Formation Hypnose

Posture ou imposture hypnotique ?

  • Initiateur de la discussion Ivan Schmitt
  • Date de début
Ivan Schmitt

Ivan Schmitt

Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Postures et impostures hypnotiques : le mythe de la sagesse

[align=justify]Freud et Jung, au départ grands amis, avaient lors de leur première rencontre discuté sans relâche pendant un jour et une nuit. Plus tard, les deux grands pionniers de la psychanalyse se disputèrent, multipliant les coups bas : Freud, dans certaines de ses publications traite Jung de prophète et de mystique !
Lacan, semble-t-il bâtait ses enfants et malmenait ses patients en ne leur accordant que quelques minutes d’entretien ce qui, dans un cadre psychanalytique est pour le moins… étonnant !
Eric Berne, le fondateur de l’analyse transactionnelle divorça plusieurs fois, au point que ses commentateurs disent de lui, qu’il est toujours difficile de se libérer des scénarios de vie qui nous emprisonnent (la notion de scénario de vie étant un concept de l’AT).

Plus près de nous, Richard Bandler fut en procès contre John Grinder pendant près de deux ans. Pourquoi ? Ces deux grands spécialistes de la communication se disputaient la propriété intellectuelle de la PNL ! Bandler, d’ailleurs également suspecté de meurtre fut heureusement acquitté même si quelques rumeurs lui prête toujours des consommations de cocaïne. Ce qui est sur, c’est qu’à voir ses photos, Richard a prit un peu d’embonpoint ! Manifestement, la PNL, ça ne marche pas pour tout !

On ne compte plus les génies de la psychologie qui eurent une vie bien éloignée de ce qu’ils enseignaient.

Dans un monde en crise, - en crise de valeurs ? - il est peut-être nécessaire de scinder sa personnalité. D’un coté, l’image hypnotique du spécialiste, de l’autre la réalité intime des émotions et des douleurs. D’une part, la suprématie de celui qui enseigne la communication, d’autre part, l’incongruence de ce qui est communiqué. D’un coté le thérapeute qui soigne, de l’autre, l’hostilité de l’époux agressif, le père absent, l’ami sur lequel il ne faut pas compter. Crise de valeurs, ou simple culte de l’image ?

D’ailleurs, l’hypnose, en tant que pratique, est-elle vraiment épargnée ? Depuis toujours elle sent le souffre et, quand bien même elle est devenue Ericksonienne, un jour, on la voit qui fait des miracles alors qu’un autre, elle enseigne à ses praticiens qu’il faut ratifier l’existence de la transe pour l’approfondir. Mais approfondir quoi ? La ratification ou la transe ?

En tout cas, c’est une posture difficile, que celle de l’hypnotiseur. Car, sous prétexte d’aider ses clients à guérir plus facilement, pour être plus convaincant, l’hypnothérapeute n’a-t-il pas tendance à se transformer en gourou ? Ne devient-il pas, le temps d’une consultation en une sorte de sage qui d’un coup de baguette magique soigne son client ? N’est-il pas dans une version moderne du « Avalez ça, et vous vous porterez mieux ! » ?
D’ailleurs, en vertu de la sacro sainte recherche de résultats, ne se voilent-il pas quelque fois la face, en croyant que « ça marche » alors qu’il n’obtient rien de mieux qu’un effet placébo ?

Inversement, on imaginerait peut-être assez mal un hypnothérapeute totalement humble et sans prétention : - « Vous savez, les temps sont dur et les clients se dénichent difficilement ! ». En fait, aurait-il seulement une clientèle ? Ou encore : - « Je brasse actuellement un pognon, vous n’avez pas idée ! ». Il est bien évident que ça sonne tout aussi faux ! A l’image de ce thérapeute de couple qui était en train de divorcer, il est surement difficile de rester toujours entièrement honnête. A-t-on seulement le droit de l’exiger ?

L’on sait bien que les gens se cherchent d’autant plus facilement des héros qu’ils vont mal ; qu’en soi, le fait même d’avoir besoin d’un héros, est le signe de la profonde souffrance d’un individu. N’est-il pas normal, dans ces conditions, de répondre à l’attente de ces personnes ?

Posture, ou imposture hypnotique ?
 
I

Intemporelle

Invité
katia (zoulouk) à dit:
Pour moi l'hypnose séductrice n'est que spontanée surtout de manière épistolaire, car elle ne fonctionne par sur tout le monde., d'ailleurs cela rejoint votre message sur l'assemblage du puzzle...

Pourquoi spécialement de manière épistolaire n'est elle que spontanée ?
Bien sûr que non, c'était pour répondre à votre précédent messsage, l'hypnose séductrice peut être spontanée effectivement et non pas forcément épistolaire (on s'est mal comprises) ...

Y aurait t'il des types de séduction par opposition à de la séduction épistolaire qui fonctionneraient sur tout le monde ?
Oui je pense, mais c'est un autre débat...

Dans un puzzle, on met généralement ensemble les pièces de même couleur, quand il y a beaucoup de pièces, comme ici nous avons des morceaux de couleur hypnose. Tous les morceaux ne vont pas ensemble, même dans la même couleur, parce qu'il y a différentes nuances de tons et différentes formes, et généralement ça forme une belle image quand on a trouvé ceux qui vont bien ensemble. C'est bien ce que j'ai compris... :D

Il faut souvent plusieurs essais d'assemblage pour que les bonnes pièces s'emboitent, et ensuite une harmonisation se crée. (??)
Ca dépend de votre habileté... :lol:

Mais cela est il spontané ou cela a t'il besoin de reflexion ou de calcul ?
Vous parlez du puzzle ? humm.. l'imagination ? l'intuition ? le calcul parfois... :idea:
 
I

Intemporelle

Invité
katia (zoulouk) à dit:
Et encore...

Dans une boite de puzzle, le nombre de pièces est en général au bon compte.

Imaginez qu'il y a une pièce qui manque, parce qu'elle a été perdue, ou que le fabricant l'a omise, alors là, cest un peu le fiasco.

Vous avez une image avec un trou et ça gache alors tout l'ensemble. On ne voit plus que la pièce qui manque.

Avez vous déjà remarqué cela, Intemporelle ?

Non parce que je ne me souviens même plus avoir fait un puzzle, c'est pas mon truc...

Vous vous posez souvent des questions existencielles de la sorte ? ...
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Je parlais du puzzle.

Quand vous avez 5000 pièces, il y en a beaucoup qui ont l'air de se ressembler, mais qui ne se ressemblent pas tout à fait, et qui ne vont alors pas ensemble.

Et ceux qui s'assemblent sont complémentaires et non identiques.

Ce qui est formidable, c'est que chaque pièce finit par trouver sa place, à coté des autres.

Par contre pour trouver qui va avec qui en un seul essai, alors là c'est du génie.

:idea:
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Intemporelle à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Et encore... Dans une boite de puzzle, le nombre de pièces est en général au bon compte. Imaginez qu'il y a une pièce qui manque, parce qu'elle a été perdue, ou que le fabricant l'a omise, alors là, cest un peu le fiasco. Vous avez une image avec un trou et ça gache alors tout l'ensemble. On ne voit plus que la pièce qui manque. Avez vous déjà remarqué cela, Intemporelle ?
Non parce que je ne me souviens même plus avoir fait un puzzle, c'est pas mon truc... Vous vous posez souvent des questions existencielles de la sorte ? ...

J'aime les Métaphores :wink: et les puzzles 8) et pas spécialement les pièces qui manquent quand vous avez bossé plusieurs heures à assembler une image.

Avec mes parents, on bricolait même une pièce de rechange en carton en la dessinant si il y en avait une de perdue pour pouvoir l'accrocher au mur.
 
T

Triggermind

Membre
messages
310
Points
1 430
Localisation
Lille
katia (zoulouk) à dit:
Et confieriez votre esprit, Intemporelle et Ivan, à une personne à qui vous ne confieriez pas vos enfants ?

L'hypnose seductrice, posture ou imposture, cela dépend, souvent les deux à la fois. Cela dépend si elle est volontaire (c'est à dire calculée) ou involontaire (spontanée)

La deuxième est préférable dans la vie de tous les jours.

Je pense que le problème est pris à l'envers,
ce n'est pas l'hypnose qui est séductrice,
mais la séduction qui est hypnotique, en tant que transe naturelle.

La sortie de transe pouvant être désagréable, on peut développer une certaine résistance à l'induction! :wink:
 
I

Intemporelle

Invité
Triggermind à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Et confieriez votre esprit, Intemporelle et Ivan, à une personne à qui vous ne confieriez pas vos enfants ?

L'hypnose seductrice, posture ou imposture, cela dépend, souvent les deux à la fois. Cela dépend si elle est volontaire (c'est à dire calculée) ou involontaire (spontanée)

La deuxième est préférable dans la vie de tous les jours.

Je pense que le problème est pris à l'envers,
ce n'est pas l'hypnose qui est séductrice,
mais la séduction qui est hypnotique, en tant que transe naturelle.

La sortie de transe pouvant être désagréable, on peut développer une certaine résistance à l'induction! :wink:

:4:
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Triggermind à dit:
katia (zoulouk) à dit:
Et confieriez votre esprit, Intemporelle et Ivan, à une personne à qui vous ne confieriez pas vos enfants ?

L'hypnose seductrice, posture ou imposture, cela dépend, souvent les deux à la fois. Cela dépend si elle est volontaire (c'est à dire calculée) ou involontaire (spontanée)

La deuxième est préférable dans la vie de tous les jours.

Je pense que le problème est pris à l'envers,
ce n'est pas l'hypnose qui est séductrice,
mais la séduction qui est hypnotique, en tant que transe naturelle.

La sortie de transe pouvant être désagréable, on peut développer une certaine résistance à l'induction! :wink:

Si nous prenons en compte que nous sommes les créateurs de nos vies alors non seulement l'hypnose est une transe naturelle mais aussi la séduction...car l'hypnose n'est pas que séduction n'est ce pas ? l'hypnose peut être libératrice par exemple ?

Sur ce, je m'en vais rentrer en transe dans les yeux de mon amoureux :D
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
C'est vraiment un excellent sujet ça.

D'abord la majorité d'entre nous souffrent du syndrome de l'imposteur que l'on soit plombier ou rock star. Et, souvent ceux qui n'en souffrent pas ne font que se croire dans leur histoire et souffrent de psychose. :lol:

Personne n'est assuré de l'heureuse issue d'une hypnothérapie et pourtant d'en avoir l'air semble faire partie de la thérapie, sous prétexte que c'est, aussi, de l'hypnose...

J'aime pas ça...

Même l'hypno le plus sur de lui ne peut prétendre connaître l'issue de l'hypnothérapie qu'il pratique.
 
I

Intemporelle

Invité
Leo Lavoie à dit:
C'est vraiment un excellent sujet ça.

D'abord la majorité d'entre nous souffrent du syndrome de l'imposteur que l'on soit plombier ou rock star. Et, souvent ceux qui n'en souffrent pas ne font que se croire dans leur histoire et souffrent de psychose. :lol:
Mais qu'est ce qui vous permet d'apporter une telle certitude que je ne partage pas du tout...

Personne n'est assuré de l'heureuse issue d'une hypnothérapie et pourtant d'en avoir l'air semble faire partie de la thérapie, sous prétexte que c'est, aussi, de l'hypnose...
Peut être pas vous, mais je pense qu'un bon nombre d'hypnothérapeutes connaissent cette issue ...

J'aime pas ça...

Même l'hypno le plus sur de lui ne peut prétendre connaître l'issue de l'hypnothérapie qu'il pratique

S'il a déjà fait son travail sur lui avec les techniques qu'il utilise sur les autres, il a déjà une bonne vision des effets...

Vous oubliez peut être qu'une psychanalyse n'a rien à voir avec la psychothérapie hynotique qui ne repose pas uniquement sur une thérapie verbale mais avec mise en place d'une palette de techniques et de protocoles, et là je ne parle pas que de l'HE.



.
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
C'est vraiment un excellent sujet ça.

D'abord la majorité d'entre nous souffrent du syndrome de l'imposteur que l'on soit plombier ou rock star. Et, souvent ceux qui n'en souffrent pas ne font que se croire dans leur histoire et souffrent de psychose. :lol:
Mais qu'est ce qui vous permet d'apporter une telle certitude que je ne partage pas du tout...

Quantante années d'observations autour de moi et en consultation à partir de notions de psychologie dynamique?

Personne n'est assuré de l'heureuse issue d'une hypnothérapie et pourtant d'en avoir l'air semble faire partie de la thérapie, sous prétexte que c'est, aussi, de l'hypnose...
Peut être pas vous, mais je pense qu'un bon nombre d'hypnothérapeutes connaissent cette issue ...

Ah...que voulez vous... C'est que je n'ai pas votre formation intégrative moi, ni votre assurance :lol:

J'aime pas ça...

Même l'hypno le plus sur de lui ne peut prétendre connaître l'issue de l'hypnothérapie qu'il pratique


S'il a déjà fait son travail sur lui avec les techniques qu'il utilise sur les autres, il a déjà une bonne vision des effets...

Vous oubliez peut être qu'une psychanalyse n'a rien à voir avec la psychothérapie hynotique qui ne repose pas uniquement sur une thérapie verbale mais avec mise en place d'une palette de techniques et de protocoles, et là je ne parle pas que de l'HE.



Hmm Ok alors d'après moi et ce que vous me dites, vous êtes sûrement plus compétente que moi. Dommage pour mes clients/patients... :roll:



.
 
I

Intemporelle

Invité
Leo Lavoie à dit:
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
C'est vraiment un excellent sujet ça.

D'abord la majorité d'entre nous souffrent du syndrome de l'imposteur que l'on soit plombier ou rock star. Et, souvent ceux qui n'en souffrent pas ne font que se croire dans leur histoire et souffrent de psychose. :lol:
Mais qu'est ce qui vous permet d'apporter une telle certitude que je ne partage pas du tout...

Quantante années d'observations autour de moi et en consultation à partir de notions de psychologie dynamique?

Personne n'est assuré de l'heureuse issue d'une hypnothérapie et pourtant d'en avoir l'air semble faire partie de la thérapie, sous prétexte que c'est, aussi, de l'hypnose...
Peut être pas vous, mais je pense qu'un bon nombre d'hypnothérapeutes connaissent cette issue ...

Ah...que voulez vous... C'est que je n'ai pas votre formation intégrative moi, ni votre assurance :lol:

J'aime pas ça...

Même l'hypno le plus sur de lui ne peut prétendre connaître l'issue de l'hypnothérapie qu'il pratique


S'il a déjà fait son travail sur lui avec les techniques qu'il utilise sur les autres, il a déjà une bonne vision des effets...

Vous oubliez peut être qu'une psychanalyse n'a rien à voir avec la psychothérapie hynotique qui ne repose pas uniquement sur une thérapie verbale mais avec mise en place d'une palette de techniques et de protocoles, et là je ne parle pas que de l'HE.



Hmm Ok alors d'après moi et ce que vous me dites, vous êtes sûrement plus compétente que moi. Dommage pour mes clients/patients... :roll:



.

Effectivement dommage pour vous M. Léo LAVOIE...
 
Vous aimerez:
surderien
  • Question
  • surderien
Réponses
5
Affichages
4 K
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Ivan Schmitt
  • Question
  • Ivan Schmitt
2
Réponses
52
Affichages
10 K
xorguina
xorguina
Ivan Schmitt
  • Question
  • Ivan Schmitt
Réponses
4
Affichages
5 K
EPHEMERE
E
Nouveaux messages
Hikari
  • Question
  • Hikari
2
Réponses
37
Affichages
6 K
Izou
I
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
22
Affichages
518
HypnoseRennes
H
S
  • Question
  • shooting
Réponses
2
Affichages
30
shooting
S
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut