Formation Hypnose

Conflits inconscients

  • Initiateur de la discussion Sambiz
  • Date de début
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Sambiz à dit:
Bonjour !

Quand au bénéfice secondaire, comment faudrait-il faire ?

Le substituer par un primaire ou supprimer ce plaisir "malsain" y a t-il des techniques pragmatiques ?

Je pense que la clé des guérisons réside spécialement sur ce point !

Le psychotique n'a pas de raison de revenir à la réalité si il prend du plaisir inconsciemment..

En effet il ne trouve pas de raisons pour revenir à la réalité. Il a rejeté la réalité parce qu'en quelque part, pour lui, la réalité signifiait la mort. C'est un lien erroné mais il est là. Le plaisir se trouve dans le soulagement de la peur, de la souffrance, dans une certaine homeostasie ou équilibre relatif. Dans tous les cas, il faut convaincre l'inconscient des bénéfices de vivre dans la réalité ou, pour le névrosé, que les bénéfices d'en guérir dépassent ceux de rester dans la névrose.

Le psychotique chronique a perdu son humanité, il n'est pas heureux ni serein mais ne peux pas avoir conscience de cette possibilité ou de cette capacité humaine à pouvoir l'être. Il est en mode de survie. Il a perdu la notion que la vie est autre chose que ça et c'est théoriquement impossible de le convaincre. Mais l'espoir est qu'il n'y a rien de parfait et qu'il n'y a donc pas de psychose parfaite. Parfois, il y a des brèches qu'il faut savoir exploiter, parfois des grosses et parfois on ne les voit pas. Personnellement, je ne sais pas si je saurais aider un psychotique chronique. La sérénité est plus difficile à conceptualiser que le plaisir et le psychotique connait le plaisir.


Il y avait une phrase de "je ne sais plus qui" lol
qui disait " La ou le conscient souffre, l'inconscient jouit et la ou l'inconscient souffre, le conscient jouit"

Qu'en pensez-vous ?

C'est faux. L'inconscient peut jouir en même temps que le conscient. Il me semble que ça va de soi. Cependant cet énoncé est vrai dans la névrose puisqu'il y a conflit entre le conscient et l'inconscient.


J'ai fumé de façon chronique du cannabis durant une année et je crois comprendre pourquoi en particulier les jeunes fragile émotionellement deviennent schizophrène !

Lorsqu'on fume quotidiennement du cannabis on perd pied avec la réalité que cela soit la réalité extérieur ou intérieur !

On se sent dépersonnalisé car on se "rappelle" plus de comment on était avant, de plus le cannabis met le cerveau dans un état de léthargie, voir de rêve !

Le cannabis à long terme, fait chuter l'estime de soi, la motivation, installe la paranoïa, altère la mémoire etc. etc.

On dit que la schizophrénie présente un même noyau mais que les manifestations sont diverses..

Oui tout cela me semble conséquent.

Alors voila mes questions :

Quelle est le noyau de l'affection ?

Je ne sais pas dans le cas de consommation de drogues. Il faudrait demander à un neurologue. :)

Quelle est le processus d'un délire ?

Ben un délire n'est qu'une manifestation du conflit. Une "diarrée" verbale et mentale dans une gastroentérite chronique. Mais une manifestation peut être très bien structurée comme dans le cas des personalités multiples. Plus la structure est compliquée et structurée et plus il est difficile de saisir l'origine psychologique du problème. Je pense que les lésions cérébrales de la consommation de certaines drogues transforment les névroses en psychoses. Donc cette bataille constante entre l'inconscient et le conscient est finalement gagnée par l'inconscient parce que le cerveau est altéré physiologiquement. Le conscient est affaibli et j'imagine que, vu que les effets de la drogue sont bien conscient, que les effets négatifs vont aussi affecter le conscient.

Mais je crois que le cerveau peut se régénérer. Il s'agit de cesser la consommation de trucs mauvais pour le cerveau et de le nourrir et de l'exercer.


Encore quelques questions diverses !

L'inconscient communique sous forme de symbole, notamment dans les rêve, est-ce que pour communiquer avec lui vaut-il mieux le faire sous forme symbolique ?

Oui, et on tente de le faire en utilisant les symboles que le "patient" utilise. Mais il faut avoir saisi l'application des symboles dans ses nuances selon chaque cas pour pouvoir parler la langue de l'inconscient.

Je vous donne un exemple de symbole: En général, l'auto est un symbole phallique et masculin mais les nuances sont importantes car si le patient est dedans l'auto et regarde à l'extérieur se sentant en sécurité alors c'est un symbole maternel qui nous indique une image d'une mère ayant un image masculine aux yeux du patient. Une mère dominante ou aggressive mais protectrice. En psychanalyse, on utilise les symboles du patient et on le fait aussi en hypnose. Je dirais qu'en hypnose éricksonnienne, si on comprend les symboles du patient, alors on peut faire des métaphores avec les symboles du patient qui devraient aller bien plus droit au but de la cure. Mais je ne suis pas éricksonniens ni un hypno expérimenté. Juste un psychanalyste qui va pratique l'hypnose.


La symptômes sont ils symbolique ?

Oui, si on regarde plus loin que le symptome.

Est-ce que interprétation d'un symbole par le conscient fausse t-il le message ?

C'est là ou la compétence du psy entre en jeux. C'est pour cela qu'on ne peut pas s'improviser psy sans avoir étudié la psychanalyse et avoir été soi même en introspection analytique.

Freud disait qu'il y avait des équations inconsciente, je n'ai pas bien saisi le principe. Dans la névrose obsessionnel, je crois, il disait que fèces = cadeau. Honnêtement, je vois aucun rapport !

Pouvez-vous m'éclairer ?

Vous faites référence au fameux "stade anal". Je ne crois pas au "stade anal" mais à un stade que j'appelle le stade ou la phase du sevrage des couches. Les couches sont à l'origine de cette phase et le fait qu'il faut en sevrer l'enfant. Mais c'est une longue histoire. Et dans ce sevrage de couches, justement, la maman est tellement contente que le gamin fasse dans la toilette que le gamin finit par percevoir les fèces comme un cadeau qu'il fait à sa mère.

Surtout qu'on a déjà entendu des parents qualifier les excréments de l'enfant comme des cadeaux. Vous voyez la folie ? C'est complètement idiot de faire cela. Les fèces ne sont pas des cadeaux, se sont des déchets. Y'a de quoi confondre un enfant. L'inconscient fait effectivement des équations. Et les équations sont aussi folles qu'elle ont été présentées comme telles par l'environnement de l'enfant. On ne ment pas aux enfants.


Est-ce que l'inconscient peut communiquer par dialogue interne ?

Est-ce que l'inconscient peut-il mentir ?
Je vous pose cette questions car j'ai lu que l'inconscient pouvait, pour se protéger, créer de faux souvenir ( Syndrome de faux souvenirs ) ou bien altérer la réalité.

Ben oui l'inconscient fera tout en son possible pour "se protéger" (il est convaincu de protéger la personne dans son entier).

Est-ce que les mécanismes de défense sont "fait" pour protéger l'ego ?

Oui pour protéger la personne en entier selon l'inconscient. Il est un enfant qui croit bien faire et qui est très puissant face au conscient.

Merci de prendre du temps pour répondre à mes questions !

Ça me fait plaisir parce que vous posez les bonnes et vous me faites exercer mon cerveau. Et ça me fait plaisir de voir que vous utilisez le vôtre.
 
M
Métaphore
Invité
Très intéressante votre discussion avec Sambiz, je vois qu'il pose des questions très pertinentes...

Néanmoins je ferais juste une parenthèse dans votre interprétation symbolique de la voiture pour laquelle je ne suis pas d'accord.

On ne peut faire une interprétation pertinente en prenant un symbole isolé, car suivant le contexte du rêve, la voiture n'aura plus du tout la même signification, il y a des tas d'exemples en étant au volant de sa voiture :

Accident de voiture
Voiture en panne qui ne démarre pas
Voiture dont les freins lâchent
Conduire la nuit en voiture
N'être pas le conducteur de sa voiture

Etc...

Ces 5 exemples ne donneront pas la même interprétation suivant en plus le ressenti du rêveur à l'intérieur de son rêve.

Pour moi déjà conduire sa voiture tranquillement, représente sa conduite de vie.

Dans le cas d'un symbole phallique, il faudrait que dans le rêve, un type conduise une voiture de course, super puissante et rouge si possible...

Voilà mon approche Jungienne... :wink:
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Très intéressante votre discussion avec Sambiz, je vois qu'il pose des questions très pertinentes...

Néanmoins je ferais juste une parenthèse dans votre interprétation symbolique de la voiture pour laquelle je ne suis pas d'accord.

On ne peut faire une interprétation pertinente en prenant un symbole isolé, car suivant le contexte du rêve, la voiture n'aura plus du tout la même signification, il y a des tas d'exemples en étant au volant de sa voiture :

Accident de voiture
Voiture en panne qui ne démarre pas
Voiture dont les freins lâchent
Conduire la nuit en voiture
N'être pas le conducteur de sa voiture

Etc...

Ces 5 exemples ne donneront pas la même interprétation suivant en plus le ressenti du rêveur à l'intérieur de son rêve.

Pour moi déjà conduire sa voiture tranquillement, représente sa conduite de vie.

Dans le cas d'un symbole phallique, il faudrait que dans le rêve, un type conduise une voiture de course, super puissante et rouge si possible...

Voilà mon approche Jungienne... :wink:
Oui, c'est vrai cette partie de ma réponse a été livrée un peu vite et j'ai coupé les coins ronds. Mais la voiture est souvent phallique. Rien à voir avec le pénis en tant que tel, bien sûr. C'est bien plus large que cela. Vous avez bien fait de préciser. :)
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: Mais la voiture est souvent phallique.

Mais pour moi non, sauf dans l'exemple que je vous ai cité...
 
saladerouge
saladerouge
Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
L'observation des rêves, c'est un peu comme apprendre une langue que l'on ne connait pas et que très peu sont capable de comprendre...

J'écris les rêves fort, j'écris les émotions qui me traversent, le scénario, les symboles, les sons, en couleur ou pas, des personne connues ou non, des animaux, un paysage particulier, le temps puis la date....

J'isole les éléments, cette personne que je connais elle représente quoi pour moi, j'extrais une qualité et un défaut, je prends note, je conserve... Elle revient dans un rêve, je fais le même travail puis je consulte mes notes pour voir, est-ce que cela a changé, changer comment ???

Il y a une symbolique universelle qui a un sens particulier pous vous... Et dans ce possible vaste, être proche de soi permet une compréhension simple et libre de doute, qu'un autre pourrait rajouter...

J'aime bien ce bouquin de D. Fontana qui livre plein de piste pratique " apprenez à mieux rêver et à tirr parti de vos rêves"...

Bonne journée... :wink:
 
saladerouge
saladerouge
Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Je pense qu'aucun enseigement aucune information, savoir, sont à prendre à la lettre, tout est matière à modeler... :wink:
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
saladerouge à dit:
Je pense qu'aucun enseigement aucune information, savoir, sont à prendre à la lettre, tout est matière à modeler... :wink:
A modeler à notre niveau... sans doute !

Il y a de ces messages que l'on ne peut absorber que lorsque nous sommes prêt à entendre...

L'inconscient ne ment pas.
C'est plutôt le conscient qui se ment à lui-même !

--------------------------------
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
D'abord, y'a des symboliques universelles et y'en a des psycho sociales. Ici, en amérique, l'auto n'est pas tout à fait le même symbole qu'en France ou en Angleterre. Ici, elle est plutôt phallique et symbole de "père de famille". Cela tend à changer ici mais bon.

Dans tous les cas, c'est toujours du cas par cas et, moi, personellement, je ne fais que très rarement des interprétations de rêves sans avoir un apercu de la configuration psychologique de la personne avant. C'est alors très général comme interprétation et sujet à révision totale.

Je voulais donner un exemple que j'ai mal choisi parce qu'il est sujet, en lui-même, à controverse et il est psychosocial et environemental.

Sambiz comprendra l'essence de mon propos. Mais je me reprends: Dans presque tous les cas et presque toutes les cultures, la maison est un symbole maternel, que ce soit la hutte, la grotte, le bungalow, etc. Et j'ai bien dit dans PRESQUE TOUS les cas. Ce n'est là qu'une base pour travailler bien sûr. C'est toujours du cas par cas. C'est ce qui arrive dans le rêve avec cette maison et ce qu'y s'y passe qui est important bien que symbolique aussi et sujet à interprétation.

Pour Petite Fleur, je ne suis pas de votre avis. L'inconscient ment pour se protéger. Pour avoir la vérité de lui, il faut gagner sa confiance. Il ment, mais il ment comme un enfant, si l'on est pas dans la psychose.

Il ment comme un enfant qui veut dire mais qui ne dis pas ou qui ment par peur mais qu'on peut deviner.
 
M
Métaphore
Invité
Léo, je ne suis pas d'accord avec votre symbolique pour la maison, encore une fois tout dépend du contexte du rêve, mais la maison est une représentation symbolique de soi, de sa psyché, comme de notre corps, celui que nous habitons.

Après tout dépend de cette maison, si elle est délabrée, ou au contraire une magnifique maison avec de belles pièces bien aménagées ou alors des petites pièces toutes lugubres, chaque détails à son importance et font l'interprétation.

Pour la grotte, oui effectivement elle a un lien avec la matrice, la mère (tou comme la mer).
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
Pour Petite Fleur, je ne suis pas de votre avis. L'inconscient ment pour se protéger. Pour avoir la vérité de lui, il faut gagner sa confiance. Il ment, mais il ment comme un enfant, si l'on est pas dans la psychose.

Il ment comme un enfant qui veut dire mais qui ne dis pas ou qui ment par peur mais qu'on peut deviner.
Dans les rêves ? Non Léo je ne crois pas. L'inconscient censure mais ne ment pas. Il dit ce qu'il a à dire dans un langage que l'individu peut supporter au moment où il le reçoit.
Par ailleurs, si les messages de l'inconscient sont trop intenses, trop cru comme on dit chez-nous, là il y a matière à un épisode psychotique car l'égo s'identifie aux symboles. Mais si le thérapeute comprends bien ce processus inconscient, il peut aider son patient à redescendre sur terre. Mais rare sont les thérapeutes qui assimile bien ce concept.

Pour ma part, je me méfie du "trop numineux" qui marque une inflation psychique chez l'individu.

On voit souvent ce phénomène ces temps-ci avec l'avenement des soins dits "energétiques" tels que le reiki. La personne se connecte à "l'énergie universelle" et reçoit des images très numineuses qui font boule de neige jusqu'à perdre tout sens de la réalité.
Magnifique technique de refoulement ? Certainement et pour moi sans ambiguité!

C'est l'intréprétation des symboles qui porte à confusion et non l'inconscient lui-même.

Mais si ose admettre que derrière chaque symbole se cache son contraire, hé bien nous avons un grand chemin de fait vers la réalisation de soi.

-------------------------------
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Léo, je ne suis pas d'accord avec votre symbolique pour la maison, encore une fois tout dépend du contexte du rêve, mais la maison est une représentation symbolique de soi, de sa psyché, comme de notre corps, celui que nous habitons.

Après tout dépend de cette maison, si elle est délabrée, ou au contraire une magnifique maison avec de belles pièces bien aménagées ou alors des petites pièces toutes lugubres, chaque détails à son importance et font l'interprétation.

Pour la grotte, oui effectivement elle a un lien avec la matrice, la mère (tou comme la mer).
Ben peut-être que pour une femme, une maison peut représenter son corps mais pas pour un homme à moins d'exception. La maison est la matrice symbolisée par excellence et, de plus, c'est maman qui y règne dans presque toutes les sociétés. Mais on pourrait débattre toute la journée en étant à coté du point. Le point est qu'y a des symboliques de bases, des symboliques socioculturelles et psychosociales ou psychoculturelles et y'a tout le reste qui est propre à la personne.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Petite fleur à dit:
Pour Petite Fleur, je ne suis pas de votre avis. L'inconscient ment pour se protéger. Pour avoir la vérité de lui, il faut gagner sa confiance. Il ment, mais il ment comme un enfant, si l'on est pas dans la psychose.

Il ment comme un enfant qui veut dire mais qui ne dis pas ou qui ment par peur mais qu'on peut deviner.
Dans les rêves ? Non Léo je ne crois pas. L'inconscient censure mais ne ment pas. Il dit ce qu'il a à dire dans un langage que l'individu peut supporter au moment où il le reçoit.
Par ailleurs, si les messages de l'inconscient sont trop intenses, trop cru comme on dit chez-nous, là il y a matière à un épisode psychotique car l'égo s'identifie aux symboles. Mais si le thérapeute comprends bien ce processus inconscient, il peut aider son patient à redescendre sur terre. Mais rare sont les thérapeutes qui assimile bien ce concept.

Pour ma part, je me méfie du "trop numineux" qui marque une inflation psychique chez l'individu.

On voit souvent ce phénomène ces temps-ci avec l'avenement des soins dits "energétiques" tels que le reiki. La personne se connecte à "l'énergie universelle" et reçoit des images très numineuses qui font boule de neige jusqu'à perdre tout sens de la réalité.
Magnifique technique de refoulement ? Certainement et pour moi sans ambiguité!

C'est l'intréprétation des symboles qui porte à confusion et non l'inconscient lui-même.

Mais si ose admettre que derrière chaque symbole se cache son contraire, hé bien nous avons un grand chemin de fait vers la réalisation de soi.

-------------------------------
Je ne voulais pas dire "dans les rêves" et ce n'était pas là la question de Mr Sambiz. L'inconscient ment . Cependant, dans les rêves, je vous l'accorde, il réarrange la vérité, il symbolise, il cherche révéler ses désirs et ce qu'il perçoit comme des besoins mais il le fait de façon dissimulée.

Autrement, l'inconscient préférerait ne pas mentir, il le fait de façon parcimonieuse et particulière. Disons que l'inconscient ment parfois mais qu'il n'est pas un menteur. COmme un enfant.
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
Je ne comprends toujours pas pourquoi vous affirmer que l'inconscient ment...
Un exemple pour éclairer ma lanterne ?
 
M
Métaphore
Invité
Leo Lavoie à dit:
Ben peut-être que pour une femme, une maison peut représenter son corps mais pas pour un homme à moins d'exception. La maison est la matrice symbolisée par excellence et, de plus, c'est maman qui y règne dans presque toutes les sociétés.

Ben ça c'est votre vision Freudienne, pas la mienne...


Mais on pourrait débattre toute la journée en étant à coté du point. Le point est qu'y a des symboliques de bases, des symboliques socioculturelles et psychosociales ou psychoculturelles et y'a tout le reste qui est propre à la personne.

Comme vous dites, on pourrait en débattre la journée et la nuit on ne tombera pas d'accord, perso, j'applique ma méthode et ça marche plutôt bien, donc quand une méthode fontionne on continue... :D
 
saladerouge
saladerouge
Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
C'est l'intréprétation des symboles qui porte à confusion et non l'inconscient lui-même.

J'abonde petit fleur... :wink:
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Je suis d'accord, les rêves ne mentent pas donc l'inconscient ne ment pas en dormant mais te dis bien par la symbolique la vérité si tu la voit......

Je suis d'accord aussi que la maison est un symbole de soi et la grotte ,utérin...d'après ce que j'ai donc appris de Moir,Marie Coupal,Georges Romey...plus métaphore,agathe,yann,petite fleur et autres qui m'ont appris a démarrer sans oublier l'intuition également quand je lis un rêve,comme une histoire que l'on reçoit qui nous parle ou pas :wink:
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Comme j'ai passé ma vie à reprendre Freud, à le contourner, à le démentir et à le réviser, je suis bien prêt à reviser cela aussi. Je vais y réfléchir pour ce qui est du symbole de la maison. On est ici pour avancer, pas se retrancher dans la rigidité.

Mais je pense que la maison est un symbole maternel la plupart du temps. Il serait logique que, pour une femme, à tout le moins, elle représente aussi son corps. Mais, pour un homme? La maison qui serait "lui"? ou sa personne ou son corps? Je vais y réfléchir.


Pour ce qui est de l'inconscient qui ment la nuance est très importante quand je dis qu'il ment comme un enfant et qu'il n'est pas menteur.


Par exemple quand je vous reçoit en cabinet, que vous me dites que vous n'avez pas confiance en vous et que vous vous faite vômir pour rester mince et contrôler votre corps.

Si je tombe dans le mille et vous demande si votre mère vous a aimée et cajolée parce que je sais, par d'autres indices, que ce ne fut certainement pas le cas et que juste à cette question, vous avez envie de sangloter mais que vous ravalez bien vite pour me dire "oui, ma mère a fait tout son possible et elle m'aimait à sa facon" en souriant. Alors votre suconscient a fait deux choses, comme un enfant.

Il a d'abord voulu tout dire et clamer sa souffrance et dans un deuxième temps il s'est repris pour vous faire taire parce que, pour lui , c'est vital que ça ne sorte pas. Et, à la fin, il vous a fait mentir parce qu'il sait (sinon y'aurait pas de souffrance) que maman ne vous aimait pas mais il ne veut pas que vous en preniez conscience alors il vous concocte une histoire à dire qui est, dans les faits, un mensonge.
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
Dans votre exemple, je ne vois pas de mensonge de l'inconscient Léo.

Les faits sont là . L'inconscient tente de dire à cette dame, par sa boulimie et son manque de confiance, qu'il y a quelque chose qui cloche, quelque chose qu'elle ne veut pas voire en elle.
Le message de l'inconscient est tout à fait claire et limpide à ce sujet.

C'est son conscient qui tente de la convaincre du contraire... qui ment. Pourquoi ? Sans doute que ce serait trop douloureux pour elle d'admettre "consciemment" que maman ne lui a pas donné l'amour qu'elle était en droit de recevoir...

C'est le conscient régi par les normes établies par ses valeurs issues de la famille ou la société qui déforme la réalité, et non le contraire !

Qu'en pensez-vous ?

Je tiens à mettre cà au clair car ici, il est question d'auto-hypnose donc, de contact direct avec l'inconscient. Si on se mets à penser ou à croire que l'inconscient nous ment lui aussi, à quoi bon s'attarder à s'auto-hypnotiser... :wink: aussi bien abandonner toute forme de thérapie.

--------------------------
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Petite fleur à dit:
Dans votre exemple, je ne vois pas de mensonge de l'inconscient Léo.

Les faits sont là . L'inconscient tente de dire à cette dame, par sa boulimie et son manque de confiance, qu'il y a quelque chose qui cloche, quelque chose qu'elle ne veut pas voire en elle.
Le message de l'inconscient est tout à fait claire et limpide à ce sujet.

C'est son conscient qui tente de la convaincre du contraire... qui ment. Pourquoi ? Sans doute que ce serait trop douloureux pour elle d'admettre "consciemment" que maman ne lui a pas donné l'amour qu'elle était en droit de recevoir...

C'est le conscient régi par les normes établies par ses valeurs issues de la famille ou la société qui déforme la réalité, et non le contraire !

Qu'en pensez-vous ?

--------------------------
Ben voilà ou est la névrose. Et elle est dans le subconscient. Y'a la vérité et le mensonge, le besoin et le déni du besoin. Le conflit... La partie de l'inconscient qui est naturelle ne ment pas, ce que vous nommez qui y est greffé et qui est la cause de conflit est aussi inconscient. Et la réaction de la dame de nier et de ne pas voir que sa mère était "sans coeur" avec elle vient aussi de l'inconscient. Le conscient en devient convaincu parce que ça vient de l'intérieur... de l'inconscient. L'inconscient ment au conscient pour protéger l'individu.
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
Ne serais-ce pas sa "persona" qui empêche cette dame de ne pas voir la réalité en face ?
Mais la persona, ce n'est pas l'inconscient, c'est un masque... un masque pour ne pas souffrir, un masque forgé au fil des ans pour se protéger de la dure réalité de la vie inconsiente ?

Je me répete mais je tiens à mettre cà au clair car ici, il est question d'auto-hypnose donc, de contact direct avec l'inconscient. Si on se mets à penser ou à croire que l'inconscient nous ment lui aussi, à quoi bon s'attarder à s'auto-hypnotiser...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Petite fleur à dit:
Ne serais-ce pas sa "persona" qui empêche cette dame de ne pas voir la réalité en face ?
Mais la persona, ce n'est pas l'inconscient, c'est un masque... un masque pour ne pas souffrir, un masque forgé au fil des ans pour se protéger de la dure réalité de la vie inconsiente ?

Je me répete mais je tiens à mettre cà au clair car ici, il est question d'auto-hypnose donc, de contact direct avec l'inconscient. Si on se mets à penser ou à croire que l'inconscient nous ment lui aussi, à quoi bon s'attarder à s'auto-hypnotiser...
Votre préocuppation est pertinente, bien sûr. Mais, voilà, tout ce qui n'est pas conscient fait partie de l'inconscient. La persona si je me souviens bien, y'a longtemps que je n'ai pas "touché mon Jung" ne serait-ce pas la personalité que l'on se fabrique pour composer avec nos névroses?

Bon , pour ce qui est de l'hypnose, je crois que l'inconscient peut mentir en hypnose mais qu'il ne le fera probablement pas sauf exceptions assez rares. Je ne vois pas pourquoi l'inconscient mentirait en hypnose. L'inconscient ment au conscient mais si, en hypnose, on "bypasse" le conscient ou sa partie "critique" alors l'inconscient se révèle et c'est ce qu'il veut dans le fond.

Donc c'est la partie névrotique du subconscient qui est bypassée en hypnose mais cette partie est bien dans le subconscient et elle peut mentir.

Je viens ici de comprendre quelque chose d'important au delà des inepties que l'on répète dans les formations d'hypnose.
 
saladerouge
saladerouge
Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Le rapport Hite remonte les bretelles à Freud avec clairvoyance et précision... J'ai beaucoup aimé lire *l'orgueil d'être une femme*de Shere Hite, moins long et contenant l'essentiel...

Freud a ouvert un chemin mais avec les maladresse de celui qui découvre une tribu inconnue à son époque... Je trouve Jung encore d'actualité bien qu'il faut adapter son propos à notre temps... Quand vous lisez les rêves qu'il annalisait, vous voyagez dans le temps, les rues sont pavés, les vêtements dates, les gens changent les symbolent évoluent avec...

Bonne journée.... :D
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Leo Lavoie à dit:
Comme j'ai passé ma vie à reprendre Freud, à le contourner, à le démentir et à le réviser, je suis bien prêt à reviser cela aussi. Je vais y réfléchir pour ce qui est du symbole de la maison. On est ici pour avancer, pas se retrancher dans la rigidité.

Mais je pense que la maison est un symbole maternel la plupart du temps. Il serait logique que, pour une femme, à tout le moins, elle représente aussi son corps. Mais, pour un homme? La maison qui serait "lui"? ou sa personne ou son corps? Je vais y réfléchir.


Pour ce qui est de l'inconscient qui ment la nuance est très importante quand je dis qu'il ment comme un enfant et qu'il n'est pas menteur.


Par exemple quand je vous reçoit en cabinet, que vous me dites que vous n'avez pas confiance en vous et que vous vous faite vômir pour rester mince et contrôler votre corps.

Si je tombe dans le mille et vous demande si votre mère vous a aimée et cajolée parce que je sais, par d'autres indices, que ce ne fut certainement pas le cas et que juste à cette question, vous avez envie de sangloter mais que vous ravalez bien vite pour me dire "oui, ma mère a fait tout son possible et elle m'aimait à sa facon" en souriant. Alors votre suconscient a fait deux choses, comme un enfant.

Il a d'abord voulu tout dire et clamer sa souffrance et dans un deuxième temps il s'est repris pour vous faire taire parce que, pour lui , c'est vital que ça ne sorte pas. Et, à la fin, il vous a fait mentir parce qu'il sait (sinon y'aurait pas de souffrance) que maman ne vous aimait pas mais il ne veut pas que vous en preniez conscience alors il vous concocte une histoire à dire qui est, dans les faits, un mensonge.
je dirais plutôt : on peut aimer et détester et souffrir en même temps au même moment et avec la même intensité.
A partir de là, chercher à utiliser la logique pour expliquer une chose à la fois et chercher une seule explication rationnelle... c'est un peu illusoire.... toute observation d'une réaction humaine doit tenir compte qu'elle contient une multiplicité de causes...

Cette femme peut ressentir en même temps à propos de sa mère :
-la souffrance,
-le manque de marques d'affections,
-la colère vis à vis de sa mère,
-de la culpabilité d'être en colère ou de ressentir un manque de marque d'affections,
-une certitude que sa mère l'aimait mais qu'elle était incapable de le montrer et qu'elle en souffrait,
-de la peine pour sa mère;

et cette accumulation de souffrance peut la conduire à compenser pour tenir,
tout en vomissant pour ne pas prendre de poids sinon la souffrance serait encore pire...

si l'inconscient ment, c'est pour préserver l'intérêt de la personne, pris au sens large.

l'intérêt, c'est tout ce qui est important pour la personne : son équilibre émotionnel, sa santé, ses intérêts financiers, ses valeurs fortes, ses croyances...
 
M
Métaphore
Invité
Leo Lavoie à dit:
Comme j'ai passé ma vie à reprendre Freud, à le contourner, à le démentir et à le réviser, je suis bien prêt à reviser cela aussi. Je vais y réfléchir pour ce qui est du symbole de la maison. On est ici pour avancer, pas se retrancher dans la rigidité.

Waouh :idea: (sans méchanceté....)

Mais je pense que la maison est un symbole maternel la plupart du temps. Il serait logique que, pour une femme, à tout le moins, elle représente aussi son corps. Mais, pour un homme? La maison qui serait "lui"? ou sa personne ou son corps? Je vais y réfléchir.

Homme ou femme, comme je l'ai dit, pour moi la maison est une représentation symbolique de soi, de sa psyché, comme de notre corps. Et pour affiner, chaque pièce est une dimension intérieure, une facette de la personnalité et un potentiel. Après reste à voir comment est la maison du rêve...
Les étages par exemple représentent les différents niveaux de conscience, etc...
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: Valikor dit : si l'inconscient ment, c'est pour préserver l'intérêt de la personne, pris au sens large.

Pour moi l'inconscient ne peut jamais mentir, sinon pourquoi l'intérêt de l'hypnose comme le dit Petite Fleur.

Effectivement la personna, c'est considérée comme un masque, pour montrer une certaine facette de soi, qui n'est pas soi, c'est une protection.

Enfant on s'adapte à ce qui peut nous arriver, toutes situations blessantes, causant une souffrance à l'enfant qui ne sait pas analyser les choses, est obligé pour sa survie, de se protéger en se créant des résistances (névroses futures) qui adulte deviendront des schémas comportementaux erronés...

Mais une résistance est une protection pour son équilibre psychique, c'est pour ça qu'en hypnose, il faut un vrai lâcher prise, car la protection est une résistance solide qui nous a permis de survivre à travers les tempêtes affectives...
 
M
Métaphore
Invité
Leo Lavoie à dit:
Je viens ici de comprendre quelque chose d'important au delà des inepties que l'on répète dans les formations d'hypnose.

C'est à dire ? vous pouvez développer votre pensée ?
 
Nuage Bleu
Nuage Bleu
Membre
messages
22
Points
1 790
Leo Lavoie à dit:
Je viens ici de comprendre quelque chose d'important au delà des inepties que l'on répète dans les formations d'hypnose.
Vous dites ne pas avoir été formé en hypnose, comment pouvez-vous affirmer cela ?
Ou vous aussi vous êtes voyant ?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
:arrow: Valikor dit : si l'inconscient ment, c'est pour préserver l'intérêt de la personne, pris au sens large.

Pour moi l'inconscient ne peut jamais mentir, sinon pourquoi l'intérêt de l'hypnose comme le dit Petite Fleur.
l'hypnose n'est pas considéré comme un sérum de vérité, justement parce que l'inconscient peut mentir...
et comme il est congruent avec lui-même ....

l'intérêt de l'hypnose c'est d'aider les personnes à aller bien. Pas de savoir la vérité car il n'y en a pas UNE mais DES... elles sont toutes subjectives.
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
l'hypnose n'est pas considéré comme un sérum de vérité, justement parce que l'inconscient peut mentir...et comme il est congruent avec lui-même ....

Mais que veut dire cette phrase ? un inconscient congruent avec lui même peut mentir, ça n'a aucun sens... :roll:

l'intérêt de l'hypnose c'est d'aider les personnes à aller bien.
Pas de savoir la vérité car il n'y en a pas UNE mais DES... elles sont toutes subjectives.
Votre raisonnement est assez déroutant, et je ne me sens pas du tout en accord.
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Alors là moi je comprends plus rien...je ne savais pas que l'on pouvait encore mentir sous auto hypnose???!!! et pareil alors aussi en hypnose profonde?

En tous cas ne me dites pas qu'en rêve vrai ,l'inconscient nous ment car là je suis désolé mais on ne contrôle pas,rien, puisqu'on dort, alors les rêves eux ne mentent pas,l'inconscient nous envoie des symboles qui nous parlent de nous et là on peut pas se mentir !!....
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut