Formation Hypnose

Nouvelle et son mal être

  • Initiateur de la discussion goupyrimel
  • Date de début
M
Métaphore
Invité
En fait je me doutais de votre réponse, et je comprends qu'arriver à ce stade de confrontation, il vous est impossible de dire ce que vous ressentez réellement.

Je pense que vous êtes qqu'un de très intelligent, mais voyez vous en hypnose l'intelligence, le raisonnement ne sert à rien, c'est bien là la difficulté, on ne peut analyser consciemment une perturbation émotionnelle qui appartient à l'inconscient, vous me suivez n'est ce pas ?

Alors j'ai bien compris depuis le début votre démarche, mais là vous êtes entré dans un conflit interminable qui ne vous amènera certainement pas à trouver une solution pour vous.

A moins que cela, et vous seul pouvez le savoir, vous apporte inconsciemment une satisfaction personnelle d'affronter le mode thérapeutique des praticiens de ce forum, mais cela reste une satisfaction intellectuelle si on peut dire...mais aucunement un soulagement émotionnel.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Métaphore à dit:
En fait je me doutais de votre réponse, et je comprends qu'arriver à ce stade de confrontation, il vous est impossible de dire ce que vous ressentez réellement.
Vous me demandiez d'être honnête avec vous Métaphore, je vais vous demander la même chose en retour: ne vous retrouvez-vous pas dans l'analyse que vous faites de moi?

Lorsque dans un autre post je vous ai demandé la raison de vos réponses perçues globalement ici comme régulièrement agressives, vous ne m'aviez pas répondu. Tout comme lorsque je vous avais demandé quel travail thérapeutique vous aviez effectué avant de vouloir devenir thérapeute? Pourriez-vous me répondre aujourd'hui?

Métaphore à dit:
Je pense que vous êtes qqu'un de très intelligent, mais voyez vous en hypnose l'intelligence, le raisonnement ne sert à rien, c'est bien là la difficulté, on ne peut analyser consciemment une perturbation émotionnelle qui appartient à l'inconscient, vous me suivez n'est ce pas ?
Je vous suis en partie. Je pense que le raisonnement vaut effectivement lorsque la façon de procéder du thérapeute alimente l'esprit critique du patient.
Je prends un exemple personnel: une séance avec un thérapeute de la région parisienne qui prétendait obtenir des résultats quasi miraculeux sur un autre forum d'hypnose. Coût de la séance: 120 Euros donc bel investissement.
Début de séance 'classique', mise en transe pas très profonde et suggestions. La suggestion c'était 'il y a des nuages gris dans votre vie, imaginez le soleil qui réapparaît, c'est la fin du mauvais temps'. Et le thérapeute qui vient me voir en fin de séance pour me dire 'vous ne vous en souvenez p-e pas mais j'ai fait une métaphore en utilisant la météo, votre esprit conscient n'a pas compris mais inconsciemment le travail se fait'. :?

Effectivement dans ce type de configuration, mon esprit critique ne peut s'empêcher de penser que c'était pas forcément bien nécessaire de payer 120 Euros pour entendre un truc dans le genre.

Mais la démarche n'est pas toujours la même. Je vous parlais dans un autre post d'un thérapeute, formateur dans une association bien connue que j'avais pu voir en thérapie. En 20 secondes je peux vous assurer que mon esprit critique était très loin tant ses suggestions étaient brillantes, les stratégies fines et originales. Je pouvais réfléchir à une suggestion, le temps que je comprenne la stratégie, 10 autres suggestions avaient été faites.

Donc je crois que la compétence du thérapeute éteint l'esprit critique des patients. Qu'en pensez-vous?
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
laurenzo à dit:
Métaphore à dit:
Laurenzo que vous apporte ces échanges ? éprouvez vous de la colère ? de l'incompréhension ? de la tristesse ou tout autre sentiment ?...

Répondez sincèrement.
laurenzo à dit:
Je trouve votre question intéressante Métaphore et croyez bien que je me la suis déjà posée et que j'y ai trouvé une réponse.

Le fait est que sur ce forum, le fait de dévoiler une partie de mon histoire, de faire part de mes symptômes et de mon parcours décevant au niveau des thérapies ne m'a apporté quasiment que des attaques lorsque j'essayais d'avoir un débat sur des idées, c'est assez facile vous en conviendrez.

Je vais donc garder la réponse pour moi comme la majeure partie des membres de ce forum qui ne répondent pas lorsque les questions deviennent personnelles.

Métaphore vous a demandé de répondre SINCEREMENT à ce que vous apportent ces échanges

Vous nous trouvez une excuse bidon pour ne pas répondre
Que les autres soient sincères ou pas, on s'en f......
Telle n'est pas la question!

Alors Laurenzo ?

Peut être avez vous envie de nous dire que nous sommes tous mauvais ici ?

Si c'est le cas osez le dire, ça vous soulagera....



Ps
* pour la réponse en ce qui concerne mes croyances.... ce sont juste celles qui me permettent de vivre au mieux... jusqu'à présent.

Et si je suis en manque de sommeil, mon agressivité sera plus grande, et tout m'enervera plus.... tout..... (des embouteillages à certains comportements humains.... )
Et je peux améliorer la chose en respectant les besoins de mon organisme. )
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
valikor à dit:
-> quand une personne se sent bien, elle ne consulte pas et pour elle, il n'y a aucun pb.

avant qu'il y ait des symptômes, il y a besoin d'accumuler un certain niveau de mal-être, forcément on ira nettoyer tout le passé (phénomène d'hystérésis).
Donc s'il faut nettoyer tout le passé y compris la période avant l'apparition des symptômes c'est qu'il y avait des problèmes quand la personne vous disait qu'il n'y en avait pas non?

J'essaye de traduire dans votre langage Valikor:
- En t, la personne vous dit que tout va bien.
- En t+1, plein de symptômes.
- Vous allez vous rendre compte qu'en t-1, la personne avait des évènements douloureux à 8/10.

Conclusion, en t la personne n'avait pas ces évènements douloureux à 8/10 en elle?
nécessairement entre t et t+1 ds votre exemple, il y a des évènements difficiles ou douloureux ou stressant ou épuisant sinon pas de symptômes...
et avant t, s'il n'y a pas de symptômes, pas de manque de confiance en soi et une impression d'aller bien, c'est que tout allait réellement bien ou presque, que ce qu'il y avait, était considéré comme normal.
et que l'intensité ressentie cumulée des mauvais souvenirs est probablement <15.

1 unique mauvais souvenir sans ramifications, à 8/10, ne cause pas de symptôme.

le passé peut être réinterprété sur la base de nouvelles références et ainsi causer de nouveaux problèmes.
exemple :
une personne est élevée avec un manque affectif (ressenti 8/10) mais cela lui parait normal. Plus tard, elle peut l'avoir garder de façon aussi intense puis s'être aperçue que cela aurait pu être autrement (par comparaison avec parents de ses mais par exemple) et donc à partir de là, cela peut devenir en plus douloureux ce manque.

cela ne reste possible que tant qu'il reste un ressenti fort à mon sens.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Katia vous êtes dans un état d'énervement que je m'explique difficilement. :?

Dans ma réponse à Métaphore je dis que je connais la réponse à sa question, en quoi est-ce si important pour vous de la connaître également? Votre implication dans ce post ne vous étonne pas? Qu'y a-t-il de si personnel là-dedans?


katia (zoulouk) à dit:
Peut être avez vous envie de nous dire que nous sommes tous mauvais ici ?

Si c'est le cas osez le dire, ça vous soulagera....
Je crois que nous avons une partie de la réponse concernant votre agressivité Katia. Vous considérez que je vous attaque personnellement parce que je ne partage pas vos croyances?

katia (zoulouk) à dit:
Ps
* pour la réponse en ce qui concerne mes croyances.... ce sont juste celles qui me permettent de vivre au mieux... jusqu'à présent.
Et tant mieux pour vous Katia. Mais je crois qu'on pourrait compléter votre réponse. Je me lance:
"en ce qui concerne mes croyances, ce sont juste celles qui me permettent de vivre au mieux... jusqu'à présent et si personne ne menace de les remettre en question en ne les partageant pas".

Qu'en pensez-vous? Soyez SINCERE et svp ne détournez pas le sujet en nous donnant des réponses 'à côté' comme tout à l'heure, des réponses où vous vous cachez. Comment expliquez-vous que selon votre analyse votre agressivité ne vient que de l'extérieur (le travail qui vous impose de vous levez plus tôt, la neige, les collègues qui stagnent...)? Vous êtes agressive uniquement à cause des autres? Comme avec moi? Vous êtes agressive parce que je vous y oblige ou peut-on imaginer que cette agressivité a pour origine quelque chose de plus personnel? Soyez SINCERE.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
nécessairement entre t et t+1 ds votre exemple, il y a des évènements difficiles ou douloureux ou stressant ou épuisant sinon pas de symptômes...
et avant t, s'il n'y a pas de symptômes, pas de manque de confiance en soi et une impression d'aller bien, c'est que tout allait réellement bien ou presque, que ce qu'il y avait, était considéré comme normal.
et que l'intensité ressentie cumulée des mauvais souvenirs est probablement <15.

1 unique mauvais souvenir sans ramifications, à 8/10, ne cause pas de symptôme.

le passé peut être réinterprété sur la base de nouvelles références et ainsi causer de nouveaux problèmes.
exemple :
une personne est élevée avec un manque affectif (ressenti 8/10) mais cela lui parait normal. Plus tard, elle peut l'avoir garder de façon aussi intense puis s'être aperçue que cela aurait pu être autrement (par comparaison avec parents de ses mais par exemple) et donc à partir de là, cela peut devenir en plus douloureux ce manque.

cela ne reste possible que tant qu'il reste un ressenti fort à mon sens.
Je tente un autre exemple Valikor pour connaître votre position sur la chose:

- En janvier, vous croisez une femme qui n'a pas de trouble extérieur, pas de comportement bizarre, qui vous affirme être parfaitement bien dans sa peau. Selon vous tout va bien, elle n'a aucun trouble.

- En mars vous apprenez que cette femme vient d'accoucher, qu'elle a fait un déni de grossesse.

Lorsque vous l'aviez croisé en janvier, rien ne se voyait, elle semblait parfaitement épanouie. Pour autant l'était-elle vraiment alors qu'elle était en plein déni de grossesse?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
Mais la démarche n'est pas toujours la même. Je vous parlais dans un autre post d'un thérapeute, formateur dans une association bien connue que j'avais pu voir en thérapie. En 20 secondes je peux vous assurer que mon esprit critique était très loin tant ses suggestions étaient brillantes, les stratégies fines et originales. Je pouvais réfléchir à une suggestion, le temps que je comprenne la stratégie, 10 autres suggestions avaient été faites.

Donc je crois que la compétence du thérapeute éteint l'esprit critique des patients. Qu'en pensez-vous?
c'est une approche basée sur la confusion j'ai l'impression.
cela marche bien si la personne ne la ressent pas comme une attaque personnelle.
sur moi je ressens très mal ce genre d'approche que je perçois comme une tentative de passer outre ou en force et donc je bloque tout sauf si je connais bien la personne et que j'ai toute confiance en elle et que je suis prévenu de ce qu'elle va faire.
intrinsèquement, de mon point de vue, cela ne respecte pas la personne.
 
M
Métaphore
Invité
Laurenzo, je suis, vous êtes sur ce forum pour des raisons différentes. Vous êtes venu exposé un problème, et chercher une solution... moi je suis venue pour discuter des méthodes hypnotiques utilisées sur ce forum et parfaire ce que j'avais appris, étudié et chacun ayant son esprit critique, et ses méthodes il est normal d'être en désaccord lors des discussions, surtout que je me sens très loin de l'HE d'après tout ce que j'ai pu lire sur ce forum.

Je ne suis pas là pour me justifier, j'ai appris des méthodes et je les compare à celles qui sont énoncées ici, surtout que je rencontre ici des personnes y compris vous ayant pratiqué l'HE et ayant été déçu. Après vos demandes systématiques de liens ou de statistiques, ça c'est votre problème pas le mien.

La séance que vous évoquez, il est évident qu'elle n'a aucun intérêt quand on l'a lit de manière consciente, il faut replacer le tout dans un contexte.

:arrow: En 20 secondes je peux vous assurer que mon esprit critique était très loin tant ses suggestions étaient brillantes, les stratégies fines et originales. Je pouvais réfléchir à une suggestion, le temps que je comprenne la stratégie, 10 autres suggestions avaient été faites.

Donc je crois que la compétence du thérapeute éteint l'esprit critique des patients. Qu'en pensez-vous?


Si ce thérapeute arrivait à faire taire votre esprit critique, pourquoi n'avez vous pas continuer avec lui ? et pourquoi cherchez vous toujours à comprendre la stratégie, pourquoi ne vous laissez vous pas aller dans vos émotions, pourquoi avez vous besoin de ce contrôle ?

Vous savez j'ai pratiqué le rêve éveillé en tant que patiente, donc une sorte d'hypnose ou auto hypnose, bref, ce qui était surprenant c'est qu'au moment où je voyais des images apparaître puis tout un scénario, il y avait toujours une partie de moi qui analysait en même temps qu'une autre partie de moi se laisser aller, qui ne contrôlait rien, c'était très curieux, néanmoins cela n'empêchait pas le travail de reconnection de se faire.

Je pense que vous perdez votre temps Laurenzo sur ce forum car vous ne trouverez pas ce que vous cherchez, ce n'est pas l'endroit, il serait préférable de vous orienter différemment à moins que vous éprouviez un certain plaisir à contrer les praticiens de ce forum, mais une fois refermé votre ordinateur, chacun à sa vie, et vous restez toujours avec vos doutes...

Laissez tomber l'HE et passé à autre chose...

Qu'est ce qui vous oblige à continuer vos interrogations ici ? cherchez vous à discréditez l'HE ? est ce que cela vous apportera réellement un soulagement de vos symptômes personnels ? je ne pense pas, donc je me pose des questions, qu'attendez vous de ces échanges, mais vous avez votre réponse secrète...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
valikor à dit:
nécessairement entre t et t+1 ds votre exemple, il y a des évènements difficiles ou douloureux ou stressant ou épuisant sinon pas de symptômes...
et avant t, s'il n'y a pas de symptômes, pas de manque de confiance en soi et une impression d'aller bien, c'est que tout allait réellement bien ou presque, que ce qu'il y avait, était considéré comme normal.
et que l'intensité ressentie cumulée des mauvais souvenirs est probablement <15.

1 unique mauvais souvenir sans ramifications, à 8/10, ne cause pas de symptôme.

le passé peut être réinterprété sur la base de nouvelles références et ainsi causer de nouveaux problèmes.
exemple :
une personne est élevée avec un manque affectif (ressenti 8/10) mais cela lui parait normal. Plus tard, elle peut l'avoir garder de façon aussi intense puis s'être aperçue que cela aurait pu être autrement (par comparaison avec parents de ses mais par exemple) et donc à partir de là, cela peut devenir en plus douloureux ce manque.

cela ne reste possible que tant qu'il reste un ressenti fort à mon sens.
Je tente un autre exemple Valikor pour connaître votre position sur la chose:

- En janvier, vous croisez une femme qui n'a pas de trouble extérieur, pas de comportement bizarre, qui vous affirme être parfaitement bien dans sa peau. Selon vous tout va bien, elle n'a aucun trouble.

- En mars vous apprenez que cette femme vient d'accoucher, qu'elle a fait un déni de grossesse.

Lorsque vous l'aviez croisé en janvier, rien ne se voyait, elle semblait parfaitement épanouie. Pour autant l'était-elle vraiment alors qu'elle était en plein déni de grossesse?
"elle semblait" fait référence à la perception d'une personne extérieure. Il faudrait lui demander à elle à quel point elle aurait confiance en soi et à quel point elle va bien.

le cas est hypothétique et probablement irréaliste.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
"elle semblait" fait référence à la perception d'une personne extérieure. Il faudrait lui demander à elle à quel point elle aurait confiance en soi et à quel point elle va bien.

le cas est hypothétique et probablement irréaliste.
La femme faisant un déni de grossesse n'ayant par définition pas conscience de sa grossesse et de ce que le déni peut cacher pourrait très bien vous dire que tout va bien dans sa vie, la preuve elle n'a aucun trouble visible (ah bah tiens elle a la même notion du bien être que zorro et vous). En quoi est-ce si irréaliste comme situation Valikor?
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
laurenzo à dit:
Mais la démarche n'est pas toujours la même. Je vous parlais dans un autre post d'un thérapeute, formateur dans une association bien connue que j'avais pu voir en thérapie. En 20 secondes je peux vous assurer que mon esprit critique était très loin tant ses suggestions étaient brillantes, les stratégies fines et originales. Je pouvais réfléchir à une suggestion, le temps que je comprenne la stratégie, 10 autres suggestions avaient été faites.

Donc je crois que la compétence du thérapeute éteint l'esprit critique des patients. Qu'en pensez-vous?
c'est une approche basée sur la confusion j'ai l'impression.
cela marche bien si la personne ne la ressent pas comme une attaque personnelle.
sur moi je ressens très mal ce genre d'approche que je perçois comme une tentative de passer outre ou en force et donc je bloque tout sauf si je connais bien la personne et que j'ai toute confiance en elle et que je suis prévenu de ce qu'elle va faire.
intrinsèquement, de mon point de vue, cela ne respecte pas la personne.
Je ne l'ai pas ressenti comme ça, pas un instant. En hypnose ericksonnienne, on dépasse la barrière que peut représenter le conscient pour accéder à l'inconscient et de mon point de vue c'est exactement ce qu'il faisait.
Je voyais tout cela au contraire comme de la compétence, ses métaphores, ses stratégies étant travaillées et astucieuses, on dépassait le stade des méchants nuages gris qui empêchent le soleil de passer.

ps: si vous allez consulter un thérapeute, vous n'avez pas confiance en lui? Du mal à lâcher prise en certaines circonstances? Vous devez savoir où l'on vous mène et comment on vous y mène?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
valikor à dit:
"elle semblait" fait référence à la perception d'une personne extérieure. Il faudrait lui demander à elle à quel point elle aurait confiance en soi et à quel point elle va bien.

le cas est hypothétique et probablement irréaliste.
La femme faisant un déni de grossesse n'ayant par définition pas conscience de sa grossesse et de ce que le déni peut cacher pourrait très bien vous dire que tout va bien dans sa vie, la preuve elle n'a aucun trouble visible (ah bah tiens elle a la même notion du bien être que zorro et vous). En quoi est-ce si irréaliste comme situation Valikor?
les raisons profondes de ce déni sont des choses probablement suffisamment traumatisantes et nombreuses pour provoquer des symptômes....

c'est donc irréaliste.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Métaphore à dit:
Laurenzo, je suis, vous êtes sur ce forum pour des raisons différentes. Vous êtes venu exposé un problème, et chercher une solution...
Je l'ai fait sur un post Métaphore, j'ai eu des avis. Ca n'empêche que je m'intéresse à l'hypnose et à la psychologie en général, pourquoi devrais-je me limiter à un thème?

Métaphore à dit:
Je ne suis pas là pour me justifier
Pourtant c'est ce que vous me demandez... :?

Métaphore à dit:
Après vos demandes systématiques de liens ou de statistiques, ça c'est votre problème pas le mien.
Métaphore, à défaut de l'être sur le forum, soyez honnête intellectuellement avec vous-même. Qui avait évoqué des certitudes, des éléments prouvés? Je n'ai fait que vous demander la preuve de ce que vous avanciez mais de toute évidence vous aussi vous avez vos petites réponses secrètes. :wink:

Petite question pour terminer: lorsque je montre un désaccord avec un thérapeute ici, je ne suis qu'un sale sceptique alors que lorsque vous le faites vous êtes une personne qui cherche à progresser. Si on inversait les rôles, qu'en penseriez-vous?
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
laurenzo à dit:
valikor à dit:
"elle semblait" fait référence à la perception d'une personne extérieure. Il faudrait lui demander à elle à quel point elle aurait confiance en soi et à quel point elle va bien.

le cas est hypothétique et probablement irréaliste.
La femme faisant un déni de grossesse n'ayant par définition pas conscience de sa grossesse et de ce que le déni peut cacher pourrait très bien vous dire que tout va bien dans sa vie, la preuve elle n'a aucun trouble visible (ah bah tiens elle a la même notion du bien être que zorro et vous). En quoi est-ce si irréaliste comme situation Valikor?
les raisons profondes de ce déni sont des choses probablement suffisamment traumatisantes et nombreuses pour provoquer des symptômes....

c'est donc irréaliste.
Toutes les femmes faisant un déni de grossesse ont donc des symptômes que tout le monde peut voir? Le déni de grossesse ne pourrait-il pas être le 1er symptôme qui laisse apparaître un trouble?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
valikor à dit:
laurenzo à dit:
valikor à dit:
"elle semblait" fait référence à la perception d'une personne extérieure. Il faudrait lui demander à elle à quel point elle aurait confiance en soi et à quel point elle va bien.

le cas est hypothétique et probablement irréaliste.
La femme faisant un déni de grossesse n'ayant par définition pas conscience de sa grossesse et de ce que le déni peut cacher pourrait très bien vous dire que tout va bien dans sa vie, la preuve elle n'a aucun trouble visible (ah bah tiens elle a la même notion du bien être que zorro et vous). En quoi est-ce si irréaliste comme situation Valikor?
les raisons profondes de ce déni sont des choses probablement suffisamment traumatisantes et nombreuses pour provoquer des symptômes....

c'est donc irréaliste.
Toutes les femmes faisant un déni de grossesse ont donc des symptômes que tout le monde peut voir? Le déni de grossesse ne pourrait-il pas être le 1er symptôme qui laisse apparaître un trouble?
vous aurez probablement avant comme symptômes fréquents :
- un sur-poids (compensation par la nourriture)
- un manque de confiance en soi
ca c'est visible par pratiquement tous et décelable avec relativement peu d'accumulation.

les autres symptômes sont moins visibles et demandent une certaine accumulation (pb de sommeil, migraines, problèmes de peau (sauf si c'est au visage), anxiété...)

de mon point de vue, non, cela ne peut être le tout 1er symptôme.

je parierais dessus.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
vous aurez probablement avant comme symptômes fréquents :
- un sur-poids (compensation par la nourriture)
- un manque de confiance en soi
ca c'est visible par pratiquement tous et décelable avec relativement peu d'accumulation.

les autres symptômes sont moins visibles et demandent une certaine accumulation (pb de sommeil, migraines, problèmes de peau (sauf si c'est au visage), anxiété...)

de mon point de vue, non, cela ne peut être le tout 1er symptôme.

je parierais dessus.
Caractéristique essentielle du déni : le corps ne présente pas de signe de grossesse. Il n’y a pas de "ventre". Il n’y a pratiquement pas de prise de poids, ni de masque de grossesse. Les femmes ne sentent pas bouger le bébé. L’aménorrhée caractéristique de la grossesse est elle même souvent transitoire ou même totalement absente (autrement dit, il y a des règles ou des saignements génitaux pendant la grossesse).

http://www.afrdg.info/article.php3?id_article=1

Vous seriez prêt à parier combien? :wink:
 
M
Métaphore
Invité
Vous finissez par être drôle Laurenzo, vous n'êtes pas qu'intelligent, vous êtes limite égocentrique et narcissique, pourquoi allez vous me dire ? regardez tous les posts où vous intervenez finisse tous pas s'attarder sur votre petite personne, étrange non ?

Alors formez vous à l'hypnose si cela vous passionne... mais choisissez bien votre école...


Bon c'est l'heure de mon sport... :lol:
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
valikor à dit:
vous aurez probablement avant comme symptômes fréquents :
- un sur-poids (compensation par la nourriture)
- un manque de confiance en soi
ca c'est visible par pratiquement tous et décelable avec relativement peu d'accumulation.

les autres symptômes sont moins visibles et demandent une certaine accumulation (pb de sommeil, migraines, problèmes de peau (sauf si c'est au visage), anxiété...)

de mon point de vue, non, cela ne peut être le tout 1er symptôme.

je parierais dessus.
Caractéristique essentielle du déni : le corps ne présente pas de signe de grossesse. Il n’y a pas de "ventre". Il n’y a pratiquement pas de prise de poids, ni de masque de grossesse. Les femmes ne sentent pas bouger le bébé. L’aménorrhée caractéristique de la grossesse est elle même souvent transitoire ou même totalement absente (autrement dit, il y a des règles ou des saignements génitaux pendant la grossesse).

http://www.afrdg.info/article.php3?id_article=1

Vous seriez prêt à parier combien? :wink:
j'ai parlé de surpoids, pas de ventre et j'ai même dit probablement ! auriez vous oublié qu'il faut lire ce qui est écrit et pas ce qu'on voudrait qu'il soit écrit? vous vous rendez ridicule là...
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Métaphore à dit:
Vous finissez par être drôle Laurenzo, vous n'êtes pas qu'intelligent, vous êtes limite égocentrique et narcissique, pourquoi allez vous me dire ?
Ah quand on parlait d'agressivité... :wink:
Pour le coup vous êtes beaucoup moins drôle vous Métaphore. :(

Métaphore à dit:
regardez tous les posts où vous intervenez finisse tous pas s'attarder sur votre petite personne, étrange non ?
Parce que c'est moi qui parle de ma 'petite personne' sur ces posts ou parce que certaines personnes (comme vous) n'arrivent pas à rester sur débat d'idées sans rentrer dans un débat de personnes dès qu'elles ne savent plus quoi dire? :wink:

Inquiétant qu'une thérapeute ne connaisse pas la définition d'égocentrique ou de narcissique quand même, y a encore du boulot chère Métaphore ! :wink:
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
laurenzo à dit:
valikor à dit:
vous aurez probablement avant comme symptômes fréquents :
- un sur-poids (compensation par la nourriture)
- un manque de confiance en soi
ca c'est visible par pratiquement tous et décelable avec relativement peu d'accumulation.

les autres symptômes sont moins visibles et demandent une certaine accumulation (pb de sommeil, migraines, problèmes de peau (sauf si c'est au visage), anxiété...)

de mon point de vue, non, cela ne peut être le tout 1er symptôme.

je parierais dessus.
Caractéristique essentielle du déni : le corps ne présente pas de signe de grossesse. Il n’y a pas de "ventre". Il n’y a pratiquement pas de prise de poids, ni de masque de grossesse. Les femmes ne sentent pas bouger le bébé. L’aménorrhée caractéristique de la grossesse est elle même souvent transitoire ou même totalement absente (autrement dit, il y a des règles ou des saignements génitaux pendant la grossesse).

http://www.afrdg.info/article.php3?id_article=1

Vous seriez prêt à parier combien? :wink:
j'ai parlé de surpoids, pas de ventre et j'ai même dit probablement ! auriez vous oublié qu'il faut lire ce qui est écrit et pas ce qu'on voudrait qu'il soit écrit? vous vous rendez ridicule là...
Parce que vous allez peser une personne qui ne présente aucun signe de mal être et qui vous affirme aller bien vous?

Je trouve ça dommage finalement. Personne n'arrive à déceler un déni de grossesse et vous on vous lâche 5 minutes dehors vous en repérez 10. :lol:
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
Vous finissez par être drôle Laurenzo, vous n'êtes pas qu'intelligent, vous êtes limite égocentrique et narcissique, pourquoi allez vous me dire ? regardez tous les posts où vous intervenez finisse tous pas s'attarder sur votre petite personne, étrange non ?

Alors formez vous à l'hypnose si cela vous passionne... mais choisissez bien votre école...


Bon c'est l'heure de mon sport... :lol:

L'école zérétique saura vous réduire...

** Lien externe en erreur **


car celui là vaut son pesant de cacahuètes !


** Lien externe en erreur **


Bon c'est l'heure de mon sport en chambre ... :p
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
surderien à dit:

car celui là vaut son pesant de cacahuètes !


** Lien externe en erreur **
Vous aviez acheté Linux et vous en voulez aux sceptiques d'avoir gâché vos projets avouez ! :lol:
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Laurenzo, j'ai appuyé sur le bouton play du mode agressif, en toute conscience....

Pour oser espérer voir ne serait ce que un leger changement dans votre attitude....

Qui est somme toute identique depuis le départ....

Imperturbable.... dans une logique menée sans dériver à son terme.

Parfaitement éxécutée....

Si ça vous plait ainsi....
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
T' sais qui a un gars sur le site qui fait fuir tous les nouveaux

qui veulent de l'humour, du sexe, du bon Sextréscientifique

et moi je vais leur en donner de l'hypnosexualité



:p
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
katia (zoulouk) à dit:
Laurenzo, j'ai appuyé sur le bouton play du mode agressif, en toute conscience....

Pour oser espérer voir ne serait ce que un leger changement dans votre attitude....
Mais bien sûr Katia. :lol:

Quand je disais que la source de votre agressivité ce sont les autres (selon votre analyse), que vous n'y êtes décidément pour rien, ça semble bien ancré comme croyance on dirait... Désole de vous avoir obligée à être agressive alors hein. :oops:

Toujours est-il que vous n'avez pas répondu aux questions, quel talent ! :wink:
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
surderien à dit:
T' sais qui a un gars sur le site qui fait fuir tous les nouveaux

qui veulent de l'humour, du sexe, du bon Sextréscientifique

et moi je vais leur en donner de l'hypnosexualité



:p
Allez y surderien, confrontez vous à des gens qui ne partagent pas vos croyances, ça a parfois du bon ! :D
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
C'est quoi la question Laurenzo ?

Ce n'est pas vous Laurenzo.... c'est moi.... qui suis agressive et qui ai décidé de l'être....

J'ai pas le droit....?


Surderien, c'est quoi le truc.... ?

M'interesse moi..... peut être meilleure détente.....?

Comment faire....en toute discretion et honneur ?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
valikor à dit:
laurenzo à dit:
valikor à dit:
vous aurez probablement avant comme symptômes fréquents :
- un sur-poids (compensation par la nourriture)
- un manque de confiance en soi
ca c'est visible par pratiquement tous et décelable avec relativement peu d'accumulation.

les autres symptômes sont moins visibles et demandent une certaine accumulation (pb de sommeil, migraines, problèmes de peau (sauf si c'est au visage), anxiété...)

de mon point de vue, non, cela ne peut être le tout 1er symptôme.

je parierais dessus.
Caractéristique essentielle du déni : le corps ne présente pas de signe de grossesse. Il n’y a pas de "ventre". Il n’y a pratiquement pas de prise de poids, ni de masque de grossesse. Les femmes ne sentent pas bouger le bébé. L’aménorrhée caractéristique de la grossesse est elle même souvent transitoire ou même totalement absente (autrement dit, il y a des règles ou des saignements génitaux pendant la grossesse).

http://www.afrdg.info/article.php3?id_article=1

Vous seriez prêt à parier combien? :wink:
j'ai parlé de surpoids, pas de ventre et j'ai même dit probablement ! auriez vous oublié qu'il faut lire ce qui est écrit et pas ce qu'on voudrait qu'il soit écrit? vous vous rendez ridicule là...
Parce que vous allez peser une personne qui ne présente aucun signe de mal être et qui vous affirme aller bien vous?

Je trouve ça dommage finalement. Personne n'arrive à déceler un déni de grossesse et vous on vous lâche 5 minutes dehors vous en repérez 10. :lol:
votre logique fautive et votre mauvaise foi me conduit à lacher prise.

je n'ai jamais dit qu'on pouvait déceler un déni de grossesse mais que de telles femmes pouvaient présenter certains symptômes...

amusez vous tout seul.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
katia (zoulouk) à dit:
C'est quoi la question Laurenzo ?

Ce n'est pas vous Laurenzo.... c'est moi.... qui suis agressive et qui ai décidé de l'être....

J'ai pas le droit....?
Vous en avez le droit Katia mais ne m'en voulez pas de ne pas être fan de votre agressivité et de ne pas forcément croire l'explication que vous m'en donnez. :oops:

La question était en substance: Qu'est-ce qui vous dérange tant dans le fait que je ne partage pas vos croyances?
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Mais rien Laurenzo.....

Vous seriez vraiment mal barré en substance....

Crois pas que ce serait possible....

Vous le souhaite pas .... parce qu'avec un tel

changement seriez perdu....

Pas trop d'un coup, faut faire dans la mesure quand

même....
 
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut