Formation Hypnose

trychotyylomabie

  • Initiateur de la discussion cookie
  • Date de début
cookie

cookie

Membre
messages
21
Points
1 290
Bonjour, je vais avoir 52 ans dans une semaine, je souffre de trychotyllomanie depuis l'âge de 12 ans avec des crises de plus ou moindres importances, connaitriez vous un remède, l'hypnose peut-elle être une solution ? Aidez-moi, je n'en peux plus, merci à tous pour votre aide. J'ai entendu de Hjana, je ne sais même pas ce que sait ?
HELP...............................................................................................
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
451
Points
1 260
Aller trouver le vrai problème enterré... c'est en fait ce que je m'éfforce de faire en travail chamanique. Modifier la perception que l'on a d'un trauma quelconque directement dans l'inconscient permets une conscientisation qui amène par la suite la guérison. Cependant, votre histoire Paulélie, si vous y voyez une histoire atroce, je peux me permettre de vous dire que cette histoire ressemble à celle de bien des femmes... viol, inceste, abus, injustice : c'est le lot courant de la féminité à laquelle nous sommes confronter...

PS.: Vous êtes-vous arrêter quelques temps pour réfléchir à ce qui vous plaisait tant en cette femme Paulélie? Pourquoi ce désir sexuel ? Pourquoi ELLE devait se cacher sous une couverture ? Encore toute une histoire de projection thérapeute/patient ... Vous avez encore beaucoup de chemin à faire Paulélie pour comprendre l'inconscient humain et particulièrement, l'inconscient féminin !
 
M

Métaphore

Invité
paulelie à dit:
reflechissez un moment:
si les clients qui viennent nous voir connaissais leur problème... il saurait quoi faire sans nos services!
ce qu'ils connaissent sont les symptômes et le manifestations du problème.... pas le problème!
il faut donc aller trouver le vrai problème enterré qui suggèrera la solution....

Pas d'accord du tout... Cookie a fait une thérapie d'un an auprès d'un psychiatre,donc je pense que son histoire a été décortiquée de long en large, ce n'est pas le problème qu'il faut aller chercher mais la solution avec des techniques appropriées et je ne vois pas en quoi votre histoire à l'époque où vous étiez apprenti a un quelconque intérêt, vu qu'il n'y aucun protocole dans votre histoire.
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
Aller trouver le vrai problème enterré... c'est en fait ce que je m'éfforce de faire en travail chamanique. Modifier la perception que l'on a d'un trauma quelconque directement dans l'inconscient permets une conscientisation qui amène par la suite la guérison. Cependant, votre histoire Paulélie, si vous y voyez une histoire atroce, je peux me permettre de vous dire que cette histoire ressemble à celle de bien des femmes... viol, inceste, abus, injustice : c'est le lot courant de la féminité à laquelle nous sommes confronter...

PS.: Vous êtes-vous arrêter quelques temps pour réfléchir à ce qui vous plaisait tant en cette femme Paulélie? Pourquoi ce désir sexuel ? Pourquoi ELLE devait se cacher sous une couverture ? Encore toute une histoire de projection thérapeute/patient ... Vous avez encore beaucoup de chemin à faire Paulélie pour comprendre l'inconscient humain et particulièrement, l'inconscient féminin !

Je suis d'accord avec votre PS Petite Fleur... surtout que ce n'est pas la 1ère fois que l'aspect sexuel ressort dans les comptes rendus de Paulélie, je dirais même que cela ressort à chaque fois... :roll:

Par contre je ne suis pas d'accord avec le début.

En thérapie on travaille uniquement sur le ressenti actuel face à des traumas de l'enfance. Il se peut qu'une personne ne ressente plus d'émotions face à son passé, mais a conservé des distorsions cognitives ce qui cause des symptômes de tout ordre.

Aucun personne ne réagit pareil face à des traumas, certaines personnes auront eu une enfance désastreuse et s'en sortiront beaucoup mieux qu'une autre ayant simplement un sentiment de frustration dans leur enfance.

Et je dirais que vous ne pouvez pas faire du bon travail tant que vous n'êtes pas vous même libéré de votre passé. Toutes les femmes n'ont pas forcément subi le viol ou l'inceste mais un abandon ou un manque affectif important causent autant de dégâts...


« Nul savoir, si étendu qu'il soit, ne permet d'atteindre à la plénitude de la sagesse, sans la connaissance de soi-même. »
Bernard de Clairvaux
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
et vme voila devenu un pervers! apres avoir ete drogué et psychopathe.... et la sont vos seul arguments!
minables...
surprenant que vous ayez peur de parler de sexualité alors que vous vous dites psychotherapeutes!
de plus je n'en ai pas parlé,mais dit que dans mon histoire la cliente en parlait.... vous n'etes que des poubelles qui me prettez des intentions que je n'ai pas pour cacher votre pretention de therapeutes anonymes!
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
Petite fleur à dit:
PS.: Vous êtes-vous arrêter quelques temps pour réfléchir à ce qui vous plaisait tant en cette femme Paulélie? Pourquoi ce désir sexuel ? Pourquoi ELLE devait se cacher sous une couverture ? Encore toute une histoire de projection thérapeute/patient ... Vous avez encore beaucoup de chemin à faire Paulélie pour comprendre l'inconscient humain et particulièrement, l'inconscient féminin !
pourriture!
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
451
Points
1 260
Alors Paulélie ? Pourquoi ELLE devait se cacher sous une couverture ?

Il existe en ce triste monde des musulmans pur et dur qui cachent leurs femmes sous un "drap" pour ne pas soi-disant "éveiller" le désir sexuel chez l'homme...

Allez savoir qui est le plus malade entre les deux !!!

En effet, nous ne sommes que des poubelles juste bonnes à recevoir vos tristes constats !

Et pour votre information, je n'ai pas peur du tout de parler de sexualité. Je considère d'ailleurs la sexualité, quand elle est bien intégré, comme source de vie... Je pourrais en discourir avec vous pendant des heures...
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
451
Points
1 260
En thérapie on travaille uniquement sur le ressenti actuel face à des traumas de l'enfance.

C'est pour cela que je parle de perception d'un trauma...
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
Alors Paulélie ? Pourquoi ELLE devait se cacher sous une couverture ?

Il existe en ce triste monde des musulmans pur et dur qui cachent leurs femmes sous un "drap" pour ne pas soi-disant "éveiller" le désir sexuel chez l'homme...

Allez savoir qui est le plus malade entre les deux !!!

En effet, nous ne sommes que des poubelles juste bonnes à recevoir vos tristes constats !

Et pour votre information, je n'ai pas peur du tout de parler de sexualité. Je considère d'ailleurs la sexualité, quand elle est bien intégré, comme source de vie... Je pourrais en discourir avec vous pendant des heures...

Heu... il est peut être temps de laisser Cookie s'exprimer sur ce qui a été dit, non ? :roll:
 
Petite fleur

Petite fleur

Membre
messages
451
Points
1 260
paulelie à dit:
Petite fleur à dit:
PS.: Vous êtes-vous arrêter quelques temps pour réfléchir à ce qui vous plaisait tant en cette femme Paulélie? Pourquoi ce désir sexuel ? Pourquoi ELLE devait se cacher sous une couverture ? Encore toute une histoire de projection thérapeute/patient ... Vous avez encore beaucoup de chemin à faire Paulélie pour comprendre l'inconscient humain et particulièrement, l'inconscient féminin !
pourriture!

Merci pour le beau compliment, c'est trop gentil ! :D

C'est fou à quel point l'être humain, confronté à sa face la plus obscure, peut faire ou dire des bêtises...

Mais je te pardonne ! :roll:

-----------------
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
comme d'hab.

vous êtes des pros pour démolir,dans ces conditions comment voulez vous qu'un consultant vous fasse confiance ...


un mec est un mec...
moi je trouve que c'est presque mignon...

et tout cela fait partie des problèmes de biscuit ?

il semble que vous en rater pas une ...
excellente soirée a tous
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello Cookie,

Pour le moment il y a, notamment, une culpabilité, un ressenti fort envers une mère ressenti comme incapable d'aimer sa fille, c'est à dire vous, et une grosse volonté de ranger sa vie en ce moment à l'approche de vos 52ans.

Je vous propose une image, vous me direz si elle vous apaise: dans un monde imaginaire, confortable et sécurisé comme il vous plairai, imaginer l'espace d'un instant votre mère quand elle était enfant et vous êtes en face d'elle en tant qu'adulte, si vous le pouvez, prenez soin de cet enfant imaginaire, cajoler le comme si elle était votre fille jusqu'à plus soif.
Que ressentez vous en faisant cette visualisation ?

a+
 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
Hello Cookie,

Pour le moment il y a, notamment, une culpabilité, un ressenti fort envers une mère ressenti comme incapable d'aimer sa fille, c'est à dire vous, et une grosse volonté de ranger sa vie en ce moment à l'approche de vos 52ans.

Je vous propose une image, vous me direz si elle vous apaise: dans un monde imaginaire, confortable et sécurisé comme il vous plairai, imaginer l'espace d'un instant votre mère quand elle était enfant et vous êtes en face d'elle en tant qu'adulte, si vous le pouvez, prenez soin de cet enfant imaginaire, cajoler le comme si elle était votre fille jusqu'à plus soif.
Que ressentez vous en faisant cette visualisation ?

a+

Personnellement je ne ferais pas ce type de visualisation seule, pour plusieurs raisons...

1) la décharge émotionnelle non recadrée..
2) augmenter le sentiment d'abandon ou de carence affective ou toute autres émotions...
3) ou l'impossibilité du ressenti (résistances)


Ce type de visualisation peut se faire quand on a l'habitude travailler sur soi, et d'après son histoire personnelle, il vaut mieux être accompagnée pour vivre éventuellement cette décharge émotionnelle. Mais il ne me semble pas opportun de forcer les choses, il faut travailler au rythme du sujet et de son ressenti actuel.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
cette surenchère virtuelle par des avatars qui se prennent pour thérapeute sans avoir finie leur formation quand ils en ont une!
me fait penser a un marchandage ignoble qui mise sur la crédibilité de personne en souffrance ce qui pour moi est insupportable!
honte a vous qui derrière vos masque ne sont ici que pour vos propres intérêts!
jouer avec la vie des gens comme vous le faites est abject....
car la seule certitude que j'ai c'est que cookie , n'en tirera pas profit....
oui la seule personne qui a donné une bonne réponse c'est castorix!
car lui au moins il a la connaissance de l'expérience... vous avec l'arrogance de la jeunesse... êtes totalement a coté de la plaque!

vous êtes la raison de mon pessimisme , pour ce qui est de la survie de notre espèce... et c'est déprimant de voir se jouer vos intrigues, a seul profit mercantile inavoué....
des lâches tout comme cet exemple de mp que l'on mas addressé

Vous êtes en contradiction permanente Paulélie !

Vous persistez à faire ce que vous dites qu’il ne faut pas faire !

Tout comme Castorix qui recrute pour sa boutique en disant bien que la thérapie par message interposé sur un forum c'est du bidon !


Vous dites ne pas croire à la cyberthérapie virtuelle...

Mais vous persistez à y croire...sans l'appeler du même nom ! ! ! !

Rolling Eyes


Et y comprenez vous finalement vraiment quelque chose à balancer du sexe au lieu de métaphores guérissantes ???

Seriez vous un grand pervers ???
Moi j'ai la pudeur de vous l'exprimer en privé pour en faire réflexion sur vous mêmes.

j'ai particulièrement apprécié la dernière phrase!
et qui comme je lui ai répondu.... ne démontre qu'une chose :
que l'insulte n'entache que son auteur!
j'espère simplement que cookie aura assez de discernement pour éviter cette racaille!
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Cookie, vos messages ont pris la voie du choix !

Corfinas propose une permutation trés intéressante de ressenti par visualisation

8)

Bien sûr chacun voudra souvent mettre les propositions de l'autre à la poubelle pour mettre les siennes à la place...

Une bonne forme d'exercice de permutation :

A chacun de faire le tri, pour réussir à garder le meilleur !

8)
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
paulelie à dit:
cette surenchère virtuelle par des avatars qui se prennent pour thérapeute sans avoir finie leur formation quand ils en ont une!
me fait penser a un marchandage ignoble qui mise sur la crédibilité de personne en souffrance ce qui pour moi est insupportable!
honte a vous qui derrière vos masque ne sont ici que pour vos propres intérêts!
jouer avec la vie des gens comme vous le faites est abject....
car la seule certitude que j'ai c'est que cookie , n'en tirera pas profit....
oui la seule personne qui a donné une bonne réponse c'est castorix!
car lui au moins il a la connaissance de l'expérience... vous avec l'arrogance de la jeunesse... êtes totalement a coté de la plaque!

vous êtes la raison de mon pessimisme , pour ce qui est de la survie de notre espèce... et c'est déprimant de voir se jouer vos intrigues, a seul profit mercantile inavoué....
des lâches tout comme cet exemple de mp que l'on mas addressé

Vous êtes en contradiction permanente Paulélie !

Vous persistez à faire ce que vous dites qu’il ne faut pas faire !

Tout comme Castorix qui recrute pour sa boutique en disant bien que la thérapie par message interposé sur un forum c'est du bidon !


Vous dites ne pas croire à la cyberthérapie virtuelle...

Mais vous persistez à y croire...sans l'appeler du même nom ! ! ! !

:roll:


Et y comprenez vous finalement vraiment quelque chose à balancer du sexe au lieu de métaphores guérissantes ???

Seriez vous un grand pervers ???

Moi j'ai la pudeur de vous l'exprimer en privé pour en faire réflexion sur vous mêmes.

j'ai particulièrement apprécié la dernière phrase!
et qui comme je lui ai répondu.... ne démontre qu'une chose :
que l'insulte n'entache que son auteur!
j'espère simplement que cookie aura assez de discernement pour éviter cette racaille!

Soyez honnête, Paulélie, dites bien tout !

signalez bien qu'il vous a été adressé à 15 H 58, et bien avant que d'autres signalent cette même impression ici !

oui, c'est moi qui vous ai clairement adressé ce message, en privé et pour essayer encore de vous faire comprendre des choses que vous n'arriverez jamais à comprendre

ni sur ce forum, ni ailleurs

Game over.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
vous puez la suffisance...
ce n'est pas un jeu!
et puisque vous en révélez être l'auteur... vous devez en être fier!
vos agissements serai répréhensibles si vous ne vous cachiez derrière cet anonymat qui vous donne le droit de dire n'importe quoi!
vos déclarations auto-encensées sont des dires de grenouilles de bénitier, basées sur aucune expérience de terrain....
vous avez certainement un futur dans ce monde pourri ou l'esclavage est monnaie courante!
 
C

courforest

Membre
messages
107
Points
1 260
Ne vous tracassez pas cookie, ce genre de prise de bec est (trop) courante sur le forum. Prenez ce qui est pertinent pour vous et ce qui semble l'être sinon, vous n'avancerez pas et si vous décidez de choisir un thérapeute, il vous faudra avoir pleine confiance en lui/elle.
ceci dit, je me permets de vous conter une histoire vécue...une très bonne amie, au début de notre relation à l'époque avait le même problème que vous, jolie comme tout mais s'arrachant les cheveux durant la nuit au point d'avoir presque un disque au dessus du crane. Elle laissait pousser ses mèches très longues pour les replier en arrière et cacher donc à grands coups de laque, la peau que l'on pouvait au final voir par transparence. Dur, pour moi, son petit ami de l'époque de lui en parler alors je faisais l'air de rien mais j'osais parfois( au fur et à mesure du temps) des caresses sur le haut de son crane, pour lui faire comprendre que je savais e que j'étais là si elle voulait en parler et ça ne la dérangeait pasmais n'en a jamais parlé...le temps à passé, et un jour son frère m'a dit : dit à XXXXXX d'arrêter de s'arracher les cheveux la nuit !!!! la gifle de mon amie à suivi aussi tôt !!! mais ça lui a fait un choc psychologique et avec mon aide, elle s'est prise en main...je lui ai conseillé un bonnet de bain pour la nuit et du shampoing favorisant la repousse rapide...et nous avons discuté du pourquoi de ces gestes inconscients....elle ne savait aussi, a t-elle vidé son sac (après la gifle) de tout ce qui l'avait tracassée durant ses années d'ado (gros problèmes conflictuels avec sa maman ) 6 mois plus tard, le mal avait disparu et aujourd'hui encore, elle a une chevelure de sirène et un très bon contact avec sa mère(bin oui, on a gardé contact tous les deux)....courage donc, votre réflexe, je pense est du à quelques chose enfouit en vous, il suffira de le sortir peut-être pour faire évoluer positivement la situation. Toute mes pensées positives vous accompagnent et n'ayez pas peur de consulter, au début, c'est plus facile que de se traiter par auto-hypnose.
 
A

Anonymous

Invité
de suffisance je ne sait pas, mais pas de doutes ça pue !

Cookie bon courage car qui "influence" qui
qui permute qui, en pure HYPN0SE ?

pauélie a un avis et il est facile a le faire exploser
certains détails sont superflus, oui mais je suis pas sur
ceci dit c'est assez fréquent de proposer une couverture quand on est partit pour une bonne transe...

tout le monde a l'air tellement sur des contradictions ou des paradoxes de l'autre...
cela sert a quoi, ou va t'on
qui est le plus clear de tous ?

directif, recadrant, confusonnant, manipulant ?

un autre, avis ou un "concurrent" et hop on perd toute écologie !

prenons le frais...
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
la nuit porte conseil et me suis réveillé...
après un beau rêve loufoque de bonne humeur et ayant pris une distance face aux évènements!
avec un certain plaisir, de constater que si nous avons ici de petits monstres verts (pour rester poli!) nous avons aussi des personnes respectables, d'une certaine sagesse... qui savent faire la part des choses!
oui je m'emporte facilement!
c'est dans mon caractère de passionné... c'est ainsi!
une chose que j'ai apprise dans ma pratique et que les médecins savent est:
que confronté a l'horreur tous les jours , il vous faut séparer... la vie privée et la pratique... et ventiler!
et puisque qu'il faut avoir une identité virtuelle, j'en assume donc l'image qu'on veut bien me coller.... celle d'un bon vivant, paillard psychopathe et même drogué si ça les amuse!

il est évident que tout est une question de choix, le mien est fait .... j'ai choisi le positif réaliste..... et c'est en pointant mon annulaire doublé d'un bras d'honneur que je réponds a ces infamies!

et pour revenir au sujet... c'est encore un choix que vous devez faire cookie après une réflexion plus ou moins profonde....sur la question:
ai je droit au bonheur et vais je laisser des minables... penser a ma place.... et me dicter ma conduite?
ou vais je accepter la main tendue qu'un étranger, qui sans autre motivation que de vous voir sourire... vous propose la simplicité!?
le thérapeute en qui vous placez votre confiance!

la seule façon de résoudre ces problèmes...et de s'en débarrasser!

de ce qui voudrai les analyser,voire les cultiver....de les médicamenter.... en fait n'entretiennent que leur porte monnaie a vos dépends!
il est temps de tourner la page!
vous voulez aimer vos enfants et c'est ça qui compte le plus au monde! le reste n'est que croquettes que l'on donne aux minables pour qu'ils vous foute la paix ....
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Sacré Paul ! Tjrs aussi facétieux ! :D
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
facétie virtuellement contrôlée :D qui est efficace!
j'apprécie votre réserve , dans vos interventions....
mais je suis sur que vous pouvez gagner en efficacité...
si vous vous ouvrez a d'autres concepts... que vous pourrez évaluer avec l'expérience!
allez vous venir a ma conférence? il faut me dire car c'est déjà complet!
 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
Sacré Paul ! Tjrs aussi facétieux ! :D

Hum... comme quoi les gens sont différents, et je n'ai pas du tout le même sentiment ou ressenti au sujet de Paulélie, et en matière de confiance il repassera... la confiance ça se cultive, l'écrire à tout bout de champ ne suffit pas, si on se comporte à l'inverse de ce que l'on dit...par la vulgarité, le dénigrement.

Les propos de Paulélie sont tout simplement honteux...et inacceptables.

 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
Hello Cookie,

Pour le moment il y a, notamment, une culpabilité, un ressenti fort envers une mère ressenti comme incapable d'aimer sa fille, c'est à dire vous, et une grosse volonté de ranger sa vie en ce moment à l'approche de vos 52ans.

Je vous propose une image, vous me direz si elle vous apaise: dans un monde imaginaire, confortable et sécurisé comme il vous plairai, imaginer l'espace d'un instant votre mère quand elle était enfant et vous êtes en face d'elle en tant qu'adulte, si vous le pouvez, prenez soin de cet enfant imaginaire, cajoler le comme si elle était votre fille jusqu'à plus soif.
Que ressentez vous en faisant cette visualisation ?

a+

En relisant votre message, je m'aperçois que vous faites le film à l'envers... et pour ma part je n'ai jamais entendu ce type de recadrage... :shock: , ce n'est pas "sa mère" qu'elle doit visualiser enfant, mais bien "elle" en tant qu'enfant délaissée (d'où ma réponse initiale), et la cajoler, la protéger, prendre soin de son enfant intérieur...

Votre scénario est contraire à la procédure de reparentage... :?
C'est l'adulte de maintenant qui doit aller réconforter l'enfant intérieur en souffrance.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
3ème Femme à dénoncer que Paul à un gros problème avec sa violence verbale, injures ainsi que ces propos sexuels et fantasmes sur ce forum à notre égard .
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
corfinas à dit:
Hello Cookie,

Pour le moment il y a, notamment, une culpabilité, un ressenti fort envers une mère ressenti comme incapable d'aimer sa fille, c'est à dire vous, et une grosse volonté de ranger sa vie en ce moment à l'approche de vos 52ans.

Je vous propose une image, vous me direz si elle vous apaise: dans un monde imaginaire, confortable et sécurisé comme il vous plairai, imaginer l'espace d'un instant votre mère quand elle était enfant et vous êtes en face d'elle en tant qu'adulte, si vous le pouvez, prenez soin de cet enfant imaginaire, cajoler le comme si elle était votre fille jusqu'à plus soif.
Que ressentez vous en faisant cette visualisation ?

a+

En relisant votre message, je m'aperçois que vous faites le film à l'envers... et pour ma part je n'ai jamais entendu ce type de recadrage... :shock: , ce n'est pas "sa mère" qu'elle doit visualiser enfant, mais bien "elle" en tant qu'enfant délaissée (d'où ma réponse initiale), et la cajoler, la protéger, prendre soin de son enfant intérieur...

Votre scénario est contraire à la procédure de reparentage... :?
C'est l'adulte de maintenant qui doit aller réconforter l'enfant intérieur en souffrance.

c'est précisément cette stratégie "d'inversion" qui apporte la capacité du ressenti mobilisateur (et inversant) de cette visualisation

8)


La fille n'est pas malheureuse simplement parce que sa mère ne l'a pas aimée,

mais parce que sa mère n'a pas été aimée non plus
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
xorguina à dit:
Et votre grand-mère maternelle ?

Et si votre père avait une soeur, intéressant aussi d'explorer du côté de votre grand-mère parternelle...

8)
 
M

Métaphore

Invité
surderien à dit:
Métaphore à dit:
corfinas à dit:
Hello Cookie,

Pour le moment il y a, notamment, une culpabilité, un ressenti fort envers une mère ressenti comme incapable d'aimer sa fille, c'est à dire vous, et une grosse volonté de ranger sa vie en ce moment à l'approche de vos 52ans.

Je vous propose une image, vous me direz si elle vous apaise: dans un monde imaginaire, confortable et sécurisé comme il vous plairai, imaginer l'espace d'un instant votre mère quand elle était enfant et vous êtes en face d'elle en tant qu'adulte, si vous le pouvez, prenez soin de cet enfant imaginaire, cajoler le comme si elle était votre fille jusqu'à plus soif.
Que ressentez vous en faisant cette visualisation ?

a+

En relisant votre message, je m'aperçois que vous faites le film à l'envers... et pour ma part je n'ai jamais entendu ce type de recadrage... :shock: , ce n'est pas "sa mère" qu'elle doit visualiser enfant, mais bien "elle" en tant qu'enfant délaissée (d'où ma réponse initiale), et la cajoler, la protéger, prendre soin de son enfant intérieur...

Votre scénario est contraire à la procédure de reparentage... :?
C'est l'adulte de maintenant qui doit aller réconforter l'enfant intérieur en souffrance.

c'est précisément cette stratégie "d'inversion" qui apporte la capacité du ressenti mobilisateur (et inversant) de cette visualisation

ABSOLUMENT PAS !


La fille n'est pas malheureuse simplement parce que sa mère ne l'a pas aimée, mais parce que sa mère n'a pas été aimée non plus

Oui et alors... :shock: , c'est bien souvent le cas certes, mais on s'occupe toujours de l'enfant intérieur du patient et non de sa mère...

Je comprends pourquoi certains ne sortent pas de leur problématiques si on s'occupe du voisin qui a engrossé leur mère... hum... :?
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
On peut remonter loin, grand mère, arrière grand-mère jusqu'à la nuit des temps ou la femme a été blessé dans son coeur.

Mais celà, à mon avis, est tjrs une recherche pour expliquer, analyser, cherhcer, c'est le mental qui veut prendre le pouvoir par le biais du passé.

Le passé n'est que cendre, et, l'on ne peut (tjrs à mon avis)se transformer ou construire sur des cendres.....

Ce qui est fait est fait, il faut pardonner, se pardonner de ne pas pouvoir pardonner, qui veut dire en d'autres termes, se regarder sans conscéssion.

Voir que le mental ,l'égo veut rejetter la faute sur l'un ou l'autre alors qu'il n'y en a pas.....Voir que l'on s'appitoie sur soi......Voir que le présent est là avec la possibilité de transformation.

Voir que l'amour a tjrs été là en soi mais pas encore révélé pour soi même.
 
cookie

cookie

Membre
messages
21
Points
1 290
Bonjour à vous tous,

:p Je vous remercie vraiment tous pour tous ces messages, en effet, je suis vraiment novice sur ce site, mais il y a une personne effectivement qui m'a demandée de visualiser ma maman petite fille, j'ai commencé à le faire et au bout de 2 mn j'ai fondu en larmes, donc je vais le faire accompagnée d'une amie, il faut que je le fasse, je pense que c'est important comme c'est important également que j'aille voir un thérapeute qui fasse de l'hypnose c'est une certitude... Avant toutes choses, je voudrais vous dire que quoi que vous disiez sur ce forum, je suis très surprise des réactions diverses et variées et je dois vous avouer que je suis très surprises de vos manifestations écrites aux uns et aux autres, attention je ne porte aucun jugement, je fais le tri, je suis capable de le faire, JE VEUX Y ARRIVER. Faire UN VOEUX).

Juste apporter également une précision dans l'histoire de cette jeune femme également, j'ai eu des abus sexuels de par mon père également (attouchements), et comme le disait si bien, la jeune femme, MALHEUREUSEMENT, toute petite fille dans sa vie est souvent confronté à ce genre de problèmes hélas, mais il y a la façon dont on s'est sort également, moi je ne pouvais pas parler à mes parents, j'ai fait une tentative de suicide à 17 ans, et lorsque j'ai été hospitalisée, ma maman m'a juste dit :"c'est n'importe quoi", mon père quant à lui est venu un soir me voir à l'hôpital a été incapable de m'adresser un mot, il aurait ensuite de je consulte un thérapeute mais mes parents n'en n'avait rien à faire, donc pour moi le plus confortable a été tombé amoureuse et de me marier pour fuir le domicile parentale et sortir de cet enfert, mais au bout de 8 j de mariage, je voyais bien que ce mariage était une catastrophe, j'ai donc appelé ma mère à qui j'ai demandé de revenir et elle a refusé tout net. Donc, j'ai continué ma vie auprès de mon mari, j'ai voulu un enfant tout de suite "ma fille" et mon fils ensuite 2 ans après sans jamais être heureuse, ma mère est tombé gravement malade est DCD j'ai ensuite demandé le divorce, effectivement mon destin doit être semblable à plusieurs centaines de femmes mais...

Il me reste à trouver le bonheur, celui d'être aimée, protégée, j'ai toujours dans cette bouche le mot protection qui revient mais au fond de moi je suis restée une petite fille et ça je le sais...

Comme je m'évertue à le dire, mes enfants sont là et FORT HEUREUSEMENT. Et vous aussi malgré vos écrits différents les uns les autres, je fais le tri et même à la maison (sourire) :lol:

Merci pour vos messages, continuez SVP, cela m'encourage, cela me soutient, cela me conforte.

Bien à vous.

Cookie
 
cookie

cookie

Membre
messages
21
Points
1 290
Rebonjour,

En lisant vos derniers messages et concernant ma mère, elle était italienne ma grand-mère italienne a fuit le fascisme, et est venue en France avec ses 2 petits sous le bras dont ma mère l'ainée, ensuite sont arrvivés les uns après les autres 7 frères et soeurs, ma mère n'a jamais pû être une enfant, elle a toujours aidé sa mère, effectivement pour elle pas d'enfance, et moi je suis la dernière d'une fratrie de 3 enfants, ma soeur très brune, mon frère très brun et moi très blonde enfant, j'avais les cheveux de mon père et le regard de ma mère, ma mère me disait toujours des phrases de ce genre : 'J'aurais tu t'étrangler avec mes cuisses à la naissance" ou alors : "Si cela se trouve, ils ont dû échanger de berceaux car lorsque j'ai accouché j'avais un BB avec les cheveux bruns et ensuite ils m'ont apporté un BB blond", et même lorsqu'elle était en fin de vie et que je lui faisais ses vitres, elle était dans son fauteuil Voltaire elle m' a dit cette phrase assassine : "Je te souhaite d'avoir ce que j'ai" et moi de lui répondre : "Mais moi je n'ai pas fumé dans ma vie", elle avait un cancer bronchique, cela ne m'a pas empêché de la veiller et de lui fermer les yeux, j'ai tenu mon rôle de fille jusqu'au bout. Pour moi un engagement est un engagement, comme une parole est une parole. Je me suis devenue bouddhiste depuis une dizaine d'année cela m'aide énormémment, Bouddha ne juge pas, et l'année dernière je suis allée la journée des défunts dans une pagode et j'ai demandé une prière pour l'âme de mes parents, et je leur ai pardonné et à ce jour, je suis incapable d'aller sur leur tombe car je m'écroule en sanglots, POURQUOI ? Cela 32 ans qu'ils sont morts alors...
Cela me fait énormément de bien d'écrire tout cela si vous saviez et de voir que des personnes s'intéressent à mon histoire alors MERCI :lol:
A Très bientôt de vous lire TOUS.
S.
 
Vous aimerez:
T
  • Question
  • Thierry88
Réponses
22
Affichages
976
cabinet briare hypnose
cabinet briare hypnose
S
Réponses
1
Affichages
980
Triggermind
T
L
  • Question
  • libération
Réponses
18
Affichages
24 K
Paul Elie
Paul Elie
Nouveaux messages
Hikari
  • Question
  • Hikari
2
Réponses
37
Affichages
6 K
Izou
I
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
22
Affichages
520
HypnoseRennes
H
S
  • Question
  • shooting
Réponses
2
Affichages
31
shooting
S
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut