Formation Hypnose

Lutter contre l’instinct?

Thierry88

Membre
Bonjour,

Comment faire quand votre instinct, votre corps vous envoient le message « fuis, pars vite » avec la sensation de malaise, les vertiges, nausées et autres joyeusetés de la crise d’angoisse?

À ce moment la raison est dépassée, on sait que la réaction n’est pas logique mais pourtant elle s’impose.

Si vous avez une manière de contourner ça je suis preneur.

Bonne soirée
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour,votre instinct vous protège en principe.La fuite est la première chose raisonnable a faire devant un danger.Certains "restent pétrifiés" dans une telle situation.La fuite est la seule réaction acceptable et de suivie.
Imaginez un loup qui veut dévorer un agneau,s'il n'essaie même pas de fuir,il finira dans son estomac.
L'angoisse est autre chose:la manifestation physique d'une peur imaginaire.Le travail doit se faire sur cette peur,comprendre son déclenchement,peut être son origine.....
écoutez ceci et voyez si ça vous correspond et vous aide

 

Thierry88

Membre
Bonjour et merci pour vos réponses.

Oui j’ai déjà consulté et tenté des thérapies pour ces crises d’angoisse. Au niveau analytique je n’ai jamais trouvé de cause. Ça s’est installé après une longue période de stress et depuis c’est comme ancré.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Un réflexe conditionné par l’émotion

Soit se plonger totalement dans ce ressenti de l’émotion et attendre que l’émotion change ( méthode bouddhiste)

Soit repérer les premiers symptômes physiques débutant du stress et switcher aussitôt dans un état connu, agréable, refuge, sécurisant.

État avec des sensations qu’on a déjà préparées et travaillées avant, en faisant même le contraire: partir d’un état de bien être agréable, et passer à cet état qui nous vampirise instinctivement, sur lequel on se fixe et dans lequel on se noie en s’y laissant emporter...

Apprendre à switcher d’un état désiré agréable, à un état désagréable également souhaité dans cet exercice et avoir sa bouée de secours, son rituel exorciste ancrage, qui permet de choisir l’état émotionnel qu’on souhaite.

Que finalement, quelque soit l’émotion, c’est Le mental qui l’invente, la fabrique et la déclenche, et qu’on peut simplement faire l’inverse, en remplaçant un réflexe conditionné désagréable en lui en substituant un autre, automatique, tout autant conditionné...mais de sauvetage...souhaité et agréable...

Devenir un pro au top de son propre sauvetage permanent.

Pas besoin d’être sauveteur ou pompier.

Juste travailler son comportementalisme avec des outils de Technique Cognitivo Comportementale.

Des outils très simples qu’en général on apprend à le maternelle...
Mais quand on les a pas, qui obligent parfois à faire une fac de psycho et finir en psy...

😱

Un bouquin inspirant:
« à nous la liberté «
De Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard.
Comment se libérer de nos peurs, de nos addictions, de nos conditionnements.

Un autre bouquin plus hard qui montre comment en situation d’hyperstress potentiel , on peut passer à une autre idée, un autre réflexe pro en se remémorant une situation voisine, voir pire ou au contraire de réussite antérieure optimale où on a parfaitement assuré...
C’est à la fois du switch, de la dissociation positive contrôlée :

« Médecin du RAID »
Vivre en état d’urgence.
Dr Matthieu Langlois.

Et aussi, comment se préparer
à une attaque terroriste...mentale...
totalement anticipée....
et purement inventée.
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Surderien,

tu aurais un exemple, simple à proposer ici mettant en application une de ces techniques ?
 
Bonjour, on pourrait peut-être commencer par un soin en Hypnose Magnétique Non Verbale pour alléger des traumas engrammés...
J'ai d'excellents résultats avec cette technique sur les angoisses sans sens, les traumas lourds et les addictions...
 

jumb

Membre
Que finalement, quelque soit l’émotion, c’est Le mental qui l’invente, la fabrique et la déclenche, et qu’on peut simplement faire l’inverse, en remplaçant un réflexe conditionné désagréable en lui en substituant un autre, automatique, tout autant conditionné...mais de sauvetage...souhaité et agréable...
On pourrait aussi vivre émotionnellement ce que nous avons à vivre... ce que nous ressentons en l'acceptant. Parfois on est joyeux, d'autres fois plus tristes, ça fait partie de la vie. On peut alors aussi se rendre compte de ce que l'on vit, se dire "tiens ce matin, je me sens joyeux, tiens je suis un peu inquiet etc"... et une fois qu'on prend conscience (prise de recul) de ce qu'on vit, on peut commencer par l'accepter, ensuite agir dessus...

Pour cesser d'agir comme des automates mus par leurs pensées, instinct etc... sans aucune prise dessus. Juste regarder ce qui se passe. Après avoir été spectateur, on peut alors devenir acteur
 
C'est l'Hypnose de Mesmer Franz (le vrai!! pas le canadien!!), on utilise la fascination, le magnétisme et la télépsychie pour induire une transe profonde, cataleptique très rapidement et on travaille en magnétisme, tu cherches le Dr Marco Parret sur Youtube, c'est excellent praticien de cette technique...
Pour ma part, j'ai appris avec René Chatagnon formateur et créateur de l'ASCSA, son enseignement est tout simplement génial avec des références autres que le classique Erickson, comme Elman par exemple qui est très efficace en antalgie...
Je pose le PDF de Mesmer dans livre&Script, ainsi qu'un autre contemporain de Mesmer...
 
Dernière édition:

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
On pourrait aussi vivre émotionnellement ce que nous avons à vivre... ce que nous ressentons en l'acceptant. Parfois on est joyeux, d'autres fois plus tristes, ça fait partie de la vie. On peut alors aussi se rendre compte de ce que l'on vit, se dire "tiens ce matin, je me sens joyeux, tiens je suis un peu inquiet etc"... et une fois qu'on prend conscience (prise de recul) de ce qu'on vit, on peut commencer par l'accepter, ensuite agir dessus...

Pour cesser d'agir comme des automates mus par leurs pensées, instinct etc... sans aucune prise dessus. Juste regarder ce qui se passe. Après avoir été spectateur, on peut alors devenir acteur
Oui, observer les émotions dans le ciel bleu...ou petits nuages...ou gros orage transitoire...
Le principe de Matthieu Ricard et de la méditation bouddhiste.
Laisser passer la météo...
Le soleil est toujours là, aprés la pluie...
🌞
 

jumb

Membre
Un bouquin inspirant:
« à nous la liberté «
De Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard.
Comment se libérer de nos peurs, de nos addictions, de nos conditionnements.
Tu peux nous en dire un peu plus... Entre parenthèses Alexandre Jollien, je le trouve très inspirant !!!!
 

Thierry88

Membre
Bonjour et merci pour vos réponses,

Surderien quand tu dis:

Soit repérer les premiers symptômes physiques débutant du stress et switcher aussitôt dans un état connu, agréable, refuge, sécurisant.
C'est une méthode que j'emploie. Le hic c'est que je suis très vite submergé par les symptômes d'angoisse qui arrivent par vagues. A ce moment je n'ai pas du tout de lâcher prise, mon esprit se focalise sur cette situation dont je voudrais me libérer, je me sens enfermé :-/

État avec des sensations qu’on a déjà préparées et travaillées avant, en faisant même le contraire: partir d’un état de bien être agréable, et passer à cet état qui nous vampirise instinctivement, sur lequel on se fixe et dans lequel on se noie en s’y laissant emporter...

Apprendre à switcher d’un état désiré agréable, à un état désagréable également souhaité dans cet exercice et avoir sa bouée de secours, son rituel exorciste ancrage, qui permet de choisir l’état émotionnel qu’on souhaite.
Là aussi une difficulté, ça peut paraître dingue mais en-dehors de ces situations d'enfermement je suis incapable de me remettre dans cet état agréable, consciemment je n'y arrive pas. Du coup comment faire?

Merci pour les livres je vais commander celui du RAID.
 

Thierry88

Membre
Bonjour, on pourrait peut-être commencer par un soin en Hypnose Magnétique Non Verbale pour alléger des traumas engrammés...
J'ai d'excellents résultats avec cette technique sur les angoisses sans sens, les traumas lourds et les addictions...
Salut Christophe et merci pour ton message. Il y aurait une liste de thérapeutes utilisant cette méthode? Pour savoir s'il y en a un près de chez moi.
 
Pas que je sache, il faut se former et pratiquer, pratiquer et encore pratiquer!!!
Si un jour tu passes dans le 63, on peut se rencontrer et en parler ou pas...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour et merci pour vos réponses,

Surderien quand tu dis:



C'est une méthode que j'emploie. Le hic c'est que je suis très vite submergé par les symptômes d'angoisse qui arrivent par vagues. A ce moment je n'ai pas du tout de lâcher prise, mon esprit se focalise sur cette situation dont je voudrais me libérer, je me sens enfermé :-/



Là aussi une difficulté, ça peut paraître dingue mais en-dehors de ces situations d'enfermement je suis incapable de me remettre dans cet état agréable, consciemment je n'y arrive pas. Du coup comment faire?

Merci pour les livres je vais commander celui du RAID.
L’idéal c’est de se faire coacher ou de pratiquer en en équipe et de se frotter au pire du pire
Proportionnellement à ta vie et à ton environnement habituel...
Pour ceux qui se sont colletés à des interventions pompiers, secourisme, Samu...les techniques se transmettent dans l’action et le débriefing.

En formation d’urgence, une fois, on parlait de la gestion de la panique.
Il y a eu l’unanimité pour constater que dés que quelqu’un dans l’equipe panique, on s’en rend compte aussitôt et qu’on adapte immédiatement son comportement pour contrôler la panique de la personne, et que cela bloquait tout départ de panique perso...
A le limite, lorsqu’un collègue panique, cela nous bouste à être efficace.
Un comportement spontané auto stabilisant de l’equipe...
On a été étonné de l’evidence De cette compétence mutuelle...
(Mais à évaluer aussi la raison de sa panique car cela peut être une alarme utile à respecter: l’intuition que çà va exploser...
Et prendre du recul.)

Les idées obsédantes, obscurcissantes sont minantes.
Faut travailler et encore travailler dessus et trouver une technique, un rituel, une théorie perso sur son fonctionnement pour modifier son fonctionnement dés qu’on sent qu’on se prend au piège d’une idée négative, nostalgiante, aveuglante.
A force on y arrive.
Un comportementaliste peut aussi y aider.
C’est le principe du coaching.
Gérer son fonctionnement émotionnel.

Il y en a qui font de l’urgence et qui petochent à chaque fois.
Çà leur met de l’adrénaline et ils adorent çà...
Et ils sont des pros super efficaces.
C’est leur fonctionnement presque addictif.

Addict à l’adrenaline, comme d’autres sont addicts à leur depression.
Chacun a son comportement...

Lire le livre « TOP » et « médecin du raid en parallèle » çà a été pour moi un régal pour gérer mes émotions.

Ne plus se laisser terrorister par ses propres émotions terroristes.

🧨
 
Pour moi, une émotion çà se vie, çà se gère pas, notre cerveau en est incapable, c'est pour çà qu'on stocke les émotions non vécues et que notre mental les ressort à loisir...
La médecine traditionnelle chinoise l'explique bien dans le cycle d'engendrement, le coeur exprime les émotions, s'il ne le fait pas, il envoie cette énergie à la rate (qui ne sait pas ce que c'est...) qui, elle, stocke cette énergie sous forme de vibration dans les muscles au plus proche d'elle...dure, la boule au ventre dans les émotions qui remontent...
D'où l'utilité de l'état Esdaile dans l'hypnose non verbale magnétique pour enlever ces vibrations des émotions stockées (traumatismes...)...
 

dide70

Membre
Top Posteur du mois
Il y a beaucoup d'exercices faciles à mettre en œuvre pour les gérer, et je sais de quoi je parle car j'étais méga anxieux étant jeune...
Je ne suis pas un cador pour moi même en auto hypnose, thérapie avec un pro pour l'anxiété n'a pas marchés mais ça oui...
pleine conscience je pratique pas trop mais suis sur que ça vaudrait le coup sinon : cohérence cardiaque, respiration sous toutes ses formes mais privilégier l'abdominal etc... sport...
 
Dernière édition:

dide70

Membre
Top Posteur du mois
C'est une méthode que j'emploie. Le hic c'est que je suis très vite submergé par les symptômes d'angoisse qui arrivent par vagues. A ce moment je n'ai pas du tout de lâcher prise, mon esprit se focalise sur cette situation dont je voudrais me libérer, je me sens enfermé :-/
Quand la crise est présente, il n'ait pas facile de s'en extraire et même en connaissant des techniques elles ne te viendront pas à l'esprit pendant la crise...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Dés que tu ressens, que tu prends conscience de cette situation ressentie d’enfermement, travailler alors aussitôt sur une autre situation d’enfermement modulable.
Un cocon hermétique home sweet home super scaphandre de pilotage qui soit ton cockpit avec un écran de contrôle avec boutons de réglages de tes paramètres de fonctionnement.
Choisir la fonction de chaque bouton.
Intensité 0 à 10.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pour moi, une émotion çà se vie, çà se gère pas, notre cerveau en est incapable, c'est pour çà qu'on stocke les émotions non vécues et que notre mental les ressort à loisir...
La médecine traditionnelle chinoise l'explique bien dans le cycle d'engendrement, le coeur exprime les émotions, s'il ne le fait pas, il envoie cette énergie à la rate (qui ne sait pas ce que c'est...) qui, elle, stocke cette énergie sous forme de vibration dans les muscles au plus proche d'elle...dure, la boule au ventre dans les émotions qui remontent...
D'où l'utilité de l'état Esdaile dans l'hypnose non verbale magnétique pour enlever ces vibrations des émotions stockées (traumatismes...)...
Certains disent que l’émotion l’emporte toujours sur la raison...
Là, la messe est dite.

En fait, le cerveau, le mental, fonctionne comme on lui a appris à fonctionner.

Les neurosciences nous montrent les circuits de fonctionnement que l’on peut modifier et perfectionner comme on le souhaite.
Ils s’inter activent entre eux et associent leur fonctionnement.

« Si on peut développer des théories sur son comportement, on n’est plus soumis à son comportement »

Juste savoir choisir et définir ce qui nous convient...

Le juste équilibre du ying et du yang à la lumière des neurosciences...

;)
 

jumb

Membre
Quand on parle d'émotions, ça me fait penser à ces écoliers quand ils se blessent, ils doivent cesser de pleurer (parce que ce sont des garçons et qu'ils doivent se montrer fort par exemple) et les filles, elles peuvent pleurer !!! On peut voir par cet exemple tout simple, que la gestion des émotions est un apprentissage, parfois différent pour les filles et garçons dès le plus jeune âge, suivant la culture aussi.

Au travers de différentes situations de vie, divers conseils, on apprend à faire quelque chose de nos diverses émotions. Parfois cet apprentissage peut être à parfaire, ou à remplacer par un autre, si ça gêne de trop.

Face à une situation de panique, un apprentissage doit se faire aussi (si ce n'est pas fait avant) de façon à pouvoir évoluer et sortir de cela.

Une chose est certaine pour moi, c'est que cette panique à un moment disparaît (d'elle-même ou avec une stratégie particulière). Il suffit alors de gagner du temps sur ce processus pour rendre "la panique plus courte".
 

Thierry88

Membre
J'ai observé les pensées associées à ce sentiment de panique aujourd'hui et plusieurs choses en ressortent:
- Avant même la panique c'est la possibilité d'une panique qui m'effraye. Savoir que malheureusement je suis en capacité de générer ce type de sensations me met déjà dans l'inconfort. Je voudrais ne pas être capable d'arriver à cette panique, qu'elle ne puisse pas monter.
- Il y a un problème de confiance aussi avec une crainte de sembler bizarre par rapport aux autres, se dire qu'ils pourraient mal me juger. Si j'arrive à trouver une parade à ça, je pense que ça pourrait déjà m'être d'une aide précieuse. Si j'arrive à me convaincre que je ne paraitrai pas bizarre ou inadapté, je serai probablement plus relax.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut