Formation Hypnose

Médecins qui pratiquent l'hypnose ? Un service svp

  • Initiateur de la discussion Le voyageur
  • Date de début
M
Métaphore
Invité
esperence à dit:
Métaphore à dit:
:arrow: L'hypnose a l'hôpital

Ces formations sont-elles des demandes de la part du personnel hospitalier ou bien est ce une formation proposée par la direction au personnel ? La différence est grande...
Vous ne comprenez pas ma question ou quoi ?

La demande vient-elle du personnel hospitalier ?


Car apprendre l'hypnose en 4 jours, ça relève du miracle.... :?
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
La chasteté pour les religieux (moines) me semblent pas une bonne chose, il y alors toutes les dérives que l'on constate malheureusement.
Beaucoup qui ne peuvent assumer.

La sexualité, c'est comme boire ou manger, un besoin pour être équilibré. Un désir aussi.

Même si on arrache les yeux, les tentations existent toujours... comme une odeur qui nous met en appétit...etc...

Apres chacun est libre de les vivre ou non, dans un consentement mutuel, en solitaire ou non...et s'il y avait plus d'aisance généralisée sur ce sujet, il y aurait surement moins de violence.
 
esperence
esperence
Membre
messages
698
Points
3 750
qui a écrit 4 jours ?
Pas moi....... :wink: :)


Il y a des gens qui apprennent durant des années et sont incapables de faire quoi que se soit sur le terrain ...et pourtant ils en savent des choses.
Seulement entre apprendre et appliquer y a une grande marge.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Petite fleur à dit:
Décidemment, la communication ne passe pas.
Je vous parle d'énergie sexuelle et vous me parlez de testostérone.
Deux choses totalement différente je vous signale.

Et non, je ne crois pas que vous sachiez ce qu'est l'intégration de l'énergie sexuelle. Sinon, votre discours serait fort différent.

Encore beaucoup de travail à faire...
Ah vous croyez?? :lol:

Z'avez un discours de Jungien ou plutôt de dissident de Freud... Mais on dirait que vous êtes prise dans leurs dédales de définitions sexuelles et, pour moi, ils avaient tous les deux tort.

Je sais ce que Jung voulait dire par libido et je sais ce que Freud voulait dire par libido. Et je sais ce qu'est l'énergie sexuelle.

Je sais que j'ai "beaucoup de travail à faire" comme vous dites mais ce n'est en rapport avec rien dont vous pourriez me parler ici, d'après ce que je peux constater. Et ce n'est en rapport qu'avec mon cheminement qui ne s'arrête pas.

Et puis tiens, parce que j'vous aime bien, je vais vous dire ce qu'est l'énergie sexuelle.

L'énergie sexuelle est l'énergie physique et mentale qui est réquisitionnée par la pulsion sexuelle pour fins de reproduction. Le reste c'est des fadaises et des sodomies de mouches.

La pulsion sexuelle est totalement aveugle en soi, elle ne cherche que satisfaction en commandant l'acte sexuel SELON la conceptualisation de la chose; conceptualisation qui se forme dans l'enfance à certaines étapes et à l'adolescence avec la venue des hormones sexuelles qui enclenchent les pulsions sexuelles.

Dans l'enfance, ce que l'on pourrait, en étirant la sauce, qualifier d'énergie sexuelle n'est qu'une pulsion d'organisation et "d'ouverture de dossier" pour être prêt, à la puberté, pour la procréation. Cette pulsion d'organisation est issue de la même "énergie" qui est assignée à la formation d'un sexe plutôt que de l'autre. Bref, ce n'est pas une énergie sexuelle à proprement parler.

Je vous rappelle que les concepts Freudiens et Jungiens ont été élaborés dans une ignorance presque totale des hormones sexuelles. Et y'a rien de plus en rapport avec l'énergie sexuelle que la testostérone si ce n'était que l'oestrogène.
 
M
Métaphore
Invité
esperence à dit:
qui a écrit 4 jours ?
Pas moi....... :wink: :)


Il y a des gens qui apprennent durant des années et sont incapables de faire quoi que se soit sur le terrain ...et pourtant ils en savent des choses.
Seulement entre apprendre et appliquer y a une grande marge.
Je laisse tomber, trop compliqué de communiquer avec vous... :x, en plus vous ne comprenez pas les questions ou vous faites semblant, j'en sais rien et puis je m' en fou...
 
esperence
esperence
Membre
messages
698
Points
3 750
Je vous ai dis avoir vu ça sur un journal et qu'ils avaient eu un chéque, je ne peux rien vous dire de plus...parce que je ne sais rien d'autre.

Rester zen Métaphore, je vous sens tendue. :)
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
L'énergie sexuelle est l'énergie physique et mentale qui est réquisitionnée par la pulsion sexuelle pour fins de reproduction. Le reste c'est des fadaises et des sodomies de mouches.
Definir l'energie sexuelle en terme de fonctionnalité uniquement (bien que ce soit l'essence première) me parait une sacrée bêtise! (c'est comme de dire qu'une bouche ne sert qu'à manger, c'est très réducteur! Parler aussi par exemple...)

Le reste c'est ce qui distingue l'humain de l'animal.


La pulsion sexuelle est totalement aveugle en soi, elle ne cherche que satisfaction en commandant l'acte sexuel SELON la conceptualisation de la chose; conceptualisation qui se forme dans l'enfance à certaines étapes et à l'adolescence avec la venue des hormones sexuelles qui enclenchent les pulsions sexuelles.

Dans l'enfance, ce que l'on pourrait, en étirant la sauce, qualifier d'énergie sexuelle n'est qu'une pulsion d'organisation et "d'ouverture de dossier" pour être prêt, à la puberté, pour la procréation. Cette pulsion d'organisation est issue de la même "énergie" qui est assignée à la formation d'un sexe plutôt que de l'autre. Bref, ce n'est pas une énergie sexuelle à proprement parler.

La pulsion sexuelle uniqueme,nt pour la survie de l'espèce ?

Je vous rappelle que les concepts Freudiens et Jungiens ont été élaborés dans une ignorance presque totale des hormones sexuelles. Et y'a rien de plus en rapport avec l'énergie sexuelle que la testostérone si ce n'était que l'oestrogène.[/quote]

Mais il y a pas que ça! C'est le cerveau qui commande....l'envie, qui crée le désir, pas qu'un taux hormonal... (même si ça joue)
En cas de stress important, fermeture à l'envie et au désir.... (cela va t'il modifier mon taux d'hormones ?)
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Ben aujourd'hui léo c'est quel mouche qui vous a piqué ?!! jsavais pas que les mouches se sodomisaient ....mdr
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Heureusement pour nous qu'on est plus au temps des cromagnons et qu'ils faillent que l'on b....pour se reproduire et survivre!! ........il y a aussi les sentiments et la tendresse bordel !!......on peut arriver a contrôler nos pulsions quand même !! même si je suis très animale et que parfois c'est dur dur quand même !! on est pas que des bêtes, on a justement la réflexion en plus de l'instinct et les hormones....

Après il y a le sexe d'un couple de longues années , puis le sexe d'un couple de quelques années, puis le jeune couple, et il y a le ou la célibataire et à cahque fois le sexe ne sera pas le même non plus et controler de différentes manières...enfin à mon avis.....
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Uniquement pour cela, Xorgui.... et pas de contraception à l'époque... après faut "régulariser"....

Enfin, j'ai peut être mal compris.... Léo ?
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
katia (zoulouk) à dit:
L'énergie sexuelle est l'énergie physique et mentale qui est réquisitionnée par la pulsion sexuelle pour fins de reproduction. Le reste c'est des fadaises et des sodomies de mouches.
Definir l'energie sexuelle en terme de fonctionnalité uniquement (bien que ce soit l'essence première) me parait une sacrée bêtise! (c'est comme de dire qu'une bouche ne sert qu'à manger, c'est très réducteur! Parler aussi par exemple...)


Mais l'énergie sexuelle c'est ça... C'est ce qu'on en fait qui change tout. C'est comme l'appétit, c'est une pulsion de se nourrir pour vivre. Ce qu'on fait de l'appétit est tout autre chose. Ce n'est pas ce qu'on en fait que je définis comme "le reste" mais les définition archaîques de Freud et celles archaiquo-pseudo-spirituelles de Jung. Ce que je souligne dans l'autre paragraphe que vous soulevez est très important.

Le reste c'est ce qui distingue l'humain de l'animal.

La pulsion sexuelle est totalement aveugle en soi, elle ne cherche que satisfaction en commandant l'acte sexuel SELON la conceptualisation de la chose; conceptualisation qui se forme dans l'enfance à certaines étapes et à l'adolescence avec la venue des hormones sexuelles qui enclenchent les pulsions sexuelles.

Voyez vous? Ce que l'on fait de cette énergie sexuelle, c'est selon notre concept de la pratique de la sexualité. Nos orientations et "déviations". Le fait que l'on puisse être excité bien sexuellement soit par une personne du sexe opposé ou une paire de souliers.

Dans l'enfance, ce que l'on pourrait, en étirant la sauce, qualifier d'énergie sexuelle n'est qu'une pulsion d'organisation et "d'ouverture de dossier" pour être prêt, à la puberté, pour la procréation. Cette pulsion d'organisation est issue de la même "énergie" qui est assignée à la formation d'un sexe plutôt que de l'autre. Bref, ce n'est pas une énergie sexuelle à proprement parler.

La pulsion sexuelle uniqueme,nt pour la survie de l'espèce ?

Elle est là uniquement pour ça, c'est nous qui en faisons autre chose et c'est très bien comme ça.

Je vous rappelle que les concepts Freudiens et Jungiens ont été élaborés dans une ignorance presque totale des hormones sexuelles. Et y'a rien de plus en rapport avec l'énergie sexuelle que la testostérone si ce n'était que l'oestrogène.
Mais il y a pas que ça! C'est le cerveau qui commande....l'envie, qui crée le désir, pas qu'un taux hormonal... (même si ça joue)
En cas de stress important, fermeture à l'envie et au désir.... (cela va t'il modifier mon taux d'hormones ?)

OUI! et ôtez moi ma testostérone et y'aura pas une seule femme au monde qui me tentera et sera l'objet de mes désirs sexuels.

Un homme sans testostérone n'a aucun désir sexuel donc aucune pulsion sexuelle et il aura un dégout du sexe comme l'enfant. Aucune énergie ne sera attribuée au sexe. Et c'est pour cela que l'enfant est traumatisé par le sexe dans la plupart des cas. Dans la tête, oui, bien sûr.. mais sans les hormones l'on a pas le sexe dans la tête et voilà tout. Ce sont là des faits scientifiques prouvés.

[/quote]
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Biensûr qu'il y a les hormones, biensûr qu'un enfant n'est pas programé pour ça, biensûr que cet animal et primaire mais pas besoin de vous enlever la testostérone pour ne pas avoir envie si vous avez décidé de ne pas avoir envie !! celà ne changera pas le taux mais il n'est pas plus fort que vous quand même ? là vous dites que tous les mecs ont la testosteronne qui prime avant tout !! que c'est elle qui vous commande !! euhh pour rire...je savais que les mecs avait une b...a la place du cerveau et que leurs bourses les empêchés de voir mais quand même ...mdr
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
xorguina à dit:
Biensûr qu'il y a les hormones, biensûr qu'un enfant n'est pas programé pour ça, biensûr que cet animal et primaire mais pas besoin de vous enlever la testostérone pour ne pas avoir envie si vous avez décidé de ne pas avoir envie !! celà ne changera pas le taux mais il n'est pas plus fort que vous quand même ? là vous dites que tous les mecs ont la testosteronne qui prime avant tout !! que c'est elle qui vous commande !! euhh pour rire...je savais que les mecs avait une b...a la place du cerveau et que leurs bourses les empêchés de voir mais quand même ...mdr[/quote

Votre boutade n'est pas si loin de la réalité en effet. Et c'est un truc que les femmes ignorent très souvent et surtout parce qu'elles ne veulent pas le savoir.

Je vous donne l'exemple d'une anthropologue bien connue des USA et dont le nom m'échappe actuellement. Elle a fait le test tout simple de s'administrer de la testostérone, un petit peu... Juste pour voir... Et là elle a compris...

Elle a compris le challenge des jeunes hommes qui en sont bourrés. Elle a compris comment ils sont soumis à des pulsions sexuelles qui n'avait rien à voir avec celles qu'elle avait eu sans testostérone. Ce qu'elle n'a pas compris c'est comment ils font pour vivre à tous les jours avec ça.

On a beau dire que c'est le cerveau qui décide, ben c'est tout simplement pas si vrai que ça. Les hormones sont des substances qui agissent sur le cerveau comme les drogues peuvent agir et nous faire faire des choses insensées.

Je vous donne l'exemple de la mère porteuse... Combien de fois est-ce arrivé qu'à terme, elle ne pouvait pas ou plus, dans ses tripes, donner l'enfant qu'elle avait mise au monde alors que tout était bien planifié sereinement et rationellement avant? C'est les hormones tout ça.


La sexualité se bâtit en nous dans l'enfance. Elle s'organise... Mais c'est comme une auto que l'on construit sans moteur. Juste avant l'adolescence, elle est en place, construite et il n'y manque que les expériences de l'adolescence pour sa "finition"... Mais la puberté amène la testostérone et l'oestrogène et progestérone. TOUT change alors parce que le MOTEUR est dans l'auto! Le cerveau sera changé sur une base continuelle par les hormones sexuelles. C'est comme ça pour tous les mammifères.
 
M
Métaphore
Invité
Je vois Léo que vous excellez dans l'éducation sexuelle de Xorguina :lol: :lol: mais où est l'hypnose dans tout ça ?...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Oui léo , je suis d'accord avec vous , c'est vrai que certaines femmes se sont ravisées et le baby blues je l'ai bien testé :lol: ...Je connais également les effêts de la drogue.... Je peux quand même dire que c'est possible et pas impossible même si c'est scientifique et hormonal ça ne fais pas que ce soit impossible à controler et surtout que celà soit vital et audessus de sa volonté, femmes, hommes....
Le sexe comme la drogue, la drogue du sexe :lol: ne pas se laisser hypnotiser par elle 8)

Une petite crise métaphore? :lol:
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Ne croyez vous pas que notre cerveau peut lui même aussi influer sur notre taux d'hormones ?

Exemple du stress (pensées) qui augmente le rythme cardiaque. Pourquoi n'en serait il pas de même pour le taux d'hormone qui peut subir le même effet....?

L'hypnose peut remplacer une anesthésie sans produit... et l'hypnose pourrait tout autant créer un désir sexuel. ... sans testosterone....
 
zorro
zorro
Membre
messages
211
Points
1 520
Métaphore à dit:
...puis on s'en fou on n'a plus besoin de sexe à 70 ans
Si l'hypnose peut influer sur les hormones, faudra que Métaphore révise ses croyances sur la sexualité des mémés.
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
J'ai vu un reportage il y a deux trois ans, sur la sexualité des mémés allemandes... eh, bah, ça décoiffe!
J'ai vu des femmes de 70 ans et plus, avoir des besoins et s'acheter des sex toys.... Par contre je ne sais pas si elles avaient recours à l'hypnose...
 
zorro
zorro
Membre
messages
211
Points
1 520
Ce qui me décoiffe moi c'est de voir que ça vous décoiffe.
M'est avis que ces choses là ça n'a rien à voir avec l'âge.
 
M
Métaphore
Invité
Katia parle de femme de 70 ans s'amusant avec des sex toys, où sont leurs maris ? morts ? ALZAIMER ? PARKISON ? Problème d'érection ?

Arrêtez un peu dire n'importe quoi, il est évident que les femmes ménopausées ont une libido qui chute de moitié si ce n'est pas plus, tant qu'aux hommes grâce à leur testotérone ont une vie sexuelle plus longue mais de là à ban...er devant leur mamie de 70 ans, ll y a une marge.

Bien sûr il y toujours des cas...mais restons dans la réalité...
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Les maris étaient morts et elles étaient veuves et seules.

C'est plus la lassitude et le manque d'envie qui crée une absence de désir (pas forcément l'âge)

Une auxiliaire de vie, jeune et jolie me disait que les papis étaient encore en forme, ça dépend juste qui ils voient.

Après, outre les composantes biologiques, il peut y avoir le regard sur soi et sur l'autre....
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: C'est plus la lassitude et le manque d'envie qui crée une absence de désir (pas forcément l'âge)

Oui enfin dans une certaine mesure..., vous savez très bien que la ménaupose baisse considérablement le taux d'hormone chez la femme, donc l'envie est moins présente. C'est biologique avant tout.

Et même si tu papi est excité à la vue d'une jolie infirmière, je ne sais pas si vraiment son sexe serait en mesure de la satisfaire... :roll:
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Oui enfin dans une certaine mesure..., vous savez très bien que la ménaupose baisse considérablement le taux d'hormone chez la femme, donc l'envie est moins présente. C'est biologique avant tout.


Je suis moins sure que vous....


Et même si tu papi est excité à la vue d'une jolie infirmière, je ne sais pas si vraiment son sexe serait en mesure de la satisfaire... :roll:
Ca je ne sais pas, je n'ai aucune croyance sur le sujet....pas testé non plus....
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Je confirme, j'ai vu de mes yeux vu un papi mettre une mamie en fauteuil roulant sur le lit...et papi a la levrette !! elle comme lui heureux!...La sexualité existe toujours chez nos petits vieux....femmes ,hommes ont toujours des envies après leur fréquences et savoir s'ils sont toujours verts ??? mais l'envie toujours là.....
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
katia (zoulouk) à dit:
Ne croyez vous pas que notre cerveau peut lui même aussi influer sur notre taux d'hormones ?

Exemple du stress (pensées) qui augmente le rythme cardiaque. Pourquoi n'en serait il pas de même pour le taux d'hormone qui peut subir le même effet....?

L'hypnose peut remplacer une anesthésie sans produit... et l'hypnose pourrait tout autant créer un désir sexuel. ... sans testosterone....
Je crois que l'hypnose peut influencer le taux de testostérone ou encore la "direction" que prendra l'action de la testostérone dans le cerveau. La testostérone agit aussi sur l'agressivité ou l'action alors oui, cela peut s'orienter par l'hypnose en effet. Mais pas par la seule volonté consciente, comme la volonté consciente du religieux qui veut être chaste ou celui qui cherche à être abstinent. Ça, ça ne marche pas.

Je vous signale un fait en passant au sujet des intégristes islamistes. Et là n'y voyez pas une attaque contre les musulmans mais contre les intégristes de tout acabit religieux. Je parle des intégristes islamistes en ce moment parce que c'est ceux qui s'en proclament qui font les manchettes.

Je gagerais ma main droite et la gauche que si ces gens, les homme surtout, évidemment, recevaient un décrêt islamique leur ordonnant de se masturber 3 fois par jour (actuellement ils n'en ont pas le droit) leur violence s'estomperait et les femmes n'auraient plus besoin d'être voilées après quelques années de ce régime.

Ils auraient enfin pris la responsabilité d'assumer leur sexualité d'animal mâle sans que la femme en soit responsable d'aucune façon. L'homme a besoin de "sexualité hygiénique" et ne peut se servir de la femme à cette fin, précisément parce qu'on est bien plus que des singes.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Je dois dire aussi quelques petites choses importantes.

D'abord l'action des hormones est encore trop méconnue et il reste beaucoup à découvrir.

Je parle de la testostérone parce que je la connais bien. Mais l'action de l'oestrogène est ou pourrait être comparable.

L'action de la progestérone est plus connue j'ai l'impression mais je n'en suis pas tout à fait sûr.

À la lumière du peu que je sais du peu que l'on sait sur les hormones dites "sexuelles" des humains. J'ai tendance à prédire que dans un proche avenir l'on découvrira que l'oestrogène rend la femme aussi agressive que la testostérone rend l'homme agressif et quand je dis "agressif" ce n'est pas nécessairement de la violence que je parle mais de l'action, pas de l'agression qui est autre chose.

De plus, il est difficile à cerner ce qu'est la pulsion sexuelle chez la femme dans son état le plus naturel CAR elle a été et est encore sauvagement, cruellement et de façon abjecte, inhibée par une société dominée par des hommes. C'est ce que j'appelle l'excision psychologique et la majorité des femmes du monde la subissent.
 
M
Métaphore
Invité
Leo Lavoie à dit:
Ils auraient enfin pris la responsabilité d'assumer leur sexualité d'animal mâle sans que la femme en soit responsable d'aucune façon. L'homme a besoin de "sexualité hygiénique" et ne peut se servir de la femme à cette fin, précisément parce qu'on est bien plus que des singes.
C'est bien vrai ça....

Rien à voir, enfin si un peu..une copine me racontait dernièrement que son fils de 7 ans lui demandait chaque matin pourquoi son zizi était toujours droit, et qu'il aimait lui montrer dans cette position, elle me disait qu'elle ne savait pas quoi lui répondre, et lui disait que c'était normal que chez tous les petits garçons ça faisait la même chose, et il a continué en lui disant mais même la nuit ça me le fait, et elle a seulement répondu que ça arrivait aussi, ne sachant pas quoi dire de plus.

Une autre copine me disait que son fils du même âge était très à l'aise à ce niveau là, et qu'il se touchait son zizi devant les pubs où l'on voyait des femmes à moitié dénudée...et devant ses parents donc... et au final c'était sa mère, ma copine qui était très gênée de son attitude.

Bien compliqué ces histoires d'hormones, en tout cas elles régissent bien nos pulsions et aussi nos humeurs pour nous les femmes...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
Ils auraient enfin pris la responsabilité d'assumer leur sexualité d'animal mâle sans que la femme en soit responsable d'aucune façon. L'homme a besoin de "sexualité hygiénique" et ne peut se servir de la femme à cette fin, précisément parce qu'on est bien plus que des singes.
C'est bien vrai ça....

Rien à voir, enfin si un peu..une copine me racontait dernièrement que son fils de 7 ans lui demandait chaque matin pourquoi son zizi était toujours droit, et qu'il aimait lui montrer dans cette position, elle me disait qu'elle ne savait pas quoi lui répondre, et lui disait que c'était normal que chez tous les petits garçons ça faisait la même chose, et il a continué en lui disant mais même la nuit ça me le fait, et elle a seulement répondu que ça arrivait aussi, ne sachant pas quoi dire de plus.

Une autre copine me disait que son fils du même âge était très à l'aise à ce niveau là, et qu'il se touchait son zizi devant les pubs où l'on voyait des femmes à moitié dénudée...et devant ses parents donc... et au final c'était sa mère, ma copine qui était très gênée de son attitude.

Bien compliqué ces histoires d'hormones, en tout cas elles régissent bien nos pulsions et aussi nos humeurs pour nous les femmes...
Mais où sont donc les pères bordel de diantre de boudiou!!?!?!?

D'abord il faut enseigner aux enfants la politesse et la pudeur sans essayer de la justifier rationellement.

On garde son zizi et ce qu'on fait avec dans le privé de sa chambre ou de la salle de bains. C'est simple et c'est ce qu'on appelle de la bienséance.
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: Mais où sont donc les pères bordel de diantre de boudiou!!?!?!?

Bonne question,... disons que les enfants même les garçons vont vers leur mère même pour ces histoires de zizi...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
De plus, il est difficile à cerner ce qu'est la pulsion sexuelle chez la femme dans son état le plus naturel CAR elle a été et est encore sauvagement, cruellement et de façon abjecte, inhibée par une société dominée par des hommes. C'est ce que j'appelle l'excision psychologique et la majorité des femmes du monde la subissent.

là c clair léo, depuis toujours la politique, la religion est histoire d'hommes !!!!! donc malgrès tout ce que nous avons aujourd'hui réussit a grapiller, c'est toujours pas gagné !!....regardez la tunisie, la turquie !! il y a du progrès...jsait pas si c'est parce que leur mecs se masturbent :twisted: ou si c'est politique ,avec une envie, une ouverture d'esprit sur l'europe !!!!!!! :roll: ........une belle hypocrisie ???
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut