Formation Hypnose

Hypnose et tremblements

  • Initiateur de la discussion LCD
  • Date de début
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
sinon on peut aussi se débarrasser de l'anxiété.

on peut imaginer que c'est comme une mauvaise herbe qui aurait pris racine il y a longtemps et que ce serait reproduite..
faut donc sans doute, l'arracher encore et encore jusqu'à obtenir un beau jardin, plein de sérénité....
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
valikor à dit:
sinon on peut aussi se débarrasser de l'anxiété.

on peut imaginer que c'est comme une mauvaise herbe qui aurait pris racine il y a longtemps et que ce serait reproduite..
faut donc sans doute, l'arracher encore et encore jusqu'à obtenir un beau jardin, plein de sérénité....
oui mais comment faire pour qu'elle ne "repousse" pas sans fin, cette anxiété...

fumer l'herbe ?

ou plutôt trouver un desherbant selectif de type "ancrage" à effet prolongé ?

:)
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
pas de racines = pas de repousse.
 
M
Métaphore
Invité
-Réalité- à dit:
Au fait, je voulais vous dire que votre tremblement est alimenté par votre peur de trembler. C’est classiquement : « la peur d’avoir peur » que l’on retrouve assez régulièrement chez les sujets phobiques et anxieux.

Sinon, vous avez raison de persévérer car la procédure qui vous a été expliquée par Métaphore est tout à fait pertinente mais il ne faut pas croire que cela marchera toujours merveilleusement et du premier coup. L’efficacité, c’est comme pour l’excellence, il faut pratiquer et encore pratiquer. Vous savez tout cela n'est-ce pas?

Autre chose, vous pouvez, si cela vous intéresse, cibler le domaine de vos peurs des autres afin de mieux travailler dessus en faisant ce petit test: http://www.phobiesociale.org/test/ Mais, ici, exagérez volontairement vos tendances car vous aurez tendance à vouloir les minorer.
Concernant la 1ère phrase soulignée, je ne l'avais précisé précédemment car pour moi ça paraissait évident...

2ème phrase soulignée, tout à fait d'accord.


Sinon je n'ai pas regardé le lien proposé, néanmoins c'est ce que je proposais de faire à LCD, cibler les situations angoissantes et ses ressentis.
 
M
Métaphore
Invité
LCD à dit:
J'ai une question concernant le ressenti des émotions pendant une transe hypnotique en AH. Si je m'imagine par exemple dans une situation qui m'est désagréable, est-ce que les manifestations physiques de l'anxiété (coeur qui s'emballe, tremblements) devraient apparaître?
Oui certainement, si c'est cela que vous éprouvez dans une situation réelle déstabilisante c'est ce qu'on appelle le ressenti, à ce moment, vous pourrez vous dire que vous êtes vraiment dans le ressenti et non dans le mental.
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
sinon on peut aussi se débarrasser de l'anxiété.

on peut imaginer que c'est comme une mauvaise herbe qui aurait pris racine il y a longtemps et que ce serait reproduite..
faut donc sans doute, l'arracher encore et encore jusqu'à obtenir un beau jardin, plein de sérénité....
Alors cette métaphore que vous aimez utiliser à tout bout de champ ne m'apparaît pas très pertinente si ce n'est pas le sujet qui l'a choisi.

Je ne vois pas en quoi cela va changer l'anxiété de LCD et sa phobie sociale.

Il est préférable de travailler sur une situation réelle en mettant en pratique ce que j'ai proposer en AH à LCD.

Il est évident qu'il n'est pas facile tout seul d'accéder à ces émotions, sans être guidé la première fois par un thérapeute.
 
A
Anonymous
Invité
il est probable que c'est resservis souvent du fait que cela fonctionne :idea:

a propos a quel point c'est énervant pour vous ?

a dommage je me souviens plus de cette fameuse phrase...

c'est comme si il y avais un lien entre cet énervement et quelque chose ou quelqun...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
mon impression est que "vous n'aimez pas qu'on marche sur vos plates-bandes" ni qu'on suggère que cela puisse se passer différemment de ce que vous indiquez...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
HYPN0SE à dit:
il est probable que c'est resservis souvent du fait que cela fonctionne :idea:

a propos a quel point c'est énervant pour vous ?

a dommage je me souviens plus de cette fameuse phrase...

c'est comme si il y avais un lien entre cet énervement et quelque chose ou quelqun...
:lol: :lol: :lol:
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
La métaphore de la mauvaise herbe bien déracinée, elle me parle moi.. J'utilise d'ailleurs la métaphore des "vérités enracinées" ou "qui s'enracinent profondément".

Je crois que je vais ajouter le "déracinement" maintenant... :D
 
M
Métaphore
Invité
Leo Lavoie à dit:
La métaphore de la mauvaise herbe bien déracinée, elle me parle moi.. J'utilise d'ailleurs la métaphore des "vérités enracinées" ou "qui s'enracinent profondément".

Je crois que je vais ajouter le "déracinement" maintenant... :D
Et bien tant mieux, ce n'est pas parce que vous la partagez que c'est la méthode universelle, chaque chose à sa place, et la proposition pour la situation de LCD est pour ma part loin d'être pertinente. Je commence à bien comprendre les échecs en thérapie Ericksonnienne... :? Il faut faire attention que les métaphores utilisées sont bien en rapport avec la compréhension du sujet et de l'évènement à travailler, on peut tomber très souvent à côté...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ce qui est vraiment drôle dans les messages supprimés c'est cette impression que ça donne qu'il y avait là les pires vulgarités et les pires insultes... Juste d'y penser ça me fait rire. :lol:
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
La métaphore de la mauvaise herbe bien déracinée, elle me parle moi.. J'utilise d'ailleurs la métaphore des "vérités enracinées" ou "qui s'enracinent profondément".

Je crois que je vais ajouter le "déracinement" maintenant... :D
Et bien tant mieux, ce n'est pas parce que vous la partagez que c'est la méthode universelle, chaque chose à sa place, et la proposition pour la situation de LCD est pour ma part loin d'être pertinente. Je commence à bien comprendre les échecs en thérapie Ericksonnienne... :? Il faut faire attention que les métaphores utilisées sont bien en rapport avec la compréhension du sujet et de l'évènement à travailler, on peut tomber très souvent à côté...
C'est quand même pas mal universel ça, de déraciner des trucs. Ça parle même à quelque chose d'archaique en nous.
 
M
Métaphore
Invité
Leo Lavoie à dit:
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
La métaphore de la mauvaise herbe bien déracinée, elle me parle moi.. J'utilise d'ailleurs la métaphore des "vérités enracinées" ou "qui s'enracinent profondément".

Je crois que je vais ajouter le "déracinement" maintenant... :D
Et bien tant mieux, ce n'est pas parce que vous la partagez que c'est la méthode universelle, chaque chose à sa place, et la proposition pour la situation de LCD est pour ma part loin d'être pertinente. Je commence à bien comprendre les échecs en thérapie Ericksonnienne... :? Il faut faire attention que les métaphores utilisées sont bien en rapport avec la compréhension du sujet et de l'évènement à travailler, on peut tomber très souvent à côté...
C'est quand même pas mal universel ça, de déraciner des trucs. Ça parle même à quelque chose d'archaique en nous.
Vous le faites exprès Léo ? :roll: je ne parle pas du terme "déracinement" mais pour une phobie sociale, dire à son patient "imaginez vous arracher de l'herbe ou la déraciner" ben non ça ne me parle pas...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
La métaphore de la mauvaise herbe bien déracinée, elle me parle moi.. J'utilise d'ailleurs la métaphore des "vérités enracinées" ou "qui s'enracinent profondément".

Je crois que je vais ajouter le "déracinement" maintenant... :D
Et bien tant mieux, ce n'est pas parce que vous la partagez que c'est la méthode universelle, chaque chose à sa place, et la proposition pour la situation de LCD est pour ma part loin d'être pertinente. Je commence à bien comprendre les échecs en thérapie Ericksonnienne... :? Il faut faire attention que les métaphores utilisées sont bien en rapport avec la compréhension du sujet et de l'évènement à travailler, on peut tomber très souvent à côté...
C'est quand même pas mal universel ça, de déraciner des trucs. Ça parle même à quelque chose d'archaique en nous.
Vous le faites exprès Léo ? :roll: je ne parle pas du terme "déracinement" mais pour une phobie sociale, dire à son patient "imaginez vous arracher de l'herbe ou la déraciner" ben non ça ne me parle pas...
Je dois avouer qu'avec vous c'est pas mal tentant de "le faire exprès"... Vous partez au quart de tour. :lol:

Bon et puis c'est la croyance qu'il faut déraciner, celle qui est à l'origine de la phobie sociale. Donc... Oui :twisted: Je trouve qu'elle est bien cette métaphore... En tout cas ce n'est pas une métaphore qui cherche noise à tout le monde pour un terme qui ne tombe pas dans sa façon de comprendre les choses. :roll:
 
M
Métaphore
Invité
Pour conclure

:arrow: et puis c'est la croyance qu'il faut déraciner, celle qui est à l'origine de la phobie sociale.

Heureusement que vous me le dites... :lol:

Pour le reste ça vous regarde mais je maintiens que pour ma part, ça ne me parle pas.

Tiens à ce sujet, lors d'une séance d'hypnose (pour moi), mon thérapeute m'a fait une métaphore, j'ai jamais compris ce que j'aurais dû comprendre, et comme il m'a posé la question après l'avoir dites, en me demandant ce que ça m'évoquait, j'ai répondu "rien", donc il a fait autrement... Après la séance, j'ai cherché ce que j'aurais dû comprendre et j'ai jamais trouvé...

Voilà un exemple de métaphore ratée...
 
M
Molaco
Membre
messages
222
Points
1 990
une métaphore incomprise consciemment est-elle nécessairement ratée ?

J'aurais dis que non à brule pourpoint.

Vos avis ?
 
M
Métaphore
Invité
Molaco à dit:
une métaphore incomprise consciemment est-elle nécessairement ratée ?

J'aurais dis que non à brule pourpoint.

Vos avis ?
Ben oui complètement, vu que mon thérapeute a utilisé une autre manière de me faire comprendre ce que je devais comprendre...

Ca j'en suis convaincue, une métaphore ratée reste ce qu'elle est... ça me paraît d'une évidence même...
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
pour sur! vous n'avez pas compris car l'essence de la metaphore (pas vous!) c'est de n'avoir pas de comprenhension directe par le conscient, attachée a votre realité!
a se demander pourquoi vous utilisez cet avatar!
mon diag est que la psy s'est déguisée en integriste et ne lâche pas son bout de gras!
 
M
Métaphore
Invité
paulelie à dit:
pour sur! vous n'avez pas compris car l'essence de la metaphore (pas vous!) c'est de n'avoir pas de comprenhension directe par le conscient, attachée a votre realité!
a se demander pourquoi vous utilisez cet avatar!
mon diag est que la psy s'est déguisée en integriste et ne lâche pas son bout de gras!
Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas... oui en effet je suis très bien placée, vu que je suis thérapeute et analysante en même temps... donc je peux me rendre compte de l'efficacité ou pas des techniques mises en place.
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
bon ben je crois que vous n'avez plus qu'a vous elire la reine de l'hypnose et ont n'en parles plus!
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Pour conclure

:arrow: et puis c'est la croyance qu'il faut déraciner, celle qui est à l'origine de la phobie sociale.

Heureusement que vous me le dites... :lol:

Pour le reste ça vous regarde mais je maintiens que pour ma part, ça ne me parle pas.

Tiens à ce sujet, lors d'une séance d'hypnose (pour moi), mon thérapeute m'a fait une métaphore, j'ai jamais compris ce que j'aurais dû comprendre, et comme il m'a posé la question après l'avoir dites, en me demandant ce que ça m'évoquait, j'ai répondu "rien", donc il a fait autrement... Après la séance, j'ai cherché ce que j'aurais dû comprendre et j'ai jamais trouvé...

Voilà un exemple de métaphore ratée...
Ben qui nous dira qu'il ne comprends pas cette métaphore de "déraciner" une croyance? Allons donc! Quoique...vous peut-être...?

Y'a des métaphores que tout le monde comprend. "Crever l'abcès" "déraciner" "enraciner" "monter plus haut" "descendre plus bas" "aller plus loin" "mener le combat" "se lancer".

Que vous le vouliez ou non y'e des métaphores universelles et c'est tout. C'est bien évident qu'il est excellent de prendre les métaphores du patient, nul ne nie cela. Mais une métaphore qui se tient toute seul c'est une métaphore qui se tient toute seule.
 
M
Métaphore
Invité
Décidément Léo vous aussi vous êtes enraciné... :lol: et vous avez du mal à comprendre ce que j'essaie de vous dire... laissez tomber...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
8)
Molaco à dit:
une métaphore incomprise consciemment est-elle nécessairement ratée ?

J'aurais dis que non à brule pourpoint.

Vos avis ?
C'est quoi une métaphore ratée ?

C'est quoi une métaphore réussie ?

Comment le conscient peut-il vraiment apprécier cela ? ? ?

C'est le changement qui s'opère qui montre que le processus métaphorique a réussi.


Sur ce plan je suis d'accord avec Paulélie :

"l'essence de la metaphore c'est de n'avoir pas de comprehension directe par le conscient, attachée a sa réalité ! "


Pour le conscient, toute l'efficacité hypnotique réside précisément dans le paradoxe de ne pas avoir la capacité de comprehension

Cela explique aussi toute la difficulté de compréhension du processus hypnotique par un thérapeute strictement analytique

et donc la difficulté de reconnaisssance thérapeutique de ce mode métaphorique

8)
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
Pour conclure

:arrow: et puis c'est la croyance qu'il faut déraciner, celle qui est à l'origine de la phobie sociale.

Heureusement que vous me le dites... :lol:

Pour le reste ça vous regarde mais je maintiens que pour ma part, ça ne me parle pas.

Tiens à ce sujet, lors d'une séance d'hypnose (pour moi), mon thérapeute m'a fait une métaphore, j'ai jamais compris ce que j'aurais dû comprendre, et comme il m'a posé la question après l'avoir dites, en me demandant ce que ça m'évoquait, j'ai répondu "rien", donc il a fait autrement... Après la séance, j'ai cherché ce que j'aurais dû comprendre et j'ai jamais trouvé...

Voilà un exemple de métaphore ratée...
Je ne vois pas comment vous pouvez juger du caractère raté de la métaphore qu'il a fait...

Le processus métaphorique a trés bien pû fonctionner sans que vous ayez pû en comprendre quoi que ce soit puisque c'est le principe de fonctionnement d'une métaphore !

J'ai de plus en plus l'impression que vous pataugez en hypnose à force de vouloir absolument toujours en controler le processus

:roll:


Ainsi, en thérapie, même une métaphore "apparemment" ratée aura un retentissement hypnotique si le processus métaphorique y est inclus !

8)
 
R
-Réalité-
Membre
messages
53
Points
1 590
LCD



Merci de vos conseils! C'est effectivement cela, la peur d'avoir peur!

J'ai une question concernant le ressenti des émotions pendant une transe hypnotique en AH. Si je m'imagine par exemple dans une situation qui m'est désagréable, est-ce que les manifestations physiques de l'anxiété (coeur qui s'emballe, tremblements) devraient apparaître?
Oui, sauf que ce que vous décrivez, « coeur qui s'emballe, tremblements » sont plus les signes de l’attaque de panique que de l’anxiété. Mais pas de panique, justement, car ces manifestations, si elles sont forts désagréables, ne sont pas dangereuses. Et puis, il ne semble pas que ce soit de grosses peurs pour ce qui vous concerne car sinon elles vous auraient conduit à éviter les situations qui les déclenchent. À ce sujet, d’ailleurs, ne les évitez surtout pas car si vous veniez à le faire, il y aurait des risques d’aggravement.
Bon, vous tremblez de temps et ces sensations de peur sont dégueulasses, c’est clair. De plus, vous avez un peu honte de ces manifestations. Mais voyez-vous, il est important que dans un premier temps vous les acceptiez. Cela vous paraitra incroyable et paradoxal, mais si elles se manifestent, ne les fuyez pas, ne vous bagarrez pas contre. C’est parfois simplement en les acceptant et en vous exposant aux situations que vous redoutez que ces manifestations s’atténuent avec le temps.
Et pensez-y vraiment très sérieusement. Car n’est-ce pas parce que vous en avez fait un problème que cela en est devenu un ?
 
M
Métaphore
Invité
Réalité, je pense que là c'est vous qui minimisez le ressenti de LCD.

Car si on reprend son 1er message, on voit clairement que pour des situations simples, il ressent une profonde angoisse voire panique comme vous le dites et qui ne cesse de s'empirer...

LCD à dit:
Je souffre de tremblements qui sont la conséquence d'angoisses générées par certaines situations sociales.

Pour faire simple, lorsque je dois écrire devant quelqu'un, tenir un verre au restaurant, etc. je me met à trembler parce que je suis obnubilé par cette peur de trembler. C'est très handicapant! Du coup, avant chaque situation de ce type j'angoisse terriblement. Il s'agit d'une véritable phobie qui ne cesse d'empirer!

Est-il possible de supprimer ces tremblements émotionnels avec l'hypnose? Avez-vous déjà rencontré des cas similaires?
Bien sûr travailler en AH s'il arrive à cette détente pourra déjà l'aider à trouver un calme intérieur et ne pas avoir peur d'avoir peur..., mais il est possible que cela ne soit pas suffisant, ou trop difficile de mettre en place cette technique d'AH tout seul
.
 
M
Métaphore
Invité
surderien à dit:
Ainsi, en thérapie, même une métaphore "apparemment" ratée aura un retentissement hypnotique si le processus métaphorique y est inclus !
Ah OK, dit comme cela c'est clair, cela exclu donc toute incompétence du thérapeute, c'est vraiment génial votre formule passe partout...

On sait très bien qu'il y beaucoup d'échecs en thérapie basée uniquement sur la métaphore (rien que sur ce forum, on a déjà lu ce type de commentaire nombre de fois) surtout dans un travail en profondeur, la métaphore peut êre utilisée pour le renforcement du Moi ou les ancrages positifs et encore, faut bien connaître son patient.

Et puis tout dépend du problème à traiter... mais employer ce type de métaphore de coupage d'herbe à la Valikor pour tout, n'est pas pour moi approprié.
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
surderien à dit:
Ainsi, en thérapie, même une métaphore "apparemment" ratée aura un retentissement hypnotique si le processus métaphorique y est inclus !
Ah OK, dit comme cela c'est clair, cela exclu donc toute incompétence du thérapeute, c'est vraiment génial votre formule passe partout...

On sait très bien qu'il y beaucoup d'échecs en thérapie basée uniquement sur la métaphore (rien que sur ce forum, on a déjà lu ce type de commentaire nombre de fois) surtout dans un travail en profondeur, la métaphore peut êre utilisée pour le renforcement du Moi ou les ancrages positifs et encore, faut bien connaître son patient.

Et puis tout dépend du problème à traiter... mais employer ce type de métaphore de coupage d'herbe à la Valikor pour tout, n'est pas pour moi approprié.
On sait très bien qu'il y beaucoup d'échecs en thérapie basée uniquement sur la métaphore

Vous êtes désespérante avec vos certitudes intégristes/contrintégratives !

A votre choix de contre-analyser et de vous prendre pour une thérapeute.

Terminez votre thérapie avant de vous occuper de celle des autres !

Une vérité qui vous contrariera encore une fois, mais la plupart l'ont eux, depuis longtemps déjà, bien intégrée !

:shock:


Métaphore à dit:
Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas... oui en effet je suis très bien placée,

vu que je suis thérapeute et analysante en même temps...

donc je peux me rendre compte de l'efficacité ou pas des techniques mises en place.
:lol:
 
L
LCD
Membre
messages
10
Points
1 190
-Réalité- à dit:
LCD



Merci de vos conseils! C'est effectivement cela, la peur d'avoir peur!

J'ai une question concernant le ressenti des émotions pendant une transe hypnotique en AH. Si je m'imagine par exemple dans une situation qui m'est désagréable, est-ce que les manifestations physiques de l'anxiété (coeur qui s'emballe, tremblements) devraient apparaître?
Oui, sauf que ce que vous décrivez, « coeur qui s'emballe, tremblements » sont plus les signes de l’attaque de panique que de l’anxiété. Mais pas de panique, justement, car ces manifestations, si elles sont forts désagréables, ne sont pas dangereuses. Et puis, il ne semble pas que ce soit de grosses peurs pour ce qui vous concerne car sinon elles vous auraient conduit à éviter les situations qui les déclenchent. À ce sujet, d’ailleurs, ne les évitez surtout pas car si vous veniez à le faire, il y aurait des risques d’aggravement.
Bon, vous tremblez de temps et ces sensations de peur sont dégueulasses, c’est clair. De plus, vous avez un peu honte de ces manifestations. Mais voyez-vous, il est important que dans un premier temps vous les acceptiez. Cela vous paraitra incroyable et paradoxal, mais si elles se manifestent, ne les fuyez pas, ne vous bagarrez pas contre. C’est parfois simplement en les acceptant et en vous exposant aux situations que vous redoutez que ces manifestations s’atténuent avec le temps.
Et pensez-y vraiment très sérieusement. Car n’est-ce pas parce que vous en avez fait un problème que cela en est devenu un ?
Vous avez sans doute raison. Mais je doute qu'une simple TCC soit efficace. Je n'évite pas les situations, au contraire, j'essaie de m'y confronter. Mais quand vous voyez que le "trouble-panique" se manifeste systématiquement ce n'est pas très réconfortant. Je pense même que cela peut renforcer la force de la phobie. En quelque sorte, c'est une mauvaise expérience de plus qui alimente la peur.

Concernant le ressenti, c'est pénible en effet. Ne plus pouvoir aller au restaurant ou boire un verre avec des amis l'esprit libre c'est rageant. J'espère que l'hypnose parviendra à me libérer mais ce n'est pas quelque chose de miraculeux non plus, j'en suis conscient.
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut