1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Sentez-vous un changement dans votre état de conscience?

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Brumedusoir, 29 Juillet 2011.

  1. Brumedusoir

    Brumedusoir Membre

    Inscrit:
    29 Juillet 2011
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour.

    J'écoute régulièrement des fichiers d'hypnose et j'ai déjà eu recours à des hypnothérapeutes en chair et en os. Je sais que l'hypnose n'est pas un sommeil mais un état de conscience modifiée. Pourtant, jamais je n'ai eu l'impression d'atteindre un état de conscience modifiée. Je n'ai d'ailleurs pas besoins de phase de réveil, je n'ai qu'à ouvrir les yeux.

    Plusieurs hypnothérapeutes soutiennent qu'on ne se sent pas nécessairement sous hypnose lors d'une transe mais plusieurs autres comparent l'état d'hypnose à l'état de demi-sommeil lorsqu'on commence à se réveiller le matin ou encore lorsqu'on est "dans la lune". Je ne ressens même pas ça. Le soir, il m'arrive de m'endormir véritablement en écoutant un fichier mais l'hypnose ne fonctionne pas sur des sujets totalement endormis j'imagine.

    Comment puis-je savoir que je suis en transe si je ne sens aucune modification dans mon état de conscience? Puisqu'il y a une phase de réveil, il doit forcément un changement de conscience perceptible. Pour ce que j'en sais, les hypnothérapeutes pourraient tout aussi bien me dire qu'on ne ressent aucun changement juste pour que je me rende pas compte que ça n'a aucun effet sur moi. Je suis peut-être impossible à hypnotiser. Ce n'est pas comme si j'avais peur de l'hypnose et refusais de lâcher prise.

    J'aimerais que des personnes réceptives à l'hypnose me décrivent leur état de conscience durant la transe. C'est terriblement frustrant pour moi de voir des personnes tomber en transe en trois secondes dans des reportages sur le traitement de canal sous hypnose!


    Brumedusoir
     
  2. mouette22

    mouette22 Membre

    Inscrit:
    3 Avril 2011
    Messages:
    59
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1250
    j'ai eu ma première séance d'hypnose hier (médecin hypnothérapeute ). je suis comme vous dans une grande perplexité... J'ai l'impression d'une conscience totale. Quand il m'a demandé de me réveiller j'ai ouvert les yeux rapidement . La seule chose c'est que j'ai eu l'impression de quelque chose d'assez bref or "l'endormissement " a duré 35mn m'a t il dit !
    La voix m'arrivait lointaine très lointaine ,les suggestions m'arrivaient mais j'avais du mal à les réaliser ... à créer un lieu de bien -être !
    Comme vous depuis plus de deux mois je suis très décontenancée car ce que j'ai retenu sur le site me m'a pas apporté ce que j'attendais .
    (Ce médecin m'a bien dit que certaines personnes étaient refractaire à l'hypnose . )
     
  3. Brumedusoir

    Brumedusoir Membre

    Inscrit:
    29 Juillet 2011
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Certains hypnothérapeutes prétendent qu'il n'y a pas de sujet réfractaires à l'hypnose, que le nombre de séances nécessaire pour que ça fonctionne sera simplement plus élevé. Évidemment, les sujets réfractaires sont plus lucratifs! Certains de mes fichiers d'hypnose ont une phase d'endormissement assez longue mais je ne perd jamais ma lucidité.

    Certaines personnes sont si réceptives qu'on peut les rendre cataleptiques au point de pouvoir les coucher sur 2 chaises aux extrémités et s'assoir dessus! :shock:
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Par exemple si vous vous retrouvez complètement "raidifié" ou que vous ne pouvez plus ouvrir les yeux, ou encore que votre bras s'est levé tout seul ou que le temps ne s'est pas écoulé normalement (vous parait bien plus bref: distorsion temporelle), vous étiez en hypnose.

    Ou encore attiré en arriere sans pouvoir resister etc...

    Il se passe quelque chose d'un peu différent de d'habitude, et alors vous pouvez l'associer à de la transe.

    Croyez vous que vous seriez un genre de "zombie" sous hypnose, sans aucune "conscience" ?

    Ce ne serait pas très utile.

    N'avez vous pas communiqué cette impression à votre thérapeute ? Que vous n'avez rien ressenti de spécial et que vous aimeriez comprendre, expérimenter etc ?
     
  5. Brumedusoir

    Brumedusoir Membre

    Inscrit:
    29 Juillet 2011
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Lorsqu'un hypnotiseur de spectacle demande aux spectateurs de joindre leur mains et leur suggère qu'ils ne peuvent plus les séparer, je parviens toujours à les séparer sans peine. Lorsque mon hypnothérapeute, pour tester ma réceptivité, m'a fais me tenir debout les yeux fermés et les mains en position de prière mais séparée par quelques centimètres en me suggérant qu'elles se rapprochaient, c'est tout juste si mes pouces se sont rejoints et vu leur position par rapport aux autres doigts, ce n'est pas un exploit. Pour l'instant, j'ai interrompu mes séances avec lui.

    Lorsque le narrateur d'un fichier d'hypnose dit que mon bras peut se lever, je ne ressens pas le besoins de le faire et s'il dit que je ne peux plus ouvrir mes yeux, je peux encore les ouvrir. Je n'ai jamais entendu de suggestion destinée à provoquer une catalepsie mais quand le narrateur parle d'une partie du corps qui devient lourde ou qui dégage de la chaleur, je ne note aucun changement. Dans les meilleurs cas, je suis physiquement détendue mais mon esprit est totalement alerte quand même. Je visualise aussi très difficilement les suggestions visuelles, même si j'ai une imagination très vive.

    Je ne demande pas à devenir un zombie mais si je pouvais au moins avoir l'impression, à la fin d'une séance, de sortir, d'émerger de quelque chose, j'aurais l'impression d'être hypnotisable.
     
  6. Arobaz

    Arobaz Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2010
    Messages:
    137
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Bonjour Brumedusoir

    Certaines personnes n'acceptent pas (inconsciemment) d'être hypnotisées .
    L'important n'est il pas d'atteindre vos objectifs ?
     
  7. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    .
    Bonjour,



    Le concept que tout le monde serait hypnotisable est récent. Depuis le développement de l'hypnose ericksonienne (rien avoir avec ce que faisait Milton Erickson) et des marchands du temple.

    Bien entendu, quand je parle d'hypnotisabilité, je parle de vivre des expériences hypnotiques, et non pas, simplement d'être légèrement plus concentré ou relâché que d'habitude.

    Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille la lecture des livres de Léon CHERTOK, qui à été le premier chercheur scientifique officiel en France à étudier l'hypnose. Voue en apprendrez beaucoup sur l'hypnose.
     
  8. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour,


    Alors ça, c'est une bonne question.
    Je vais parler de mon expérience personnelle.

    Il m'est arrivé d'être en séance avec une hypno et de ne pas me sentir en transe ou plus exactement d'être en transe plutôt légère, d'avoir l'impression que j'étais maître de tous mes gestes.
    Par exemple, que j'aurais pu ouvrir les yeux ; lever un bras, ou une jambe ; etc.

    Oui mais ce qui m'intéressait ce jour là, ce n'était pas de "rivaliser" avec cette thérapeute, de lui faire honte ni de lui faire de la peine. Alors pourquoi lui aurais-je mis le nez sur le fait que j'étais en transe légère, par exemple en bougeant ? Peut-être pour me rassurer. Mais je n'y ai pas pensé, je n'étais pas inquiet.

    J'étais plus intéressé par l'expérience qu'elle me proposait. Alors quand elle a suggéré une lévitation de la main, ma main s'y est prêtée de bonne grâce. De même lorsqu'elle a suggéré une certaine promenade, mon esprit n'y a pas résisté ; et ça s'est passé un peu comme si j'y étais. Un peu seulement ; peut-être parce que les suggestions me faisaient l'effet d'être un peu mécaniques (comme cent fois répétées...).

    Bref j'ai eu l'impression que cette thérapeute faisait exprès de me conduire en transe.

    Alors maintenant je dirais qu'entrer en hypnose ou pas, c'est secondaire.
    Bien souvent (je reprends ma place de T) une personne m'a dit avec étonnement à la fin d'un entretien qu'elle se sentait très bizarre ; et il m'a fallu passer qqes instants à l'aider à "se réassocier" comme on dit.

    Ou lors du début de l'entretien suivant, elle me disait : « écoutez je ne sais pas comment ça se fait mais je ne me rappelle absolument rien de ce dont nous avons parlé la dernière fois... » exactement comme après un grand nombre de séances d'hypnose formelle.
    (N.B. : sur un ou deux mots-clés de ma part, et le P s'écriait : ah, oui !! :) )

    Tout ça pour dire : une première séance ça peut être parfaitement normal de ne pas être sûr d'être en transe, surtout SI on se pose cette question de manière obsédante ! :lol:

    Ce qui est plus intéressant c'est de savoir ce qui se passe D'UTILE dans la séance...

    Il n'y a pas toujours besoin d'une transe pour que l'effet thérapeutique soit avéré...

    Je crois que désormais avant d'aller voir un hypnologue, il sera intéressant de savoir s'il est aussi psychothérapeute (si on a un souci qui a quoi que ce soit à voir avec le psychisme) ou s'il a des compétences de soignant, dans les autres cas. Sauf bien sûr si on sort de chez un psychothérapeute ou un soignant, avant l'hypno.

    Je dis ça (je prends des risques ! :wink: sur ce forum) parce que l'hypnose n'est pas toujours l'élément décisif ; et hypnose ou pas, l'idée directrice de la thérapie, compte souvent bien plus que « transe ou pas transe »...
    :shock:
     
  9. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    bien, bien, bien...

    bin oui, c'est bête par expérience personnelle, je m'attache plus aux résultats, aux objectif...

    car pour ce qui est de la transe voyez vous ca fait plus de un an et demi que je ne vois rien venir...
    en fait même bien plus, ce serais trop long a raconter disons que en 15 ans pas de mains que se lèvent ou autre choses,
    je crois que il ne faut pas trop se focaliser sur des chose extraordinaires .

    juste voir si il y a de changements par la suite...
    et surtout voir si c'est durable ...
     
  10. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Je partage les commentaires de Castorix, et cette phrase : "Tout ça pour dire : une première séance ça peut être parfaitement normal de ne pas être sûr d'être en transe, surtout SI on se pose cette question de manière obsédante" m'apparaît plus qu'intéressante, car le fait même de se poser cette question ne permet pas de lâcher prise.

    Castorix j'ai vécu les mêmes expériences que vous en transe légère mais la répétition des expériences permettent l'approfondissement du lâcher prise donc vers une transe moyenne et non légère, tout en étant toujours consciente de ce qui se passe, mais parfois au réveil, il y a des choses dont je ne me souvenais plus vraiment...

    Je suis d'accord sur le niveau de transe qui n'est pas un élément décisif, néanmoins l'ECM est indispensable pour la thérapie.

    Le niveau de transe est un élément fluctuant, en sachant que plus on pratique l'auto hypnose plus on aura cette facilité d'ECM... et il y a des jours avec et des jours sans...
     
Chargement...