Formation Hypnose

Conflits inconscients

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
D'accord. Alors, si je vous disais que la sortie hors du corps n'est qu'une incursion dans la mémoire collective, mémoire que nous portons tous en nous. A mon sens, la sortie hors du corps serait donc un rêve mais à un niveau plus profond que l'inconscient personnel...un rêve que l'on vit avec la conscience.

Parceque si un jour vous y arrivez, remarquez bien l'environnement... Votre chambre, votre cuisine... remarquez tous ces petits détails ....Ils risquent de se présenter avec quelques petites différences.
 
M

Métaphore

Invité
Sambiz,

Je ne partage pas votre dernier message à tout point de vue et notamment sur : :arrow: Le déni est un pas sage ( héhé) sur le chemin de la guérison dès que la personne rejette la réalité...

Je ne vois vraiment pas en quoi...c'est aberrant de dire ça...

Quant à vos plantes, ce sont des herbes à substances hallucinatoires, en gros ce sont des drogues douces, donc franchement c'est vraiment pas à conseiller... :?

Vaudrait mieux travailler sur vos propres facultés avant de se lancer dans ce type de substances...
:x
 

Sambiz

Membre
messages
121
Points
2490
Métaphore,

Lorsqu'une personne déni quelques chose, c'est qu'elle a eu une prise conscience ! La prise de conscience est tellement dur à accepter que la personne déni le fait. Le temps est un facteur majeur de guérison ! La personne après avoir pris du recule va l'accepter progressivement !

Encore de la méconnaissance, aller révisez vos a priori svp :D ( plus gentillement, aller vous renseigner sur les plantes et évitez à l'avenir les "en gros" ;) )

Quand à vos jugements, gardez les pour vous car vous ignorer tout de moi et des mes "facultés" et moi de vous et des votres :D
 
M

Métaphore

Invité
Sambiz,

Dites moi en quoi le déni est un pas sage...

Définition
En médecine et plus spécifiquement en psychanalyse, le déni est le refus d'admettre une réalité qui est perçue comme traumatisante. Un des exemples les plus classiques est celui du déni de l'alcoolique qui nie son intoxication.

Autrement dit, le déni est le refus de reconnaître une réalité extérieure qui risque de traumatiser. Pour Freud, le déni était apparenté à une psychose se caractérisant par un rejet de la réalité
.

Comme toutes les plantes, elles ont des vertus médicinales mais certaines ont d'autres propriétés et prises à fortes doses elles deviennent hallucinatoires.

21 juillet, 2009: La salvia à ce moment: droit, médecine et un hallucinogène.

L'usage de la Calea Zacatechichi à hautes doses est considéré comme hallucinogène.

Il ne s'agit donc pas de méconnaissance, Wikipédia est mon grand ami...par contre vous vous devriez relire FREUD...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
8082
Points
9460
Localisation
Suscinio 56
Petite fleur à dit:
D'accord. Alors, si je vous disais que la sortie hors du corps n'est qu'une incursion dans la mémoire collective, mémoire que nous portons tous en nous. A mon sens, la sortie hors du corps serait donc un rêve mais à un niveau plus profond que l'inconscient personnel...un rêve que l'on vit avec la conscience.

Parceque si un jour vous y arrivez, remarquez bien l'environnement... Votre chambre, votre cuisine... remarquez tous ces petits détails ....Ils risquent de se présenter avec quelques petites différences.

je crois que l'expérience OBE n'est pas qu'une illusion ou qu'une incursion dans la mémoire collective...

Je pense au vu de la description des expériences d'OBE, de NDE et d'expérience d'états modifiés de conscience que tout est encore à découvrir

mais que ce sont des expériences métaphoriques particulièrement élaborées qui permettent d'accéder aux confins de notre humanité

et pas seulement de notre mémoire collective antérieure mais aussi future lorsque des voyageurs en reviennent avec des idées prémonitoires


Cela s’apparente plus à des voyages dans les annales akashiques qui contiennent toute l’histoire de l’humanité,

son passé et toute la suite qui n’a pas encore vu le jour rationnellement….

http://www.ghostlab.org/article62d9.html?id_article=199



Voilà ici quelques idées aussi

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=moo ... cher&meta=


8)
 

Sambiz

Membre
messages
121
Points
2490
Je vous l'ai dis juste en haut !
Le déni permet avec le temps l'acceptation d'un problème, donc sa prise en charge !

Il y a méconnaissance quand vous dites que la Salvia et la Caléa, sont des drogues douces !

Oui, la Salvia est un hallucinogène d'ailleurs je n'ai jamais conseiller l'usage de ces plantes !

J'en ai parlé à titre informatif !

Vous savez, c'est à cause des propos "en gros" que la discrimination et les stéréotypes perdurent !
 
M

Métaphore

Invité
Sambiz vous êtes vraiment à côté de la plaque...

Et de plus vous ne comprenez pas ce qu'est le déni, relisez la définition de Wikipédia...mais ne dites pas n'importe quoi... :?


Sambiz à dit:
Je m'éloigne peut être un peu, mais ces temps, j'étudie les enthéogène, j'étudies spécialement en ce moment, la Salvia Divinorum !

Est-ce que quelqu'un en a déjà entendu parler ?

Cette plante est une sorte d'onirogène ou plante visionnaire !

Certaine personne raconte être sorti de leur corps, être une planche de bois dans la roue de la vie etc..

Je vous en parle car les expériences sont très souvent symbolique !

Je vais bientôt essayer !

Pour les rêve, il y a une Herbe qui se nomme la Calea ou "Herbes des Rêves", il parait qu'elle améliore les rêves, ses couleurs, contraste, la faculté a s'en rappeler etc..
Sambiz à dit:
Il y a méconnaissance quand vous dites que la Salvia et la Caléa, sont des drogues douces !

Oui, la Salvia est un hallucinogène d'ailleurs je n'ai jamais conseiller l'usage de ces plantes !

Ah oui pour vous un hallucinogène n'est pas une drogue douce ?... votre discours n'est pas cohérent...

J'en ai parlé à titre informatif !

Faudrait savoir dans le 1er message, vous dites "vous allez essayé" et après vous dites "J'en ai parlé à titre informatif"
 
messages
3076
Points
2580
Pour les nde, les sujets ne sont pas encore vraiment "morts" puisqu'ils reviennent.

Ils ont l'impression de leur mort imminente et le cerveau se met à fonctionner sur un autre mode (beaucoup plus rapide, avec plus de conscience...epérience connue du tunnel)

Le mystère reste néanmoins entier...

Ce qu'on observe généralement pour ces personnes qui ont approché la mort de près, c'est qu'ils donnent une autre valeur à leur vie, qu'ils ne voient plus comme eternelle et la savourent plus.

Une expérience plutot bénéfique... si on en revient...

voir ouvrages de Raymond Moody sur le sujet
 

Sambiz

Membre
messages
121
Points
2490
Une drogue douce implique le principe de dépendance psychique et physique faible, la Salvia et la Caléa n'implique aucun de ces deux facteurs !

Au début de mon message, je dis bien que j'étudie les enthéogènes ! Donc oui c'est à titre informatif xD

Lorsque je dis je vais essayé, je parle personnellement dans le cadre de mon étude, je n'ai jamais recommandé à quiconque l'usage des ces plantes !!

Croyez-moi je sais de quoi je parle, si vous désirez avoir raison pas de problème vous avez raison xD
 
M

Métaphore

Invité
Sambiz, ce n'est pas une question d'avoir raison ou tord mais votre discours est incohérent et vous ne voulez pas le reconnaître, pourtant si vous vous relisez c'est flagrant...

:arrow: Une drogue douce implique le principe de dépendance psychique et physique faible, la Salvia et la Caléa n'implique aucun de ces deux facteurs !

Une drogue douce n'implique pas forcément de dépendance, néanmoins celui qui expérimente ce type de plante peut éprouver beaucoup de satisfactions et donc effectivement recommencer et en devenir dépendant comme tout ce qui peut donner du plaisir facilement d'ailleurs...



:arrow: Croyez-moi je sais de quoi je parle

Ah bon ?... j'ai pas l'impression car depuis le début rien ne tient debout...
 

Sambiz

Membre
messages
121
Points
2490
D'accord j'avoue xD

C'est votre jugement sur mes facultés qui m'ont fais m'emporter un peu vite !

Désolé mais je ne supporte pas qu'on juge une personne derrière son écran sans aucune connaissance...

Lorsque je parlais du dénis et du passage vers la guérison le voila ;)
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
je crois que l'expérience OBE n'est pas qu'une illusion ou qu'une incursion dans la mémoire collective...

Je pense au vu de la description des expériences d'OBE, de NDE et d'expérience d'états modifiés de conscience que tout est encore à découvrir

mais que ce sont des expériences métaphoriques particulièrement élaborées qui permettent d'accéder aux confins de notre humanité

et pas seulement de notre mémoire collective antérieure mais aussi future lorsque des voyageurs en reviennent avec des idées prémonitoires

Cela s’apparente plus à des voyages dans les annales akashiques qui contiennent toute l’histoire de l’humanité,

son passé et toute la suite qui n’a pas encore vu le jour rationnellement….

http://www.ghostlab.org/article62d9.html?id_article=199

Voilà ici quelques idées aussi

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=moo ... cher&meta=

8)
Surdérien, comme vous dites, ce sont des expériences métaphoriques particulièrement élaborées...

Oui, il y a un endroit en nous, plus profond que l'inconscient personnel, où il nous est permis "d'apercevoir" un futur potentiel sans être nécessairement des sortie hors du corps !
Je parle d'un futur potentiel car rien n'est figé, tout est en mouvement.
D'ailleurs, c'est bel et bien dans cet endroit que le chaman voyage en transe chamanique. Nous sommes tous plus ou moins lié dans une expérience commune.
Vous est-il permis de croire que ces annales akashiques sont cette mémoire collective dont je faisais mention ?

--------------------------------
 
M

Métaphore

Invité
Sambiz à dit:
D'accord j'avoue xD

C'est votre jugement sur mes facultés qui m'ont fais m'emporter un peu vite !

Ma phrase était :
Vaudrait mieux travailler sur vos propres facultés avant de se lancer dans ce type de substances... qui sous entendait : pas la peine de prendre ce type de drogue douce ou hallucinatoire pour vivre des expériences métaphysiques, c'est uniquement dans ce sens que je disais ça, et a priori vous l'avez mal compris.


Désolé mais je ne supporte pas qu'on juge une personne derrière son écran sans aucune connaissance...

Mais je ne vous ai pas jugé, je note ce que vous dites et je dis quand je trouve des propos incohérents, mais je ne vous juge pas, quelle idée...

Lorsque je parlais du dénis et du passage vers la guérison le voila ;)

Oui mais là vous avez très mal compris ce qu'est le déni et je vous recommande de relire la définition.
 

Sambiz

Membre
messages
121
Points
2490
Oui, vous avez raison !

Je vais en faire de même !

Désolé mais vos propos pouvait porté à confusion ..
 
M

Métaphore

Invité
Sambiz à dit:
Oui, vous avez raison !

Je vais en faire de même !

Désolé mais vos propos pouvait porté à confusion ..
Ben je trouve pas, mais a priori vous l'avez ressenti comme tel, comme quoi ... :roll:

A la prochaine :wink:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
8082
Points
9460
Localisation
Suscinio 56
Petite fleur à dit:
Surdérien, comme vous dites, ce sont des expériences métaphoriques particulièrement élaborées...

Oui, il y a un endroit en nous, plus profond que l'inconscient personnel, où il nous est permis "d'apercevoir" un futur potentiel sans être nécessairement des sortie hors du corps !
Je parle d'un futur potentiel car rien n'est figé, tout est en mouvement.
D'ailleurs, c'est bel et bien dans cet endroit que le chaman voyage en transe chamanique. Nous sommes tous plus ou moins lié dans une expérience commune.
Vous est-il permis de croire que ces annales akashiques sont cette mémoire collective dont je faisais mention ?

--------------------------------

A mon avis, inconscient collectif et annales akashiques sont à un niveau archétypal trés voisin

illusion or not illusion, that is the question...

:roll:
 

xorguina

Membre
messages
4250
Points
4530
Localisation
Pays basque
illusion ou ou ou ha ha ha illusion ou ou ou ha ha ha illusion........bon je ne sait pas si vous connaissez la chanson même si vous aviez compris que je chantais encore !! ........Je n'accede pas encore aux annales, je "pense" qu'elle ne sont quelques part aussi qu'une illusion car oui on peut y vois le passé le présent de l'humain qui en fait une trmae pour son avenir , mais tout peut changer,donc,tjrs illusion pour moi :D .....contente de vous revoir 8)
 

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1290
Localisation
Suisse, jura, doubs
L'important pour moi, juste là maintenant, c'est de souvent me rappeler que je particcipe à développer, à créer cette vaste illusion !!! Qu'est-ce que je vais ajouter dans l'instant, un espoir, une force, un courage, une puissance constructive, un accueil sans condition ????
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Le déni peut en effet précéder une prise de conscience ou en être la suite. Mais s'il en est la suite alors c'est une prise de conscience qui a mal parti et ce n'est pas garanti que la personne, même avec le temps, trouvera résolution de ce "faux départ" de prise de conscience. Le déni est parfois et trop souvent chronique.

Cependant il se trouve souvent que le déni ne soit qu'un passage réactionel devant une prise de conscience solide qui réémergera à la suite de la résolution ou la dissolution de ce déni. La défénition du mot "déni" est très large mais elle est simple. C'est de ne pas accepter un fait connu consciemment ou inconsciemment et de le nier.
 
M

Métaphore

Invité
Nous n'avons pas la même définition de "déni"...

Définition

En médecine et plus spécifiquement en psychanalyse, le déni est le refus d'admettre une réalité qui est perçue comme traumatisante. Un des exemples les plus classiques est celui du déni de l'alcoolique qui nie son intoxication.

Autrement dit, le déni est le refus de reconnaître une réalité extérieure qui risque de traumatiser. Pour Freud, le déni était apparenté à une psychose se caractérisant par un rejet de la réalité.


Je ne vois pas en quoi un déni est une prise de conscience...S'il y a prise de conscience, on n'est plus dans le "déni" mais dans une prise de conscience. Je trouve ça très gênant voire erroné de dire qu'être dans le déni est une prise de conscience.
 

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Pour moi le déni est une étape parmis les étapes, une résistance, un obstacle ou une protection pour le moment encore utile ??? La résistance est une nuage qui cache un bout de ciel, le thérapeute qui prend la résistance pour le ciel, prend la goutte d'eau pour l'océan...

Vous avez le droit de ne pas voir aujourd'hui votre déni, comme vous avez le droit de l'observer et vous avez le droit aussi, de ne pas avoir de déni, comme cela vous semble juste pour vous maintenant...
 
M

Métaphore

Invité
Là je suis d'accord pour voir le déni comme vous le décrivez Saladerouge, comme une résistance, un obstacle et/ou protection du moment, etc...que en tant que prise de conscience.

Il y a une grande différence pour moi...
 

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1290
Localisation
Suisse, jura, doubs
L'essentiel pour moi réside dans le : dès que je sais qu'il y a un mouton sur mon chemin, je peux sauter par-dessus, tant que je ne sais pas ce qui bloque ma route, un thérapeute peu m'amener à toucher la laine, à sentir son odeur, sa chaleur, à écouter son bêlement pour qu'ensuite, je puisse sauter par-dessus le mouton que j'ai découvert...

Le déni est parfois le point de départ et parfois il apparaît après un bout de route...
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Ouais... mais si le mouton a passer sa vie dans la bergerie à dormir sur ses excréments, il risque de pas sentir très bon et sa laine risque d'être un peu huileuse...

Ca risque d'être assez décourageant pour se complaire dans le deni...
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Mais le déni n'est pas une prise de conscience. Je dis qu'il peut suivre la prise de conscience ou l'empêcher.

Comme on peut tenter de contrecarrer un projet dans l'oeuf ou une fois qu'il est commencé.
 

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Bon, si le mouton pue gravement, je vais le sentir de loin, puis me rapprocher et m'habituer à l'odeur... Mais la plus part du temps, je crois qu'il aura une odeur terrible et puis finalement, il sent le mouton, beeeee...
 

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
Il sent le mouton qui pue ... beeeee....

Tout ça pour dire qu'il nous faut une grande force de caractère pour mettre les mains en pleins dedans et se voire tel que nous sommes.
 

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Tout ça pour dire que : si j'ai forcément besoin d'une grande force de caractère pour sauter par-dessus les moutons de ma route, je vais subir une pression, même une auto.pression, qui m'amènera peut-être à contourner quelques moutons, qui deviendront le déni....

Nous avons plus besoin de nous ramollir que de nous fortifier....
 

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1290
Localisation
Suisse, jura, doubs
J'ai besoin d'infime et de changement si petit qu'ils sont immédiatement réalisable... Et qui sans m'oppresser, m'enmène pas à pas vers un transformation profonde et fondamentale... :wink:
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 33 000 Membres + Accès Privé

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Accéder librement aux Vidéos MP3 et Livres d'Hypnose
Haut