1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

L'hypnose en elle-même peut-elle être thérapeutique ?

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Marc1963, 28 Décembre 2012.

  1. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonsoir à tous,



    L'hypnose par elle-même, est-elle thérapeutique ?

    Parmi ceux qui utilisent l'hypnose classique, la majorité pense que non.
    Parmi ceux qui utilisent l'hypnose moderne, ericksonienne ... la totalité pense que non.

    Ainsi ceux qui pensent que oui sont peu nombreux. Cela veut-il dire qu'ils ont tors. Ce serait un peu trop facile ! Si cet argument était suffisant, on penserait encore que la terre est plate, que nous sommes le centre de l'Univers.

    Je vous propose de réfléchir en essayant d'être le plus objectif.

    L'hypnose classique utilise des suggestions thérapeutiques directives et autoritaires, pensant que le thérapeute à la solution. On peut alors, ne pas comprendre pourquoi, certains praticiens qui utilisent l'hypnose classique, pense que l'hypnose en elle-même est thérapeutique.

    L'hypnose moderne, ericksoniennne... utilise des suggestions permissives et indirectes, pensant que le patient à la solution en lui-même et qu'en donnant des suggestions creuses, son inconscient les interprétera à bon escient. On peut alors, ne pas comprendre pourquoi, tous les praticiens qui utilisent l'hypnose moderne, éricksonienne...pensent que l'hypnose en elle-même n'est pas thérapeutique. Le silence n'est-il pas la suggestion la plus permissive et indirecte, donc la plus efficace ? Si tel est le cas, l'hypnose en elle même peut-être thérapeutique !
     
  2. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Tu veux parler de l'hypnose sèche, c'est à dire d'une forme d'hypnose où la transe hypnotique est simplement approfondie le plus possible (peu importe la manière) et ensuite de laisser être, faire ?

    Plus aucune suggestion, juste le silence ?

    Etre, ressentir ?

    Si l'expérience mène à vibrer, ressentir, aimer, être , à mon sens cela se révèlerait très thérapeutique par le lacher prise de ce qui peut constituer la souffrance. (ou motif de consultation)
    La défocalisation du mode rationnel de pensée, de la petite voix qui exprime peur, limitations, qui se concentre sur ce qui ne va pas.
     
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Je pense qu'il convient avant tout de définir ce qu'on entend par "thérapeutique"

    :)
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Le mot thérapeutique sous entend t'il le besoin d'un sujet "malade" pour s'appeler thérapeutique ?
     
  5. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Je pense (opinion personnelle n'ayant de valeur que celle qu'on veut bien lui attribuer et sans fondement scientifique) que, sèche, l'hypnose aura toujours au moins le bienfait de nous faire nous poser quelques minutes au calme et de se détendre et je pense que ça fait souvent du bien.

    De la même façon qu'on peut s'arrêter, et "contempler" sa respiration tranquillement quelques instant avant de repartir vers d'autres activités, juste la composante détente qui ne me semble pas ni négligeable ni inutile pour pas mal de personnes.
     
  6. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonsoir,



    @ Katia,
    Tu as parfaitement compris, c'est effectivement ce que l'on appelle hypnose sèche.


    @ Surderien,
    D'après toi il y aurait plusieurs définition de" thérapeutique". Pourrais-tu nous en donner trois ou quatre ?
    Merci.


    @ Prudence,
    Ici, on ne parle pas d'effets thérapeutiques à minima.
    Ici, on réfléchit ce pourquoi l'hypnose sèche est déconsidérée et sur quels arguments, de nombreuses écoles d'hypnose classique et toutes les écoles d'hypnose éricksonienne se fondent pour dénigrer ainsi une hypnose sèche qui pourrait-être la plus efficace d'entre toutes en thérapie
     
  7. Dan'j

    Dan'j Membre

    Inscrit:
    8 Mai 2012
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Bonsoir,

    Je ne suis pas hypnotherapeute mais je pense que la demarche du patient d'aller vers un thérapeute et le fait de lui parler de ce sur quoi il souhaite travailler constitu deja une première etape dans la therapie. Lors de la transe le patient va travailler seul avec son inconscient grace a son intention de travailler.
    Donc je pense que la mise en transe s'inscrit dans un procesus plus large. Cependant la mise en transe est importante car elle permet au patient d'utiliser ses ressources pour aller mieux.
    Je sais pas si je suis très claire.

    Comment se passe une séance d'hypnose séche ?
     
  8. amrita

    amrita Membre

    Inscrit:
    1 Décembre 2010
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    isere
    Bonjour,
    je n'ai fréquenté que 2 écoles d'hypnose Ericksonienne et je n'ai entendu personne dénigré l'hypnose sèche....
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Marc, as tu pratiqué et/ou expérimenté l'hypnose sèche et quels résultats, ressentis, retours, as tu obtenu ? peux tu nous en faire un retour ?

    Je l'ai pratiqué de nombreuses fois en auto hypnose, et c'est à découvrir. Pour moi, cette pratique fait partie de mes expériences hypnotiques les plus enrichissantes et surprenantes.

    J'aimerais des retours sur cette pratique, de personnes qui ont expérimenté ou qui le pratiquent.
     
  10. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Si on veut respecter la définition unique de" thérapeutique", on se situe dans le cadre très précis des malades et des maladies : organiques et fonctionnels

    Avoir appris à connaître les maladies, les pathologies, les traiter, c'est alors aussi simplement la définition de pratiquer la "médecine" !

    est-ce que tous les hypnos qui disent faire de la thérapie sont dans ce cadre ?

    donc dans un cadre "thérapeutique" au sens codifié du terme ?

    :?:

    Dire que zazen est thérapeutique, que hatha yoga est thérapeutique, que Allah est thérapeutique c'est utiliser une métaphore psychothérapeutique : ce sont des techniques mentalistes manipulatrices qui permettent de faire accéder par une croyance, une religion, (religarer, relier) à la "guérison" d'une maladie illusoire: la personne n'est pas malade au sens strict mais ne se connait pas elle-même et la " thérapie" constitue plus une éducation, une ré-éducation à bien utiliser son potentiel mental, qu' une thérapie au sens strict.

    l'hypnose sèche permet de prendre conscience de cet arrêt de l'idéation pour prendre conscience de l'idéation, et de re- prendre le contrôle de l'idéation et là c'est qu'un tout petit aspect du début de la psychothérapie, car bien d'autres outils seront nécessaires pour structurer et reconstruire le mode d'idéation.

    et sans avoir étudié la neuro-physiologie, la psychologie, la pathologie, la clinique, la thérapie auprès de vrais malades, on ne réussira à traiter et guérir que de faux malades dont le mode d'idéation non contrôlé les amène simplement à se croire malades et se construire des fausses maladies : des malades knock pour des hypnothérapeutes knock et là l'hypnose marchera très bien !

    car ils ont un cerveau et un psychisme en pleine forme !

    En excès d'imagination et d'action, tout comme un certain nombre de formateurs qui s'imaginent thérapeutes ?

    :idea:


    ( cf les cadres managers qui se prennent aussi pour des thérapeutes ? et qui recadrent des non malades juste un peu paumés dans leur chemin de vie, pardon, professionnel...et qui ne se cachent pas d'avoir le potentiel de recadrer aussi les vrais thérapeutes pour leur apprendre à ...se décadrer !!!)

    :lol:
     
Chargement...