Formation Hypnose

Voyage Astral

M

Métaphore

Invité
zoulouk à dit:
Bah, alors Métaphore, je vous trouve peu loquace...
Osez... Quel est votre avis sur la question?
:lol: :lol: :lol: :lol:

Tout le monde attend que quelqu'un ose enfin répondre...
Pour vous répondre Zoulouk :

L'expression voyage astral désigne l'impression que l'esprit d'une personne se dissocie de son corps physique, être à un autre niveau de conscience, c'est à dire dédoublement, décorportation, voir son corps éthérique/énergie.

Et pour moi le voyage astral n'est pas représenté comme j'ai pu le lire, mais nous restons conscients que notre corps physique est à un endroit, tandis que notre corps éthérique/énergie est à un autre endroit, et dans ce cas nous avons la faculté de nous rendre où nous le souhaitons, mais nous ne ressentons aucune apesenteur, aucun toucher, seulement un sentiment extrêmement détaché du monde terrestre avec une légèreté incroyable. Souvent d'ailleurs nous voyons avant de partir, un fil d'argent qui est destiné pour le retour, sans ce fil nous ne pourrions retourner à notre corps physique, et/ou cela causerait des lésions cérébrales importantes.

Voilà ma vision du voyage astral, mais le mystère reste encore grand...
Mais encore une fois sans prendre de drogue, cette expérience ne peut être vécu que par des grands yogis dont leur vie se résume à une certaine contemplation, ce qui est un peu dommage je trouve, alors que l'hypnose aide l'autre à se sentir mieux.

Ma conception de la vie n'est pas de prendre un plaisir solitaire, mais de partager l'expérience de nos possibilités.
 

castorix

Membre
nate à dit:
Bref et un soir, j’étais dans mon lit en phase d’endormissement, je laissais donc mon esprit et mes pensées s’évader à leur gré… Quand tout d’un coup, je me suis redressée, et j’ai dit : « Il va y avoir un accident ! »
Une seconde après j’entends un violent crissement de freins suivi d’un BADABOUM… ???

(...) Si quelqu’un a une idée de ce que j’ai vécu ce soir là ?
Ce récit est très classique, des dizaines d'autres (qqe chose qui se termine par la sonnerie de réveil etc) m'ont confirmé une hypothèse personnelle que j'avance donc avec confiance.

En situation de conscience modifiée (ici état hypnagogique) une perception (ici le bruit) peut être interprêtée avant d'être présentée à l'esprit conscient.

Un peu comme si je lisais une lettre écrite en langue étrangère, que je la donnais à traduire croyant n'avoir pas compris, et que peu avant de recevoir la traduction je "devinais" (croire que l'on devine... les mystères de l'intuition...) certaines choses qui étaient dans la lettre : je pourrais alors croire par erreur, que j'ai deviné les choses avant de les apprendre... :wink:

Dans d'autres cas, l'état onirique a permis en outre de transcrire autrement la perception (d'où une analogie métaphorique "étonnante")
 

castorix

Membre
Métaphore à dit:
J'ai remarqué (...) que beaucoup de personnes cherchent le côté extraordinaire de leur rêves, (...) alors qu'il ne s'agit que de leur malaise intérieur et de leur voyage intérieur
Bon, ça c'est dit :)
Métaphore à dit:
un homme vêtu d'une tunique s'approche de moi et me dit de le suivre ...
me dit de fermer les yeux, je lui demande ce qu'on va faire, il me répond que si je suis arrivée jusqu'à lui, c'est que je suis prête à apprendre ce que je dois savoir, donc il m'a demander de lâcher prise et de ne penser à rien ...
je sens un courant chaud qui m'envahit ...
et là je sens que nous décollons ...
en sortant du temple; il y a 2 rangées d'hommes en tunique accroupis ...
il y a des marchands ambulants qui me regardent bizarrement comme si j'étais un personnage important ...
pourquoi les gens me regardent de la sorte, et il me répond, vous avez reçu l'énergie sacrée ...
puis là qqu'un me donne un bout de papier, il y a comme un dessin représentant une montagne et tout en haut un petit temple avec une flèche ...
je me dis que je dois me rendre là-bas, qu'une découverte m'attend (...)
Merci Métaphore pour cette jolie histoire, qui pourrait tout aussi bien être transcrite à l'aide de symboles simples.

Bien sûr j'ignore si vous êtes maman, et ce que le mois d'octobre signifie pour vous ou pour une personne de votre connaissance.

Mais nous trouvons là présentés avec poésie une allégorie de défloration en douceur, la découverte d'un premier orgasme (j'apprécie les hommes qui ont tous la tête baissée, après la sortie du temple qui est le lieu où le courant chaud a envahi la personne... :roll: ).

Puis la magie de la transmission de la vie est présentée avec solennité, l'expérience a fait de "vous" une autre femme, le ventre qui se gonfle est en effet comme une montagne, le bout de papier guide sans doute vers la maternité, le temple est désigné là encore comme le lieu sacré où décidément Tout ce qui est important se passe...

Métaphore je ne résiste pas au désir... de joindre le lien vers l'Origine du monde...

http://www.psy-coach.fr/index.php?optio ... s&catid=83

... et de rappeler que Jacques Lacan (ce grand psychanalyste), propriétaire de ce tableau, avait éprouvé le besoin de faire peindre une autre oeuvre pour protéger et masquer le tableau original (qu'il ne dévoilait donc qu'à certains visiteurs).

Merci pour ce témoignage, très personnel.

 

nate

Membre
castorix à dit:
nate à dit:
Bref et un soir, j’étais dans mon lit en phase d’endormissement, je laissais donc mon esprit et mes pensées s’évader à leur gré… Quand tout d’un coup, je me suis redressée, et j’ai dit : « Il va y avoir un accident ! »
Une seconde après j’entends un violent crissement de freins suivi d’un BADABOUM… ???

(...) Si quelqu’un a une idée de ce que j’ai vécu ce soir là ?
Ce récit est très classique, des dizaines d'autres (qqe chose qui se termine par la sonnerie de réveil etc) m'ont confirmé une hypothèse personnelle que j'avance donc avec confiance.

En situation de conscience modifiée (ici état hypnagogique) une perception (ici le bruit) peut être interprêtée avant d'être présentée à l'esprit conscient.

Un peu comme si je lisais une lettre écrite en langue étrangère, que je la donnais à traduire croyant n'avoir pas compris, et que peu avant de recevoir la traduction je "devinais" (croire que l'on devine... les mystères de l'intuition...) certaines choses qui étaient dans la lettre : je pourrais alors croire par erreur, que j'ai deviné les choses avant de les apprendre... :wink:

Dans d'autres cas, l'état onirique a permis en outre de transcrire autrement la perception (d'où une analogie métaphorique "étonnante")


C’est très intéressant.

Donc en fait, si j’ai bien compris, pour ce qui me concerne, mon inconscient a perçu le bruit de l’accident avant qu’il n’arrive consciemment à mes oreilles ?

Du coup j’ai pu revenir en état de conscience, et affirmer l’événement un instant avant qu’il ne se produise ?

Vous dites que ce type d’événement est très commun…
Alors si je peux me permettre une autre question.
Je pense avoir bien compris vos propos quant-au principe, mais je ne comprends pas du tout le fonctionnement.
Comment cela peut-il se produire ?
Comment l’IC peut-il percevoir un événement avant qu’il se produise Consciemment ?
(Je ne sais pas si c’est très claire ? :? )
 

castorix

Membre
nate à dit:
Donc en fait, si j’ai bien compris, pour ce qui me concerne, mon inconscient a perçu le bruit de l’accident avant qu’il n’arrive consciemment à mes oreilles ?
Je détaille mon hypothèse.

Ce n'est pas le concept d'inconscient (IC) qui nous aide le mieux ici, mais celui de fonctionnement psychique subconscient, et de sélection des processus qui passent dans le conscient parce que (par exemple) ils donnent lieu à des plans d'action qui ne sont pas inhibés par les centres de régulation.

Donc, avant que votre système nerveux central présente à la conscience son rapport : "tiens, on a repéré un bruit, et après examen du labo on pense que c'est un coup de freins", votre conscient avait d'abord reçu sur le bureau une dépêche classée "urgent prioritaire" qui disait : "réveille-toi de suite il se passe qqe chose" :shock:

C'est ma manière de le dire...
 
M

Métaphore

Invité
Ravie de votre intervention Castorix et je me fais un plaisir de vous répondre...

Je ne suis pas maman, (pour des raisons que je ne développerais pas sur ce forum) et plus l'âge de l'être, donc très loin de ma défloraison et de mon premier orgasme. (merci de vous en inquiéter :lol: )

Aucune grossesse, donc pas de ventre qui gonfle, donc pas de maternité.

Donc vous voyez on est très loin de votre approche. Mais c'était bien tenté.

Merci pour le lien mais j'avoue que je ne vois pas le rapport avec mon rêve.
 
M

Métaphore

Invité
Par contre je partage assez votre point de vue Castorix sur la "perception" à un bruit intrusif dans le subsconcient relatif au récit de Nate.
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: (...) et ce que le mois d'octobre signifie pour vous ou pour une personne de votre connaissance (...)

Castorix, j'ai oublié de vous dire que le mois d'Octobre ne signifie rien pour moi, ni envers qqu'un ou un mois relatif à un évènement particulier, vraiment je ne vois rien... :cry:
 

castorix

Membre
Métaphore à dit:
Ravie de votre intervention Castorix et je me fais un plaisir de vous répondre...

Je ne suis pas maman, (pour des raisons que je ne développerais pas sur ce forum) et plus l'âge de l'être, donc très loin de ma défloraison et de mon premier orgasme. (merci de vous en inquiéter :lol: )

Aucune grossesse, donc pas de ventre qui gonfle, donc pas de maternité.

Donc vous voyez on est très loin de votre approche. Mais c'était bien tenté.

Merci pour le lien mais j'avoue que je ne vois pas le rapport avec mon rêve.
En effet je ne m'enquérais de la défloration de personne, et surtout pas d'une partenaire (de discussion) du forum, fussiez-vous celle-ci.

Ce que j'ai écrit en revanche, je le prolonge pour me faire comprendre, peut avoir trait éventuellement à une autre femme que vous, qu'il s'agisse d'un film ou d'un livre ou de l'une de vos connaissances, qui soit par le bout de l'accès à la période d'activité génitale ou par le bout de la maternité, concernée par ce thème.

Dans mon esprit, ceci pourrait tout aussi bien vous concerner en effet (puisque vous l'évoquez d'une manière si personnellement concernée dans le rêve), sans qu'il y ait pour cela besoin que vous ayez accompli matériellement l'une ou l'autre des étapes décrites.

Quelle jeune fille n'a pas rêvé d'être maman, avnt l'âge où elle peut être concernée ?
Quelle femme, ayant atteint la maturité, n'a jamais pensé aux grossesses non survenues qui auraient pu être, ou à celles qu'elles a eues ?

Mais ceci est une autre histoire, et j'entends bien que vous n'avez pas non plus l'intention de raconter votre vie à tout le monde de cette manière.
 

castorix

Membre
Métaphore à dit:
Castorix, j'ai oublié de vous dire que le mois d'Octobre ne signifie rien pour moi, (...) vraiment je ne vois rien...
:D Eh bien, voilà qui est fait, désormais octobre est le mois où vous avez conçu... ce rêve étrange et pénétrant... 8)
 
M

Métaphore

Invité
castorix à dit:
Métaphore à dit:
Castorix, j'ai oublié de vous dire que le mois d'Octobre ne signifie rien pour moi, (...) vraiment je ne vois rien...
:D Eh bien, voilà qui est fait, désormais octobre est le mois où vous avez conçu... ce rêve étrange et pénétrant... 8)
Ben désolée mais moi je ne vois rien de pénétrant et sutout de pertinent dans votre approche qui est à côté de la plaque, alors soyez bon joueur et reconnaissez le:D
 

castorix

Membre
nate à dit:
Comment cela peut-il se produire ?
Pour moi c'est très fréquent qu'en EMC, un P n'entende le bruit de la pièce voisine, qu'après qu'il ait entendu ma suggestion qui en parle... (donc, pour moi le bruit est entendu par moi avant que cela me donne l'idée d'en parler, pour lui l'intégration est dans un ordre différent)

Exemple de l'an dernier : je reçois un collègue avec l'idée de le préparer à une résection prostatique (programmée quelques jours plus tard).
C'est une intervention assez hémorragique, les suites post-opératoires comportent quelques inconvénients peu agrables, bref il y a matière à préparation.

A un moment la chasse d'eau est tirée dans les WC qui sont (hélas !) situés à l'étage au dessus, assez près de mon bureau (trop près ! :cry: ).

J'embraie en incluant le bruit ci-dessus et (on devait évoquer à ce moment une randonnée en montagne) j'évoque la découverte au détour du chemin, d'un torrent de montagne, ce qui me permet de parler d'écoulement libre etc (il avait vécu un problème de rétention urinaire aiguë, et l'intervention pouvait avantageusement être positionnée comme une promesse d'écoulement enfin libéré...).

Bref quelques secondes après il sourit...

Après la séance, un ou 2 jours s'étant écoulés (eux aussi), il me retient et me fait part de sa surprise de découvrir une expérience hypnotique qu'il ne connaissait pas. Il me dit alors : "à un moment j'ai souri - parce que tu étais en train de me parler d'une rivière en montagne et juste après il y a qqn qui a tiré la chasse au-dessus... j'ai pas pu m'empêcher de rigoler..."

Moi non plus, je n'ai pas pu m'empêcher de sourire... :)
 
M

Métaphore

Invité
castorix à dit:
Métaphore à dit:
Castorix, j'ai oublié de vous dire que le mois d'Octobre ne signifie rien pour moi, (...) vraiment je ne vois rien...
:D Eh bien, voilà qui est fait, désormais octobre est le mois où vous avez conçu... ce rêve étrange et pénétrant... 8)
Je concluerais en disant qu'au moment de ce rêve éveillé (Octobre 2008), mes questionnement étaient sur le choix de ma formation, étant tiraillée entre 2 approches, et j'ai fini par choisir l'hypnose intégrative en Janvier 2009... :D .
 

nate

Membre
castorix à dit:
nate à dit:
Donc en fait, si j’ai bien compris, pour ce qui me concerne, mon inconscient a perçu le bruit de l’accident avant qu’il n’arrive consciemment à mes oreilles ?
Je détaille mon hypothèse.

Ce n'est pas le concept d'inconscient (IC) qui nous aide le mieux ici, mais celui de fonctionnement psychique subconscient, et de sélection des processus qui passent dans le conscient parce que (par exemple) ils donnent lieu à des plans d'action qui ne sont pas inhibés par les centres de régulation.

Donc, avant que votre système nerveux central présente à la conscience son rapport : "tiens, on a repéré un bruit, et après examen du labo on pense que c'est un coup de freins", votre conscient avait d'abord reçu sur le bureau une dépêche classée "urgent prioritaire" qui disait : "réveille-toi de suite il se passe qqe chose" :shock:

C'est ma manière de le dire...



Mais ce que je ne comprends pas, c’est comment mon subconscient donc, a-t-il pu anticiper un événement qui ne s’était pas encore produit. Car en l’occurrence, le bruit de l’accident est arrivé APRèS que je me soi redressée et exprimée mon affirmation à mon « petit copain » de l’époque.
 

nate

Membre
Dans la même lignée…
Mon frère et moi, avions à un moment, pris l’habitude de jouer aux échecs. Et pour savoir qui commence, mon frère prenait dans une main un pion noir et dans l’autre, un pion blanc. Et je devais choisir une des 2 mains sachant que le pion blanc commence. Et bien croyez le où pas, mais je tombais toujours sur le pion blanc, parce que je savais (sentais) dans quelle main il était. (?)
 
M

Métaphore

Invité
Nate cela s'appelle l'intuition, certains en sont pourvus plus que d'autres, mais aussi le fort désir de gagner peut augmenter ses chances.

Comme on dit souvent familièrment, et bien lui ou elle, a de la chance, oui car il a cru fortement à ce qu'il entreprenait et il a fini par réussir. Ce n'est pas de la chance, il s'est donné les moyens d'y arriver.
 

Eluno

Membre
Métaphore à dit:
Mais encore une fois sans prendre de drogue[…]
C’est justement cette phrase qui me fait douter comme vous.
Puisqu’il faut prendre de la drogue, c’est donc une hallucination provoquée, et les yogis peuvent atteindre des états de transe assez profonds aussi. C’est donc comme vous avez dit plus haut, une illusion qu’on se donne, et le voyage astral n’en reste alors qu’une métaphore, un rêve…
Pour l’instant je n’exclus pas son existence, mais il me faut plus de preuves pour me convaincre.

castorix à dit:
Ce récit est très classique, des dizaines d'autres (qqe chose qui se termine par la sonnerie de réveil etc) m'ont confirmé une hypothèse personnelle que j'avance donc avec confiance.

En situation de conscience modifiée (ici état hypnagogique) une perception (ici le bruit) peut être interprêtée avant d'être présentée à l'esprit conscient.
J’en ai une autre, qui va un peu plus loin dans les processus inconscients, si vous le permettez Castorix.
J’ai lu un jour je ne sais où (je devais avoir une dizaine d’années) que si je me prends une barre sur la nuque (on sait jamais !), j’ai le temps de rêver que j’ai commis un meurtre, que je me fais arrêté, jugé, emprisonné, puis décapité avant de me réveiller.
Un exemple que, cette fois, j'ai vécu : Je dormais, et dans mon rêve, une femme parle et dit "c’est pas moi, c’est... !" En fait, c’est ma mère qui me réveille.
Que s’est-il passé ? Le "c’est pas moi c’est… " a été rajouté après ! Ma mère m’ayant simplement appelé pour me réveiller.

En fait, il me semblerait que l’IC crée une mise en scène afin d‘intégrer les éléments extérieurs. Et pour les situations comme l’accident, mon réveil ou la barre sur la nuque, il crée alors un film très rapidement (et relativement précis) pour les intégrer. De toutes façons, l'IC a une demi-seconde d'avance sur le conscient, alors il a le temps de créer tout ce qu'il veut avant de le transmettre au Cs.
D’ailleurs, il paraît que les rêves ne durent que quelques secondes…


nate à dit:
Mais ce que je ne comprends pas, c’est comment mon subconscient donc, a-t-il pu anticiper un événement qui ne s’était pas encore produit. Car en l’occurrence, le bruit de l’accident est arrivé APRèS que je me soi redressée et exprimée mon affirmation à mon « petit copain » de l’époque.
Je pense que l'hypothèse de Castorix inclut le fait que votre IC a anticipé le bruit. Moi-même, lorsque j'entends des pneu crisser (la nuit ou non), je m'attends systématiquement à entendre un BOUM! Et à mon grand désarroi, ça n'est jamais arrivé. Ce n'est plus ce que c'était, les gens ne freinent pluss avant les accidents! :D
 

nate

Membre
Métaphore à dit:
Le sujet est trop tentant et je ne résiste pas à "étaler" un autre de mes rêves éveillés :

Rêve éveillé du 20/10/2008

Je me vois dans un pays type TIBET, je vois des gens en pleine méditation devant un temple, je me sens attirée par ce qu'ils font, je me demande comment ils font; puis à un moment un homme vêtu d'une tunique s'approche de moi et me dit de le suivre, ce que je fait, on rentre dans le temple, il règne une atmosphère qui me met tout de suite dans une ambiance assez envoutante, on s'assoit l'un en face de l'autre en tailleur, il me prend les mains et me dit de fermer les yeux, je lui demande ce qu'on va faire, il me répond que si je suis arrivée jusqu'à lui, c'est que je suis prête à apprendre ce que je dois savoir, donc il m'a demander de lâcher prise et de ne penser à rien, que le reste se fera tout seul. Puis je sens comme une grande légèreté, une fusion, comme s'il me transmettait une énergie, je sens un courant chaud qui m'envahie, il me dit par la pensée que la méditation permet de contrôler son cœur, ses pulsions, sa colère, que l'on peut tout réguler, et là je sens que nous décollons du sol et on se met à tourner très vite en rond. Puis au bout d'un moment tout redevient normal, toujours assise en tailleur, j'ouvre les yeux (dans mon rêve) et je me vois ressortir du temple très confiante en moi.

Dehors, en sortant du temple; il y a 2 rangés d'hommes en tunique accroupis de chaque côté qui me font comme une haie d'honneur, ils ont tous la tête baissée, comme si j'étais qqu'un d'important, je suis surprise mais je continue mon chemin, je me retrouve dans le village du début du rêve, il y a des marchands ambulants qui me regardent bizarrement comme si j'étais un personnage important, et ne comprenant pas je demande à un marchand pourquoi les gens me regardent de la sorte, et il me répond, vous avez reçu l'énergie sacrée (un truc comme ça), vous êtes différente maintenant. Je continue à avancer puis là qqu'un me donne un bout de papier, il y a comme un dessin représentant une montagne et tout en haut un petit temple avec une flèche me faisant comprendre que je dois me rendre à cet endroit. Mais je ne sais pas y aller, et c'est très loin et le chemin est ardu, car je n'ai pas de véhicule, et puis on ne peut y aller qu'en marchant.

Ma thérapeute m'a demandé une dernière image...(fin de séance)

Je réfléchis dans mon rêve, et je me dis que je dois me rendre là-bas, qu'une découverte m'attends, je sais que je dois y aller, je me demande comment je vais faire car je ne voudrais pas perdre trop de temps, car je sais que la marche sera longue et fatigante, donc il vaut mieux que j'étudie au mieux mon départ et mon équipement. Mais je me sens très confiante en regardant au loin la montagne.





Pour moi, en octobre 2008, vous vous posiez des questions.

Vous étiez peut-être lassée de votre traintrain quotidien et aspiriez à + de spiritualité.

Le rêve annonce que vous vous posez les bonnes questions par rapport à un tournant de vie + spirituel, qui pourrait vous apporter une période d’équilibre et de paix intérieur.

Et la montagne, ce n’est pas la femme enceinte, c’est l’esprit, la spiritualité. C’est un message qui vous met au défit de vous accomplir spirituellement.
 

nate

Membre
Eluno à dit:
nate à dit:
Mais ce que je ne comprends pas, c’est comment mon subconscient donc, a-t-il pu anticiper un événement qui ne s’était pas encore produit. Car en l’occurrence, le bruit de l’accident est arrivé APRèS que je me soi redressée et exprimée mon affirmation à mon « petit copain » de l’époque.
Je pense que l'hypothèse de Castorix inclut le fait que votre IC a anticipé le bruit. Moi-même, lorsque j'entends des pneu crisser (la nuit ou non), je m'attends systématiquement à entendre un BOUM! Et à mon grand désarroi, ça n'est jamais arrivé. Ce n'est plus ce que c'était, les gens ne freinent pluss avant les accidents! :D

:lol: :lol: :lol:



Oui mais le crissement des pneus, a eu lieu après…
Je suis sur le point de m’endormir
Prise de conscience éclair( ?) qu’il va y avoir un accident
Je me redresse je le dit
Et … Coup de frein, Accident.


Bon enfin peutimporte :D .
Tout ne s'explique pas dans la vie.
C'est une anecdote qui m'est revenue, comme ça, je l'ai raconté en me disant que quelqu'un aurait peut-être une réponse
Dû coup j'en ai racontée d'autres qui me sont venu en tête dans la foulée et j'en ai vecu encore d'autres...
Mais bon... Je peux rester avec mes interrogations, ça ne m'empêche pas de dormir :lol:
 

vaillan

Membre
paulelie à dit:
votre rapport ressemble a une description génuine...
et vous avez de la chance.....mais mefiez vous!
l'inconnu ne peut pas s'anticiper et il vous faut vous proteger
raisonnablement sans exces ,sans peur aussi...

mon expérience et trop de signes avant coureurs me permettent de douter

de la partie sans thé...de vaillan

.ce n'est pas un jugement?
honnêtement , je dois avouer que ce n'est pas une certitude ou comme (on y revient toujours!) se que j'appelle ma croyance!
l'anonymat empêche toute vérification!
disons que c'est une suspicion très forte! les informations délivrées trop précises et qui semblent avoir été compilées venant de source diverses...
un beau petit scenario...qui repond a la question dans l'exageration
peut etre motivé par d'autres choses?
mais pas d'une expérience astrale!
il est des signes qui ne trompent pas!
bon soir
voila sa recommence !!

Dés que l’on parle de technique tous va bien tous le monde écoute et apporte ses argument constructif, on prend, on annalise mais faute de témoignage ! Sa sarrète la !!

Une foi de plus je me suis fait avoir ! arf ! je ne suis pas un missionnaire ma mission n’est pas de chercher a vous convertir mon subconscient a une autre guerre a mener

Vous dites «l'anonymat empêche toute vérification! Vérifier quoi ! Ne sérier vous pas descendent directe de ST THOMAS ? Voudriez vous le témoignage écrit de mon épouse peut être ?

Arrêtez donc de chercher la vérité parmi le témoignage des autres faites donc l’expérience vous-mêmes vous en avez largement la compétence !

Vous avez peur de quoi ? Croire en un rêve que vous auriez fait !!
L’expérience et très facile a mètre en œuvre faite donc une petite sortie astrale !!
Et pour avoir la preuve de la réussite
Faite donc se teste :
Demander à une personne proche d’écrire une phrase courte sur une feuille de papier
De placer cette feuille sur un support bien éclairer (ben oui quoi mêmes un corps astrale a besoin de lumière pour voir !!) de placer dans la pièce un objet bien connu de vous ca vous permettras d’arriver tous de suite dans la bonne pièce lorsque vous ouvrirez les yeux

Lisez la petite phrase, réintégrez votre corps, contacter la personne en question et si la phrase est juste ; bingo vous avez fait une vrais sortie astrale !
 

nate

Membre
vaillan à dit:
Une foi de plus je me suis fait avoir !


Ben faut pas dire ça, car, à moins que vous n’écriviez que pour Paulélie, l’avis de paulélie n’est qu’un avis parmi tant d’autres…( ?)




:?
 
M

Métaphore

Invité
nate à dit:
Pour moi, en octobre 2008, vous vous posiez des questions.

Vous étiez peut-être lassée de votre traintrain quotidien et aspiriez à + de spiritualité.

Le rêve annonce que vous vous posez les bonnes questions par rapport à un tournant de vie + spirituel, qui pourrait vous apporter une période d’équilibre et de paix intérieur.

Et la montagne, ce n’est pas la femme enceinte, c’est l’esprit, la spiritualité. C’est un message qui vous met au défit de vous accomplir spirituellement.
Heu... je ne parlerais pas de train train de vie...car je ne sais pas ce que sait, je suis super active, et ait besoin de toujours apprendre, mais j'avais besoin de continuer mon évolution d'où ma question que faire par rapport à mes acquis, donc oui ce rêve je l'ai perçu comme une réponse et bien plus encore, mais je ne développerais pas.

Et pour tout vous dire, cet apprentissage s'est heurté au départ à mon approche de psychologie dynamique mais maintenant je comprends qu'on peut intégrer les 2 approches et qu'importe pour moi si cela ne fait pas partie du protocole de l'hypnose.
 
M

Métaphore

Invité
Eluno à dit:
D’ailleurs, il paraît que les rêves ne durent que quelques secondes…
Et bien nous n'avons pas les mêmes lectures. :p

Le temps du rêve nocturne est variable, ils peuvent durer de 5 mn à 20 mn renouvelable toutes les 90 mn.
 

kyle9117

Membre
Bonjour, je reviens sur cet ancien topic (comme quoi je suis pas le seul a me poser ce genre de question) es ce que vous pensez que le voyage astral fonctionne en partant du même principe que l'hypnose et que pratiquer l'hypnose serait un moyen parmis d'autres peut etre d'y accéder (je sais pas sous prétexte que l'hypnotiseur et la personne en voyage astral émettent les mêmes ondes ou y a rien de scientifique qui le prouve) ?
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut