1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Hagetmau : une acupunctrice condamnée pour exercice illégal de la médecine

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par hibou13, 24 Mars 2016.

  1. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan vient de condamner une Landaise de 62 ans pour exercice illégal de la médecine. Cette infirmière d’Hagetmau assurait des séances d’acupuncture sans les diplômes requis.

    Etes-vous vraiment certain des diplômes obtenus par votre acupuncteur ? On ne le sait pas forcément, mais en France,un acupuncteur doit-être médecin .


    Un jugement du tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan ce mardi 6 mai 2015 condamne une Landaise de 62 ans qui a assuré plusieurs séances d’acupuncture. Cette infirmière à la retraite d’Hagetmau a trouvé le chemin de la médecine chinoise lors de sa fin de carrière. Après trois ans de formation en France, puis un stage au Vietnam, elle revient dans les Landes "formée à la pratique de la médecine chinoise ". Et l’infirmière tient à être très précise sur les mots : "je ne suis pas médecin, je suis praticienne ", martèle-t-elle à la barre du tribunal correctionnel.

    Sauf qu’en France, selon le Code de la Santé Publique, seul un médecin avec une spécialisation de trois ans peut assurer des séances d’acupuncture .

    "Vos formateurs ne vous ont jamais expliqué les conditions pour exercer l’acupuncture dans un cadre légal ?" , lui demande la présidente.

    "Je ne fais pas de médecine, je fais de l’énergétique" , rétorque la prévenue.

    L’infirmière à la retraite a été dénoncée par ses anciens associés auprès du Conseil de l’Ordre des Médecins des Landes. Ce qui fait dire à son avocat que la justice est "instrumentalisée" dans ce dossier. Par ailleurs Maitre Pierre-Bernard Ducamp mettra l’accent sur l’activité inoffensive de sa cliente qui se limite à quelques séances d’acupuncture pour soulager des patients de douleurs, sans jamais vouloir remplacer un médecin sur un diagnostic ou une maladie grave.

    La procureur retient plutôt les cartes de visite imprimées par la prévenue, avec la mention "diplômée en médecine chinoise" et non "praticienne", qui entretiennent la confusion.

    Les actes qu’elle prodiguait étaient rémunérés, en général 50 euros, ce qui caractérise l’infraction d’exercice illégal de la médecine.

    Le tribunal de Mont-de-Marsan retiendra quand même la personnalité de l’infirmière, jamais condamnée et par ailleurs bénévole depuis 20 ans dans une association de soutien aux patients en fin de vie.

    Elle est condamnée à une amende de 2000 euros avec sursis.

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Merci pour la nouvelle Hibou.
    Il y a d'autres formes inspirées de l'acuponcture il me semble (je n'y connais rien) comme la digiponcture, la version avec des trucs qui chauffent, la réflexologie plantaire, faciale etc. Liberté pour ces pratiques? L'EFT également avec les tapotements.
    C'est à cause des aiguilles tu penses?
     
  3. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
    l'acupuncture est un diplôme de médecine chinoise,la formation n'est pas exclusivement réservée aux médecins
    Dans le procès,ce sont des médecins qui l'on dénoncée comme exercice illégal de la médecine et seule sa carte de visite les a interpelés;d'où l'importance des mots..
    Il y a eu le même cas de figure pour des infirmières prodiguant des massages pour des personnes âgées en institutions ,les kinés ont porté plainte
    Chacun défend son bout de gras,la France est ainsi faite...
    la formation est ouverte à tous ,comme le dit cet article
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    J'ai une amie ,infirmière anesthésiste qui a fait cette formation ,non reconnue en milieu hospitalier,elle exerce en centre spa et en priver à la demande de certains médecins(lol),car ses compétences sont reconnus par eux
     
  4. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
  5. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    D'après ce que j'ai lu récemment ça semblait confirmer qu'en France la pratique de l'acuponcture était réservée aux médecins.

    J'ai trouvé cet article pas mal fait:*** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
    moune apprécie ceci.
  6. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Ton article est très clair, il résume bien les 4 grands principes de la loi : ne pas diagnostiquer, ne pas prescrire, ne pas manipuler (au sens large) et ne pas interférer dans un suivi médical en cours. Principes auxquels il faut ajouter l'attention à porter aux mots interdits (ne pas laisser croire que l'on soigne).
    Toujours pareil, d'un coté une volonté justifié de protection des personnes contre le "n'importe quoi" et de l'autre un protectionnisme absurde.
     
  7. Nossolar

    Nossolar Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Messages:
    683
    J'aime reçus:
    261
    Points:
    3980
    Localité:
    Belgique
    En Belgique on peu pratiquer de l'acupuncture sans être médecin, par contre il faut avoir un pied dans la médecine.
    Mon acupunctrice qui est diplômé de Chine (juste un papier, par contre les photos d'elle en train de pratiquer là bas me "rassure" plus)
    Donc elle a du être sage-femme pendant 1 ou 2 ans puis ensuite elle a eu le droit d'exercée.
    D'un coté je trouve cela étrange être obligé de pratiquer le métier de sage femme pour pouvoir pratiquer légalement l'acupuncture, franchement je ne vois pas le lien !

    C'est marrant que tu dises cela, il y a 2 jours je vais chez mon dentiste, on parle de certaine chose, notamment d'acupuncture et il me dit bha c'est de la croyance cela ne fonctionne pas.
    Du coup je dévie vers le sujet de l'hypnose et là aussi il me rétorque, c'est une croyance... ma tête fait -> :eek: heuu mais non les sciences prouvent que cela fonctionne il se passe bien un truc dans notre cerveau et puis c'est utilisé dans les hôpitaux, je ne pense pas que les hôpitaux utilise la croyance.
    Et là un blanc...et il me fait un grand sourire en disant 'ha si vous saviez' il est dentiste aussi dans un hôpital....

    Pour en revenir au sujet.
    Ce qui est certain c'est que si les gens se retournent sur les médecines dites alternative, c'est bien parce que la médecine classique donne une insatisfaction a leur demandes/problèmes.

    N'y a t-il donc pas une forme de "jalousie" que pour porter plainte contre ces médecines alternatives ? après il suffit juste de trouver ou est le mauvais mot sur la carte de visite....
    Parce que dans ce cas si ce sont ses anciens associés qui ont porté plainte et non les clients.
     
    moune apprécie ceci.
  8. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    Il y a aussi une grande hypocrisie parce que certains médecins orientent leurs patients vers les médecines alternatives.
    C'est quand même bien mon médecin qui m'a donné les adresses des deux hypnothérapeutes que j'ai consultés et qui m'a parlé de Kévin finel et de son livre autohypnose.
     
  9. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Les sages-femmes sont une des 3 seules professions médicales: médecin, dentiste, sage-femme, certains droits leurs sont réservés comme le droit de prescrire.

    Je me pose une question concernant le problème du diagnostique. Je n'irai jamais parler de choses comme des problèmes de psychose, schizophrénie, maniaco-dépression etc. Par contre j'utilise (surtout dans ma tête mais parfois aussi à vois haute) fréquemment le concept de "phobie", parfois de "TOC", "dépression" est aussi un mot qui revient (les personnes arrivent généralement en donnant déjà ces termes). Ces mots sont-ils également interdits? Doit-on parler de "terreur non rationnellement justifiée", de "comportements obsessionnels non contrôlés", de "méga grosse déprime" ou je ne sais quoi?
     
  10. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Prudence
    Il me semble qu'il ne faut pas non plus aller trop loin. Déjà pour prouver que l'on porte un diag, il faut ce lever de bonne heure dans le concret.
    Et puis en parôle il suffit de ne pas parler sous forme de "sanction" , vous êtes ceci, vous faite cela, mais simplement ce limiter à émettre des hypothèses sous forme de question.
    Vous ne seriez pas un peu ceci, vous ne vous sentez pas cela.

    D'autre part, certains hypno font leur malheur eux mêmes en donnant le bâton pour ce faire battre.
    En choisissant d'aller sur le terrain médicale (en passant leur temps à essayer de déterminer les origines médicales d'un problème pour faire leur séance) en faisant promotion de leur formation psy, psycho patho, etc qui de toute façon ne leur donnera pas un doctorat.
    Alors que dans l’immense majorité des cas nous n'avons pas besoin de ces connaissances pour travailler très utilement (c'est une question de choix d'approche).
    La majorité des formations tant décriés proposent ce genre d'approche, mais cela ne rassure pas le praticien et son complexe de non médecin.