Formation Hypnose

petite question sur l'hypnose regressive

  • Initiateur de la discussion vaillan
  • Date de début
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
nate
nate
Membre
messages
387
Points
2 790
Pardon d’intervenir :oops:

Chère Métaphore…
A moins de le provoquer pour en savoir +, je pense que la réputation, l’efficacité et le savoir faire de M. ALTMAIER n’est plus à prouvé.
Et que M. ALTMAIER n’a d’ailleurs rien à vous prouver. :roll:
 
M
Métaphore
Invité
Nate, vous connaissez particulièrement M. ALTMAIER ? vous avez eu des consultations avec lui ?

Quelle réputation ? moi je me fais une opinion sur la pertinence des messages et la façon dont le "thérapeute" explique son raisonnement, dans le cas présent, M. ALTMAIER nous expose un cas intéressant, et dès qu'on creuse un peu plus, il prend la fuite ou nos renvoie à des notions générales, alors vous appelez ça comment ?

C'est parce qu'il a un site qu'il vous impressionne ?

Il a lancé un sujet qu'il aille jusqu'au bout des explications qu'on lui demande, sinon quel intérêt ?...

Sur quoi vous basez vous pour parlez de sa réputation ?

Vous savez il y a bon nombre de spécialistes en tout genre qui se révèlent très foireux, que ce soit un dentiste, un gynéco, la liste est longue...

Cela ne veut pas dire que je me en doute ses compétences, mais sa fuite me laisse suspicieuse..
 
nate
nate
Membre
messages
387
Points
2 790
Moi cher Jurgen,

Je vous remercie de nous faire partager, nous pauvres ignares, toutes vos connaissances et nombreuses expérience…

Une preuve de votre grande Humilité et qualité de Cœur.
 
M
Métaphore
Invité
Nate, vous pouvez lui envoyer un chèque si vous voulez pour le remercier de ses qualités de coeur... :lol:

Excusez moi de mon franc parler, mais là on tombe dans le ridicule...
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
une suggestion metaphore:
patience et respect....
vous avez besoin de vous attirer le faveurs d'un interlocuteur....comment faites vous?
je pense que nous serons d'accord sur le concept d'écarter....
le stress, l'insulte,ou la négativité sous toutes ces formes....
a fins d'obtenir une réponse...que vous comprendrez!
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ce que cet enfant a fait c'est une abréaction en régression. C'est à n'en pas douter je crois.

En thérapie analytique, en psychanalyse et en thérapie de Janov (primale), la catharsis se fait avec l'abréaction. C'est les ou l'abréaction même qui est la source de la guérison et, en principe, on a pas besoin de faire rien d'autre que d'encadrer le client ou le patient pour ne pas qu'il vive trop mal l'abréaction qui peut être difficile à vivre.

Mais en psychanalyse, en thérapie analytique, en primale, il n'y a pas de "lieu sûr" , il n'y a pas de recadrage en tant que tel que ce soit pour recadrer avant l'événement pour qu'il se vive différement ou pour le recadrer après. Et quand on réussit à faire vivre des abréactions en thérapie parlé, c'est la victoire... Oui le patient souffre, le temps de l'abréaction, mais c'est comme une extraction de dent. C'est curatif.

C'est pourquoi je ne suis pas du tout surpris du succès de Mr Altmaier ici. Et c'est pourquoi je pense que sa façon de faire comprend d'emblée une foule de choses qui incluent des recadrages et des façons d'adoucir les abréactions et je pense comprendre qu'il le fait de façon intuitive de par son expérience...Ça c'est difficile à décrire.

Ça me rapelle ma mère qui faisait la cuisine de façon délicieuse mais intuitive comme bien des mères. Ne leur demandez pas leur recettes, elles vous diront...Ben on met un peu de ceci et de celà...
 
M
Métaphore
Invité
C'est vous qui me dites ça Paulélie, c'est à mourir de rire...

Restez cohérent si vous souhaitez qu'on vous prenne au sérieux ...

A 2 reprises, je lui ai posé la question, il n'a pas souhaité argumenter c'est son choix, mais j'ai aussi le choix d'interpréter le pourquoi de sa fuite...
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
Dans ce cas, l'enfant n'a pas pris conscience de l'origine, c'est directement dans l'inconscient que la rectification de l'information s'est faite.
Bonjour M. Altmaier

En guérison chamanique, c'est comme ça que ça se passe aussi. La problématique est intégrée dans l'inconscient et l'enfant n'a pas a se souvenir de quoi que ce soit. Par contre, un ou une petite série de rêves révèlent par la suite que l'intégration a bel et bien été fait. C'est ma façon à moi de m'en assurer.

Merci pour votre témoignage.
 
M
Métaphore
Invité
Léo vous avez très bien répondu à ma question, mais j'aurai préféré que ce soit M. ALTMAIER qui y réponde.

Car ce qui m'étonne c'est ce qu'il dit :
Altmaier à dit:
L'enfant grogne un peu, tremble un peu, puis se calme.
Pour moi une abréaction remue un peu plus que ça.

Une simple régression même spontanée comme je peux en voir à mes cours pratiques, et bien c'est toujours très impressionnant à voir le sujet est dans un état de souffrance, de pleurs, de contorsion, de douleur dans le corps, etc...

Donc voilà ma suspicion...

Peut être avez vous une explication ?
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Je suis étonnée que la prise de conscience puisse suffire.
Car combien de fois n'ai je entendu:
"voilà, j'ai pris conscience de ce qui m'a fait souffrir, et puis maintenant je fais quoi? Et je souffre encore plus qu'avant, ca ça me reste tout le temps présent dans l'esprit..."
Revivre un évènement, sans aucun travail dessus, prend encore plus sa dimension traumatique... et dramatique... car le sujet reste dans son émotion négative.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Léo vous avez très bien répondu à ma question, mais j'aurai préféré que ce soit M. ALTMAIER qui y réponde.

Car ce qui m'étonne c'est ce qu'il dit :
Altmaier à dit:
L'enfant grogne un peu, tremble un peu, puis se calme.
Pour moi une abréaction remue un peu plus que ça.

Une simple régression même spontanée comme je peux en voir à mes cours pratiques, et bien c'est toujours très impressionnant à voir le sujet est dans un état de souffrance, de pleurs, de contorsion, de douleur dans le corps, etc...

Donc voilà ma suspicion...

Peut être avez vous une explication ?
Ben oui, une abréaction de ce genre et venant d'un enfant, à mon avis, donnera quelque chose qui ressemble à ce que cet enfant a fait. D'abord, la régression était à la gestation et il ne s'agissait pas d'un coup de poing dans le ventre de sa mère. Il ne s'agit pas vraiment d'un traumatisme que l'enfant a vécu mais d'une tendance à ne pas aimer quelque chose. Il a ressenti probablement une certaine instabilité sourde de sa mère. L'abréaction ici me semble tout à fait correspondante.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
zoulouk à dit:
Je suis étonnée que la prise de conscience puisse suffire.
Car combien de fois n'ai je entendu:
"voilà, j'ai pris conscience de ce qui m'a fait souffrir, et puis maintenant je fais quoi? Et je souffre encore plus qu'avant, ca ça me reste tout le temps présent dans l'esprit..."
Revivre un évènement, sans aucun travail dessus, prend encore plus sa dimension traumatique... et dramatique... car le sujet reste dans son émotion négative.
Y'a plusieurs sortes de prises de conscience. Y'en a qui sont plus dans le savoir que le ressenti. Donc, on sait ce qui s'est passé, on en prend une certaine conscience, mais le ressenti initial reste refoulé. Donc on "sait" et on souffre cette conséquence de savoir. C'est pour cela que ceux qui pensent que la psychanalyse c'est d'expliquer le pourquoi du comment que le patient souffre ce qu'il souffre aujourd'hui, se fourvoient. Ce n'est pas ça du tout.

Il faut une prise de conscience abréactive...Elle inclut les ressenti DE l'événement. Une fois la chose ressentie, on a plus ou moins un temps de digestion de la chose... de résolution... Ça peut prendre du temps, ou non, mais ça se fait si l'abréaction s'est faite avec les tripes.

Souvent quand le patient demande: "je fais quoi avec ça" le temps fera le travail. Parfois, il n'a pas vraiment pris conscience avec abréaction. Mais l'abréaction peut se faire aussi de façon amortie sur le temps.
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
En l'occurence plusieurs années parfois...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
zoulouk à dit:
En l'occurence plusieurs années parfois...
En effet...C'est pourquoi certains thérapeutes veulent se former à l'hypnose. :wink:
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
Jeu, set et match, Léo
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Métaphore à dit:
Et bien si Paulélie trouve ça très clair...pas moi.



:arrow: C'est dans le premier entretien que tout se passe.



Votre fuite par rapport à la question me laisse suspicieuse, vous comprendrez bien...
Ma chère Métaphore,

Vous êtes apparemment la seule à ne pas comprendre mes explications.
Avez vous seulement pris la peine de lire mon article sur le premier entretien? Non, je ne le crois pas, sinon vous ne réagiriez pas ainsi.
Ou alors, vous avez un a priori envers moi, ce qui est possible, mais que je ne comprend pas.

Et comme le dit nate, je n'ai rien à prouver à qui que se soit, et surtout pas à vous qui semblez tout connaître.
Si je suis sur ce forum, c'est pour partager mon savoir et mon expérience, et non pas pour me faire dénigrer.
Alors, si vous ne voulez pas qu'une fois pour toute, je vous ignore, mettez vos suspicion de coté, présentez vos excuses et nous pourront peut être continuer à échanger.

Bien à vous,

Jurgen
 
M
Métaphore
Invité
Altmaier à dit:
Alors, si vous ne voulez pas qu'une fois pour toute, je vous ignore, mettez vos suspicion de coté, présentez vos excuses et nous pourront peut être continuer à échanger.
Jurgen
Alors là j'y crois pas...vous êtes incapable d'expliquer votre séance et ensuite c'est moi qui doit m'excuser. Ignorez moi si vous le souhaitez :x

Léo a bien résumé le principe de l'abréaction et les différentes prises de conscience, etc...

Donc a priori vous appliquez des méthodes que vous n'êtes pas à même d'expliquer, c'est fort ça ...

Bref, comme je l'ai déjà dit, je n'apprends rien sur l'hypnose sur ce forum, mais j'apprends énormément sur ceux qui la pratique...

Ne croyez pas que je vous en veux personnellement, je n'ai pas de raison, j'aurais tenu les mêmes propos pour le même discours à qqu'un d'autre...
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
:wink: 8)
 
M
Métaphore
Invité
Je viens d'aller lire, comme vous le souhaitiez :lol: votre article sur le premier entretien. Rien à redire..., mais ce n'était pas la question que je vous posais dans le cas que vous nous avez exposé et pour lequel vous n'avez pas su répondre ce qui est plutôt gênant... 8)
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Métaphore à dit:
Si je comprends bien vous procédez directement à l'hypno analyse avec les signaux idéo moteurs, sans passer par un ancrage positif ? (lieu sûr, etc)
voici votre question de départ, il me semble qu'en ayant lu l'article sur le premier entretien, et les différentes réponses que j'ai données, vous avez la réponse à cette question.
Ou si non, je n'ai peut être pas compris la question.

Quoi qu'il en soit, je vous en conjure, soyez moins agressive

Merci

:wink: 8)
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Métaphore à dit:
[, M. ALTMAIER nous expose un cas intéressant, et dès qu'on creuse un peu plus, il prend la fuite ou nos renvoie à des notions générales, alors vous appelez ça comment ?

mais sa fuite me laisse suspicieuse..[/color]
Voyez vous, ma chère métaphore, ce sont ces genres de réplique que vous devez corriger!
Quelle fuites?
Quelle genre de suspicion?

Allez au bout de vos insinuations. car ce sont des insinuations. Si encore, j'avais quelque chose à vendre, je comprendrais votre attitude.

Bien à vous.

:wink: 8)
 
M
Métaphore
Invité
Désolée Jurgen, mais votre article est une préparation à l'hypnose, qui ne répond pas à mes questions concernant le cas évoqué.

Je ne sais pas si c'est de la mauvaise foi, ou bien autre chose, mais laissez tomber...

Pour l'agressivité, que voulez vous chacun ses faiblesses....dommage que vous vous intéressez plus à mon agressivité qu'à mon authenticité.


:?
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
>>>>> Il ne s'agit pas vraiment d'un traumatisme que l'enfant a vécu....
il s'agit d'un transfert de sensation entre la mere et le foetus
et une culpabilité peut être que le fœtus --pourrai on penser----a enregistré
on dit que tout se que la mère ressent elle le partage avec son bébé.

>>>>>>Si je comprends bien vous procédez directement à l'hypno analyse avec les signaux idéo moteurs, sans passer par un ancrage positif ? (lieu sûr, etc)

---je ne comprends pas ce terme d'hypno analyse...
car le procédé ideo-moteur est seulement un outil de communication avec le subconscient...ici pour obtenir des infos.... pour diriger la régression

--et cet autre terme ancrage positif qui ne fait pas partie du lingo que j'ai eu dans ma formation....et sans doute,peut être a la pratique de jurgen...
cette incompréhension est simplement due a la différence de formation que vous avez reçu et/ou celle que vous suivez...qui utilise un lingo diffèrent...
 
M
Métaphore
Invité
Paulélie,

>>>>> Il ne s'agit pas vraiment d'un traumatisme que l'enfant a vécu.... il s'agit d'un transfert de sensation entre la mere et le foetus
et une culpabilité peut être que le fœtus --pourrai on penser----a enregistré on dit que tout se que la mère ressent elle le partage avec son bébé.


Je n'ai pas relevé la 1ère fois quand Léo a parlé de non traumatisme, mais alors j'ai envie de demander à partir de quoi on peut considérer un évènement comme traumatique, personnellement, si l'enfant souffre d'un blocage, c'est qu'il a une sorte de trauma quelque part, après c'est sûr, tout est une échelle de valeur...

Je peux vous dire qu'en tant que traumatismes pré-natal je suis assez bien placée pour comprendre le sujet, mais bien sûr je ne pourrais le développer sur le forum.

Comme vous dites Paulélie, le vocabulaire suivant les enseignements pertubent la compréhension de chacun.

L'hypno analyse comme je l'ai appris comprend 3 techniques majeures :

1) Réponses idéo-motrices (mouvements des doigts oui/non)
2) Pont d'affect (régression en âge)
3) Thérapie des états du moi

L'ancrage positif se fait avant toute autre technique, mais certains l'emploie souvent sur le forum, le lieu sûr etc., ...c'est une façon pour que le sujet prenne conscience de ses ressources.

RECAPITULATION de l'HYPNO-ANALYSE

1. Induction, approfondissement
2. Renforcement du Moi (Lieu sûr, activité agréable)
3. Demander la permission à l'inconscient pour explorer les causes du problème
4. Obtenir les informations sur l'évènement
5. Désensibilisation (atténuation de l'affect par visualisation ou technique SIBAM)
6. Restructuration cognitive (croyances erronées)
7. Visualisation du futur (se voir sans les symptômes, demander > de quoi êtes vous conscient maintenant ?)
8. Réveil

Voilà pour mon apprentissage.
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: car le procédé ideo-moteur est seulement un outil de communication avec le subconscient...ici pour obtenir des infos.... pour diriger la régression

Toutes les techniques utilisées en hypnose sont un outil de communication avec le subsconcient. Je suis un peu surprise de votre phrase :roll:

La méthode des signaux idéo moteurs n'est qu'une des 3 techniques que j'ai énuméré pour diriger la régression, néanmoins la regression est souvent spontanée bien plus qu'on ne le croie.
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
oui c'est bien ce que je pensais...en ce qui me concerne j'utilise certaine techniques dans votre description et pas d'autres....
et pas dans le même ordre...
l'important et que vous en soyez satisfaite de lHE
et que vos résultats soient positifs....

après vous pourrez expérimenter avec d'autres méthodes si vous êtes curieuse et voulez les comparez....
pour leur rapidité et leur efficacité et autres qualités qui vous sont chères!
il n'est donc pas utile d'essayer de comprendre une méthode d'après ce que vous avez appris...car c'est tout simplement diffèrent...
et sur le lingo j'ai eu plusieurs fois ici le même probleme et ai dut m'expliquer sur la signification du langage que j'employai....
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: l'important et que vous en soyez satisfaite de lHE

Je ne suis pas en HE, mais en hypnose intégrative.
Et oui j'en suis très satisfaite.

J'apprends également d'autres alternatives à travers cette formation, la psychologie de l'énergie par exemple, ou bien la thérapie du champ mental, enfin je sais que j'ai encore plein de choses à apprendre, mais cela est stimulant.
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
>>>>>>car le procédé ideo-moteur est seulement un outil de communication avec le subconscient...ici pour obtenir des infos.... pour diriger la régression [/i]

<<<<<<<<Toutes les techniques utilisées en hypnose sont un outil de communication avec le subsconcient. Je suis un peu surprise de votre phrase
vous voyez nous avons des idées differentes...
je ne dit pas que vous avez tord!
l'induction la mise a niveau
et l'emergence sont aussi des outils qui ne sont pas de la communication mais une entrée et une sortie.... bien sur on pourrai chipoter!

:roll:

La méthode des signaux idéo moteurs n'est qu'une des 3 techniques que j'ai énuméré pour diriger la régression, néanmoins la regression est souvent spontanée bien plus qu'on ne le croie.

je n'ai pas la même expérience...
les regressions que je pratique sont toujours dirigée et controlée
par le souhait du client....pendant la preparation....
 
M
Métaphore
Invité
La méthode des signaux idéo moteurs n'est qu'une des 3 techniques que j'ai énuméré pour diriger la régression, néanmoins la regression est souvent spontanée bien plus qu'on ne le croie.

je n'ai pas la même expérience...
les regressions que je pratique sont toujours dirigée et controlée
par le souhait du client....pendant la preparation....

Et bien comme quoi nous vivons des expériences différentes, moi j'ai eu le cas assez perturbant à des séances pratiques à ma formation où le sujet est rentré direct en régression, à mon 2ème cours difficile à gérer.
Depuis j'ai eu l'occasion de le vérifier à plusieurs reprises lors de mes cours pratiques sur un sujet volontaire qui souhaite exprimer un malaise d'apparence quelconque, toujours impressionnant le résultat...
 
M
Métaphore
Invité
Je précise que concernant le pont d'affect, il ne s'agit pas seulement d'une régression mais d'une revivification du trauma, malgré que ça allait de soi...

Le pont d'affect peut se revivre sous forme d'images ou uniquement de ressenti/émotions.

 
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
Vous aimerez:
Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut