AUTO HYPNOSE, ses buts et ses dangers ?

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Métaphore, 28 Avril 2009.

  1. J'ai envie de vous poser cette question :

    1) quel est le but pour vous de rentrer en état d'hypnose ?

    2) ne pensez-vous pas qu'il peut être dangereux de le faire sans connaissances suffisantes, c'est à dire ne pas se programmer pour le réveil (entre autre), car imaginons que vous rentrer en auto hypnose profonde et que votre inconscient vous amène des images de votre passé oppressantes, déstabilisantes, même effrayantes au niveau émotionnel, que ferez-vous dans ce cas là ?
    Y avez déjà songé ?

    Connaissez vous le CRI PRIMAL, qui est également le titre d'un bouquin de Arthur JANOV ?
     
  2. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Pour répondre a cet écrit donc:
    - aux lecteurs qui vont venir, j'ai envie de vous dire ceci:

    Notre corps/esprit n'est pas comparable a un robot..en cas de danger il est capable de réagir...donc de se réveiller à tous moment :wink:

    Rentrer en phase d'auto hypnose se fait naturellement tel et mon cas. Conclusion en auto hypnose on est le guide et on va là ou l'on veut aller et si notre inconscient nous méne sur une phase plus dure, c'est qu'il a des raisons,( à tout moment je peux arreter) donc je revisionne les images du passé, meme les plus dures..ensuite, je change le cours de l'histoire en positivant pour qu'en revenant dans l'ici et maintenant , ces images ne me fassent plus mal..et ça marche très bien.
    Quant on est en harmonie avec son corps/esprit , on a la possibilité d'améliorer bcp de choses ..je ne vous apprends rien ( dumoins je parle aux gens de métier ou ceux qui pratique..
    Espérence :)
     
  3. Connaissez vous l'hypno-analyse, car quand on parle d'hypnose ça englobe beaucoup de chose, le but premier étant d"obtenir un état de relaxation et de lâcher prise, mais après ?

    Vous n'avez pas répondu à ma question connaissez vous le cri primal ? pas forcément le bouquin mais le terme ? connaissez vous l'impact d'un insight ?


    :arrow: Notre corps/esprit n'est pas comparable a un robot..en cas de danger il est capable de réagir...donc de se réveiller à tous moment

    Car ette phrase me fait très peur, et j'espère que vous ne l'utilisez que pour vous.
     
  4. lina66

    lina66

    Inscrit:
    4 Décembre 2007


    Qu'est-ce qui vous fait si peur dans cette phrase Métaphore?
     


  5. Et vous Lina connaissez vous l'impact d'un insight ? car si oui alors votre question m'étonne :roll:

    mais je pense que Esperence ne parle pas de la la même chose, mais d'un rêve éveillé que l'on peut otenir avec un lâcher prise simplement sans rentrer dans une hypnose profonde.

    Le rêve éveillé, on en fait tous sans s'en rendre compte, être ailleurs quand on nous parle, et quand on prend conscience qu'on nous parle, alors là on sort de cet "état" mais comme on n'a pas pris conscience de ce lâcher prise, il nous souvent impossible de souvenir de ce que l'on a perçu, mais on peut activer le même processus en état conscient de ce que l'on veut provoquer, et qui devient alors un "rêve éveillé libre"
     
  6. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    iNFO/ Définition CRI PRIMAL
    Dictionnaire de psycho

    Psychothérapies
    Arthur Janov développa cette méthode thérapeutique qui s’appuie sur la reviviscence des souffrances du passé.
    La première phase de déroulement de cette psychothérapie ne dure que quelques semaines, durant lesquelles le sujet exprime ses souffrances par l’intermédiaire du contact exclusif qu’il a avec son thérapeute, à l’exclusion de toutes autres relations.
    Les émotions sont alors librement exprimées. Dans la deuxième phase de la cure, le sujet exprime ses émotions passées dans le cadre d’un groupe. Nous noterons le fait que les émotions libérées peuvent être très puissantes, certaines stigmates du passé pouvant réapparaître.
    Il convient de préciser que des organisations sectaires, notamment la scientologie, se sont parfois appropriées cette méthode en la détournant, l'utilisant comme une sorte de rite initiatique au sein de la secte.
     
  7. lina66

    lina66

    Inscrit:
    4 Décembre 2007
    Votre réponse est assez troublante Métaphore. Comme si vous poser une question sur une de vos peurs vous avait amené à essayer de décrédibiliser celui ou celle qui la pose...

    Pour en revenir au sujet je connais la notion d'insight oui et je connais l'auto-hypnose aussi mais cela n'explique pas la peur que suscite chez vous la réponse d'espérence...
     
  8. Esperence je vous demandais si vous connaissiez l'impact d'un cri primal ou insight? et non un résumé d'un copier/coller, si je t'en parle c'est que je connais.

    Si vous ne faites pas de phrases constructices, il va être difficile de maintenir un échange intéressant.
     
  9. Mais oui j'ai peur pour elle, car j'en connais l'impact, Et n'ayez crainte pour moi, je parle que de ce que je connais et que j'ai expérimenté.

    Donc ma peur elle est là, de s'aventurer sans que personne puisse nous aider par la suite à nous remettre dans le "ici et maintenant", et seul c'est impossible.

    Lors d'un insight, il faut absolument être accompagné d'un thérapeute, car le risque c'est de faire remonter des traumatismes sans pouvoir avoir le contrôle de l'impact des ravages que cela va faire sans accompagnement.

    C'est dans ce sens uniquement que disais ça, car j'en connais le fonctionnement.

    Mais je ne pense pas encore une fois que Esperence parle de ça.

     
  10.  
  11. lina66

    lina66

    Inscrit:
    4 Décembre 2007
    Merci pour votre réponse Métaphore, je la trouve très intéressante.
     

  12. Ah oui est en quoi ? vous pouvez développe SVPr ?
     
  13. lina66

    lina66

    Inscrit:
    4 Décembre 2007
    Ce qui est intéressant c'est que vous n'avez pas répondu immédiatement à ma question Métaphore. Comme si ma question concernant votre peur impliquait forcément un manque de culture ou de raisonnement, c'est en cela que je trouvais votre réaction troublante.
     
  14. lina66

    lina66

    Inscrit:
    4 Décembre 2007
    Elle est à la fois pertinente et contradictoire. Pertinente parce que vous soulignez justement un éventuel danger dans la pratique de l'auto-hypnose.

    Contradictoire concernant ces 2 phrases:

    Une fois vous avez peur pour elle, peur qu'elle coure un risque et l'autre fois vous espérez qu'elle n'applique ce risque qu'à elle, c'est troublant mais très intéressant.
     
  15. Métaphore » a écrit:
    Car cette phrase me fait très peur, et j'espère que vous ne l'utilisez que pour vous (Espérence).

    « Métaphore » a écrit:
    Mais oui j'ai peur pour elle (toujours Espérence)


    Lina, oui effectivement je me suis mal exprimée ou trop vite, mais globalement je pense vous aviez compris le message non ?

    Oui l'hypno-analyse est dangereuse si elle n'est pas accompagnée d'un professionnel, mais je réagissais ou plutôt je voulais faire réagir Esperence dans sa vision de l'hypnose à laquelle elle n'a pas répondu pour l'instant...
     
  16. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    je pense que si votre peur pour elle est forte, c'est qu'effectivement vous n'avez pas évacué ce qui s'est passé et qui est probablement similaire (que cela vous soit arrivé à vous ou à quelqu'un et qui vous a fortement marqué).

    Ce que lina et espérance ont perçu, je l'ai perçu aussi comme cela. Si plusieurs personnes vous font la même remarque, sur le même sujet peut être qu'il serait bon d'y regarder en détail...

    Ce que l'inconscient entreprend d'évacuer, il le fait à son rythme, des fois cela peut paraître violent, mais ce n'est qu'une partie de nous.
    Il peut se planter, c'est vrai, mais il connaît bien les capacités de la personne.
    Peut-être que même les rares fois où cela traumatise la personne, pour son inconscient cela vaut quand même le coup car il a réussit à faire évacuer quelque chose de pire encore... et qu'au final, le bilan est positif.

    gardons bien à l'esprit que bien des personnes font spontanément de l'autohypnose ou du rêve eveillé et elles n'ont aucune formation...

    c'est quand même un comble toutes ces personnes qui se font leur thérapie toute seules! On devrait faire quelque chose, non? :wink:
     
  17. valikor,

    Je ne comprends pas trop le but de votre intervention en reprenant le message de Lina à mon égard, que voulez vous me dire, car là personnellement j'ai plus l'impression d'apporter un élément de réponse qu'autre chose, non ? et je me suis suffisament expliqué sur le pourquoi de mes propos, donc je ne vois pas où vous voulez en venir ?
     
  18. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ben moi je connais la thérapie primale de Janov depuis longtemps.

    Ce qui arrive en thérapie primale, ce genre d'abréaction catharsis brute, ne peut pas arriver en autohypnose à ma connaissance. Un peu comme on ne peut pas vraiment se chatouiller soi-même.

    Elle arrive en hypnose parce que le conscient de l'hypno est détaché du conscient et de l'inconscient du sujet. Alors, oui, il y a des abréactions du même type, parfois voulues, parfois fortuites.

    Cela m'agace d'ailleurs cette impotence de l'autohypnose que la plupart des experts confirment. Malarewicz dit que la portée thérapeutique de l'auto hypnose est limitée... Je crois que c'est le même principe que de se chatouiller, se faire masser ou se... :roll: enfin... je n'ai pas besoin de vous faire un dessin; c'est plus efficace avec un autre quoi...

    C'est pour cela, je crois, que tous les hypnologues ou la plupart d'entre eux encouragent l'autohypnose.
     
  19. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    je ne suis pas si sûr que cela.

    je dirais que c'est comme quand on apprend à nager. On peut soit apprendre tout seul par soi-même et c'est long et peu efficace, soit apprendre avec un maitre nageur : c'est bien plus facile et plus rapide.
    Mais une fois que vous avez appris à nager, plus besoin de professeur, juste de s'entrainer.

    ca m'est arrive 1 fois de faire une séance d'autohypnose qui m'a débarrassé du stress récupéré de certaines personnes et m'a aussi permis de moins dépenser d'énergie à me synchroniser entre les différents types de personnalités et cette séance a été semi-spontanée et m'a fait un bien fou. Je me sentais comme sur un nuage plusieurs jours après encore.
     
  20. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ah oui, mais il ne s'agit pas de ça, il s'agit d'abréaction, de catharsis, de régressions. Je ne pense pas que cela puisse se faire en auto hypnose bien que j'aimerais que le contraire soit vrai.
     
  21. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    j'ai eu des personnes (2 plus exactement) qui ont fait ce genre de chose sans savoir réellement ce que c'était et ce qu'elles faisaient.

    elles avaient un gros lâcher prise aussi.
     
  22. Leo Lavoie,


    Vos commentaires suscitent beaucoup mon intérêt et je voudrais vous demander si vous êtes d'accord sur les termes entre cri primal, insight, catharsis brute, tout ces mots veulent dire la même chose au final ?

    Je voudrais vous raconter qqchose qui est arrivé à un homme que je connais amicalement depuis un moment (on s'est connu par hasard sur le forum l'interprétation des rêves) bref, au cours de nombreux échanges sur ces rêves, je lui demandais de se reconnecter avec son enfant intérieur, (enfin trop long à raconter) puis je lui parle de ce bouquin du CRI PRIMAL de JANOV qui l'achète, plusieurs semaines après, il m'écrit (via msg) comme quoi il a fait un insight ce qui l'a profondément perturbé, il a mis des semaines à s'en remettre alors que je lui avait dit que cela pouvait être fortement perturbant de le faire seul, et qu'il fallait être accompagné d'un professionnel.

    Alors je me pose la question, est ce possible d'atteindre seul cet état qui l'a provoqué sciemment ? a priori oui....mais comment est ce possible ?

    En fait l'auto hypnose est conseillé par les formateurs afin de faciliter et écourter la thérapie, car plus le patient sera plus sensible aux suggestions, plus il sera à même de travailler rapidement avec le thérapeute, en fait c'est un gain de temps et d'argent, et c'est aussi une façon de responsabiliser le patient, de lui dire qu'il doit s'engager dans sa guérison, ce conseil est souvent demandé dans les cas, soit de dépendance tabac/alcool, ou de migraines/insomnies.

    Vu que l'auto hypnose a pour but la répétition du message et ce afin que les cellules du cerveau soit immergées du conditionnement.

    Car en fait c'est sous hypnose uniquement que l'on peut reconditionner les engrammes du cerveau.

    C'est ce qu'on appelle la thérapie comportementale et cognitive.

    Je ferais une parenthèse pour dire que justement l'hypnose est une technique thérapeutique efficace mais peut être dangereuse si elle est pratiquée par des personnes malhonnêtes qui cherchent le pouvoir et l'argent (via les sectes), elle emploie le même procédé l'hypnose collective. Plus on est nombreux mieux ça marche...
     
  23. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ah et ces personnes ont décrit la chose comment? :shock:
     
  24. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008

    C'est vrai mais ce n'est pas les seules raisons.
    il y a aussi le fait que ca développe la capacité à lâcher prise de la personne, donc cela diminue sa résistance au changement, et il y a aussi le fait que cette autohypnose va permettre à la personne d'évacuer certaines choses (autothérapie spontanée).

    C'est peut être ce qu'on vous a appris, mais ce n'est pas tout à fait de la thérapie cela... un conditionnement n'est en soi quelque chose de respectueux de la personne. Et donc plus ou moins voué à l'échec, surtout s'il subsiste des blocages dus au passé.

    Ce n'est qu'un des moyens, c'est loin d'être le seul... rappelez vous que tout le monde se fait bien souvent de l'autosuggestion.

    certainement pas.

    l'hypnose est une approche de thérapie émotionnelle reposant sur un état de conscience modifié avec l'aide d'une technique de communication dans le cadre d'un nombre réduit de séances. Une TCC, c'est une tout autre démarche, rationnelle, sans utiliser un état de conscience modifié. voir :
    http://www.abc-lettres.com/proverbe-lat ... a-est.html
     
  25. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Le mot "insight" en thérapie Janovienne ne me dit rien. Par contre, oui, les autres termes veulent dire sensiblement la même chose. Un "insight" est dans son sens propre "une prise de conscience" ce qui est différent.

    En psychanalyse il y a, par exemple, beaucoup "d'insight" et c'est le pain et le beurre de la cure psychanalytique. D'ailleurs ça en prend beaucoup et je vous le concède, c'est long. Ceci dit, il est possible que Janov l'utilise ce terme.

    Disons que la prise de conscience est une brique et que la catharsis janovienne est un mur de brique.

    Quand à l'abréaction de l'hypnose, de ce que j'en sais, ce serait entre cette catharsis brute, voire brutale, de la thérapie primale et la prise de conscience en terme de "violence" de l'expérience ou "intensité". Quelques bonne briques...

    J'ai cru comprendre aussi que l'abréaction en hypnose est plus ciblée, plus ponctuelle alors que que l'abréaction cathartique janovienne est plus générale, c'est un torrent abréactif. On ne le fait qu'un seule fois dans sa vie dit-on.

    Quand à la thérapie comportementale et cognitive qu'on appelle aussi cognitivo-comportementale, en tout cas ici, ça n'a rien du tout à voir avec l'hypnose... J'ai moi même été sujet en thérapie cognitivo-comportementale et il est surtout question de forcer un changement d'abord par un changement de comportement.

    Il peut y avoir du recadrage mais l'on donne des pistes de nouveau comportements au sujet afin de changer le résultat... On le raisonne finalement... Je trouve ça assez ordinaire. C'est du DR PHIL (si vous connaissez un peu les USA).

    Et je comprend bien ce que vous dites mais j'ai des doutes sur le lien à faire entre ce qu'il a lu et comment il se sentait et si il y en a un, il y en aurait peut-être eu avec bien des choses. Je ne crois pas qu'un livre puisse causer une réaction comme ça. Par contre parfois quand on vit dans la pénombre alors là moindre lumière normale nous brûle les yeux. C'est peut-être ce qui lui est arrivé et s'il était si enlisé dans la névrose alors il était temps qu'il fasse quelques "insights". Et ça fait mal souvent les prises de consciences réelles.
     
  26. Leo Lavie,

    Je ne parlais pas d'insigth en thérapie Janovienne, mais seulement dans le sens du terme si on pouvait l'associer aux deux autres, mais vous m'avez donné les précisions et les subtilités que je voulais savoir.

    Par contre pour revenir sur la thérapie cognito-comportementale, et bien moi en formation, on a travaillé la dessus pour les addictions en utilisant l'hypnose en prenant des suggestions relatives à l'addiction en question, mais parfois et suivant l'anamnèse on doit dévier sur l'hypno-analyse car souvent l'alcoolisme ou le tabagisme ont des origines bien plus profondes, tout comme la migraine et les insomnies, mais là tout dépend du passif du patient.

    Mais je suis étonnée que vous dites que cela n'a rien à voir avec l'hypnose. Car comment voulez vous forcer un changement chez une personne qui n'arrive pas à se détacher ce comportement nocif pour elle ?...car elle en est consciente de son problème.

    :arrow: Il peut y avoir du recadrage mais l'on donne des pistes de nouveau comportements au sujet afin de changer le résultat... On le raisonne finalement... Je trouve ça assez ordinaire

    Ben oui justement je ne trouve pas ça très convaincant..c'est pour ça que nous on l'apprend en hypnose.

    Pour en revenir à ma petite histoire, ce n'est pas le livre qui a déclenché l'insight chez cet homme mais le livre a suscité son envie de le faire suite à ces rêves répétitifs, et moi qui lui est dit de se reconnecter avec son enfant intérieur, mais je ne pensais pas qu'il allait le vivre de cette façon. Disons que je suis surprise que qqu'un puisse faire un insight quasiment spontanée en se mettant en état de relaxation et pouvoir régresser tout seul.

    Disons qu'il s'est découvert un peu à travers l'analyse des rêves avec qui j'ai travaillé avec lui pendant un certain temps mais ma question était surtout s'il était possible de se retrouver dans cet état avec en auto hypnose, car je trouve ça très stabilisant.

    J'ai une autre question à vous poser, moi avant je pratiquais beaucoup le rêve éveillé, avant même que j'apprenne l'hypnose, mais finalement je pratiquais de l'auto hypnose sans m'en rendre compte, sauf que je ne faisait aucune induction, je me mets simplement une musique zen et je me détends, et là des images arrivent mais toujours très symboliques qui se rapprochent de la symbolique onirique, mais mes rêves étaient très forts c'était comme un vrai rêve nocturne avec une longue histoire, et depuis que je pratique l'auto hypnose avec induction, je n'arrive plus à faire les rêves éveillés d'avant, qu''en pensez vous ? je trouve ça bizarre?...
     
  27. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Bonsoir,

    En effet, les thérapies cognitives et comportementales n'ont rien à voir, d'une part avec l'hypnose, d'autre part avec la psychodynamique !

    Le terme est d'ailleurs employé au pluriel, car il y en a presque autant que d'auteurs ! :roll: (j'exagère un peu ? je veux dire que les descriptions originales sont très nombreuses, et s'enrichissent chaque année)


    J'en pense que c'est normal.

    Il n'est d'abord pas exact de dire que vous ne faisiez aucune induction, ce serait une grossière méconnaissance de la chose, et en fait vous décrivez très bien ce que vous avez employé...

    Les auteurs ne s'accordent peut-être pas tous là-dessus (il est beaucoup plus séduisant de proposer une méthode précise, structurée et fixe, en la baptisant de son propre nom... ou de vendre des CD...) mais je vais préciser ce que dit Erickson à propos de ses constatations expérimentales sur les inductions : (en substance) la représentation mentale d'une boule de cristal que l'on fixerait (induction par focalisation visuelle) ou d'un métronome (induction aidée par un son rythmé) est beaucoup plus intéressante et efficiente que la même induction avec une boule de cristal ou un métronome. De plus, le risque est grand que le sujet ne puisse ensuite plus entrer avec la même facilité en état hypnotique, dès lors que l'emploi de l'objet ferait défaut.

    Enfin les phénomènes hypnotiques :shock: qui peuvent être produits à partir de ces inductions et pour des sujets de compétence comparable, sont plus performants avec l'emploi de la représentation mentale.

    Conclusion : se passer une musique que l'on connaît bien "dans sa tête" est plus intéressant que se passer la musique dans les oreilles !
    :)
     
  28. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Pour en revenir à la question de départ, je pense comme espérence que l'hypnose, et à fortiori l'auto hypnose ne présente aucun danger.
    Si quoi que ce soit de dangereux se présente pendant une transe, le sujet sort de l'état d'hypnose sans dommage.

    Le seul danger, à mon avis, c'est de faire croire qu'il puisse y avoir un danger.
    C'est comme quand vous parlez à un bricoleur en lui disant, "attention, tu vas te taper sur les doigts".
    Là efectivement, il aura plus de "chance" de se taper sur les doigts que si vous n'aviez rien dit.
     
  29. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    De mon coté ce que j'observe c'est: une peur de la part de Métaphore.
    Elle a connu quelque chose de non positif pour elle ..et dit avoir peur pour moi. Puis vu qu'on est pas trop " collégue " car sa façon agressive de parler aux gens ici sur ce forum et a moi meme a son arrivée a fait que........./ donc elle dit ensuite : "j'espère que vous ne l'utilisez que pour vous (Espérence). "!!!!
    Pourquoi une telle peur pour moi ? peur de quoi ? ça lui rappelle quoi ?(tranfert possible ? pourquoi pas)
    On a jamais peur sans raison.
    Je tiens a rassurer tout le monde, je suis en pleine forme et compte l'être encore longtemps.
    Pour l'auto hypnose pas besoin de formation...on a tous la capacité de partir et de revenir...
    Notre corps/ esprit a la capacité de nous faire plongé , voir dans nos profondeurs puis nous faire remonter a la surface...intact. Voir mieux car on aura pu réparer.


    Espérence :)
     
  30. Castorix et Léo,

    Vu que vous partagez le même point de vue sur les TTC, expliquez moi comment vous intervenez dans les dépendances addictives ? car moi ce que j'ai appris me paraît complètement intéressant et approprié.

    Castorix, je ne comprends pas du tout la suite de votre réponse très contradictoire et je pense que vous mélangez tout dans mes propros. (J'en pense que c'est normal...:arrow: Il n'est d'abord pas exact... (?))
    Castorix écrit :
    :arrow: J'en pense que c'est normal.

    :arrow: Il n'est d'abord pas exact de dire que vous ne faisiez aucune induction, ce serait une grossière méconnaissance de la chose, et en fait vous décrivez très bien ce que vous avez employé...

    Je confirme que mes rêves éveillés se faisaient et se font toujours sans induction, à l'époque où je les pratiquais je n'avais aucune idée de la pratique de l'hypnose. Et quand je parle de musique Zen, ce ne sont pas des inductions, mais de la musique uniquement, de ruisseaux, d'oiseaux, etc..

    Rien à voir avec une obligation d'achat, encore une fois ce sont des vieux CD que j'ai, rien à voir avec l'hypnose inductive.


    :arrow: Conclusion : se passer une musique que l'on connaît bien "dans sa tête" est plus intéressant que se passer la musique dans les oreilles.

    Et bien parlez pour vous, chacun sa méthode, la vôtre est Ericksonienne, pas la mienne.

    Et j'avoue que je ne vois pas le rapport entre ma question de départ et votre réponse.


    Altmaier,

    Pour répondre à votre commentaire sur ma question de départ, oui effectivement, je pense qu'il n'y a aucun risque, en fait en écrivant cela je pensais d'une part à l'histoire que j'ai raconté par la suite à Léo (peut être l'avez-vous lu ?...), concernant cet homme qui s'est provoqué un insigth très perturbant en auto hypnose, et d'autre part je m'adressais d'une façon détournée à Esperence pour comprendre ce qu'elle connaissait de l'hypnose, a priori pas grand chose...


    Esperence,

    Je constate que vos messages sont toujours aussi faibles dans leur contenu, vous n'avez pas compris que c'était un hameçon que je vous avez lancé dès votre 1ère réponse afin que vous puissiez vous exprimer sur le sujet au lieu de passer votre temps à vous défendre ou à critiquer. Mais vous continuez à ce que je vois sans rien développer ce qui me confirme bien que vous n'avez ni connaissance, ni formation dans la méthode de l'hypnose.

    Et m'inquiétez pour vous c'était une façon de parler et de généraliser, encore une fois je faisais référence à la petite histoire de cet homme et au cri primal, comme je l'ai développé par la suite.
    Et ne vous inquiétez pas pour moi non plus, il y a bien longtemps que j'ai fai mon analyse et même si on apprend tout le temps, je connais les principes de bases, ce qui n'a pas l'air d'être votre cas. D'ailleurs vous n'avez jamais répondu à mes questions ce qui prouve bien votre méconnaissance.

    Mais comme par hasard vous intervenez quand vous sentez que les autres sont totalement opposés à mes commentaires, c'est étonnant non ? je vous laisse méditer...
     
Chargement...