1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Hypnose sèche

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par d-kortik, 20 Avril 2011.

  1. d-kortik

    d-kortik Membre

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Messages:
    165
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Localité:
    Besançon

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    J'aimerais créer un topic sur l'hypnose dite "sèche", en fait l'hypnose débarrassée des suggestions hormis celles nécessaires pour produire la transe ; c'est comme cela que je travaille depuis des années et j'ai vu le sujet évoqué récemment dans le forum par plusieurs contributeurs ; je pense que la chose mérite mieux que cela même si les hypnotiseurs qui l'utilisent sont des marginaux parmi les marginaux.
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    http://jean-charles.bettan.pagesperso-o ... seche.html

    J'adore ce site dont les propos reflètent pour moi la base incontournable de la thérapie hypnotique, la vraie pour moi... :D (entres autres d'autres techniques)

    Je connais bien l'hypnose sèche, l'ayant largement pratiquée sur moi même, (ne sachant pas toutefois qu'on l'appelait ainsi) qui ne faut pas confondre avec la technique holotropique...
     
  3. d-kortik

    d-kortik Membre

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Messages:
    165
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Localité:
    Besançon
    Oui Métaphore je connais bien ce site et je vous rejoins dans l'appréciation de son côté sérieux et professionnel. Avez-vous pratiqué avec succès sur quelqu'un d'autre que sur vous-même l'hypnose "sèche" ? (je hais ce qualificatif).
     
  4. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Bonjour,
    Très intéressant comme sujet.
    Je me pose toutefois la question suivante, si on ne fait que induire l'hypnose et qu'on reste silencieux pour toute la durée de la séance, (Qui peut durer plusieurs jours) Comment fait on pour éviter que le sujet ne sorte de la transe au bout d'un moment, tout seul, ou qu'il s'endorme?
     
  5. d-kortik

    d-kortik Membre

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Messages:
    165
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Localité:
    Besançon
    En fait, dans ce que je fais, une séance dure classiquement une heure, j'induis la transe la plus profonde possible, et ensuite je l'entretiens pendant tout le temps ; je ne reste jamais très longtemps silencieux ; si le patient glisse dans le sommeil je le réveille et réinduis une transe souvent plus profonde, comme en hypnose fractionnée classique.
     
  6. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    merci pour ces éclaircissements.
    Très intéressant, je vais essayer cela :D
     
  7. d-kortik

    d-kortik Membre

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Messages:
    165
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Localité:
    Besançon
    Et puis rien n'empêche de glisser un petit conte métaphorique en cours d'induction ; dans cette pratique, je pense qu'il est très important avant de commencer la séance de bien cadrer l'objectif à atteindre au niveau conscient ; ensuite on est totalement permissif. Ainsi j'essaie de faire en sorte que chaque séance aie son propre objectif, atteint en une seule fois, ce qui est très gratifiant pour chacun.
     
  8. Samsara

    Samsara Membre

    Inscrit:
    18 Avril 2011
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Idem... :D

    Déjà il semble semble intéressant de dire qu'il est possible de faire juste une induction hypnotique et laisser le sujet vivre ses émotions, perso, je ne posais pas d'objectif, seulement j'évoquais lors des séances mon mal être ou mes symptômes récurrents, et donc j'allais en hypnose, allongée sur un divan, à la rencontre de mon inconscient et de mon ressenti et images oniriques...(thérapie de 8 mois uniquement en hypnose sèche, donc je sais de quoi je parle... :wink: )

    Je l'ai déjà pratiqué sur une amie, c'est très intéressant... et révélateur.
    J'ai aussi essayé sur une jeune fille, et elle a eu un peu de mal au départ, mais en la guidant ça a donné qqchose...

    Certains thérapeutes interviennent avec parcimonie, en laissant le sujet trouver la solution dans son histoire personnelle... tout en le guidant, néanmoins le thérapeute devra il me semble connaître un minimum la symbolique onirique, car personnellement, mes scénarios étaient tous très symboliques...


    Pour moi cette technique est proche d'un développement personnel, car la personne qui l'a pratiqué avec un thérapeute est capable de le reproduire tout seul...
     
  9. nate

    nate Membre

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Messages:
    395
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Très intéressante cette nouvelle méthode !

    Si j'ai bien compris, après avoir établi l'objectif de la séance, et après l'induction, la personne en transe, part explorer en solo les bas fonds de son inconscient à la recherche de la solution ?

    Si c'est bien cela, je pense finalement que nous pratiquons tous un peu chaque jour de l'auto-hypnose sèche. Quand par exemple lors d'un problème quelconque nous réfléchissons à une ou différentes solutions. Il m'est arrivé d'être tellement profondément dans mes pensées, que j’exécutais machinalement des gestes du quotidien du type vaisselle ou ménage (c'est le genre d'activité qui me fait partir direct dans mes pensées) sans même m'en rendre compte, jusqu'à ce que je me "réveille".
     
  10. Samsara

    Samsara Membre

    Inscrit:
    18 Avril 2011
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Nouvelle méthode ? :shock: (chacun lui donne le nom qu'il veut et qui s'approprie la méthode...)

    Cette méthode a été fondée par Robert Desoille (1890/1966) qui avait pressenti le rôle thérapeutique du rêve et de l'imaginaire à travers une expérience d'imagerie mentale. Le principe est simple : on suppose ici que le sujet, en état de détente, laissant affluer à sa conscience des éléments de son imaginaire sous forme d'images, de rêves, favorise son accès à son subconscient et à son inconscient.

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
Chargement...