QUE M'ARRIVE T IL ?

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Aline45, 22 Novembre 2012.

  1. Aline45

    Aline45

    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Bonjour,
    Je vis actuellement une situation émotionnelle pénible et compliquée suite à une relation trouble avec mon hypnothérapeute. J'ai en effet ressenti une attirance physique pour lui au tout début des séances, un désir massivement augmenté par des "massages/caresses" pratiqués en cabinet. Ce sont très vite installés des sentiments pour lui, j'en suis arrivée à être certaine que j'étais amoureuse de lui.
    Cela fait maintenant plusieurs mois que j'ai cessé mes séances avec cette personne, je ne le vois plus, et je suis aujourd'hui dans un état de confusion et d'incompréhension aberrant suite à son comportement de rejet et de distance à mon égard en totale contradiction avec ses mots ou attitudes de séduction durant les séances.
    Je me sens très mal, perdue, confuse.
    Ai je été conditionnée pour qu'il devienne une obsession ? Peux t on induire l'illusion d'un sentiment ? Je refuse tout rapport sexuel depuis presque 1an, est ce dû aux ancrages qu'il m'a posés ? Tout cela me hante et me rend dingue ! Au secours !
    Je peux donner plus de détails à ceux qui voudront bien m'aider à décrypter ce qui m'arrive.
    Merci d'avance pour votre aide.
     
  2. Ce qui m'interpelle, c'est que vous parlez d'un hypnothérapeute, et après de massages/caresses... :shock:

    Un hypnothérapeute ne pratique pas de massages... donc si je peux me permettre; ce praticien a abusé de votre faiblesse à travers ces massages... Mais au départ, avez vous défini le type de thérapie engagé ?

    Etiez vous au courant de ces massages ? car pour moi il ne s'agit pas d'un hypnothérapeute ? :shock:

    Puis je vous demander le motif de votre consultation ? et quel âge avez vous ?
    vous pouvez me répondre en mp si vous préférez...
     
  3. Aline45

    Aline45

    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Bonjour EPHEMERE,
    Oui nous avions défini dès le départ les séances, de manière confuse pour moi car elles devaient évoquées 3 thèmes à chaque fois : coaching pro, développement personnel, sentimental.
    Et non, je n'étais pas du tout au courant de ces massages, il m'a surprise lors d'une séance à me demander de m'assoir sur sa chaise, et positionné derrière moi, il a commencé à me masser sur tout le corps (sauf parties intimes). L'effet produit sur moi était incontestablement une excitation sexuelle qu'il n'a pas pu ignorer.
    Si il est bien hypnothérapeute et coach, exerce depuis plus de 10ans, formé aux Etats unis et en France.
    Je l'ai consulté pour des bavardages incessants depuis 3 ans suite à une rupture douloureuse et suite à une agression 1 mois avant la première séance.
    J'ai 40 ans.
     
  4. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Bonjour.. hé bien oui
    contrairement aux affirmations de la prédominante il existe des formes d'hypnoses tactiles.
    c'est peu connu et certes confidentiel
    il s'agis de massages, de points de pression qui sont actuellement peu à peu
    redécouverte par le corps médical mais pas enseigné au delà...
    sauf dans certains pays comme les états unis (NGH)
    de plus, en état de transe et dans la partie thérapie il arrive de plus en plus de toucher en demandant au préalable...
    par exemple en glissant un doigt le long du bras on peut moduler l'état de transe ou faire évoluer un travail inconscient dans un sens ou l'autre...

    ce que vous décrivez est très connu des psychologues et les freudiens sous le nom de transfèr.

    je ne connais pas tous les mécanismes et je compte sur de vrais thérapeutes pour mieux vous l'expliquer...

    votre ex. thrapeute semble un bon thérapeute car parfois cela se produit en thérapie la déontologie veux que cette personne prenne ses distances par rapport avec vous et arrête la thérapie.
    ce qui vous met en effet dans un état de confusion et de détresse
    je ne peut que vous conseiller de prendre contact avec UNE thérapeute et poursuivre votre travail.

    encore une fois votre thérapeute à bien réagis si ce n'est qu'il aurais du vous guider vers un ou une confrère.


    ATTENTION, je ne suis pas thérapeute, je vous prie de bien vouloir lire d'autres avis avant de vous faire une opigon...
     
  5. De quand date cette expérience ?
     
  6.  
  7. Aline45

    Aline45

    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    @Jeangeneve : Bonjour et merci pour votre réponse. Oui en effet, j'ai tout de suite pensé à un transfert, mais tout de suite éliminer cette option car j'ai clairement dit à ce thérapeute qu'il me plaisait dès la 2ème séance. Il a cadré : non en tant que thérapeute, oui en tant que coach. Je vous ai épargné des éléments pour ne pas faire trop long, cependant il m'a plusieurs fois envoyé des signaux de son intérêt pour moi ainsi que le possible d'une relation.

    @Ephemere : je n'ai pas refusé ces massages car je les ai reçus comme une promesse d'une suite à notre rencontre. J'ai compris par ces gestes qu'il me désirait également.
    Je l'ai vu 10 séances, dont 3 avec massages.
    Cette expérience est récente, novembre 2011 à mai 2012.
     
  8. mindy

    mindy

    Inscrit:
    23 Août 2009
    Bonsoir Aline,

    Quoiqu'en disent certains participants, il n'est pas normal qu'un thérapeute instaure une séduction dans la thérapie (même si la séduction est forcément subjective) et encore moins que ce thérapeute ne profite de votre état de transe pour réaliser des massages. L'ambiguité de la chose paraît évidente et peut être mal interprétée qui plus est dans un contexte de transfert. N'écoutez pas non plus les personnes qui vont chercher à vous culpabiliser ou à vous dire que vous n'avez plus 16 ans, la thérapie est une période de vulnérabilité évidente qui nécessite une éthique irréprochable de la part du thérapeute; un conseil: fuyez ce genre de praticien.

    Bien à vous
     
  9. Aline45

    Aline45

    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Oui merci Mindy, vous avez raison. Il est évident et je me suis vite rendu compte que quelque chose entre nous interférait dans la thérapie. Je ne l'ai pas du tout mal vécu sur le moment. C'est aujourd'hui que je supporte le poids de cette situation. Je bascule systématiquement entre "il est amoureux de moi, je l'aime aussi" et "il a profité de moi, m'as utilisée par la voie de l'hypnose". Je suis seule à gérer ça et n'arrive pas à choisir mon camp. Ca me perturbe beaucoup au point de rester parfois prostrée pendant des heures à essayer de défaire les noeuds que j'ai dans la tête.
    J'ai une vraie question : ce peut il que je sois sous emprise ? Je le dis plus haut, j'ai l'impression de ne plus disposer de mon corps ! Je n'arrive plus a avoir de relations affectives et sexuelles avec un autre homme. Je suis comme "enfermée".
     
  10. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Oh la...Quel gâchis... Mais ce n'est pas sans espoir, loin de là. Vous avez eu à faire probablement avec un thérapeute sans trop d'éthique. Il y a transfert en thérapie alors la dernière chose à faire c'est de le transformer en relation amoureuse et ou sexuelle.

    Mon conseil pour vous, pour le moment c'est de consulter une femme thérapeute d'abord et avant tout, mais de fuir toutes celles qui vous culbabiliseront comme cela a été fait ici. Ne vous gênez pas de les "essayer" jusqu'à ce que vous soyiez en face de quelqu'un qui vous inspire confiance.

    Également, on me reprochera de faire de la récupération, mais si vous entrez en thérapie à distance avec moi, vous n'aurez pas à craindre les massages puisque ce sera à distance et alors vous pourrez parvenir à tourner la page sainement. Je fais aussi de l'hypnose à distance par Skype.

    Quand il y a toucher en hypnothérapie, les touchers doivent être parcimonieux et toujours êtres annoncés d'avance ("je vais vous toucher ici et là, si ça vous convient") et ce n'est pas un massage.

    Vous n'avez rien à vous reprocher. Votre rôle en tant que sujet ou patiente ou cliente en thérapie c'est précisément de vous ouvrir assez pour être vulnérable. Vous avez rempli votre rôle. Comme une femme qui va consulter en gynéco...Son rôle alors est de se dévêtir et d'exposer ses parties intimes au médecin et le médecin, lui, ne peut évidemment pas tirer profit de cette situation. Vous ne voulez pas vraiment d'un tel idiot comme amant, je vous assure...

    Savoir que vous n'avez rien à vous reprocher, ça c'est la première étape pour votre guérison... Ensuite, sans savoir comment vous avez été "programmée" ça ne peut être permanent et ça ne peut pas être invulnérable à une réparation en thérapie. Consultez, les abrutis qui profitent de la vulnérabilité des gens ne sont pas la majorité.
     
  11. Aline45

    Aline45

    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Merci M. Lavoie, vous me rassurez beaucoup. Ca fait du bien. J'avoue que je pris une part égale à la sienne dans la relation. Et je ne sais dire si j'ai développé un réel sentiment d'amour pour lui ou si j'ai été "programmée". La réponse est sans doute dans ma question puisque aujourd'hui il refuse tout contact avec moi quand j'appelle à l'aide. Maintenant que tout cela est posé, je vais bien évidemment consulté UNE hypnothérapeute pour sortir de ma position actuelle. Merci M. Lavoie pour votre proposition d'aide et votre bienveillance, mais je préfère voir la thérapeute en visu, j'ai besoin du cadre "cabinet". Vous aurez tous bien compris que je ne remet aucunement l'hypnothérapie dont je retiens d'essentiels bienfaits.
    Si d'autres intervenant voulaient s'exprimer sur mon cas, je reste à l'écoute de vos conseils et orientation pour accélérer ma libération. Je ne cache pas que ma vie est bouleversée par cette expérience
     
  12. Gaelic

    Gaelic

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Ouah ! Choquant cette histoire !
    Je trouve cela vraiment incroyable que ce praticien ose créer ce genre de situation. Il a été formé aux USA ? Sachez que là-bas il est interdit de toucher un patient.

    En France, nous pouvons le faire, et nous ne gênons pas pour créer des ancrages par exemple. Mais en aucun cas il ne peut s'agit de massage, ca n'a rien à voir avec l'hypnose.

    Qu'il vous dise ensuite "non en tant que thérapeute, oui en tant que coach" lorsque vous lui avouez des sentiments, c'est tout simplement incroyable, et bien entendu contraire à toute éthique professionnelle.

    Bref, je ne peux que vous conseiller à mon tour de voir une autre thérapeute pour débloquer les mauvais symptômes que cette relation étrange à créé chez vous.
     
  13. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Si vous croisez un homme que vous connaissez un peu, vous le saluez, vous vous faites la bise, et il pose sa main sur votre épaule, sexuel ou pas sexuel ?

    Question de culture, de milieu, de localisation géographique...

    Cet homme vous a plu, vous lui avez dit, (ben bravo déjà) et lui, il a pris ses distances. Il vous a fait des massages, et ça vous a aidé à l'apprécier. (et peut etre bien qu'il n'était pas très éthique)

    Quand on est amoureux, on s'auto-hypnotise en fait. C'est nous qui nous rendons amoureux, qui sommes dans la disposition d'esprit pour. L'autre pas forcément.

    Pour résumer, vous avez eu une fin de non recevoir.

    Vous pouvez alors investir vos sentiments envers une autre personne qui aura les mêmes pour vous.
    Le temps fait naturellement son oeuvre: loin des yeux, loin du coeur comme on dit.

    Il ne sait pas ce qu'il a raté ce thérapeute, et vous pouvez vous laisser charmer et découvrir par un autre homme qui en aura l'envie.

    Et aller vers une autre personne pour ce que vous n'avez pu régler avec ce thérapeute.
     
  14. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Je rejoins un peu l'avis de Katia qui me semble plus modéré que celui des autres participants.

    L'une des patiente de Freud (Anna O.) avait déclenché une grossesse nerveuse, tellement son transfert était intense. Pour autant, cela ne fait pas de Freud un escroc (encore que... me diront certains). C'est donc quelque chose qui peut arriver... de tomber amoureux de son thérapeute.
    Je ne dis pas que c'est ce qui vous arrive... mais ça peut arriver.

    Par ailleurs, je pense aussi que l'attitude de votre thérapeute qui vous "abandonne" n'est pas très pro (même si, en lui cherchant des excuses, c'était parce qu'il ne parvenait pas à gérer votre transfert...) au minimum il aurait pu vous adresser à un confrère et vous donner quelques consignes...

    Mais il y a une autre question, peut-être la plus importante : a-t-il oui ou non essayé de vous séduire, en utilisant, peu ou prou, l'hypnose ? vous a-t-il suggérer quelque chose, qui vous perturberait encore aujourd'hui ? L'a-t-il fait sciemment ?... ou au contraire, plutôt involontairement ?

    Je ne sais pas. En tous cas, puisque ce n'est jamais allé plus loin, il serait juste de penser qu'il n'a pas vraiment essayé de profiter de vous. Alors peut-être l'a-t-il fait involontairement ? Possible. Peut-être aussi que c'est seulement vous... qui avez eu envie de voir en lui, l'homme idéal. Encore une fois, je ne sais pas... et nous manquons un peu d'éléments pour en juger.

    Je crois en tout cas qu'il serait intéressant que vous poursuiviez votre thérapie, évidemment avec un autre thérapeute. Peut-être aussi qu'il serait utile d'éviter à l'avenir une thérapie utilisant le toucher (au moins pas dans une premier temps)... mais ça, je pense que vous le saviez déjà.

    A un moment ou un autre, vous devrez peut-être également vous autoriser à vous remettre en route pour trouver un nouvel amour... sincère et réciproque, cette fois-ci.
     
  15. Aline45

    Aline45

    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    @Gaelic : oui, je compte bien revoir quelqu'un pour débloquer cette situation. Merci pour votre avis.

    @Katia : peut être que je me trompe, mais il est certain que je ne lui suis pas indifférente et il a installé l'idée que nous pourrions avoir une relation, pour l'éliminer à mi-parcours des séances et y revenir ensuite. Nous nous somme vus dans un cadre privé et nous avons flirté. Depuis ce jour, il me repousse et refuse de me revoir. Je ne comprend rien.

    @Ivan : j'ai un gros doute sur un transfert qu'il n'aurait pu gérer. Je pense oui qu'il a utilisé l'hypnose pour induire en moi quelque chose que je ne sais pas qualifier. Lors de la 3è séance avec massage, il a brutalement cessé de me toucher pour aller à son bureau, en parlant de tout autre chose. J'étais complétement déboussolée car je vous laisse imaginer l'état dans lequel je me trouvais à ce moment. Je l'ai très mal vécu, et à la séance suivante il me demande si j'ai rencontré quelqu'un. Méfiante, je lui répond non et il me dit que si j'ai rencontré une belle personne, ce qui m'a beaucoup touchée. A la dernière séance, je lui ai demandé de qui il parlait et m'a répondu droit dans les yeux "tu sais très bien de qui je parle". J'ai fini mon travail/coaching/thérapie sur ces mots. Lors de notre flirt, très impressionnée d'être avec lui, il m'a dit que nous étions pareils, que j'étais son âme soeur et tout en m'embrassant me dit que j'allais le regretter (!?). Ces mots éclate dans ma tête chaque fois que je tente de l'oublier. J'ai l'impression d'être une balle de ping pong dans un mixer. C'est épuisant.
     
  16. mindy

    mindy

    Inscrit:
    23 Août 2009
    Tout simplement honteux et contraire à toute éthique; si ce thérapeute appartient à une association il serait sûrement radié pour moins que ça. Quoiqu'il en soit un thérapeute agissant de la sorte est un danger pour les patient(e)s, on ne peut que déplorer qu'il puisse encore pratiquer.

    Bon courage Aline
     
  17. ALINE, même si mon message a été un peu direct, je ne vous culpabilise absolument pas, car je peux comprendre à quel point la personne est vulnérable à cet instant de la thérapie.

    Mais sur la question des massages, vous en a t-il parlé à un moment donné avant de commencer ? je retire ma question car je viens de relire votre précédent message :Et non, je n'étais pas du tout au courant de ces massages

    Quoi qu'il en soit, je partage les autres messages en disant que le manque d'éthique de ce thérapeute est inadmissible.

    Et je rejoins Léo sur une chose, après cette expérience douloureuse, il me semble opportun d'aller plutôt vers une thérapeute femme.

    Et pour répondre à votre question, je ne pense pas du tout qu'il puisse vous avoir fait un ancrage dans le sens que vous pensez...

    Je vous envoie un mp.
     
  18. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Aline vous avez écrit:
    Lors de notre flirt, très impressionnée d'être avec lui, il m'a dit que nous étions pareils, que j'étais son âme soeur et tout en m'embrassant me dit que j'allais le regretter (!?).

    Vous êtes impressionnée, amoureuse, alors parfaitement suggestible... C'est là qu'on l'est le plus :
    En m'embrassant me dit que j'allais le regretter.

    Le regretter peut signifier le regretter lui ou encore regretter de l'avoir embrassé ou encore les deux !

    Ça fait alors effet de suggestion et vous le regrettez, et vous vous demandez ce qui se passe.


    La bonne nouvelle est qu'une suggestion, on peut s'en défaire, ce n'est pas définitif et à vie, il s'agit de se reprogrammer, votre présent et avenir étant plus contructif qu'un esprit tourné vers le passé et les regrets.

    Consultez auprès d'une femme, ou à distance si vous vous sentez plus rassuré.

    Il y a toujours des personnes prêtes à exploiter nos sentiments amoureux, c'est le risque du sentiment amoureux non partagé ou la rencontre de


    personnes peu équilibrées, hélas dans dans toutes professions, ou plus vulgairement il y a des c...

    Donnez vous une nouvelle chance
     
  19. Aline45

    Aline45

    Inscrit:
    22 Novembre 2012
    Bonsoir Katia,
    Toutes ses phrases étaient comme ça, à double sens, mystérieuses, sibyllines, fleuries.
    Je prévois de revoir une autre hypnothérapeute pour justement me défaire de tout ça.
    Je suis effarée qu'il existe des personnes peu équilibrées comme vous dites et qui exerce des métiers d'aide à la personne. Une réflexion devrait être portée sur la création d'un ordre comme pour les médecins. Même si cela ne garantie pas totalement la fiabilité des membres, cela réduirait considérablement ce type de mésaventure.
    Oui bien sûr, je sais bien que je rencontrerai quelqu'un d'autre, sauf que je vais avoir du mal à refaire confiance. Je me rend compte des dégâts que ce genre d'histoire génère, et ça me met en colère.
    Bon je ne vais pas plomber le post.
    Une nouvelle chance s'offre à moi Katia !
     
  20. mindy

    mindy

    Inscrit:
    23 Août 2009
    Si vous savez où cette personne a été formée vous pouvez contacter l'organisme en question pour leur raconter votre mésaventure; vous n'y êtes pas obligée bien évidemment.
     
  21. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.
     
  22. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.
     
  23. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.
     
  24. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.
     
  25. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.
     
  26. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.
     
  27. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.
     
  28. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.
     
  29. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.
     
  30. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Ce que vous êtes en train de dire change tout. Il est évident qu'il y a non seulement un manque d'éthique et de déontologie, mais, qu'en plus, ce thérapeute semble lui-même instable psychologiquement : au lieu d'exercer il devrait se faire soigner. De fait, je me rallie finalement entièrement à ce que disaient les autres participants du forum.

    Au vue des éléments que vous me donnez, je dirais qu'il ressemble à ce que les psys appellent un pervers narcissique (cf google !). Les suggestions qu'il a utilisé avaient, comme vous le décrivez, systématiquement une double signification et étaient fort probablement régulièrement allusives. En réalité, son objectif était surement de semer le trouble en vous afin de vous rendre profondément confuse. En faisant cela, il augmentait votre perméabilité hypnotique et, en quelque sorte, il pouvait ainsi facilement vous proposer une solution au problème qu'il avait lui-même créé en vous : l'amour que vous lui porterez / ou qu'il vous portera. Ensuite, on ne sait trop pour quelle raison, il a changé d'avis et a décidé qu'il ne voulait plus de vous : de fait, vous étiez devenue une quantité négligeable.

    Vous pouvez maintenant choisir de ne pas vous laisser impressionner par tout son discours pseudo-hypnotique. Vous pouvez choisir d'arrêter d'avoir peur, parce qu'en réalité, il ne peut rien ou pas grand chose sur vous. En fait, vous pouvez choisir de revoir toute cette histoire sous un nouveau jour... en vous disant que le malade c'est lui, et que, finalement, vous avez été manipulé. Réfléchissez et tirez une leçon de tout cela. Apprenez à flairer ce genre d'individu afin que plus jamais le même style de personne ne puisse un jour vous faire du tort. Demandez-vous : qu'est-ce qui aurait pu m'alerter ? Comment aurais-je pu me rendre compte plus tôt ? Quelles conclusions je tire de tout cela ?

    C'est peut-être un exercice un peu difficile que je vous propose là, mais, si vous vous prenez le temps de le réaliser, si vous tirez toutes les conséquences de cette mésaventure, vous aurez appris beaucoup plus de choses que ce qu'un bon hypnotiseur aurait pu vous apporter. Alors vous verrez, vous irez bien mieux ; mieux encore qu'avant de l'avoir rencontré.