Formation Hypnose

Saturation et hypnose

  • Initiateur de la discussion moune
  • Date de début
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
messages
2 705
Points
7 260
Localisation
France
Bonjour
Suite à nos discutions ,je commence à tester si pendant l'hypnose les constantes(pouls et saturation en oxygène)se modifient.
Après deux séances ce jours,effectivement,elles changent:
La saturation prends 1 point pendant les exercices respiratoires de début de transe,perd 3 points pendant le travail hypnotique,se stabilise pendant la cohérence cardiaque ,pour revenir à la normale en fin de séance
Quand la saturation frôle les 93/100,un soupir permet au patient de s'oxygéner,chose que nous pressentions,car la respiration est un réflexe.Donc,ce n'est pas nécessaire de la surveiller pendant l'hypnose ,car le corps prend le relais.
Le pouls,quant à lui baisse régulièrement pendant la séance,pour être stabilisé à moins 10 points au retour
Je vais continuer encore l'expérience et s'il n'y a rien de nouveau j' arrêterai le post ici.
 
  • J'aime
jamesmamx

jamesmamx

Membre
messages
291
Points
3 910
Age
40
Localisation
Lyon
Je comprends ce que tu dis ;)
 
  • J'aime
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
cette attitude ne va jamais dans le sens d'aider concrètement les gens.

Il faut donc adopter l'attidude opposée, contraire...
L'hypnose se doit donc d'être très concrète, très logique, très classique, très normalisante ?
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
surderien à dit:
L'hypnose se doit donc d'être très concrète, très logique, très classique, très normalisante ?
"se doit" non.
Si on veut discuter hypothétiquement, conceptualiser, imaginer, réfléchir etc. ok, pas de soucis, on peut pinailler sur les termes, revoir l'éthymologie (personne pour râler sur le fait que Hypnos était le dieu du sommeil et que l'hypnose n'est pas un sommeil?).
Si quelqu'un nous demande une aide concrète, plutôt que de répondre sur des définitions, des conceptions complexes, c'est peut être juste le moment de répondre avec des exercices concrets, de manière simple et logique, pas le moment de sortir les hypothèses alambiquées (qui peuvent être cependant très intéressantes... dans un autre cadre, avec d'autres types de demandes).
C'est comme ça que j'ai compris le message d'Hibou.
Après je dois avouer ne pas avoir compris comment ce post est à ce point parti dans tous les sens...

Comme tu le dis souvent Surderien "à chacun son hypnose"... et ça peut aussi être sympa de répondre dans les demandes.
 
  • J'aime
hibou13

hibou13

Membre
messages
1 736
Points
7 160
surderien à dit:
cette attitude ne va jamais dans le sens d'aider concrètement les gens.

Il faut donc adopter l'attidude opposée, contraire...
L'hypnose se doit donc d'être très concrète, très logique, très classique, très normalisante ?
Ne fait pas celui qui ne veux pas comprendre et c'est inutile d'aller dans la caricature.
C'est simple et Prudence à parfaitement compris.
Prudence à dit:
Si on veut discuter hypothétiquement, conceptualiser, imaginer, réfléchir etc. ok, pas de soucis, on peut pinailler sur les termes, revoir l'éthymologie (personne pour râler sur le fait que Hypnos était le dieu du sommeil et que l'hypnose n'est pas un sommeil?).
Si quelqu'un nous demande une aide concrète, plutôt que de répondre sur des définitions, des conceptions complexes, c'est peut être juste le moment de répondre avec des exercices concrets, de manière simple et logique, pas le moment de sortir les hypothèses alambiquées (qui peuvent être cependant très intéressantes... dans un autre cadre, avec d'autres types de demandes).

Tu vois cette phrase "L'hypnose se doit donc d'être très concrète, très logique, très classique, très normalisante ?"
C'est exactement l'illustration de ce que je dis plus haut ::
"Ceux qui ne vont pas dans ce sens seraient obtus, n'auraient pas l'esprit ouvert? Je pense que c'est le contraire, au lieu d'aider, cela tend à culpabiliser car la condamnation est déjà dans la formulation."
Une bonne caricature de mon propos et une conclusion extrême histoire de bien démontrer le coté limité de ma réflexion condamné en la limitant à outrance.
Chapeau !
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
messages
2 705
Points
7 260
Localisation
France
merci de dénaturer mon sujet ,que je faisais sérieusement
Pour avis,si ça vous intéresse,j'ai arrêté les tests voyant qu'il n'y avait rien de plus à découvrir
Alors partez dans tous les sens ou ouvrez d'autres posts,celui-là est clos pour moi
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
moune à dit:
merci de dénaturer mon sujet ,que je faisais sérieusement
Pour avis,si ça vous intéresse,j'ai arrêté les tests voyant qu'il n'y avait rien de plus à découvrir
Alors partez dans tous les sens ou ouvrez d'autres posts,celui-là est clos pour moi
Ouais désolée :( ça m'intéressait vraiment.
Merci de nous avoir quand même tenus au courant, on a pu apprendre des choses grâce à ce que tu as expérimenté et grâce à tes retours.
 
  • J'aime
jamesmamx

jamesmamx

Membre
messages
291
Points
3 910
Age
40
Localisation
Lyon
Pour revenir au sujet du post, sur un patient phobique par exemple, je me demande si on constate une modification des constantes physiologiques entre le moment où le patient revit de façon associé une situation anxieuse et lorsqu'il la revit de façon dissocié. Même question lorsqu'il effectue le travail associé/dissocié d'une situation anxieuse mais avec cette fois ci les capacités pour surmonter cette situation.

Par expérience, je dirais oui, puisqu'on peut constater visuellement une modification corporelle du patient dans ces cas là mais c'est toujours intéressant d'avoir des chiffres :)
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
messages
2 705
Points
7 260
Localisation
France
j'ai rendu la "machine" à chiffres et je ne traite pas les phobiques
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
jamesmamx à dit:
Pour revenir au sujet du post, sur un patient phobique par exemple, je me demande si on constate une modification des constantes physiologiques [...]

Par expérience, je dirais oui, puisqu'on peut constater visuellement une modification corporelle du patient dans ces cas là mais c'est toujours intéressant d'avoir des chiffres :)
+1 Déjà tu as accès à la fréquence respiratoire. La coloration cutanée n'est pas une "constante" mais quand elle se modifie c'est un indicateur de changement.
 
Vous aimerez:
Tooshy51
Réponses
34
Affichages
2 K
dide70
dide70
L
  • Question
  • littlem88
Réponses
8
Affichages
2 K
littlem88
L
K
Réponses
23
Affichages
14 K
valikor
valikor
Nouveaux messages
D
  • Question
  • DUCOS
Réponses
1
Affichages
33
moune
moune
ANNY-FRANCE RISTAGNO
  • Question
  • ANNY-FRANCE RISTAGNO
Réponses
13
Affichages
69
Nossolar
Nossolar
A
  • Question
  • Alx00
Réponses
7
Affichages
61
Alx00
A
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut