Formation Hypnose

Conflits inconscients

  • Initiateur de la discussion Sambiz
  • Date de début
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
je n'ai pas parlé d'autohypnose mais d'hypnose : un coupable qui ne veut pas avouer qu'il l'est, continuera à mentir en transe.

etre congruent c'est l'accord conscient inconscient.

s'il n'y a que l'inconscient... il ne peut y avoir de désaccord....
 
saladerouge
saladerouge
Membre
messages
379
Points
1 290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Si je m'autorise le mensonge fièrement parce que tout est utile !!! Alors là même le détecteur de mensonge peut aller se rhabiller... :D
 
M
Métaphore
Invité
Vous parlez d'un coupable mais l'hypnose n'est pas un procès, ce n'est pas l'acte qu'on prend en charge ce sont les causes...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
comme il vous plaira.
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
comme il vous plaira.

C'est pas comme il me plaît, j'ai des arguments ou des positions sur cetaines choses je les expose, et j'essaie de comprendre les vôtres dans votre façon de les développer, et je ne comprends pas...

Car si votre but est de faire avouer un coupable en transe, c'est sûr que rien ne ressortira, vu que l'hypnose est sous l'accord du sujet pour son bien être, donc en général un coupable n'a pas envie d'être dévoilé en tant que tel, donc vous n'aurez pas l'autorisation de son inconscient, pour moi ça s'arrête là, et donc je ne comprend pas votre raisonnement...et votre rapprochement avec un coupable pour me parler de l'inconscient congruent... :roll:
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Nuage Bleu à dit:
Leo Lavoie à dit:
Je viens ici de comprendre quelque chose d'important au delà des inepties que l'on répète dans les formations d'hypnose.
Vous dites ne pas avoir été formé en hypnose, comment pouvez-vous affirmer cela ?
Ou vous aussi vous êtes voyant ?
Je voudrais bien savoir ou vous avez été dénicher cela. J'ai dit que j'était novice, donc, débutant. J'ai dit que je n'avais pas d'expérience en tant qu'hypno. Je suis dîplômé en hypnose, j'ai au moins deux formations à distance et je suis autodidacte. Z'avez d'autres questions bêtes, comme ça, qui mettent mon honnêteté en doute? :?

Avant de poser des questions qui peuvent avoir un impact, faut cherchouiller un chti peu quand même non? Faut lire comme il faut. :wink:
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
valikor à dit:
Leo Lavoie à dit:
Comme j'ai passé ma vie à reprendre Freud, à le contourner, à le démentir et à le réviser, je suis bien prêt à reviser cela aussi. Je vais y réfléchir pour ce qui est du symbole de la maison. On est ici pour avancer, pas se retrancher dans la rigidité.

Mais je pense que la maison est un symbole maternel la plupart du temps. Il serait logique que, pour une femme, à tout le moins, elle représente aussi son corps. Mais, pour un homme? La maison qui serait "lui"? ou sa personne ou son corps? Je vais y réfléchir.


Pour ce qui est de l'inconscient qui ment la nuance est très importante quand je dis qu'il ment comme un enfant et qu'il n'est pas menteur.


Par exemple quand je vous reçoit en cabinet, que vous me dites que vous n'avez pas confiance en vous et que vous vous faite vômir pour rester mince et contrôler votre corps.

Si je tombe dans le mille et vous demande si votre mère vous a aimée et cajolée parce que je sais, par d'autres indices, que ce ne fut certainement pas le cas et que juste à cette question, vous avez envie de sangloter mais que vous ravalez bien vite pour me dire "oui, ma mère a fait tout son possible et elle m'aimait à sa facon" en souriant. Alors votre suconscient a fait deux choses, comme un enfant.

Il a d'abord voulu tout dire et clamer sa souffrance et dans un deuxième temps il s'est repris pour vous faire taire parce que, pour lui , c'est vital que ça ne sorte pas. Et, à la fin, il vous a fait mentir parce qu'il sait (sinon y'aurait pas de souffrance) que maman ne vous aimait pas mais il ne veut pas que vous en preniez conscience alors il vous concocte une histoire à dire qui est, dans les faits, un mensonge.
je dirais plutôt : on peut aimer et détester et souffrir en même temps au même moment et avec la même intensité.
A partir de là, chercher à utiliser la logique pour expliquer une chose à la fois et chercher une seule explication rationnelle... c'est un peu illusoire.... toute observation d'une réaction humaine doit tenir compte qu'elle contient une multiplicité de causes...

Cette femme peut ressentir en même temps à propos de sa mère :
-la souffrance,
-le manque de marques d'affections,
-la colère vis à vis de sa mère,
-de la culpabilité d'être en colère ou de ressentir un manque de marque d'affections,
-une certitude que sa mère l'aimait mais qu'elle était incapable de le montrer et qu'elle en souffrait,
-de la peine pour sa mère;

et cette accumulation de souffrance peut la conduire à compenser pour tenir,
tout en vomissant pour ne pas prendre de poids sinon la souffrance serait encore pire...

si l'inconscient ment, c'est pour préserver l'intérêt de la personne, pris au sens large.

l'intérêt, c'est tout ce qui est important pour la personne : son équilibre émotionnel, sa santé, ses intérêts financiers, ses valeurs fortes, ses croyances...
Ben voilà ce que je disait. Mais je ne donnais là qu'un exemple. Le cas de la dame n'est pas important dans ses détails.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
Je viens ici de comprendre quelque chose d'important au delà des inepties que l'on répète dans les formations d'hypnose.

C'est à dire ? vous pouvez développer votre pensée ?
Ben c'est bien pour vous faire plaisir! :roll:

Quand on dit, par exemple, que l'hypnose détourne ou passe outre l'esprit critique ou le facteur critique de l'esprit. Pour moi, ça n'a jamais vraiment résonné avec ce que je connais de l'esprit humain justement. Je sais que la névrose est un conflit inconscient qui découle d'un besoin primal inconscient et d'une exigence de l'environnement à l'encontre de ce besoin et qui va se greffer au besoin dans l'inconscient; donc, conflit inconscient issu de notions acquises par enseignement ou traumatisme...

C'est cela que l'on passe outre avec l'hypnose. C'est le surmoi, c'est la partie contextuelle et acquise de l'inconscient qui fait en sorte que l'on reste dans le déni et le refus. Ce sont les mécanismes de défense. Voilà, on dit la même chose dans les formations d'hypnose mais avec un vocabulaire différent basé sur une compréhension limitée de l'esprit humain. C'est justement le genre de truc que je cherche à saisir moi en me formant moi-même à l'hypnose et en venant discuter ici.
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: Ben c'est bien pour vous faire plaisir!

Ah bon quelle est le fond de votre pensée ?...

Heu... désolée, j'ai pas bien saisi ce que vous avez désormais compris dans tout ça ?...

Qu'avec l'hypnose on arrive à dépasser ces mécanismes de défense ou le contraire que l'hypnose n'arrive pas à les dépasser ?...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
:arrow: Ben c'est bien pour vous faire plaisir!

Ah bon quelle est le fond de votre pensée ?...

Heu... désolée, j'ai pas bien saisi ce que vous avez désormais compris dans tout ça ?...

Qu'avec l'hypnose on arrive à dépasser ces mécanismes de défense ou le contraire que l'hypnose n'arrive pas à les dépasser ?...
Ben qu'avec l'hypnose, c'est le surmoi que l'on outrepasse et les mécanismes de défenses. "Le facteur critique" pour moi ne résonnait pas. Ben tout ça n'a peut-être d'importance que pour moi. :roll:
 
M
Métaphore
Invité
Ben oui sinon rien ne changerait ...

:arrow: dans les formations d'hypnose mais avec un vocabulaire différent basé sur une compréhension limitée de l'esprit humain.

Vous faites références à l'HE quand ils disent, "votre esprit limité", vos "croyances erronées" ? qui veulent dire en fait dépasser le surmoi ?

C'est bien de cela que vous parliez et que vous avez compris ?
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Ben oui sinon rien ne changerait ...

:arrow: dans les formations d'hypnose mais avec un vocabulaire différent basé sur une compréhension limitée de l'esprit humain.

Vous faites références à l'HE quand ils disent, "votre esprit limité", vos "croyances erronées" ? qui veulent dire en fait dépasser le surmoi ?

C'est bien de cela que vous parliez et que vous avez compris ?
Non, je veux dire que l'hypnose est souvent enseignée par des gens qui ont une connaissance limitée de l'esprit humain ou alors ils ont une connaissance qui fait référence à autre chose que ce que je connais, soit la psychologie dynamique et la psychanalyse.

Donc, ces gens là utilisent des mots et des concepts que mes connaissances à moi ont déjà dépassé, et leur mots et leurs concepts ne résonnent pas en moi. Il ne veulent pas dire grand chose...Comme le terme "facteur critique" pour moi ne veut pas dire grand chose et ne fait référence à pas grand chose dans ce que je connais.

Donc, moi j'ai compris que ce que l'hypnose outrepasse c'est donc le surmoi dans sa partie inconsciente et consciente et les mécanismes de défenses. Le facteur critique, oui, je veux bien tant que ça signifie tout ça.
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
C'est cela que l'on passe outre avec l'hypnose. C'est le surmoi, c'est la partie contextuelle et acquise de l'inconscient qui fait en sorte que l'on reste dans le déni et le refus. Ce sont les mécanismes de défense. Voilà, on dit la même chose dans les formations d'hypnose mais avec un vocabulaire différent basé sur une compréhension limitée de l'esprit humain. C'est justement le genre de truc que je cherche à saisir moi en me formant moi-même à l'hypnose et en venant discuter ici.
Léo, je crois que mes échecs en travail chamanique proviennent justement de là ! Ce que j'appelle la persona (ou les mécanismes de défenses si vous voulez) est plus fort que le conflit inconscient.

Ce qui se passe dans ces cas-là, c'est quand bien même j'arrive à toucher une blessure ou un traumatisme, la personne rejete d'un bloc la souffrance émergeante et inérante au trauma au lieu de l'acceuillir comme il se doit. Ce refus de la persona à acceuillir la souffrance implique donc un ré-refoulement du traumatisme qui était en voit de guérison.

Mais pour moi, comme je vous le disait, la persona ne fait pas partie de l'inconscient car avec un bonne volonté, nous pouvons assez facilement laisser tomber nos masques...

Si on reprends votre exemple, expliquer à cette dame qu'elle ravale ses sanglots pour se protéger, pour ne pas souffrir, pour ne pas trahir sa mère, pour ne pas... C'est parfois suffisant pour qu'elle laisse tomber sa persona et ainsi la faire entrer en communication direct avec son inconscient.

C'est pour cette raison qu'il m'est plus aisé de travailler avec des enfants. L'enfant acceuille candidement ses émotions contrairement à l'adulte qui, dès qu'il ressent une souffrance émergé de son inconscient, la refoule aussitôt en ravalant ses émotions et ses sanglots.

------------------------------
 
M
Métaphore
Invité
OK c'est plus clair...

Mais voyez vous dans ma formation d'hypnose intégrative, le langage est très différent de l'Ericksonnien, (y a qu'à voir Saladerouge, elle se délecte dans ce vocabulaire) qui pour moi n'a pas de consistance...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Petite fleur à dit:
C'est cela que l'on passe outre avec l'hypnose. C'est le surmoi, c'est la partie contextuelle et acquise de l'inconscient qui fait en sorte que l'on reste dans le déni et le refus. Ce sont les mécanismes de défense. Voilà, on dit la même chose dans les formations d'hypnose mais avec un vocabulaire différent basé sur une compréhension limitée de l'esprit humain. C'est justement le genre de truc que je cherche à saisir moi en me formant moi-même à l'hypnose et en venant discuter ici.
Léo, je crois que mes échecs en travail chamanique proviennent justement de là ! Ce que j'appelle la persona (ou les mécanismes de défenses si vous voulez) est plus fort que le conflit inconscient.

Ce qui se passe dans ces cas-là, c'est quand bien même j'arrive à toucher une blessure ou un traumatisme, la personne rejete d'un bloc la souffrance émergeante et inérante au trauma au lieu de l'acceuillir comme il se doit. Ce refus de la persona à acceuillir la souffrance implique donc un ré-refoulement du traumatisme qui était en voit de guérison.

Mais pour moi, comme je vous le disait, la persona ne fait pas partie de l'inconscient car avec un bonne volonté, nous pouvons assez facilement laisser tomber nos masques...

Ben vous voyez bien. L'erreur est de croire que ça ne fait pas partie de l'inconscient. Et c'est bien pour cela que c'est si fort, c'est que c'est greffé à l'inconscient. Vous avez sousestimé "l'adversaire"... dans l'inconscient, il prend toute sa force parce que l'inconscient est justement fait pour nous "piloter" pour diriger nos comportements.

Si on reprends votre exemple, expliquer à cette dame qu'elle ravale ses sanglots pour se protéger, pour ne pas souffrir, pour ne pas trahir sa mère, pour ne pas... C'est parfois suffisant pour qu'elle laisse tomber sa persona et ainsi la faire entrer en communication direct avec son inconscient.

C'est pour cette raison qu'il m'est plus aisé de travailler avec des enfants. L'enfant acceuille candidement ses émotions contrairement à l'adulte qui, dès qu'il ressent une souffrance émergé de son inconscient, la refoule aussitôt en ravalant ses émotions et ses sanglots.

Et c'est pour cela que je me forme à l'hypnose. On dit que l'enfant est toujours en transe mais c'est une demi vérité. L'enfant n'a pas bâti son surmoi et ses mécanisme. Mais l'hypnose outre passe cela...Enfin... c'est ce qu'on dit. Alors pour l'adulte, la transe est l'équivalent de l'enfance à ce niveau.

------------------------------
 
M
Métaphore
Invité
Petite fleur


:arrow: (ou les mécanismes de défenses si vous voulez) est plus fort que le conflit inconscient.

Je comprends pas cette phrase. Pouvez vous me dire ce qu'est un conflit inconscient pour vous ? et à quels moments entre les mécanismes de défense. ?

Car la suite de votre message me laisse un doute de la compréhension que vous vous en faites...

:arrow: Ce qui se passe dans ces cas-là, c'est quand bien même j'arrive à toucher une blessure ou un traumatisme, la personne rejete d'un bloc la souffrance émergeante et inérante au trauma au lieu de l'acceuillir comme il se doit. Ce refus de la persona à acceuillir la souffrance implique donc un ré-refoulement du traumatisme qui était en voit de guérison.

Pas du tout, elle ne fait qu'obéir à ses schémas mises en place, sauf en hypnose où on dépasse ces mécanimes de défense, tout cela vient d'être évoqué plus haut...


:arrow: C'est pour cette raison qu'il m'est plus aisé de travailler avec des enfants. L'enfant acceuille candidement ses émotions contrairement à l'adulte qui, dès qu'il ressent une souffrance émergé de son inconscient, la refoule aussitôt en ravalant ses émotions et ses sanglots.


C'est normal, plus un adulte aurait renforcé ses schémas comportementaux, plus les mécanismes seront solides...(ou vice versa)
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Donc même quand on rêve et que l'inconscient nous parle ,il pourrait nous mentir sachant que l'on peut le déchiffrer,donc le percer???
 
M
Métaphore
Invité
Bon ben on se rejoint Léo, nos messages se sont croisés
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Donc même quand on rêve et que l'inconscient nous parle ,il pourrait nous mentir sachant que l'on peut le déchiffrer,donc le percer???
_________________
Léo, petite fleur ?
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
xorguina à dit:
Donc même quand on rêve et que l'inconscient nous parle ,il pourrait nous mentir sachant que l'on peut le déchiffrer,donc le percer???
_________________
Léo, petite fleur ?
Oui mais, je le répète, il ment mal, comme un enfant et il fait plus dans la dissimulation. Les symboles sont un peu de la dissimulation.

C'est pourquoi, pour le décoder, il faut savoir faire et prendre tout le contexte psychologique de la personne en compte.
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: C'est pourquoi, pour le décoder, il faut savoir faire et prendre tout le contexte psychologique de la personne en compte.

Oui c'est évident, il faut souvent poser des questions, l'interprétation des rêves nocturnes, ce n'est pas de la voyance...et il est évident que tous les rêves n'ont pas le même impact, il y a ce qu'on appelle les rêves de situations, ou de circonstances, c'est à dire le petit rêve banal qui permet de chasser une tension trop forte (ex. prise de tête avec son supérieur hiérarchique ou avec son conjoint, etc...) et les cauchemars récurrents où là on commence à discerner la problématique...

Etc...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Oui mais, je le répète, il ment mal, comme un enfant et il fait plus dans la dissimulation. Les symboles sont un peu de la dissimulation.Je vois ça :wink:

C'est pourquoi, pour le décoder, il faut savoir faire et prendre tout le contexte psychologique de la personne en compte. Ouai, ben c'est là donc que je pêche...car les rêves que je peux analyser sans connaître une personne,juste sur deux forums de rêves,me font quand même avoir des résultats !!! défois c'est vrai je me plante,je vois pas bien ou je sent pas...mais en généra les symbôles parlent et ne mentent pas que ce soit pour homme femme jeune vieux,tjrs plus ou moins pareil quand même la base...donc là vous me dites que les symboles mentent même si c'est mal, ils peuvent mentir pour pas savoir la vérité!! mais comment donc arriver a le savoir ça ? quand on analyse un rêve on connait pas les gens?...et même moi qui analuse mes propres rêves ,comment m'appercevoir que je me ments?
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
Oui mais c'est la censure qui fait qu'il peut mentir mal... je dis bien peut... n'étant pas encore convaincu !

Si nous enlevons le masque, la censure disparait et les rêves sont plus clair, ils vont droit au but.

Vous disiez Léo dans un autre post que lors de votre prise d'antidépresseurs, vos rêves étaient plus "intéressants" . Serait-ce donc que les antidépresseurs aide à faire tomber les mécanismes de défenses ? à faire tomber l'égo ? à faire tomber la persona car étant plus fragile psychologiquement ? Les antidépresseur faisant de vous un homme plus apte à communiquer avec son inconscient ?

Et pourtant, avec ou sans médicaments, vous êtes le même homme ?

Pouvons-nous alors pensé que les mécanismes de défense font leur apparition quand ca fait son affaire ? Ils ne seraient donc pas si inconscient que ça ?

Tant de questions...
--------------
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
C'est clair, là pas mal de questions car justement je me suis demandé si es rêves ne me mentait pas figurez vous, surout depuis que j'ai donc arrêté de vouloir les interprêter tous les matins...c'est bizarre ce ne sont plus que des bribes tous les matins et j'en ai eu deux complètement contradictoire a deux jours d'intervalle :shock:
Un ou je nettoyer les cabinets :lol: j'étais toute contente jme suis dit ok c'est bon j'ai bien tous nettoyé ,tous débalé c cool,donc confirmation de ne plus analyser mes rêves fini nettoyer cabinet ok !!
Ce matin..avec un arabe qui veut m'épouser,bref jme lave les dents et cherche un wc !! je rentre veut fermer la porte,verrous cassé !! peut pas faire mes besoins,grosse envie :shock: alors là jme dis ben c'est pas encore fini,encore quelque chose a sortir....ils sont complètement contradictoire les deux !! lequels ment? c'est pour ça que je m'interroge aussi sur donc la possibilité de pouvoir même se mentir en rêve,moi qui est appris comme quoi les rêves ne mentent pas :roll:
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
xorguina à dit:
Oui mais, je le répète, il ment mal, comme un enfant et il fait plus dans la dissimulation. Les symboles sont un peu de la dissimulation.Je vois ça :wink:

C'est pourquoi, pour le décoder, il faut savoir faire et prendre tout le contexte psychologique de la personne en compte. Ouai, ben c'est là donc que je pêche...car les rêves que je peux analyser sans connaître une personne,juste sur deux forums de rêves,me font quand même avoir des résultats !!! défois c'est vrai je me plante,je vois pas bien ou je sent pas...mais en généra les symbôles parlent et ne mentent pas que ce soit pour homme femme jeune vieux,tjrs plus ou moins pareil quand même la base...donc là vous me dites que les symboles mentent même si c'est mal, ils peuvent mentir pour pas savoir la vérité!! mais comment donc arriver a le savoir ça ? quand on analyse un rêve on connait pas les gens?...et même moi qui analuse mes propres rêves ,comment m'appercevoir que je me ments?
Ben je crois que certains symboles parlent clairement d'une problématique, surtout dans le cas de rêves très peu censurés.
À mon sens, c'est lorsque la censure se met de la partie que ça se complique.

Je te dis ça xorguina car j'ai jamais vraiment eu de censure dans mes rêves avant de guérir certaines choses en moi. À l'Époque, un oeil avisé aurait vite perçu mon problème et ce, sans même me connaitre.

Mais encore, aurais-je été prête à entendre tout ça ? sans doute que non.

C'est pour cette raison que l'on se plante dans certaines interprétations de rêves. Si la personne n'est pas disposé à faire une introspection plus profonde, à voir un aspect inconnue d'elle-même, ben c'est peine perdue.
À mon sens, il faut aller à son rythme de compréhension.


-------------------------
 
M
Métaphore
Invité
Vous n'y êtes pas du tout petite Fleur, mais comme le message s'adresse à Léo, je le laisse répondre, mais pour moi les anti dépresseurs n'amènent pas de rêves plus intéressants, c'est absurde, mais la dépression oui.

Un être perturbé fera énormément de rêve ou cauchemars....

Il n'y a pas de persona dans les rêves nocturnes, qu'est ce que c'est que ça ?...Le rêve est un message de l'inconscient.

Et si le rêveur ne comprend pas l'interprétation du rêve qu'on lui fait, c'est qu'à l'état conscient il est incapable d'avoir une prise de conscience par rapport aux images du rêves.
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: C'est pour cette raison que l'on se plante dans certaines interprétations de rêves.

Non on ne plante pas, c'est la personne qui n'est pas prête à l'entendre, comme vous le dites ci-dessous...

Si la personne n'est pas disposé à faire une introspection plus profonde, à voir un aspect inconnue d'elle-même, ben c'est peine perdue.
À mon sens, il faut aller à son rythme de compréhension.

Tout à fait...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Tu dis ça quand donc tu vois un truc dans un symbole et que la personne nie que ça ne peux être possible c'est ça? donc il censure, mais là c'est conscient pas inconscient? pfffffff jsuis perturbée là! jcomprends pas :oops:
 
M
Métaphore
Invité
Le manque de prise de conscience d'un rêveur face son rêve, le fera tourner en rond dans ses rêves, quelque soit les rêves, ils reviendront en boucle de façon différente.

C'est souvent un manque d'implication du rêveur....
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
C'est souvent un manque d'implication du rêveur....
Pas nécessairement.
À mon sens, il y a des étapes de compréhension qu'on ne peut outre-passer. On ne peut passer de A à C sans passer par B.
C'est comme apprendre à conduire une voiture. On augmente la vitesse quand on est à l'aise avec le volant. Outre-passer cette règle c'est le champ à coup sur.
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut