Tu rêves que tu peux influer sur ton rêve ...
     
  3. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Salut Patte,



    Permets-moi de te dire que j'aimais beaucoup mieux tes premiers posts où tu parlais beaucoup de tenter d'expérimenter, que de théorie où pas grand chose n'a été prouvé.

    Je serais d'ailleurs curieux de savoir où en est ton test de faire augmenter ton pouls à 150 tout en étant en état de repos. :?:
    Et de faire descendre ton pouls à 20 :?:
     
  4. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    questions multiples et réponses multiples...

    c'est le contenu du rêve qui est épuisant ou regénérateur...

    l'inconscient ne fait de la rétention de communication que si on ne lui propose pas de papoter

    si ce papapotage est intéressant, alors l'inconscient ne dépense pas énormément d'énergie mais au contraire il se regénère en faisant du vide en lui, de la place

    çà m'arrive souvent de me réveiller au cours d'un rêve, et de me dépêcher de me rendormir pour le continuer...et je le continue...

    je pense que ce type d'activité psychique permet d'associer le fonctionnement du conscient et de l'inconscient pour qu'ils travaillent de concert, pour qu'ils apprennent à trouver la technique et le plaisir de fonctionner ensemble, et pas que l'un assomme l'autre pour prendre le dessus

    :lol:
     
  5. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Depuis toute petite je fais des rêves dits lucides. Les cauchemars, je ne connais quasiment pas (moins de 5 dans ma vie), puisque je sais que je rêve.

    Un médecin m'a dit que c'était très mauvais, une psychanalyste aussi, dans le sens où le conscient ne se repose jamais et que l'inconscient ne peut se défouler.

    Mais ce n'est que théorie, rien de prouvé, peut etre inexact.

    En faisant quelques rêves lucides, aucun danger à mon avis, juste une expérience sympa à faire, de découvrir des sensations nouvelles... Une autre perception, une lucidité.

    Pourquoi n'essaierons nous pas de nous programmer une traversée de mur en rêve.

    Avis aux amateurs...

    Je vais y penser en me couchant et découper un morceau de papier sous l'oreiller où je vais le noter. Alors Patte partant pour l'expérience et Marc ?
     
  6. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    A mon avis, les rêves contrôlés ou lucides sont effectivement moins réparateurs que les rêves normaux. Avoir mal dormi, c'est souvent n'avoir pu lacher prise complètement (soit à cause de cauchemars, soit à cause de rêves, donc, trop conscients). Pour aller plus loin, c'est même la position des gestalt thérapeutes, qui disent que la prise de conscience d'un rêve (le lendemain au réveil) signifie qu'il y a eu un problème lors du rêve et qu'il n'a donc pas pu remplir sa fonction (reposante, notamment).
    Je suis entièrement d'accord avec l'idée que la conscience pompe plus d'énergie que l'inconscience. Personnellement, je parle fréquemment "d'excès de traitement conscient de l'information" en tant que synonyme de surmenage (mental ou moral)
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    J'aime bien aussi reprendre un rêve et le continuer s'il est agréable.

    Une question qu apporte un cauchemar ?

    En te lisant Surderien, ça me rappelle mes pensées de petite fille, d'environ 6 ans, où je me disais qu'un rêve sympa ça donne plein d'énergie. Et les cauchemars, Berk, épuisant.


    A 7 ans, voire plus, je constatais que les adultes se plaignaient toujours de leurs cauchemars et ils ne pouvaient rien faire d'autre que les subir. Ils ne savaient même pas s'ils rêvaient en couleur ou noir et blanc pour certains. Je trouvais ça hallucinant !
     
  8. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Ma passion c'est de "reprendre" un rêve qui se passe pas bien...

    çà me réveille et je me rendors pour le continuer en mieux...

    c'est trés regénérant,

    même si c'est peut être une totale illusion...regénérante...

    :)
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Bin comment tu fais ? Bin comment tu fais pour etre sur d'être dans une version positive la deuxième fois ?

    Volontairement, tu regardes le film jusqu'au bout alors que tu pourrais mettre sur pause, ou mettre un autre film ?

    Y a t'il une "utilité" à cela ?
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Bin j'en sais rien, j'ai découvert de faire çà intuitivement...

    çà a l'intérêt d'avoir le plaisir de le faire et qu'après je suis en pleine forme en me réveillant !

    suite de savoir le faire ou de l'avoir fait ?

    Là bin je sais pas vraiment non plus !

    :roll:
     
  11. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Il me semble qu'on dépense plus d'énergie en forçant sa réflexion consciente ( çà use, çà monte la tête...) qu'en se laissant aller

    à une rêvasserie hypnotique qui apporte spontanément son conseil

    mais alors, pourquoi on ne nous a pas appris à être plus souvent dans la lune à l'école, aurait dit le petit Albert ?

    :shock:
     
  12. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Bin, si tu l'as fait, Surderien, tu sais le faire maintenant. Avant de le faire, d'y penser de le faire, tu ne savais peut etre pas que tu pouvais le faire.
    Une programmation hypnotique pour faire un deuxième beau rêve ?

    Ce que je voulais exprimer c'est qu'on peut changer directement pendant le rêve son contenu, ..... C'est dans le même ordre d'idée, juste plus tôt.

    Je fais, mais comment je fais, je ne sais pas.
     
  13. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Pour Ivan, un excès de traitement de l'information par le conscient... Y a des conscients plus vite saturés que d'autres ! Y a des conscients en forme et d'autres moins.
     
  14. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    bien, tout le monde à un avis sur la question.
    c'est diversifié et il me semble qu'il apparaît que on ne vis pas les rêves de façons standard .

    j'aimerais bien vous dire de laisser faire.
    je serais pourtant particulièrement mal placé pour l'affirmer.
    puisque peu à peu, j'ai pus arriver a me programmer a ne pas rêver.
    ce qui a bien faire rire mon médecin qui à affirmé que c'était impossible .
    avant de de se raviser après une nuit monitorée.
    en fait il y a quelques années j' ai pris un médicament dont les effets secondaires sont des cauchemars violant et des crises de somnambulisme
    ce qui a persisté après l'arrêt du médicament.
    il m'a fallu deux ans pour maîtriser mon sommeil paradoxal.
    mon ic me réveillant à l'arrivée a ce stade.
    toutefois suite à un travail en stimulation alternative des deux hémisphères, un retour partiel à été possible.
    il semble d'après les multiples témoignages et méthodes sur le web que,
    cela demande un entraînement .
    un retour partiel des rêves a été possible
     
  15. undy

    undy

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    En ce qui me concerne, je dirais non.La récupération est équivalente, voire supérieure dans mon cas.
    Mais cela dépend du rêve lui-même.
    Peut-être que c'est l'opposition rêve "subit"/rêve lucide qui fait que j'ai l'impression que ça peut être plus récupérateur.

    En général, cela dépend sûrement des gens, ceux qui rêvent en noir et blanc ou en couleurs, ceux qui rêvent souvent ou rarement, ceux qui font plutôt des cauchemars ou plutôt des rêves, ceux qui font des rêves plutôt concrets ou abstraits, bref cela dépendrait des détails.
     
  16. pattes

    pattes

    Inscrit:
    14 Décembre 2011
    Hou la, beaucoup de réponses en même temps =P
    Binbin : Je ne t'ai pas vraiment compris là, en fait, si tu rêve que tu influe sur ton rêve, c'est que tu influe sur ton rêve tout simplement x)
    Marc : Désolé de te décevoir '^^ j'attends toujours mon livre de Kévin Finel que je compte recevoir demain, je dois t'avouer que je suis plus axé sur la profondeur de la transe en ce moment (et j'obtiens des résultats, hier j'étais proche de l'état comateux x)) mais je compte reprendre dès l'arrivée du livre de K.F demain (je l'aurai deux jours à l'avance j'ai négocié '--) Pour ce qui est du pouls, je préfère rester sage et faire par étape ("attaquer" mon rythme cardiaque sans la maitrise nécessaire... je tiens à la vie =P).
    Surderien : les théories vont en ton sens en tout cas, je veux dire que le sommeil ne semble pas moins récupérateur (au contraire même) dans les rêves lucides d'après moults témoignages...
    Katia : T'as de la chance je trouve, il faut juste que tu trouve la dimension "Développement personnel" à cet avantage... Et pour le défi, je suis partant mais je suis incapable de faire des rêves lucides, je travaille dur en ce sens avec l'auto-hypnose mais il faut en moyenne un mois pour y parvenir à ce que j'ai lu.
    Ivan : Je suis d'accord avec toi, et c'est pour ça que le fait que les dormeurs lucides sont plus en forme que les autres me troublent... mais peut-être est-ce parce qu'ils accordent une attention toute particulière à leur sommeil (pas mal d'heure, coucher strict, prise d'aliments qui favorisent le sommeil) qu'ils ont mieux dormi ?!
     
  17. pattes

    pattes

    Inscrit:
    14 Décembre 2011
    Jeangeneve : C'est sidérant ce que tu dis là ! Ne pas rêver ? Je croyais ça impossible aussi... Mais si ça a été vérifié... Et tu n'as pas de troubles suite à ça ? Au contraire ? Tous ceux qui disent ne pas rêver sont très certainement des gens qui oublient qu'ils ont rêvé... mais apparemment pas toi. Wow :)
    Undy : Si les croyances ont un impact sur nous (ce qui est prouvé) et si tu crois fermement avoir un sommeil plus récupérateur, alors ça doit être le cas. Personnellement, je ne suis pas effrayé par les rêves lucides même si je pense qu'ils pompent plus l'énergie. En effet, c'est négligeable quand on sait que des gens peuvent dormir à peine deux heures par nuit et être en forme tandis que d'autres (grâce à l'hypnose) réduisent leur sommeil de moitié avec la même qualité de repos ! Donc, ça varie selon les personnes. Par précaution, je vais quand même me coucher plus tôt le temps d'expérimenter ces rêves, déjà que je dors pas assez... ^^
     
  18. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    pas si sidérant que cela en fait, et puis c'est pas vraiment vrais
    je reprend les difficultés apparaissent au sommeil paradoxal.
    c'est aussi à cette étape du cycle du sommeil que les rêves sont les plus "prenants" ceux dont on se souvient ...
    pendant et après la prise de ce médicament le effets on été un peut traumatisant.
    après quelques années une homéostasie à partiellement été trouvée de façon empirique, induisant un changement de mode de vie .
    avec plusieurs phases de sommeil courte par jour.(3h)
    le système nerveux central incitant au réveil à l'approche du sommeil paradoxal.
    cela ne réussi pas toujours, mais produit un réveil cauchmardesque, le résultat est donc le même .
    depuis quelque temps et, suite a un travail en stimulation alternative des deux hémisphères, le travail onirique se fait partiellement en sommeil plus lègé .
    cela n'est pas l'élément le plus handicapant, les capacité cognitives, la mémoire et les capacités d'acquisitions sont elle aussi touchée.
    n'ayant trouvé aucuns secours dans le milieu médical, je me débrouille avec mon ic et en auto médication (vive le web)
     
  19. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    ha oui le forum de métaphore...
    les rêves sont quelque chose qui doit rester en soi.
    les partager c'est complètement perdre son altérité.
    cela peut être bénéfique mais pas avec tout le monde .
     
  20. C'est votre vision des choses, et c'est loin d'être l'avis des personnes qui partagent leurs rêves sur le forum cité.

    Les rêves sont l'expression d'un état d'être, je ne vois pas en quoi cela enlève l'intégrité de l'individu, bien au contraire...
     
  21. pattes

    pattes

    Inscrit:
    14 Décembre 2011
    Jeangeneve : Ah, je me disais aussi ! Je viens de lire un post sur les rêves qui disait que les personnes qui ne rêvaient pas (si ça existait) couraient des dangers au niveau mental et donc j'ai pensé à vous prévenir, mais visiblement vous le savez déjà =S Bon courage en tout cas !
    Bon, sujet clos pour moi en tout cas, avec toutes les références que j'ai lu et qui disent que les rêves lucides n'ont aucun inconvénient sur le repos, je suis rassuré. Merci à vous et si vous voulez néanmoins commenter/nuancer, c'est comme vous voulez ;)
     
  22. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Parce que les deux sont utiles. Beaucoup d'hypnotiseurs place les pouvoirs de l'inconscient bien au delà de ceux de la conscience. C'est en partie vrai, mais pas entièrement. Je crois qu'il est également très important de savoir se servir de sa conscience et que tous les pouvoirs de l'inconscient ne suffriront jamais pour se substituer à elle.

    Oui, et même, plus généralement il y a des gens qui peuvent se servir de leur conscience plus que d'autre ; tout simplement, parce que globalement, il dispose de plus d'énergie.

    S'ils accordent une attention toute particulière à leur sommeil, ou encore, s'ils récupèrent ailleurs l'énergie qu'il leur faut pour faire cela, alors évidemment, ils pourront faire de rêves lucides et rester en forme. Cela ne voudra pas dire que c'est grace à ça qu'ils sont en forme. Surtout, qu'en plus, il ne faut pas confondre être stressé, et être en forme. Etre hyperactif par exemple, à mon avis, est une manière d'être stressé et cela n'a rien à voir avec être en forme... mais si c'est très ressemblant. De telles personnes prennent le risque, un jour, de décompenser et de tomber malade. Derrière leur fausse sensation de forme (liée à l'adrénaline notamment) se cache une fatigue de plus en plus profonde qui, assurément, les mines.
     
  23. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Eh bien, j'espère qu'il s'agit de références sérieuses.
    Je ne suis absolument pas de cet avis, et d'ailleurs pas loin de penser que chacun à le droit d'écrire les aneries qu'il souhaite...
    Il est évident qu'un rêve lucide diminue la qualité du sommeil, donc la qualité du repos.
    Lorsque vous vous couchez le soir et que vous vous réveillez le lendemain matin en ayant l'impression d'avoir passé 5 minutes au lit : ça, c'est un sommeil de qualité !
    On est bien loin des rêves lucides, non ?
    Franchement...
    ;-)
     
  24. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Bin, n'ayant réussi à rever normalement qu'une dizaine de fois, je devrais alors crouler sous la fatigue et etre en mode survie....

    Je suis très vite saturée au niveau de la conscience, au niveau de la reflexion, ou de la mémorisation (un programme d'histoire au bac me mettait en surmenage)

    Certes couchée, je suis bien éveillée et debout assez frequemment endormie. :wink:
     
  25. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Katia, tu résumes bien ce que l'on peut faire et pas faire avec un sommeil de mauvaise qualité ;-)
     
  26. SunlySmily

    SunlySmily

    Inscrit:
    7 Août 2013
    Bonjour a tous....je voudrais vous poser une questions...ces temps je fais des reves tres realiste du point de vue que quand je suis bléssé dans mon reve ça se repercute dans la realité a mon reveil mais avec beaucoup moins de degats......l'autre jour j'ai fais un reve dont je ne me souviens strictement rien' mais je sais que j'en ai fais un, je me suis reveillé et j'avais des griffures sur le bras...quelques jours plus tard j'ai fais un autre reve...et cette fois ci j'avais des griffures sur la joue.......plus recemment hier soir j'ai rever et quelqu'un avait tirer une balle de pistolet dans mon dos alors que je courais et en me reveillant j'avais une douleur a la mm place dans mon dos......ALORS MA QUESTION EST : EST CE DANGEREUX? JE PEUX AVOIR TRRES MAL???
     
  27. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Parfois il m'arrive d'avoir mal quelque part au cours de la nuit, sans que je me réveille, et alors ça se transforme en rêve avec cette partie qui est blessée ou par exemple je consulte un gastro-entérologue qui me prescrit des médicaments et le matin au réveil j'ai mal aux intestins.

    C'est à dire que c'est un peu l'inverse, une douleur pas assez forte pour nous réveiller qui va donner du contenu à notre rêve... et ce n'est donc pas le rêve qui crée cette douleur.

    Bon parfois je rêve que je shoote dans un ballon et le pied part...

    Dangereux, je ne pense aucunément... ce n'est qu'un rêve comme on dit, même si très réaliste.. il peut peut-être marquer légèrement le corps, bon pas plus...
     
  28. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Je confirme. Habituellement, comme le dit Katia, c'est parce qu'on a mal quelque part qu'on en rêve plutôt que l'inverse.... Freud disait qu'une des fonctions du rêve était de préserver le sommeil - de cette manière, notamment. Le rêve n'est pas dangereux et l'inconscient, d'une manière générale, sait ce qu'il fait.

    La suggestion d'un autre coté, n'a pas non plus réellement d'écho direct sur le physique (ou en tout cas, rarement). Ce que la suggestion peut faire, cependant, c'est créer les conditions d'apparition d'un trouble physique... ou créer les conditions de disparitions d'un trouble physique.

    Certains hypnotiseurs suggère qu'une pièce d'argent est brûlante et provoque ainsi une brûlure. En réalité ils provoquent une cloque, et cette dernière n'est rien d'autre qu'une réaction naturelle du système immunitaire qui, en l’occurrence, a accepté de se laisser berner !
     
Chargement...