1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

L'hypnose peut-elle suprimer des souvenirs ou des infos?

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Morgwen, 3 Juillet 2010.

  1. Morgwen

    Morgwen Membre

    Inscrit:
    16 Juin 2010
    Messages:
    16
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour.

    J'aimerais savoir s'il est possible, par le biais d'une technique d'hypnose quelconque, de supprimer un souvenir chez un patient. Je ne parle pas du souvenir d'une expérience traumatisante, comme un viol ou un incendie, ce qui ne serait sûrement pas la meilleure façon de traiter les problèmes consécutifs aux traumatisme. Je parle de supprimer le souvenir d'informations ayant donné lieu à des préoccupations existentielles qu'il m'apparaît impossible de régler autrement.

    Je ne veut pas parler de mes problèmes actuels mais je vous donne un autre exemple vécu: à la fin de l'adolescence, je suis tombée dans une profonde dépression, à la suite d'un documentaire sur les vies antérieures parce que j'étais terrifiée à l'idée que tout cela soit vrai (je désirait et désire toujours, une vie après la mort, pas me réincarner éternellement). J'avais parfois peur d'être la réincarnation d'une de mes cousines, morte quelques semaines avant ma conception...

    Aurait-il été possible de me faire oublier, non pas le documentaire en tant que tel mais juste les quelques petits détails qui me donnaient l'impression que les expériences relatées étaient plausibles. J'ai oublié les détails en questions, de façon naturelle, mais ça ne m'en prenait pas beaucoup à l'époque. Par exemple, j'ignorais l'origine physiologique des impressions de déjà-vu, que beaucoup considèrent comme étant des "preuves" de réincarnation.

    Certains hypnologues malhonnêtes réussissent bien à créer de toute pièce de faux souvenirs pour convaincre leurs patients qu'il ont été des personnages célèbres dans une vie antérieure (on serait sûrement surpris de connaître la quantité de femmes ayant supposément été Cléopâtre! :shock: ) Ça ne devrait pas être si compliqué de supprimer de petites informations "nuisibles".

    Ce n'est pas comme une phobie. Si un hypnologue ou un psy peut finir par convaincre un patient arachnophobe que la plupart des araignées ne sont pas dangereuses, en revanche il ne peut pas prouver à un patient que la réincarnation n'existe pas. Pour une personne comme moi qui prend toujours ses peurs pour des réalités, tant qu'on ne m'a pas prouvée par A+B que je n'ai pas de raison de m'en faire, les thérapies ne servent absolument à rien.

    Ce n'est pas possible de m'hypnotiser pour que je ne pense jamais à ce qui me préoccupe car ça ne règle pas le problème et il est inévitable que j'y pense. Dans le cas de la réincarnation, liée à la mort, tout pouvait m'y faire penser: une personne centenaire, un squelette en plastique, entendre un chanteur décédé à la radio, etc.


    Morgwen
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    Que de croyances Morgwen... :roll:

    L'hypnose n'efface pas les souvenirs, les techniques hypnotiques supprime l'affect, l'émotion douloureuse liée à telle ou telle situation vécue comme conflictuelle ou traumatique.

    Cela veut dire qu'ensuite vous pourrez revivre en souvenir la même situation, mais l'émotion liée ne vous perturbera plus, c'est ça le travail hypnotique, c'est relié aux émotions perturbatrices qui restent bloqués dans le cerveau droit.


    :arrow: Certains hypnologues malhonnêtes réussissent bien à créer de toute pièce de faux souvenirs pour convaincre leurs patients qu'il ont été des personnages célèbres dans une vie antérieure.


    Heu... là on est dans la croyance et non dans du travail thérapeutique, les hypnologues même malhonnêtes ne peuvent créer de faux souvenirs...

    Je crois que vous devriez commencer par lire des bouquins sur l'hypnose, il y a en a de très bons...ou lire mes interventions sur le forum... :lol:
     
  3. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Hello,

    A mon avis, la vision de ce reportage est pour vous une expérience traumatisante, comme pour d'autre une agression, et je pense que, comme vous le dites, "supprimer ce souvenir" ne serait surement pas la meilleur façon de traiter ce problème.

    Je connaissais qqn qui avait été traumatisé par un film d'Hitchcock, un passage où une personne était enterrée vivante, le problème a été résolu par les techniques utilisées pour les agressions.

    a+
     
  4. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    bah,

    tout le monde te diras ic, cela n 'est pas possible car éthiquement ça pose problème.

    mais pas seulement, ici on fait tout pour rendre l'hypnose intéressante,

    donc on te diras ici que hypnotiser sans le consentement de la personne est impossible,
    qu'il est impossible que l'on te force a faire quelque chose que tu ne veux pas faire,
    ou changer ta version de voir ou les choses, ext.
    on te diras même que ici que c'est impossible sans un minimum de confiance

    donc pour ta question la réponse est simple :
    une des bases de l'hypnose est l'amnésie !
    certes c'est quasi impossible en transe légère (ériksonienne)
    ( que que pratique 95 pour cents des praticiens ici )

    il ne faut pas être parano non plus mais c'est faisable
    reste que en général c'est pas durable éternellement
     
  5. Métaphore

    Métaphore Invité

    Complètement faux, l'amnésie est loin d'être utilisée de façon systématique je dirais même qu'à titre exceptionnel, et cela n'a que très peu d'intérêt sauf dans certains cas et c'est donc loin d'être une des bases de l'hypnose :? .
     
  6. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    mais mais mais,

    je ne dit pas que que cela présente de l'intérêt pour l'hypnose que vous pratiquer.

    je dit juste que c'est possible et même tout a fait faisable,

    Morgwen : ta demande est tout a fait légitime et me semble éthiquement défendable

    il te faut simplement t'adresser a quelun qui applique d' autres formes d'hypnose savoi un psychiatre pratiquant l'hypnose clinique par exemple
    tu a de la chance, car justement dans ton pays il semble y en avoir un peu plus que en europe ou presque tout ce qui est hypno est hypno- humaniste, hypno-ériksonie ou alors hypno-moderne.

    Tous ces mouvements, sont défendu ici mais ne représentent que une toute petite partie de l'hypnose ...
     
  7. Morgwen

    Morgwen Membre

    Inscrit:
    16 Juin 2010
    Messages:
    16
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Merci tout le monde pour les réponses. Mon problème, comme avec la peur des réincarnations, c'est que la supression des émotions négatives liées à des "informations" ne change rien au fait que ces dernières sont encore enregistrées dans mon cerveau.

    Quand j'étais adolescente, personne ne pouvait me prouver que la réincarnation n'existait pas (et personne ne le pourrait davantage maintenant). Ce n'est qu'après plusieurs mois de cogitation intense, accompagnées de beaucoup de souffrance, que j'en suis arrivée, à la conclusion qu'un système de réincarnation sans fin serait absurde.

    Je sais que ce que je demande peut ne pas être totalement éthique du point de vue du thérapeute mais je ne vois pas d'autre solution. Je n'éprouve aucune peur à l'idée de sombrer dans une transe profonde, même de perdre momentanément contact avec la réalité (il est vrai que l'hypnose éricksonienne n'est pas la plus indiquée pour cela).

    Je n'ai pas peur qu'on me fasse faire des choses que je n'approuve pas, après tout, la vie n'est pas un dessin animé et les hypnologues n'ont pas de pouvoirs spéciaux.

    J'ai l'impression de vivre depuis l'enfance dans un état de lucidité effoyable. Je ne consomme ni drogue ni alcool ni médicament ni jeu ni quoi que ce soit pour m'étourdir. Quand je souffre c'est toujours à froid et c'est terrifiant. Je suis fatiguée. Mon cerveau est comme un hamster hyperactif qui court sans arrêt dans sa roulette de métal (j'ai un TDA, ça n'aide vraiment pas).

    Au fait, Métaphore, quand je parle de faux souvenir, c'est que j'avais entendu parler de cas de personnes dont les souvenirs avaient été altérés par un hypnologue qui les avait persuadées qu'elles avaient subis des sévices sexuels dans l'enfance alors que ce n'était pas le cas. Je n'ai pas de cas précis en tête, sont-ils tous faux?


    Morgwen
     
  8. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Jean,

    Ce n'est pas une question d'éthique, c'est une question d'efficacité à moyen et long terme, si on lui fait une bonne transe pour ranger ce reportage aux oubliettes, il a de bonnes chances de continuer à la perturber inconsciemment.

    Après bien sur que sa demande est légitime, comme toutes les demandes de personne en souffrance qui demandent de l'aide.

    On peut effectivement faire de l'amnésie mais les cas où c'est utile son assez rare (par exemple pour éviter que le conscient analyse trop et rationalise trop une séance).

    Morgwen,

    Pour info, les réincarnations ne sont pas sans fin, après il y a le nirvana.

    L'oubli de ces infos, à mon avis, ne fera rien pour vous. Ce que je pense c'est que ces infos ne font que cristalliser votre peur de vivre et de mourir.

    a+
     
  9. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    c'est bien mon avis cofinas

    cela me semble pas une chose durable, toutefois j'y vois quelques applications pratiques...

    notamment dans les cas ou un être humain sert de monnaie
    (captivité et tentatives reprogramation, sevices )
    (stress traumatique sur de longue période)

    car car pose deux probs. des difficultés qui semble insurmontables et la contamination a l'entourage
    en fait il faut réapprendre a vivre

    "oublier" quelques temps, le temps de surmonter, le temps de trouver les ressources

    être mieux quand les souvenir reviennent...

    ok, pour les analytiques, mais même dans ce cas, beaucoup refusent
    et préfère attendre une confiance pleine et entière avec le sujet.
    ( ce qui n'est pas forcément faux )

    alors que des mecs comme moi, se casse la tête les jours suivants... :lol:
     
  10. Morgwen

    Morgwen Membre

    Inscrit:
    16 Juin 2010
    Messages:
    16
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    SVP, je ne veux pas me lancer dans un débat sur les croyances d'après-vie. :wink:

    Prenons le problème autrement: est-il possible, par le biais de l'hypnose, de convaincre une personne que son inquiétude n'est pas fondée, (à condition bien sûr que les séances visent à régler plusieurs problématiques)?

    Attention, comme je l'ai dit, c'est différent d'une phobie. Un arachnophobe sait, au fond de lui, que les araignées ne sont pas dangereuses. C'est prouvable scientifiquement, son côté rationnel le sait mais sa peur échappe à son contrôle.

    Je n'aurais pas pu, à 17 ans, sortir d'une séance persuadée qu'il n'y a pas de réincarnation si la raison pour laquelle j'ai consulté était justement ma peur de la réincarnation, parce qu'il aurait été impossible de me prouver que ma peur n'était pas justifiée.

    Aurait-il été possible de me convaincre que les témoignages du documentaire n'avaient aucune crédibilité, sans que je me souvienne ensuite que cette induction répondait à une demande de ma part? Je sais, il y a toujours un élément à oublier...

    Comme j'ai plusieurs peurs et obsessions à régler, cela ne pose vraiment aucun problème que j'en oublie une! Je sens que je vais arriver dans le cabinet du psy-hypnologue avec une liste de 3 mètres de long! Il faudrait simplement, si c'est toutefois possible, une transe suffisamment profonde pour que je ne me souvienne pas de ce bout là.

    J'ai une telle soif de vivre. De nature, j'ai toujours été facilement portée vers le bonheur. Je dirais même que c'était traditionnellement mon état "par défaut", jusqu'à mes 17 ans. Je ne suis aucunement suicidaire mais je suis fatiguée de souffrir. Je veux juste redevenir comme j'étais avant. J'ai l'impression de n'avoir jamais été "saine" émotionnellement depuis que je suis adulte (je suis dans la trentaine). Les médicaments ne ferons pas de miracles et, sans vouloir idéaliser l'hypnose, je veux vraiment explorer cette possibilité.

    Morgwen
     
Chargement...