Hypnose sèche

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par d-kortik, 20 Avril 2011.

  1. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    J'aimerais créer un topic sur l'hypnose dite "sèche", en fait l'hypnose débarrassée des suggestions hormis celles nécessaires pour produire la transe ; c'est comme cela que je travaille depuis des années et j'ai vu le sujet évoqué récemment dans le forum par plusieurs contributeurs ; je pense que la chose mérite mieux que cela même si les hypnotiseurs qui l'utilisent sont des marginaux parmi les marginaux.
     
  2. http://jean-charles.bettan.pagesperso-o ... seche.html

    J'adore ce site dont les propos reflètent pour moi la base incontournable de la thérapie hypnotique, la vraie pour moi... :D (entres autres d'autres techniques)

    Je connais bien l'hypnose sèche, l'ayant largement pratiquée sur moi même, (ne sachant pas toutefois qu'on l'appelait ainsi) qui ne faut pas confondre avec la technique holotropique...
     
  3. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Oui Métaphore je connais bien ce site et je vous rejoins dans l'appréciation de son côté sérieux et professionnel. Avez-vous pratiqué avec succès sur quelqu'un d'autre que sur vous-même l'hypnose "sèche" ? (je hais ce qualificatif).
     
  4. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Bonjour,
    Très intéressant comme sujet.
    Je me pose toutefois la question suivante, si on ne fait que induire l'hypnose et qu'on reste silencieux pour toute la durée de la séance, (Qui peut durer plusieurs jours) Comment fait on pour éviter que le sujet ne sorte de la transe au bout d'un moment, tout seul, ou qu'il s'endorme?
     
  5. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    En fait, dans ce que je fais, une séance dure classiquement une heure, j'induis la transe la plus profonde possible, et ensuite je l'entretiens pendant tout le temps ; je ne reste jamais très longtemps silencieux ; si le patient glisse dans le sommeil je le réveille et réinduis une transe souvent plus profonde, comme en hypnose fractionnée classique.
     
  6. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    merci pour ces éclaircissements.
    Très intéressant, je vais essayer cela :D
     
  7. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Et puis rien n'empêche de glisser un petit conte métaphorique en cours d'induction ; dans cette pratique, je pense qu'il est très important avant de commencer la séance de bien cadrer l'objectif à atteindre au niveau conscient ; ensuite on est totalement permissif. Ainsi j'essaie de faire en sorte que chaque séance aie son propre objectif, atteint en une seule fois, ce qui est très gratifiant pour chacun.
     
  8. Samsara

    Samsara

    Inscrit:
    18 Avril 2011
    Idem... :D

    Déjà il semble semble intéressant de dire qu'il est possible de faire juste une induction hypnotique et laisser le sujet vivre ses émotions, perso, je ne posais pas d'objectif, seulement j'évoquais lors des séances mon mal être ou mes symptômes récurrents, et donc j'allais en hypnose, allongée sur un divan, à la rencontre de mon inconscient et de mon ressenti et images oniriques...(thérapie de 8 mois uniquement en hypnose sèche, donc je sais de quoi je parle... :wink: )

    Je l'ai déjà pratiqué sur une amie, c'est très intéressant... et révélateur.
    J'ai aussi essayé sur une jeune fille, et elle a eu un peu de mal au départ, mais en la guidant ça a donné qqchose...

    Certains thérapeutes interviennent avec parcimonie, en laissant le sujet trouver la solution dans son histoire personnelle... tout en le guidant, néanmoins le thérapeute devra il me semble connaître un minimum la symbolique onirique, car personnellement, mes scénarios étaient tous très symboliques...


    Pour moi cette technique est proche d'un développement personnel, car la personne qui l'a pratiqué avec un thérapeute est capable de le reproduire tout seul...
     
  9. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Très intéressante cette nouvelle méthode !

    Si j'ai bien compris, après avoir établi l'objectif de la séance, et après l'induction, la personne en transe, part explorer en solo les bas fonds de son inconscient à la recherche de la solution ?

    Si c'est bien cela, je pense finalement que nous pratiquons tous un peu chaque jour de l'auto-hypnose sèche. Quand par exemple lors d'un problème quelconque nous réfléchissons à une ou différentes solutions. Il m'est arrivé d'être tellement profondément dans mes pensées, que j’exécutais machinalement des gestes du quotidien du type vaisselle ou ménage (c'est le genre d'activité qui me fait partir direct dans mes pensées) sans même m'en rendre compte, jusqu'à ce que je me "réveille".
     
  10. Samsara

    Samsara

    Inscrit:
    18 Avril 2011
    Nouvelle méthode ? :shock: (chacun lui donne le nom qu'il veut et qui s'approprie la méthode...)

    Cette méthode a été fondée par Robert Desoille (1890/1966) qui avait pressenti le rôle thérapeutique du rêve et de l'imaginaire à travers une expérience d'imagerie mentale. Le principe est simple : on suppose ici que le sujet, en état de détente, laissant affluer à sa conscience des éléments de son imaginaire sous forme d'images, de rêves, favorise son accès à son subconscient et à son inconscient.

    https://www.transe-hypnose.com/sujet/therapie-par-le-reve-eveille.2156/
     
  11. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    En fait après induction je scanne l'ensemble des contenus mentaux : émotions, souvenirs, pensées sensations solutions projets etc en permettant aux plus utiles ou aux plus agréables ou aux plus pertinents d'accèder au conscient au moment le plus opportun ; donc il ne s'agit pas de laisser divaguer le sujet seul dans son inconscient mais de le prendre par la main pour le guider avec pour fil rouge le contenu du pre-talk de la séance
     
  12. Samsara

    Samsara

    Inscrit:
    18 Avril 2011
    Il me semble qu'il peut y avoir plus accès et possibilités mais à mon avis si le sujet est fécond (comme je l'étais, il est inutile que le thérapeute intervienne)...

    Car quand vous parlez de plus utile, plus pertinent, etc... je ne sais pas si ça l'est pour le sujet.

    Comme je vous l'ai dit l'ayant vécu à de nombreuses reprises, je sais ce qu'il se passe, les émotions, les sensations corporelles, la peur, et puis le moment de la réparation... c'est aller au plus profond de sa psyché afin de trouver notre moi profond.

    Et personnellement je n'appelle pas ça divaguer, ça se vit de l'intérieur et tant que vous n'avez pas fait l'expérience, il sera difficile de comprendre ce qu'il se passe chez votre patient, c'est mon avis... :roll:
     
  13. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Je ne comprend plus très bien :roll:
    D'abord, on induit l'hypnose et le reste se fait en silence, et maintenant vous "scannez?" et vous le "guidez?";
    Pouvez vous être plus explicite, ça m'intéresse vraiment.
    Merci d'avance.
     
  14. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Quand j'ai lancé le topic jamais je n'ai utilisé le terme "nouvelle méthode" et je ne m'en suis pas non plus attribué la paternité. Simplement j'ai eu envie de partager une expérience avec d'autres hypnothérapeutes qui eux-mêmes avaient travaillé avec cette approche. De plus cela n'a rien à voir avec le rêve éveillé dirigé de DESOILLE, beaucoup trop onirique à mon goût et qui nécessite des compétences en analyse et en symbolique que je n'ai pas
     
  15. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Non je n'ai pas dit que le reste après induction se passait en silence, c'est vous qui avez imaginé cela.
     
  16. Samsara

    Samsara

    Inscrit:
    18 Avril 2011
    C'est du même principe pourtant !!! Mais c'est vrai que j'ai plusieurs cordes à mon arc, donc je sais jongler avec plusieurs techniques, mais surtout je l'utilise pour mon propre développement personnel.

    Donc pouvez vous développer comment vous procédez précisément, vous partez d'une problématique, procédez à une induction hypnotique et après ?
     
  17. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    En ah ça part pas trop trop ou ça veut. Parfois il y a de supers idées qui apparaissent, justement parce qu on laisse un peu aller... Peut être qu aussi ça dépend du sujet, du moment, de son état mental...Et qu un thérapeute peut savoir a qui proposer ou non.
    Sinon, effectivement comment savoir d-kortik, ce qui est le plus pertinent, utile, ou pour le mieux être du sujet ? Peut il le savoir lui même Grace a ses ressources inconscientes ou non ?
     
  18. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Exactement, je pars d'une problématique, j'induis un état hypnotique le plus souvent profond (distorsion temporelle +++) tout à fait classiquement, puis soit je scanne systématiquement l'ensemble des contenus mentaux en utilisant des métaphores comme le pinceau des phares d'une voiture dans la nuit, ou les bulles d'une coupe de champagne (ou d'eau gazeuse !) qui remontent vers la surface du liquide, ou en racontant une petite histoire appropriée, j'induis une dissociation en créant un espace ou un contenant (nuage, etc) virtuel immatériel qui récupère les émergences pertinentes, je crée un signaling pour permettre au sujet de sortir de sa transe en douceur au moment voulu en récupérant au passage un état agréable et reposé et des solutions inédites. Et voilà ! Rien de génial, seulement de l'utile et efficace. Mais jamais je ne formulerais des suggestions directives du type "maintenant vous allez bien dormir", ou maigrir, ou autre. En cours de transe l'objectif défini au départ est sous-entendu.
     
  19. Samsara

    Samsara

    Inscrit:
    18 Avril 2011

    Essayez une fois après l'induction hypnotique, relaxation du corps etc... laissez à votre patient la possibilité d'aller au fond de lui chercher ses ressources personnelles avec ses propres images.... pas besoin de signaling, je vous assure...

    Ah j'ai oublié de dire peut être que pendant une séance d'une heure dans cet état d'ECM, il faut que le patient parle à voix haute et dise tout ce qu'il ressent, voit... et ce que disait ma thérapeute de l'époque, maintenant je vous demanderais une dernière image, et là le dénouement se faisait, c'était vraiment très fort...
     
  20. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    Je pense qu'en hypnose le sujet est le mieux placé pour savoir ce qui est pertinent pour lui, et si la suppression d'un symptôme ne va pas créer un symptôme de substitution plus gênant ; justement parce qu'en hypnose il a accès à son inconscient, à certaines facettes de sa personnalité, voire même à des personnalités multiples qui restent inconnues l'une à l'autre
     
  21. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    j'ai un peu l'impression que c'est un peu plus répandu qu'il y parait...

    le za zen, les pratiques tibétaines, le soufi, ca n'a rien a voir avec de l'hypnose sèche ?

    on viens de me proposer une MBCR et franchement...
    il y a aussi le coup du "vivre le présent" qui franchement y ressemble vachement...
     
  22. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Voila la phrase qui m'a fait comprendre qu'il n'y avait rien après l'induction
     
  23. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Et voila ce que l'on peut lire sur le site proposé par le lien


    "Que se passe-t-il alors pendant cette hypnose silencieuse"
     
  24. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    :lol: :lol:

    Très exactement...

    En quoi se différencie cette hypnose sèche, d''une hypnose "mouillée" , ou plus classique ? Une forme de sobriété ?
     
  25. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Pourraît'on dire que l'hypnose sèche est l'attention et intention (observation) du soi conscient ? Une sorte de réel lacher prise du mental pour laisser place à écouter son intuition ?


    Les couleurs pourront changer, les mots/ maux sont, tout comme la première fois ......
     
  26. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    D'après l'expérience du bac à sable de katia, je me demande si l'hypnose sèche permets également d'être conscient des émotions fondamentales, celles enfant, avant les mots...
     
  27. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Je ne sais pas si ce que j'ai fait aurait cette dénomination d'hypnose sèche. Pour le bac à sable, c'était un bac où on jouait quand on savait déjà parler.

    Avant les mots, c'est rare d'y aller (enfin pour moi... ) mais ça peut arriver
     
  28. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Si j'ai bien compris, l'hypnose sèche n'est pas si sèche que cela.
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. katia (zoulouk)
    Réponses:
    20
    Affichages:
    2859
  2. Fabiah
    Réponses:
    48
    Affichages:
    3752