1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Débit de la parole Hypnose classique.

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Anthony17, 11 Février 2012.

  1. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    J'ai remarqué que beaucoup d'hypnotiseur de spectacle en hypnose classique avait un débit de parole élevé, ils parlaient très vite, est ce pour saturer ou confusionné le conscient ?
     
  2. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Personne?
     
  3. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Localité:
    Lille
    La question n'est pas évidente, d'où l'absence de réponse...
    Un pur hypnotiseur de spectacle y répondrait mieux que moi.

    Déjà, au sujet de la confusion, si on peut l'utiliser en thérapie lors de l'induction pour "confusionner" le conscient, le but ensuite est de ne pas "confusionner" l'inconscient.

    Pour moi il ne s'agit pas vraiment de saturation ni de confusion, plutôt une sorte de yes set induit par le débit de propositions, ou d'ordres en spectacle, qui vont dans le même sens.
    Cela doit porter un nom mais il m'échappe...
     
  4. Oratorioo

    Oratorioo Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    C'est surtout pour faire le spectacle, c'est plus dynamique...
     
  5. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Je pense que celà s'inscrit dans le rythme de la chose. Le spectacle, les gens, les lumières le rythme du spectacle, tout cela aide à la transe de ceux qui sont réceptifs. Je dirais que le tout avec le débit de parole est comme une situation de choc exactement comme les techniques d'induction rapide par choc ou surprise. Oui, c'est une technique de confusion... M'enfin qui va dans ce sens là.

    Ceci dit je ne connais rien à l'hypnose de spectacle, je dis cela en tant que simple hypnologue.

    Moi même qui trouve difficile d'entrer en autohypnose il me semble qu'en spectacle j'entrerais plus facilement en transe profonde.
     
  6. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    En hypnose de spectacle (par là, j'entends qui se passe sur scène), la personne n'est pas réellement hypnotisée. Elle le devient peu à peu au cours du spectacle, en ce qui concerne celles qui n'ont jamais été hypnotisées.
    Si sur scène l'on parle vite, c'est pour
    1/ le public, c'est avant tout pour lui que l'hypnotiseur de scène fait le spectacle
    2/ maintenant les volontaires yeux fermés et écouter, sans penser à aller se demander s'ils ont bien fermé la porte qui sépare le salon de la cuisine, avant de partir
    3/ c'est plus facile de doser un rythme rapide quand on connait son script par coeur avec la sono, on est limité. Alors qu'en parlant doucement, on peut avoir plusieurs vitesses lentes... Et puis pour certains hypnotiseurs, le timing et la synchro avec la joulie musique qui est inutile à la pure hypnose (qu'on retrouve en street notamment) est plus important que le bien être des volontaires : faut que la salle rigole !

    et comme le dit Leo Lavoie, si on aide l'hypnotiseur en partant soi-même en auto-hypnose, ça va d'autant plus profond. Le problème est qu'on est entre hypnose sèche (rêverie) et suggestions d'un monsieur qui ne s'occupe pas que de nous... Moi perso, j'avais mal réagi.

    Donc non, en aucun cas il est important de parler vite. Moi perso je joue sur le rythme de la voix aussi, mais parler vite ne sert à rien, sauf s'embrouiller, à moins d'avoir prévu un script. On peut s'en sortir en parlant doucement.
     
  7. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Localité:
    Lille
    En y repensant Léo, c'est vrai que ça s'inscrit dans le rythme...
    Je ne vois pas Messmer faire son numéro de décollage d'une fusée sur une voix tranquille.
    De même obtenir une catalepsie complète et rapide du corps entier sans parler vite ne doit pas être évident.
    Moi même quand je m'amusais à tester la catalepsie, j'augmentais instinctivement le rythme.
     
  8. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Et bien je dirais plutôt le contraire, le débit rapide des propositions est une forme de confusion, donc très utile en thérapie comme pour l'hypnose de spectable, "lhypnose" a un point commun l'ECM, après on s'amuse, ou on fait de la thérapie...
     
Chargement...