Formation Hypnose

hypnotherapeute et legislation

Bonjour à tous ceux qui se souviennent de mon histoire, à savoir qu'en Mars 2011, j'avais été placé en garde à vue pour "exercice illégal de la médecine". Je vous annonce que je viens de recevoir la décision du procureur à mon encontre, c'est à dire une convocation par un substitut du procureur pour un "rappel à la loi". Je vous rappelle que j'avais été poursuivi ayant utulisé le mot "hypnothérapeute" sur mes cartes de visite, l'ordre des médecins ayant précisé que le mot "thérapeute"est réservé à la médecine. Il faut donc utiliser le mot "hypnologue" pour être certain de n'être jamais inquiété. :)
 

Oratorioo

Membre
Vous avez dû vivre une expérience très désagréable.

Je savais qu'en France, l'ordre des médecins était tout puissant, mais là c'est quand même un peu abusé!
De plus, ce n'était pas votre pratique qui était mise en cause, mais juste l'utilisation du terme "thérapeute".

En fait, si vous aviez mis "hypnothérapie" au lieu d'hypnothérapeute" sur votre carte de visite, il n'y aurait pas eu de problèmes?

Pour ceux qui n'ont pas de formations médicales ou psychologiques officielles, ils devraient également éviter de dire qu'ils soignent quoi que ce soit, mais qu'ils aident les personnes à mobiliser leurs propres ressources...
 
le mot "thérapie" est autant à bânir que le mot "thérapeute". J'ai eu l'occasion d'échanger sur ce sujet avec le conseiller juridique de l'ARCHE avec qui Kévin FINEL avait eu la gentillesse de me mettre en relation. Celui ci m'a confirmé qu'il y avait jurisprudence en la matière.
 

...

Membre
Pour ma part j'utilise Hypnologue mais merci de signaler cet évènement cela permet de confirmer les "ouïe dire".
 
E

EPHEMERE

Invité
lyamcarter à dit:
quel mot pour remplacer thérapeute ?
Perso, hypnologue ne me convient pas, je préfère de loin le terme de "praticien" d'ailleurs c'est celui qui est utilisé en formation, par exemple "maître praticien"...
 

...

Membre
Plusieurs termes sont possibles hypnotiseur, en hypnose, Hypnologue...quand on a une plaque on peut se poser la question de ce que l'on met dessus non ?
 
steves à dit:
Plusieurs termes sont possibles hypnotiseur, en hypnose, Hypnologue...quand on a une plaque on peut se poser la question de ce que l'on met dessus non ?
Hypnotiseur ça fait trop théâtrale
Hypnologue, sur ce même forum et sauf erreur de ma part il y avait une personne très documenté qui nous a fait profiter de son savoir pendant un moment.
Cette personne donnait comme définition pour hypnologue, une personne qui étudie l'hypnose mais ne le pratique pas; un chercheur de l'hypnose.
Donc il reste hypnose, c'est pas plus mal !
 
E

EPHEMERE

Invité
steves à dit:
Plusieurs termes sont possibles hypnotiseur, en hypnose, Hypnologue...quand on a une plaque on peut se poser la question de ce que l'on met dessus non ?
Ben non, pratricien d'hypnothérapie Intégrative , ça me convient très bien pour moi. Qu'importe le niveau sur une plaque, mon titre exact est référencé sur l'annuaire de mon école... :D

Perso, je me considère plus proche du thérapeute que de l'hypnotiseur associé au spectacle, même si la pratique de l'hypnose fait partie de mes outils...
 
E

EPHEMERE

Invité
steves à dit:
Thérapie est un terme non conseillé justement
Je ne parle pas de l'utiliser sur un bout de papier, je parle en tant que ressenti personnel, c'est pas compliqué ce que je dis ... :roll: :idea:

Pour moi je fais de la thérapie ayant une bonne approche de la psychopathologie et je ne me considère pas du tout comme hypnotiseur...
 

...

Membre
Ce n'est pas compliqué quand vous l'expliquez. Je vous suggère d'utiliser la relaxation ça vous fera peut être beaucoup de bien. Ceci étant j'ai partagé ici un avis et si une conversation cordiale et sans synisme n'est pas possible je vais occupée mon temps ailleurs. C'est dommage qu'il n'y ai que très peut de sujets sur ce forum qui ne vienne pas bousculer l'égo de certains. C'est peut être la raison de l'insuccès de cette place. Merci quand même pour le partage
 
E

EPHEMERE

Invité
steves à dit:
Ce n'est pas compliqué quand vous l'expliquez. Je vous suggère d'utiliser la relaxation ça vous fera peut être beaucoup de bien. Ceci étant j'ai partagé ici un avis et si une conversation cordiale et sans synisme n'est pas possible je vais occupée mon temps ailleurs. C'est dommage qu'il n'y ai que très peut de sujets sur ce forum qui ne vienne pas bousculer l'égo de certains. C'est peut être la raison de l'insuccès de cette place. Merci quand même pour le partage
Vous posez des questions, je vous réponds clairement et de façon concise, et cela vous déplait... que voulez vous, vous devriez peut être travailler sur vos réactions... il n'y avait aucune agressivité dans ma réponse, juste peu de temps à répondre, c'est tout...

Ce type de question a été évoqué maintes fois sur le forum, ce qui est dommage c'est que la plupart ne font pas d'effort de recherche...

Sur ce bonne journée :D
 

mindy

Membre
Je crois que vous ne vous rendez même pas compte que vos réponses sont très souvent cyniques et pleines d'ironie pour ne pas dire déagréables, forcément ça n'aide pas. Des gens qui viennent poster une seule fois vous le disent au bout de 3 messages, les personnes qui viennent plus souvent vous le répètent à longueur d'année, tout le monde se tromperait à ce point sur votre compte?
 

Hypnopotam

Membre
intéressant toutes ces informations! je ne savais pas que le terme thérapeuthe etait protégé par la loi ! Y a t il un article de loi precisant ceci ou bien est ce un usage reposant sur rien d'écrit ?
 

Hypnopotam

Membre
voici le lien qui régit l'exercice illégale de la médecine.
http://www.hypnose-integrative.org/inde ... Itemid=218
il fait partit du code de la santé pour la France.
J'ai pas fouillé en détail mais j'ai pas vu le terme thérapeute.
A ce compte la tout les mots du dictionnaires comme soulager , aider, apaiser ect.. devraient être aussi interdit et protégés par la loi.
Je sais bien que les juristes aiment jouer avec les mots, mais on ne doit pas faire dans l'interprétation mais rester factuel.
Bien sur il faut être prudent dans la présentation de son activité, après c'est sur on pourra toujours ergoter sur le sens des mots, mais bon seul les mots présents dans les articles de lois ont un valeur.
 

HYPNOMED

Membre
http://www.courdecassation.fr/publicati ... 15357.html

113. à la fin :

Une autre décision relative à une jeune femme victime d’agressions sexuelles aggravées alors qu’elle était enceinte, qu’elle souffrait de séquelles psychiques et qu’elle était en hypnose légère ou à tout le moins en état d’infériorité vis-à-vis de l’auteur, qui se prétendait thérapeute, illustre cette jurisprudence (Crim., 19 juin 2007, pourvoi n° 06-85.303).
La vulnérabilité ne se limite pas à une déficience psychique ou physique.




Toute personne mise en hypnose par quelqu'un de non "thérapeute officiel" se retrouve donc en situation de vulnérabilité potentielle...
.
 
E

EPHEMERE

Invité
Trouvez vous plus normal et sain qu'un individu soit suivi par un psychiatre depuis 10 ans sans aucune amélioration de sa santé voire pire.
Un traitement médicamenteux de plus en plus lourd, sous anti-dépresseurs, anxiolytiques, anti psychotiques, depuis 10 ans.

Et bien voyez vous cet homme a décidé de venir me voir, il m'a confirmé au 1er RV qu'il ne s'était jamais senti aussi bien depuis fort longtemps... et le travail ne fait que commencer... :D

Ce psychiatre lui aurait même dit qu'il faudrait qu'il trouve un autre type de thérapie, car depuis 10 ans ils se connaissent trop... :? .

Alors on peut se demander qui est le thérapeute...
 
Qu'est ce que cela change sur la vulnérabilité d'une personne quel que soit l'auteur de la mise sous hypnose ?

Devrait on condamner la belle fille sur le trottoir qui détourne l'attention du conducteur et l'a mis sous hypnose et qui a de ce fait écrasé un chien ?
 

castorix

Membre
Bonjour,

Je ne suis pas sûr que ma remarque soit bien confortable mais c'est une remarque prudente.


hypnotherapie32 à dit:
en Mars 2011, j'avais été placé en garde à vue pour "exercice illégal de la médecine". Je vous annonce que je viens de recevoir la décision du procureur à mon encontre, c'est à dire une convocation par un substitut du procureur pour un "rappel à la loi".
Pour ce qui me concerne, les seules poursuites que j'ai eues à connaître à propos d'une situation semblable obéissaient à des principes simples :

- les définitions de la loi sont en effet très restrictives puisque les textes définissent que pour être autorisé à apporter des soins, il faut respecter les définitions légales (l'idée de fond étant de protéger la population du risque d'être abusé par un charlatan).

- chacun sait que durant certaines périodes, la législation peut se trouver en retard sur l'évolution de la société, l'exemple le plus simple à mentionner est celui de la profession d'ostéopathe qui n'était pas reconnue jusqu'il y a peu.

- cependant il est constaté que les Conseils de l'ordre des médecins ne demandent qu'exceptionnellement l'ouverture de poursuites judiciaires à l'encontre d'une personne exerçant une activité de thérapeute, hors du cadre légal en vigueur.

- et en général ce qui conduit à ouvrir une exception, c'est qu'il y a eu un problème : dans les cas que j'ai eus à connaitre jusqu'ici, il y avait eu une plainte d'un particulier ou de sa famille, envers un professionnel.

Encore une fois je parle de mon expérience.
Se pourrait-il que le motif d'ouverture de poursuites soit simplement l'existence de mentions non conformes aux règles sur un carton ?

Mais dans ce cas, comment un Conseil de l'ordre d'un département français aurait-il eu connaissance de l'existence d'un tel petit carton de visite ??
 

castorix

Membre
EPHEMERE à dit:
Trouvez vous plus normal et sain qu'un individu soit suivi par un psychiatre depuis 10 ans sans aucune amélioration de sa santé voire pire.
(...)

Et bien voyez vous cet homme a décidé de venir me voir, il m'a confirmé au 1er RV qu'il ne s'était jamais senti aussi bien depuis fort longtemps...
Désolé mais je ne vois pas bien ce que l'on doit comprendre ici...

Je lis simplement qu'un homme était content de son premier RV avec vous.

Faut-il deviner autre chose ?
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut