Formation Hypnose

trychotyylomabie

  • Initiateur de la discussion cookie
  • Date de début
M

Métaphore

Invité
Oulala, je pense que vous faites erreur Cookie, déjà de faire cette expérience avec une amie ...Cela ne sert pas à grand chose ...

le fait d'avoir fondue en larmes en faisant cette visualisation est tout à fait normale, puisque vous êtes à fleur de peau, mais cela ne sert à rien de visualiser votre mère petite, c'est "vous" et surtout votre enfant intérieur qu'il faut consoler pas votre mère...

:arrow: au fond de moi je suis restée une petite fille et ça je le sais...

Ben voilà, c'est de cette petite fille qu'il faut s'occuper et non de votre mère... c'est aberrant de penser ça... ce qui ne veut pas dire ne pas travailler sur le ressenti de votre passé.

Il est évident que tout se joue à l'enfance, et que tous traumatismes à des répercussions à l'âge adulte divers et variés.


Maintenant je ne sais pas s'il est vraiment utile de continer à converser sur le sujet, car il vous faut un travail de fond, maintenant que vous avez compris que l'hypnose est tout à fait intéressant pour vous.
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: je suis incapable d'aller sur leur tombe car je m'écroule en sanglots, POURQUOI ? Cela 32 ans qu'ils sont morts alors...

Pourquoi ? parce que il y a des blocages émotionnels coincés dans votre cerveau droit, et que le fait de parler peut vous soulager momentanément, je pense que vous l'avez fait en thérapie avec votre psychiatre, cela vous a t-il guérit ? hum... Il faut aller pulvériser l'émotion bloquée par des techniques appropriées...
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
en Effet , nous avons beaucoup de points commun, et celà avec beaucoup d'Autres Femmes et depuis la nuit des Temps ......

Si Vous êtes Bouddhistes, Vous devez alors croire que vous avez choisit Votre père, mère et Décider d'Apprendre par eux.

Celà peut permettre de réaliser que l'on peut renaître de ses cendres Comme le sphinx .....

Le Passé ne doit plus être un boulet avec ses regrets de ne pas avoir su/pu dire a temps etc etc ......

ca sert à rien, plus à rien , plus qu'à faire plaisir à l'ego en vous plaignant.

Krisnamurti dit: faire pitié est une fourberie .. outch!

...... Je Pense que l'on peut être l'observateur de soi même, méditation consciente (Ça marche Bien en épluchant des patates également: lol:) et d'être aussi L'Observateur de l'Observateur ....... Je Pense aussi que l'on peut, Seul, s'auto Guérir Comme s'autodétruire ....

Ce qu'il s'agit en fait c'est d' ETRE et pas de FAIRE!

Là est la transformation intérieure.......

n'oubliez pas que vous avez toute les capacités d'un ETRE unique, en vous, de re / co / Naissance, de re / co / Naître Tout votre POT/EN/CIEL de guérison.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
Oulala, je pense que vous faites erreur Cookie, déjà de faire cette expérience avec une amie ...Cela ne sert pas à grand chose ...

le fait d'avoir fondue en larmes en faisant cette visualisation est tout à fait normale, puisque vous êtes à fleur de peau, mais cela ne sert à rien de visualiser votre mère petite, c'est "vous" et surtout votre enfant intérieur qu'il faut consoler pas votre mère...

:arrow: au fond de moi je suis restée une petite fille et ça je le sais...

Ben voilà, c'est de cette petite fille qu'il faut s'occuper et non de votre mère... c'est aberrant de penser ça... ce qui ne veut pas dire ne pas travailler sur le ressenti de votre passé.

Il est évident que tout se joue à l'enfance, et que tous traumatismes à des répercussions à l'âge adulte divers et variés.


Maintenant je ne sais pas s'il est vraiment utile de continer à converser sur le sujet, car il vous faut un travail de fond, maintenant que vous avez compris que l'hypnose est tout à fait intéressant pour vous.

"c'est aberrant de penser ça"

Pour vous et selon votre vécu antérieur, Métaphore !

Pour d'autres cela paraitra peut être tout à fait logique ( d'aprés leur vécu antérieur) et donc pas du tout aberrant !

Tout est dans la construction mentale qu'on se fait à partir des éléments du/de son passé

Mais tout est reconstructible, par la compréhension de cela, dans le présent et le futur !

8)
 
M

Métaphore

Invité
surderien à dit:
Métaphore à dit:
Oulala, je pense que vous faites erreur Cookie, déjà de faire cette expérience avec une amie ...Cela ne sert pas à grand chose ...

le fait d'avoir fondue en larmes en faisant cette visualisation est tout à fait normale, puisque vous êtes à fleur de peau, mais cela ne sert à rien de visualiser votre mère petite, c'est "vous" et surtout votre enfant intérieur qu'il faut consoler pas votre mère...

:arrow: au fond de moi je suis restée une petite fille et ça je le sais...

Ben voilà, c'est de cette petite fille qu'il faut s'occuper et non de votre mère... c'est aberrant de penser ça... ce qui ne veut pas dire ne pas travailler sur le ressenti de votre passé.

Il est évident que tout se joue à l'enfance, et que tous traumatismes à des répercussions à l'âge adulte divers et variés.


Maintenant je ne sais pas s'il est vraiment utile de continer à converser sur le sujet, car il vous faut un travail de fond, maintenant que vous avez compris que l'hypnose est tout à fait intéressant pour vous.

"c'est aberrant de penser ça"

Pour vous et selon votre vécu antérieur, Métaphore !

Pour d'autres cela paraitra peut être tout à fait logique ( d'aprés leur vécu antérieur) et donc pas du tout aberrant !

Tout est dans la construction mentale qu'on se fait à partir des éléments du/de son passé

Mais tout est reconstructible, par la compréhension de cela, dans le présent et le futur !

8)
*


On peut aller loin comme ça... c'est vos croyances etc....
et si Léo était encore là... et bien je pense qu'il partagerait complètement mon point de vue...

La construction psychologique a des bases incontournables mais ça on ne l'apprend peut être pas en HE ?... :roll:
et je maintiens donc ce que j'ai dit...
 
cookie

cookie

Membre
messages
21
Points
1 290
Merci pour vos réponses, donc c'est moi la petite fille, je vais allée voir un spécialiste, pour la réponse de xorguina :
n'oubliez pas que vous avez toute les capacités d'un ETRE unique, en vous, de re / co / Naissance, de re / co / Naître Tout votre POT/EN/CIEL de guérison.
Cette phrase a une importance capitale et pour en revenir à Métaphore qui me dit également ceci :
Ben voilà, c'est de cette petite fille qu'il faut s'occuper et non de votre mère... c'est aberrant de penser ça... ce qui ne veut pas dire ne pas travailler sur le ressenti de votre passé.

Il est évident que tout se joue à l'enfance, et que tous traumatismes à des répercussions à l'âge adulte divers et variés.

Maintenant je ne sais pas s'il est vraiment utile de continer à converser sur le sujet, car il vous faut un travail de fond, maintenant que vous avez compris que l'hypnose est tout à fait intéressant pour vous.

C'est également très très important pour moi de lire ces mots, je suis cette petite fille qui va enfin pouvoir commencer à grandir avec vos expériences mutuelles des uns et des autres et pour cela encore MERCI.

A très bientôt.

S.
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: C'est également très très important pour moi de lire ces mots, je suis cette petite fille qui va enfin pouvoir commencer à grandir ...

On a tous notre "enfant intérieur" si celui ci a grandit dans un environnement sain et aimant, il sera confiant et heureux, mais souvent ce n'est pas le cas, quand on est enfant, on n'a pas la capacité de raisonnement des grands, et tout ce que l'on nous inflige, les maltraitances diverses de l'inceste, à l'abandon, de l'humiliation au manque de repère, et j'en passe... tout cela forme des schémas erronés de construction psychologique et développe à l'âge adulte divers symptômes...

Il faut vous reconnecter avec votre petite fille intérieure, et lui apporter tout l'amour et la protection dont elle a besoin, alors elle se manifeste à travers vos gestes automatiques d'arrachage de cheveux, cette féminité que vous refusez, représente un peu le rejet de votre mère...

Cette petite fille qui vit au fond de vous a besoin d'être reconnue et aimée en tant que telle...Il n'y a que vous qui pouvez vous reconnecter avec ses émotions.

Bon je ne vais pas continuer à développer car il y a un travail de fond à faire, mais on peut constater que votre psychiatre n'a pas été d'une grande aide à ce niveau là...
 
cookie

cookie

Membre
messages
21
Points
1 290
Vous avez entièrement raison Métaphore, ce psychiatre ne m'a nullement aidée, puis-je vous voir en privée SVP, j'ai besoin de votre aide... juste pour :
"Cette petite fille qui vit au fond de vous a besoin d'être reconnue et aimée en tant que telle...Il n'y a que vous qui pouvez vous reconnecter avec ses émotions".
A bientôt de vous lire.

S. :p
 
M

Métaphore

Invité
cookie à dit:
Vous avez entièrement raison Métaphore, ce psychiatre ne m'a nullement aidée, puis-je vous voir en privée SVP, j'ai besoin de votre aide... juste pour :
"Cette petite fille qui vit au fond de vous a besoin d'être reconnue et aimée en tant que telle...Il n'y a que vous qui pouvez vous reconnecter avec ses émotions".
A bientôt de vous lire.

S. :p

N'hésitez pas à me contacter en mp et on en discutera.
 
cookie

cookie

Membre
messages
21
Points
1 290
Métaphore, merci pour votre réponse.
Je vous contacterai en MP. :idea:
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque

Prendre conscience que vous êtes une petite fille blessée c'est bien, mais celà se rapporte tjrs (à mon avis ) au passé,a ces cendres dont on ne peut que discuter et discuter avec le mental qui analyse, veut comprendre, cherche le comment !!! comment vais je ne plus souffir ? comment vais je en finir avec cette mal/a/dit(e)? etc.....mais que peut on construire sur le passé ? sur des cendres ?

êtes vous tjrs une petite fille aujourd'hui ?
êtes vous dans l'incapacité aujourd'hui de vous pardonner ? de pardonner ? de lacher prise avec le passé ?
n'êtes vous pas un être unique qui a ses propres capacités de guérison émotionnelles et physiques?

Nous avons tendances à croire que nous ne pouvons seul y arriver, mais, ne sommes nous pas tous et toutes bien constitués du POT/EN/CIEL de guérison.


:arrow: n'oubliez pas que vous avez toute les capacités d'un ETRE unique, en vous, de re / co / Naissance, de re / co / Naître Tout votre POT/EN/CIEL de guérison.

Si vous comprenez cette phrase dans l'instant, alors , plus question de se laisser prendre par le mental !

Si vous avez besoin , préferez avoir une canne pour marcher ? soit, je ne juge pas, chacun son libre arbitre, choix, je souhaite que vous sachiez vous en défaire pour marcher seule.....
 
Pieds crouteux

Pieds crouteux

Membre
messages
153
Points
1 890
ha oui... des pottes en ciel pour la guérison...
ça me fait penser à mon dernier potte... un schizo... envoyé des anges... venu déclencher une guérison.

il m'a fait chialer toute mon enfance ce con...

(je recite une énième fois le lien)

http://ocean.de.bonheur.free.fr/index.html
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
surderien à dit:
Métaphore à dit:
corfinas à dit:
Hello Cookie,

Pour le moment il y a, notamment, une culpabilité, un ressenti fort envers une mère ressenti comme incapable d'aimer sa fille, c'est à dire vous, et une grosse volonté de ranger sa vie en ce moment à l'approche de vos 52ans.

Je vous propose une image, vous me direz si elle vous apaise: dans un monde imaginaire, confortable et sécurisé comme il vous plairai, imaginer l'espace d'un instant votre mère quand elle était enfant et vous êtes en face d'elle en tant qu'adulte, si vous le pouvez, prenez soin de cet enfant imaginaire, cajoler le comme si elle était votre fille jusqu'à plus soif.
Que ressentez vous en faisant cette visualisation ?

a+

En relisant votre message, je m'aperçois que vous faites le film à l'envers... et pour ma part je n'ai jamais entendu ce type de recadrage... :shock: , ce n'est pas "sa mère" qu'elle doit visualiser enfant, mais bien "elle" en tant qu'enfant délaissée (d'où ma réponse initiale), et la cajoler, la protéger, prendre soin de son enfant intérieur...

Votre scénario est contraire à la procédure de reparentage... :?
C'est l'adulte de maintenant qui doit aller réconforter l'enfant intérieur en souffrance.

c'est précisément cette stratégie "d'inversion" qui apporte la capacité du ressenti mobilisateur (et inversant) de cette visualisation

ABSOLUMENT PAS !


La fille n'est pas malheureuse simplement parce que sa mère ne l'a pas aimée, mais parce que sa mère n'a pas été aimée non plus

Oui et alors... :shock: , c'est bien souvent le cas certes, mais on s'occupe toujours de l'enfant intérieur du patient et non de sa mère...

Je comprends pourquoi certains ne sortent pas de leur problématiques si on s'occupe du voisin qui a engrossé leur mère... hum... :?


:?: :?: :?:
 
Cath

Cath

Membre
messages
326
Points
3 310
Petite fleur à dit:
viol, inceste, abus, injustice : c'est le lot courant de la féminité à laquelle nous sommes confronter...

Fort heureusement non. Et quand ça arrive, c'est effectivement tragique.
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Bonjour Cookie,

En lisant votre histoire je me dis qu'il serait p-e un bon complément que votre futur thérapeute utilise également l'EMDR ou l'EFT, je ne sais pas si vous connaissez ces méthodes.

Bonne chance pour la suite !
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Je viens de lire ce long post de 8 pages, et ai trouvé la proposition de Corfinas:
Je vous propose une image, vous me direz si elle vous apaise: dans un monde imaginaire, confortable et sécurisé comme il vous plairai, imaginer l'espace d'un instant votre mère quand elle était enfant et vous êtes en face d'elle en tant qu'adulte, si vous le pouvez, prenez soin de cet enfant imaginaire, cajoler le comme si elle était votre fille jusqu'à plus soif.
Que ressentez vous en faisant cette visualisation ?


Juste pour avoir pratiqué cela sur moi-même, je voulais temoigner que ça marche...

et que l'idée de surderien de transformer un tic ou toc en un autre (histoire de le transformer en un truc plus sympa et positif) est aussi une approche qui me semble très pertinente...que je pratiquerai pour le prochain truc qui me dérange... s'il y a.... :wink
:
 
cookie

cookie

Membre
messages
21
Points
1 290
Bonsoir et merci à vous tous pour vos témoignages, c'est vraiment très sympa, vous me donnez toutes et tous matière à réflexion.
Un grand merci.
Par contre, je voudrais m'adresser à Laurenzo qui m'a parlé de :
l'EMDR ou l'EFT, de quoi s'agit-il exactement ?
MERCI VRAIMENT A VOUS TOUS POUR VOTRE AIDE.
Cookie :)
 
M

Métaphore

Invité
cookie à dit:
Bonsoir et merci à vous tous pour vos témoignages, c'est vraiment très sympa, vous me donnez toutes et tous matière à réflexion.
Un grand merci.
Par contre, je voudrais m'adresser à Laurenzo qui m'a parlé de :
l'EMDR ou l'EFT, de quoi s'agit-il exactement ?

Ce sont des techniques parmis d'autres que je connais également... :D , il existe des tas de techniques quand on souhaite travailler sur soi... déjà lire nous ouvrent l'esprit sur ce qui est possible de faire avec notre inconscient... travailler sur le rêve éveillé aussi... vous voyez ça ne manque pas...
En espérant que vous n'allez pas vous perdre dans tous ces conseils... :roll:

MERCI VRAIMENT A VOUS TOUS POUR VOTRE AIDE.
Cookie :)
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
cookie à dit:
Bonsoir et merci à vous tous pour vos témoignages, c'est vraiment très sympa, vous me donnez toutes et tous matière à réflexion.
Un grand merci.
Par contre, je voudrais m'adresser à Laurenzo qui m'a parlé de :
l'EMDR ou l'EFT, de quoi s'agit-il exactement ?
MERCI VRAIMENT A VOUS TOUS POUR VOTRE AIDE.
Cookie :)

L'EMDR est la technique qui donne les meilleurs résultats pour se désensibiliser de traumatismes, en principe assez rapidement, l'EFT est une méthode assez proche que l'on peut même expérimenter seul.

Votre parcours semblant marqué par un certain nombre de traumatismes, ces approches semblent indiquées. Bien évidemment il faut que ces méthodes vous 'parlent', l'avantage c'est qu'un certain nombre d'hypnothérapeutes les utilisent associées à l'hypnose.
Voilà c'était une petite piste en passant.

Bonne soirée !
 
M

Métaphore

Invité
Comme je l'ai déjà dit l'EMDR est fortement déconseillé chez les sujets fragiles, on ne commence jamais l'EMDR directement avant d'avoir stabilisé le patient.

A moins que vous soyez bien placé pour en parler Laurenzo ?... cela a t-il donné des résultats pour vous ? :roll:
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Métaphore à dit:
Comme je l'ai déjà dit l'EMDR est fortement déconseillé chez les sujets fragiles, on ne commence jamais l'EMDR directement avant d'avoir stabilisé le patient.

D'où l'utilité d'aller consulter un thérapeute formé. :idea:

Métaphore à dit:
A moins que vous soyez bien placé pour en parler Laurenzo ?... cela a t-il donné des résultats pour vous ? Rolling Eyes

Pas plus que vos conseils, doit-on pour autant les négliger? :wink:

ps: Métaphore, serait-il possible de s'en tenir au sujet du post par respect pour Cookie. Merci d'avance !
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello,

Je précise que, comme l'a bien compris surderien, ma proposition (visualisation de la mère petite) est basée, notamment, sur un changement de position de perception. Changement de position de perception qui a un potentiel d'efficacité certain comme en témoigne Katia.

Ensuite, pour aller plus loin il y a les techniques de repartentage (basée sur une visualisation de soi petit, ce dont parle Métaphore) qu'il est plus dur à maîtriser seul avec, éventuellement, les difficultés qu'elle évoquait dans sa première réaction à ma proposition.

a+
 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
Hello,

Je précise que, comme l'a bien compris surderien, ma proposition (visualisation de la mère petite) est basée, notamment, sur un changement de position de perception. Changement de position de perception qui a un potentiel d'efficacité certain comme en témoigne Katia.

Je ne vous cache pas que je n'ai jamais entendu parler de cette visualisation qui pour moi n'a aucun intérêt... que renforcer la culpabilité du sujet... :?

Ensuite, pour aller plus loin il y a les techniques de repartentage (basée sur une visualisation de soi petit, ce dont parle Métaphore) qu'il est plus dur à maîtriser seul avec, éventuellement, les difficultés qu'elle évoquait dans sa première réaction à ma proposition.

Cette technique est celle qui m'apparaît d'une évidence conceptuelle...

La difficulté n'est pas plus grande que celle que vous conseillez mais ni l'une ni l'autre n'est à faire seule pour commencer un travail sur soi...
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Je reste donc la seule à croire que l'on peut se guérir seul de quoi que ce soit, le pot/en/ciel de chacun étant là..... sans pour autant rentrer dans le mental ,analyser, se remettre en position du passé, du passé d'un autre etc...... donc en quelque sorte, ressasser le passé......

Je suis d'accord avec l'emdr et l'eft également qui a pour avantage de liberer instantanément l'émotion.....

L'essentiel, pour moi, étant de lacher prise avec le passé, le re/co/naître puis naître (n'être) à nouveau dans L'être nouveau !!

Pas le faire, ou, l'être du passé, ou le faire du présent ! mais ETRE !!!!


être l'observatrice...et quand vous serez dans l'être, méditation consciente ACTIVE !!!!!!!!!!! vous ne vous ferez plus avoir par votre mental.

[/color]
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
corfinas à dit:
Hello,

Je précise que, comme l'a bien compris surderien, ma proposition (visualisation de la mère petite) est basée, notamment, sur un changement de position de perception. Changement de position de perception qui a un potentiel d'efficacité certain comme en témoigne Katia.

Je ne vous cache pas que je n'ai jamais entendu parler de cette visualisation qui pour moi n'a aucun intérêt... que renforcer la culpabilité du sujet... :?

Ensuite, pour aller plus loin il y a les techniques de repartentage (basée sur une visualisation de soi petit, ce dont parle Métaphore) qu'il est plus dur à maîtriser seul avec, éventuellement, les difficultés qu'elle évoquait dans sa première réaction à ma proposition.

Cette technique est celle qui m'apparaît d'une évidence conceptuelle...

La difficulté n'est pas plus grande que celle que vous conseillez mais ni l'une ni l'autre n'est à faire seule pour commencer un travail sur soi...

Les techniques de visualisation sont pourtant le principe même utilisé dans le rêve éveillé !

:shock:
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: Les techniques de visualisation sont pourtant le principe même utilisé dans le rêve éveillé !


Qui sait le faire sur ce forum ? hum... personne a priori...

A ce propos, je viens d'en déposer un nouveau... :D
 
Pieds crouteux

Pieds crouteux

Membre
messages
153
Points
1 890
xorguina à dit:
Je reste donc la seule à croire que l'on peut se guérir seul de quoi que ce soit, le pot/en/ciel de chacun étant là..... sans pour autant rentrer dans le mental ,analyser, se remettre en position du passé, du passé d'un autre etc...... donc en quelque sorte, ressasser le passé......

Je suis d'accord avec l'emdr et l'eft également qui a pour avantage de liberer instantanément l'émotion.....

L'essentiel, pour moi, étant de lacher prise avec le passé, le re/co/naître puis naître (n'être) à nouveau dans L'être nouveau !!

Pas le faire, ou, l'être du passé, ou le faire du présent ! mais ETRE !!!!


être l'observatrice...et quand vous serez dans l'être, méditation consciente ACTIVE !!!!!!!!!!! vous ne vous ferez plus avoir par votre mental.

[/color]

Oui, je pense aussi, être dans le présent, à ce moment là, le passé surgit dans le présent sous forme de flash fugaces, surtout en début de méditation (vipassana), et ce qui n'a pas trop de charge émotive (sinon, ça ne sort pas).

en me mettant ainsi en méditation, en état de détresse (choc émotionnel, sécurisé et entouré d'affection dans les bras d'un ami de confiance ("jésus"), après avoir eu une amitié rompu avec un schizo (c'est l'idéal pour les chocs émotionel, les amis schizo: un potte tombé du ciel pour m'inviter à guérir, envoyé des anges) le passé, cette fois chargé d'émotion, s'est dévidé dans le présent comme libéré par les émotions adoucie par la présence sécurisante de "jésus"
mais toujours, pour que ça "fonctionne", il faut bien être centré dans le present (le passé étant "un phénomène mental" vécu... dans le présent.)
jamais allé dans le passé finalement, c'est lui qui a remonté, s'est "libéré"...

ça secoue..
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello Métaphore,
Pouvez vous m'expliquer pourquoi vous pensez qu'une visualisation de la mère petite peut renforcer la culpabilité ?
a+
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
oui, le passé n'est que cendre, le mental se raccroche a ce qu'il peut, il veut et à l'habitude de garder le contrôle, ne veut pas lacher prise......le fait d'être en méditation active, tu observes les émotions, pensées et là tu peux donc voir l'illusion de ces pensées.....et par là ta propre hypocrisie ?...........et là, ça lache.....alors, plus de mental a l'instant même, mais plus que le soi......c'est bon quand ça lache encore et encore, car il y en a a dépouller avec mental/où :lol:

 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
Hello Métaphore,
Pouvez vous m'expliquer pourquoi vous pensez qu'une visualisation de la mère petite peut renforcer la culpabilité ?
a+

Imaginez que votre mère ait subi des maltraitances enfant, et qu'elle n'a donc pu vous apporter l'amour et la sécurité vu qu'elle n'a jamais connu ses émotions d'amour et a reproduit la même chose sur vous, si vous visualiser votre mère étant petite, vous ne pouvez vous libérer de votre souffrance à vous car vous culpabalisez du fait que vous savez que votre mère a été malheureuse et qu'elle n'a pu vous donner autre chose de ce qu'elle n'a pas reçu... c'est en cela que cela renforce la culpabilité, se dire finalement elle a souffert aussi, donc je ne peux pas lui en vouloir... et au final on bloque la possibilité de faire grandir son enfant intérieur qui culpabilise d'être heureux.


Ces explications vous paraissent claires ? :roll:
 

Vous aimerez:

Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut